Journal de bussy numéro 152

1,697 views
1,536 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,697
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
16
Actions
Shares
0
Downloads
24
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Journal de bussy numéro 152

  1. 1. N°152BUSSYMAGAZINE MUNICIPAL DE BUSSY SAINT-GEORGES • MARS 2013DOSSIER PAGE 14SYCOMOREL’ÉCOQUARTIER DU FUTUR EN IMAGES P.7 Du beau monde à l’Asie en fête ACTUALITÉS P.8 3e Gymnase : le chantier est lancé ! ACTUALITÉS P.10 Rythmes scolaires : mode d’emploi
  2. 2. SOMMAIRE ÉDITORIAL 4 EN IMAGES Scolaire: Bussy entre dans le rythme en 2014 7 EN IMAGES Depuis plusieurs semaines et partout en France, la • Nouvel An chinois et vietnamien réforme des rythmes scolaires est au cœur des débats et discussions entre parents, enseignants, monde associatif, acteurs du périscolaire et collec- 8 ACTUALITÉ tivités. • 1re pierre du complexe sportif Quelles conséquences ce changement de rythme va- t-il générer dans le quotidien des familles? Combien • Passeports : c’est le moment ! d’heures en plus dans la semaine et quel jour choisir? Que feront les enfants pendant le temps des activités • Rythmes scolaires, mode d’emploi pédagogiques complémentaires ? Ce sujet suscite • Dessinons le Monde en Fête de multiples interrogations et inquiétudes, auxquelles il sera nécessaire d’apporter prochainement des réponses précises. • Bienvenue sur le blog du CME Désirant préserver l’excellence des conditions d’enseignement à Bussy, ainsi que le • Entretiens de l’excellence bien-être des jeunes Buxangeorgiens, la municipalité a souhaité que les deuxièmes Assises de l’Éducation, organisées le 6 février dernier, soient entièrement consacrées à cette thématique. Vous pourrez en lire le compte-rendu en page 11 de ce magazine.14 LE DOSSIER Lors de cette première concertation, j’ai voulu donner la parole aux intéressés, et Sycomore : l’écoquartier du futur engager avec eux un dialogue constructif afin de commencer à ébaucher tous ensemble un projet éducatif territorial pour Bussy Saint-Georges. Ainsi, directeurs d’écoles, responsables d’associations de parents d’élèves, enseignants, représentants19 RENCONTRE d’associations sportives, responsables du scolaire et du périscolaire: tous ont répondu présent. Trop de flou, trop de questions pour peu de réponses: le constat fut unanime, • CES’AM, ou comment retrouver le monde éducatif buxangeorgien ne se sentait pas prêt à affronter cette réforme un équilibre de vie dès la rentrée 2013. C’est donc tout naturellement que la municipalité les a suivis, exigeant et obtenant de l’Académie son adoption pour 2014. Ainsi, pendant un an, nous pourrons, parents d’élèves, enseignants, personnels enca-20 RENCONTRE drants, élus, nous rencontrer, échanger, mûrir un projet fort et pérenne. Et pour que • André Valette, la concertation soit à la fois efficace et représentative, j’ai invité tous les acteurs à organiser des groupes de travail pour poursuivre le dialogue, en abordant des questions bénévole au sein d’EGEE très concrètes, et poser les bases d’un projet éducatif territorial cohérent, ambitieux et adapté à Bussy. Cinq thématiques sont au programme de ces discussions: la place du temps périscolaire21 SPORTS supplémentaire? Quelles activités proposer aux enfants pendant ce temps? Avec • Le Zanshin Karaté Do quels partenaires? Dans quels locaux? Et quelle demi-journée supplémentaire choisir, mercredi ou samedi ? en démonstration Bien entendu, pour chaque question abordée, il est important de respecter le rythme • Challenge futsal : le collège de l’enfant et son état de fatigue. Atelier pédagogique, animation culturelle ou rencontre sportive? Les participants réfléchissent aux types d’activités qui peuvent Cousteau en finale lui être proposées, leur durée et leur fréquence, pour qu’il puisse en profiter pleinement. • Athlétisme : trois titres pour Bussy À la suite de ces réunions, un bilan d’étape sera dressé et communiqué à l’ensemble des acteurs, au printemps prochain. • Le raid Easyraideuses est lancé Soucieux du bien-être des enfants de Bussy et partageant votre atta- chement à leur épanouissement et à leur réussite scolaire, soyez assurés que je mettrai tout en œuvre pour construire avec vous le meilleur projet25 TRIBUNES LIBRES éducatif possible.26 VIE PRATIQUE Le Maire de Bussy Saint-Georges • État civil • La santé à Bussy BUSSY MAG RÉALISATION: SERVICE COMMUNICATION, HÔTEL DE VILLE, PLACE DE LA MAIRIE, 77600 BUSSY SAINT-GEORGES TÉL.: 0164662424 DIRECTEUR DE LA PUBLICATION: HUGUES RONDEAU DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION: JOSEPHA GOUJON RÉDACTEURS: FABIEN JAMBART, SABAH BOUSHABA, E-MEDI@ PHOTOGRAPHES: TOUT EN PHOTO 0687252300 ET MARINA CHEPTEA, E-MEDIA MAQUETTE, MISE EN PAGE: ERIC STETTEN, E-MEDI@ - 0155620040 IMPRESSION: LE REVEIL DE LA MARNE DÉPÔT LÉGAL: MARS 2013. ISSN: 1284-1978. BU SSY MAG N° 152 - MARS 2013 I 3
  3. 3. EN IMAGES Sur le chantier de la pagode lao L’association des moines bouddhistes lao a organisé le dimanche 3 février une réunion d’information sur le chantier de la pagode actuellement en construction. Les nombreuses personnes présentes ont pu poser toutes leurs questions sur le projet et visiter lédifice, déjà bien avancé. Cette rencontre était aussi loccasion de réaffirmer lengagement de la municipalité en faveur de ce quartier interculturel et interreligieux unique en France, auquel les médias du monde entier se sont intéressés. Inauguration du magasin Tang Frères Après quelques menus travaux d’aménagement, le magasin Tang Frères a récemment rouvert ses portes. Pour célébrer cet évènement, une cérémonie d’inauguration s’est déroulée le samedi 2 février, en présence de nombreux élus. Ce commerce situé à proximité de la gare RER représente aujourdhui une quinzaine demplois pour notre commune. Le groupe Tang Frères est aussi un gros importateur de produits alimentaires asiatiques en France. A ce titre, il fournit de très nombreux restaurants asiatiques de la métropole. La communauté israélite fête Toubich’Vat Toubich’Vat est une fête dorigine rabbinique qui célèbre le «nouvel an des arbres», la fertilité de la terre et les fruits. En effet, dans la Bible, parmi les sept fruits représentant la fertilité, Moïse en cite cinq qui proviennent des arbres: le raisin, la datte, lolive, lamande et la figue. La Torah est elle-même considérée comme « arbre de la vie ». La communauté israélite de Bussy s’est donc réunie le dimanche 27 janvier sur l’emplacement prévu pour la construction de la synagogue, pour y planter de manière symbolique un arbre. Les membres des autres associations cultuelles ont été étroitement associés à cette cérémonie, qui s’est conclue autour d’un goûter dans les locaux actuels de la synagogue. Nouvel An chinois à la pagode L’année du Serpent a démarré sur les chapeaux de roue à la pagode taïwanaise ! Pour célébrer ce Nouvel An, les moines de l’ordre du Fo Guang Shan ont organisé le dimanche 10 février une série d’animations au sein de l’édifice cultuel.4 I BUSSY MAG N° 152 - MARS 201 3
  4. 4. EN IMAGES 8e Forum des métiers de Maurice-Rondeau De nombreux professionnels ont répondu à l’appel du collège-lycée Maurice-Rondeau, qui organisait son 8e forum des métiers le samedi 26 janvier. Durant cette matinée, collégiens et lycéens ont pu s’entretenir avec des professionnels travaillant dans des domaines aussi divers que l’informatique, les médias, la puériculture, le dessin industriel, le tourisme, le marketing, la comptabilité, la robotique, la pâtisserie… Nul doute qu’ils sont sortis de l’établissement avec une vision plus large de leur avenir. Galette du BSGA Les athlètes du BSGA ont bien mérité de se retrouver autour de latraditionnelle galette des rois du club d’athlétisme, le 18 janvier. Les bons résultats du club présidé par Jean-Paul Zita ne se démentent pas,que ce soit au niveau départemental, régional ou national. Alors que la saison indoor touche à sa fin, les athlètes vont bientôt retrouver les chemins du tartan pour entamer la saison en extérieur… Avec, n’en doutons pas, desperformances toujours aussi hautes  ! Folk, pop et rock au Caméléon Nouvel épisode des Bar(s) en Scène le samedi 9 février au Caméléon, avec au menu du folk, de la pop et du rock et au programme 7 groupes, dont Stroke Magnum, Marie Desmidt, Cley’Drunk, Laure Lucas et Marie Desmidt. Ici, c’est le groupe The Remedy, avec la voix suave de sa chanteuse, qui glisse quelques notes de rock au jeune public, venu une nouvelle fois en nombre découvrir ces artistes locaux. Prochain rendez-vous le samedi 13 avril aux Trois Tilleuls… Danses des amours tragiques Chaque année, le service culturel place dans sa saison un ballet. Le 2 février, le gymnase Michel-Jazy accueillait donc ces Danses des amours tragiques. Cette programmation réunissait en une même soirée des répertoires classiques et contemporains. Au programme : Danses symphoniques de West Side Story de Léonard Bernstein, Suite de Roméo et Juliette de Sergeï Prokoviev et le Prélude du 1er acte de Tristan et Iseult de Richard Wagner. Une bonne occasion de vérifier l’expertise du département danse du Conservatoire, accompagné ici par lacompagnie de danse Biz’Arts Loisirs Adaptés. BU SSY MAG N° 152 - MARS 201 3 I 5
  5. 5. EN IMAGES Monsieur Poli et Sève Un magnifique duo, en la personne de M. Poli et Sève, a enflammé la scène de la salle Maurice- Koehl le samedi 12 janvier pour commencer une année culturelle sous les meilleurs auspices. L’art du jeu : voilà en quoi réside le succès de M. Poli. Jouant avec les mots, avec son corps, avec son public, il nous transporte par sa voix à travers toutes les émotions : l’humour, le bonheur mais aussi la colère, la nostalgie. L’impact des mots de ce Monsieur-là est sublimé par le jeu de Sève à la harpe. Aux émotions à l’état brut de Poli, Sève apporte une magie et une douceur enchanteresses. Concert de l’association Amalgamme Une salle Maurice-Koehl bien remplie pour le concert des élèves de l’association Amalgamme, le vendredi 8 février. Avec un programme varié allant du classique au rock en passant par la variété et le blues, les jeunes guitaristes ont démontré tout leur talent devant un public conquis. La Mer et le Silence, 4e Prix de l’Europe C’est l’écrivain irlandais Peter Cunningham, avec son roman La Mer et le Silence, qui a remporté le Prix de l’Europe 2013 décerné par les lecteurs de la médiathèque. La mer et le silence souvre sur un premier cahier intitulé « Hector »: en 1946, Iz, une jeune femme dont le passé reste énigma- tique, arrive à Sibrille, à côté de Monument. Elle vient sins- taller dans le phare du village aux côtés de son nouvel époux, Ronnie Shaw. Elle va y mener durant de longues années une vie calme et monotone, essayant de saccomplir au bord de ces falaises souvent battues par une mer houleuse. A cette installation dont lorigine est entourée de mystères, survient rapidement la naissance de son fils Hector. Débute alors le deuxième cahier, nommé « Iz ». Il revient sur les années qui ont précédé son arrivée à Monument et sa rencontre avec Ronnie. Yaacobi et Leidental fait mouche auprès du public La Compagnie La Mandarine Blanche présentait le dimanche 27 janvier à la salle Maurice-Koehl le spectacle Yaacobi et Leidental, une pièce en trente tableaux et douze chansons. Entre cirque, théâtre et cabaret, la mise en scène dAlain Batis a entraîné le public dans un tourbillon démotions. A noter la remarquable performance du trio d’acteurs formé par Emmanuelle Rozès, Raphaël Almosni et Jean-Yves Duparc.6 I BUSSY MAG N° 152 - MARS 201 3
  6. 6. EN IMAGESNouvel An chinoiset vietnamien Bussy Saint-Georges a célébré l’arrivée de l’année du serpent, le samedi 16 février,sous une météo somme toute clémente. Un après-midi dédié à la culture asiatique, avec démonstrations d’arts martiaux, musique traditionnelle, stands de jeux et autre danse du lion… Ce Nouvel An 2013 est visible sur Bussy TV Dominique Bijard, conseiller municipal, au milieu des membres de l’association Arcao, dont la prestation toute en souplesse a lancé cet après-midi de fête.Dans la tradition chinoise, la danse du lion estcensée apporter chance, bonheur, prospérité etchasser les mauvais esprits. L’histoire ne ditpas si elle a été respectée à Bussy, mais les 6lions présents ont mis une sacrée ambiancedans les rues du centre-ville, suivis par unefoule impressionnée  par le spectacle. Après cette mémorable danse des lions, place aux jeunes filles du Team Phoenix, association buxangeorgienne pratiquant les arts martiaux artistiques et acrobatiques.Le Conservatoire Jean-Sébastien-Bach, qui dispense descours d’instruments traditionnels asiatiques, a gratifié lepublic de quelques airs de pipa et de guzheng. Des commerçants de la rue Jean-Monnet étaient étroitement associés à cette fête et ont proposé aux familles une série d’animations. BU SSY MAG N° 152 - MARS 201 3 I 7
  7. 7. ACTUALITÉ Le chantier du Magellan démarre ! Malgré un froid polaire, les Buxangeorgiens ont été nombreux à assister à la pose symbolique de la première pierre du troisième complexe sportif de la ville, le 23 février. Dans un décor un peu irréel où les flocons Respectant en tout point les règlements des de neige se sont mêlés aux multiples ballons différentes fédérations françaises des dif- colorés, les adhérents des associations, les férentes disciplines qu’il aura vocation à jeunes et les élus ont pu déguster un bon accueillir, et grâce à la qualité de ses instal- chocolat chaud après la cérémonie clôturée lations, il aura la possibilité de rayonner au- par le discours du maire. delà des frontières départementales et Baptisé Le Magellan, en hommage au célè- régionales. bre navigateur portugais qui a fait le tour du monde en 1522, l’édifice sera livré au Le maire de Bussy a profité de l’occasion premier semestre 2014, une date très atten- pour rendre hommage aux due par les associations sportives et leurs 7200 sportifs buxangeorgiens. 7200 licenciés. Cet équipement aux lignes contemporaines sera structuré en plusieurs espaces : Retrouvez • Un pôle gymnase de 1880 m2 composé cette pose de d’un plateau d’évolution de 44 x 23,5 m, la première idéal pour l’entraînement comme pour la pierre sur compétition et doté de gradins d’environ Bussy TV 300 places assises, • Un pôle « salles de combat » de 1287 m2 comportant 4 aires de dojos modulables et une salle d’une superficie de 150 m2 composée d’un ring permettant la pratique du kickboxing et plus généralement de toute forme de boxe, • Un pôle stade, en extérieur, comprenant une piste d’athlétisme de 400 m, un espace sauts, un terrain de foot synthé- tique, une aire de lancée, 8 couloirs et une ligne droite… • Un pôle « salle de sport de raquettes et jeux collectifs », de 1336 m2.8 I BUSSY MAG N° 152 - MARS 201 3
  8. 8. ACTUALITÉPasseports, CarteNationale d’identité :c’est le moment !Il est une saison que le service d’état civil redoutetout particulièrement, c’est l’été !La période estivale voit régulièrement arri-ver un nombre important d’administrésdemandant à renouveler très rapidementun passeport ou une carte d’identité.Projetant un proche déplacement à l’étran-ger ou ayant déjà acheté un titre de voyagepour certains, ils réclament souvent unrenouvellement dans des délais très serréset parfois impossibles à tenir. Pensez à renouveler vos pièces d’identité dès maintenant !Il faut savoir que les délais de fabricationd’un passeport ou d’une carte d’identitéen été sont de 60 à 70 jours, contre seu-lement 10 jours actuellement ! Ainsi, pouréviter le traditionnel engorgement quiponctue la fin de l’année scolaire etd’éventuelles déceptions, pensez à renou- Horaires douverture au public pour toutes jeudi de 14 h à 17 h 30 ;veler vos pièces d’identité dès mainte- démarches administratives y compris récu- vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h 30 ;nant ! Un conseil que devrait également pération de votre passeport, mais pas pour samedi de 9 h à 11 h 45.suivre les collégiens et lycéens qui auront son établissement : Pour létablissement de votre passeportbesoin de présenter une pièce d’identité lundi de 14 h à 17 h 30 ; biométrique, prendre OBLIGATOIREMENTen cours de validité pour leurs examens mardi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h 30 ; rendez-vous auprès du service aude fin d’année. mercredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h 30 ; 01 64 66 68 78 ou 01 64 66 68 85Inscriptions ouvertes à la Maisondes enfants de Marne-la-ValléeLa « Maison des Enfants de Marne-la-Vallée » a ouvert ses portes à Bussy en septem-bre 2012. Destiné aux enfants de moins de 6 ans, l’établissement privé présente la doubleparticularité de développer la pédagogie Montessori, basée sur un enseignement per-sonnalisé, et le bilinguisme dès la plus tendre enfance. Sa directrice, Michèle Philibert,envisage l’ouverture d’une classe supplémentaire à la rentrée prochaine. Il y aurait doncdésormais deux classes: une classe de tout-petits (2-3 ans) qui accueillerait au maximum12 élèves, et une pour les 3-6 ans pouvant accueillir une vingtaine d’élèves. Les inscriptionssont d’ores et déjà ouvertes pour la rentrée de septembre 2013. N’hésitez donc pas àvous renseigner directement auprès de cet établissement… Maison des enfants de Marne-la-Vallée - 16, sente des carrièresTél. : 06 75 78 90 42 - Site internet : www.ecole-bilingue-montessori.frCourriel : contact@ecole-bilingue-montessori.fr BU SSY MAG N° 152 - MARS 201 3 I 9
  9. 9. ACTUALITÉ Rythmes scolaires, mode d’emploi gation d’assiduité. Les enfants de moins de 3 ans peuvent bénéficier d’un assouplisse- ment de leur rythme scolaire. La réforme des rythmes scolaires est En quoi consistent les activités pédagogiques désormais bien engagée. Pour aider les complémentaires ? parents à y voir plus clair, voici quelques Sont-elles obligatoires ? Les 36 heures annuelles d’activités péda- réponses aux questions régulièrement posées. gogiques complémentaires sont gratuites pour les familles. Elles ont pour vocation d’aider les élèves en difficulté mais égale- ment d’offrir à un plus grand nombre d’en- fants une activité prévue par le projet d’école, en lien avec le projet éducatif ter- ritorial. Les élèves sont sous la responsabilité des enseignants durant ces activités. Les collectivités peuvent faire venir des inter- venants extérieurs pour animer des séances artistiques, culturelles, sportives ou autres. Ces heures font partie des obligations de service des enseignants, mais ne sont pas obligatoires pour les élèves. Mais une fois inscrits après un accord signé des parents, les élèves s’engagent à y être présents. Qu’en est-il des devoirs à la maison ? Il n’y aura plus de devoir écrit à la maison. En revanche, une lecture ou une leçon à apprendre restent toujours possibles. Des modifications ou Pourquoi une réforme ? modulations de ces principes de classe, le mercredi ou le samedi, permet- sont-elles possibles ? Quel est l’objectif visé ? tra d’alléger les autres journées, en moyenne Pour la première fois, les maires auront la Les raisons invoquées sont la fatigue et les de 45 minutes. possibilité de présenter un projet d’organi- mauvais résultats scolaires des écoliers fran- Tous les élèves continueront de bénéficier sation du temps scolaire concernant les çais. La France compte moins de jours de de 24 heures de classe par semaine durant horaires d’entrée et de sortie des écoles, la classe par an (144) que la plupart de ses 36 semaines. Ces 24 heures d’enseignement durée de la pause méridienne, ainsi que les voisins européens (180), tout en ayant un et les 9 demi-journées sont obligatoires. modalités d’articulation des temps d’ensei- volume horaire plus important: 24 heures Aucune dérogation ne pourra être deman- gnement et des temps périscolaires. pour les petits Français, contre 15h à 20h pour les Allemands, par exemple. C’est cette dée pour modifier ce principe! Ils devront transmettre dans un certain délai concentration du temps d’enseignement qui En revanche, quelques ajustements sont un projet au Directeur Académique des serait préjudiciable aux apprentissages et possibles, mais la journée d’enseignement Services de l’Education Nationale (DASEN), à l’épanouissement de l’enfant. Avec cette sera de 5h30, maximum et la pause méri- après avis de l’Inspecteur de l’Education réforme et notamment la réduction de la dienne ne pourra pas être inférieure à 1h30. nationale de la circonscription. Le DASEN durée de la journée, la France tend progres- devra ensuite consulter le département A titre d’exemple, la fin des cours pourrait sivement à combler son écart par rapport avant d’émettre un avis. avoir lieu à 15h45 au lieu de 16h30. à la moyenne européenne. La réforme vise à répartir les heures de classe sur la Par ailleurs, des activités pédagogiques com- Des vacances d’été semaine, tout en allégeant la journée de plémentaires viendront s’ajouter aux 24 plus courtes ? classe de 45 minutes. heures d’enseignement hebdomadaires obli- Récemment, le ministre de lEducation natio- gatoires. Dans le cadre de la réforme, l’aide nale a préconisé des vacances dété dune Qu’est-ce qui change personnalisée est supprimée et remplacée durée de six semaines, réparties en deux concrètement ? par ces activités pédagogiques. zones. Il a précisé que cette mesure devrait La semaine d’école passe de 4 jours à 4 permettre de passer progressivement vers jours et demi; les enfants iront en classe les La maternelle est-elle 37 à 38 semaines de cours durant lannée, lundis, mardis, jeudis et vendredis, toute la concernée par la réforme ? contre 36 semaines actuellement. Mais pas journée ainsi qu’une demi-journée à choisir Oui, exactement comme à l’école élémen- d’inquiétude pour vos prochaines vacances, entre le mercredi matin et le samedi, soit 9 taire. Même si l’école maternelle n’est pas cette question ne devrait pas être abordée demi-journées au total. L’ajout de 3 heures obligatoire, les élèves inscrits ont une obli- avant 2015…10 I BUSSY MAG N° 152 - MARS 201 3
  10. 10. ACTUALITÉ es2 Assises de l’Education:Bussy s’organise !La concertation entre les intervenants est lancée. La ville décidele report de l’application à l’année 2014 et évalue le coût de la réforme.Les 2es Assises de l’Éducation se sont tenuesle 6 février à la mairie. Elles ont réuni plu-sieurs dizaines d’acteurs de l’Éducation surle thème de la réforme des rythmes scolaires.Elles ont été l’occasion de rappeler l’atta-chement de la municipalité à l’excellencedes conditions d’enseignement offertes auxélèves et aux enseignants.Les participants ayant unanimement pro-posé de repousser l’application de cetteréforme à la rentrée 2014, le maire de Bussya alors décidé de demander à la DirectriceAcadémique des Services de l’EducationNationale de ne pas appliquer cette réformeà la rentrée 2013. Ce délai permettra deconstruire ensemble un projet cohérent, effi-cace et durable.Le projet de loi pour la refondation de l’Écoleprévoit que les activités périscolaires pro-longeant le service public de l’éducationsoient organisées dans le cadre d’un projetéducatif territorial (PEDT).En charge de son élaboration, la municipalitéa invité à la concertation l’ensemble des Directeurs d’écoles, enseignants, parents d’élèves, représentants du monde associatifacteurs intervenant dans le domaine de et élus se sont retrouvés le 6 février dans la salle du Conseil pour les 2es Assises del’éducation: Éducation nationale, familles, l’Éducation, consacrées aux rythmes scolaires.associations de parents d’élèves, jeunesse,vie associative, sports, culture, ville… à l’école leur permet de rencontrer les mentation pour les centres de loisirs, quiObjectif: ébaucher ensemble un projet d’or- parents. Les familles monoparentales et devront nécessairement recruter du per-ganisation du temps scolaire harmonieux, celles qui partent souvent en week-end pré- sonnel. À partir d’un certain nombre d’en-durant les prochains mois. Afin d’éviter que fèrent, quant à elles, libérer le samedi. Dans fants à encadrer et afin de rester dans unce temps ne se résume à de la « garderie », le cas où le samedi serait choisi, une déro- cadre légal, il sera probablement nécessairece projet affiche un objectif clair: garantir gation devra alors être demandée par la de lancer un nouveau marché public. La fac-une plus grande continuité éducative entre collectivité. ture pour la ville se chiffrerait à près deles projets des écoles et les activités propo- 3 millions d’euros! Les 250 millions deurossées aux élèves en dehors du temps scolaire de dotations annoncés par le gouvernement,afin d’offrir à chaque enfant un parcours Une réforme selon des critères encore flous, ne couvrentéducatif équilibré de qualité. appliquée à Bussy de toute façon quune petite part du coût, et seulement pour une période transitoire.Mercredi ou samedi ?Parmi les discussions lancées durant les en 2014 La facture de la réforme des rythmes sco- laires sélèverait en France à 600 millionsconseils d’école, plusieurs points devront deuros, estime lAssociation des Maires de Mais cette question divise tant que quelleêtre précisés: la place du périscolaire durant France. Il faudrait que lEtat reconnaisse que que soit la solution adoptée, elle fera mal-ces activités pédagogiques, les locaux des- cette réforme coûtera cher aux collectivités heureusement des mécontents. Plusieurstinés à accueillir les enfants durant ce temps, territoriales et que ce fonds daide puisse écoles ont déjà commencé à organiser unla participation des enseignants et des dif- être pérennisé. sondage auprès des familles. La municipalitéférents intervenants sportifs ou culturels veillera à respecter l’avis de la majorité.financés par la mairie.Il s’agira également d’établir un planning Un coût d’environ 3 millionshoraire de la semaine et de choisir entre le d’euros pour la villesamedi et le mercredi. Selon certains ensei- Pour la commune, cette réforme a un coût, À retrouver surgnants, la pause en milieu de semaine per- quelle que soit l’option choisie. Par exemple, Bussy TVmet aux enfants de « souffler » et le samedi le chiffrage estimé est de 20 à 25 % d’aug- BU SSY MAG N° 152 - MARS 201 3 I 11
  11. 11. ACTUALITÉ Dessinons le Quelles que soient leurs origines, les dessi- nateurs en herbe pourront se laisser inspirer par les couleurs qui composent le monde, par la richesse et la diversité de ses cultures. monde en fête ! Ceux qui représenteront le mieux la fraternité entre les peuples et le vivre-ensemble dans l’harmonie gagneront un prix et auront l’hon- neur de voir leur création sur l’affiche offi- Comme tous les deux ans depuis 2002, l’église cielle du « Monde en fête 2013 ». Et tous les dessins pourront être admirés à l’occasion Notre-Dame du Val organise un concours de cet évènement. de dessin ouvert aux enfants de 7 à 10 ans, Après avoir inscrit au dos de leur dessin, leurs nom, prénom, adresse, téléphone, cour- habitant Bussy Saint-Georges, Bussy riel et âge, les enfants pourront le déposer ou l’envoyer, en format A4 et en couleur, Saint-Martin, Chanteloup, Collégien, Conches, avant le 27 avril, au Centre pastoral Notre- Ferrières-en-Brie, Gouvernes, Guermantes, Dame du Val (33 boulevard Thibault-de- Champagne). Montévrain et St Thibault-des-Vignes. Liste des prix: • 1er Prix: 2 Pass Disney • 2e Prix: Baladeur Numérique • 3e Prix: Bandes dessinées À vos agendas! Le « Monde en fête » sera organisé cette année le samedi 19 octobre 2013, au gymnase Maurice-Herzog. Ne man- quez pas ce rendez-vous festif et multiculturel qui rassemble près de 300 personnes. Avec le succès grandissant que connaît à chaque édition cette manifestation, les organisateurs attendent cette année encore plus de monde. Comme à chaque fois, les participants sont invités à apporter des spécialités culinaires de France et d’ailleurs, pour un grand buffet de l’amitié ouvert à tous. Vous pourrez éga- lement découvrir les stands colorés des dif- férentes associations présentes. Au pro- gramme: un spectacle, de la danse, de la musique, des dégustations et surtout beau-Devenu incontournable à Bussy, le Monde en Fête permet de se rencontrer, de se divertir coup d’échanges au cours de cette fête quiet d’apprendre à mieux vivre ensemble ! célèbre la fraternité, la diversité et le partage. Bienvenue sur le blog du CME ! Si vous souhaitez tout savoir sur l’actualité du Conseil Municipal des de Bussy réunit 33 enfants entre 9 et 12 ans, issus des classes CE2, Enfants, n’hésitez pas à consulter le tout nouveau blog du CME. Les CM1 et CM2 des neuf écoles de la ville pour un mandat de deux ans; internautes, jeunes et moins jeunes, pourront se tenir régulièrement les dernières élections ont eu lieu le 21 novembre 2011. Les élus du informés sur les différentes participations du CME, ainsi que sur les CME représentent les enfants de la ville et mènent une grande multiples projets et actions menés tout au long variété de projets tout au long de leur mandat. de leur mandat par les jeunes élus (Flash Mob, Ses missions: Bussy Boum, Bussy Roll, cérémonies, Printemps • Découvrir et comprendre le fonctionnement de des poètes…). Tous les articles sont rédigés par la ville, les enfants élus qui relatent sur ce blog leurs • Rencontrer et dialoguer avec les élus municipaux, réunions de travail et les événements auxquels • Proposer et élaborer des projets pour améliorer, ils participent. Il sera également possible d’y dans l’intérêt général, son territoire de vie dans découvrir leurs dernières annonces, ainsi que les domaines suivants: loisirs, formation, trans- l’agenda de leurs rendez-vous. Coloré, convivial ports, emploi, culture, insertion, logement, sport, et « branché », cet espace propose de multiples santé; rubriques, notamment sur les commissions Environnement, Loisirs • Réfléchir et débattre des questions de société, et Solidarité, mais aussi des compte-rendus détaillés de ces séances. • Travailler en groupe, partager des avis, Grâce à ce blog, vous pourrez visionner directement des vidéos sur • Agir pour sa collectivité et être un citoyen actif! Bussy TV et consulter des sujets d’actualité écrits et enrichis par les Pour en savoir plus sur cet engagement citoyen, jeunes du CME eux-mêmes. rendez-vous sur le nouveau blog : Mis en place il y a 10 ans, le Conseil Municipal des Enfants (CME) http://cmebussysaintgeorges.conseildejeunes.fr/.12 I BUSSY MAG N° 152 - MARS 201 3
  12. 12. ACTUALITÉEntretiens de l’ExcellenceBussy entre dans le dispositifLe Club XXIe Siècle organise les Entretiens de lExcellence,le samedi 20 avril de 14h à 18h à Paris-Dauphine. Un bus sera affrétéau départ de Bussy pour y emmener les jeunes Buxangeorgiens.Cet évènement a pour objectif d’informer bilité, reste l’objectif de cette manifestationles élèves (à partir de la 4e) de l’existence annuelle.et du fonctionnement des filières d’excellence La particularité des intervenants qui ani-par la rencontre de professionnels animés ment ces Entretiens de l’Excellence est lapar le plaisir de partager leurs expériences diversité de leurs origines, de leurs parcourset de transmettre leur savoir-faire. et de leurs formations, ainsi que leurs moti-La mise sur pied de ces Entretiens de vations à s’intégrer dans la société. C’estl’Excellence a pour origine, comme pour pour informer, suggérer, convaincre, orien-les autres éditions, ce constat simple : ter, guider ces jeunes, que les intervenants,la complexité des formations supérieures triés sur le volet, vont partager leurs expé-est telle qu’elle en devient discriminante. riences et conseiller sur les voies etConscient d’une telle situation, le Club démarches à suivre.XXIe Siècle a lancé en 2006 cette manifes- Pour participer à ces Entretiens detation entièrement gratuite, en partenariat l’Excellence, il est obligatoire de s’inscrire auavec de nombreuses grandes écoles, afin préalable sur le site www.lesentretiens.org.d’informer les collégiens et lycéens des Le samedi 20 avril, un bus sera mis à la dis-milieux défavorisés sur l’existence et le position des jeunes Buxangeorgiens intéres-fonctionnement de ces filières d’excellence. sés par ce dispositif.Ces événements font intervenir bénévole-ment des membres du Club qui sont issusde ces formations. Plus de 200 intervenants Inscriptions par courrielLe Club XXIe Siècle veut ainsi démontrer Rencontrer et échanger avec des dirigeants à cette adresse  : gislain.boungou-par l’exemple que la diversité est une chance et cadres d’entreprises, des magistrats, des boko@bussy-saint-georges.frpour la France et que le modèle français médecins, des directeurs de banques, desd’intégration, que l’on croit moribond, fonc- hauts fonctionnaires, des consultants, des Pour plus de renseignements,tionne encore. journalistes, tous à des postes à responsa- contactez le 01 60 94 72 94 Benjamin Louis au service de la jeunesse désormais mieux cette structure municipale. « J’ai découvert le dis- positif du service civique il y a quelques mois, et comme je cherchais à travailler au contact des jeunes, ce poste m’a plu tout de suite  », confie Benjamin, qui espère désormais pérenniser cette activité. Sa tutrice, Manuela, a apprécié ses services durant ces 6 mois.Benjamin Louis a permis de développer les actions du PIJ «  La présence de Benjamin a apporté un indéniable plus au PIJ,à destination des jeunes Buxangeorgiens. en développant notamment les relations avec les jeunes Buxangeorgiens. Grâce à ses actions extérieures, les chiffres deIl entame son dernier mois de service civique. Recruté en octobre 2012 fréquentation sont à la hausse.  » Le dispositif du service civique,pour mieux faire connaître et développer le Point Informations que la ville de Bussy a souhaité mettre en avant, montre ainsi, s’ilJeunesse, Benjamin Louis a parfaitement rempli les missions qui lui le fallait, sa pertinence et son utilité.étaient confiées. Il a ainsi permis à de nombreux jeunesBuxangeorgiens de découvrir ce lieu dédié à la jeunesse, où ils Pour plus de renseignements, contactez Gislainpeuvent trouver quantité d’informations liées à leur orientation. Les Boungou-Boko, responsable du service civique à Bussystands d’information tenus dans les collèges et lycées de la ville ont au 01 60 94 72 94 ou par mail à cette adresse:contribué à toucher un plus large public, et les jeunes connaissent gislain.boungou-boko@bussy-saint-georges.fr BU SSY MAG N° 152 - MARS 201 3 I 13
  13. 13. DOSSIERLE QUARTIERDU SYCOMORECE NOUVEL ÉCOQUARTIER ACCUEILLERAPRÈS DE 4500 LOGEMENTS Les chiffres clefs du quartier 117 hectares 4 500 logements 3 groupes scolaires 1 parc urbain 1 espace culturel 1 complexe sportif 1 collège 2 crèches collectives 1 maison de quartier14 I BUSSY MAG N° 152 - MARS 2013
  14. 14. DOSSIER Le plan de l’écoquartier sera dévoilé au public lors de la Semaine du Sycomore urbain remarquable plus quun simple quartier : un écoquartier. Des ambitions partagées À partir dun premier diagnostic de développe- ment durable réalisé en 2009, les réunions de réflexion et les actions de concertation ont permis détablir et de formaliser un document denga- gement pour l’écoquartier du Sycomore. Il sagit : • d’intégrer le quartier dans la ville, en harmonie avec les quartiers et paysages existants, • de protéger et valoriser l’environnement, pour les nombreux aspects qu’il recouvre, • de favoriser un développement social et équi- table, par des choix de mixité pertinents,Du 20 au 23 mars, la ville de Bussy • de promouvoir un développement économiqueet l’EPAMarne organisent la Semaine durable, à travers la création de nouvelles acti- vités.du Sycomore pour présenter le futur Des actions d’aménagement innovantes décou- lant directement de ces objectifs ont été décidées.écoquartier aux habitants. Avec la pose Elles concernent aussi bien la réalisation de bâti-de la première pierre du complexe sportif, ments passifs ou à énergie positive, le dévelop- pement de l’assainissement alternatif des eauxle démarrage de laménagement du parc pluviales que lélaboration dun plan de déplace-du Génitoy et la livraison des deux ment axé sur le développement de transports en commun en site propre et la création de liaisonspremiers immeubles de logement, piétons-cycles… L’aspect socio-économique nest pas oublié. Il se traduit par la recherche de mixitélécoquartier est au cœur de lactualité. fonctionnelle, la construction de résidences in- tergénérationnelles et la mise en œuvre de solu- tions favorisant l’accession sociale à la propriété. Un réseau À lEst de la commune dont il vient achever lur- banisation, le quartier du Sycomore conjugue les Réduire le bilan carbone L’écoquartier a pour objectif majeur de générer de chaleur avantages de la ville à ceux de la campagne. Par- un impact carbone le plus faible possible. Au cours faitement intégré aux quartiers qui lentourent, il alimenté a été conçu en intégrant pleinement les impératifs des expertises réalisées, les transports ont rapi- dement été identifiés comme étant une piste très à 80% par de mixité sociale, de lutte contre le changement climatique et de préservation de l’environnement. prometteuse de réduction des émissions de gaz à effet de serre. Le plan de déplacement qui a étéla biomasse. Trois éléments déterminants qui font de ce projet retenu prévoit une organisation permettant de BU SSY MAG N° 152 - MARS 201 3 I 15
  15. 15. DOSSIER diminuer l’impact carbone du transport de 36 %. Elle s’appuie sur la création d’une Quest-ce quun écoquartier ? ligne de transport en commun à haut Pour le Ministère du Logement, « la construction dun écoquartier a pour objectif de niveau de service et sur une organisation proposer des logements pour tous dans un cadre de vie de qualité, tout en limitant de la ville favorisant la marche à pied et la son empreinte écologique ». Pour ce faire, un écoquartier doit respecter les principes circulation à vélo sur des cheminements du développement durable, et ainsi: directs et sécurisés. • Promouvoir une gestion responsable des ressources. Privilégier les énergies • S’intégrer dans la ville existante et le territoire qui l’entoure. renouvelables • Participer au dynamisme économique. À partir de cet objectif commun, l’EPA- • Proposer des logements pour tous et de tous types participant au « vivre- Marne et la commune de Bussy Saint- ensemble » et à la mixité sociale. Georges ont validé ensemble l’utilité d’un • Offrir les outils de concertation nécessaires pour une vision partagée dès la réseau de chaleur biomasse pour desser- conception du quartier avec les acteurs de l’aménagement et les habitants. vir en chauffage et eau chaude sanitaire16 IBUSSY MAG N° 152 - MA RS 2013
  16. 16. DOSSIER Table ronde Semaine du Sycomore À loccasion de la « Semaine du Sycomore » organisée par la ville et EPAMarne, du mercredi 20 mars au samedi 23 mars, square Vitlina (proche RER), une table ronde réunira des chercheurs et doctorants autour de lécoquartier, le vendredi 22 mars de 15h à 18h, sous la tente dexposition.Le skatepark et le boulodrome seront accessibles Les interventions auront pour thématiques:au printemps 2014 • Mobilité et transport dans les écoquartiers • Enjeux sociaux dans lesl’ensemble de l’écoquartier Sycomore. Comme par camions. Ils emprunteront l’avenue de l’Europe, quartiers durableslexplique Isabelle Przydrozny, responsable du dé- qui dessert déjà la ZAC Gustave-Eiffel, afin de ne • Jardins collectifs urbainsveloppement durable à la mairie de Bussy et chef pas créer de nuisances pour les habitants. • Aménagement des écoquartiersde projet pour l’écoquartier, « le choix de la bio- La mixité sociale au cœur du projet et biodiversitémasse a été fait à la suite d’une étude portant L’écoquartier du Sycomore accueillera, à terme, • État des lieux des écoquartierssur le potentiel de développement des énergies près de 4 500 logements dans le cadre d’une pro- en Europerenouvelables. Plusieurs scénarii ont été compa- grammation qui recherche les équilibres sociaux • Leçon de pilotage de projetsrés pour savoir quelle serait l’option la plus inté- et fonctionnels avec des logements, des équipe- Les plus grands établissementsressante dans la perspective d’un développement ments publics, des com- de recherche seront représentés:durable. Nous souhaitionsprivilégier une ressource qui Diminuer de merces de proximité. Ainsi, les deux premiers immeubles • École des Ponts Paris-Techsoit peu émettrice de gaz à • Laboratoire Ville Mobilitéeffet de serre, qui offre une 36% les émissions de logement situés avenue Transports Marie-Curie, qui seront livrésbonne performance sur leplan social en étant aborda- de gaz à effet au mois d’avril, comptent 110 • Université Descartes Marne-la- valléeble pour l’utilisateur et qui de serre liées logements chacun, dont 70 % en accession à la pro- • Université de Créteilsoit intéressante sur le plan • École doctorale culture etéconomique, en permettant aux transports priété et 30 % de logements société familiaux locatifs sociaux. Ces • Institut Parisien de Recherche:de développer l’emploi local. deux programmes, qui offrent Architecture, Urbanistique,Le comité de pilotage, à qui l’étude a été présen- un très haut niveau de performance environne- Sociététée et qui est décisionnaire en la matière, a opté mentale en matière d’énergie, de gestion des eauxpour la solution d’un réseau de chaleur alimenté pluviales et de choix de matériaux, répondent auxà 80 % par la biomasse. Cette énergie est peu exigences du label BBC (Bâtiment Basse Consom-émettrice de gaz carbonique, puisque le CO2 ab- mation) et mettent en œuvre le principe desorbé par l’arbre durant sa croissance compense « kiosques communs » extérieurs aux logements,le gaz carbonique émis lors de la combustion. De regroupant la gestion des déchets et le station-plus, le bois a été identifié, à la suite d’une étude nement vélo, et porteurs de convivialité.menée par EPAMarne, comme étant une res-source locale facilement mobilisable. Il s’avère La nature dans la villequ’entre les déchets des espaces verts et le bois Au cœur du quartier, le grand parc urbain du Gé-issu de la gestion des forêts, le territoire de Marne- nitoy met la ville en perspective et offre un refugela-Vallée est un véritable gisement de proximité.Partant du constat que les prix des énergies fos-siles ont une nette tendance à augmenter, la bio-masse présente également l’avantage d’offrir une 117 hectaresmeilleure maîtrise des coûts sur le long terme. »En terme de développement de la filière bois-éner-gie, le projet de Bussy va permettre la créationde 13 équivalents temps plein entre la collecte etle fonctionnement de la plate-forme de stockage.Le site d’implantation de cette plate-forme devraitêtre déterminé d’ici à fin 2014. À la demande dela ville, il sera situé à moins de 40 km de Bussy. Surface sur laquelle s’inscrira l’ensembleL’acheminement des plaquettes de bois se fera de l’écoquartier du Sycomore BU SSY MAG N° 152 - MARS 201 3 I 17
  17. 17. DOSSIER à la biodiversité. Les travaux d’aménage- ment, qui vont débuter à la fin du mois, La semaine du Sycomore après une inauguration officielle du chan- tier le samedi 23 mars au matin, sont pré- À l’occasion du lancement officiel des travaux d’aménagement du parc du Génitoy, le vus pour durer une année. Dès le prin- 23 mars prochain, la ville de Bussy Saint-Georges et l’EPAMarne vous invitent à temps 2014, les Buxangeorgiens pourront découvrir le projet et les atouts du nouvel écoquartier buxangeorgien. Durant quatre profiter du skatepark et du boulodrome, jours, du mercredi 20 au samedi 23 mars, vous pourrez visiter l’exposition consacrée mais également de la grande pelouse cen- au Sycomore, regarder les vidéos et les mini-interviews qui l’accompagnent, mais trale particulièrement propice à la détente, aussi participer aux after-works qui réuniront des experts pour aborder les thèmes du théâtre de verdure pouvant accueillir du logement ou de la ville durable. Bien entendu, les enfants seront les bienvenus. jusqu’à 2000 spectateurs et du jardin pé- Des animations autour de la biodiversité et du jardinage, ainsi quun atelier bande dagogique. D’Ouest en Est, le parc du Gé- dessinée intitulé « Dessine-moi un écoquartier », leur seront proposés, sans oublier nitoy offrira ainsi une succession de lieux le grand goûter organisé le samedi après-midi. Cet événement festif et ouvert à tous et d’ambiances allant de l’urbain jusqu’au se déroulera square Vitlina. Retrouvez le programme complet des animations dans le sauvage aux confins de la plaine agricole Bussy Scope de ce magazine. de Jossigny. Des squares, jardins familiaux, jardins partagés viendront compléter et être largement bénéfique à la faune et à étroite concertation avec les habitants, via enrichir ces espaces verts. Toujours dans la flore locales. les associations buxangeorgiennes, sou- l’esprit de la démarche d’écoquartier, une ligne Isabelle Przydrozny. En ce qui grande attention est portée à la protection Priorité à la concertation concerne les équipements, le skatepark est de la ressource en eau et de la biodiversité. De nombreux chantiers vont être engagés par exemple le fruit d’un travail avec le Les nouveaux espaces seront plantés d’es- cette année. En plus du complexe sportif Conseil des jeunes, qui a fait une enquête sences locales, voire anciennes, ne néces- et du parc urbain, le nouveau groupe sco- durant un rassemblement de skateurs, tan- sitant pas d’arrosage. Les eaux de pluie laire et l’espace culturel font partie des dis que pour le boulodrome, nous avons seront récupérées et dépolluées dans des réalisations qui vont démarrer en 2013. travaillé avec l’association des boulistes de bassins filtrants. Une démarche qui devrait « Sur tous ces projets, nous avançons en la ville. Le projet de jardin des savoirs a donné lieu à la création d’un groupe de tra- vail avec une association. Nous travaillons aussi avec les services de la ville, qui font remonter les demandes des habitants. Nos interlocuteurs varient selon les probléma- tiques. Quand il s’agit du groupe scolaire, nous mobilisons le groupe de travail dédié, qui réunit notamment les services tech- nique, scolaire, jeunesse et urbanisme. » Autant de projets que vous découvrirez lors de la Semaine du Sycomore, du mer- credi 20 au samedi 23 mars, square Vitlina de 10 h à 19 h. Vous pouvez consulter plus dinformations sur lécoquartier du Sycomore en naviguant sur le blog urbabussy.fr18 I BUSSY MAG N° 152 - MARS 2013
  18. 18. RENCONTRE CES’AM, ou comment trouver un équilibre de vie? Catherine Pernot-Jacquet a fondé l’association CES’AM en octobre 2004. Elle interviendra à partir du 22 mars à l’espace Métiss’Ages, chaque vendredi de 12h30 à 13h30, avec des cours de Hatha Yoga, méditation, relaxation. Cette enseignante d’un art de vivre, Catherine Pernot-Jacquet, présidente de CES’AM, thérapeute et artiste nous intervient désormais chaque vendredi à l’espace Métiss’Ages. expose son regard sur la vie… « Tout commence par soi-même » : salle Martha-Graham de l’espace Le Yoga réalise de façon indéniable desce pourrait être un résumé de la philoso- Métiss’Ages. « Cultiver un espace pour transformations sur le plan physique etphie prônée par Catherine Pernot-Jacquet, soi est très bénéfique, assure Catherine. mental ». Celle qui intervient depuis deenseignante, thérapeute psycho-corpo- Le Yoga est pour cela recommandé. nombreuses années à Bussy à l’occasionrelle, art-thérapeute et de mise Né il y a plusieurs millénaires en Inde, des Virades de l’Espoir ou de fêtes asia-conscience à la relation. Cette ancienne c’est une discipline complète répondant tiques nous invite à trouver cet espace deprofesseure de sport et de danse, diplô- aux besoins et attentes de chacun à liberté. Elle fait pour cela confiance enmée de la faculté de médecine Paris V, vivre dans son corps en harmonie. l’être humain, « doté d’un pouvoir créateuraccompagne désormais, de façon indivi- Il permet de nourrir son jardin intérieur, illimité pour faire émerger le bonheur ».duelle ou collective, toute personne dé- cet espace de respiration quotidien Le tout étant d’en trouver la voie…sireuse de retrouver un sens ou un équi- nécessaire à chacun d’entre nous.  Catherine peut vous y aider !libre de vie. «  Chaque situation de la vie,quelle qu’elle soit, est une invitation àapprendre, à créer, à s’émerveiller, CES’AM en quelques motsdit-elle. En toute chose, il y a une voie de Créée en 2004, l’association CES’AM (Création et Eveil de Soi aujustesse et d’équilibre. La sagesse, travers de l’Art du Mouvement) vise le développement des richessesle calme intérieur, le bien-être constituent humaines à travers des espaces de pratiques artistiques manuelles etune démarche du quotidien accessible à corporelles pour favoriser un engagement individuel vers plus dechacun d’entre nous, pour peu que l’on conscience, induisant un esprit de responsabilité, de solidarité ets’en donne les moyens.  » d’humanité, en dehors de toute influence politique et religieuse. Toutes ces pratiques sont orientées dans une démarche favorisant leLe Yoga, une discipline complète développement personnel, la gestion du stress et l’éveil d’uneAu sein de l’association CES’AM, conscience individuelle. Cela permet à chacun de vivre en paix,Catherine propose donc des cours, des heureux, dans un sentiment d’accueil et de profond respect de soi-ateliers, des séminaires et des séjours, même, des autres et de son environnement. Elle accompagne adulte,favorisant l’épanouissement de la groupes, familles, et en particulier les enfants, dans leur recherchepersonne, au travers de pratiques artis- d’équilibre, et d’une bonne santé physique et psychique. Elle intervienttiques manuelles (peinture, modelage, en association et en entreprise.collage…) ou corporelles (méditation CES’AMassise ou corporelle, soins et massages, Catherine Pernot-JacquetTai-chi-chuan, Yoga, danse sacrée etintuitive, théâtre d’improvisation…). Tél.: 0686928498Elle dispensera, à partir du 22 mars, des Courriel: ca-jacquet@club-internet.frcours de Yoga et Méditation, dans la BU SSY MAG N° 152 - MARS 2013 I 19
  19. 19. RENCONTRE André Valette, un bénévole engagé Si un mot devait résumer André Valette, ce serait probablement « générosité ». Depuis que cet ancien directeur comptable est à la retraite, il passe une grande partie de son temps libre à aider les autres, au sein de l’association EGEE. Avant de se consacrer activement à ce lette répond dans un sourire : « Aider, De plus, l’association vient en aide aux gé- bénévolat, il a suivi un parcours profes- transmettre, rencontrer des gens et être rants, entrepreneurs ou artisans en diffi- sionnel exemplaire qui force l’admiration. véritablement utile, voilà ce qui me mo- culté. « Ce qui me touche particulière- Né en 1937, il a repris, à 23 ans, une affaire tive ! Chaque membre de l’association met ment, ce qui arrive souvent en ces temps familiale de fruits et légumes en demi- son savoir et son expertise au service des de crise, avoue André Valette, c’est la so- gros et détail. Mais issu d’un milieu mo- autres. » Aux côtés d’anciens cadres, in- litude du chef d’entreprise qui n’ose pas deste, ses ambitions étaient autres. Il a dustriels et commerçants, il intervient parler de ses difficultés financières, et en- alors entrepris en parallèle une formation dans les lycées afin de les informer sur core moins à son banquier, et qui se trouve de comptable qui lui a ouvert les portes les rouages et modes de fonctionnement rapidement submergé par les dettes avant du BTP en 1970. Son sérieux et son talent des entreprises. L’association aide aussi à d’être obligé de déposer le bilan. » Une is- pour les chiffres lui ont apporté tout au la rédaction des CV, la préparation aux sue qui peut parfois être évitée quand le long de sa carrière une grande expertise entretiens d’embauche et donnent des in- chef d’entreprise peut bénéficier d’une dans son domaine et une certaine recon- formations sur les réseaux permettant de gestion prévisionnelle et d’un contrôle naissance dans son milieu. En fin de car- trouver du travail plus facilement… EGEE budgétaire rigoureux… rière, il finira d’ailleurs par prendre la di- soutient également les créateurs d’entre- Besoin d’une aide dans vos projets ? Vous rection comptable, financière et fiscale du prise en les aidant à structurer leur projet, souhaitez rejoindre l’association ? André groupe Eiffage, 4e grand groupe européen faire une étude de marché, évaluer le po- Valette vous reçoit, sur rendez-vous, à la de BTP. C’est ce qui s’appelle une consé- tentiel de clientèle, choisir la localisation, mairie de Bussy Saint-Georges. cration ! la forme juridique adéquate… Renseignements : 01 64 66 24 24 Une retraite utile, aux services des autres Avec l’année 2000 est venue l’heure d’une retraite bien méritée ! Après une carrière EGEE: une association qui ne connaît pas la crise! aussi remplie que brillante, il aurait pu dé- Association nationale, EGEE (Entente des Générations pour l’Emploi et cider de ranger son attaché-case, ses li- l’Entreprise) compte 2 000 membres dans l’Hexagone, 200 en région vres de compte et passer ses journées au parisienne et 20 en Seine-et-Marne. Son action : développer un bord d’une piscine. Mais ce n’était pas un bénévolat économique avec une finalité sociale. programme au goût de ce boulimique du Ses missions : travail, qui est devenu entre 2000 • préparer les jeunes à la vie professionnelle ; et 2007 1er vice-président de la • accompagner les demandeurs d’emploi ; CGPME (Confédération Générale des • apporter un soutien à la création ou à la reprise Petites et Moyennes Entreprises), d’entreprise ; l’équivalent du MEDEF pour les PME. • apporter une aide méthodologique à l’élaboration 2 000 a également marqué son en- d’un business plan ; conseil pour l’élaboration d’un trée dans l’association EGEE (Entente plan de financement ; aide à la constitution de des Générations pour l’Emploi et l’En- demande de crédits bancaires. treprise) en tant que bénévole. Site internet: www.egee.asso.fr Interrogé sur ses motivations, André Va-20 I BUSSY MAG N° 152 - MA RS 2013

×