Journal de bussy numéro 150
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,066
On Slideshare
1,056
From Embeds
10
Number of Embeds
1

Actions

Shares
Downloads
4
Comments
0
Likes
0

Embeds 10

http://www.bussysaintgeorges.fr 10

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. D’UNE ANNÉE À L’AUTRE ELIOR PRÉPARE SES NOUVEAUX MENUS LES SERVICES À LA PERSONNE GRATUITS BIENVENUE AU CLUB D’AÏKIDO PAGES 11 À 14 PAGE 16 EN JANVIER - PAGE 20 PAGE 22 Bussy LE MAGAZINE MUNICIPAL D’INFORMATIONS - DÉCEMBRE / JANVIER n°150 Saint-Georges
  • 2. 4 Vie de la cité11 Dossier15 Vie municipale21 Le magazine22 Sport25 Pratique Sommaire - Edito 3 Joyeux Noël 4. Rétro culture 5. Prix de l’Europe : bientôt la fin du suspense… et bonne année 6. Le beau succès populaire de « Carmen, citoyenne ?» P 7. Lions Club : Sylvie Dinneweth prend du galon endant longtemps, nous avions coutume 8. Les amateurs de vin au rendez-vous de nous retrouver lors de la cérémonie dite 9. Mi-Automne : tradition respectée des vœux aux buxangeorgiens, une occa- 10. Le week-end inter-nations de passage à Bussy sion de célébrer les fêtes en cours et les talents de notre ville, notamment à travers ses musiciens et ses groupes de danse. Cette année encore, je ne suis pas en mesure de renouveler cette manifestation. Non qu’elle pèse lourdement sur le budget com- munal, puisqu’elle n’en a jamais représenté plus d’1/500e, mais il s’agit, depuis la crise Dernier regard sur 2012 financière et économique commencée en et ce que nous réserve 2013 2008, de donner des signes évidents, donc symboliques et d’attention soutenue pour nos dépenses. Il n’en demeure pas moins que je tiens à vous souhaiter du fond du cœur un joyeux Noël et une bonne année. Noël que nous avons fêté digne- ment avec des rues décorées, une patinoire et une parade organisée par notre nouvel office de tourisme qui ont connu un franc succès, un soutien de l’associa- tion des commerçants et autant d’animations dans les écoles, les crèches ou les cen- tres aérés. 15. Semaine de réduction des déchets Une joyeuse année car 2013, en dépit d’une conjoncture internationale et fran- 16. Elior fait goûter de nouveaux menus çaise plus que maussade, s’annonce pour Bussy sous de meilleures auspices que 17. Du ski au programme des séjours d’hiver les exercices précédents. Contournant les obstacles administratifs, à mes yeux arti- 18. Recensement du 17 janvier eu 23 février ficiels, créés par la Chambre Régionale des Comptes et la Préfecture pour le budget 19. L’hôpital de Jossigny a ouvert ses portes 2012, l’équipe municipale applique en janvier ce qu’il faudrait considérer comme 20. Les services à la personne gratuits en janvier une compensation d’une baisse des impôts annoncée, mais rendue impossible, la gratuité de tous nos services à la personne. Ni la restauration scolaire, ni la garde, ni l’encadrement de vos enfants: rien ne sera facturé en ce début d’année. Je n’hésite pas non plus à écrire qu’en raison de différentes opérations de refinan- cement de bâtiments communaux, à commencer par la mairie annexe, nous sommes en mesure de faire appliquer par les services fiscaux une baisse sensible des impôts acquittés à venir. Ce qui ne nous empêche pas, puisque les marges de 21. Un nouveau restaurant japonais dans le village manœuvre en matière d’investissement étaient pour partie restaurées, de comp- ter sur la pose de la première pierre du gymnase et du centre culturel, et sur des travaux de voirie d’importance là où ils sont rendus nécessaires par nos déplace- ments. Ainsi, des pistes cyclables verront leur périmètre considérablement étendu en 2013. Nous inaugurerons la nouvelle crèche, avenue du Général-de-Gaulle, et nous mettrons aux normes la salle Maurice-Koehl et la Maison Briarde. Pas question d’omettre non plus les 20 caméras supplémentaires posées dans les rues de notre ville d’ici l’été et la diminution sensible des tarifs de télésurveillance, avec pour seul but d’étendre un maximum d’habitations à ce service. 22. Le Club Aïkido Bussy est né Septembre sera de son côté le mois d’ouverture du marché forain, square Vitlina, 23. Le Team Phoenix plane destiné à remplacer celui de la place des Foires. Les travaux de la nouvelle tranche 24. Les boxeurs du Prodal Boran par KO du parc urbain autour de la gare et du parc Génitoy auront à cette date bien avancé. Et ceux de la Grand’Place, avec un restaurant, puis la sculpture et un parking pour les usagers, presque achevés. Disons-le franchement, j’ai été plus pessimiste. Je ne dirai pas que les obstacles sont levés, un certain nombre demeurent, mais je considère toujours Bussy Saint-Geor- ges comme un modèle de développement. n Hugues Rondeau 25. Tribunes 26. Nouvelles installations 27. Professions médicales Le maire de Bussy Saint-Georges Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 3. 4 Vie de la cité SAISON CULTURELLE Rétro culturelle très éclectique ce mois-ci avec le beau concert de Lise au piano le 17 novembre, la pièce assez déjantée de l’américain W. David Hancock, The Race of The Ark Tatoo, et le spectacle pour enfants intitulé Igloo, au moment même où l’hiver s’installait sur Bussy… Lise a enchanté le public de Bussy ise au piano, le concert qui s’est tenu au sein Dead Leaves pour leur superbe prestation lors de L du gymnase Maurice-Herzog le samedi 17 novembre dernier, fut un régal pour les amou- reux de sons et de sonorités. Une atmosphère cha- cette première partie de Lise dans le cadre des Bar(s) en scène. Nous garderons en mémoire la voix sédui- sante et émouvante de Laure Lucas qui, leureuse et intimiste créée par son artiste, ou l’art de les yeux fermés, et comme habitée par quelque manier le talent de pianiste de la jeune femme, une chose de magique, vient nous toucher droit au voix semblant suivre les lois inaccessibles de l’instru- cœur, accompagnée de Janakan au tabla. Un vrai ment et une belle et très attachante personnalité. bonheur pour les oreilles! Sans oublier les Dead Lise nous a embarqués dans son histoire, tour à tour Leaves, toujours magnifiques et enthousiasmants, gaie, mélancolique, douce ou sauvage. Merci à elle avec de très belles compositions originales. Nous pour ce beau voyage ! aurons le grand plaisir de les réécouter lors des pro- Merci aussi à la chanteuse Laure Lucas et au groupe chaines sessions des Bar(s) en scène.n The Race of the Ark Tatoo Sacrée mémoire, mémoire sacrée e vendredi 23 novembre, la Médiathèque de l’Europe s’est transformée En sus des livres porteurs de mémoire, les spectateurs ont pu découvrir l’ins- L en sanctuaire de la Mémoire lors de la représentation de THE RACE OF THE ARK TATTOO de W. David Hancock. tallation d’un vide-greniers qui, de manière paradoxale, remplissait l’espace d’histoires, de souvenirs, du passé qui transpire à travers les objets. Objets sanc- tuarisés par la mémoire, par celui qui raconte, par celui qui accorde une seconde vie à des objets, de par son récit. Nous voici donc spectateurs au cœur du sanctuaire, enveloppés dans l’époque lointaine de l’Amérique des années 1960, une Amérique fidèle à William Faulk- ner, à Ernest Hemingway, à John Steinbeck. Au-delà de la langue, l’atmosphère des Etats-Unis était bien présente grâce à des personnages teintés de pauvreté sociale, de mélancolie mais aussi de rêves et d’innocence. Il nous faut saluer Chris MACK et Nick MILLET pour leur mise en scène subtile et intimiste, ainsi que leur jeu à l’image de notre mémoire : à multiples facettes. Le spectateur n’a pu échapper à l’interaction avec le comédien, avec les objets… Une manière de nous rappeler que nous sommes toujours rattrapés par notre passé. Un sacré moment que nous ne sommes pas prêts d’oublier ! n Igloo L’hiver s’invite dans la programmation est le premier jour de neige de la saison que s’est installé C’ l’Igloo de la programmation culturelle. Comme l’enfant, tapi sous une tente, se sent tout à la fois protégé et soumis aux ques- tionnements sur l’extérieur, le public a senti naître ou renaître en lui ce sentiment étrange et délicieux. Assis au sein de ce décor chaud et intime, les tout-petits comme les grands se sont laissé bercer par ce conte vivant, cette histoire de vie. Une belle expérience, à renouveler…n Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 4. Vie de la cité 5 L’ACTUALITÉ DE LA MÉDIATHÈQUEQui succèdera à l’auteur serbe Goran Bregovic ? Réponse le samedi 12janvier 2013, date à laquelle sera décerné le 4e Prix de l’Europe orga-nisé par la médiathèque, qui va broyer du noir durant tout un mois,avec une thématique sur la peur du noir. Tout un programme… Attribution du 4e Prix de l’Europe près quatre mois de lecture intensive, couvertures des romans publiés dans d’autres ñ Cécile Coulon, Le roi n’a pas sommeilA le jury du Prix de l’Europe, constitué de lecteurs de la Médiathèque del’Europe et de la Librairie « La Plume et pays d’Europe. L’objectif de ce prix étant de sen- sibiliser les lecteurs à la littérature contempo- raine européenne. (Ed.Viviane Hamy) ñ Peter Cunningham, La mer et le silence (Ed. Joëlle Losfeld) ñ Kristof Magnusson, C’était pas ma fautel’Ecran », vont se réunir une dernière fois le Les bibliothécaires et libraires vous invitent àsamedi 12 janvier 2013 à 16h pour désigner venir écouter les délibérations des membres dule lauréat du 4e Prix de l’Europe. Deux réuni- (Ed. Métailié) ñ Michela Murgia, Accabadora (Ed. Seuil) jury sur les six romans sélectionnés et assister auons ont déjà eu lieu, au cours desquelles les jurés vote qui s’ensuivra. ñOgnjen Spahic, Les enfants de Hansen(Ed. Gaïa).ont pu exprimer leur ressenti sur les six romans Voici la liste des ouvrages sélectionnés :sélectionnés. Pendant ces rencontres, les biblio-thécaires leur ont présenté les auteurs et les mai- ñ Christos Chryssopoulos, La destruction du Pour tout renseignement,sons d’éditions sélectionnés, ainsi que les Parthénon (Ed.Actes Sud) contactez la médiathèque au 01 64 67 47 00 La médiathèque joue à se faire peur! es enfants ont peur du noir, mais beaucoup d’adultes aussi ! L’obscurité L empêche de voir, on peut alors se convaincre de la présence de bêtes, d’insectes ou de tous êtres malveillants. Dans le langage populaire, on a des idées noires, on vit dans une misère noire ou encore nous avons de noirs pressentiments… Cette sensation d’inquiétude rattachée au noir remonte à la nuit des temps. Le samedi 19 janvier à 15h30, venez tester vos peurs et frissonner devant un magnifique film d’animation, « Peur(s) du Noir », plusieurs fois primé dans différents festivals. Un film composé de six courts-métrages ambitieux dessinés en noir et blanc par de grands noms de la bande dessinée actuelle. Blutch, Charles Burns, Marie Caillou, Pierre di Sciullo, Jerry Kramsky, Lorenzo Mattotti, Richard McGuire, Michel Pirus, Romain Slocombe, remontant le fil de leurs terreurs, ont accepté d’animer leurs dessins et de leur insuffler avec leur style unique le rythme de leurs cauchemars. Pendant le film, à partir de 16h30, les enfants âgés d’au moins 5 ans frissonneront en écoutant des histoires effrayantes lues par les bibliothècaires, dans le noir, avec pour seule lumière celle d’une petite lampe… La projection et les lectures seront suivies d’un goûter. N’hésitez pas à venir vous faire peur !n PEUR(S) DU NOIR, le samedi 19 janvier à 15h30 Renseignements au 01 64 67 47 00 Médiathèque de l’Europe 6, Avenue du Général-de-Gaulle Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 5. 6 Vie de la cité å ç é è Plus de 600 personnes au concert «Carmen, citoyenne?» du Rotary! ranc succès pour le spectacle de Malika Bellari-Le Moal, «Carmen, mais aussi de sa périphérie, grâce à l’appui logistique et de communication F citoyenne ? », d’après l’opéra de Georges Bizet, organisé le 1er décembre par le Rotary Club de Val-de-Bussy, en partenariat avec la ville de Bussy au profit de l’association « Voix en développement ». L’Eglise Notre- effectuée par les clubs rotariens locaux (Chelles, Lagny, Val-d’Europe) et à l’association des parents d’élèves « ARPEGE » du conservatoire de Bussy. Avec le soutien de partenaires sociaux, Malika Bellaribi-Le Moal, désireuse de mettre Dame du Val, transformée le temps d’une soirée en salle de concert, a en effet le chant lyrique à portée de tous, anime depuis 12 ans dans les quartiers, au accueilli plus de 600 personnes, remplissant ainsi la presque totalité de ses travers de l’association «Voix en développement», des ateliers de chants pour bancs. Ce succès est dû à l’affiche proprement dite, avec la présence de solis- enfants, adolescents et adultes. A ce titre, elle a reçu le Prix Clarins de la Femme tes professionnels de renom, tels Malika Bellaribi-Le Moal, Auriane Orinel et dynamisante en 2011 et a été décorée en mars 2012 par le Ministre de la Cul- Georges Wanis, mais aussi à la participation et à la qualité de l’orchestre sym- ture et de la Communication, Frédéric Mitterrand, des insignes de Chevalier phonique du conservatoire Jean-Sébastien-Bach de Bussy, renforcé d’élèves de l’ordre des Arts et des Lettres. du Conservatoire du Val-Maubuée, de la Maîtrise des Petits Buxangeorgiens Malika Bellaribi est membre d’honneur du Rotary Club de Val-de-Bussy, et des chœurs de Voix en Développement, sous la baguette du chef d’orches- qui se félicite d’avoir pu ainsi contribuer au succès de la soirée, et d’avoir tre Jean-Michel Henry. A cette occasion, chacun aura pu constater le travail répondu à l’un de ses objectifs majeurs : le rapprochement des peuples, des cul- important de préparation accompli par tous les acteurs, qu’ils soient musi- tures et des différents milieux sociaux. n ciens, choristes, élèves, professeurs ou membres d’associations. Parmi l’assistance, de nombreux spectateurs sont venus, certes, de Bussy, Site internet du Rotary : www.rotary-valdebussy.org åç Vues densemble de lorchestre symphonique du Conservatoire Jean-Sébastien-Bach, sous la direction de Jean-Michel Henry, et du public remplissant é Malika Bellaribi-Le Moal, entourée de Michel Renault, président du Rotary Club de Val-de-Bussy 2012-2013 et de Jacques Chanlon, président du comité l’église Notre-Dame du Val. è Ce concert a également été une grande expérience pour les jeunes choristes du Conservatoire. dorganisation du concert. Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 6. Vie de la cité 7 Lions Club Lagny/Val-de-Bussy Sylvie Dinneweth élue au poste de 2e Vice-Gouverneur ans le cadre de ses fonctions au sein du Lions club International, France Est, en octobre dernier au congrès d’automne de Chelles.D Sylvie Dinneweth vient d’avoir le grand honneur d’être élue à la fonction de 2e Vice-Gouverneur 2013/2014 du District Ile-de- Le District IDF Est couvre quatre départements (77/91/93/94) et repré- sente 1500 membres. Depuis quelques années, une gouvernance s’est mise en place afin d’épauler au mieux le Gouverneur en participant aux visites de clubs, en étant responsable des commissions (humanisme, humani- Sylvie Dinneweth lors du congrès d’automne taire, communication, jeunesse, finances...). Rôle conséquent qui permet du District Ile-de-France d’ores et déjà d’être à l’écoute des membres, qui sont, rappelons-le, tous Est du Lions. bénévoles, et dont le don de soi, le dévouement et l’amour des autres n’est plus à prouver ! « J’espère être à la hauteur de la tâche qui me sera confiée dès le 1er juillet 2013 afin de transmettre une très belle image du Lions Club International au service de la cité », a affirmé Sylvie Dinneweth dans son discours, rappelant ensuite son parcours au sein du club : « Ma première approche avec les Lions date de 1992, mais mon engagement a été pris en 2001 devant mon parrain Jacques et les membres de mon club. Au fil du temps, vous m’avez appris qu’être Lion, c’est agir, mais avec réflexion et talent utiles à tous, avant de conclure : Nous devons croire que cette belle histoire du Lions, qui dure depuis 95 ans, n’affichera jamais le mot FIN ! » nCérémonie commémorative de la Guerre d’Algérie e mercredi 5 décembre, l’Amicale des Anciens Combattants,L présidée par Robert Msili, s’est réunie pour rendre un hommage solennel aux « morts pour la France » pendant la guerre d’Algérie,les combats du Maroc et de la Tunisie. Jean-Claude Lamagnère, premier-adjoint au maire, Nicole Bezoulle et Philippe Le, conseillers municipaux,ont également participé à cette commémoration. « Ils furent plus de 23000à tomber au champ d’honneur, sur ce sol algérien âprement disputé, a rap-pelé Robert Msili dans son discours. Dans le même temps, la liste des vic-times civiles n’eut de cesse de s’allonger, pendant le conflit, mais aussi après lecessez-le-feu. Notre conscience collective nous ordonne de ne jamais les oublier.»C’est en 2003 qu’a été instaurée cette journée nationale d’hommage.«Symbole de l’unité du monde combattant, cette journée ne vise pas à com-mémorer une date historique, affirme Robert Msili. Il ne s’agit pas davan-tage de célébrer la fin d’un conflit, mais de rendre hommage aux compagnonsd’arme tués dans l’accomplissement de leurs services. » n Robert Msili a déposé la gerbe de la municipalité en compagnie de Nicole Bezoulle, conseillère municipale.Célébration de Hanouccah out comme les Chrétiens avec la élus et personnalités. Hanouccah a une portée symbolique très forte pour les Juifs, car il sagit de fêter la victoire de laT lumière sur les ténèbres, au sens propre fête de Noël, les Juifs ont, dans la comme au sens figuré. Pour célébrer le période du solstice dhiver, un miracle de la fiole dhuile, la coutumegrand moment festif qui réunit toute veut que lon allume une bougie parla famille et durant laquelle les enfants sont jour de fête. L’allumage de la Menorahgâtés. Il sagit de la fête dHanouccah, géante est ainsi le point d’orgue de cetteappelée aussi Fête des Lumières. cérémonie religieuse. nComme les années précédentes,le Centre Communautaire BethHaddad de Seine-et-Marne a organisé, Hugues Rondeau aux côtés dele lundi 10 décembre, un rassemble- Stéphane Barnier, Dominique Bijard et Claude Louis, nement sur le square Vitlina, en présence manque jamais cette célébrationdu rabbin Yossi Amar et de nombreux de Hanouccah à Bussy. Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 7. 8 Vie de la cité å 17e salon Vins et ç Gastronomie de France e 17e salon Vins et Gastronomie de Bussy s’est déroulé les 24 et 25 Chaque année, les produc- å Hugues Rondeau en compagnie de Franck L novembre à la salle Maurice-Koehl. Organisé par l’association Vins et Gastronomie de France, qui réunit 35 producteurs de vins et de spécia- lités gastronomiques de toute la France, ce salon a attiré comme chaque année aux visiteurs à l’occasion des ç Cette 17e édition a de nouveau attiré de teurs donnent rendez-vous Tavian, l’un des organisateurs de ce salon. 5 salons d’hiver et 6 salons nombreux visiteurs venus déguster quelques spécialités de notre terroir. de nombreux Buxangeorgiens, gastronomes et amateurs de bonne chère. de printemps pour décou- Autour de produits du terroir en provenance de toutes les régions de France, vrir et déguster les nouveaux les visiteurs s’en sont ainsi donné à cœur joie. produits. Ces salons sont volontairement de petite taille (pas plus de 30 expo- Créée en juillet 1998, l’association Vins et Gastronomie de France est née de sants) afin d’offrir une ambiance conviviale. Les visiteurs retrouvent ainsi le la volonté d’un petit groupe de vignerons, qui souhaitaient retrouver les vacan- plaisir de prendre le temps du contact direct avec le producteur pour dégus- ter les nouveaux millésimes et les spécialités gastronomiques. Les Buxangeor- giens ne s’en sont pas privés pour préparer au mieux leurs menus de fête... n ciers venus sur les domaines. Pour assurer une représentation des différents ter- roirs, d’autres producteurs sont venus rejoindre petit à petit l’association. Nuit du Beaujolais 2012 e vin, il en était également question le ven- D dredi 16 novembre pour la Nuit du Beaujolais 2012, organisée par l’associa- tion des Coteaux de la Brosse. Plus de 150 person- nes avaient répondu à l’appel des vignerons buxangeorgiens pour partager ce moment de convivialité autour du vin nouveau et d’un buffet campagnard. L’association des Coteaux de la Brosse œuvre depuis 2004 pour la démocratisation du vin. Ses membres se relaient régulièrement pour travailler la vigne, ce qui n’est pas une mince affaire. Les vignerons buxangeorgiens, conseillés par des œno- å Cette soirée a de nouveau réuni du beau monde logues avisés, ont appris sur le tas ce travail et sont désormais bien rodés. Et comme ils ont toujours Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le ç Franck Panigada, le président des Coteaux de dans la salle Maurice-Koehl. besoin de renforts, n’hésitez pas, si le cœur vous en dit, à les rejoindre et ainsi participer à la préserva- site de l’association : la Brosse, association qui perpétue la tradition du tion du patrimoine viticole francilien…n http://sites.google.com/site/lescoteauxdelabrosse vignoble francilien. Les collectionneurs toujours au rendez-vous ndré Braire a récemment pris la succession de Gilles Vouriot, parti A couler des jours heureux sous des cieux plus cléments, à la prési- dence de Timbres et Bussy, mais la tradition perdure : l’associa- tion de philatélie a en effet organisé sa 5e Bourse aux collections le dimanche 18 novembre. Avec un bilan une nouvelle fois très satisfaisant, puisqu’une vingtaine d’exposants et de nombreux visiteurs ont répondu à l’appel des philatélistes. Cartes postales, timbres, télécartes, monnaies, cap- sules de champagne, livres anciens, disques et autres accessoires ont donc fait le bonheur des collectionneurs ! n Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 8. 9 La fameuse danse de la Licorne est toujours attendue par le public. FÊTE DE LA MI-AUTOMNE Une tradition bien respectée åC haque année, au quinzième jour du 8e mois lunaire, les Vietnamiens, comme les Chinois, les Coréens et lesJaponais, célèbrent la fête de la Mi-Automne oula Fête des Enfants (Tết Trung Thu en vietna-mien), qui fait le bonheur des enfants, lanternesà la main accompagnés par les adultes suivant lalicorne aux sons des tambourins.La 5e édition de cette Fête des Enfants s’est tenuele dimanche 28 octobre au Gymnase Maurice-Herzog, attirant comme de coutume un trèsgrand nombre d’enfants, venus pour la plupart enfamille et déambulant entre les différents stands dejeux très animés et colorés de produits artisanaux.Cette année, une nouveauté s’est glissée dans leprogramme artistique : en plus du concours dela belle tunique « Áodài », l’AVB a instauré un ç éconcours de chant, qui a rencontré un francsuccès. « Nous voulions impliquer davantage lesenfants, car cette fête leur est entièrement dédiée »soulignaient les organisateurs. Ainsi, les jeunesde la classe vietnamienne s’honoraient à fairevibrer le chant de la célèbre légende de Cuội(les jours de la pleine lune, les enfants entre-voient la silhouette de ce jeune paysan au piedd’un grand banian).Le président de l’AVB, M. NGUYEN Hoai å Hugues Rondeau, Eric Zenon et Claude Louis au côté des ç Les enfants de l’AVB exécutant la danse «Nos racines» organisateurs de cette fête des enfants.Thanh, ainsi que tous les membres de l’association, é Grâce au concours de la plus belle tunique, on en voit de toutestiennent à remercier la municipalité, ainsi quetoutes les associations, les sponsors et toutes les è è Le dynamisme et le charme des adolescentes de l’AVB sur la danse les couleurs !personnes qui les ont aidés pour la réussite de cettemanifestation. n «L’amour sous le soleil du matin». Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 9. 10 Vie de la cité Bussy au cœur du week-end Inter-Nations organisé par l’aumônerie Sous le Figuier «Sur quels piliers construisons-nous nos vies? Selon nos cultures et nos croyances… » : tel était le thème du week-end Inter-Nations organisé par le réseau national des aumôneries étudiantes catholiques les 1er et 2 décembre. Cet évènement rassemblant des étudiants de toutes nationalités s’est déroulé cette année à Marne-la-Vallée, sous l’égide de l’aumônerie « Sous le Figuier ». «Sous le Figuier» est un espace catholique étudiant situé sur la cité Descartes, à Champs-sur-Marne. Il veut être un peu «le sourire de Dieu» sur le campus : tous les étudiants y sont accueillis les bras ouverts, qu’importe leur religion ou leur conviction. Il leur propose un large choix d’activités : des rendez-vous hebdomadaires d’aumônerie le mercredi soir (messe suivie d’un repas puis d’un débat), des « lunchs in English », des sorties culturel- Les représentants des associations cultuelles de la ville ont participé à la visite de la pagode, point d’orgue de ce week-end inter-nations. les et bien d’autres projets menés par les étudiants. Une aide matérielle leur est apportée : logement, nourriture, aide aux études… Créé il y a plus de 10 ans en raison de la forte présence d’étudiants étran- Au programme de cette année : des temps de prière, de rencontre et de par- gers dans les universités françaises, le week-end Inter-nations est une ren- tage inter-nations et avec des personnes d’autres religions, d’échange avec contre entre étudiants français et étrangers de toute la France. La base de des membres de la Délégation Catholique pour la Coopération, et une ce week-end est la rencontre interculturelle et interreligieuse entre les étu- visite de la pagode de l’ordre du Fo Guang Shan le samedi après-midi, à diants de toutes nationalités et confessions. Organisés par la mission étu- laquelle était associée les représentants des associations cultuelles de la ville diante catholique de France, les week-ends Inter-Nations sont l’occasion et la paroisse Notre-Dame du Val. Hugues Rondeau et Dominique Bijard, pour tous les participants de découvrir ce qui est essentiel dans la vie de l’au- conseiller municipal, en ont profité pour rappeler la génèse du quartier tre pour mieux comprendre ce qui est essentiel dans leur propre vie. cultuel actuellement en construction dans la ZAC du Sycomore…n L’Institut du Fleuve tire le bilan de l’année 2012 en grande difficulté, a pu se réaliser grâce à de généreux donateurs. La recons- truction d’une 2e maison a été achevée avant l’été dernier, suivie d’une 3e dont les travaux viennent d’être terminés il y a quelques semaines à peine. Au mois d’août 2012, un groupe d’amis de l’association a rejoint des membres de l’Ins- titut du Fleuve à l’occasion d’un voyage au Viet Nam pour visiter les projets initiés. La visite de l’orphelinat géré par le Centre de Protection Sociale Thiên- Ân à Can-Tho fut une étape emplie d’émotions. A Vinh-Long, la délégation a pu visiter la 2e « Maison du Cœur », puis pour la plupart des participants, ce fut l’occasion de partager des moments privilégiés avec les jeunes filleuls par- rainés au sein de l’association. 85 filleuls sont actuellement parrainés par plus de 50 familles. Dans la région de Huê (Centre Viet Nam) ils ont également remis des kits de rentrée scolaire et des bourses d’études à 80 écoliers et étudiants défavorisés. ette fin d’année est l’occasion pour toute Le voyage annuel au Viet C Les membres de l’Institut du Fleuve seront heureux de vous retrouver à l’occa- Nam a suscité l’émotion des l’équipe bénévole de la délégation membres de l’Institut du sion des prochains ateliers gourmands organisés à Bussy, salle Maurice-Koehl, Marne-La-Vallée de l’Institut du Fleuve Fleuve, qui ont eu l’occasion le 13 janvier et le 24 mars à partir de 11h30. Vous serez également les bien- de remercier tous les participants aux ateliers de rencontrer leurs filleuls. venus à la 5e Edition de la Fête de l’Asie le dimanche 17 février 2013 de 11h à gourmands et aux activités que l’association propose. Les bénéfices ainsi que 16h et au Gala Annuel de Bienfaisance le samedi 25 mai 2013 à 19h30, qui se les dons reçus sont intégralement dédiés au financement des projets humani- tiendront au Centre Culturel de St Thibault-des-Vignes. n taires en faveur d’enfants, d’étudiants et de familles nécessiteuses au Viet Nam. Renseignements et inscriptions : institutdufleuve.mlv@hotmail.com Le projet « Maisons du Cœur », initié en 2011 afin d’offrir un toit à une famille ou 06 11 45 42 22 après 19h. Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 10. Dossier 11 D’une année à l’autre… vient de se terminer en beauté à Bussy avec des animations de Noël2012 très réussies. L’occasion de jeter un dernier regard dans le rétroviseur sur cette année résolument fertile, tout en se penchant sur lesprincipaux rendez-vous de 2013, qui verra notamment la pose de la première pierre du nou-veau complexe sportif et le lancement du nouveau marché forain sur le square Vitlina. Coup d’œil dans le rétro…Que ce soit sur le plan économique, culturel, sportif ou des loisirs, l’année fut des plus chargéesà Bussy. Retour en images sur les principaux évènements qui ont fait 2012… É Le 8 octobre, la CDAC donne son aval au projet de centre com- mercial porté par le groupe américain Costco, pour sa première implantation en Europe. Une excellente nouvelle pour le dévelop- pement économique de la ville, avec à la clé de nombreuses créa- tions d’emplois et des rentrées fiscales non négligeables.ÇDimanche 24 juin, la presse nationale et internationale s’emparedu sujet comme rarement à Marne-la-Vallée : l’inauguration de lapagode taïwanaise du Fo Guang Shan, suscite l’intérêt de nomb-reux médias, venus en nombre découvrir le plus grand temple boud-dhiste d’Europe, et plus généralement le quartier cultuel et culturel,un site unique en Europe qui regroupera dans un même espace5 religions. L’« esplanade des religions » trouve écho dansLibération, Le Monde, Le Figaro, France 2…Ç Samedi 15 janvier, un grand comé- dien français foule la scène du gym- nase Michel-Jazy. Avec son spectacle « Eclats de vie », Jacques Weber séduit le public buxangeor- gien. De Molière à Edmond Ros- tand, en passant par Jean de La Fontaine et Vladimir Maïakovski, cest tout le panthéon dun formidable interprète réuni sur scène. Ñ Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 11. 12 Dossier Samedi 3 juin, la Grand’Place prend des allures de skatepark géant avec des démonstrations de skate effectuées par des pas- sionnés de la région. Le Skatebis organisé par le service des sports, en étroite collaboration avec le magasin spécialisé Can’t Stop impressionne le public. Ç ÅLe 6 avril 2012, Hugues Rondeau coupe le ruban du PAJ, devenu depuis PIJ (Point Informations Jeunesse). Emploi, logement, forma- tion, santé, culture, projets, orientation : toutes les thématiques et les questions concernant la jeunesse y sont abordées. Les jeunes Buxan- Vendredi 13 janvier, inauguration et ouverture du nouvel accueil georgiens sont d’ores et déjà nombreux à fréquenter cette structure. de loisirs du Clos-Saint-Georges. Les enfants disposent de 230 m² pour y développer les nombreuses activités mises en place par les animateurs de la Focel. Ce nouvel accueil était attendu par les parents d’élèves avec une certaine impatience. Ç Å Dimanche 1er juillet, les jeunes élus du Conseil municipal des Enfants organisent la « Bussy Roll », une randonnée roller dans la ville. Le premier évènement de leur mandat connaît un joli succès, Ils l’ont fait! Les basketteurs buxangeorgiens, plusieurs fois finalistes avant celui de la « Bussy Boum », samedi 27 octobre. les années précédentes, parviennent à décrocher la coupe de Seine- et-Marne au mois de mai. Une belle consécration pour un club qui n’en finit pas de grandir… Ç Å Le 3 mai, les 26 nouveaux élus du Conseil des Jeunes démarrent leur mandat, bien décidés à faire aboutir leurs projets. Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 12. Dossier 13 É C’est un service de plus en plus apprécié par les habitants : la brigade verte est disponible 7 jours sur 7 depuis ce printemps. N’hésitez pas à faire appel à ses agents si vous devez vous débar- rasser d’encombrants en composant le 01 60 94 70 00 ou le 06 83 03 46 62.Samedi 17 mars, un carnaval aux couleurs italiennes avec enbouquet final les lanceurs de drapeaux du groupe Flago..Ç Å 10 ans de jumelage, ça se fête ! Au mois de mai, Bussy s’est paré des couleurs transalpines pour célébrer les 10 ans de jume- lage avec la ville italienne de San Giuliano Milanese. Cette amitié a été confirmée par la remise d’une plaque par Hugues Rondeau et Dominique Bijard, conseiller municipal délégué aux Jumelages, au maire de San Giuliano Milanese, Alessandro Lorenzano, présent durant toutes les festivités.Ç Samedi 8 décembre, le lycée Martin-Luther-King fête ses 20 ans.Å Le samedi 1er décembre, inauguration de l’espace Un bel âge, s’il en est, que lycéens, anciens et actuels, et équipeMétiss’âges, qui se compose de deux structures dédiées à la d’encadrement ont célébré.Çculture, au sport et à la jeunesse. Environ 300 personnes serassemblent sur la Grand’Place pour assister au flash mob orga-nisé pour l’occasion et découvrir ces salles, qui accueillent une tren-taine d’associations et le département danse du ConservatoireJean-Sébastien-Bach. Ç Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 13. 14 Dossier Cap sur L’Apocalypse n’étant pas encore d’actualité, il est temps de se pencher sur cette prometteuse année 2013 qui commence, et qui verra notamment quelques évènements d’importance se 2013! dérouler. Passons en revue les temps forts de cette année… É C’est l’équipement attendu par de nombreuses associa- tions sportives : la première pierre du troisième gymnase sera posée le samedi 23 février pour une livraison prévue en février 2014. Ce complexe sportif situé juste à côté du collège Claude-Monet comprendra notamment un pôle « gymnase » de 1880 m², un pôle « salles de combat » de 1287 m², un pôle « salle de sports de raquettes ou de jeux collectifs » de 1.336 m² et un pôle « stade » en extérieur.Ñ 2013 verra l’écoquartier du Il a déjà un surnom : la vipère. Que les Sycomore prendre son personnes réfractaires aux serpents se ras- envol à l’est de la ville. Pour surent : il n’en a que la forme ! La cons- se faire une idée plus pré- truction du skatepark démarrera en mars cise de ce nouveau quartier à l’entrée de la ZAC du Sycomore. Les de Bussy, dernière partie jeunes adeptes de skate pourront donc urbanisable de la ville nou- bientôt se réjouir, tout comme les nomb- velle, une exposition sera reux passionnés de rollers, de BMX et organisée sur la Grand’- même de trottinettes…Ñ Place du 18 au 24 mars.Ç É Si le marché du village du samedi matin attire de nombreux chalands, celui du centre-ville est en perte de vitesse. En sep- tembre prochain, un nouveau marché forain sera donc installé sur le square Vitlina, sans doute le jeudi après-midi de 16h à 20h, sur une superficie minimale de 1000 m² (2 douzaines de commerçants alimentaires + commerçants de produits manufac- turés) pouvant évoluer jusqu’à 3000 m² en fonction de la réus- site de cette nouvelle offre. Le marché du village restera quant à lui au même endroit, le samedi matin…. Le réaménagement du Pôle gare, c’est D’aucuns l’ont découvert en maintenant… ou presque ! En décembre, se baladant le week-end les premiers coups de pioche seront dans le parc urbain : le donnés pour des travaux d’envergure qui parcours santé implanté du feront du quartier de la gare un élément côté du deuxième lac sera central du Bussy de demain. Ce projet, officiellement inauguré le développé sur un périmètre de 33 400 samedi 19 janvier à 11h.Ç m2, s’articulera autour de « l’usage » et des besoins des habitants, permettant de requa- lifier cet espace pour en faire un lieu emblé- matique à forte identité contemporaine.Ç Å La rentrée scolaire de septembre verra la pose de la pre- mière pierre du groupe scolaire numéro 10. Il ouvrira ses portes à la rentrée 2014, et comprendra 14 classes, plus 2 salles évolutives. Son financement est subventionné à hauteur de 80% par l’EPAMarne. Situé au sein du Sycomore, il brillera par son caractère exemplaire et innovant, à l’image du futur écoquar- tier, notamment en termes de qualité environnementale du bâti- ment et de développement durable. Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 14. Vie municipale 15 Hugues Rondeau et Kim Ngouansavanh, Semaine de la réduction des déchets adjointe au maire, sont allés découvrir l’exposition mise en Les enfants sensibilisés place au restaurant scolaire de Louis- Braille, déclenchant une joyeuse dès le plus jeune âge ambiance ! ous les ans a lieu la semaine européenne de la réduction des déchets. åT La ville de Bussy Saint-Georges a décidé de suivre le mouvement en organisant, pour la deuxième année consécutive, des actions desensibilisation au sein des restaurants scolaires. Du 19 au 23 novembre,les enfants ont ainsi été invités à participer à diverses animations. Des fûtsà eau et des tours à pain ont été installés dans les cantines afin de mesurerles quantités gaspillées. Tous les midis, une pesée de leurs déchets a étéorganisée avec la participation active des enfants. Une exposition sur laréduction des déchets leur a également été présentée, sous forme de quiz,par les animateurs des accueils de loisirs.Le mercredi, les enfants de tous les accueils de loisirs ont pu participer à unspectacle comique sur le même thème et un repas bio leur a été proposé parnotre partenaire Elior. Repas sur le thème « Manger bio, c’est rigolo ! », çqu’ils ont beaucoup apprécié !A noter également une petite révolution avec la mise en place sur la res-tauration du groupe scolaire Jules-Verne d’un « assécheur » qui transformeles restes des repas en compost. Petit à petit, chaque restaurant des grou-pes scolaires de la ville en sera équipé. Une boîte à idées fabriquée par lesenfants a de plus été installée dans les salles de restauration. Chaque enfanta été invité à déposer sa meilleure idée en faveur de la réduction des déchets.6 bonnes idées ont été retenues ! Les enfants ainsi que leur famille ont étéconviés à une remise de diplôme « très officielle » en mairie, le mercredi 5décembre. Thierry Delage, Maire-Adjoint délégué aux Affaires périscolai-res et à la Jeunesse et Kim Ngouansavanh, Maire-Adjointe déléguée auDéveloppement durable, ont récompensé les enfants en leur offrant uneentrée gratuite pour une séance d’accrobranche dans un parc Aventure. ç Thierry Delage et Kim Ngouansavanh ont félicité les jeunes lauréats duCette semaine européenne de la réduction des déchets s’est achevée autour é Le mercredi 21 novembre, un drôle de personnage est venu faire la pro- concours organisé dans les écoles par le service développement durable.d’un goûter gourmand offert par Elior. Rendez-vous l’année prochainepour de nouvelles actions avec plus de participants encore ! n motion de la réduction des déchets auprès des enfants des accueils de loisir Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 15. 16 Vie municipale Elior Restauration teste de nouvelles recettes auprès des petits Buxangeorgiens E lior Restauration Enseignement a mis en place, depuis plus d’un an, une démarche d’innovation culinaire afin de proposer à ses convives de nouveaux plats et de renouveler régulièrement le plaisir dans l’assiette ! En par- tenariat avec ses chefs, le responsable innovation culinaire sélectionne de nouveaux produits et imagine des recettes savoureuses et innovantes tout en étant simples à réaliser. Nouveaux assai- ç sonnements, nouvelles pâtisseries, nouvelles associations de saveurs… C’est, progressive- ment, toute la palette culinaire qui bénéficie de ce travail créatif. Un principe fort : ce sont de « petits goûteurs » qui valident, à savoir les enfants eux-mêmes ! Réunis chaque mois le temps d’un déjeuner sur les restaurants Elior de la France entière, les convives goûtent une dizaine de recettes et remplissent un questionnaire de satisfaction. C’est ce rôle de jury qu’ont joué les jeunes å é Buxangeorgiens le 12 décembre dernier sur l’école Jules-Verne. A cette occasion, les enfants ont pris leur rôle à cœur, ils ont même confec- åç Les enfants ont dû noter les plats selon tionné des petites toques de cuisinier afin de AU MENU DE CE 12 DÉCEMBRE : ñ Salade des Champs et sa vinaigrette maison décorer les tables, ainsi que des dessous de plusieurs critères, dont la présentation, l’odeur au caramel ô table. Chaque plat est dégusté par tous et ils é Le maire de Bussy est venu apprécier le et le goût. ñ Méli-mélo de radis et poivron et sa sauce donnent leur avis sur le goût, l’odeur ainsi que au fromage blanc ô l’appréciation du plat. La dernière question travail des jeunes jurés à l’école Jules-Verne. ñ Salade nordique et ses croûtons croquants ô néanmoins importante porte sur le fait qu’ils ñ Gratin de poisson ô souhaiteraient voir apparaître ce nouveau plat ñ Poulet au parfum du Sahara ô dans les futurs menus. ñ Compotée de légumes du jardin ô En fonction des résultats, Elior Restauration inté- Avec un public essentiellement constitué de ñ Gratin de légumes oubliés ô grera les recettes validées dans les futurs menus ou maternelles et de primaires, Elior veut prendre ñ Croquant aux fruits ô les retravaillera pour les faire correspondre par- en compte leur avis dans un objectif d’améliora- ñ Cake aux saveurs du Sahara ô faitement aux goûts de ses convives. Elior donne tion continue de la qualité de la prestation. ainsi le goût d’une alimentation saine. n Accueil de loisirs du Clos et des Violennes La solidarité n’a pas d’âge ors des vacances de la Toussaint, les accueils de loisirs du Clos-Saint-Georges L et des Violennes ont participé à des animations proposées par la FOCEL sur les thèmes de l’amitié et de la solidarité. Ils ont ainsi organisé une collecte pour les enfants des Restaurants du Cœur. Jean-Marie, un bénévole, est venu expliquer aux enfants le but et lutilité de son association. Durant toutes les vacances, les enfants ont donc apporté des denrées alimentaires et dhygiène (biscuits, céréales, lait, dentifrice, petits pot bébé...) pour les familles en difficulté. Cette récolte a été un succès et à la fin des vacances, Jean-Marie est venu tout récupérer. La prochaine étape est maintenant daller visiter les locaux des Restaurants du Cœur de Lagny. n Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 16. Vie municipale 17 Séjours d’hiverAu programme des séjours d’hiver organisés par le service jeunesse, un voyage dans une station de ski bulgarepour les 13/17 ans, et deux destinations plus traditionnelles dans les Alpes, en espérant que la neige soit aurendez-vous, ce qui, au mois de mars, ne devrait pas être trop difficile… SÉJOUR 1 SÉJOUR 2 : « Neiges au pluriel » BANSKO (BULGARIE) - 13 / 17 ANS VALLOIRE (1400/2600 M) - 8 / 13 ANS DU 4 AU 11 MARS 2013 DU 9 AU 16 MARS 2013 ORGANISME: ADAV ORGANISME: VELS LIEU : Située à 1000 mètres d’altitude au LIEU: Valloire (1400/2600 m): nord-ouest de la Bulgarie, Bansko est une des station située au cœur de la Vallée plus grandes stations bulgare. de la Maurienne. Avec ses 150 km Elle dispose de 7 télésièges, 9 remontées méca- de pistes et ses 34 remontées méca- niques et un half’pipe. 60 km de pistes adap- niques, c’est la garantie d’un tées à tous les niveaux de ski entre 1000 et domaine vaste et adapté à tous les 2600 mètres d’altitude. niveaux. HÉBERGEMENT : La région de Razlog est célèbre, non seulement pour son HÉBERGEMENT: Chalets situés emplacement unique entre trois des plus belles montagnes en Bulgarie et en Europe, au Hameau du Col, à 3 km de mais aussi pour sa culture fascinante et ses traditions. Valloire. Chambres de 2 à 6 lits avec L’hôtel 4 étoiles offrira aux jeunes plusieurs salles d’activités ainsi qu’une piscine sanitaires sur le palier. La restauration est assurée sur place. intérieure. Chambre de 2 à 4 lits avec sanitaires complets dans chaque cham- ACTIVITÉS: bre. Magasin et salle de sports. La restauration se fait sous forme de buffets. Apprentissage du ski alpin avec l’équipe Vels matin et après-midi sur 5 jours, ACTIVITÉS: séance de raquettes à neige avec un guide de montagne effectuant une décou- 3 jours complets de ski alpin, une compétition de luge sur piste réservée verte de la faune et la flore. Une après-midi patinoire, une visite de fromage- (slalom; petit saut; vitesse). Initiation à la pêche sous glace + déjeuner de pois- rie, une activité luge. Un programme de veillées est proposé chaque soir sons, séance de karting, visite du monastère de Rila, natation. intégrant des activités de groupes. TRANSPORT: avion. TRANSPORT: TGV puis transfert en autocar jusqu’à Valloire (18 km) SÉJOUR 3 : « Le Roc d’Enfer » Quotient familial BELLEVAUX ( HAUTE-SAVOIE ) - 6/12 ANS DU 2 AU 9 MARS 2013 Il est temps de le calculer ! a ville de Bussy Saint-Georges offre la possibilité aux admi- ORGANISME: ADAV LIEU: Bellevaux : Haute-Savoie au cœur des Alpes, le village situé à 1000 m d’altitude offre un panorama à 360 degrés sur le Chablais fran- L nistrés de bénéficier d’une dégressivité des tarifs des presta- tions proposées aux enfants et aux jeunes de la ville : crèche, halte-garderie, cantine, accueil pré et post scolaire, accueil de çais et la chaîne alpine. Le domaine skiable est loisirs, étude surveillée, classe de découvertes et séjours de vacan- équipé de canons à neige sur 40 km de pistes, ces. La tarification tient compte des revenus du foyer et du nombre dont 1 noire, 10 rouges, 5 bleues, 4 vertes. d’enfants à charge : c’est le quotient familial. HÉBERGEMENT : Chalet très convivial qui Pour en bénéficier, vous devez faire calculer chaque année votre bénéficie dune situation exceptionnelle, skis aux pieds. quotient familial, qui est valable pour une année civile Chambres de 4 à 6 lits, sanitaires et douches aux étages, 5 salles d’activités et cuisine (1er janvier-31 décembre). Afin de faciliter vos démarches, familiale. le Guichet Uniquevous accueillera au centre administratif Charlemagne, ACTIVITÉS: Ski alpin: cours ESF 5X2 heures, 5 jours complets de forfait ski, une randonnée 2, Passage Carter, jusqu’au 31 janvier aux horaires suivants : raquettes. Les jeunes peuvent également s’adonner à la luge, bataille de boules de neige, portraits dans la neige, grands jeux et autres activités. Lundi – Mardi - Jeudi : 8h30 à 12h00 et 14h à 17h30 Des soirées à thèmes seront organisées par l’équipe d’animation, comme les veillés Mercredi : 8h30 à 19h contes, les enquêtes policières… et bien sûr la traditionnelle boum de fin de séjour. Vendredi : 8h30 à 12h et 14h à 17h TRANSPORT: car grand tourisme. Samedi : 9h à 12h POUR CONNAÎTRE LES MODALITÉS D’INSCRIPTIONS, CONTACTEZ LE SERVICE JEUNESSE AU 01 64 66 60 01 OU PAR COURRIEL À CETTE Pour plus de renseignements, contactez le Guichet unique au 01 64 66 60 01 ADRESSE : PERISCOLAIRE@BUSSY-SAINT-GEORGES.FR ou rendez-vous sur le site de la ville : www.bussy-saint-georges.fr Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 17. 18 Vie municipale Une partie de la population de Bussy sera recensée entre le 17 janvier et le 23 février e recensement, ce n’est pas seulement compter le sur le recensement. Si vous le souhaitez, l’agent recenseur L nombre d’habitants vivant en France, c’est aussi suivre chaque année lévolution de la population, des communes et plus généralement de la société. Que ce soit peut vous aider à remplir les questionnaires. Lorsque ceux-ci sont remplis, ils doivent être remis à l’agent recenseur par vous-même, ou en cas d’absence, sous en matière de crèches, d’hôpitaux, de pharmacies, de loge- enveloppe, par un tiers (voisin, gardien, etc.). Vous pouvez ments, de transports publics, de rénovation de quartiers, aussi les retourner à la mairie ou à la direction régionale de d’infrastructures sportives, etc…, vos réponses sont essen- l’Insee au plus tard le 23 février 2013. tielles pour aider vos élus à mieux répondre à vos besoins. Les quelques minutes que vous prendrez pour répondre En 2013, une partie de Bussy Saint Georges sera recensée. aux questionnaires sont importantes. La qualité du recen- En effet, chaque année, une enquête est organisée par la sement dépend de votre participation. C’est avant tout un mairie et l’Insee dans les communes de 10 000 habitants acte civique, mais aussi une obligation légale en vertu de la ou plus, auprès dun échantillon de 8 % de leur population. Ainsi, il se peut loi du 7 juin 1951 modifiée. Toutes vos réponses sont confidentielles. Elles que vous soyez recensé cette année, alors qu’un membre de votre voisinage sont transmises à l’Insee et ne peuvent faire l’objet d’aucun contrôle admi- ne l’est pas. nistratif ou fiscal. n Si vous êtes concerné, un agent recenseur se rendra à votre domicile à partir du 17 janvier 2013. Vous pourrez le reconnaître grâce à sa carte officielle Pour savoir si vous êtes recensé cette année ou pour obtenir des renseignements complémentaires, contactez la mairie au 01 64 66 24 24. tricolore comportant sa photographie et la signature du maire. Pour trouver les réponses à vos principales questions sur le recensement de Il vous remettra une feuille pour le logement recensé, un bulletin individuel la population 2013 : www.le-recensement-et-moi.fr Pour en savoir plus et consulter les résultats du précédent recensement : pour chaque personne vivant dans ce logement et une notice d’information www.insee.fr Un nouveau PLU pour répondre aux ambitions de demain a y est : le « nouveau » Plan Local d’Urbanisme a été approuvé en secteur de la Croix-Blanche, la dernière zone d’urbanisation prévue sur le ter- Ç conseil municipal le 14 novembre dernier et est opposable depuis le jeudi 22 novembre, suite à l’affichage en mairie de la délibération et aux parutions presse du 21 novembre. Ses principales évolutions consistent en la ritoire de la commune. Et bien sûr, une fois le SCOT approuvé (document d’urbanisme supracommunal), notre document d’urbanisme sera modifié afin de le rendre compatible dans un souci d’harmonisation du territoire. prise en compte des projets urbains en cours d’élaboration, à savoir l’écoquar- tier « le Sycomore », ainsi que le quartier de l’entrée de ville, mais également à la Nous vous rappelons qu’une version papier du dossier PLU est consultable par mise en place sur le village d’une politique urbaine plus stricte, permettant de tous aux heures d’ouverture de la mairie, de préférence pendant les créneaux d’accueil du public (lundi matin, vendredi après midi et 1 samedi matin sur 2), sur demande par mail, ainsi que sur le site internet de la commune. n contrôler au mieux les demandes d’extension de constructions, et ce afin de maintenir le caractère paysager de notre centre historique. Les prochaines gran- des étapes de notre document d’urbanisme sont déjà bien prévisibles dans notre Pour permettre aux Buxangeorgiens de suivre et de réagir à lactualité des ville nouvelle : intégrer les orientations urbaines et le règlement qui émergera chantiers urbains de la ville, la mairie lance www.urbabussy.fr, le nouveau du projet de la future zone d’activités de la Rucherie, ainsi que ceux issus du blog de lurbanisme à Bussy Saint-Georges. Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 18. Vie municipale 19Un hôpital dernière génération à côté de Bussy a première naissance a eu lieu sur site le 29 novembre. Après un moisL de déménagement pour relocaliser les anciens services de Lagny-sur- Marne, l’hôpital de Marne-la-Vallée a ouvert ses portes à Jossigny.Le nouvel équipement hospitalier compte 541 lits, dont 416 chambres indi-viduelles, avec des pôles d’excellence comme la cardiologie opérationnelle,l’ORL-stomatologie, le traitement des cancers et la prise en charge de lapsychiatrie pour les adolescents et les personnes âgées.Avec 42 lits dédiés au service de la maternité, 7 salles de naissances, ainsiqu’une salle de césarienne et un équipement de 15 lits en néonatologie,la nouvelle maternité du centre hospitalier public de Marne-la-Vallée pourraainsi accroître sa capacité de prise en charge obstétricale en dépassant le seuilannuel des 3000 accouchements enregistrés sur l’ancien site de Lagny.Le service réanimation prénatale est en revanche conservé à Meaux.« L’implantation d’un hôpital créé une dynamique et aura des répercussions surl’offre de médecine libérale dans les villes alentour », prédit le docteur PatrickFrémont, président de la Commission Médicale d’Etablissement. Hugues Rondeau, Michèle Bui Khac, maire-adjointe chargée des Affaires sociales et Marie-Rose Couly, conseillère municipale, ont découvert l’hôpitalUne bonne nouvelle, donc, pour les habitants de Bussy, qui bénéficieront de Jossigny le 29 novembre.également de la réduction des délais d’attente aux urgences, l’un des prin-cipaux objectifs du nouvel hôpital. En Seine-et-Marne, département en pleine croissance démographique,Avec cette nouvelle structure, l’Agence Régionale de la Santé souhaite l’espérance de vie y est plus faible que la moyenne régionale et le taux demoderniser l’offre de soin dans un département sinistré en la matière. mortalité par cancer plus élevé que sur le plan national.n depuis lorigine des discussions sur la mise enQuels transports pour se rendre place du contrat type II, le STIF souhaitait imposer à notre territoire un financement 50% à l’hôpital de Jossigny ? STIF et 50% collectivités adhérentes du SIT. Déjà, dans le cadre du développement d’offre pour desservir le nouvel hôpital de Jossigny, les e nouvel hôpital de Marne-la-Vallée vientL discussions ont été musclées cet été : le 31 juillet d’ouvrir ses portes, et nous ne pouvons que 2012 sest tenue une réunion au STIF (avec la nous en féliciter. C’est le fruit d’un long tra- directrice de lexploitation, Mme BARDY) envail de portage par les acteurs locaux, qui mérite présence des élus des secteurs 3 et 4 de MLV,néanmoins d’être suivi. L’hôpital ne doit pas être dont Bussy Saint-Georges. Seuls manquaient àune finalité, mais être porteur de projets. Princi- l’appel les représentants de Marne-et-Gondoire.pal écueil : un accès difficile, un parking de sta- Résultat : a été arraché un financement à 83%tionnement payant et des liaisons transports en STIF / 17% communes membres du SIT. Cettecommun pour le moment tangentes. répartition financière a donc été entérinée par damplitude horaire. Sur ce sujet, le dossier le Comité syndical du SIT en septembre pourLigne C, liaisons gare navance guère depuis quasiment 2 ans en raison une mise en œuvre de loffre juste après leset problématique de discussions difficiles entre le Syndicat de vacances de la Toussaint.L’ouverture de la ligne C (ligne de Bus à Haut Transports des secteurs 3 et 4 de MLV (SIT) etNiveau de Service) est prévue en 2015 : elle des- le STIF pour le développement de loffre sur Pour ce qui est de la répartition à venir pourservira les premiers habitants de lécoquartier du notre territoire dans le cadre du contrat type II 2013-2015, le STIF refuse toute nouvelle dis-Sycomore afin doffrir les meilleures conditions relatif au financement de loffre. Cest seulement cussion pour le financement doffres à ce jour etde desserte dès la naissance du quartier, et ainsi cet été, après de longs mois de négociations, qua le SIT devra rencontrer le STIF début 2013favoriser les modes de déplacements alternatifs à pu aboutir un accord sur les répartitions du finan- pour aborder ce point. Coté mairie de Bussy,la voiture. La priorité de la ville est donc de pou- cement de loffre (85%STIF-15%SIT). une réunion est programmée avec le SIT pourvoir assurer une premier desserte entre la gare valider les priorités de la ville en terme de déve-RER de Bussy et le Quartier Sycomore au plus Permettre un financement loppement doffre pour les prochaines annéestôt, avant que la ligne C soit, à terme, complète pérenne de cette ligne 2013-2015, qui sont essentiellement la ligne Centre Torcy et Chessy/Val-dEurope. Avant la mise en place du contrat type II en pour desservir Sycomore et la ligne 44, qui doitComme il ne sagit pas dune ligne existante, mais 2011-12, le STIF finançait le développement être adaptée en fonction de la mise en œuvre dedune création de ligne, il convient de définir le doffre à hauteur de 90% sur notre territoire la ligne C (redéploiement de loffre, adaptationniveau de loffre, tant en terme de fréquence que (10% par collectivités adhérentes au SIT). Mais des courses au besoin des entreprises...)n Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 19. 20 Vie municipale Les services à la personne gratuits en janvier à Bussy Crèches, cantines, études surveillées, centres de loisirs : ces services qui accompagnent quotidiennement les familles et facilitent la vie seront gratuits à Bussy au mois de janvier prochain. e conseil municipal du mercredi L 12 décembre l’a voté : la ville de Bussy a décidé de prendre en charge les frais liés à l’accueil des enfants en crèche, restauration sco- laire, centres de loisirs et études sur- veillées durant le mois de janvier 2013. Les familles ne seront donc pas facturées au cours de cette période. Cette proposition concerne évidem- ment les structures municipales, ainsi que celles qui sont gérées par déléga- tion de service public. « Au cours de l’année 2012, nous avons voulu baisser le taux des impôts locaux payés par les Buxangeorgiens. Cette volonté, malgré le principe constitutionnel de libre administration des collectivités, n’a pas pu aboutir suite aux différentes décisions de l’Etat. », commente Hugues Ron- deau, le maire de Bussy, qui poursuit : å « La crise économique que traverse notre pays frappe très durement nos conci- å toyens, et il est apparu opportun de per- Les structures municipales mettre aux familles de bénéficier d’une d’accueil de la petite enfance aide directe pour les activités auxquelles accueillent actuellement environ ç 2500 repas sont servis quoti- participent leurs enfants. » 550 familles. A été décidé également lors de ce diennement dans les 9 restaurants conseil de baisser l’abonnement de scolaires de la ville. vidéoprotection pour les particuliers, services bénéficiant à près de 2000 per- sonnes sur Bussy, à hauteur de 50%. avec l’environnement (protection Les services à la personne et le cadre de de l’eau, réduction des déchets...) ou vie sont des priorités plus que jamais les classes découvertes en France et réaffirmées par la municipalité. à l’étranger. En matière d’accueil de la petite Au niveau de la restauration scolaire, ç enfance, rappelons que Bussy 2500 repas sont servis par jour dans compte 10 crèches, toutes sur le prin- les restaurants. Elior, le prestataire de cipe du « multi-accueil ». L’accueil la ville, s’engage au quotidien pour le dans les crèches concerne 550 Sur le plan scolaire, la ville compte Le scolaire, c’est aussi des études sur- développement du bio, la découverte familles. De multiples activités y sont 9 groupes scolaires, pour un total veillées de 17h à 18h, pour l’aide aux des aliments, l’innovation culinaire et organisées pour les tout-petits et leurs de 3236 enfants scolarisés (40% en devoirs, des cours de soutien une en organisant des opérations spécia- parents, comme le « café des parents » maternelle, 60% en élémentaire). semaine pendant les vacances de les comme « Un fruit à la récré » à la crèche «Graine de Paradis », tout Un 10e groupe ouvrira en 2014. printemps et une semaine à la fin de ou « Master Chefs ». comme des projets pédagogiques L’accueil dans les écoles se fait de l’été, une école Montessori depuis Autant de services à la population qui innovants (peluche transitionnelle, 8h30 à 16h30. Un relais est assuré septembre 2012, et des projets seront donc entièrement gratuits langage des signes, spectacles, visites par la Focel de 7h à 8h30 et de comme COMENIUS, qui vise à pour les Buxangeorgiens au mois de à la médiathèque…). 16h30 à 19h. développer avec les enfants un lien janvier 2013.n Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 20. Le magazine 21 propose les livraisons à domicile pour les particuliers, le personnel des entreprises et collectivités, ainsi que les hôtels, leur permettant une halte goûteuse et relaxante. Une visite chez D. SUSHI permet égale- ment aux clients d’emporter ces saveurs asiatiques de qualité à leur domicile. Le gérant de cette nouvelle enseigne est français : D. SUSHI, un nouveau Philippe Schittenhelm, d’origine alsacienne, confir- mant ainsi que la bonne cuisine ne connaît pas de restaurant japonais de qualité frontières ! Pour sa part, l’équipe de D. SUSHI, forte de plus de dix ans d’expérience de l’art culinaire japo-D de nombreuses variations asiatiques, comme des nais et asiatique, s’engage à proposer à ses clients une cuisine de qualité, fine et toujours fraîche.n .SUSHI, un nouveau restaurant japonais, vient d’ouvrir ses portes dans le village, allée raviolis, des nouilles sautées, des pavés de saumon des Deux-Châteaux. Porté sur les fonts bap- grillés et de multiples autres déclinaisons. La carte de D. SUSHI est en effet une véritable invitation au D. SUSHI, 7, Allée des Deux-Châteauxtismaux par trois amoureux de la cuisine japonaise de Tél : 01 60 36 15 18qualité, les trois associés de D. Sushi propose des spé- voyage. En plus de la dégustation au restaurant de Horaires d’ouverture : de 11h30 à 14h30cialités japonaises « faites maison », mais également quantité de mets colorés et savoureux, D. SUSHI et de 18h30 à 22h30 7 jours sur 7 L’association « Sethi Petit Prince »lutte contre le Syndrome de Wiskott-Aldrich e 6 juin 2010, Azizah, jeune n’a été trouvé. Or, sans traitement, sonL maman de 23 ans, donnait nais- sance à son petit prince Sethi, jolibébé de 4,5 kg pour 55 cm. Hormis un espérance de vie est fortement réduite. A la fin du mois de septembre, il a donc été envisagé que Sethi pourraitvaisseau sanguin qui avait cédé dans son bénéficier d’un essai clinique internatio-œil lors de laccouchement, on ne pou- nal, la thérapie génique, ultime espoirvait imaginer ce que son petit corps pour prolonger sa vie. Il ferait partie descachait. Les premiers mois ont été 15 enfants dans le monde à suivre ce test,"normaux", malgré linstinct maternel de cinq à Boston, cinq à Londres et cinqsa mère, qui ne cessait de croire que à l’hôpital Necker de Paris.quelque chose nallait pas... Puis, les pre-miers symptômes sont apparus. Dabord Dans le but daider et de soutenir Sethiun eczéma persistant et virulent, puis des et les autres personnes atteintes du Syn-ecchymoses, de multiples infections et drome de Wiskott-Aldrich, l’associa-enfin des saignements inquiétants. tion «Sethi Petit Prince» a été créée. Offrir un rêve, partager une expérience,Le 14 mars 2011, à lâge de 9 mois, Sethi une aide aux frais dune hospitalisationentrait pour la toute première fois aux ou dun traitement… « Sethi Petiturgences. Il naura fallu que 48 heures auxmédecins pour trouver un diagnostic : Prince » est le reflet de la solidarité facele Syndrome de Wiskott-Aldrich, à la maladie ! Tous ensemble... tous unis !maladie génétique de la moelle osseuse. Le samedi 2 février, un spectacle au profitCela fait maintenant plus de 17 mois que de cette association sera d’ailleurs orga-Sethi a été diagnostiqué, mais son typage nisé au centre aquatique d’Alfortville,HLA étant extrêmement rare, aucun avec au programme de la natation syn- Pour plus d’informations, rendez-vous sur le sitedonneur compatible connu permettant chronisée, de la danse et bien d’autres http://princesethi.wix.com/sethi-petit-princedenvisager une greffe de moelle osseuse animations.n Courriel : princesethi@live.fr Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 21. 22 Activités sportives å La France est championne du monde! CHAMPIONNAT DU MONDE DE KARATÉ À BERCY Grande émotion quand les spectateurs et karatékas français ont entonné, avec fierté, Le Karaté Club de Bussy ç Jean-Michel Grunberg et Rudolph la Marseillaise. Hidalgo, aux côtés de Nadège Aït Ibrahim, aux premières loges! championne du monde de karaté! ttendu depuis 40 ans en France, le championnat du monde de Récré, qui n’est autre que le partenaire principal de l’événement. A karaté, qui s’est tenu à Bercy du 21 au 25 novembre dernier, a bien été vécu comme un moment historique par les 45 000 spectateurs venus applaudir la fine fleur du karaté, soit 1 300 athlètes, venus représenter Dans la loge officielle, aux côtés de Thi-Thu Hidalgo, présidente du club, Claude Louis, maire-adjoint délégué à la culture et aux Transports et Stéphane Barnier, conseiller municipal délégué aux associations sportives, ont pu voir, dans 110 pays. Un événement que n’ont pas voulu manquer les élèves du Karaté l’euphorie générale, l’élite française de karaté devenir championne du monde ! Club de Bussy, qui ont pu admirer le talent et les prouesses techniques des Une victoire qui portera peut-être chance au karaté qui espère acquérir ses lettres meilleurs. Des champions qu’ils ont aujourd’hui hâte de défier, le club ayant de noblesse en devenant enfin une discipline olympique. Réponse en 2013 ! invité les médaillés à un entraînement exceptionnel, à Bussy, en 2013. A noter également l’élection de Rudolph Hidalgo, professeur au KCBSG, Et la ville était présente doublement à ce championnat puisque Jean-Michel BEES2, au Comité directeur de la Ligue de Karaté de Seine-et-Marne, lors de Grunberg et Rudolph Hidalgo, professeurs au KCBSG, dirigent La Grande l’assemblée générale qui a eu lieu le 1er décembre, à Melun.n Le club Aïkido Bussy est né! es arts martiaux se portent très bien à Bussy. Pour preuve, l’arrivée L d’une nouvelle discipline, l’aïkido, attendue depuis longtemps dans notre ville. Voilà de quoi réjouir les passionnés et les futurs amateurs. Créé en août dernier, l’Aïkido Bussy est dirigé par Eric Person, professeur du Dojo qui compte une vingtaine d’années de pratique. Après des débuts à La Roche-sur-Yon, puis un long parcours durant lequel il a enrichi son expérience à Bourges, Troyes et Nantes, il a ouvert son premier club à Eme- rainville en 2004. Et aujourd’hui, son objectif est de continuer à transmet- tre sa passion à Bussy, car selon lui, l’enseignement est la voie naturelle et ne peuvent qu’être séduits par la devise pleine de sagesse de cet art martial : l’évolution traditionnelle d’un aïkidoka. « Enseigner oblige à restructurer ses "Le but de laïkido nest pas de corriger les autres, mais de se corriger soi-même". propres connaissances et les mettre au service des autres. Pour moi, le rôle essen- Après seulement quelques semaines de pratique, les élèves de l’Aïkido Bussy tiel d’un professeur est d’apprendre à ses élèves à être autonome afin que chacun ont déjà pu s’exercer lors d’un stage international organisé à Emerainville, puisse trouver sa propre voie. C’est d’ailleurs le sens du mot "do", qui signifie les 17 et 18 novembre. Au programme : étude des techniques à mains nues la voie, en japonais. » nous confie Eric Person. et pratique des armes (sabre, couteau et bâton en bois etc.). Si vous sou- haitez découvrir ou redécouvrir cette discipline dont l’objectif est de par- Construire une relation harmonieuse venir à un meilleur équilibre physique et psychique, n’hésitez pas à avec autrui et soi-même contacter le club, qui offre une semaine découverte gratuite.n En dehors de tout esprit de compétition, l’aïkido est un art martial non violent pratiqué dans le monde entier, aussi bien par des hommes, des JOURS D’ENTRAÎNEMENT : femmes que des enfants. N’exigeant aucune condition physique particu- Lundi 20h – 22h : Dojo du lycée Maurice-Rondeau lière, ni aucune préparation préalable, il permet à chacun de progresser Jeudi 21h – 22h30 : Espace Guy-Drut Emerainville selon ses possibilités et rechercher une plus grande maîtrise de soi, à son Vendredi 20h – 22h : Espace Métiss’âges-rue Jean-Monnet rythme et dans la convivialité. A noter que certaines personnes malvoyan- Renseignements : Eric Person - Tél : 06 78 01 14 02 tes pratiquent régulièrement l’aïkido. Et tous les adeptes de cette discipline Site :www.aikido77.com Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 22. Activités sportives 23 Bruno Bachap peut être fier de la très belle performance Palmarès : de ses jeunes protégés. CATÉGORIE ROOKIE : Homme -16 ans : 2e Julien BRICHE Femme -16 ans : 1ère Kathelyne CHAPUIS 2e Clarisse AHMED 3e Jessy-Morganne TRANCHOT CATÉGORIE CRÉATIVE Femme –10 ans : 1ère Sandra PAJIC Femme 10-13 ans : 1ère Marine BAKRI 2e Anaëlle PUISAIS CATÉGORIE MUSICAL : CHAMPIONNAT NATIONAL ADVANCE CHALLENGE VII Femme –10 ans : 1ère Sandra PAJIC Team Phoenix plane! près une brillante participation en mai 2e Camille HURION Femme 11-13 ans :A dernier à Castelnau-le-Lez, grâce à une pre- mière place de Marine Bakri en MusicalFemme 9-10 ans et une belle 4e place de Sandra Pajic 1ère Justine SEGA 2e Marine BAKRI 3e Anaëlle PUISAISà l’Open FDC VI, compétition internationale d’artsmartiaux acrobatiques, le Team Phoenix continue sa CATÉGORIE ARMES :progression et multiplie les manifestations. Femme –14 ans :Durant la fête des enfants organisée par l’Amicale des 1ère Marine BAKRIVietnamiens de Bussy, à Herzog, le 28 octobre der- 2e Sandra PAJICnier, les protégés de Bruno Bachap ont impressionnéles spectateurs présents, ébahis devant des démons- CATÉGORIE TEAM :trations à couper le souffle. Ce rendez-vous a servi enquelque sorte de préparation pour une rencontre que Femme –16 ans :toute l’équipe attendait de pied ferme. 1ère Marine BAKRI & Sandra PAJICUn triomphe : 2e Justine SEGA16 médailles et une coupe å & Anaëlle PUISAISLors de la compétition nationale qui s’est tenue le10 novembre à Magny-Le-Hongre, Team Phoenix adémontré tout le talent et le potentiel de ses athlètes.Cette rencontre se présentait sous de bons auspicesdans la mesure où l’année dernière, sur les 12 compé-titeurs engagés, 10 avaient remporté une récompense !Détendus mais déterminés, les athlètes de Team Phoenixont raflé la mise et ont affiché des résultats spectacu-laires : 16 médailles et une coupe pour seulement9 participants. Bravo au club qui a su porter très haut ç éles couleurs de Bussy et bonne continuation ! n å L’Aerial est une roue sans les mains. ç Le Back flip nécessite beaucoup de tonicité, de concentration, d’équilibre et … d’entraînements. é Dans leur kimono de compétition d’inspiration japonaise, les jeunes athlètes posent devant les juges, le regard froid, afin de montrer toute leur détermination, juste avant les épreuves. Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 23. 24 Activités sportives Au club de boxe khmère « PRODAL BORAN », on gagne tous ensemble. Victoire sans bavure par K.O. pour le jeune Kevin Guillot dans la catégorie des 76 kg. Casque blanc, HUOT Sam Heat a également dominé son adversaire en finale dans la catégorie des 91 kg. mettre son savoir et permettre à ses compétiteurs de donner le meilleur d’eux-mêmes. e samedi 8 décembre à Pantin s’est tenu le senté le club Prodal Boran par son esprit combatif L Le club Prodal Boran a fait preuve de solidarité, premier trophée d’Ile-de-France de boxe et son humilité. La révélation de cette journée a été notamment à travers la participation de six de leurs khmère organisé par le club APAPSEP de celle de Kévin GUILLOT (23 ans). En à peine un membres en tant que juge et arbitre lors de ce tro- Monsieur SOR Siboline, sous l’égide de la FAMK an d’expérience en tant que compétiteur et avec phée d’Ile-de-France (POU Leng, Benjamin Pous- (Fédération des Arts Martiaux Khmers en France). un entraînement régulier et assidu depuis trois ans, set, Nicolas Nozeret, Nicky HOUR, Estelle Quatre boxeurs du club Prodal Boran ont parti- Kévin a gagné en finale par K.O. avec un coup de HOUR et Jennifer Le Fur). Sous l’œil attentif et cipé à cette compétition régionale avec courage, coude retourné dans la catégorie des 76 kg. expérimenté du superviseur des superviseurs de la détermination et respect des adversaires. Trois des Enfin, le boxeur HUOT Sam Heath (23 ans) a fait FAMK Olivier Perrotin, les juges-arbitres récem- quatre boxeurs ont remporté la finale dans leur son retour dans le milieu de la compétition de boxe ment formés ont pu œuvrer au bon déroulement catégorie de poids respectifs. khmère lors de ce trophée d’Ile-de-France. Il a de la compétition. Enfin, d’autres membres du SATH Vyrhak (23 ans) y a fait ses débuts dans la combattu avec un sang froid hors du commun et club Prodal Boran ont agi dans l’ombre en appor- compétition de boxe khmère. Il a combattu avec remporté la finale dans la catégorie des 91 Kg. tant leur touche personnelle, par exemple en pre- ténacité et remporté la finale d’Ile-de-France dans Toutes ces victoires font la fierté de chacun des nant des photos (Céline Bossart) ou en aidant à la catégorie des 61 kg. René Mundwiller est ensuite membres du club Prodal Boran, de sa présidente, installer le ring… Cela va sans dire qu’au club monté sur le ring. Malgré sa défaite en demi-finale Bonna HOUR, ainsi que de l’entraineur Sok Thy Prodal Boran, l’esprit d’équipe est à l’honneur ! dans la catégorie des 63 Kg, il a brillamment repré- HOUR, qui s’est investi chaque jour pour trans- Un grand merci à toutes et à tous. n Club de tennis de table Résultat des compétitions Le club de tennis de table buxangeorgien peut être satisfait de son début de saison. Si certaines équipes ont connu quelques résultats mitigés, le bilan global reste positif. Espérons que nos pongistes poursuivent leur progression! FFTT UFOLEP À 4 28 septembre 9 octobre Bussy 1- Montois ATT 1: 29-31 Bussy 1 - Noisiel 2 : 26-13 Champs s/marne 3 - Bussy 2 : 25-35 Ferrières 4 - Bussy 2 : 19-20 Dammartin CTT 6 - Bussy 3 : 11-19 Coubert 2 – Bussy 3 :24-15 5 octobre 23 octobre La Ferté s/J – Bussy 1:13-7 Ferrières 3 - Bussy 1: 8-31 Bussy 2 - Roissy TT US 4 : 28-32 Bussy 2 - Gretz 1: 31-8 19 octobre UFOLEP À 6 Bussy 1 - Meaux TT 3 : 33-27 16 octobre 2012 Monthyon CTT 2 - Bussy 3 : 12-18 Nangis - Bussy 1 : 46-17 Bussy 2 - Chambry : 20-43 Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 24. Tribunes 25 LE GROUPE « UNE NOUVELLE QUALITÉ DE VILLE » Aubin-Dominique LENGHAT, Monique CHENOT, Gwenaël FOURRENouvelle année, Nous savons que la commune est trop petite pour s’oc- cuper de toutes ces fonctions. Il nous faut donc trouver les territoires du milieu, dont Bussy y sont exclus. Urgence ! Les enjeux sont cruciaux ! Il s’agit de nous,nouveaux horizons. une échelle de pertinence qui puisse répondre aux digni- Buxangeorgiens ! a Décentralisation, le Grand Paris, le SDRIF, tés de la vie auxquelles nous avons droit. Nous devons nous doter d’une structure de dialogues etL Marne-La-Vallée, la Communauté dAggloméra- tion de Marne et Gondoire, Bussy Saint Georges...comment sy retrouver ? Aujourd’hui, beaucoup de monde s’occupe de cette ques- tion…ailleurs : le Grand Paris, le SDRIF de la Région, lEPAMarne... de décisions afin de poursuivre la réalisation d’un vérita- ble Bassin de Vie intégrant toutes les fonctions de dignité humaine qu’attendent nos habitants, et capable dorien-Chacun d’entre nous réclame tout légitimement, qu’à Prenons le cas du Grand Paris. Le Conseil Régional d’Ile ter les choix stratégiques, comme le Grand Paris, quipartir de son lieu d’habitation, il puisse trouver du tra- De France soumet aux territoires qui le composent, son vont conditionner le développement de Bussy Saintvail, avoir accès à tous les degrés de l’éducation, à la santé, Schéma directeur de planification urbaine, le SDRIF Georges dans les 50 prochaines années.aux différents sports, à la culture…, et ceci dans une rela- incluant le Grand Paris, qui nous engage tous sur les 25 Nous profitons aussi de cette tribune pour souhaiter àtive proximité. Cest un Bassin de vie, défini comme prochaines années. Qui y trouve-t-on ? Le Sdrif propose l’ensemble des Buxangeorgiennes et Buxangeorgiens une bonheur et de prospérité.nl’espace dans lequel se déroule la majorité des activités et des orientations de cohérence autour de 14 Territoires excellente année 2013. Recevez nos vœux de santé, dedes déplacements des habitants : habitat, emploi, équi- d’Intérêt Métropolitain, et Bussy Saint Georges n’y figurepements, services, commerces, culture, sports, loisirs…, pas… Mieux, Noisy le Grand est tourné vers la premièrec’est l’espace qui assure la mixité des fonctions. couronne, le Val d’Europe est regroupé avec Meaux, et http://www.bussyps.com/ LE GROUPE « AVENIR DE BUSSY » Nabia PISI, Xuan-Son KOUUne mesure injuste Mais le maire, Hugues Rondeau, n’est pas à une pirouette démagogique près pour soigner sa commu- avant tout dans l’égalité des contribuables devant l’im- pôt. Il s’agit bien là d’assurer une répartition plus justeet une atteinte au principe nication. Au conseil du 12/12/2012, sa majorité entre tous les citoyens, au regard de leurs capacitésdégalité et d’équité entre explique qu’elle tente de contourner cette contrainte financières. Voilà l’idée que nous nous faisons de la en votant la gratuité de la restauration scolaire, des justice fiscale.Buxangeorgiens études surveillées des enfants, des frais d’accueil aux ans le budget primitif 2012, la majorité muni- Que penseront donc les Buxangeorgiens qui n’auront pasD centres de loisirs et dans les crèches pour le mois de accès à ces cadeaux ciblés ? cipale a inscrit une baisse de 5% des impôts janvier 2013. nouvelle année 2013.n locaux. Compte tenu des finances désastreuses Nous vous présentons nos meilleurs vœux pour cettede la commune, cette mesure a été contestée par la Si cette mesure est légale, elle est en réalité injuste carChambre régionale des comptes, et la municipalité a elle ne concerne qu’une fraction de la population soitfinalement dû y renoncer suite à l’injonction du préfet. 2000 foyers. Or le principe d’égalité fiscale se traduit Avenirdebussy.free.fr LE GROUPE « BUSSY GAGNANT » LE GROUPE « BUSSY EN ACTION » Yann DUBOSC Pierre LAFAYEChambre régionale des Comptes & justice :cocktail explosif pour le Maire ! Le dernier rapport de la CRC plus sévère que jamais avec la gestion de la majoritéL e énième rapport de la CRC est arrivé : absence de fiabilité des comptes, L insincérité, graves manquements récurrents aux règles comptables et bud- a Chambre Régionale des Comptes dans son dernier rapport présenté gétaires, suspicion de double facturation, violation très évidente des règles récemment au conseil municipal, est extrêmement sévère avec la gestionde marchés publics, dépenses à l’évidence très éloignées de l’intérêt local... passée de la commune. Ainsi, sont évoqués un manque de fiabilité desEt des remarques liées à ce que je dénonce depuis 2008 : voyages du Maire, comptes, des manquements aux règles de la comptabilité publique, des anoma-conseils juridiques, informatique (4,4 millions / 4 ans), opportunité des PPP... lies comptables, des insincérités budgétaires, et un non-respect des règles relati-Notre commune est devenue la honte de la Seine et Marne et de l’Ile de France. ves aux marchés publics.Mes décisions : alerter ANTICOR, écrire au Président de la République, voire Tout cela confirme s’il en était besoin, les réserves que nous émettons depuis 5porter plainte pour accéder aux dossiers du pénal. ans sur la gestion financière de notre ville. Il faut attendre maintenant les suitesMon objectif : défendre au mieux les intérêts des Buxangeorgiens, nos intérêts. qui seront réservées à ce rapport par la juridiction financière. En cette période de fin d’année, je souhaite de bonnes fêtes à tous les Buxangeor-maire qui a plongé Bussy dans la faillite. n giens ainsi qu’une excellente année 2013. nJe défie quiconque de vouloir trouver une excuse ou un soutien politique à un www.yanndubosc.com / yann.dubosc@gmail.com / www.bussyenaction.fr https://twitter.com/yannduboscBussy / http://www.facebook.com/yann.dubosc Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 25. LE MAGAZINE MUNICIPAL D’INFORMATIONS DE BUSSY SAINT-GEORGES N° 150 - Décembre-Janvier Réalisation: Service communication, Hôtel de Ville, place de la Mairie, 77600 Bussy Saint-Georges. Tél : 01 64 66 24 24 DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : Hugues Rondeau. DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION :26 Etat civil Florent Perez. RÉDACTEURS : Fabienne de Fromentel, Fabien Jambart, Sabah Boushaba, E-Medi@. PHOTOGRAPHES : Tout en photo 06 87 25 23 00 et Marina Cheptea MAQUETTE, MISE EN PAGE : Eric Stetten, E-Medi@ - 01 55 62 00 40. FRANCK GIRARD ENVIE D’IMAGES STUDIO IMPRESSION : Le Réveil de la Marne. Psychanalyste Studio photo dédié à la prise de vue : portrait DÉPÔT LÉGAL : Décembre-Janvier. ISSN : 1284-1978. 2, rue César - Tél : 06 76 48 79 72 denfants, de famille... shooting pour les cas- tings, "book", portraits dartistes, photogra- JOHANNA DEN HOLLANDER phie artistique. Praticienne de Neurofeedback (technique de neuro-éducation) Pour tout renseignement, sadresser à Envie dImages au 01 64 66 72 72. 2 Place Fulgence-Bienvenüe - Tél: 06 74 90 89 71 Sites : enviedimages.com BOUCHERIE DE LA PLACE pro.enviedimages.com Boucherie Halal 3bis Grand’Place Ouvert tous les jours de 9h à 20h, sauf le lundi matin 8, place de la Marne - Tel : 01 64 27 19 70 HAIR LINE - SANTA COIFFURE Salon de coiffure mixte afro/européen/asiatique + barbier 6, Passage Carter et 14, rue Paul-Delouvrier - Tél : 01 64 67 32 44 Horaires d’ouverture : les lundi, mercredi, jeudi et vendredi de 10h à19h, le samedi de 9h à 19h BUSSY CASH AND CARRY Alimentation générale indienne – Bazar indien 3, rue Konrad-Adenauer - Tel : 01 60 03 57 14 PHOTO PRO STUDIO Studio photo 100% familles Ce nouveau studio photo convient parfaite- ment pour les prises de vue nécessaires à l’en- richissement de votre album photos de famille et à différents types de prises de photos. Pour plus de détails et réservation en ligne, visitez le site web : www.photoprostudio.fr 3 bis, Grand’Place Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier
  • 26. Vie pratique 27 PROFESSIONS MÉDICALES - PARA-MÉDICALES - BIEN-ÊTRE MÉDECINS GÉNÉRALISTES MÉDECINS HOMÉOPATHES PROFESSIONS PARA-MÉDICALES PÉDICURES-PODOLOGUES M. Gozlan Michel -Tél. 01 60 17 69 64 DIÉTÉTICIENNE Mlle Chardaire Sandrine ET SPÉCIALISÉS Mme Hoffmann-Raveloson Clara - Tél. 01 60 43 16 92 ou 06 72 27 07 53CARDIOLOGUES Mlle Baudouin Ludivine - Tél. 06 38 86 66 59 Tél. 01 64 66 88 88 Mme Bertrand Emeline -Tél. 01 64 77 01 42 M. Dessaux Geoffroy -Tél. 01 64 66 78 62M. Peyrot Jean-Marc -Tél. 01 64 76 47 42 M. Ternon Rodolphe -Tél. 01 64 66 33 33 Mme Olier Marie-Christine -Tél. 0164661484Mme Jeunet-Hurreesing -Tél. 0164669121 ERGOTHÉRAPEUTE MÉDECIN MÉSOTHÉRAPEUTE Mme Martin - Tél 06 47 98 05 63 PSYCHOLOGUES,DENTISTES Dr Taïfor-Bencheikh Fatima Mme Leloutre - Tél 06 16 57 92 21 PSYCHOTHÉRAPEUTES,Mme Carret Laurence -Tél. 01 60 94 41 02 Tél. 01 64 77 59 04 PSYCHANALYSTESMme Dang Mong-Hoan -Tél. 0164660860 GRAPHOTHÉRAPEUTE Mme Sirica -Tél. 06 68 60 70 36 Mme Adélaïde Alexandra -Tél. 0625466661Mme Dang-Vo -Tél. 01 64 66 82 64 MÉDECINS NUTRITIONNISTES Mme Auzias Viviane - Tél : 06 83 08 71 38Mme Daviaux Laure -Tél. 01 64 66 95 95 Mme Ho-Nguyen Mong-Quyen INFIRMIÈR(E) S Mme Choulze Marlène - Tél : 06 67 11 64 80Mme Fourcade -Tél. 01 60 21 01 27 Tél. 01 64 66 07 84 Cabinet d’infirmières Ajzenberg et Cabinet de Mesdames Ferreira etM. Jaubert Vincent -Tél. 01 64 66 27 79 Mme Jugie-Rongier Anne-Sophie Pietrobon -Tél. 01 64 66 42 46 Jouannaud -Tél. 01 64 66 33 99M. Naili Abderrahim -Tél. 01 64 66 25 25 Tél. 01 64 66 04 50 Mme Corneil - Tél. 01 64 66 17 31 Mme Gil Catherine - Tél. 06 87 22 62 52Mme Solinhac Fabienne - Tél. 0164662525 Mme Kieken - Tél : 01 64 66 17 31 Mme Hidalgo Thi-Thu -Tél. 06 86 28 41 43Mme Vernier Sandrine -Tél. 01 64 66 25 25 OPHTALMOLOGISTES Mme Dozias-Maerte, Mme Dhaouadi et M. Bokobza Sébastien Mme Lachkar -Tél. 06 63 77 97 41 Mme Publier -Tél. 01 64 66 11 33 Mme Mytnik Brigitte-Tél : 06 82 96 85 52GYNÉCOLOGUES OBSTÉTRICIENS Tél. 0164772279 Bussy Soins infirmers -Tél. 01 64 66 05 77 Mme Queyrel Sandrine - Tél.: 0661107737Mme Forascu Ruxandra-Tél : 09 67 17 7238 M. Rabah-Benabbas Salim -Mme Hozer Brigitte -Tél. 01 64 66 07 89 Tél. 01 64 77 49 61 MASSEURS-KINÉSITHÉRAPEUTES Mme Rodier -Tél. 01 64 66 30 69M. Séguret Philippe -Tél. 01 64 66 85 59 Mme Barbé -Tél. 01 64 66 10 12 Mme Sirica Marie -Tél. 01 64 77 51 59 ORTHODONTISTES M. Belgacem Mounir-Tél : 01 64 67 05 35 M. Stecher Alain -Tél. 01 64 66 04 20MÉDECINS GÉNÉRALISTES Mme Ho Vo Tuan -Tél. 01 64 66 10 00 M. Champrobert Francis -Tél. 0164660902M. Apithy -Tél. 01 64 66 74 88 Mme Ho Bich -Tél. 01 64 66 10 00 M. Chauvel Stéphane -Tél. 09 51 71 55 46Mme Bachelard Elisabeth Mme Si Kimget -Tél. 01 64 77 50 08 M. Lemaire Cédric -Tél. 01 64 66 10 12 BIEN-ÊTRE ET SANTÉTél. 01 45 14 66 00 M. Martin Thierry -Tél. 01 64 66 09 39 ENERGIE TRADITIONNELLE CHINOISEMme Blin Marie -Tél. 01 45 14 66 00 PÉDIATRES M. Menigoz Raphäel -Tél. 01 60 94 12 84 M. Baldin -Tél. 01 64 66 12 79M. Dang Christian -Tél. 01 64 77 10 57 Mme Buzot Corinne -Tél. 01 64 66 27 16 M. Reichenbach Guillaume - Tél. 0160941284 Mme Meyer -Tél. 06 60 58 80 50Mme Hoffmann-Raveloson Clara Mme Seguret Brigitte -Tél. 01 64 66 42 80 M. Vogel Alexandre-Tél : 09 51 71 55 46Tél. 01 64 66 88 88 RÉFLEXOLOGIE PLANTAIRE SAGES-FEMMES NATUROPATHESMme Ho-Nguyen Mong-Quyen Relaxasia - Massages thaï Tél. 0684497345 Mme Jacobee Martine -Tél. 01 64 66 22 83 M. Huyghe Fabrice -Tél. 06 07 09 66 17Tél. 01 64 66 07 84 Mme Fayada -Tél. 01 64 76 31 17 Mme Bret Annie -Tél. 01 64 66 22 83 Sagesse de Vie - Tél. : 06 14 39 15 66M. Klein Jean-Michel -Tél. 01 64 66 06 09 Mme Nestile Aliénor -Tél. 01 64 77 13 74 MASSAGE,BIEN-ÊTRE ET NUTRIPUNCTUREM. Le Bozec Jérôme -Tél. 01 45 14 66 00 ORTHOPHONISTES Mme Fayada -Tél. 01 64 76 31 17Mme Porro Dominique - Tél. 01 64 66 33 33 PHARMACIES Mme Bertrand Jocelyne -Tél. 0164662009M. Renaud Gilles -Tél. 01 45 14 66 00 Pharmacie Ancel -Tél. 01 64 77 29 50 Melle Buet Sylvia - Tél. 0160039285 RELAXATIONM. Seing Sao -Tél. 01 64 77 29 54 Pharmacie du Marché - Tél. 0164668569 Mme Duchaussoy Estelle -Tél. 0164772428 Mme Barin Véronique -Tél.: 06 28 53 59 92M. Ternon Rodolphe -Tél. 01 64 66 33 33 Pharmacie de La Croix Saint-Georges Mme Facundo Frédérique -Tél.: 0164668935 M. Luchez Lucien -Tél. 06 10 87 97 06M. Thao François -Tél. 01 64 76 67 12 Tél. 01 64 66 17 96 Mme Grangeard Isabelle -Tél. 0164662009 Michèle Magnétiseuse -Tél. 06 88 60 04 61Mme Tran Doan Phuong - Tél. 01 64 67 02 56 Pharmacie de la Gare -Tél. 01 64 66 90 07 Mme Oudin Fabienne -Tél. 01 64 66 20 09 Mme Robert Mahnoosh -Tél. 06 70 22 05 65M. Zaghlan Atef -Tél. 01 64 66 76 82 Pharmacie du RER -Tél. 01 64 66 90 84 Mme Lemaire Diane -Tél. 01 64 66 89 35 Mme Rouvier Tania -Tél. 06 09 63 02 06 Pharmacie O Vert -Tél. 01 64 76 30 82 ORTHOPTISTEMÉDECINS ACUPUNCTEURS SHIATSUM. Seing Sao - Tél. 01 64 77 29 54 LABORATOIRES Mme Munch Anne-Lise - Tél. 0164766354 Mlle Baudouin Stéphanie -Tél. 0677881254Mme Ho-Nguyen Mong-Quyen D’ANALYSES MÉDICALES ou 0673611446 Mme Descroix Stéphane -Tél. 0680333678Tél. 01 64 66 07 84 Dr Rostoker -Tél. 01 64 77 21 21 Mme Taurand Fanny - Tél. 01 60 03 59 96 Dr Harrabi -Tél. 01 64 66 27 27 ou 06 83 02 78 97 SOINS ENERGETIQUES-TRAMEMÉDECIN ALLERGOLOGUE Mme Ananian -Tél. 06 03 94 17 32 RADIOLOGIE OSTÉOPATHESMme Taifor-Bencheikh Fatima - Centre d’imagerie médicale Galilée Mme Courtois Véronique -Tél. 0164667927 SOPHROLOGUESTél. 0164775904 Tél. 01 64 76 80 94 M. Coste Jean-Louis -Tél. 01 64 66 01 43 M. Degrincourt -Tél. 06 71 75 74 16MÉDECIN ENDOCRINOLOGUE M. Faverolle Nicolas -Tél. 01 64 66 79 27 Mme Foubert Berlet -Tél. 06 62 32 61 69Mme Jugie- Rongier Anne-Sophie VÉTÉRINAIRES M. Lieuré Benjamin -Tél. 01 60 94 13 63 Mme Hedwig Lötscher ChamodonTél. 01 64 66 04 50 Dr Leroux -Tél. 0164668484 M. Martin Thierry -Tél. 01 64 66 09 39 Tél. 01 64 66 10 16 ou 06 75 48 87 84 Dr Lacaze-Masmonteil Mme Techer Anne -Tél. 06 32 66 24 11 Mme Nugier Sandrine - Tél. 06 70 07 07 22 Tél. 0164668484 M.Teissedre-Dalou François - Tél. 0616303738 Mme Trécul Delphine -Tél. 0164662892LE SERVICE SOCIAL EFFECTUE: DES PROFESSIONNELS À VOTRE SERVICE AIDE JURIDIQUELe lundi matin de 9h00 à 12h00, une permanence sur rendez-vous. Un consultant juridique du CCAS en partenariat avecElle sera assurée à tour de rôle par Mme DELASSUS l’AVIMEJ assure une permanence et propose une informa-et Mme MOAL, (assistantes sociales). tion générale sur les droits et obligations. Il vous reçoit surPour prendre rendez-vous, vous pouvez contacter le rendez-vous uniquement auprès du CCAS au 0164666192secrétariat, Mme TAVERNIER, au 01 69 67 44 04. EGEE (ENTENTE DES GÉNÉRATIONS POURCAISSE D’ALLOCATIONS FAMILIALES L’EMPLOI ET L’ENTREPRISE)Plus de permanences en mairie. Vous avez un projet de reprise d’entreprise, de créationAccueil sans rendez-vous au 4, rue Saint-Hubert à Chelles, d’une structure de type artisanal, commercial ou industriel,du lundi au vendredi de 9h à 11h30 et de 14h à 16h30. le conseiller de l’association EGEE peut vous accompagnerTél. 0164724686 dans votre approche.Permanences à Lognes, lundi, mardi et mercredi Sur rendez-vous uniquement au 0164666879de 9h à 11h30 sur rendez-vous au 0164724686 PETITE ENFANCEPSYCHOLOGUE POUR ENFANTS ET ADOLESCENTS Des permanences et consultations duMelle Binot vous reçoit: mercredi de 9h Service Santé Petite Enfance (anciennement PMI)à 13h et de 14h à 18h, jeudi et vous sont proposées au Relais Assistante Maternellesvendredi de 14h30 à 18h30 et un samedi par mois (11 rue de la Pyramide) avec Mme Brault, infirmière puéricultrice,de 9h à 13h.Sur rendez-vous uniquement au 0684514242 sur rendez-vous au 0164772885 ou 0169674451 ou 52, et/ou le Docteur Le Calvez, sur rendez-vous au 0164772885.CONCILIATION IMMOBILIÈRE-ASL En cas durgence, vous pouvez contacter le secrétariat duM. Alexandre vous reçoit le vendredi de 17h à 19h en mairieSur RV uniquement au 01 64 66 68 79 Service Santé Petite Enfance à Noisiel au 0169674451 ou 52.NOTAIRE Consultation de planification par le Docteur Marinier,Permanence notaire le mercredi matin en mairieSur rendez-vous uniquement au 0164666816 du lundi au jeudi de 9h à 12 h 30 et de 14h à 17h (fermé au public le mardi après-midi)AVOCAT avec ou sans rendez-vous.Permanence le 1er jeudi de chaque mois de 16h à 18h.Sans rendez-vous. Renseignements au 0164662424 Renseignements auprès du secrétariat au 01 69 67 31 68 Bussy Saint-Georges N° 150 - Décembre / Janvier