Your SlideShare is downloading. ×
ACTUALITÉ P.9La ville luttecontre lesnuisances sonoresACTUALITÉ P.13L’Agenda 21est lancéSPORTS P.23BasketFin de saisonà su...
BUSSY MAG RÉALISATION: SERVICE COMMUNICATION, HÔTEL DE VILLE, PLACE DE LA MAIRIE, 77600 BUSSY SAINT-GEORGES TÉL.: 01646624...
I BUSSY MAG N° 154 - MAI 20134Printemps des PoètesPour la deuxième année consécutive,le Conseil Municipal des Enfants apar...
The Wackids en actionAutre ambiance, plus rock’n’roll,ce même jour à la salle Maurice-Koehl, où le trio The Wackids aété f...
I BUSSY MAG N° 154 - MAI 20136Rencontres Norm’Handi’ArtLe 21 avril, Disneyland Paris a accueilli lacérémonie de clôture de...
BUSSY MAG N° 154 - MAI 2013 I 7E N I M A G E SAvant cela, les enfants pouvaient profiter d’une séance maquillagetout ce qu...
I BUSSY MAG N° 154 - MAI 20138A C T U A L I T ÉFace aux inquiétudes des parents d’élèvesliéesàceprojet,lamairieavaitsouhai...
A C T U A L I T ÉBUSSY MAG N° 154 - MAI 2013 I 9Parmilescritiquesémisesparlespopulationsurbaines, le bruit constitue une d...
Un partenariat entre université, établissement public d’aménagement et ville pour faire unsuivi des impacts de notre futur...
La semaine du développement durable a été l’occa-sionpourlavilledeBussydelancerofficiellementsonAgenda21.Cetravailinitiéen...
I BUSSY MAG N° 154 - MAI 201312BUSSY, À L’ÈREDU NUMÉRIQUEPOUR UNE INFORMATION PLUS FACILEET ACCESSIBLE À TOUS!D O S S I E R
D O S S I E RPlus d’informations sur les dispositifs munici-paux, une adresse simplifiée, une meilleure er-gonomie et l’en...
D O S S I E R« Découvrir Bussy »: la présentation de la ville, lesmoyens de transports, le patrimoine.« Services »: les co...
D O S S I E RBussy TV fête son premier anniversaireVotre ville bouge: la preuve en images! Retrouvez tous les reportages d...
I BUSSY MAG N° 154 - MAI 201316D O S S I E RLancée il y a quelques années par la municipalité,la formation au Brevet Infor...
Deux nouvelles bornes WI-FI à Bussy!D O S S I E RSi vous avez besoin d’une connexion Internet gratuite et illimitée,6 espa...
I BUSSY MAG N° 154 - MAI 201318d’accès de seconde au bac, le lycée privébuxangeorgienpeutêtrefierdeceschiffres.Journée por...
S P O R Tainsi que dans lunivers des jeux vidéo. Desthématiques que Christophe Champclauxa pu évoquer plus amplement lors ...
S P O R TIBUSSY MAG N° 154 - MAI 201320jours au rendez-vous, grâce au travail deFranck et Jamel. Dynamiques et enthou-sias...
S P O R TBUSSY MAG N° 154 - MAI 2013 I 21SAUT À LA PERCHELa perche prendson envol à Bussy!collège, juste après l’arrivée d...
I BUSSY MAG N° 154 - MAI 201322• Sécurité sociale: 160 milliards d’euros dedéficit cumulé depuis 2002.• Industrie: 750000 ...
BUSSY MAG N° 154 - MAI 2013 I 23V I E P R A T I Q U EBrigitte LecoqSophrologue-relaxologue, sur rendez-vous à domicile. Éq...
Journal de bussy numéro 154
Journal de bussy numéro 154
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Journal de bussy numéro 154

1,500

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,500
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
6
Actions
Shares
0
Downloads
9
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Journal de bussy numéro 154"

  1. 1. ACTUALITÉ P.9La ville luttecontre lesnuisances sonoresACTUALITÉ P.13L’Agenda 21est lancéSPORTS P.23BasketFin de saisonà suspenseBUSSYMAGAZINE MUNICIPAL DE BUSSY SAINT-GEORGES • MAI 2013N°154LA VILLE VIENT DE SE DOTER D’UNTOUT NOUVEAU SITE INTERNETDOSSIER PAGE 14BUSSY À L’ÈREDU NUMÉRIQUEwww.bussysaintgeorges.fr
  2. 2. BUSSY MAG RÉALISATION: SERVICE COMMUNICATION, HÔTEL DE VILLE, PLACE DE LA MAIRIE, 77600 BUSSY SAINT-GEORGES TÉL.: 0164662424 DIRECTEUR DELA PUBLICATION: HUGUES RONDEAU DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION: JOSEPHA GOUJON RÉDACTEURS: FABIEN JAMBART, SABAH BOUSHABA,E-MEDI@ PHOTOGRAPHES: TOUT EN PHOTO 0687252300 ET MARINA CHEPTEA, BUSSY SAINT-GEORGES, E-MEDIA, DR MAQUETTE,MISEENPAGE:E-MEDI@-0155620040 IMPRESSION:LEREVEILDELAMARNE DÉPÔTLÉGAL:AVRIL2013.ISSN:1284-1978.Bussy Saint-Georgesreste plus que jamais une idée neuve4 EN IMAGES8 ACTUALITÉ• Les LED en étude• Statu quo à Jules-Verne• La ville lutte contre les nuisancessonores• La 1rerésidence du Sycomoreinaugurée• L’Agenda 21 est lancé• Rencontre inattendue pour les lycéensde Maurice-Rondeau14 LE DOSSIERBussy à l’ère du numérique19 SPORTS• Les arts martiaux font leur show• Les garçons brillent à Bussy Gyms• La perche prend son envol22 TRIBUNES LIBRES23 VIE PRATIQUE• Nouvelles installationsÀ Bussy, rien n’est commun. Avec le rythme soutenu durba-nisation de la ville (500 logements livrés par an en moyenne),cest toute une dynamique qui est enclenchée. Il faut répondreà nos obligations statutaires d’Opération d’Intérêt National,de ville nouvelle, aux objectif de la loi de territorialisation desobjectifs de logement (Loi TOL votée par les députés en 2011),aux objectifs du Schéma de cohérence territorial… Mais il fautrépondre aussi aux attentes des habitants, ceux qui sont déjà là et les nouveaux, quisont près de 1000 chaque année, avec la mise en place d’un service public performant,par la réalisation d’équipements adaptés et par le maintien d’un cadre de vie agréableet durable. Un défi qui n’a rien de commun, mais qui est passionnant, faisant de cetteville un défi à relever et à partager.L’aménagement de ce territoire au statut très particulier, support d’agglomérationnouvelle – cas unique en France – est un enjeu important. La sensibilisation, informationet participation des administrés en est le corollaire tout aussi capital. Parce que lesdécideurs locaux ont parfois tendance à se confiner dans leurs bureaux sans prendreconscience des problématiques et des attentes des habitants, parce que nos villesnouvelles, nos populations jeunes et actives, sont impactées par des mouvementsstructurants, macroéconomiques, bien plus vastes et profonds que la communication,comme les modes de concertation classiques peuvent l’appréhender, que la foultitudede schémas directeurs d’urbanisme tous aussi illisibles pour le commun des mortelsne peut servir d’éléments de compréhension pour l’administré, la ville entend danssa démarche prospective associer sur ses points forts dans une démarche d’échangespermanents, en menant concertation et démarches d’explication en permanence, enprenant le risque parfois de déplaire au court terme, mais en misant sur l’intelligencecollective qui l’emporte toujours à long terme.À Bussy, chaque projet est expliqué, concerté, il ne se passe pas une action structurantesans que la population ne soit conviée à une réunion d’information, des sessions detravail… Nous sommes allés plus loin, en lançant le blog de l’urbanisme (www.urba-bussy.fr). Sensibiliser, partager, participer sont les maîtres-mots, tant lurbanisme etl’aménagement sont, dans une ville nouvelle, des vecteurs d’identification forts, desréférents cognitifs dans une majeure partie de la population. Dans une démarche dedémocratie participative, d’échanges et d’information, il s’agit de porter à la connais-sance du public des documents de travail, vidéos, textes et analyses, de constituerun centre de ressources documentaires organisé sur les grands projets d’aménagementimpactant la ville sur la prochaine décennie, donner à comprendre comment demainse prépare aujourd’hui.Avec ses équipements publics, sportifs, sa vie culturelle toujours plus croissante, sonsecteur économique et entrepreneurial compétitif (nos zones d’activités sont main-tenant complètes et le lancement de la Zac de la Rucherie permettra de répondreaux nombreuses demandes d’implantations), Bussy Saint-Georges n’est plus seulementune ville « champignon » à l’ombre de Disney, mais un ensemble humain cohérentet dynamique, une véritable cité au caractère affirmé, et son niveau d’équipementtémoigne d’un environnement urbain exceptionnel. Ce qui a pris des siècles dans laplupart des villes ne durera, ici, pas plus de 25 ans.C’est pour répondre à ce défi que l’aménagement du territoire doit opérer un retouren force. Soucieux de répondre aux attentes de leurs administrés venus s’installerà la recherche d’une forte qualité de services, les territoires doivent pro-poser une vision prospective, moderne et ouverte. Bussy Saint-Georgesreste plus que jamais une idée neuve.Le Maire de Bussy Saint-GeorgesS O M M A I R E É D I T O R I A LBUSSY MAG N° 154 - MAI 2013 I 3
  3. 3. I BUSSY MAG N° 154 - MAI 20134Printemps des PoètesPour la deuxième année consécutive,le Conseil Municipal des Enfants aparticipé au Printemps des Poètesavec une déambulation poétiquedans les rues de la ville. Le samedi23 mars, les jeunes élus sont ainsipartis à la rencontre des habitantspour leur déclamer leurs plus beauxpoèmes, au coin des rues, dans lescommerces ou aux abords de la gareRER. Ce Printemps des Poètes s’estensuite poursuivi à la médiathèquede l’Europe pour la remise des prixdu concours de poésie.Gala du RotaryLe gala annuel du Rotary Club de Val-de-Bussy s’est déroulé le samedi 23 marsau Domaine du Parc, à Pontcarré. Cettesoirée, qui avait cette année pour thèmele Second Empire, a vu la participationdes membres de l’association « Sonsd’Histoire » en costume d’époque. Outrele fait de passer un moment d’amitiépartagée, ce gala permet également auxRotariens d’apporter un soutien à desassociations, comme « Aviation sansfrontières », « Voix en Développement »,« Le centre d’Equithérapie », ou « LesVirades de l’Espoir ».Espaces vertsEn avril, le soleil a enfin daignémontrer le bout de son nez!Après cet hiver on ne peutplus rigoureux, il était temps.Et qui dit printemps ditnouvelles compositionsflorales. Le service espacesverts est donc depuis quelquessemaines à pied d’œuvre pourembellir les parterres etautres ronds-points de la ville.Ici, c’est le rond-point deSaïgon qui a bénéficié d’untrès bel ornement.Félicitations aux jardiniers!Semainedu SycomoreDans le cadre de la« Semaine du Sycomore »,les élus du Conseil Municipaldes Enfants (CME) de Bussyont participé à l’atelierbande dessinée « Dessine-moi un écoquartier »; ils ontainsi imaginé leurssuperhéros: « Ecoman »,« Ecogirl », « SuperRecycle », « Garden Man »et leurs super pouvoirs!E N I M A G E S
  4. 4. The Wackids en actionAutre ambiance, plus rock’n’roll,ce même jour à la salle Maurice-Koehl, où le trio The Wackids aété fidèle à sa réputation! Lepublic, constitué de jeunes et demoins jeunes, n’a pas regretté ledéplacement. A coups de riffs deguitares et de facéties en tousgenres, le trio l’a très vite misdans sa poche en enchaînant lestubes, invitant même leur jeunepublic à le rejoindre sur scène…Les parents n’en ont pas ratéune miette!Voyage en petit trainToujours dans le cadre de cefestival, le Relais Assistantesmaternelles, accompagné parles assistantes maternellesagréées de la ville, aconcocté un spectaclemusical joué dans différentslieux. Le samedi 13 avril, c’estdans une salle Victor-Hugoremplie que les assistantesmaternelles ont proposé leurvoyage musical en petit train,pour le plus grand plaisir desbambins et de leurs parents!Bal des bébésJolis moments de détente, de tendresseet de partage que ceux proposés par laCompagnie La Guimbarde les 3, 4 et6 avril à la médiathèque dans le cadredu Festival « En Culottes courtes »organisé par le service culturel.Bercements, portages, danses: parentset enfants ont plongé avec bonheurdans les différentes animationsproposées par les artistes de lacompagnie, qui mènent depuis plusieursannées une réflexion autour de la toutepetite enfance. Une expérienceinattendue, à vivre avant que son enfantne marche et ne parle seul, et sur deuxjambes, à la découverte du monde…Concert de printempsLe samedi 6 avril, la GrandeHarmonie du ConservatoireJean-Sébastien-Bach a investil’église Notre-Dame du Val pourson traditionnel concert deprintemps. Dirigés par JoséVizinho, les musiciens ontinterprété des œuvresclassiques des plus grandscompositeurs, avec entre autresMozart et Rossini, mais aussi desmorceaux plus contemporains,comme ceux de Vladimir Cosmaou John Williams.BUSSY MAG N° 154 - MAI 2013 I 5E N I M A G E S
  5. 5. I BUSSY MAG N° 154 - MAI 20136Rencontres Norm’Handi’ArtLe 21 avril, Disneyland Paris a accueilli lacérémonie de clôture des « RencontresNorm’HandiArt», devant près de 600personnes. L’événement a été organisé àl’initiative de l’association Meuphine,partenaire de longue date, qui a pourambition de changer le regard sur lehandicap. Cette cérémonie a pris la formedune exposition composée d’œuvres d’artsen tout genre, créées par 13 établissementsscolaires de Seine-et-Marne, dont l’écoleJean-de-la-Fontaine de Bussy. AntoinetteMontaigne, conseillère municipale, était doncprésente pour admirer le travail des élèves.Comité de jumelage anglaisMi-avril, les membres de l’ARH, le comité dejumelage anglais, ont eu le plaisir de recevoirleurs homologues des villes de Radcliffe-on-Trent et Holme-Pierrepont-and-Gamston. Unweek-end rondement mené durant lequel ladélégation anglaise a notamment découvertles belles vignes de notre village, guidée par levigneron André Braire et Dominique Bijard,conseiller municipal délégué aux Jumelages,avec en prime une dégustation du fameuxpétillant produit par les Coteaux de la Brosse.Et le samedi soir, tout ce petit monde s’estretrouvé à la salle Koehl pour une soiréefestive pleine de surprises!Soirée ARPEGELa soirée annuelle du Conservatoire,organisée par lassociation ARPEGE(Association Reliant Parents, Élèves,Gestionnaires et Enseignants), s’estdéroulée le samedi 13 avril àl’espace Charles-de-Gaulle. Ouverteà tous, elle avait cette année pourthème les années quatre-vingt. Lebut de cette soirée est de permettreà tous ceux qui aiment la musiquede passer un moment convivial, dedialoguer, déchanger et de sedivertir à loccasion dune soiréedansante. Un objectif parfaitementrempli au terme des festivités!Inauguration du verger collectifÀ l’occasion de la « Semaine du Sycomore », le Conseil municipaldes Enfants de Bussy Saint Georges (CME) a inauguré son vergercollectif dans le parc urbain du Genitoy. Les jeunes ont planté icidouze arbres fruitiers (pommiers, poiriers, pruniers et cerisiers)qui permettront à la population de venir cueillir et profiter desfruits. Ce beau projet a pu être mené grâce à l’aide du magasinLeroy Merlin de Lognes, qui a donné gratuitement les arbres.Dans son discours d’inauguration, Salma Abouri, élu du CME dansla commission environnement, a tenu à remercier les salariés dumagasin qui avaient répondu favorablement à la sollicitation desjeunes élus, ainsi que le service des espaces verts de la ville pourson aide. Avant de conclure: « Nous espérons que ce verger plairaaux habitants de la ville. Faites attention à ne pas dégrader le lieu.Bonne dégustation et pensez à partager! »E N I M A G E S
  6. 6. BUSSY MAG N° 154 - MAI 2013 I 7E N I M A G E SAvant cela, les enfants pouvaient profiter d’une séance maquillagetout ce qu’il y a de plus naturel…Aux côtés des membres de l’association Tzu Chi, élus et habitants se sont retrouvés aux abords de la gare RER pour lenettoyage de printemps.L’atelier « les gestes du jardin » a connu un grandsuccès auprès des jeunes Buxangeorgiens, avidesde découvrir quelques conseils auprès d’unprofessionnel.Développement durable:semaine bien remplie!La semaine du développement durable était l’occasion pour la ville de Bussyde prouver une nouvelle fois son engagement pour un avenir plus durable, avec,cette année encore, une série d’animations pour tous les publics.Fin mars a eu lieu, dans les écoles primaires, une intervention surla « biodiversité en ville » proposée par la mairie et un spectacleprésenté par l’association « Les Amis de la nature », sur fond deflûtes et de petites histoires animées. Le 6 avril est venu le traditionnelnettoyage de printemps en compagnie de l’association Tzu Chi, suivid’un après-midi festif à l’espace Charles-de-Gaulle. Un public familialy était convié. Maquillage « nature » pour les enfants, apprentissagedes gestes du jardin, dessins autours du thème du « vélo en ville »:autant d’animations que les plus jeunes (et les moins jeunes égale-ment!) ont pu apprécier, tout en découvrant le métier d’apiculteur,la fabrication des hôtels à insectes, le jardin expérimental de la ville,ou encore le recyclage des bouteilles plastiques en textile.Les Buxangeorgiens ont également pu découvrir le fameux Agenda21, programme d’action développement durable de Bussy. Un après-midi sur le ton de la convivialité, se terminant par un concert très« nature »!
  7. 7. I BUSSY MAG N° 154 - MAI 20138A C T U A L I T ÉFace aux inquiétudes des parents d’élèvesliéesàceprojet,lamairieavaitsouhaitélancerdifférentesétudespourenvisagerdesscénariialternatifs.MenéesenaccordavecIsabelleGoudal,maireadjointe déléguée au scolaire, et ThierryDelage, maire adjoint délégué à la jeunesse,ces études ont révélé un nombre d’arrivantssur le secteur moins fort que les prévisionsinitiales, réduisant ainsi le nombre d’enfantsà scolariser. Dans ces conditions, c’est toutnaturellement que la ville a décidé de revoirsa copie en annulant ce projet d’extension.En outre, le projet du 10e groupe scolaireavance bien, ce qui permet d’assurer unelivraison dans les temps. Les 16 classes pro-jetées accueilleront dans de bonnes condi-tions, les enfants arrivant à l’occasion desconstructions de logements en cours et àvenir. Ce sujet, comme la suite de la concer-tationsurletempspériscolaireimpliquéeparles récentes réformes, sera à l’ordre du jourdes troisièmes « Assises de l’éducation » deBussy,programméescourantjuin.Soucieusedu bien-être des jeunes Buxangeorgiens, lamunicipalité veille à réunir régulièrementassociations de parents d’élèves, directeursd’écolesetautresacteursdumondeéducatifpour une politique scolaire concertée.École Jules-Verne:la ville annuleles travaux d’extensionInitialement, il étaitprévu de construire unbâtiment préfabriquéde 8 classes à l’écoleJules-Verne afin derépondre à un nombrecroissant d’écoliersdans le secteur.La rue du Lavoir et la rue Faubry sont les 2 dernières artères du vieux village qui vont bientôt pouvoir bénéficier de l’enfouissement de leursréseaux secs actuellement aériens. Composés de fils électriques et de fibres optiques utilisées par les opérateurs de télécommunication,fournisseursd’énergieetéclairagepublic,cescâblesaériensontl’inconvénientd’êtreexposésauxintempériesetauxgroscamions,quipeuventles arracher lors de leurs passages. Afin de les protéger et d’augmenter leur durée de vie, mais également améliorer le cadre de vie desriverains, les services techniques de la ville vont prochainement procéder à leur enfouissementà environ un mètre de profondeur.Ces travaux permettront ainsi de créer plus d’homogénéité avec le reste de la ville, dont lesréseauxsontdéjàenfouis,enraisond’uneviabilisationplusrécente.Lechantierdevraitdémarrerà la fin du mois de juin pour une durée de 2 mois pour la rue Faubry et de 5 mois pour la ruedu Lavoir (à partir de fin septembre). Dans ce dernier cas, et pour limiter au maximum le déran-gement causé par ces travaux, il a été décidé de mener de front pour la rue du Lavoir deuxtypes de chantiers: les travaux d’enfouissement et ceux d’assainissement en séparatif, ainsi quela réfection à neuf du tapis routier.Par nécessité de service, les voies seront fermées durant la journée, mais ouvertes le matin eten fin d’après-midi, pendant les heures où les passages sont les plus importants. Toutefois, ungrand soin sera pris pour ne pas bloquer complètement la rue et pour limiter au maximum lagêne occasionnée aux riverains pendant des travaux qui permettront par ailleurs de valoriserles biens et le patrimoine de notre ville.Enfouissement des réseaux secsrue du Lavoir et rue FaubryGrâce à l’enfouissement des réseaux secsà environ 1 mètre du sol, les câblesélectriques et téléphoniques seront mieuxprotégés, tout en restant accessiblespour d’éventuelles interventions.
  8. 8. A C T U A L I T ÉBUSSY MAG N° 154 - MAI 2013 I 9Parmilescritiquesémisesparlespopulationsurbaines, le bruit constitue une des princi-pales gênes ressenties en ville. Comparée àd’autres communes de la région parisienneetdetaillesimilaire,BussySaint-Georgesestrelativement privilégiée sur le plan acous-tique.Toutefois,plusieursnuisancessonoressont à déplorer aux abords des principalesavenues,etponctuellementautourdesvoiesferréesdu RERA. Préoccupéeparla théma-tique du bruit à Bussy, la ville se lance doncdans l’élaboration de son PPBE, qui suivraplusieurs phases.Avant l’élaboration du PPBE,une consultation préalablede la populationEspérant aboutir à un plan prenant encomptelesattentesdelapopulation,etcom-mation publique, à la communication et à lapédagogie autour de la thématique du bruitsontégalementrecevables. En revanche, lesnuisances acoustiques liées à vos voisins nepourront être prises en compte par le PPBE,car elles ne relèvent pas du Code del’Environnement(lesnuisancesdevoisinagerelèvent d’un pouvoir du Maire en sa qualitéde garant de l’Ordre Public).Où et comment participerà la consultation publique?En bref, tout ce qui relève de nuisancessonores produites par des infrastructuresextérieures ou des établissements bruyantspourraêtrepotentiellementtraitéparlePPBE.Alors si vous êtes témoin de gênes acous-tiquesliéesàcesinfrastructures,ousouhaitezsimplement participer au débat public, vouspouvez vous faire entendre pendant toute ladurée de cette consultation, qui s’étendrajusqu’au 31 mai 2013. Pour cela, envoyez vosremarquesetpropositionsàl’adressepostalede la Mairie (Mairie de Bussy Saint-Georges,Service Urbanisme et Déplacements, PlacedelaMairie,77600BussySaint-Georges)oufaites-les parvenir à l’adresse électronique:urbanisme@bussy-saint-georges.fr.Et après?À l’issue de la période de consultationpublique, la ville veillera à apporter uneréponse par message électronique à vosremarques.Lespropositionsémisesaucoursde la consultation publique permettrontd’étayer le diagnostic acoustique du PPBE,etlamunicipalitéétudieralesmesuresqu’ellepourra prendre pour répondre aux attentesdes habitants en matière de nuisancessonores.Horizon fin 2013:un PPBE pour la ville!Premier document du genre sur notre bancommunal, le PPBE, est issu des nouvellesexigenceseuropéennes,transcritesàtraversles articles L.571-1 et R.571-1 et suivants duCode de l’Environnement. Il proposera undiagnosticacoustiquedenotrevilleetposerales principes de l’action municipale afin delutter contre le bruit.Le PPBE sera mis à disposition du public à larentrée2013,pourunepériodededeuxmoisau cours de laquelle vous pourrez prendreconnaissanceduplanetànouveaupostervospropositions.Celajusteavantsonapprobationpar le Conseil Municipal à l’automne. C’estdonc à la fin de l’année 2013 que la Ville dis-posera de son PPBE, complètement finalisé!Consultation préalable à la populationdu 15 avril au 31 mai 2013, avant le lancementdu Plan de Prévention du Bruit dansl’Environnement (PPBE) fin 2013.Objectif : lutter efficacement contreles nuisances sonores.Prévention du Bruit:faites-vous entendre!pléter ses connaissances des nuisancessonores issues de cartes du bruit produitesen 2009, la municipalité lance une phase deconsultation préalable.Afin de produire le PPBE le plus exhaustifpossible, et d’actualiser sa connaissance dubruitsurleterritoirecommunal,lapopulationest invitée à participer à une consultationpubliquesurlethèmedesnuisancessonores.Sur quelles nuisances portervos doléances?Sontparticulièrementvisésparcetteconsul-tation publique les bruits liés aux infrastruc-tures bruyantes: routes, réseau ferré, aéro-nefs, industries, équipements publics, com-merces, bars et restaurants, bruits liés auxanimations urbaines ponctuelles ou régu-lières… Les propositions relatives à l’infor-Affiche de la concertation, comprenant la carte du bruit générale de Bussy.
  9. 9. Un partenariat entre université, établissement public d’aménagement et ville pour faire unsuivi des impacts de notre futur écoquartier « Le Sycomore » vient de se mettre en place.LesBuxangeorgienssontinvitésàparticiperàuneenquêtesurleurviequotidienne…Marne-la-Vallée, la ville nouvelle dans laquelle notre ville se développe, comprend deux clusters quil’encadrent: le cluster Disney, orienté vers le tourisme, et le cluster Descartes, orienté verslarecherchesurlavilledurable.LavilledurablesurMarne-la-Valléenestpasseulementuneimage,maiscestunevraieidentité:entémoignentnotammentuniversitésetgrandesécoles,qui travaillent sur la ville durable et linnovation, Advancity, le pôle de compétitivité de laville durable et des éco-technologies urbaines situé à la cité Descartes, sans oublier laréalisationdécoquartierssurleterritoire(BussySaint-Georges,Montévrain…).Lespasserellesdevaient être créées afin de faire collaborer les différentes compétences et les projets duterritoire. Cest aujourd’hui chose faite. Un partenariat a en effet été passé entre la ville, lEPAMarne, et le laboratoire dexcellence de la CitéDescartes: le LABEX, regroupant plusieurs laboratoires indépendants (rattachés à l’École des Ponts, l’Université de Marne-la-Vallée, de Créteil,le CSTB, le CNRS, l’IFSTTAR et trois écoles d’architecture), afin de travailler sur lécoquartier Le Sycomore. Le thème retenu: quels sont lesimpacts dun écoquartier sur les pratiques des habitants du territoire immédiat? Cette longue étude sera alimentée par des recherchesdocumentaires, une analyse quantitative sur les logements de la ville et les habitants et une enquête qualitative auprès des habitants de la ville.Si vous souhaitez participer à cette enquête sur votre vie quotidienne et vos pratiques, faites-le nous savoir au 01 64 66 68 39 ou par emailvirginie.astruc@bussy-saint-georges.fr. Les résultats de cette enquête seront présentés sur le blog www.urbabussy.frRecherche et écoquartier:participez à lenquêteI BUSSY MAG N° 154 - MAI 201310et de 2 axes paysagers. Un soin particuliera été porté aux espaces verts agrémentésde bassins, cheminements, pontons,kiosques… La résidence propose au total117 logements allant du studio au 4 pièces.La plupart s’ouvre sur des balcons, ter-A C T U A L I T ÉCette opération exemplaire du groupeL’Immobilière d’Ile-de-France est la pre-mière de l’écoquartier du Sycomore à sor-tir de terre.Conçue à taille humaine, elle comprend 4petits bâtiments autour d’un parvis minéralrasses ou jardins privatifs, offrant une vuedégagée sur le domaine paysager. Cetteopération préfigure bien ce que sera l’éco-quartier Le Sycomore, de par sa mixitéurbaine, notamment. Sur les 117 logements,environ 70 % ont été commercialisés enaccession à la propriété, et 30 % consti-tuent des logements familiaux locatifs. Ceprogramme au concept architecturalcontemporain, sobre et harmonieux, sefond parfaitement dans son environnementet répond bien entendu aux exigences dulabel BBC (Bâtiment Basse Consommation).Il demeure ainsi très performant sur le planthermique, avec un système de chauffageéconomique par pompes à chaleur l’hiveret rafraîchissement pour le confort l’été.Cette chaufferie avec pompe à chaleurélectrique associée à des sondes géother-males verticales assurera aux résidents unconfort remarquable et des économiesd’énergie non négligeables.La première résidencedu Sycomore inauguréeL’inauguration de la résidence Les Terrasses du Parc s’est dérouléele jeudi 4 avril.
  10. 10. La semaine du développement durable a été l’occa-sionpourlavilledeBussydelancerofficiellementsonAgenda21.Cetravailinitiéen2010aréuni,tout au long de sa démarche, les diversacteurs concernés, tels que les institu-tionnels,lesélus,lesservicesdelamairie,mais également les habitants de Bussyimpliqués dès le départ dans cetteaction. Dans sa phase de concertation,la ville est venue à votre rencontre,notamment lors du Forum des associa-tions,ouencoreàlaSemainedugoût,ainsiquelorsdediversesactionsdesensibilisation,tout au long de la démarche d’élaboration de cedocument stratégique.Vous avez ainsi contribué au choix du logo de cet Agenda21,maiségalementauchoixdesactionsprioritairesàmettreenœuvre.Aujourd’hui, notre Agenda 21, programme d’actions pour le dévelop-pement durable est prêt. Il regroupe 45 actions que la ville s’engageà mettre en place.Des actions regroupées sous 5 axes majeurs:• Réduire les consommations d’énergie• Agir pour le respect de la nature•Promouvoirunepolitiqueéconomiquelocale• Encourager les solidarités et leséchanges• Développer une mobilité écolo-gique dans la villeVous pouvez le consulter dans satotalité sur notre site internet:www.bussysaintgeorges.fr/les-services/developpement-durable/agenda-21-de-bussy ou dans l’encart spécial de ceBussy Mag.Mais le travail ne s’arrête pas là, il s’agit maintenantde procéder à la mise en œuvre et au suivi de ces actions. Ainsi, ungroupe de concertation citoyen a été créé. Vous pouvez y participeren contactant le service développement durable à cette adresse:viviane.benoit@bussy-saint-georges.fr. Nous comptons sur vous!Bussy lance son Agenda 21BUSSY MAG N° 154 - MAI 2013 I 11A C T U A L I T ÉHoraires douverture au public pour toutesdémarches administratives y comprisrécupération de votre passeport, maispas pour son établissement:• lundi de 14h à 17h30;• mardi de 9h à 12h et de 14h à 17h30;• mercredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30;• jeudi de 14h à 17h30;• vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h30;• samedi de 9h à 11h45.Projetant un proche déplacement à létran-ger, certains administrés réclament sou-vent un renouvellement dans des délaistrès serrés et parfois impossibles à tenir.Il faut savoir que les délais de fabricationd’un passeport ou d’une carte d’identitéen été sont de 60 à 70 jours contre seu-lement une dizaine de jours actuellement!Ainsi, pour éviter le traditionnel engorge-ment qui ponctue la fin de l’année scolaireet d’éventuelles déceptions, pensez àrenouveler vos pièces d’identité dès main-tenant! Un conseil que devraient égale-ment suivre les collégiens et lycéens quiauront besoin de présenter une pièced’identité en cours de validité pour leursexamens de fin d’année. De même, lorsdes voyages scolaires, les enfants devrontimpérativement posséder au minimum unecarte nationale d’identité, et au mieux leurpropre passeport.Pour létablissement de votre passeportbiométrique prendre OBLIGATOIREMENTrendez-vous auprès du service au0164666878 ou 0164666885.En revanche, pour les démarches dedemande de CNI, il n’est pas nécessaire deprendre rendez-vous. Toutefois, il est forte-ment conseillé de se renseigner au préalableausujetdelalistedesdocumentsjustificatifsà fournir (voir site de la ville: www.bussysaintgeorges.fr/vos-demarches/documents-administratifs)Nattendez pas létépour votre passeportIl est une saison que le serviced’état civil redoute tout particulièrement,c’est l’été où un nombre importantd’administrés demandent àrenouveler très rapidementun passeport ou unecarte d’identité.
  11. 11. I BUSSY MAG N° 154 - MAI 201312BUSSY, À L’ÈREDU NUMÉRIQUEPOUR UNE INFORMATION PLUS FACILEET ACCESSIBLE À TOUS!D O S S I E R
  12. 12. D O S S I E RPlus d’informations sur les dispositifs munici-paux, une adresse simplifiée, une meilleure er-gonomie et l’ensemble des démarches rassem-blées sous un seul onglet: la ville de Bussy vientde lancer www.bussysaintgeorges.fr, son nou-veau site internet! Plus performant et plus sim-ple, ce site est déjà en ligne depuis le mois defévrier. L’objectif affiché: rendre plus lisible etplus agréable, pour les internautes, la quantitéd’informations nécessaires aux administrés. Cenouveau site présente également une meilleureergonomie à travers un design épuré avec descouleurs attractives et printanières, à l’image dela ville des Parcs et des Jardins.Pourquoi moderniserla communication de la ville?Pour offrir à chaque administré la possibilitéd’accéder rapidement aux services de la mairieet de bénéficier dans les meilleures conditionsdes dispositifs communaux en trouvant immé-diatement le bon interlocuteur. L’objectif estaussi de favoriser le lien social, de donner àchacun la possibilité de participer activementaux temps forts de la ville, grâce notamment àlagenda interactif qui délivre jour par jour desinformations essentielles sur l’ensemble des ren-dez-vous de la ville.Afin de faciliter l’accès aux informations pra-tiques, utiles au quotidien, sur les services dela ville mais également sur son actualité, sesprojets, ses événements, ses associations etses talents, la municipalité s’est attachée àmoderniser sa communication, avec la volontéde soigner le fond comme la forme.Nouveau, l’agenda interactifde la villeAvec une information répartie de manière pluscohérente et harmonieuse, à travers desrubriques bien identifiées, ce nouveau site a lavolonté de valoriser toutes les informations queles usagers attendent, à travers une meilleureergonomie et seulement cinq entrées :« Accueil », « Découvrir Bussy », « Services »,« Vie citoyenne », « Vos démarches ».Autre nouveauté: la rubrique « Vie associative »avec l’actualité des associations, ainsi que laprésentation des spectacles et événements dansles onglets « services »/« culture » ou « ser-vices »/ « événement ».À noter que ce site a été entièrement imaginéet conçu par le service communication de la ville,et n’a occasionné aucun frais pour la collecti-vité.Après Bussy TV, le nouveau média localdéjà populaire, le lancement du blogurbabussy.fr et une nouvelle maquettedu magazine municipal, la ville vient dese doter d’un tout nouveau site internetqui multiplient les fonctionnalités.Les amateurs des réseaux sociauxpourront y trouver également Facebooket Twitter.Bienvenuesur lenouveausite internetde la ville!BUSSY MAG N° 154 - MAI 2013 I 13D’une demande de documents administratifs à uneinscription en crèche, en passant par une demande depermis de construire, cette page rassemble toutes lesdémarches que l’administré peut effectuer en mairie.La rubrique « Espace famille », outil pratique très appréciédes parents, permet de multiples démarches en ligne sousun seul onglet pour payer la cantine, préinscrire ses enfantsen colonie de vacances, en accueil de loisirs…« État civil »: cette entrée permet de procéder à desdemandes en ligne (acte de décès, de mariage et denaissance), de se procurer les listes des documentsadministratifs à fournir pour établir des cartes d’identité,passeport, certificat d’hérédité, livret de famille…« Urbanisme »: cette page permet de procéder à toutes lesdémarches liées à la construction d’un logement, l’obtentiond’un permis de construire, une demande de certificatd’urbanisme…« Logement » vous informe sur le droit de préemption etvous guide dans vos demandes de logement social(documents à fournir, horaires et adresse du service habitat).Demande de réservation: cette page vous explique toutesles modalités à suivre pour louer la salle Maurice-Koehl, lestarifs et documents à fournir (convention, attestationd’assurance…)« Vos démarches »
  13. 13. D O S S I E R« Découvrir Bussy »: la présentation de la ville, lesmoyens de transports, le patrimoine.« Services »: les compétences et champs d’actionde chacun des services, les référents du service(l’élu et le chef de service), le courriel, le téléphone,les permanences d’accueil du public et plusd’informations sur les prestations et dispositifsmunicipaux.« Vie citoyenne »: un espace démocratiquepermettant de présenter les comptes-rendus desconseils municipaux en vidéos, les comités dequartier, le Conseil Municipal des Enfants (CME) etConseil des Jeunes (CDJ).Les coordonnées de la mairie et de l’annexe, avec leshoraires d’ouvertureL’actualité dans un slider, avec les 3 principalesinformations du momentUn agenda interactif avec tous les événements de laville jour par jour et mois par mois, idéal pourprogrammer ses sortiesAccès rapide rassemble¥Les numéros d’urgence et autre numéros utiles;¥Le plan interactif de la ville avec possibilité derecherches thématiques (administration, sports,écoles…)¥Lestransports:RERA,lignesdeBus,liaisonsdouceset pistes cyclables;¥Le menu complet des repas servis dans les cantinesscolaires¥Le traitement des déchets (horaires, fréquence,conseils sur le tri sélectif…)Bussy TV, le journal télévisé présentant les derniersévénements en imagePhotos et albums de la villeLes liens Facebook et Twitter de la villeLe journal de la ville, BussyMag, consultable pagepar pageAccueilI BUSSY MAG N° 154 - MAI 201314Dans le bandeau informatif vert,situé en bas de la page d’accueil, les internautes peuvent trouver un plan interactif de Bussy, consulter nos sites partenaires et les offresd’emploi de la ville, ainsi que des informations spécifiques concernant les marchés publics et les appels d’offres. Grâce à l’onglet « Contactez-nous », il vous est également possible de nous adresser directement vos remarques ou questions.Bussy débarque sur Facebooket Twitter!Alors que de plus en plus de Français sontchaque jour interconnectés, la ville deBussy Saint-Georges joue la carte desréseaux sociaux et lance sa page Facebooket son compte Twitter. Ces pages annoncenten temps réel et avec un maximum de réac-tivité les petites et grandes actualités quipeuvent intervenir sur la commune. Vousy retrouverez, par exemple, les annoncesde travaux ou tout type de manifestationexceptionnelle. Ces pages ont égalementété conçues pour recueillir vos avis et réac-tions.Commerçants, artisanset associations: faites-vousconnaître!La page Facebook et le compte Twitter de lavilleontégalementétéimaginéspourrelayerl’information des acteurs de la ville, qu’ilssoient commerçants, associations, artisansou simples particuliers.Menu du jour, promotion exceptionnelle, arri-vageparticulier:quellequesoitvotreactivité,nousvousinvitonsàcommuniquerrégulière-mentvotreactualitéetàpartagervosphotosàl’adressesuivante:bussyofficiel@gmail.com.Nous la diffuserons sur les réseaux sociauxde la ville*.www.facebook.com/bussyofficielwww.twitter.com/bussyofficiel*Sous réserve d’approbation par l’équipe BussyOfficiel.
  14. 14. D O S S I E RBussy TV fête son premier anniversaireVotre ville bouge: la preuve en images! Retrouvez tous les reportages de Bussy TV sur le nouveau siteInternet de la ville et sur les comptes Facebook et Twitter de la ville! Bussy TV, cest 1 à 2 JT par mois de2 reportages et près de 1500 vues par JT en moyenne. Pour partager lactualité buxangeorgienne,nhésitez pas à faire connaître ces outils à vos voisins et amis!« Bussy en Fleurs »Pour célébrer le lancement de ses comptes Twitter etFacebook, la ville lance un concours de photos sur sesréseaux sociaux. Pour y participer, il faut tout d’abord êtreabonné à au moins l’un des comptes BussyOfficiel surFacebook et Twitter et envoyer avant le 20 juin votre plusbelle photo de Bussy en fleurs à l’adresse suivante:bussyofficiel@gmail.comInutile d’avoir le meilleur appareil photo; l’originalité comptetout autant que la qualité de vos clichés. N’oubliez pasd’indiquer vos nom, prénom et adresse dans votre mail:toutes les photos seront publiées dans un album spécial surla page Facebook de la ville. Parmi les lots à gagner: deslivres sur l’histoire de Bussy, des bons d’achat, des T-shirts…Par souci d’homogénéité, toutes les pagesprésentant les services municipaux sont organiséesselon une même architecture: (petite enfance,scolaire, jeunesse, guichet unique, action sociale,seniors, culture, sports, événements, vie associative,police municipale…).Vos interlocuteurs: l’élu en chargedu service, lechefde service, l’adresse, téléphone, courriel et horairesd’ouverturePrésentation des principales missions du serviceCe fil d’information présente aux internautes lesdernières actualités du serviceEn un clic propose des onglets avec les informationsessentielles du service: dispositifs municipaux,adresses et horaires des structuresLes servicesUrbabussy.fr: votre avis nous intéresse!Outil privilégié de réflexion, d’information et d’échange à propos de l’urbanisme de notrecommune,leblogurbasussy.fraétélancéilyaquelquessemaines.Leshabitantspeuventyréagirsurl’évolutiondelavilleetsurlesprojetsurbainsactuellementencours,àtraverssondagesoucommentaires.Au-delàdesoutilsmisenplaceparlacommune(commissionsd’urbanisme, commissionsextra-municipales, conseilsdequartier, réunionspubliquessurles projets importants, bulletins municipaux…), il semblait important à la municipalité deproposer à la population un outil adapté, moderne, interactif qui constitue une plate-forme d’échanges sur les projets urbains et les préoccupations partagé par tous.Merci à vous d’être le plus constructif possible – c’est le cas de le dire! – pour que cet outiljoue pleinement son rôle. Devenez acteur à part entière dans l’évolution de votre ville etrendez-voussurwww.urbabussy.fr.Vouspouvez-voussuivrelactualitédublogégalementsur Twitter @UrbaBussy.frBUSSY MAG N° 154 - MAI 2013 I 15
  15. 15. I BUSSY MAG N° 154 - MAI 201316D O S S I E RLancée il y a quelques années par la municipalité,la formation au Brevet Informatique et Internet(B2I) est dispensée dans les 9 groupes scolairesde la ville. Dix-sept classes de cours moyens enbénéficient, à raison de trois heures par mois. Àlécole, le B2I répond à la nécessité d’offrir àchaque futur citoyen une formation lui permettantde s’initier aux technologies de linformation etde la communication pour qu’il puisse, à terme,en faire une utilisation intelligente et raisonnée.Ces séances lui permettent également de percevoirles possibilités et les limites de l’informatique.Au-delà de la mise à disposition d’un matérielinformatique performant et complet, la ville per-met aux élèves de bénéficier de l’expérience d’unformateur, professionnel de l’informatique dispo-sant dun agrément de lÉducation nationale, encomplément de l’enseignement dispensé parl’équipe pédagogique.L’aide à la formation au B2I confirme l’effort impor-tant de la municipalité pour le développement desnouvelles technologies de l’information dans lesécoles. L’objectif étant que les élèves aient déjàde bonnes bases avant d’attaquer la sixième.Des tablettes numériques bientôten classe?Souhaitant s’adapter aux nouvelles technologiesqui ont récemment intégré le milieu scolaire, lamunicipalité mène une réflexion autour de la placedu numérique à l’école et réfléchit à la possibilitéd’équiper les classes de tablettes numériques.Cette proposition fait l’objet d’une concertationactuellement menée par la municipalité, à l’instard’un grand nombre de collectivités en France.Vincent Peillon, Ministre de lÉducation Nationale,voit dans la révolution numérique « un enjeu decivilisation ». D’ici quelques années, dans la plupartdes pays européens, chaque élève aura bientôtaccès à lensemble des connaissances mondiales,en classe, via un Tableau Numérique Interactif(TNI) ou une tablette. Cest là une véritable révo-lution à laquelle nous allons assister. Le face-à-face traditionnel entre l’enseignant et les élèvesva progressivement laisser place à une horizon-talité de laccès à la connaissance, synonyme dedémocratisation où limmédiateté et linteractivitéseront à l’honneur.Le numérique à lécole, cest enfin la possibilitéde mettre en œuvre une véritable pédagogie dif-férenciée. Favorisant une plus grande autonomiedes « bons » élèves, le numérique permettra àlenseignant de se rendre plus disponible pouraccompagner ceux qui sont en difficulté.Après avoir initié la formationinformatique B2I pour les élèvesdans les neuf écoles de la ville,la municipalité planche actuellementsur la mise à disposition de tablettesnumériques dans les classes.La ville formeles écoliersà l’informatiqueJeunes Buxangeorgiens,génération connectée!Le CME a aussi son blog!N’hésitez pas à consulter le tout nouveau blog du Conseil Municipal des Enfants (CME).Tous les articles sont rédigés par les enfants élus, qui relatent sur ce blog leurs réunionsde travail et les événements auxquels ils participent. Il sera également possible d’y dé-couvrir leurs dernières annonces, ainsi que l’agenda de leurs rendez-vous: Flash Mob,Bussy Boum, Bussy Roll, cérémonies, Printemps des poètes… Coloré, convivial et « bran-ché », cet espace propose de multiples rubriques, notamment sur les commissions En-vironnement et Loisirs, mais aussi des comptes-rendus détaillés de ces séances.Soutenez les jeunes Buxangeorgiens dans leur action citoyenne sur: http://cmebussy-saintgeorges.conseildejeunes.fr
  16. 16. Deux nouvelles bornes WI-FI à Bussy!D O S S I E RSi vous avez besoin d’une connexion Internet gratuite et illimitée,6 espaces dotés de bornes WI-FI sont dorénavant à votredisposition en ville. Après la mairie, qui était la seule à être équipéepuis plus récemment, la gare RER, le PSR (Parc de StationnementRégional), ainsi que les gymnases Michel-Jazy et Maurice-Herzog,c’est au tour du parc urbain d’accueillir une nouvelle borne WI-FI.Couvrant les espaces stratégiques et les points de passageimportants de la commune, notamment toute la zone du RER quia été étendu avec une borne supplémentaire, le réseau WI-FI misen place par la ville continue progressivement son déploiement.Petite contrainte, il est nécessaire de se reconnecter toutes les30 minutes. Ce temps de connexion limité permet ainsi d’évitercertains abus, comme les téléchargements de gros volumes, levisionnage de films ou l’écoute de musique en streaming.Que vous habitiez Bussy, que vous soyez touriste ou simplevisiteur de passage, vous pouvez aisément accéder à WI-FI Bussy,grâce à un accès sans fil, en haut débit et de qualité. N’hésitezpas à utiliser ce service, tranquillement installé à une terrasse decafé, sur un banc ou encore sur la pelouse du parc du Genitoy.Mode d’emploi:• Connectez-vous au réseau « WiFi Bussy »,• Ouvrez une page Internet,• Dans la page qui s’affiche, cliquez sur le bouton « SMS »,• Sur l’écran qui s’affiche, saisissez vos nom et prénom ainsi quevotre numéro de téléphone portable: le préfixe est « 33 » etvous ne devez pas indiquer le premier « 0 » de votre numéro• Cliquez sur le bouton « s’enregistrer »• Vous allez recevoir un identifiant (qui sera votre numéro detéléphone portable au format international) et un mot de passepar SMS; utilisez ces identifiants et mot de passe dans la pageInternet que vous avez ouvert initialement,• Vous pouvez désormais utiliser le Wi-Fi de la ville pour vousconnecter à d’autres sites Internet et envoyer ou recevoir vosmails.BUSSY MAG N° 154 - MAI 2013 I 17Fortement intéressée par les résultats trèsprometteurs apportés par les tablettesnumériques, la mairie souhaite se donnernéanmoins le temps de la réflexion et dela concertation, avant de se lancer dansun projet aussi important et novateur. Ils’agit d’étudier la meilleure manière de l’ap-pliquer à Bussy et de s’assurer que lesenseignants ont bien reçu la formationnécessaire pour relever ce grand défi!
  17. 17. I BUSSY MAG N° 154 - MAI 201318d’accès de seconde au bac, le lycée privébuxangeorgienpeutêtrefierdeceschiffres.Journée portes ouvertes: uneaide apportée aux futurs élèves,à lheure du choixÀquelquesmoisdelarentrée,lescollégiens,lycéensetleursparentssontvenusnombreuxlors de la journée portes ouvertes de léta-blissement, organisée le 23 mars dernier.Fortementmobilisés,lechefd’établissement,l’équipe enseignante, le personnel adminis-tratif,l’APEL(Associationdeparentsd’élèves)A C T U A L I T ÉMaintenant ses efforts, Maurice-Rondeaucontinue d’afficher d’excellents résultats. Àl’heure des grands choix d’orientation,parents et jeunes peuvent consulter le pal-marès des lycées 2013, un document autantattendu que décrié. Et cette année encore,lelycéeRondeautirebrillammentsonépingledu jeu et conforte sa place de 2emeilleurlycéedeSeine-et-Marne,justederrièrelelea-der: Saint-Aspais de Melun. Avec 100 % detaux brut de réussite au bac 2012, 95 % detaux de réussite attendu et 76 % de tauxet les élèves eux-mêmes étaient tous sur lepont pour accueillir les familles. Certainsélèves de 6eétaient même volontaires pourfaireunevisiteguidéedeleurétablissement.Objectif: familiariser les futurs élèves dugroupe scolaire avec le monde du collège etdu lycée et les informer des différentesoptionsetmultiplesenseignementsdispensés,notamment la filière UFA préparant au bacprofessionnelouBTS.Ànoterplusieurstempsforts durant cette journée: la présence d’unplaneur et d’un simulateur de vol illustrantles débouchés vers l’aéronautique, à l’issued’un Bac Pro MEI, le Télétogo, opérationhumanitaireinvitantlesparticipantsàpédaleret faire un don, ainsi que la présentation del’action écologique initiée par le groupe sco-lairegrâceàunecollectedetéléphonespor-tables usagers.Si vous souhaitez en savoir plus sur le lycéeprivé Maurice-Rondeau, une nouvelle après-midi portes ouvertes se tiendra le mercredi22 mai de 13h à 17h.Pour toutes informations:0164660878 ouadministration@lyceerondeau.euLe 27 mars dernier, le Ministère de l’Éducation nationale a publiéle classement des 57 lycées publics et privés de Seine-et-Marne.Maurice-Rondeauest classé 2eau niveaudépartementalPartis en Italie pour découvrir l’histoire de Rome, les élèves du lycée Maurice-Rondeau se sont retrouvésà quelques centimètres du nouveau pape ! Retour sur ce moment providentiel.Ce fut un événement que les 35 élèves de seconde générale de Maurice-Rondeau ne sont pas prèsd’oublier, c’est certain! Accompagnés par trois professeurs, les lycéens ont participé du 17 au 20 marsà un voyage à Rome et se sont retrouvés propulsés au cœur d’un événement planétaire: la messed’inauguration du Pontificat!Programmé au mois de septembre dernier, avec l’accord de Jocelyne Verguin, chef d’établissement,ce voyage avait pour objectif de couvrir 2 thématiques du programme d’histoire: la citoyenneté dansla Rome antique et le passage de la République à l’Empire. Mais sur place, la Providence était au ren-dez-vous, puisque le séjour culturel s’est transformé en un événement historique, couvert par toute lapresse internationale et observé par des dizaines de milliers de personnes dans le monde. Catholiquesou non, les jeunes Buxangeorgiens ont alors décidé à l’unanimité de rejoindre ce mardi 19 mars laplace Saint-Pierre, participant ainsi à un moment unique dans une vie. Dans sa papamobile entièrement découverte, le nouveau Saint-Pèrea salué les fidèles et est passé juste à quelques centimètres des jeunes lycéens de Rondeau, émus aux larmes et qui scandaient à tue-tête:« Francesco, Francesco ».« Cela restera un moment gravé dans ma mémoire jusqu’à la fin de ma vie » avoue Nils, 16 ans, qui espère avec ce nouveau pape voirs’installer un dialogue enrichissant entre les églises. C’est donc la tête pleine de souvenirs que les jeunes ont repris le cours de leurs visitesculturelles au cœur de la capitale italienne. La découverte de la Rome chrétienne aura pour eux à n’en point douter une résonance touteparticulière.Une rencontre miraculeuse!
  18. 18. S P O R Tainsi que dans lunivers des jeux vidéo. Desthématiques que Christophe Champclauxa pu évoquer plus amplement lors de laconférence qu’il a tenue devant un publicconquis, à 19h30 à la médiathèque de l’Eu-rope, suivie d’une projection du film « Opé-ration Dragon ».En point d’orgue de ce beau festival, duspectacle plein les yeux grâce aux démons-trations offertes par les multiples associa-tions d’arts martiaux buxangeorgiennes, ledimanche 14 avril après-midi, à 14h, augymnase Michel-Jazy. Ainsi, les licenciésd’Aikido, Arcao, ASBRL (Association desauvegarde du Ballet Royal Lao), Danas-huai, Dragons Bussy, Modern Arnis, ProdalBoran, Tae kwon do, Team Phoenix, Vo dantoc, Yi-King Do Vietnam Thai Cuc Quyen sesont succédés sur le tatami, pour montrertout leur savoir-faire. Admiratif, le publicvenu en nombre a pu s’extasier devant desfigures conjuguant maîtrise, précision etadresse! Au regard du très grand succèsdu festival 2013, nul doute que l’événementdeviendra, à l’avenir, le rendez-vous incon-tournable des passionnés d’arts martiaux!Exposition de photographies, conférence,projection de films mais aussi démonstra-tions spectaculaires exécutées avec talentpar les associations de la ville: les artsmartiaux étaient dans tous leurs états,début avril, à Bussy. Pour sa deuxième édi-tion, le festival a proposé un programmeriche et passionnant, de quoi combler lesfans d’arts martiaux et de sports de com-bat.L’exposition à la médiathèque de l’Europe,du 2 au 14 avril, a retracé en images, la dé-couverte du Kung Fu par les pays non asia-tiques et le succès fulgurant de ce genrecinématographique, notamment après lefilm mythique « Opération Dragon ».À la librairie La plume et l’écran, le ven-dredi 12 avril, Christophe Champclaux, pro-ducteur, réalisateur et historien du cinémaest venu dédicacer son livre « Le combatselon Bruce Lee ».Une des plus grandes icônes de la culturepopulaire du XXesiècle, Bruce Lee, a faitdécouvrir le cinéma Kung Fu au monde en-tier. Cet ouvrage présente, entre autres,ses techniques de combat en comparant,pour la première fois, de façon détaillée,ses chorégraphies cinématographiquesavec l’enseignement transmis par sesécrits. Un chapitre entier est consacré auxprogrammes d’entraînement qui ont per-mis à Bruce Lee de devenir la figure de ré-férence des arts martiaux modernes. Soninfluence sexerce encore aujourd’hui dansde nombreux genres cinématographiques,ARTS MARTIAUXCarton plein pour lefestival d’arts martiauxAprès avoir traduiten françaisplusieurs ouvragesde Bruce Lee,ChristopheChampclaux publieen 2000 « Tigres etdragons, les artsmartiaux aucinéma », quidevient rapidementlouvrage deréférence surlhistoire du cinémaKung Fu et serasuivi de trois autresvolumes.Les adhérents de l’association Arcao ont immortalisé cet événement, aux côtés du mairede Bussy Saint-Georges.
  19. 19. S P O R TIBUSSY MAG N° 154 - MAI 201320jours au rendez-vous, grâce au travail deFranck et Jamel. Dynamiques et enthou-siastes, les deux entraîneurs des groupescompétitions ont toujours à cœur de faireévoluer et progresser les gymnastes sur les6 agrès masculins que sont le sol, le saut decheval, les barres fixe et parallèles, les an-neaux et le cheval d’arçon. Quant à Ismael,nouvel entraîneur des groupes loisirs, il estchargé de détecter pour l’avenir de nou-veaux talents parmi ses débutants, histoired’assurer la relève!Lors des championnats départementaux deSeine-et-Marne,organiséslesamedi13marsdernier au gymnase Maurice-Herzog, lespoussins (7 à 9 ans) de Bussy Gyms ont of-fert une belle récompense à leur club. Endécrochant les 1re et 4e places sur 10 équipesengagées,ilsassurentleurqualificationpourles prochains championnats régionaux, pro-grammés en juin.Ces très jeunes athlètes suivent ainsi lestraces de leurs aînés, parmi lesquels quatregymnastes se sont brillamment qualifiéspourleschampionnatsdeFranceindividuelsFFG, les10, 11et12 mai, à Cognac. Ainsi, cetteannéeencore,ilsporteronttrèshautlescou-leurs du club!• Axel Alberici, vice-champion d’Ile-de-France, en Division Critérium 15 ans;• Yanis Pisi, en Division Nationale 16 ans;• ÉricGodbillonetVictorValentin,enDivisionNationale, 22 ans et plus.De plus, 5 équipes ont obtenu leur qualifica-tion pour les championnats d’Ile-de-France.Décidément,lagymnastiqueartistiquemas-culine se porte très bien! Des résultats tou-BUSSY GYMSLes garçons ontencore brilléGrâce à son équipe de choc, le club nourritde grands espoirs pour les prochainschampionnats de France individuels !Fin de saison oblige, les phases finales des championnats approchent et leséquipes jeunes du Bussy Basket Club se distinguent par leurs belles perfor-mances: au programme des prochaines semaines, rien moins que 3 demi-finales de championnat pour les U15-2, U17 et U20, et une demi-finale deCoupe de Seine-et-Marne pour les U15 Région. Bonne nouvelle: 3 rencontresse disputeront à Bussy: il est donc important que les supporters viennent ennombre pour encourager les joueurs pour la dernière fois de la saison àdomicile, et les aider à se qualifier pour les finales!Programme complet des rencontres à domicile:• Demi-finale de coupe de Seine-et-Marne U15: BUSSY-MARNE LA VALLEEau gymnase Herzog le mercredi 15 mai à 18h• Demi-finale de championnat U17: BUSSY-FONTAINEBLEAUau gymnase Jazy le dimanche 19 mai à 14h• Demi-finale de championnat U20: BUSSY-SENARTau gymnase Jazy le dimanche 19 mai à 16h.Venez nombreux encourager les basketteurs buxangeorgiens!BUSSY BASKET CLUBLa fin de saison s’annonce torride!Eduardo Rihan-Cypel, député de Seine-et-Marne, et Lynda Amami, maire-adjointedéléguée aux sports, sont venus encourager les petits protégés de Nathalie Lupi,présidente de Bussy Gyms.
  20. 20. S P O R TBUSSY MAG N° 154 - MAI 2013 I 21SAUT À LA PERCHELa perche prendson envol à Bussy!collège, juste après l’arrivée du sautoir en2005. À lépoque, son 1erconcours culmineà 1m60: « Les premiers sauts sont commetous les débutants, un peu crispés. On apeur et c’est normal, confie Carole. On dé-passe cette peur petit à petit, et puis onprend des perches plus grandes et plusgrosses, et puis on saute de plus en plus loinet de plus en plus haut avec l’habitude etl’entraînement ». Carole a réalisé 3m51 l’an-née dernière (record de Seine-et-Marnedans sa catégorie), soit presque 2 m de plusque son 1ersaut. Passionnée, elle décidemême de passer ses diplômes d’entraîneuret de créer un groupe de perche, qui devraitencore davantage se renforcer dans les an-nées futures.Collectivement, BSGA a décidé de partici-per cette année au challenge du PercheElite Tour. Cette compétition emmène lesperchistes aux 4 coins de la France (Or-léans, Rouen, Villeurbanne, Nevers), et lesmeilleurs athlètes comme les meilleursclubs sont récompensés. Des concours« élite » sont également programmés, cequi a permis aux perchistes buxangeor-giens d’assister à des spectacles parfoisépoustouflants et de faire des rencontressympathiques! Les résultats sont assezprobants pour une première, puisque le quele club se hisse sur la 3e marche du podium.Pour inaugurer larrivée dun nouveau sau-toir plus adapté aux ambitions buxangeor-giennes, et pour ceux qui souhaiteraientsessayer, BSGA organisera prochainementune journée découverte et dinitiation.Horaires des entraînements de perche:lundi, mercredi et vendredi 19h/20h30, sa-medi 14h/17h et dans le cadre des entraî-nements de la section sportive du collègeClaude-Monet.Il y a une dizaine d’années, il n’y avait pasd’activité perche à Bussy: l’ancien sautoirvenait de flamber. Il a fallu construire…BSGA, en partenariat avec les scolaires etavec l’appui de la municipalité, décide d’in-vestir dans cette activité. L’achat d’un nou-veau tapis par la mairie va permettre depratiquer régulièrement, et les premiers ré-sultats arrivent, puisque les jeunes athlètestrustent régulièrement les podiums dépar-tementaux et régionaux dans les petites ca-tégories. Après plusieurs participations auchampionnat de France jeunes, le club dé-croche même récemment un premier po-dium national, grâce à Adrien Rota, vice-champion de France en salle à Lyon (4m70).Parallèlement, le nombre de pratiquantsaugmente: d’une poignée, on passe rapide-ment à une vingtaine puis une trentaine, lesathlètes pouvant tout à la fois pratiquerdans le cadre du club ou celui des associa-tions sportives des collèges. Ils sont désor-mais près d’une cinquantaine à imiterSergueï Bubka ou Renaud Lavillenie.Une technique facileà acquérirLes p’tits jeunes d’il y a quelques an-nées ont grandi et figurent dans le top10 français. Le meilleur exemple estsans doute Carole Lim, entraîneur desperchistes à BSGA, 4eau championnat deFrance juniors en salle l’année dernière, 7esur les bilans nationaux et qualifiée unenouvelle fois pour les France (sa 5epartici-pation). Carole a commencé la perche auÀ savoirChaque perche est identifiée par 2 chiffres: sa longueur et sadureté (430/59 par exemple correspond à une perche de4m30 de long et 59 kg de charge maximum autorisée).Plus la taille et la dureté sont grandes, plus leperchiste doit être fort et arriver avec de la vitesse.Le levier est la distance qui sépare lembout de lamain supérieure au moment du décollage. Plus lelevier est grand, plus lathlète devra soulever saperche pour lemmener à la verticale.Le butoir est lobjet dans lequel on vient poserlembout de la perche pour quelle ne glisse pas.Les poteaux peuvent être reculés entre chaque saut selonlathlète de 0 à 80 cm.Renaud Lavillenie, champion olympique2012, a prodigué quelques conseils àAdrien, un jeune perchiste buxangeorgien.Avec un saut à 4m70, Adrien Rota (à gauche) a décroché la 2eplace aux championnatsde France en salle.
  21. 21. I BUSSY MAG N° 154 - MAI 201322• Sécurité sociale: 160 milliards d’euros dedéficit cumulé depuis 2002.• Industrie: 750000 emplois supprimésdepuis 2002.• Agriculture: 25 % d’exploitations enmoins entre 2002 et 2012.• Commerce extérieur: +3,5 milliards d’eu-ros d’excédent en 2002, -74 milliards dedéficit en 2011.• Éducation: 80000 postes supprimésentre 2007 et 2012.• Santé: en 2011, quatre millions de per-sonnes n’avaient pas de complémentairesanté ou renonçaient à des soins.• Logement: les dépenses de l’État enfaveur sont passées de 1,34 % du PIB en2000 à 1,1 % en 2011.En cette période difficile que traversela France, dans ce contexte de criseinternationale, qui est en fait une pro-fonde mutation de société sur le planmondial.Après dix mois de travail acharné par leprésident de la république et son gou-vernement, nous tenons à rappeler auxBuxangeorgiens, l’héritage laissé par ladroite.En 10 ans de gestion de la droite:• Le chômage a progressé de plus d’1 mil-lion de personnes.• Dette publique: +900 milliards d’eurosdepuis 2002. En 2002 la dette publiqueétait de 500 milliard. En 2012 elle étaitde 1400 milliard.• Sécurité: 10700 postes de policiers etgendarmes supprimés depuis 2008.• Liberté de la presse: dans le classementmondial de Reporters Sans Frontières, laFrance est passée de la 11eplace en 2002à la 44eplace en 2012.Le travail acharné que fait le présidentde la république et son gouvernement, àla recherche du redressement descomptes de la nation, est immense. Nousle soutenons dans cette recherche, etsavons que les résultats seront au ren-dez-vous.AUBIN-DOMINIQUE LENGHAT, MONIQUE CHENOT, GWENAËL FOURREGROUPE «UNE NOUVELLE QUALITÉ DE VILLE»Tribunes libresde responsabilité dans la situation actuellede la commune et dans le niveau élevé deson endettement. Notre ville est aujourd’huidans une situation financière extrêmementdifficile.Nousavonsaussitirélesleçonsdesdivisionsde 2008. Nous avons pris conscience de cequecelles-ciavaienteudenégatifpournotrevilleetl’intérêtdeseshabitants.Nousfaisonsle constat aujourd’hui que ce qui nous unitest plus important que ce qui pourrait nousdiviser. Depuis plusieurs mois, nos deuxgroupes travaillent ensemble au quotidiensur les grands dossiers de la ville. Nos com-Élus en 2008 sur des listes séparées, maisengagésdanslaviemunicipaleetassociativedepuis plus de 10 ans. nous avons observéavecattentionl’évolutiondenotrecommune.Nousconsidéronsavecuneextrêmesévérité,la gestion financière de la ville par l’équipemunicipaleconduiteparHuguesRondeauetnous condamnons le maire et l’État de lamême manière pour leurs choix en matièred’urbanisation, de densification et d’aména-gement sur le territoire communal.Departl’expériencequenousavonsacquise,nous savons aujourd’hui que l’État et l’éta-blissement public, portent une lourde partpétences et nos expériences se complètent.Aussi avons-nous considéré que le tempsétait venu pour nos deux groupes de fusion-ner. Certes les associations « Avenir deBussy » et « Bussy en action » survivront etcontinueront leur chemin. Mais elles serontdorénavantreprésentéesauConseilMunicipalpar un groupe unique: le « rassemblementrépublicain et citoyen pour Bussy ».rassemblementcitoyenbsg@gmail.comwww.avenirdebussy.free.frwww.bussyenaction.frNABIA PISI, XUAN-SON KOU, PIERRE LAFAYERASSEMBLEMENT REPUBLICAIN ET CITOYEN POUR BUSSYLes groupes Avenir de Bussy et Bussy en action fusionnentDeux questions:Le maire aurait-il communiqué prématurémentsur un remboursement fictif à ce jour?Qui financerait ce remboursement? Si la com-mune l’assume, il faudra bien récupérer cemanque à gagner par la suite vu de notre situa-tion budgétaire!De nos jours, il est indécent de jouer de la sorteavec le yoyo fiscal local.Nous avons tous reçu un tract de la mairieprécisant que l’État n’a pas appliqué les abat-tements fiscaux votés en Conseil et que nouspouvons donc en demander le rembourse-ment.Pris d’un doute, de nombreux Buxangeorgienss’étant précipités sur la matrice de calcul dusite communal, ont constaté des erreurs enleur défaveur. D’autres ont fait leur demandeà la Trésorerie; réponse: c’est « en expertisejuridique »www.yanndubosc.comyann.dubosc@gmail.comwww.facebook.com/yann.duboscYANN DUBOSCGROUPE «BUSSY GAGNANT»Risque de mirage sur Bussy: le remboursement du trop perçu d’impôtsT R I B U N E S
  22. 22. BUSSY MAG N° 154 - MAI 2013 I 23V I E P R A T I Q U EBrigitte LecoqSophrologue-relaxologue, sur rendez-vous à domicile. Équilibre phy-sique et psychologique, gestion du stress, des phobies, accompagne-ment des maladies, préparation à épreuves…Tél.: 0613464730VipassanaCours de méditation. Les enseignants, Frédéric et Viviane, enseignentla méditation Vipassana depuis 2002. Cette technique dintrospectionrelaxante et ressourçante aide à surmonter le stress, les émotions etles douleurs. Elle permet une bonne circulation de l’énergie dans lecorps et développe la concentration, la mémoire, l’intuition, la patience,la persévérance, le contrôle de soi et l’énergie mentale. Ces méditationsen groupeoffrentlopportunitédapprendreetdapprofondirla pratiquede la méditation.Tél.: 0602385630Vincent KouhaveGynécologue obstétricien2 Place Fulgence-Bienvenüe - Tél.: 0175736291Deco SoonVente de produits de décoration sur Internet. Deco Soon est un sitede e-commerce spécialisé en décoration, représentant la solutionidéale pour les férus de décoration rapide et abordable. Vous y retrou-verez des stickers muraux correspondant aux tendances actuelles,mais également des tableaux peints à la main ainsi qu’en impressioncorrespondant à l’univers que vous désirez.55 avenue André-Malraux - Tél.: 0164667994 www.decosoon.com- Courriel: olivier@decosoon.comNouvelles installations

×