Journal de bussy numéro 93
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,153
On Slideshare
1,152
From Embeds
1
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
2
Comments
0
Likes
0

Embeds 1

http://www.bussysaintgeorges.fr 1

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Les scouts célèbrent leurs dix ans Urbanisme : le PLU a plu ! Studio Vibrations a 20 ans Le Bussy Volley est bien né p. 5 p. 15 p. 18 p. 21 Buss y LE MAGAZINE MUNICIPAL D’INFORMATIONS - OCTOBRE 2007 n° 93 Saint-Georges UN NOUVEAU PLAN LUMIÈRE
  • 2. 4 Vie de la cité10 Dossier14 Vie municipale18 Magazine20Sports24Pratique Sommaire - Edito 3 4. Vanessa Tchissambou expose à la médiathèque 5. Un PH pour fêter les 10 ans des scouts 6. ALYO se renouvelle 7. Le Lions Club change de nom 8. Les aînés à Meiningen 9. Les Anciens Combattants se souviennent Une sage décision. 10-11-12-13. Un nouveau Plan lumière e Gouvernement a décidé, le 3 septembre dernier, de mettre un L terme à la mission qu’il avait confiée à Jean-Pierre WEISS, directeur général d’EPAMARNE. Je me réjouis que le Président de la République ait enfin tranché. Depuis 2004, la politique que ce Monsieur menait était néfaste pour notre territoire. Sur la forme, il s’agissait d’un mélange de mépris et de distance avec les collectivités territoriales faisant fi des lois de décentralisation. Le Directeur s’ima- 14. Le nouveau visage de l’avenue Marie-Curie ginait en autocrate maniant les diktats et prétendant nous imposer ses 15. Le PLU fait l’unanimité 16-17. Plan Local des Déplacements volontés. En près d’une décennie à la Mairie de Bussy Saint-Georges, je n’ai jamais connu avec un haut fonctionnaire semblable attitude. Sur le fond, Monsieur WEISS a négligé les possibilités que nous offri- rions pour répondre à la crise du logement en Ile-de-France et mani- festé un attentisme coupable pour notre développement économique. En trois années, cet immobilisme nous a considérablement handica- pés et menés à une impasse. J’insiste, en un appel aux bonnes volontés, pour que son successeur opère, au contraire, dans le dialogue et l’action. 18. Goûtez l’Assiette dorée ! Rien ne se fera à Marne-la-Vallée sans que tous les partenaires inter- 19. Un Buxangeorgien passionné des timbres viennent de concert dans un respect mutuel. De 1998 à 2003, j’ai eu la chance d’œuvrer avec un EPAMARNE attentif, à l’écoute des élus locaux, désireux de mettre le savoir-faire de ses fonctionnaires au ser- vice des populations. Je souhaite retrouver ce temps où nous n’avions, les uns et les autres, à cœur que le bien commun. I Le Maire de Bussy Saint-Georges 20. Trophée Preven’s : une réussite 21. Naissance du Bussy Volley 23. Le Team Cycliste clôt sa saison en beauté 24. Courrier des lecteurs 25. Tribunes Ecrire au Maire : mairie@bussy-saint-georges.fr 26. Etat Civil 27. Professions médicales Consulter le site de la ville : www.ville-bussy-saint-georges.fr Bussy Saint-Georges N° 93 - Octobre 2007
  • 3. 4 Vie de la cité Forum des associations ‚ ƒ Un maître mot : la diversité ! est devenu une tradition : à Bussy, rentrée rime avec asso- C’ ciations ! Le douzième Forum qui leur est dédié a comme chaque année attiré la grande foule au gymnase Maurice- Herzog. Malgré la forte concurrence du match d’ouverture de la „ … Coupe du monde de rugby opposant le Quinze de France à l’Argen- tine le vendredi, il y avait déjà une belle affluence lors du premier soir. Sportives, culturelles, de loisirs ou caritatives, on dénombrait au total 74 associations dans les deux salles aménagées pour l’occasion. Le public a donc eu tout le loisir de choisir une ou plusieurs activités afin d’entamer du bon pied cette nouvelle saison. Certains étaient porteurs de bonnes résolutions en reprenant une licence dans un club sportif, ‚ - Après l’effort, le réconfort : comme d’habitude, le buffet était alors que d’autres en profitaient pour s’inscrire à des cours de musique l’objet de toutes les convoitises… ou de dessin. Les dirigeants et membres des associations étaient quant ƒ - La vitrine mise en place par le Rail Club a rencontré un grand à eux fidèles au poste afin de faire découvrir leurs activités et d’offrir à succès auprès des enfants. leurs futurs adhérents ou simples curieux les informations attendues. „ - Avant de célébrer leur dixième anniversaire, les scouts de Bussy Outre les associations, plusieurs services municipaux étaient égale- s’activaient pour renforcer leurs effectifs. ment au rendez-vous afin de promouvoir les actions et manifestations … - Le Lions Club de Lagny/Val-de-Bussy, et sa nouvelle présidente, de la saison. Bussy a donc une nouvelle fois démontré un dynamisme Sylvie Dinneweth (au centre), présentaient leur prochain rendez-vous, associatif très développé qui constitue l’une de ses richesses. I le salon des vins et produits du terroir. Notre collègue Vanessa Tchissambou expose ses toiles jusqu’au 30 octobre L’Afrique à l’honneur à la médiathèque i vous êtes passés ces derniers mois au ser- « Kirikou et la Sorcière ». Une comparaison que S vice Etat civil de la mairie, vous l’avez peut- être croisée. Vanessa Tchissambou y travaille en effet depuis le mois d’avril dernier. Vanessa prend avec un grand sourire qui ne la quitte d’ailleurs pas souvent. Cette jeune femme semble croquer la vie à pleines dents, et exprime Mais son « autre » actualité du moment, c’est l’ex- à travers ses peintures l’exotisme de ses origines. position qui lui est consacrée à la médiathèque Avec un père congolais et une mère antillaise, depuis le 3 octobre! Car Vanessa est également Vanessa a été élevée dans cette double culture qui une artiste peintre de talent, qui n’a pourtant com- transparaît également dans ses toiles. Des toiles mencé la peinture qu’il y a quelques années seu- qu’elle s’est résolue à vendre, après bien des hési- lement. « J’ai toujours aimé la peinture et un beau tations. « Quand j’ai commencé à mettre en vente jour, j’ai eu envie d’essayer », nous confie Vanessa, mes tableaux, j’avais un peu mal au cœur, dit-elle. qui, lors de sa scolarité, ne manquait déjà aucun Mais si je les peins, c’est aussi pour qu’ils se diffusent cours d’arts plastiques! Elle a d’ailleurs suivi à l’uni- un peu partout ». Avis aux amateurs donc: il reste versité de Marne-la-Vallée une année d’histoire de quelques jours pour découvrir ces œuvres atta- l’art, mais la formation basée en majorité sur la chantes et personnelles qui ont orné durant ce théorie ne lui a pas vraiment plu. Ce qu’elle aime, mois d’octobre les murs de la médiathèque. c’est la pratique! Dès qu’elle a un peu de temps, A noter qu’en marge de cette exposition, un elle prend son pinceau et entame une nouvelle collectif d’artistes africains est également repré- toile, au gré de son inspiration. « Au début, je pei- senté afin de montrer la culture du continent. gnais très vite, mais aujourd’hui, je consacre un peu Une bonne occasion de rendre hommage aux plus de temps à une œuvre. Il m’arrive ainsi d’y reve- et elles m’inspirent beaucoup plus que les hommes ». associations et à la communauté afro-antillaise nir et d’y mettre plusieurs couches », explique Si vous visitez l’exposition, vous découvrirez ainsi de Bussy… I Vanessa, qui a une particularité: elle ne peint que quelques très beaux portraits de femmes, africaines des femmes. « Ce sont les plus belles à peindre. Je pour la plupart, dont certains rappellent forte- Plus d’infos sur le site http://vanessa.tchiss.free.fr peux représenter beaucoup de choses avec une femme, ment le film d’animation de Michel Ocelot, Contact : Vanessa Tchissambou au 06 75 77 12 69 Bussy Saint-Georges N° 93 - Octobre 2007
  • 4. Vie de la cité 5 n cette année du centenaireE des scouts, le groupe Louis- Guibert a célébré ledimanche 16 septembre sondixième anniversaire. Les nom-breuses personnes qui y ont parti-cipé se souviendront sans doutelongtemps de cette belle journée,marquée par le passage de témoinssymboliques entre les époux Zut-terling, Marc et Joëlle, et les épouxPradel, Audrey et Olivier, qui leursuccèdent à la tête du groupe deBussy. Pour leur action durant ces10 ans de scouts à Bussy pect des différences, de l’homme et des nations, défendre la générosité, le don de soi et la gratuité du service. » Journées du Patrimoine Pour bien marquer de leur empreinte ces dix années, les scouts deBussyontédifiéuneconstruction La BnF attire les foules ! traditionnelle de leur mouvement: e centre technique de la BnF, qui ouvrait ses portes au public pourdix ans, Marc et Joëlle ont reçu lamédaille de la ville. Une distinctionqui récompense leur engagement un PH. « Par cette construction qui symbolise les valeurs d’ouverture, d’ac- cueil, de partage et de solidarité, nous L la première fois à l’occasion des Journées du Patrimoine, a accueilli 700 personnes le dimanche 16 septembre. 700 curieux avides de découvrir les nombreuses activités de cet hôpital du livre : entre la conser-et leur dévouement pour le scou- affirmons notre engagement dans la vation, la restauration et la numérisation des nombreux documents quitisme: les centaines de louveteaux cité comme citoyen désireux de bâtir passent à Bussy, le travail ne manque pas pour la dizaine de métiers repré-qui sont passés dans le groupe un monde meilleur », a lancé Olivier sentés dans cet impressionnant bâtiment. Les agents du centre n’ont ainsibuxangeorgien ne démentiront pas Pradel, avant de laisser la parole à pas rechigné à démontrer leur savoir-faire devant un public qui a montréce constat! Dans son discours, leur Marc Zutterling pour la définition un grand intérêt pour leur travail. Les départements de restauration et desuccesseur a tenu à les remercier de cette structure PH (pour para- reproduction du livre et de l’audiovisuel, les magasins de grande hauteur,avant de rappeler quelques-unes bole hyperbolique). Ses quatre pieds, sans oublier les ateliers créatifs, où les enfants ont été initié aux techniquesdes valeurs du mouvement scout. a-t-il expliqué, sont le symbole du sens de reliures et à la fabrication de marque-pages, ont donc impressionné« Quelle idée centenaire d’avoir de soi, du sens de l’autre, de notre foi petits et grands. A l’extérieur, dans la cour de l’établissement, le comé-comme ambition de faire grandir des catholique et enfin de la nature et du dien Julien Marill incarnait le rôle de François Ier, l’initiateur du dépôtgarçons et des filles pour qu’ils devien- sens du scoutisme dans la nature. » légal, dans un spectacle intitulé « Le bal des livres ». Une journée que lesnent des hommes heureux et utiles, a Ce PH trône désormais fièrement visiteurs d’un jour ne sont sans doute pas près d’oublier… Idéclaré Olivier Pradel, avant de au rond-point Louis-Guibert, etdonner sa définition du scoutisme: devrait, si les autorisations sont déli-« Eduquer des jeunes par des jeunes vrées, rester définitivement afin deavec une pédagogie fondée sur l’ac- saluer comme il se doit l’activité destion, avancer vers l’avenir dans le res- scouts à Bussy. I Claude Louis remet la médaille de la ville à Joëlle et Marc Zutterling pour leurs 10 ans passés à la tête des scouts de Bussy Bussy Saint-Georges N° 93 - Octobre 2007
  • 5. 6 Vie de la cité Du nouveau à l’association « Les Yeux ouverts » ! pas des professionnels, mais il est nécessaire pour pouvoir avancer tous ensemble que le niveau musical soit homogène. Motivation, capacité dimprovisation et, pour- quoi pas, de composition, sont de rigueur. Les ZÉCLÉCTIKS: Vous avez une passion ar- tistique? Vous peignez? Vous dansez? Vous jon- glez? Vous fabriquez des objets, des vêtements? L’idée est de se rencontrer entre artistes pour partager nos Z’arts et donner à la vie des mo- tifs de réjouissance, en inventant un projet qui nous plaît! Et se demander comment le mettre en place, quel rôle chacun peut prendre en charge, et gérer l’organisation en s’appuyant sur n cette nouvelle saison, l’association ALYO salle municipale, on s’invite mutuellement, on une base associative, et les avantages qu’elle pro- Es’épanouit autour de quatre axes. apporte un pique-nique, un thé, un goûter, et on cure en termes de location de salle, de finance- ment, et sur nos savoir-faire bien sûr! Les cours de jonglage continuent au gymnase s’échange nos contes dans la bonne humeur. Michel-Jazy le samedi de 16h à 17 h 30 ! Chaque conte sera l’occasion d’une discussion, Des rencontres régulières entre les Zicos et Au programme: jonglage et équilibre. Venez et lorsqu’on se sent prêt et seulement si l’envie Les Zécléctiks seront organisées afin de créer apprendre et approfondir la manipulation nous anime, on pourra organiser des contées dans des moments magiques dinteractions, où la d’objets tels que les balles, les massues, les an- des bibliothèques. Les rendez-vous seront pris en musique guide et accompagne les autres neaux, le bâton du diable, les bolas… le tout se mettant d’accord par mail. artistes, et inversement ! Quoi de plus moti- bien équilibré, en cherchant des mouvements Et puis, on va organiser des SORTIES EN vant que de vivre ces instants magiques de col- amples et fluides, tout en ayant le corps bien NATURE: dès le retour de la belle saison, nous laboration, où tous les efforts tendent vers un positionné. Petit à petit, les personnes intéres- partons sur les chemins nous balader dans de but commun positif ? Il ny a pas de limite sées pourront aller plus loin dans la notion jolis coins de Seine-et-Marne, dans des parcs, dâge, ceci étant dit, il est bien évident que la d’équilibre grâce à différents exercices, pour près des lacs ou dans des endroits attrayants, majorité des gens recherchés ne sont plus des ensuite apprendre à se tenir debout sur une comme les statues de la de la Dhuys… toutes enfants! grosse boule, et enfin tenter d’y jongler ! propositions sont bienvenues pour ces après- Alors si vous rêvez d’animer les foules en utili- Le cours est dispensé par Laure, diplômée midi détente, contes, jonglerie, et autres! sant votre esprit créatif, si vous avez envie de vous d’Etat du BPJEPS option « activités physiques Et voici enfin le grand projet de cette année: impliquer au sein d’une troupe motivée, n’hési- pour tous ». Il s’adresse aux adultes et aux en- la CREATION D’UN COLLECTIF tez pas à rejoindre cette joyeuse troupe tous les fants, entendants ou sourds, âgés de plus de 13 ARTISTIQUE. Destiné aux artistes en tout samedis à 17h30 au gymnase Michel-Jazy. I ans. Cet atelier de « jongle et rit » (!) a repris genre, c’est la formation de 2 groupes. Toutes les infos sont sur le site http://asso.lesyeuxouverts.free.fr le samedi 13 octobre. Une nouvelle rencontre à ne pas manquer: les Les ZICOS: un ensemble de musiciens de « RENDEZ-VOUS CONTES! ». Une fois par talents musicaux variés. On recherche des trom- mois, c’est autour du français et de la langue des pettistes, des flûtistes, des percussionnistes, signes que l’on se retrouve des violonistes, des guitaristes, des accordéo- lors d’un moment de vie nistes… même des gens qui font de la guim- convivial. Chez les uns et barde! Attention, il ne sagit pas dun cours, les autres, dans un parc, un certain niveau est requis. Nous ne sommes dans une Bussy Saint-Georges N° 93 - Octobre 2007
  • 6. Vie de la cité 7 Il faut désormais parler du Lions Club de Lagny/Val-de-BussyChangement de nom, mais pas de cap, pour les « Lions » ! e LIONS CLUB de Lagny vient de changerL d’appellation,puisqu’ilfautdésormaisparler du Lions Club de Lagny/Val-de-Bussy. Unpeu d’histoire pour débuter: il y a depuis de nom-breuses années deux Lions Club dans le secteur:le Lions Club de Lagny, créé en 1971, et le LionsClub de Marne-la-Vallée, fondé en 1978. « Nosdeux clubs cohabitent en bonne intelligence, et ontdécidé, dans un souci d’équité et en parfaite harmo-nie, de découper Bussy en deux » explique la toute des maisons d’accueil Alzheimer ou encore la col-nouvelle présidente du Lions Club de Lagny/Val- lectepourlesmalvoyantsdespaysduTiersMonde.de-Bussy, Sylvie Dinneweth. Celle-ci a accédé à la Le Lions Club de Lagny/Val-de-Bussy intervientprésidence du club au 1er juillet et assurera cette également plus localement et œuvre beaucoup enfonctionjusqu’au30juin2008,laprésidenceétant faveur de la jeunesse et de l’environnement, à tra-tournante. Les membres du club se sont retrouvés versparexempledessimulationsd’embauchedansle mardi 4 septembre au restaurant Les Trois Til- différents lycées, ou l’organisation de séjours pourleuls, leur siège social, afin d’officialiser leur nou- des enfants de familles défavorisées.velleappellation.LeLionsClubtiendradésormais Le30septembre,LeLionsCluborganisaitsatradi-deux réunions statutaires par mois, le premier tionnelle Journée Champignons, destinée à finan-mardi aux Trois Tilleuls, et le troisième mardi à cer ses œuvres. La matinée s’est déroulée en forêt deLagny-sur-Marne. Ferrièrespourlacueillette,avantquetoutlemondeCette double actualité pour le club nous donne Sylvie DINNEWETH, nouvelle présidente se retrouve à la ferme de la Jonchère, où les partici-l’occasionderappelerlesmissionsdesLionsClubs, du Lions Club de Lagny/Val de Bussy pants ont pu bénéficier des conseils avisés d’unun mouvement créé en 1917 par l’Américain ment pour sa participation au Téléthon, puisque mycologue avant de déguster le réputé petit salé. IMelvin Jones. Aujourd’hui, on compte 44551 ce sont ses membres qui tiennent le standard du Prochain rendez-vous pour le Lions Club de Bussy/Val-de-Bussyclubs dans le monde, dont 1209 en France. Dans fameux 3637, son action en faveur de l’école des les 26, 27 et 28 octobre pour le salon des vins et produits du terroirnotre pays, le Lions Club est bien connu notam- chiensguidesd’aveugles,lacréationetl’animation àlaFermedelaJonchère(ProgrammecompletdansleBussyscope) Le cirque de Battambang de retour à Bussy e fameux cirque cambodgien enthousiaste. Le cirque de une bibliothèque de quar- rue, ces jeunes artistes sillonnentL Phare Ponleu Selpak a fait une seconde fois étape à Bussycette année. Ce cirque avait déjà Battambang est l’une des dernières activités de l’associa- tion Phare Ponleu Selpak, tier, un centre d’animation, de soutien scolaire et d’action sociale, un collège, une maison aujourd’hui le monde afin de montrer leurs multiples talents, de faire connaître leur associationémerveillé les Buxangeorgiens au créée en 1994 à la périphérie d’enfants victime du trafic fort généreuse et de récolter desmois de janvier, et il était de retour de cette ville. Née de la humain et en dernier lieu fonds pour perpétuer cettele 1er septembre pour une journée volonté de jeunes réfugiés une école de cirque. belle œuvre. Idédiée au Cambodge. Avant cette rentrés au Cambodge en Aujourd’hui, les résultats dereprésentation, de nombreuses ani- 1992 après six années passées ce travail portent leurs fruits.mations s’étaient déroulées, avec en dans les camps, cette associa- Plus de 800 enfants pren-particulier des démonstrations de tion a tout d’abord donné des nent part à ces différentesdanses par les groupes Lily Dance cours de dessin au sein d’un activités destinées à leuret Style Dance. En présence de orphelinat, offrir un nou-l’ambassadeur du Cambodge, avant de diver- veau départ M. Uch Kiman, les sifier ses activi- dans la vie. acrobates du cirque tés, en ouvrant Sauvés de la se sont ensuite produits devant un public Bussy Saint-Georges N° 93 - Octobre 2007
  • 7. 8 Vie de la cité La brocante sous un soleil estival ! Comme sa grande sœur du mois de juin, la brocante du village a fait le plein d’exposants le dimanche 16 septembre. De nom- breuses familles buxangeorgiennes ont ainsi profité de cette journée ensoleillée pour vider leurs greniers et proposer aux chalands de multiples objets. La place de Verdun était ainsi transformée en joyeux bric à brac où il fallait fouiller pour trouver son bonheur. Les chineurs s’en sont donc une fois encore donné à cœur joie afin de réaliser les meilleures affaires… I Les aînés de la ville ont découvert Meiningen empêchés de dormir », soulignait Dominique Bijard, qui représentait la municipalité en compagnie de Michèle Bui Khac vice-présidente du CCAS, Régine Bories et Stéphane Barnier. Il faut dire que les journées étaient longues et le repos encore plus appréciable… I LE CCAS COMMUNIQUE l est déjà temps de penser à Noël, période festive par excel- I lence durant laquelle le Centre Communal d’Action Sociale organise son traditionnel repas, ainsi que sa sortie. Le repas, réservéauxpersonnesdeplusde70ans,auralieucommechaque année au mois de décembre. Quantàlasortie,àlaquellesontconviéslesplusde65ans,ellese dérouleraauprintemps2008dansunlieuquiresteàdéterminer. Autre moment phare dont nos aînés sont très friands, la fameuse u 30 août au 2 septembre, une délégation Locomotive.«PourcettepremièreàMeiningen, D galette des rois, programmée le samedi 5 janvier 2008. composée d’une quarantaine de Buxan- on peut dire qu’on a bien profité des charmes de Pour ces trois évènements, il convient de prendre contact avec georgiens inscrits aux différentes activités cette ville historique, se réjouissait à son retour Céline Heurton, la responsable du CCAS. le CCAS pour les inscriptions, en se munissant d’un justificatif proposées par le Centre Communal d’Action Sociale ont visité Meiningen, notre jumelle alle- Cela s’est super bien passé, tous ont apprécié le de domicile et d’une carte d’identité. mande. Accueillis par le comité de jumelage local, séjour et l’accueil qui nous a été réservé. Meinin- Rappelons également deux autres activités de ce service muni- les Buxangeorgiens ont passé un agréable séjour genestunevilletrèsculturelle,onsentaussilepassé cipal : les ateliers mémoire chaque semaine en mairie, et pour durant lequel de nombreuses animations avaient de cette cité de l’ex-Allemagne de l’Est. » A noter les familles non imposables et/ou monoparentales, une sortie été programmées. Ils ont ainsi pu visiter le château le côté quelque peu insolite de l’hébergement: au cirque prévue en décembre. I de Landsberg, son musée ainsi que le théâtre de l’hôteldanslequelrésidaitladélégationbuxan- Centre Communal d’Action Sociale Meiningen,quenouspouvonsleurenvier.Ilsn’ont georgienne était en effet une ancienne prison 40, Bd Antoine-Giroust - Tél.: 0164662222 pas non plus manqué la traditionnelle Fête de la de femmes! « Cela ne nous a pas pour autant Bussy Saint-Georges N° 93 - Octobre 2007
  • 8. Vie de la cité 9 L’Amicale des Anciens Combattants au rendez-vous omme chaque année, le dernier C dimanche d’août, l’Amicale des Anciens Combattants de la Ville de Bussy Saint- Georges, menée par son président Robert Msili, aréponduprésentpourledevoirdemémoire.Les représentants de l’Amicale se sont retrouvés en forêt de Villeneuve, avec une nombreuse assis- tance, composée notamment du Préfet, d’élus de Dominique Bijard, Adjoint au Maire à l’Animation, et Mme Marois, du Club des aînés, ont déposé la gerbe de la ville de Bussy. diverses communes du département, d’associa- Photo de gauche : Coriolan Martin, le nouveau porte-drapeau de l’Amicale. tionsd’AnciensCombattantsetdepersonnalités. La gerbe commémorative de la municipalité de combats de 14/18. Visite de la Caverne du Dragon, immense caserne sou- Bussy a été déposée par Monsieur Dominique terraine qui servit tour à tour de quartier général aux Français et aux Alle- Bijard, Adjoint au Maire à l’animation, en mands, en fonction de la prise. Lieu transformé en musée. Visite à faire. PourmémoireauxjeunesFFIfusillésle25août1944.Ensuitelesdélégationssesont leretour,visitedel’AbbayedeVauclair,passageàCroanne(symboledesMuti-rendues au monument commémoratif de l’aviateur Robert, abattu en forêt neriesde1917).Tabled’orientationduplateaudeCalifornie.Monumentdesde Favières, mémorial aux aviateurs tombés victimes de leur devoir. Basques à Craonnelle.Le président Msili a également déposé la gerbe des Anciens Combattants Après cette journée où le beau temps fut de la partie, retour à Bussy. Le Prési-de l’Air. Discours, minute de silence et hymne national ont clôturé ces céré- dent Msili remercie de tout cœur tous les présents à cette journée consacréemonies où nos représentants ont été encore félicités pour leur fidélité par les au devoir du souvenir. Iautorités présentes. CALENDRIER DES PROCHAINES CÉRÉMONIES ET COMMÉMORATIONS :Tournée dans l’Aisne Dimanche 11 novembre à 11 hL’Amicale des Anciens Combattants de Bussy a également organisé sa tradi- Commémoration Armistice 14/18 au Monument aux Morts, suivie du traditionnel banquettionnellesortiethématiqueannuelle.Cetteannée,ilavaitétéchoisiune«tour- des Anciens Combattants en salle Koehl (pour y participer, veuillez contacter le Président Msilinéedansl’Aisne».LeVice-président,MarcelVanderNoot,avaitconcoctécette au 01 64 76 80 08).sortie en grande connaissance de la région. Départ en car de Bussy. Au pro-gramme:visiteducimetièreaméricaindeBois-Belleau,oùreposent2289sol- Mercredi 5 décembre à 11 hdats américains tombés au cours de l’offensive de 1918, et du monument Commémoration à la mémoire des morts de la guerre d’Algérie au Monument aux Morts.américain de la cote 204. Balade ensuite à Château-Thierry. Memorial L’Amicale des Anciens Combattants se charge de fournir toute documentation et obtention deQuentin-Roosevelt (fils du Président des Etats-Unis, abattu en 1918). Déjeu- titres anciens combattants aux nouveaux OPEX venant à se trouver sur la commune.ner amical dans une auberge de la vallée de Bourg-et-Cornin. Bienvenue à tous.L’après-midi, parcours du Chemin des Dames, haut lieu des plus terribles Bussy Saint-Georges N° 93 - Octobre 2007
  • 9. 10 Dossier Le contrat de partenariat que vient de signer la municipalité avec les entreprises spécialisées Citelum et Sotraser va permettre d’améliorer de manière significative le système d’éclairage public sur toute la ville, avec de surcroît, la possibilité de réaliser de substantielles économies d’énergie, grâce à un système performant et innovant. Autre objectif visé par ce contrat : assurer une plus grande sécurité des habitants, caractérisé par l’instauration d’un système de vidéosurveillance. Revue de détail de ce nouveau dispositif qui nous fera également voir la ville autrement… Bussy Saint-Georges N°93 - Octobre 2007
  • 10. Dossier 11Eclairage public : la nouvelle donne TOUTE LA LUMIÈRE SUR CITELUM Citelum, filiale à 100 % de Dalkia France est Citelum assure la prise en charge des risques liés à la gestion du réseau : vétusté, accidents spécialisée dans les activités d’éclairage public, causés par des tiers… de signalisation lumineuse tricolore et de Pour répondre aux contraintes les plus exigeantes des communes, Citelum s’engage sur des régulation de trafic, d’illumination et de mise objectifscontractuels(qualitédefonctionnementdesouvrages,renforcementdelasécurité,maî- en valeur des sites et du patrimoine. Ses com- trise de la consommation d’énergie, rénovation…) et assure, sous l’autorité de la commune, pétences s’exercent dans tous les domaines, l’administration complète du service : sélection des matériels, commandes, contrôle des presta-de l’étude de conception à un service complet clés en main. Elle est présente aussi bien en tions, vérification et règlement des factures, suivi et gestion des relations avec les tiers, informa-France qu’à l’étranger, soit directement, soit au travers de ses filiales et participations. tion du client…Citelum prend en charge la gestion complète du service de l’éclairage public et de la signalisa- Au total, l’entreprise gère au jour d’aujourd’hui 672 442 points lumineux et 2741 carrefourstion des communes et particulièrement la gestion de l’énergie électrique, l’exploitation-mainte- dans toute la France. Inancedesinstallations,leurentretienetleurrenouvellement,lefinancementdesinvestissements. suite du dossier en page 12 Bussy Saint-Georges N°93 - Octobre 2007
  • 11. 12 Dossier ors des différents conseils de quartiers qui se L sont tenus cette année, de nombreux Buxangeorgiens ont pesté contre les défi- MISE EN LUMIÈRE DU PATRIMOINE - VOIR LA VILLE AUTREMENT e contrat de partenariat signé avec Citelum et Sotraser comprend également un volet plus esthétique avec la mise ciences du système d’éclairage public actuel à tra- vers toute la ville. Un problème dont la municipalité avait bien conscience, qui était dû pour une large part aux carences du plan lumière L en lumière des espaces et sites publics, qui seront ainsi grandement valorisés. « La mise en lumière du patrimoine d’une ville révèle et réveille son architecture, souligne Stéphane Grévin, chef d’agence régional à Citelum. C’est pourquoi nous avons particulièrement soigné ce volet en ayant à l’esprit l’idée d’apporter la signature nocturne de la ville et de faire découvrir ou redécouvrir certains équipements ». La façade de la mairie sera par exemple éclairée en décliné par EPAMARNE depuis 1985. Ce plan lumière de tonalité dorée, alors que le conservatoire de musique verra son dôme doté d’un éclairage d’accentuation en n’a en effet jamais tenu compte des flux de circu- lumière froide et sa galerie à colonnades plongée dans un éclairage dynamique par variation d’intensité et changement lation automobiles et piétonniers. Conséquence: de couleurs. En ce qui concerne la Grand’Place, son caractère « monumental » nécessitait un aménagement lumière il faut aujourd’hui tout remettre à plat. Le conseil d’envergure. L’esthétique des luminaires a donc été choisi pour une parfaite intégration aux façades en vision diurne. municipal du 24 juillet 2006 s’était saisi du pro- Les projecteurs disposés proposeront un bon niveau de confort visuel et seront équipés de lampes aux lumières blanches. blème en autorisant le lancement d’une procé- Une véritable invitation à la promenade nocturne, en somme… I dure de P .P (Partenariat Public Privé). En effet, .P . au regard de l’étendue des besoins, une étude d’évaluation avait conclu que les procédures habi- …et donc d’énergie tuelles d’achat (marché public ou délégation de La prestation proposée par Citélum et Sotra- service public) ne pouvait être retenues. ser est ainsi très large. A titre d’exemple, 2 810 luminaires et 1 220 nouveaux supports seront De substantielles économies progressivement installés à travers toute la ville. L’entreprise s’inscrit de surcroît dans le cadre de consommation… d’une démarche de développement durable, Cette longue procédure arrivée à son terme, le caractérisée comme suit : remplacement de conseilmunicipaldu9juillet2007aautorisélapas- 349 luminaires de type « Boule » afin de sup- sationducontratavecungroupementd’entreprises primer la pollution lumineuse, implantation spécialiséesdansl’éclairagepublic.CitélumetSotra- de 16 mâts alimentés par l’énergie solaire, ins- ser assureront pour une durée de 20 ans la gestion tallation de 120 projecteurs à source LED afin de l’éclairage urbain, dans le cadre d’un contrat de de réduire les coûts liés aux consommations partenariat. Le coût total pour la ville est de d’énergie, utilisation de lampes « dernières 18600000HT,soituncoûtprévisionnelglobalen générations » permettant une baisse de la puis- moyenne annuelle de 599944,61 HT. Enoncé sance installée et garantissant une qualité ainsi,cechiffrepourraitétonnercertainslecteursde d’éclairement optimale. L’objectif initial, qui parl’importancedumontant.Erreur!Sil’onprend était aussi de limiter les coûts liés aux consom- en compte tous les éléments, la ville va en réalité mations d’énergie, sera donc parfaitement réaliser de substantielles économies. Ainsi, l’année atteint grâce à ce plan, qui assurera la meilleure dernière, la ville de Bussy a dépensé quelque les différents quartiers de la ville, fluidifier la circu- adéquation entre besoin d’éclairement et puis- 234000 € de consommation électrique, un chif- lation et réduire la pollution. Ce contrat de parte- sance installée. freauquelilfautajouterunmarchédemaintenance nariatcomprenddoncplusieursvolets:conception, Les techniciens de Citélum entameront les tra- qui s’élève à 607000 € annuellement. C.Q.F.D.! réalisation, préfinancement, exploitation, gestion vaux dès le 1er novembre. Les boulevards Objectif principal de ce nouveau plan lumière: et renouvellement des installations nécessaires à la Antoine-Giroust et Lagny ainsi que l’avenue du offrir un cadre de vie plus sûr et plus chaleureux, restructuration de l’éclairage public, à la valorisa- Général-de-Gaulle devraient être les premières renforcer la sécurité la sécurité urbaine, revaloriser tion des espaces et sites publics. artères concernées. I La nuit, les façades de certains édifices publics seront résolument embellies par une mise en lumière très esthétique. Bussy Saint-Georges N°93 - Octobre 2007
  • 12. Dossier 13VIDÉOSURVEILLANCE : ENTRE PRÉVENTION ET RÉPRESSION utre objectif de ce contrat de partenariat, la sécurité des biens et des per-A sonnes, matérialisée par l’installation d’un système de vidéosurveillance sur la ville. Un système qui a déjà montré son efficacité dans de nombreusesvilles, tant en ce qui concerne la prévention et la dissuasion (réduction du nombre devols et d’agressions) que la répression, puisque le film apporte bien souvent une preuveirréfutable, et donc une aide précieuse en cas de contestation ou de faux témoignage.Seize caméras seront, à terme, implantés sur différents lieux de la ville jugés stratégiques.L’accent sera notamment mis sur le quartier de la gare RER. Certaines caméras aurontpour vocation de garantir une meilleure sécurité routière en ayant une fonction de régu-lation du trafic routier. Le poste de contrôle sera installé dans les locaux de la policemunicipale.Ce nouvel outil au service de la politique de sécurité et de prévention permettra de pré-venir l’atteinte aux personnes et aux biens dans les quartiers de forte activité où la UNE MAÎTRISE DES COÛTS D’ÉNERGIE RETROUVÉEdélinquance constatée est plus importante, d’augmenter le sentiment de sécurité deshabitants et des visiteurs et de sécuriser les bâtiments communaux et espaces publics e nouveau plan lumière va permettre à la ville de réaliser des économiesexposés. Les travaux devraient débuter dès le 1er novembre et les premières camérasseront installées dans le courant du premier semestre 2008. I C d’énergie non négligeables, qui s’inscrivent dans une démarche de dévelop- pement durable. L’évolution de la ville entraîne en effet une augmentation des exigences qualitatives et quantitatives en matière d’éclairage public. L’objectif est désormais de proposer la lumière nécessaire au bon endroit, au moment opportun et au meilleur coût. Un résultat simple, pourrait-on dire, mais complexe à mettre en œuvre, tant sont nombreux les facteurs qui participent à l’éclairage final : ® matériels (modèles de luminaire, lampes, appareillages, supports…) ® d’organisation du parc d’éclairage (systèmes de commande, nombre de luminaires, leur espacement…) Chaque facteur contribue à optimiser ou dégrader la qualité de l’éclairage public et de la maîtrise en énergie. D’après les estimations de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie), le potentiel d’économie est impressionnant : jusqu’à 50% pour les lampes, de 5 à 20% pour les ballasts électroniques, de 5 à 30% concernant les régulateurs, variateurs de puissance, calculateurs… La gestion de la surtension électrique est une illustration, car les installations classiques gèrent mal le phénomène. Or, si celle-ci représente 1%, elle entraîne 3% de surconsom- mationélectrique.Encasdesurtensionpersistanteàlongterme,ladétériorationdeslampes et appareils est accélérée en terme d’usure et s’avère conséquente en terme de coûts d’en- tretien ou de remplacement… I Pour en savoir plus, nous vous encourageons à consulter le site en ligne de l’ADEME portant sur les questions d’urbanisme. Vous y trouverez également de nombreux conseils et informations utiles sur les économies d’énergie au quotidien. http://www2.ademe.fr Bussy Saint-Georges N°93 - Octobre 2007
  • 13. 14 Vie municipale L’autre portion de l’avenue Marie-Curie a été confiée à la société Tere, qui a dans un premier temps renouvelé les bordures de la contre-allée et posé de nouvelles dalles sur les trottoirs. De l’autre côté, les trottoirs ont là aussi été élargis : piétons et cyclistes auront chacun un espace d’1,50 m, entourés par des plantations. Quant à la chaussée, une grave bitume sera dans un premier temps posée, avant la pose de l’enrobé définitif, en début d’année prochaine. La pre- mière tranche des travaux doit en effet être ter- minée fin octobre si les délais sont respectés, et la circulation pourrait donc être rétablie plus tôt que prévu, même si l’arrêté municipal pré- La première phase devrait s’achever à la fin octobre voit une interdiction de circuler jusqu’à la fin novembre. Concernant la seconde phase de tra- L’avenue Marie-Curie en travaux vaux, elle verra la construction d’un giratoire à l’angle de l’avenue Curie et du boulevard des es entreprises Appia et Tere s’activent depuis sée, le virage entre le boulevard Mendès-France et Genêts et la pose de l’enrobé définitif. Quoi L le mois d’août avenue Marie-Curie, fermée àlacirculationentrelesboulevarddesGenêts et Antoine-Giroust. Deux chantiers sont menés l’avenue sera élargi afin d’offrir une meilleure visi- bilité aux automobilistes. Dans un second temps, Appia va mettre en place sur les bas côtés une large qu’il en soit, ces travaux s’achèveront au plus tard au mois de mars 2008, date à laquelle l’ave- nue Marie-Curie présentera un nouveau visage simultanément. Appia s’occupe de la première piste cyclable ainsi qu’un trottoir pour les piétons. plus approprié à son environnement urbain. tranche de l’avenue Curie, entre le rond-point de Des espaces verts seront aménagés de chaque côté A cette époque, elle présentera alors sensible- l’entrée de ville et le boulevard Antoine-Giroust. dutrottoirafind’embellirlepaysageetd’offrirune ment la même configuration que l’avenue du Les travaux ont consisté dans un premier temps plusgrandesécuritéauxpiétonsetauxcyclistes.Le Général-de-Gaulle. Comme sur le boulevard en un élargissement des trottoirs de chaque côté rond-point situé à l’entrée de ville, au niveau des de Lagny, des limitations de vitesse et des de la route, afin de donner à l’avenue Marie-Curie hôtels, va également être rénové, avec notamment détecteurs devraient également être installés à une vocation plus urbaine. Au niveau de la chaus- un élargissement des trottoirs. moyen terme. I CHAMPION ouvre ses portes e Supermarché CHAMPION de légumes, boucherie, volaille, poissons, L Bussy va rendre la vie des Buxangeor- giens plus facile. Il faut dire qu’une ville de près de 20 000 habitants sans super- crèmerie, charcuterie et d’assortiments épi- cerie, liquides, parfumerie, droguerie très larges.Tout un univers de détente pour vous marché, cela faisait quelque peu désordre ! rendre les courses plus faciles et plus rapides. C’est donc l’enseigne CHAMPION qui Un service point chaud/snack a également s’installe sur une superficie de 2 100 m², en été prévu à l’extérieur du magasin, rue Paul- pied d’immeuble dans le nouveau quartier Delouvrier. Ô Vert, actuellement en pleine expansion 51 employés et 4 cadres ont été recrutés au commerciale. Situé à deux pas de la gare terme d’un processus de recrutement par RER, ce supermarché vient renforcer de simulation. « On a d’abord fait passer diffé- manière significative l’offre commerciale rents tests aux candidats avant de recevoir les de la ville. meilleurs en entretiens », explique le direc- Les travaux démarrés au mois de mai der- teur du supermarché, Medhi Thami. nier viennent de s’achever, et le magasin a Les candidats retenus ont ensuite suivi une for- ouvert comme prévu le jeudi 18 octobre. mation dans deux magasins et ils sont arrivés Ce supermarché dispose de deux parkings : à Bussy au début du mois d’octobre pour bien l’un en sous-sol de 65 places, l’autre aérien se familiariser avec les lieux. » de 40 places. L’entrée principale du maga- Après cinq mois de travaux intensifs, sin est située dans la rue de l’Aviateur- CHAMPION a donc bien ouvert ses portes Martel. et contribuera sans nul doute à dynamiser Avec des horaires d’ouverture adaptés à la vie le quartier Ô Vert, qui poursuit son urbaine, dans un cadre apaisant, un concept développement. I de supermarché 100 % libre service, fort d’un choix de produits frais de qualité, Supermarché CHAMPION - 3, rue de l’Aviateur-Martel Bussy Saint-Georges N°93 - Octobre 2007
  • 14. Vie municipale 15 Le Plan Local d’Urbanisme est approuvé ! uite aux avis exprimés sur le projet de Plan Local d’UrbanismeS „ LES ORIENTATIONS D’AMÉNAGEMENT: elles définissent les (PLU) dans le cadre de la concertation avec les acteurs du territoire principes d’aménagement de deux secteurs à aménager de la commune: et de l’enquête publique qui s’est déroulée au mois d’avril 2007, les futures ZAC de la Rucherie (au sud de l’A4) et du Sycomore (autour dele PLU a fait l’objet de quelques ajustements pour aboutir à la version la ferme du Génitoy). Ces orientations sont opposables au tiers: les opéra-finale du document. Cette version finale a été soumise pour avis à l’EPA- tions de construction ou d’aménagement décidées dans ces secteurs devrontMARNE qui a délivré un avis favorable sur le dossier. être compatibles avec les orientations d’aménagement. Ces orientations doi- vent être respectées dans l’esprit et non au pied de la lettre.Le Plan Local d’Urbanisme a donc été approuvé par le Conseil Munici-pal en date du 24 septembre 2007. Il est applicable depuis le 29 sep-tembre 2007, date à laquelle les formalités d’affichage et de publicité ont … LE PLAN DE ZONAGE: Sur Bussy Saint-Georges ce plan couvre l’ensemble du territoire communal et le découpe en plusieurs zones enété réalisées. fonction de l’occupation du sol actuelle ou projetée pour les prochaines années. Sur Bussy-Saint-Georges, on distingue 4 grands types de zones:Le PLU est désormais l’unique document d’urbanisme qui réglemente les zones urbaines « U », les zones à urbaniser « AU » (zones encore non amé-l’ensemble du territoire de Bussy Saint-Georges. Il remplace et annule nagées qui sont vouées à être urbanisée à l’horizon d’une dizaine d’années),tous les documents qui étaient applicables antérieurement sur le terri- les zones d’activités « UX » ainsi que les zones naturelles « N ».toire communal, à savoir : le Plan d’Occupation des Sols (avec ses diffé-rents secteurs : Secteur Croix Blanche, Secteur Village-Sud A4, SecteurGénitoy Nord A4…) et les différents Plans d’Aménagement de Zone † LE RÈGLEMENT: il définit les règles d’occupation et d’utilisation desrelatifs aux Zones d’Aménagement Concerté (PAZ Centre Ville, PAZ sols applicables à chaque terrain selon la zone dans laquelle il se trouve. ParVillage, PAZ « Golf de l’Epinette ») exemple,levillagesesitueenzone«UA»,lecentre-villeautourdelagareRER enzone« UB», la zoned’activitésLeonard deVinci enzone« AUE» Cerègle- ment est opposable au tiers, c’est-à-dire que pour tout projet de constructionComposition du dossier de PLU ou d’aménagement, la demande de permis de construire ou de déclaration‚ LE RAPPORT DE PRÉSENTATION: il expose le diagnostic qui a préalable doit respecter à la lettre les règles définies dans la zone concernée.été fait de la commune, recense les principaux besoins présents et futurs(économie, habitat, transports, équipements…), analyse l’état de l’environ- ‡ LES ANNEXES: il s’agit notamment du plan de servitudes d’utiliténement et présente les conséquences prévisibles de l’application du plan sur publique (sites inscrits/classés, périmètre de monuments historiques…),l’environnement. Il justifie également les grandes orientations du PADD et du plan de droit de préemption urbain, des plans des réseaux d’eau potable etles règles établies dans le règlement. d’assainissement, des prescriptions architecturales pour le village, de la charte des couleurs pour la valorisation du bâti sur l’ensemble de la commune… Iƒ LE PADD (PROJET D’AMÉNAGEMENT ET DE DÉVELOP-PEMENT DURABLE) : il exprime le projet de territoire de la commune Afin de faciliter toutes vos démarches, l’ensemble des pièces constitutives du dossier depour les années à venir. C’est une pièce essentielle du PLU: les orientations PLU sont consultables le site internet de la ville (www.ville-bussy-saint-georges.fr),d’aménagement et le règlement doivent être cohérents avec le projet exposé. dans la rubrique « Urbanisme ». Bussy Saint-Georges N°93 - Octobre 2007
  • 15. 16 Vie municipale L’enquête publique aura lieu du 12 novembre au 21 décembre Plan Local des Déplacements (suite) Diminution du trafic automobile, Les constats ayant servi de augmentation de la part des déplace- base à l’élaboration du PLD edéveloppementurbainqueconnaissent ments en transports collectifs, à pied et à vélo : tels sont les principaux objec- L actuellementlessecteurs3et4deMarne- la-Vallée (+ 34 % entre 1998 et 2007) génère une augmentation importante des flux tifsduPlandeDéplacementsUrbains de déplacements. d’Ile-de-France, sur lequel s’est appuyé CinqtypesdefluxontétéidentifiésparleSyn- le Syndicat Intercommunal deTrans- dicat intercommunal de transports, tous sont en progression constante: ports des secteurs 3 et 4 de Marne-la- ® les flux internes aux secteurs 3 et 4 de Vallée pour bâtir ce Plan local des Marne-la-Vallée: ils représentent le plus fort volume d’échanges et sont en forte hausse; ils Déplacements (PLD). Il définit les se polarisent autour des communes de Lagny- Thorigny,BussySaint-GeorgesetduVald’Eu- actions prioritaires et les aménage- rope ments qui seront engagés dans les ® lesfluxdedéplacementsinternesaux4sec- teursdelavillenouvelle,desPortes-de-Parisau ® les flux de la Seine-et-Marne vers Marne- années à venir pour faciliter les dépla- Val-d’Europe:ilss’intensifient,démontrantun la-Vallée (secteurs 3 et 4): ils explosent, deve- effetdemiseenréseaudesdifférentssecteursde nant le type de flux prépondérant vers cementsdetousdansles27 communes Marne-la-Vallée Marne-la-Vallée concernées. ® les flux de déplacements vers ou depuis ® lesfluxdesdépartementsdelaSeine-Saint- Paris: ils continuent à augmenter, en particu- Denis et du Val-de-Marne vers Marne-la- lier du fait des personnes résidant à Paris et Vallée (secteurs 3 et 4): ils sont également en trouvant un emploi à Marne-la-Vallée très nette progression. Bussy Saint-Georges N°93 - Octobre 2007
  • 16. Vie municipale 17Cetteaugmentationdesfluxdedéplacementsadesconséquences sur l’ensemble des réseaux de dépla-cements.Leréseauroutierprésenteainsidespointsde saturation, en particulier en amont de Paris surl’A4 et l’A104, et des difficultés de circulation auxheures de pointe sur certaines voies: RD934(ex-RN34), RD406, traversée de la Marne…L’augmentation importante des flux de déplace-ments accentue progressivement les difficultés decirculation et pourrait conduire en amont de Parisà une saturation et à un blocage du système. Leréseau viaire n’est en outre pas suffisamment lisi-ble. Le traitement des voies n’est pas toujours enadéquation avec les fonctions d’usage et ne garan-tit pas des conditions de déplacement optimalespour l’ensemble des modes de déplacements(mobilités douces, transports publics). La carte des 27 communes adhérentesLes transports publics doivent quant à eux accroî- du Syndicat Intercommunal de Transportstre leur performance et poursuivre leur développe-ment afin de répondre à la demande de L’accessibilité des personnes à mobilité réduite aux OBJECTIF 3:Adapterlavoirieauxusagesvoulusdéplacements.Lesréseauxferrés(RERAetE,ligne lieux publics et à l’espace urbain, mais aussi aux et limiter les nuisancesSNCF Paris/Meaux) doivent offrir une qualité de transports publics, constitue également un enjeu OBJECTIF 4: Assurer la cohérence entre les pro-service suffisante et leur développement doit être important. jets d’urbanisme et le PLDprogrammé en lien avec les urbanisations à venir.Le réseau de bus Pep’s assure un rabattement effi- Les objectifs du Plan Local Le programme qui sera soumis à la populationcace vers les gares RER et SNCF, mais doit encore des Déplacements et de contient 27 actions regroupées selon ces 4accroître son attractivité pour les déplacements objectifs. Les actions concernent donc tous lesinternesaux 27 communes. La dessertedeMarne- l’enquête publique modes de déplacements : bus, train, voiture,la-Vallée depuis le reste de la Seine-et-Marne et les Ces constats établis ont ainsi permis de définir les marche à pied ou deux roues. On peut pardépartements voisins doit faire l’objet d’une atten- orientations du Plan Local des Déplacements. exemple citer les actions suivantes :tion particulière. Il s’articule autour de 4 objectifs forts:Enfin,leterritoireprésenteunpotentielimportant ® Développer une offre de transport publicpour les modes de déplacement doux. Les dépla- OBJECTIF 1: Faire des transports publics une attractive vers les secteurs 3 et 4 de Marne-la-cements des piétons et des cyclistes se heurtent véritable priorité Vallée : amélioration de l’offre ferrée (RER etcependant à un réseau viaire souvent inadapté et à OBJECTIF 2: Développer l’usage des modes SNCF), amélioration de la desserte en transportun manque de continuité des aménagements. alternatifs à la voiture public entre les différents secteurs de la ville nouvelle et depuis les bassins voisins VENEZ DONNER VOTRE AVIS SUR LE PLAN LOCAL DES DÉPLACEMENTS ! ® Optimiser l’exploitation et améliorer la qualité de service du réseau de bus Pep’s es habitants des 27 communes concernées pourront prendre connaissance du Plan Local de Déplacements et L donner leur avis lors de l’enquête publique, qui se déroulera du lundi 12 novembre au vendredi 21 décembre 2007 inclus. Pendant toute cette période, le dossier de projet du Plan Local des Déplacements et les pièces qui l’accompagnent, ainsi ® Mettre en œuvre le schéma directeur des liai- sons cyclables ® Développer le stationnement vélo sur qu’un registre à feuillets non mobiles, coté et paraphé par le commissaire-enquêteur, seront déposés en mairie de Bussy l’espace public Saint-Georges aux jours et heures habituels d’ouverture de la mairie. Deux permanences des commissaires enquêteurs ® Mettre en œuvre la charte de qualité des axes sont programmées en mairie de Bussy le mardi 20 novembre de 9 h à 12 h et le mardi 4 décembre de 14 h 30 à 17 h 30. de voirie Sachez aussi qu’une réunion publique sera organisée à la mairie de Bussy le jeudi 29 novembre à 20 h 30, et qu’une ® Améliorer les conditions de franchissement exposition y sera installée du 26 novembre au 1er décembre. I des voies ferrées et/ou de la Marne à Lagny – Thorigny. IRetrouvez le dossier complet du PLD sur le site internet du Syndicat Intercommunal de Transports (http://www.sit-mlv34.org) et l’intégralité des dates et lieux de consultation du PLDsur le site de la ville (www.ville-bussy-saint-georges.fr). Bussy Saint-Georges N°93 - Octobre 2007
  • 17. 18 Le magazine Ouvert le 24 juillet, ce restaurant mise sur la qualité L’Assiette dorée porte très bien son nom Studio Vibrations a 20 ans ! TUDIO VIBRATIONS célèbre cette année son vingtième anni- Nous poursuivons ce mois-ci notre tour d’horizon S versaire. Créé en septembre 1987 par Susan Sève, cette école de danse, qui propose également des cours de fitness, a très vite atteint son rythme de croisière. « Dès la deuxième année, nous avons doublé des restaurants de Bussy par L’Assiette dorée, un nouvel établissement ouvert cet été par notre clientèle », se souvient Susan Sève, qui, avant d’arriver à Bussy, était professeur de danse au Foyer rural de Guermantes. « Je suis née danseuse, Stéphane Felline, un Guermantais qui n’a ou presque, poursuit Susan, qui parle de son école comme de son bébé. Je prends ma fonction comme une mission qui m’a été confiée ». Depuis qu’un mot à la bouche, ou presque : la qualité ! 1987, des centaines de danseuses sont passées dans les locaux de l’Allée ouverture de ce nouveau Au niveau des formules, cela donne des Deux-Châteaux. Certaines ont même fait de la danse leur métier, à la grande fierté de leur directrice. Au fil du temps, Studio Vibration s’est ouvert à de nouvelles danses. Aujourd’hui, on peut y apprendre un grand L’ restaurant n’a pas traîné, puisqueStéphaneFellinel’a acquis le 1er juillet et l’a ouvert le 24 ceci:unmenuà23€avecentrée,plat et dessert à la carte, un menu rapide à 12€avecplatdujour,boissonetcafé, nombre de styles : classique, modern jazz, oriental, hip hop, ragga… de ce même mois. Pourtant, les tra- et le menu du chef à 15 €, compre- Tous les goûts s’y retrouvent, dans une ambiance que Susan a voulue vaux n’ont pas manqué dans cet nant entrée ou dessert, plat du jour, familiale et très conviviale. La clientèle est ainsi constituée de personnes ancien restaurant italien (La Pasta- boissonetcafé.StéphaneFellineetses de tous âges, qui pour la plupart se connaissent toutes. On peut s’y ins- relle) qui avait bien besoin d’être deux cuisiniers entendent bien crire dès l’âge de quatre ans, et les garçons sont les bienvenus. Par le biais rénové.«Dèslelendemaindelasigna- renouer avec la tradition de la cuisine de Vib’Animation, la compagnie de danse est également très présente ture, on s’estmisau boulotdu matin au française et des vieilles recettes de dans les actions caritatives menées à Bussy. Elle est ainsi à l’origine du soirpourouvrirleplusrapidementpos- grand-mères! « A l’heure actuelle, les spectacle de danse organisé à l’occasion des Virades de l’Espoir. Depuis sible », souligne Stéphane, qui, après gensnetrouventplustropletempsdecui- vingt ans, Vibration participe donc activement à l’animation de la com- plusieursannéesd’expériencedansles siner, je veux donc leur faire retrouver le mune et n’a sans doute pas fini de susciter de nouvelles vocations auprès métiers de bouche, a eu envie de se goût d’antan, affirme Stéphane, qui des familles buxangeorgiennes. I mettre à son compte. Les lieux ont mise pour cela sur la qualité des pro- donc été scrupuleusement nettoyés duits. J’insiste beaucoup sur la qualité, et réagencés pour offrir un espace insiste-t-il. C’est primordial pour moi. plus large et convivial. L’assiette Je veux que les clients en aient pour leur dorée, c’est aujourd’hui 50 couverts argent,etjecomptedoncbienprivilégier et une carte des plus alléchantes, avec à la fois qualité et quantité. » Voilà qui unlargechoixdeplats.«Cen’estd’ail- est dit! Undernier mot sur lenom du leurs pas facile à gérer, mais j’avais la restaurant. Son patron indique qu’il volonté d’offrir aux clients le plus grand s’estcreusélatêteavecsamamantoute choix possible. » Entre les nombreuses une nuit avant d’opter pour cette viandes figurant au menu, les pois- « Assiette dorée », qui dénote à la fois sonset,depuiscemoisd’octobre,des selon lui une belle assiette, et des mijotés, les papilles du client ont en saveurstrèsdoucesetsuaves.Ilnevous effet de quoi frémir de plaisir… reste plus qu’à y goûter… I L’ASSIETTE DORÉE - 2, rue des Foires / Tél. : 01 64 77 03 28 Ouvert du lundi au jeudi, services midi et soir (de 11h45 à 14h et de 19h à 22h), vendredi de PLUS D’INFOS SUR : www.studiovibration.com / Tél. : 01 64 66 02 65 11h45 à 14h et de 19h à 23h et le samedi uniquement le soir de 19h à 23h.Fermé le dimanche Bussy Saint-Georges N°93 - Octobre 2007
  • 18. Le magazine 19 « Le diable était au rendez-vous » aux Editions Benevent Françoise Glover publie son troisième roman lieutenant, Christian Sansoucy. Ces deux person- nages reviendront dans tous les romans de Françoise. Dans ce nouvel épisode de leurs aventures, les deux policiers vont une nouvelle fois devoir faire la lumière sur une étrange affaire qui a pour cadre le château de Guerrentes, dont le propriétaire est un beau jour retrouvé mort. Un suicide? Voire…« LE DIABLE ÉTAIT AU RENDEZ-VOUS » : Pourquoi le châtelain, en pleine force de l’âge,c’est le titre du troisième roman de Françoise Glover, se serait-il donné la mort ? Rien dans son attitudecette institutrice buxangeorgienne qui a toujours été n’aurait pu laisser présager un tel geste. Dans ce châ-attirée par l’écriture. « A la faculté, je suivais déjà des teau où la vie s’écoule, paisible et monotone, lesUV sur les romans policiers », se souvient-elle. Il y a habitants vont se trouver confrontés à une bienune quinzaine d’années, Françoise décide de vivre curieuse révélation. Comme dans ses précédentspleinement sa passion en se lançant dans l’écriture romans, Françoise Glover a ajouté une bonne dosede polars. Après les avoir fait lire à son entourage de paranormal à son intrigue policière qui n’en estproche, elle décide de tenter de les publier. Elle fait que plus captivante. Une écriture très abordable quialors le tour des maisons d’édition et reçoit, après plaira aux amateurs de sensations fortes… Iquelques refus, un avis favorable d’un éditeur niçois,les Editions Bénévent. Son premier roman, intitulé LE DIABLE ÉTAIT AU RENDEZ-VOUS aux Editions Benevent (132 pages), est disponible à la librairie la Plume et l’écran,« L’As de pique » sort donc en 2003. Il met en scène ainsi que sur certains sites internet (Amazon, Alapage, FNAC)la commissaire principale Ingrid Lemoine et son Françoise GLOVER sera présente au prochain salon du livre d’Ozoir-la-Ferrière, les 17 et 18 novembre. André Braire a une passion : les timbresBientôt une association de philatélie à Bussy ? hilatéliste de son état, des possibilités d’échanges.P André Braire a la passion des timbres depuis denombreuses années. « Dès l’âge « Avec les nombreuses commu- nautés présentes à Bussy, cela ne peut qu’être enrichissant »de dix ans, je m’y suis intéressé, salive-t-il déjà.comme 8 enfants sur 10 à André Braire songe par ailleursl’époque, nous raconte André. à faire découvrir sa collectionJ’ai abandonné pendant mon au plus grand nombre. Pouradolescence jusqu’à l’âge de 22 cela, il envisage de profiter deans, en 1964, où j’ai subitement quelques rendez-vous culturelsdécidé d’arrêter de fumer. J’ai de la saison afin d’exposer sesalors commencé à acheter des tim- timbres. Il s’est donc rapprochébres à la place des cigarettes! » Au du service culturel de la ville,fil du temps, la collection d’An- qui a trouvé l’idée séduisante.dré a, on s’en doute, pris de On devrait donc avoir l’occa-l’ampleur, tant et si bien qu’au- sion d’admirer une partie dejourd’hui, il ne les compte cette collection lors des diffé-même plus! Cela doit représen- rentes expositions organisées àter au total plusieurs milliers de la médiathèque. Quant à vous,timbres, soigneusement rangés si comme André, vous avez lapar thèmes dans des classeurs. Fort forcément exister… Avec dans serait une excellente idée. Je suis passion des timbres, n’hésitez pas àde cette impressionnante collec- l’idée de créer une association de convaincu qu’il y a un potentiel à prendre contact avec lui. Ition, notre philatéliste aimerait ren- philatélie. « J’en connais deux dans le Bussy. » Pour cela, il faut que d’au-contrer d’autres Buxangeorgiens coin, à Esbly et Pontault-Combault, tres philatélistes se manifestent André BRAIRE - 19, rue Jacques Balmatayant la même passion, ce qui doit et j’estime qu’une troisième à Bussy auprès d’André, qui imagine déjà à Bussy - Tél : 06 77 55 74 19 Bussy Saint-Georges N°93 - Octobre 2007
  • 19. 20 Activités sportives Le premier open professionnel de golf a tenu toutes ses promesses Julien Quesne gagne, Romain Wattel surprend ! LE CLASSEMENT POS. SCORE -PAR+ NAME R1 R2 R3 R4 1 277 -7 Julien QUESNE (FRA) 70 69 69 69 ulien Quesne restera dans les annales quatre jours de compétition. A noter égale- J du golf de Bussy-Guermantes pour avoirremportélepremiertournoipro- fessionnel organisé sur le parcours buxan- ment la très belle performance du jeune Buxangeorgien Romain Wattel, âgé de seu- lement 16 ans, qui termine sont premier 2 3= 280 281 -4 -3 Bruno-Teva LECUONA (FRA) Francois CALMELS (FRA) Julien GRILLON (FRA) 70 70 70 71 73 72 66 72 70 73 66 69 georgien. Une compétition qui s’est tournoi professionnel à une excellente 5 284 Par Raphaël PELLICIOLI (FRA) 73 71 71 69 parfaitementdéroulée,avecunsuspensepré- sixième place, confirmant ainsi tout le bien sent jusqu’au bout et un niveau de jeu qui que l’on pense de lui au club. Un club qui 6= 285 +1 Romain WATTEL (am) (FRA) 74 71 72 68 ont ravi les spectateurs présents. Les golfeurs confirme de la meilleure manière sa réputa- Frédéric CUPILLARD (FRA) 73 70 72 70 Dominique NOUAILHAC (FRA) 73 69 70 73 se sont de leur côté dits impressionnés par la tion en matière de formation. Outre ses qualitéduparcours.«C’estlapremièrefoisque excellents résultats sportifs, le golf de Bussy- 9= 286 +2 Jean-Marc DE POLO (FRA) 71 69 76 70 je viens ici, déclarait ainsi le vainqueur de ce Guermantes a donc démontré lors de ces Renaud GUILLARD (FRA) 73 71 71 71 Phil ROWE (ENG) 68 73 71 74 Trophée Preven’s. Le parcours a été très bien quatre jours sa capacité d’organisation, qui préparé,etjetireuncoupdechapeauauxmem- vient confirmer sa place dans le gotha des 12 287 +3 Florian PRAEGANT (AUT) 71 75 71 70 bresduclub.Surunterrainaussisélectif,quine golfs nationaux. « Lebilanestlargementpositif. 13= 288 +4 David DUPART (FRA) 74 73 75 66 laisse pas droit à l’erreur, j’ai dû faire preuve de Surles100bénévolesmobilisés,95étaientdeBussy, Xavier LAZUROWICZ (FRA) 74 71 74 69 vigilance jusqu’au dernier trou. » Deuxième une belle preuve d’attachement au club », a tenu Gregory MOLTENI (ITA) 72 74 73 69 lors du troisième tour à un coup du leader àsoulignersadirectrice,VirginieProchasson, Agus DOMINGO (ESP) 71 74 71 72 Cédric MENUT (FRA) 74 73 69 72 provisoire, Bruno-Teva Lecuona, Julien bien décidée à remettre le couvert l’année Tony RAILLARD (FRA) 77 70 69 72 Quesne, du club deTours, a fait la différence prochaine. « Nous avons signé pour trois ans et Fredrik SVANBERG (SWI) 75 69 71 73 lors de la quatrième journée en rendant une nous attendons déjà avec impatience la 20= 289 +5 Charles RUSSO (FRA) 73 74 73 69 carte de 69. Il devance de trois coups Bruno- deuxièmeédition decetopen. Dèsaujourd’hui, Craig FARRELLY (ENG) 68 80 71 70 Teva Lecuona, du golf de Chiberta. Le club nous allons nous mobiliser et travailler afin de Roland STEINER (AUT) 73 73 71 72 de Bussy a également bien tiré son épingle poursuivre dans cette voie. » Une voie royale Charles DUBOIS (FRA) 79 68 70 72 Laurent SEINGER (FRA) 75 69 72 73 du jeu puisque François Calmels, sociétaire qui fait la fierté de tout un club et, au-delà, Lionel ALEXANDRE (FRA) 73 67 74 75 deslieux,aprislatroisièmeplaceautermedes de toute une ville. I Open de golf de Bussy ourla7e annéeconsécutive,legolfdeBussy-Guermantesaccueillaitl’OpendeBussyorga- P nisé le 23 septembre par la municipalité. Environ 140 joueurs ont participé à cet open qui s’est déroulé dans une ambiance très conviviale. La formule de compétition était le Stableford. Après cette longue journée, tous les participants se sont retrouvés autour du buffet préparé par l’équipe du restaurant Les Terrasses du golf. Les gagnants se sont vu remettre leurs récompensesparlespersonnalitésprésentes.FélicitationsàFrançoisAireaudeau,BertilleDupont, Robert Léger, Martine Bucourt, RenéVezzoli,Véronique Dupont et Dong Il Kim, vainqueurs dans les différentes catégories. Ils sont repartis avec une pluie de cadeaux. I Bussy Saint-Georges N°93 - Octobre 2007
  • 20. Activités sportives 21 Un nouveau club de sport vient d’être créé Le Bussy Volley est né !Bussy compte depuis le 25 septembre un tout nouveau club de sport : le Bussy Volley, alias leBUVO. Créé par deux amis qui y ont longtemps joué, le BUVO compte rassembler dans sespremiers mois d’existence des amateurs en tous genres de ce sport avec l’idée de le pratiquer,dans un premier temps, en tant que loisir. ette idée trotte dans la tête administrativesetdéposéladéclaration joueurs franchissent le pas. Ils envi- auvolleypourlesenfants.« PourquoiC de Patrick Legris et Kham Ngouansavanh depuis pasmal de temps. Voisins, ces deux en sous-préfecture le 25 septembre. » Dans la foulée, le service des sports de la mairie leur a octroyé un cré- sagent déjà de prendre contact avec les établissements scolaires de la ville, en collèges et lycées, pour voir ne pas mettre en place une sorte de partenariat avec eux en partageant quelques créneaux ? Je les ai déjàBuxangeorgiens, arrivés à Bussy en neau horaire, et le premier rassem- ce qu’il est possible de faire à ce contactés et j’attends un retour de leur2003, sont d’anciens volleyeurs. blement s’est déroulé le mercredi 3 niveau. L’association sportive du part. Nous voulons en tous les casPatrick Legris a même joué au plus octobre au gymnase Michel-Jazy. collège Anne-Frank proposait ainsi avoir une approche parallèle et com-haut niveau national, avant d’en- Pour cette première, une douzaine ces dernières années une section plémentaire de l’EIS. » L’appel esttraîner des clubs prestigieux comme de personnes avaient répondu pré- volley, qui s’est malheureusement lancé, que ce soit à l’EIS comme àle Racing-Club de France ou Cla- sent. Dans l’immédiat, les entraî- arrêtée, même si des cours de volley tous d’ailleurs. Le BUVO est enmart. Il maîtrise donc parfaitement nements consistent en un petit sont régulièrement assurés par les effet ouvert à tous et axera donc sesson sujet et compte bien apporter échauffement pour permettre aux professeurs d’EPS. Le BUVO se premiers mois sur la pratique loisir,au club ses compétences tech- personnes présentes de reprendre verrait donc bien prolonger cette avec un minimum de sérieux dansniques. « Je vais servir en quelque contact avec le ballon, et de petits activité volley auprès des élèves. « Le l’accompagnement technique.sorte de référent technique pour le matches en deux contre deux ou volley-ball est, avec le rugby, l’un des « Nous voulons mettre en avant le côtéclub », précise-t-il. L’organisation de trois contre trois afin d’évaluer le premiers sports au niveau scolaire et convivial du volley-ball, un sport à laBussy Plage cet été a mis un peu la niveau de chacun. « L’objectif est universitaire », rappelle Patrick fois ludique, plaisant et pas trop exi-puce à l’oreille à Patrick et à Kham, avant tout de proposer au plus grand Legris, qui fonde également beau- geant physiquement, qui permet de sequi a pris la présidence du BUVO. nombre la possibilité de se faire plai- coup d’espoir sur la spécificité faire plaisir facilement à tous âges »,« Qui dit plage dit forcément volley. sir en jouant au volley, affirme démographique de la ville. conclut Patrick Legris. Voilà qui estDès qu’on a entendu parler de Bussy Patrick Legris. On va ainsi jouer « A Bussy, la population est assez jeune dit. A vous de monter au filet !! IPlage, ça nous a titillés et nous a fina- dans un premier temps sur le registre et très sportive. Je sais également que lalement incités à nous lancer dans cette de la pratique loisir, et tendre à l’ave- communauté asiatique est très friande Entraînement chaque mercredi de 19h à 21haventure, confie Patrick Legris. J’ai nir vers une pratique compétitive, des de volley. Il y a donc de quoi faire ! » au gymnase Michel-Jazyune certaine expérience dans la créa- jeunes jusqu’aux seniors. » Patrick n’oublie pas non plus que Contact : Patrick Legris 06 89 97 33 86tion d’associations sportives. Nous Pour ce faire, les dirigeants du club l’Ecole d’Initiation Sportive compte E-mail : patrick.legris@paris.fravons donc entrepris les démarches ont besoin qu’un maximum de également une section d’initiation Lesitewebduclub:http://bussyvolley.free.fr Bussy Saint-Georges N°93 - Octobre 2007
  • 21. Veolia Propreté gère tous les déchets, s’adapte à leur diversité, les collecte, les trie, les recycle et les revalorise suivant leurs caractéristiques. Veolia Propretéentreprise de gestion des déchets et de nettoiement urbain, intervient partout, efficacement, afin de rendre la ville et la vie plus belles. Veolia Propreté : 48/50, avenue du Gendarme Castermant 77504 CHELLES Tél. 01 64 21 80 54 - Fax. 01 64 21 80 81
  • 22. Activités sportives 23 Courses cyclistes du dimanche 23 septembreBelle réussite pour la première organisation du Team Cycliste Bussy e club cycliste de Bussy a clô-L turé sa saison 2007 en organi- sant 4 courses dans le ParcGustave-Eiffel. Pour les coureurs, cecircuit constituait un véritable« anneau de vitesse » ; la prioritéavait donc été donnée à leur sécu-rité, mais aussi à celle des accompa-gnateurs et des spectateurs. Ainsi, le donc jouée dans les derniers hecto-circuit était totalement fermé à la mètres: lors du sprint final, ils secirculation, la route avait été inté- sont classés respectivementgralement balayée et rebouchée, un deuxième et quatrième. Ivéhicule ouvreur mis en service ettoutes les intersections gardées. Une Le succès de cette manifestation est une réussiteorganisation sans aucune faille! collective, et le Team Cycliste Bussy du présidentLes 4 épreuves, d’une distance com- Bréda adresse ses plus vifs remerciements:prise entre 50 et 80 km, ont mis en à la société Récipon, sponsor du Team, pour son Sous un soleil automnal, 170 coureurs se sont alignés au départ soutien logistique, au service des sports de Bussycompétition les 4 principales caté- des 4 courses organisées le dimanche 23 septembre.gories de cyclistes affiliés à l’UFO- pour les moyens techniques déployés, à la policeLEP. Compte tenu de la ils ont participé. Toujours à l’at- Cette tactique offensive a porté ses municipale de Bussy pour son efficacité dans laconfiguration du circuit les taque, tentant à multiples reprises fruits puisque dans deux des trois gestiondelacirculationautomobile,àl’ensemblemoyennes horaires des compéti- de fausser compagnie au peloton, courses, leTeam Cycliste a placé un de ses adhérents et bénévoles ayant participé àteurs ont été très élevées: 42 km/h les Buxangeorgiens ont fait preuve homme dans l’échappée gagnante. l’organisationdesépreuvesauxpartenairesasso-en 1re et 2e catégories avec des d’une grande combativité et d’un Pour Frédéric Questroy (1re Caté- ciés à cet événement: Crédit Mutuel – Bussy,pointes à plus de 50 km/h. bel esprit d’équipe, chacun se met- gorie et Champion de Seine-et- Supermarché Casino – Ferrières, Bouticycle –Les coureurs du club de Bussy ont tant, à tour de rôle, au service de Marne), ainsi que pour Marc PontaultCombault,FleursenScène–Bussy,Teamanimé les trois courses auxquelles ses coéquipiers. Bréda (2e catégorie), la victoire s’est Amicale Cycliste – Collégien. Bussy Gyms Un nouveau départ n cette saison sportive qui débute, l’actualité au sein de Bussy GymsE concerne un changement de présidence. Après onze ans de bons et loyaux services à la tête du club, Jean-Michel Lahitte a en effet décidéde passer la main. Toute l’équipe de Bussy Gyms a tenu à saluer et à remer-cier Jean-Michel pour son implication, son dévouement, sans oublier lesrésultats obtenus tout au long de ses onze années de présidence, qui ontnotamment été marquées par une nette hausse du nombre de licenciés etdes résultats exemplaires dans toutes les catégories. La nouvelle présidentedu club, Nathalie Lupi, compte bien poursuivre l’œuvre de son prédéces- Jean-Michel Lahitte, président du Bussy Gyms depuis 11 ans, a choisi de prendre un peu de recul. Il est remplacé par Nathalie Lupi.seur. Bussy Gyms n’a d’ailleurs pas terminé son ascension, puisqu’il comptedéjà plus d’inscriptions que l’an dernier à la même époque. A l’orée de cette soit en loisirs ou en compétitions, et à tous âges! Les adeptes de la gym adultenouvelle saison, l’encadrement du club n’oublie pas les excellents résultats et de la gym douce sont là pour en témoigner… Quant aux bambins, ils peu-collectés l’année dernière, qui fera date dans l’histoire de Bussy Gyms. ventdébuterdèsl’âgededeuxansetdemiparlakid’gym.UnenouveautécetteIl félicite ainsi tous les gymnastes masculins et féminins pour leur travail et année: l’initiation à la gymnastique rythmique des tout-petits. La source duleur combativité démontrés, qui ont même valu à certains d’entre eux des club n’est ainsi pas prête de se tarir! Iparticipations aux championnats de France.Rappelons qu’à Bussy Gyms, on pratique la gymnastique artistique mascu- Site internet: www.bussygyms.frline et féminine ainsi que la gymnastique rythmique, à tous niveaux, que ce Secrétariat du club: Delphine au 0164661341 / E-mail: secretariat@bussygyms.fr Bussy Saint-Georges N°93 - Octobre 2007
  • 23. 24 Courrier des lecteurs Courriel reçu le 10 septembre 2007 Réponse envoyée le 13 septembre 2007 Je constate quil est de plus en plus difficile de circuler à pied, Madame, ou avec une poussette,sur les trottoirs de notre ville sans être Monsieur le Maire m’a bien transmis votre message qui a retenu toute mon obligé de descendre sur la chaussée afin de contourner les attention. véhicules garés devant les portes de garage et les portails Vous vous inquiétez à juste titre du danger représenté par les véhicules qui des maisons. Il y a quelques temps ce comportement dinci- stationnent sur les trottoirs de notre ville, gênant au-delà du supportable les visme avait diminué suite à des actions menées par la mairie piétons. Malgré nos efforts, et nos nombreuses actions préventives, certains et par la police municipale. Il semble que les consignes aient automobilistes ne semblent pas vouloir comprendre que l’usage des trottoirs déjà été oubliées par les propriétaires de véhicules. est réservé aux piétons. Aussi, peut-être serait-il bien, pour la sécurité et le confort Aussi avons-nous demandé aux patrouilles de la Police Municipale d’inter- des piétons,de rappeler aux Buxangeorgiens que les trottoirs venir avec fermeté si nécessaire afin de mettre fin à ces stationnements abu- ne sont pas des places de parking. sifs. Par ailleurs, nous allons renouveler notre information sur ce sujet par Je vous prie dagréer, Madame, Monsieur, lexpression de le biais du Journal de Bussy. mes salutations distinguées. Nous vous remercions vivement pour votre participation active en faveur de la sécurité dans notre ville. C. F. Espérant avoir répondu à votre attente, et nous tenant à votre disposition pour toute autre information, nous vous prions de croire, Madame, à l’ex- pression de nos sentiments les meilleurs. Olivier MARTEL Maire Adjoint à la Prévention et à la Sécurité Bussy Saint-Georges N°93 - Octobre 2007 MÉDECINE HOSPITALISATION - CENTRE DEXPLORATIONS FONCTIONNELLES - CARDIOLOGIE - GASTRO-ENTEROLOGIE - PNEUMOLOGIE NEUROLOGIE - ONCOLOGIE ET TOUTES SPÉCIALITÉSLe plus Le plusGrand Bloc CHIRURGIE ADULTES ET ENFANTS - TOUTES SPÉCIALITÉS • URGENCES MAINS GrandOpératoire Centre de Chirurgiede lEst Parisien S.O.S. Ambulatoire homologué de lEst Parisien Accréditée par la MAIN Haute Autorité de Santé sans réserve en 2006La seule unité homologuéede Réanimation Polyvalente Tél. : 01 64 43 43 00 Le seul Centre UrgencesMédicale, Cardiologique et Mains RéimplantationsChirurgicale Privée de UNE ÉQUIPE 24H/24 delEst Parisien DE PLUS DE 250 PERSONNES lEst Parisien DONT 50 MÉDECINS À VOTRE DISPOSITION 24H/24 y compris Radiologie Echographie Mammographie Scanner Angiographie Scintigraphie Laboratoire Kinésithérapie TOUTES URGENCES 24H/24 : 01 64 43 43 43 Centre d’urgences refait à neuf et homologué par le Ministère de la Santé Présence médicale sur place 24H/24 16, avenue de lHôtel de Ville - 77340 PONTAULT-COMBAULT (50m de la mairie) Tél. : 01 64 43 43 00 (Accueil et Consultations) - Fax : 01 64 40 68 60 ÉTABLISSEMENT CONVENTIONNÉ S.S. ET MUTUELLES
  • 24. Tribunes 25RER: et vogue la galère! Recherche crèches Liberté dopinion, oui. Je soutiens laEn cette période de rentrée, de nom- désespérément. A condition de « privi- Police municipalebreuxéchosnousreviennentenmairie Depuis le mandat du maire en légier la neutralité » ! Comme Marie-Christine Lignon-concernant la saturation de la ligne A 2001, que constate-t-on ? Aucune Farret, je n’ai été aucunement sur-du RER, qui se confirme de jour en Nousécrivonscetextesouslaféruledu prise du verdict concernant le chef de crèche n’est en vue et les rez-de-jour. Un sujet récurrent qu’il faudra MairequiarefusénotreTribune.Ilécrit la Police municipale et de son adjoint chaussée près du RER sont restésbien résoudre un jour. Il n’est en effet « souhaiter que les tribunes respectent dans l’affaire dite de « l’expulsion des désespérément vides.pas acceptable que les usagers ne trou- une certaine neutralité durant la réfugiés bulgares », tant elle a été En octobre 2006, nous avons diffusévent déjà plus de places assises à la sta- période électorale ». montée de toute pièce par une cer- un bilan des promesses de la munici-tion de Bussy, la troisième à partir de Elles«doiventexprimerdesopinionssur taine presse. Cela ne m’empêche pas palité (voir sur notre site avenirde-la gare de Chessy Marne-la-Vallée. Il les seules réalisations et la gestion de la de me ranger, à l’instar du maire de bussy. free. fr). Celui-ci mettait enest donc plus que temps que la RATP commune»:ilestdoncinterditparexem- Bussy, derrière les policiers munici- évidence les crèches annoncées dansadapte enfin son offre de service à ple de parler du cursus politique du paux, qui assurent depuis de nom- le bulletin municipal, mais jamais réa-l’évolution de la demande des voya- Maire, un titre faisant allusion à la mou- breuses années un travail lisées. Le 9/10/2006, le maire ageurs.Nousavonsbienconscienceque vance qui a vu naître son engagement remarquable, faisant de Bussy l’une annoncé sur le site de la ville 4 nou- des communes les plus sûres deles solutions ne sont pas légion. La politiqueestcensurécomme«offensant». vellescrèchespourseptembreouocto- France. Dans cette affaire, les vic-nécessité de respecter les intervalles Ilestinterditaussideseformaliserquil bre 2007, sauf retard dans les travaux. times ne sont à mon sens pas cellesdans le tronçon central (entre Vin- admoneste en Conseil municipal la En janvier 2007, M. Lamagnère, 1er que l’on croit, mais la Justice en acennes et Nanterre-Préfecture) et les blogueuse de http://www.info-bussy- maire-adjoint, a renchéri expliquant jugé autrement.impératifs de fluidité optimale de la toyenne.fr : si le lecteur veut être que « les appels d’offres sont en cours Alors que l’on parle d’expulsion danscirculationempêchentainsitouteaug- informé de ce qui se dit au Conseil, et les travaux devraient rapidement ce dossier, il faudrait plutôt évoquermentationsignificativedelafréquence il na quà y venir, nest-ce pas? débuter ». Hélas, toujours rien de fait, une action humaine et sociale. Elle ades arrêts. Dans un premier temps, la Bref, nous avons le droit dexprimer des et commejustification, un bouc émis- d’ailleurs été menée en collaborationmeilleurechoseseraitdegénéraliserles opinions, certes. Mais NEUTRES. saire a été trouvé: cette fois-ci, c’est la avec une assistante sociale, présenterames à double niveau, qui offrent « Opinion: n.f. Manière de penser, de CAF qui aurait fait faux bond. afin de proposer aux réfugiés unjusqu’à 2100 places supplémentaires. juger. » Or, notre députée Mme Brunel, a jus- hébergement d’urgence. La condam-La RATP a beau nous rétorquer que Nous sommes donc sommés de juger tement fait remarquer qu’EPA- nation des policiers à trois mois decela coûte cher, en mettre plus aux lagestionmunicipalesansenpenserni MARNEavaitfinancéleséquipements prison avec sursis est donc pour moiheures de pointe est une mesure de bien ni mal! incompréhensible, et j’ose espérer publics à hauteur de 7,3 millions d’eu-bon sens qui ne paraît pas insurmon- Sinon, cest de la vilaine propagande que l’appel interjeté permettra ros et cédé à la ville des terrains à l’eurotable! Autre piste à étudier, la fré- électorale qui vous manipule – pas d’aboutir à leur relaxe. Je tenais en symbolique dont la revente devait per-quenced’arrêtsinsuffisanteàlagarede comme le reste du journal municipal, tous les cas à apporter tout mon sou- mettredefinancerlesditescrèches(voirBussy. A l’heure actuelle, beaucoup oh ça non: quelle objectivité rayon- tien à M. Bories et à son adjoint dans courrier sur notre site). Où est donctrop s’arrêtent encore à Torcy, ancien nante à chaque ligne, vous avez leur procédure d’appel. Leur effica- passé l’argent?terminus de la ligne. Ce découplage, remarqué? cité et leur sérieux sont le garant le Nous comprenons les difficultés ettrès probablement judicieux pendant Et gageons que les mois à venir plus manifeste de notre sécurité! désarroi des jeunes parents à lades années, est aujourd’hui devenu vont marquer une fulgurante recherche d’un mode de garde pour Corinne VAN DER NOOTtotalement inique compte tenu de la ascension dans le genre « le monde leurs enfants: à l’évidence, les crèches Groupe « Protegeons Bussy »croissance démographique exponen- merveilleux de Bussy » - Du rêve constituent des équipements vitauxtielle des secteurs 3 et 4 de Marne-la- sur papier glacé chaque mois dans pour une ville nouvelle. Vous êtesVallée. Un programme de nos boîtes aux lettres. donc en droit de vous interroger surrenforcement de l’offre de la ligne A Quant à nous, le maire nous rêve en les priorités de la municipalité et surà compter du premier trimestre « opposition neutre ». l’utilisation des deniers publics.2008 aurait été voté par le STIF Laissons-lesebarderdinterditstatillons:(Syndicat des transports d’Ile-de- Régine BRUANDET, ils ne font que démontrer une crainteFrance). Espérons donc que cet Nabia PISI croissante de la liberté de parole. Venezeffort portera ses fruits… Groupe « Union lire la tribune refusée: pour l’avenir de Bussy » http://bussy.ps.free.fr Jean-Claude LAMAGNÈRE Groupe « Pour Réussir Bussy » Premier-Adjoint au Maire Nos excuses à Mme Brilleau-Valtel La rédaction tient à présenter ses excuses à Mme Nicole Brilleau-Valtel dont la signature figurait encore, par erreur, au texte rédigé le mois dernier par le groupe « Union pour l’avenir de Bussy », alors qu’elle avait annoncé le 9 juillet 2007 son choix de quitter ce groupe au conseil municipal pour continuer à siéger, « en toute indépendance », sous l’étiquette UDF-MoDem. « Fidèle à mon long parcours au sein de l’UDF, je souhaite maintenir le cap de la liberté d’expression et de l’indépendance au service de la population de Bussy Saint-Georges, avec l’exigence de transparence sur la gestion et l’utilisation des deniers publics » avait déclaré Nicole Brilleau-Valtel lors du conseil municipal du 9 juillet dernier. I Bussy Saint-Georges N°93 - Octobre 2007
  • 25. 26 Vie pratique ETAT CIVIL Naissances Le 1er avril 2007 ARBAOUI-AMBROSIO Hilana Le 17 avril 2007 BRIERE Anna Le 11 mai 2007 SAADI Bidjaid Le 1er avril 2007 COIN Manon Le 17 avril 2007 MUNDEN Enola Le 13 mai 2007 AGHARBI Moncef Le 1er avril 2007 LENOIR Pauline Le 20 avril 2007 SIUDA Damian Le 13 mai 2007 THAI Emilie Le 2 avril 2007 LOMBARDY Joanne Le 22 avril 2007 FRANCISCO Ewan Le 15 mai 2007 GADEYNE Malo Le 2 avril 2007 SINGKOUSON Maylee Le 24 avril 2007 DAMIDE Valentin Le 15 mai 2007 GLOAGUEN Mathéo Le 3 avril 2007 CASTILLO Victor Le 24 avril 2007 FAVENNEC-PASCO Lylou Le 15 mai 2007 MANDJOURANIS Coline Le 3 avril 2007 NGUYEN Alice Le 25 avril 2007 BOULAHIA Camilia Le 16 mai 2007 LAM-DETRAIT Thibault Le 5 avril 2007 MERCERON Jules Le 26 avril 2007 CHAIBI Adem Le 16 mai 2007 LATARGE Ilona Le 7 avril 2007 LAMIEL Noa Le 26 avril 2007 ROUSSILLAT Aurélien Le 16 mai 2007 MAILLARD Mathis Le 8 avril 2007 CHOAY-IM Sean Le 28 avril 2007 ROTILIO Madison Le 16 mai 2007 NGUYEN Matthéo Le 9 avril 2007 NGO Michael Le 29 avril 2007 DAVID Marie Le 17 mai 2007 ZIMMER Gabriel Le 10 avril 2007 VANACORE Giulia Le 29 avril 2007 LAMECHE Charihanne Le 21 mai 2007 ARNAUD-CHACON Gabriel Le 11 avril 2007 CAUME-GOMEZ Julian Le 1er mai 2 007 BOUQUET Yaël Le 22 mai 2007 SICARD Gabriel Le 11 avril 2007 NGO Jérémy Le 2 mai 2007 POMEL-AUCHATRAIRE Nathan Le 23 mai 2007 APHAYAVONG Siam Le 11 avril 2007 TAUZIN-LATOUR Valentine Le 3 mai 2007 BOUNLY Eva Le 23 mai 2007 BARGELE Jade Le 11 avril 2007 VERONEZE Mélissa Le 3 mai 2007 DUMONT Laurencja Le 24 mai 2007 COLLIGNON Mathis Le 11 avril 2007 ZEBOULON Shany Le 3 mai 2007 NOGUIER Léo Le 24 mai 2007 HURON Nathaël Le 12 avril 2007 BERTHELOT Mattéo Le 4 mai 2007 MUNOZ-POSTEC Clara Le 25 mai 2007 GAUTHIER Citlalie Le 13 avril 2007 CREDOT-LOUBER Valentin Le 6 mai 2007 NEIL Camille Le 25 mai 2007 GOURMELEN Kenzo Le 13 avril 2007 DESALON Timéo Le 8 mai 2007 ABDALLAHOUI Syrine Le 26 mai 2007 KAROUI Ahmed-Amine Le 13 avril 2007 ERDMANN-FILAINE Evan Le 8 mai 2007 BEN KAHIA Diego Le 29 mai 2007 JALKH Léna Le 13 avril 2007 SILIPANNHA Noémie Le 8 mai 2007 WARGNIER Pauline Le 31 mai 2007 BARRY Boubakar Le 14 avril 2007 DUVERT William Le 11 mai 2007 COMBE Stéphane Le 31 mai 2007 DA COSTA Laura Le 16 avril 2007 MERSALI Shirine Le 11 mai 2007 LY Thibaud Le 31 mai 2007 GUARNACCIA Santino LEMAGAZINEMUNICIPALD’INFORMATIONSDEBUSSYSAINT-GEORGES Mariages N° 93 - Octobre 2007 Le 21 avril 2007 FISSEUX Emilien & HESNAY Morgane Le 18 mai 2007 GOUGIS Jean-Baptiste &TOUVET Noëlle Réalisation: Service communication, Célébré par Dominique BIJARD Célébré par Dominique BIJARD Hôtel de Ville, place de la Mairie, 77600 Bussy Saint-Georges. Le 28 avril 2007 GOURONTony &AITLFASSI Hakima Le 19 mai 2007 VASSEURVincent & DECAMPSAmbre DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : Hugues Rondeau. DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION : Philippe Nicolas. Célébré par Lucien MANGENOT Célébré par Dominique BIJARD RÉDACTEURS: Fabienne de Fromentel, Fabien Jambart, Philippe Nicolas, Martine Werlé, Stéphanie Baptiste, E-Medi@. Le 5 mai 2007 FERNANDEZ PONCEAndrés & MICHELON Sylvie Le 25 mai 2007 GRANDI Eric & KARTALIAN Glaura RELECTEUR : Stéphane Brame. Célébré par Dominique BIJARD Célébré par Lucien MANGENOT PHOTOGRAPHES : Thierry Labonne, Jessica Fourneau, Muriel Roux, Fabien Groue, Tout en photo 0687252300 Le 11 mai 2007 HOUMMANE Mohammed & BONNASSIE Nathalie Le 26 mai 2007 ROBIN Claude & CHASSEUR Céline MAQUETTE, MISE EN PAGE : Eric Stetten, E-Medi@ - 0140802233. Célébré par Lucien MANGENOT Célébré par Jean-Claude LAMAGNERE IMPRESSION : le Reveil de la Marne. DÉPÔT LÉGAL : Octobre 2007. ISSN: 1284-1978. Le 12 mai 2007 SCHEUBER Markus & SIEP Mayamy Le 26 mai 2007 BOUIN Philippe & ROLLAIS Michèle Célébré par Philippe NAUDIN Célébré par Claude LOUIS INFORMATION CONCERNANT LA PUBLICATION DES ACTES D’ÉTAT CIVIL: Les dispositions de l’article 9 du code civil, aux termes desquelles chacun a droit au respect de sa vie privée, s’opposent notamment à la divulgation par les autorités publiques, telles les municipalités, à des tiers, quelle qu’en soit la qualité, de tout élément de la vie privée d’une personne sans le consentement de celle-ci. L’utilisation par les officiers d’état civil à des fins de communication personnalisée des informations portées sur les registres dont ils sont responsables n’a pas été prévue par le décret modifié n°62-921 du 3 août 1962, dont les dispositions restrictives, prévoyant un accès limité au registre et des règles strictes de publicité des actes de l’état civil, ont été édictées dans le souci de respecter la confidentialité de la vie privée. Ainsi, les officiers d’état civil s’exposent à des sanctions pénales s’ils ont contrevenu aux dispositions réglementaires concernant notamment la publicité des actes d’état civil (article R.645-3 du code pénal). Il est toutefois possible de considérer qu’un accord exprès des intéressés permet une publication. Dans ce cas, l’officier d’état civil prévoira de recueillir cet accord par écrit afin de se prémunir contre toute éventuelle plainte ultérieure. I ERRATUM: Il s’est glissé une erreur dans le dossier sur le PLU édité dans le Bulletin Municipal n° 91 de Juillet-Août 2007, page 11. Il n’a pas été ajouté d’espace boisé classé dans le secteur du village par rapport à la version du PLU présentée à l’enquête publique. De même le plan de zonage publié est erroné, il s’agissait d’un document de travail et non du plan définitif. Nous vous prions de nous excuser pour cette erreur. Bussy Saint-Georges N°93 - Octobre 2007
  • 26. Vie pratique 27PROFESSIONS MÉDICALES - PARA-MÉDICALES - BIEN-ÊTREMÉDECINS GÉNÉRALISTES DENTISTES OPHTALMOLOGISTE SAGES-FEMMESDr Apithy au 01 64 66 74 88 Dr Dang au 01 64 66 08 60 Dr Bokobza au 01 64 77 22 79 M Jacobee et Mme Bret au 0164662283 meDr Bachelard-Coppin au 0164660133 Dr Dang-Vo au 01 64 66 82 64Dr Hoffmann-Raveloson au 0164668888 Dr Fourcade au 01 64 66 82 64 ORTHOPHONISTES INFIRMIÈR(E) SDr Ho-Nguyen au 01 64 66 07 84 Dr Jeanlin au 01 64 66 08 60 M Bertrand au 01 64 66 20 09 me M Boulle et M Vesseron me meDr Klein au 01 64 66 06 09 Dr Lu au 01 64 66 95 95 M Duchaussoy au 01 64 77 24 28 me au 01 64 66 17 31Dr Le Bozec au 01 45 14 66 00 Dr Naili au 01 64 66 25 25 M Facundo au 01 64 66 89 35 me M Dozias-Maerte, Mme Hamet meDr Porro au 01 64 66 33 33 Dr Solinhac au 01 64 66 25 25 M Grangeard au 01 64 66 20 09 me et M Publier au 01 64 66 11 33 meDr Renaud au 01 45 14 66 00 Dr Vernier au 01 64 66 25 25 M Oudin-Joly au 01 64 66 20 09 me M Saint-Martin, M. Hibon, meDr Taïfor-Bencheikh au 01 64 77 59 04 M Lemaire au 01 64 66 89 35 me et M. Bulard au 01 64 66 05 77Dr Ternon au 01 64 66 33 33 ORTHODONTISTESDr Zaghlan au 01 64 66 76 82 Dr Ho Vo Tuan au 01 64 66 10 00 PÉDIATRES VÉTÉRINAIRESDr Seing au 01 64 77 29 54 Dr Mazanek au 01 64 66 10 00 Dr Buzot au 01 64 66 27 16 Dr Leroux au 01 64 66 84 84 Dr Séguret au 01 64 66 42 80 Dr Lacaze-Masmonteil au 0164668484MÉDECIN ACUPUNCTEUR DIÉTÉTICIENNEDr Seing au 01 64 77 29 54 me M Bertrand au 01 64 77 01 42 PÉDICURES-PODOLOGUES PHARMACIES lle M Chardaire au 01 60 43 16 92 Pharmacie Ancel au 01 64 77 29 50 GYNÉCOLOGUES-OBSTÉTRICIENS M. Dessaux au 01 64 66 78 62 Pharmacie de la Croix Saint-GeorgesMÉDECIN ALLERGOLOGUE Dr Séguret au 01 64 66 86 59Dr Taïfor-Bencheikh au 01 64 77 59 04 me M Olier au 01 64 66 14 84 au 01 64 66 17 96 Dr Barbotin au 01 64 76 37 37 Pharmacie de la Gare au 0164669007MÉDECINS HOMÉOPATHES Dr Hozer au 01 48 99 14 37 CENTRE DE RADIOLOGIE Pharmacie Huron au 01 64 66 86 69Dr Hoffmann-Raveloson Centre Galilée au 01 64 76 80 94 Pharmacie O Vert au 01 64 76 30 82 MASSEURS-KINÉSITHÉRAPEUTESau 01 64 66 88 88 me M Barbé au 01 64 66 10 12 Pharmacie du RER au 01 64 66 90 84Dr Ternon au 01 64 66 33 33 PSYCHOTHÉRAPEUTES, M. Barthos au 01 64 66 00 36 PSYCHOLOGUES, PSYCHANALYSTES LABORATOIRES D’ANALYSESMÉDECIN NUTRITIONNISTE M. Champrobert au 01 64 66 09 02 me M Antok au 06 64 00 90 61 MÉDICALESDr Ho-Nguyen au 01 64 66 07 84 M. Jacquesson au 01 64 66 00 36 me M SylvieAubard au 06 66 00 87 55 Dr Harrabi au 01 64 66 27 27 M. Lemaire au 01 64 66 10 12 me M Durussel au 06 09 36 76 79 Dr Rostoker au 01 64 77 21 21MÉDECIN SPÉCIALISTE M. Martin au 01 64 66 09 39 mes M Ferreira et JouannaudMédecine des voyages au 01 64 66 33 99 RELAXOLOGUEDr Taïfor-Bencheikh au 01 64 77 59 04 OSTÉOPATHES me M Fayada au 01 64 76 31 17 M. Blusseau au 01 64 66 15 79 me M Ferrieu au 06 08 42 62 01 me M Rodier au 01 64 66 30 69 M. Luchez au 09 54 77 22 24CARDIOLOGUES M. Coste au 01 64 66 01 43 M. Faverolle au 01 64 66 79 27 me M Sirica au 01 64 77 51 59 THÉRAPEUTE PSYCHO-CORPORELDr Peyrot au 01 64 76 47 42 M. Stecher au 01 64 66 04 20Dr Lussato au 01 64 76 47 42 M. Martin au 01 64 66 09 39 Praticienne en PNL humaniste M. Teissedre-Dalou au 06 16 30 37 38 me M Truchet au 06 03 20 80 57 M Aubard au 06 66 00 87 55 meDr Jeunet-Hurreesing au 0164669121 me M Trecul au 01 64 66 28 92 ENERGÉTIQUE TRADITIONNELLEENDOCRINOLOGUE THÉRAPEUTE MANUEL GRAPHOTHÉRAPEUTE CHINOISEDr Jugie-Rongier au 01 64 66 04 50 M. Morin au 01 64 66 01 43 M Sirica au 06 68 60 70 36 me M. Baldin au 01 64 66 12 79 M Meyer au 06 60 58 80 50 me AIDE JURIDIQUEDES PROFESSIONNELS À VOTRE SERVICE Un consultant juridique du CCAS en partenariat avec l’AVIMEJ assure une permanence et proposeLE SERVICE SOCIAL EFFECTUE: AVOCAT une information générale sur les droits et obliga-Le lundi matin de 9 h 00 à 12 h 00, Permanence le 1er jeudi de chaque mois tions. Il vous reçoit sur rendez-vous uniquementune permanence sur rendez-vous. de 16h à 18h. Sans rendez-vous. auprès du CCAS au 0164666192Elle sera assurée à tour de rôle par Madame DELASSUS Renseignements au 0164662424et Madame MOAL,(assistantes sociales). EGEE (ENTENTE DES GÉNÉRATIONS POUR L’EM-Pourprendrerendez-vous,vouspouvezcontacterlesecrétariat, PLOI ET L’ENTREPRISE)MadameTAVERNIER,au 0169674404. Vous avez un projet de reprise d’entreprise, de création d’une structure de typeCAISSE D’ALLOCATIONS FAMILIALES artisanal,commercial ou industriel,Plus de permanences en mairie. le conseiller de l’association EGEE peut vousAccueil sans rendez-vous au accompagner dans votre approche.4,rue Saint-Hubert à Chelles, Sur rendez-vous uniquementdu lundi au vendredi de 9h à 11h30 et de 14h au 0164666879à 16h30.Tél. 0164724686 Depuis le 1er septembre,des permanences et consultationsPermanences à Lognes,lundi,mardi et mercredi de PMI et planification vous sont proposées au :de 9h à 11h30 sur rendez-vous Relais Assistantes Maternellesau 0164724686 11 Rue de la PyramidePSYCHOLOGUE POUR ENFANTS ET ADOLESCENTS Le jeudi de 9 h 00 à 11 h 00, sans rendez-vous,Mademoiselle Binot vous reçoit:mercredi de 9h une permanence de Puéricultrice, par Mme BRAULTà 13h et de 14h à 18h,jeudi etvendredi de 14h30 à 18h30 et un samedi par mois Le mercredi matin de 9 h 00 à 12 h 00, sur rendez-vous,de 9h à 13h. une consultation nourrisson par le Docteur FAIBISSur rendez-vous uniquement au 0684514242 Pour prendre un rendez-vous, vous pouvez appelerCONCILIATION – ASL le secrétariat de la P M IMonsieurLucianivousreçoitsurrendez-vousuniquement. Madame LEMAITRE au 01 69 67 44 52Conciliation:vendredi après-midi. Madame PICOUT au 01 69 67 44 51ASL:lundi matin.Tél. 0164666879 Le mercredi de 13 h 30 à 17 h 00, sur rendez-vous,NOTAIRE une consultation de planification par leSur rendez-vous uniquement Docteur MARINIERau 0164666879 pour cela vous pouvez joindre Madame LAURENT, secrétaire au 01 69 67 31 63 Bussy Saint-Georges N°93 - Octobre 2007