• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Journal de bussy numéro 131
 

Journal de bussy numéro 131

on

  • 885 views

 

Statistics

Views

Total Views
885
Views on SlideShare
885
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
2
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Journal de bussy numéro 131 Journal de bussy numéro 131 Document Transcript

    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page1 Bussy PARI TENU POUR LE MONDE EN FÊTE 2011, ANNÉE DU CHAT LA MÉDIATION CULTURELLE ÉTEND DEUX ÉQUIPES DU TENNIS CLUB PAGES 4 & 5 PAGE 7 SA TOILE PAGE 12 EN NATIONALE PAGE 20 LE MAGAZINE MUNICIPAL D’INFORMATIONS - MARS 2011 n°131 Saint-Georges Restauration scolaire: 2800 repas servis chaque jour
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page2
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page3 Sommaire - Edito 3 4 Vie de la cité Savoir se remettre en question. A insi que j’ai pu le démontrer, dans la droite ligne de ce que je dénonce depuis presque une décennie, la crise actuelle que nous traversons 4 & 5. Succès total pour le Monde en Fête et son corollaire insupportable de l’augmentation des 6. A la découverte de l’Inde à la médiathèque 50 % d’impôts, décidé par arrêté préfectoral au mois de 7. L’année du Chat démarre bien avec l’AVB décembre 2010, trouve ses origines dans le désengagement 8 Dossier de l’Etat. Il n’est plus besoin de démontrer, le dernier journal municipal l’illustrant à grand renfort de chiffres puisés à l’EPAMARNE même, que l’Etat a tourné le dos aux villes nouvelles et n’entrevoit plus notre développement que comme une source de revenus pour son 8 à 11. 2800 repas servis quotidiennement bras armé qu’est l’aménageur public. à la cantine Tout le dispositif d’aide a peu à peu disparu, à commencer par, en 1999, la Dota- tion Globale d’Equipement (D.G.E.) qui nous était propre jusqu’à la subven- tion d’équilibre biffée d’un trait autoritaire par le président Sarkozy en 2008. 12 Vie municipale Ce contexte particulier qui provoque notre malheur m’exempte-t-il pour autant d’un examen de conscience? Plus je rencontre mes concitoyens, moins il m’appa- raît possible de se contenter de ce discours, certes vrai, sur la responsabilité de l’Etat sans pour autant reconsidérer complètement le fonctionnement de la col- lectivité territoriale. 12. Et si on démocratisait la culture ? S’il n’est pas évident de trouver en interne l’équivalent d’une dizaine de millions 13. De nouvelles permanences pour économiser d’euros qui nous manqueront encore en 2011, j’estime pour autant indispensable l’énergie de changer radicalement notre mode de fonctionnement. Il n’est pas possible en 14 & 15. Bussy est-elle surendettée ? période de crise de ne pas se remettre en question. Les nations européennes confron- 16 & 17. Séjours d’été : du Canada à la tées à des lendemains économiques qui déchantent - de l’Irlande à la Grèce en 19 Le magazine Bulgarie passant par le Portugal - révisent drastiquement leurs politiques publiques. Bussy Saint-Georges, à son petit niveau, pourrait-il échapper à cet aggiornamento? Ma réponse est d’autant plus simple qu’elle a déjà trouvé ses applications immé- diates. Je viens de nommer à la tête de l’administration de Bussy comme direc- teur général des services celui qui fut en poste longtemps à Sens, dans l’Yonne. Notre responsable des services techniques a été pour sa part licencié. Il sera rem- placé par l’un des collaborateurs de Serge Dassault à Corbeil-Essonnes. Nous 19. Can’t Stop : au paradis du skate avons en outre nommé à la place des techniciens, notamment pour ce qui concerne le suivi de nos bâtiments, des ingénieurs issus du secteur privé. En fait, c’est tout l’encadrement de la mairie qui est renouvelé. Nous tentons aussi d’ap- 20 Sport pliquer un contrôle de gestion des plus sévères. Semaine après semaine, nous remettons à plat nos procédures pour optimiser nos dépenses et nos recettes. Dans un souci de transparence, j’ai communiqué, lors des différentes commissions des finances, à la majorité comme à l’opposition, ce bouleversement complet de nos habitudes de travail ainsi que des hommes qui conduisaient jusqu’alors l’admi- nistration de Bussy Saint-Georges. 20. Tennis : garçons et filles en Nationale 4 Alors que l’Etat maintient sa position de geler les dotations et subventions pen- 21. Adeline Noiseau triomphe au tir à l’arc dant trois exercices jusqu’en 2013, il nous est nécessaire de reconsidérer sous un 22. Retour sur les stages multisports de février angle différent - celui d’une paupérisation évidente de la collectivité - chacune 23. Les boxeurs du Prodal Boran montrent de nos actions. l’exemple Je n’ai jamais prétendu que ma gestion n’était pas perfectible; tant j’ai conscience 24 Pratique que c’est le cas de tout ce que nous entreprenons ici-bas. Il est de mon devoir de veiller à ce que chacun des travers possibles soit corrigé. Depuis cette augmenta- tion d’impôt de 50 % qui a entraîné la colère d’une grande majorité d’entre vous, je prends les critiques tels des conseils. Refusant d’être enfermé dans une tour d’ivoire, je porte avec une certaine souffrance morale la recherche de solutions pour une collectivité cherchant à donner le meilleur d’elle-même. Sans perdre pour 24 Courrier des lecteurs autant le souci premier de notre identité résidentielle, douce à vivre entre parcs et jardins, que j’ai conduite avec détermination sur près de quatorze années.  25. Tribunes 26. Etat civil Hugues Rondeau 27. Professions médicales Votre Maire Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page4 4 Vie de la cité Plus de 600 personnes ont répondu présent Le Monde en Fête? Pari tenu! Répondant à linvitation de lEglise Catholique du Val-de-Bussy, plus de 600 personnes de tous pays ont partagé danses, chants et repas, le samedi 26 février, pour la cinquième édition du Monde en Fête. Cette rencontre fraternelle et conviviale entre les habitants des différentes communes de notre secteur pastoral a parfaitement rempli ses objectifs. T oute l’équipe d’organisation du Monde en Fête adresse un immense Maghreb et les pays musulmans, le Portugal, l’Inde, l’Amérique Latine, le merci à tous les visiteurs, à tous les bénévoles, à toutes celles et ceux Laos, le Cambodge, le Viêt-Nam et la France. Les jeunes sont chargés d’en- qui se sont engagés, ont offert de leur temps, de leurs idées, de leur quête, ils interrogent les gens dans tous les stands sur leurs produits, leur his- énergie et de leur enthousiasme au service de cette édition 2011, qui s’est toire et leur motivation pour participer au Monde en Fête; nous sommes déroulée le 26 février dernier au gymnase Maurice-Herzog. Cette nouvelle dans une joyeuse ruche bourdonnante de rires, de rencontres, de dégusta- édition d’une fête qui compte désormais dans le paysage buxangeorgien a ras- tions diverses, et les enfants de se précipiter sur la barbe à papa! semblé, au-delà, de notre commune des habitants de toutes origines géogra- Et puis le spectacle commence, et si l’on voit des artistes de tous âges chan- phiques et religieuses qui sont heureux d’œuvrer à la collaboration des ter, danser, on a le plaisir de retrouver sur scène beaucoup de jeunes et d’en- cultures, de permettre que notre mondialisation locale se vive dans le plaisir fants qui portent avec naturel et fierté des tenues traditionnelles, qui chantent de la rencontre mutuelle, plutôt que dans le « choc des civilisations ». La fête ou jouent de la musique avec talent et enthousiasme. Il a fallu répéter, s’ap- a commencé à 16h par la visite des stands où chacun avait eu à cœur de pré- prêter pour présenter le meilleur de soi-même et de son pays d’origine! Et il senter les joyaux de son pays d’origine, ou de celui de ses parents d’ailleurs… a fallu aussi s’accorder tous ensemble, toutes « origines » confondues pour se La mondialisation à visage humain, nous l’avions à portée de main: 11 stands prêter les tenues choisies pour le défilé de mode et pour répéter ensemble cette représentant les pays d’Afrique, les Antilles-Guyane-Réunion, l’Italie, le chorégraphie avec son final si émouvant: « We are the world ». C’est vrai, Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page5 Vie de la cité 5   « Nous sommes le monde », Nous sommes des femmes, des tions précédentes, à la satisfaction des invités comme des hommes du monde entier, réunis sur ce petit bout de planète bénévoles au service. Et cette année, un buffet particulière-  Voilà un stand qui qu’est notre secteur de Bussy et nous sommes heureux de vivre ment abondant, puisque tous les gourmands ont pu se res- a vu défiler nombre de en paix « malgré » et « grâce à » toutes nos différences. Nous servir! Merci à tous ceux qui ont nous ont fait profiter de leur jeunes gourmands… avons été heureux de collaborer, de travailler ensemble à ce talent culinaire. Un petit moment moment, où peut se vivre une expérience de convivialité, Après la farandole finale, voilà que grâce à de nombreux volon- de répit pour les d’amitié, de rencontres nouvelles entre habitants d’un même taires, la salle des fêtes redevient gymnase, l’enchantement Scouts et Guides de secteur qui viennent de tous les coins de France et de tous les prend fin. Mais dans tous les cœurs, il reste un air de bonheur, France, qui n’ont pas ménagé leur peine, coins du monde. comme un petit bout d’éternité. aux côtés des organi- Enfin, le Monde en Fête, c’est aussi la fête de la gourmandise, Nous avons été heureux de contribuer à notre façon, avec vous sateurs et de tous les des plats de toutes les couleurs et de toutes les saveurs, les tous, à poser ce « petit geste pour une grande ambition » qu’est bénévoles, pour faire épices et les douceurs. Le buffet version 2011 (4 buffets pour le Monde en Fête, l’ambition de vivre fraternellement sur de cette journée 600 convives) s’est déroulé de façon plus sereine que les édi- notre secteur… et ailleurs!  une réussite.  Au son des tambours, les danseuses de l’associa-   tion Ka Fraternité proposent une belle chorégraphie.  Narany An, conseillère municipale, était pré- sente aux côtés des ses compatriotes cambodgiens afin de faire découvrir la culture de son pays d’origine.  Les Antilles étaient dignement représentées avec des tenues toujours aussi colorées.  La chorale de la communauté asiatique a présenté au public quelques chansons traditionnelles.   Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page6 6 Vie de la cité L’ACTUALITÉ DE LA MÉDIATHÈQUE A la découverte de l’Inde D ans la continuité du thème de la saison culturelle, « Les uns, les autres », et afin de mieux se découvrir, se comprendre, s’appré- cier, se connaître, le Service culturel et la médiathèque de l’Europe vous invitent à découvrir l’Inde, un pays mythique et captivant. Pays aux mille couleurs, aux senteurs enivrantes, aux saris chatoyants, à la nature luxuriante, mais aussi l’Inde avec son trafic routier dense, ses bruits de klaxons… LInde nest pas UNE, mais multiple; autrefois on disait d’ailleurs, à juste titre, « les Indes ». Tous vos sens seront donc en émoi durant les semaines à venir. La médiathèque vous convie à découvrir ce merveilleux pays au travers d’une exposition de photographies réalisées par Anil Abhimanyu Sharma et Clé- mence Danon Boileau entre le 16 avril et 28 mai. L’un a grandi dans la ville cosmopolite de Bombay et l’autre y a fait de nombreux voyages. Il en résulte des clichés originaux, principalement des portraits. A noter que l’atelier de peinture du collège Maurice-Rondeau, sous la houlette de son professeur, Stéphanie Lefebvre, a travaillé cette année sur la thématique indienne à travers une série de toiles abstraites, qui seront également présentées. Le tout sera agrémenté de saris multicolores et d’objets du quotidien. Pour débuter ce voyage initiatique, rien de plus enrichissant que de venir découvrir la littérature indienne lors du thé littéraire du samedi 30 avril à 16h. Connaissez-vous Abha Dawesar, Anita Desai, Rabindranath Tagore…? Alors, n’hésitez pas à vous inscrire. Le plaisir des yeux et des oreilles continuera les 13 et 14 mai avec la création des compagnies Flac Floc, B’India et Cre’artive. Aux sons des mélodies si typiques, les chorégraphies indiennes ne manqueront pas de vous séduire par leur élégance et leur harmo- nie. Un parcours qui vous conduira de la danse classique indienne à Bollywood: tout un programme! Nous ferons ensuite appel à votre odorat. La cuisine indienne (ou plu- tôt’les cuisines indiennes’) est extrêmement diversifiée selon les régions, les communautés, les religions ou les familles. Les épices occupent une grande place dans les plats quotidiens. L’indian Thali, composé de plusieurs mets aux couleurs et aux saveurs variées, est le plat national indien. L’Associa- tion India Calling vous proposera une conférence-dégustation sur le thème des épices le samedi 14 mai à 16h. Et pour finir, un détour dans le monde cinématographique était incontournable. L’Inde est en effet très prolifique et son fleuron est constitué par la production de Bollywood (nom dérivé de Bombay, ancienne dénomination de Mumbai). Le cinéma est un art et une distraction particulièrement populaire en Inde. Une projection de film vous sera donc proposée le samedi 21 mai à 16h.  POUR PLUS DE RENSEIGNEMENTS, VOUS POUVEZ CONTACTER: - Le service culturel au 0164666001 pour réserver pour le spectacle de danse des vendredi 13 et samedi 14 mai à 20h30 (spectacle payant). - La médiathèque de l’Europe au 0164663085 pour réserver pour le thé littéraire du samedi 30 avril à 16h, la conférence-dégustation du samedi 14 mai à 16h et la projection du film du samedi 21 mai à 16h (animations gratuites sur inscription) Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page7 Vie de la cité 7 L’année du Chat démarre sous les meilleurs auspices avec l’AVB L e dimanche 20 février, l’association AVB (Amicale des Vietnamiens de Bussy) a célébré le Nouvel An vietnamien, placé sous le signe du Chat. C’est même l’année du Chat de Métal, qui se caractérise généralement par la tran- quillité qu’elle offre. Il est en effet bien peu pro- bable, si l’on en croit la tradition vietnamienne, que lon puisse assister, en une année du Chat, à de grands bouleversements. Quoi qu’il en soit, les membres de l’AVB n’ont pas manqué de célébrer cette nouvelle année dans un gymnase Maurice- Herzog qui en a vu de toutes les couleurs tout au long de cette journée découpée en deux temps. De 11h à 14h, c’était la traditionnelle kermesse (Gian Hang), avec ses stands de jeux tradition- nels du Têt, de vente de cuisine traditionnelle et de produits artisanaux. A partir de 14h, place aux spectacles (Van Nghê) avec la fameuse danse de la Licorne et autres chants et danses traditionnels, suivis d’une grande tombola. Cette fête a réuni comme chaque année un nombreux public venu célébrer cette nouvelle année.      Les élèves de la classe vietnamienne de lAVB ont interprété cette jolie saynète représentant un mariage à la campagne. Hugues Rondeau a souhaité à la communauté vietnamienne une excellente année du chat.  Le spectacle sest terminé par la chorale formée par les membres de lAVB. Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page8 8 Dossier LA RESTAURATION SCOLAIRE À BUSSY bien manger pour bien grandir! Que de souvenirs de la cantine d’antan, associée bien souvent à la dégustation du menu « saucisson- rôti-purée-flan » du Petit Nicolas lors de sa première expérience de demi-pensionnaire, aux joyeuses parties de billes entre garçons, aux petites disputes entre filles dans la cour de récré… A ujourd’hui, ce moment de pause dans la journée d’école de l’en- fant est de plus en plus appréhendé comme un temps à privilé- gier pour l’aider à bien grandir. Bonne santé, découverte, détente, mais aussi convivialité et art de bien vivre ensemble, sont au menu! À Bussy, sous l’égide de Thierry Delage, maire-adjoint délégué aux Affaires périscolaires, et de Valérie Boissard, responsable du service Jeu- nesse, cette pause méridienne mobilise les compétences et l’énergie de toute une équipe d’intervenants (mairie, FOCEL, Avenance) dans un même objectif: le bien-être de l’enfant. Elle s’exprime avec une volonté commune : tirer parti au mieux de ces deux heures, entre 11 h 20 et 13h20, dédiées à la restauration et aux activités pour les enfants des mater- nelles et des classes élémentaires. 2800 enfants le midi Au sein du service Jeunesse, Florence Grégorio est assistante pédagogique de la gestion de la pause de midi depuis septembre 2010. Ce fut sa pre- mière rentrée, mais pas en terre inconnue, car elle a été ATSEM, puis ani- Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page9 Dossier 9 matrice, et est toujours affectueusement surnommée « Flo » par les parents. Veiller au bon déroulement de ce temps de midi concernant 2800 enfants dans 9 centres de restauration, c’est s’occuper d’une grande famille! Flo- rence Grégorio assure la cohérence des actions des différents intervenants, s’emploie quotidiennement à créer une dynamique autour d’objectifs par- tagés et « ça roule bien! », comme elle l’exprime avec chaleur et enthou- siasme. «Nous travaillons en parfaite osmose avec les services d’Avenance et de la FOCEL, nos deux prestataires, et ce pour le bien-être des enfants. » Plusieurs équipes fonctionnent ainsi sur chaque groupe scolaire. Tout d’abord, le personnel d’Avenance, prestataire de service de la Ville de Bussy pour la fabrication (à la cuisine centrale de Chelles) et la livraison des repas, assure la mise en place des salles de restauration et la distribution des repas commandés, sous la coordination de chaque responsable de res- taurant scolaire et de Virginie Vidal, directrice du service clients d’Ave- nance pour l’ensemble de la ville. Ensuite, les ATSEM, mises à disposition par le service scolaire pendant ces deux heures pour les classes maternelles, et les référentes mairie pour les classes élémentaires, accompagnent les enfants. Enfin, les animateurs de la FOCEL, prestataire pour les accueils de loisirs, leur proposent des activités éducatives et ludiques, sous la res- ponsabilité de la directrice de la pause méridienne du site. Entre 1,05 et 7,4€ par repas Pour favoriser les échanges avec les parents et simplifier leurs démarches, le site bussy. cantines. com, en lien avec l’Espace Famille sur le site inter- net de Bussy, permet l’inscription de l’enfant selon un planning prévi- sionnel à l’année, la facturation, la consultation des menus et donne toutes sortes d’informations utiles et pratiques. Le repas est acheté 9,51 euros par la Ville à Avenance et refacturé aux familles entre 1,05 et 7,40 euros, selon le quotient familial (lire l’encadré). Deux salles de restauration sont ouvertes sur chaque groupe scolaire, dans une ambiance joyeuse, chaleureuse et calme, offrant, avec le joli mobilier aux formes douces et colorées mis en place par la mairie, Suite en p.10 ‡ La restauration scolaire, un service qui pèse dans le budget communal Thierry Delage, adjoint au maire, est venu constater le 3 février les animations proposées aux enfants dans le cadre du Nouvel An chinois. les fontaines à eau, les couverts, la verrerie, les machines à laver… Le différen- tiel entre ce que la commune paie à son prestataire et ce qu’elle perçoit en recettes des familles s’élève ainsi quasiment à 2,5 millions d’euros. Les recettes des foyers buxangeorgiens atteignent au total 1 million d’euros, alors même que le coût total de ce que la collectivité paie à Avenance se chiffre à 3,4 mil- lions d’euros. La sociologie de Bussy Saint-Georges, constituée de classes moyennes relativement jeunes, avec souvent des petits enfants, génère, de sur- croît, une consommation importante en matière de services, dont la restaura- tion scolaire occupe une place loin d’être négligeable. « A titre de comparaison, résume Thierry Delage, dans la ville de Coulommiers, qui compte 13000 habitants, seuls 300 élèves fréquentent quotidiennement la cantine. Si l’on se réfère à ce chiffre, Bussy Saint-Georges (24000 habitants) devrait donc en L a Ville de Bussy subventionne de manière importante la restauration sco- compter environ 500. Or, nous servons quotidiennement 2800 repas! Ce laire. Chaque repas est ainsi acheté 9,51 euros par la municipalité à son service a donc un coût très important, mais hors de question de remettre en prestataire, Avenance, et refacturé aux familles entre 1,05 et 7,40 euros cause notre politique de restauration scolaire », rassure l’adjoint au maire, qui selon le quotient familial. Ce prix comprend les denrées alimentaires, mais aussi tient à souligner que la municipalité a toujours fait face à ses responsabilités, tous les coûts fixes: les frais de personnel, le matériel pour réchauffer les plats, dans ce domaine comme dans d’autres…  Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page10 10 Dossier Quotient familial, mode d’emploi L e quotient familial est un système qui permet de moduler les tarifs des prestations communales en fonction de la situation des usagers (famille ou personne seule) et de leurs ressources. Pour en bénéficier, les administrés doivent le faire calculer chaque année, car le quotient fami- lial est valable pour une année civile (1er janvier-31 décembre). Voici la liste des documents (originaux + photocopies) à fournir pour faire calculer votre quotient familial : ‡ Avis d’imposition ou de non-imposition 2010 (revenus 2009) ‡ Les 2 derniers bulletins de salaire des 2 conjoints du foyer ou noti- fication de cessation de travail ASSEDIC ou K bis ‡ Livret de famille ou extrait d’acte de naissance pour jeunes enfants ‡ Justificatif de domicile sur Bussy de moins de 3 mois ‡ Numéro d’allocataire à la CAF de Seine-et-Marne ‡ Certificat de scolarité pour les enfants à charge de plus de 18 ans Pour plus de renseignements sur le quotient familial, composez le 01 64 66 60 01 un espace-temps privilégié : le restaurant des tout-petits pour les enfants de maternelle (en début de repas, les enfants sont invités par petits groupes à la « table des curieux », pour découvrir un fruit ou un légume, voir comment il pousse, comment on le mange…), et le self qui fait gran- dir pour les enfants des classes élémentaires. En général, deux services sont proposés et, lors du repas, les maître-mots sont autonomie et convivia- lité. Les petits de maternelle sont aidés par les ATSEM, s’ils en ont besoin, pour venir s’installer à table, bien mettre leur serviette, se servir de l’eau sans éclabousser leurs voisins… Mais l’objectif est vraiment de manger tout seul comme un grand et au moins de goûter à tout parce que, à partir du CP, le self qui fait grandir propose une formule buffet où l’on va se servir avec ses amis à l’îlot des entrées, au coin chaud puis à l’îlot « Manger-bouger ! » ou « 5 fruits et légumes par jour » et, pour le second, des desserts, sous l’attention bienveillante des référentes mairie. On en indiquant les objectifs prioritaires à atteindre pour améliorer la qualité mange, on papote, on rencontre les élèves des autres classes… nutritionnelle des repas servis par les collectivités. Nos diététiciennes les À la fin du repas, chez les petits, on range les couverts dans le trèfle intègrent dans les propositions de menus en veillant à la « fréquence d’ap- ramasse-couverts au milieu de la table, on empile les verres par trois, parition des plats », selon les termes d’usage, avec, en particulier, une hausse sans chercher à faire une pyramide spectaculaire, on rassemble les pour les fruits et les légumes, et une modification des grammages, en colla- assiettes et les plateaux sur la table et c’est le moment de la détente ! Les boration avec les chefs de cuisine. J’ai un travail pédagogique de commu- ATSEM et les animateurs prennent le relais et viennent chercher les nication important à faire pour bien faire comprendre la nécessité de enfants pour les emmener jouer, mais tous veillent au bon respect de la modifier les comportements alimentaires et mettre de côté la crainte que propreté de la salle. Au self qui fait grandir, on ramène bien sûr son pla- l’enfant ait encore faim après son repas. ». La commission des menus, teau au point de ramassage. Plus tard, les petits ne seront pas perdus, associant les parents désignés par leurs associations représentatives, car une période d’adaptation leur est proposée en fin d’année pour aborde ce sujet et demeure une vraie force de proposition : c’est à son découvrir ce self avant la grande rentrée au CP ! initiative que la soupe a par exemple fait son apparition dans les menus, de novembre à avril ! Qualité nutritionnelle Les menus sont consultables sur le site bussy. cantines. La question de Le petit-déjeuner aussi! la qualité nutritionnelle et de l’équilibre alimentaire est une préoccu- Un autre point très important est pris en compte: le petit-déjeuner, pour pation de santé publique essentielle tant elle a de conséquence sur l’état bien commencer la journée. Alors qu’il devrait représenter le quart de l’ali- général de l’enfant, sur les plans aussi bien physique que psycholo- mentation quotidienne, beaucoup d’enfants ne mangent pas, ou peu, ou gique. Virginie Vidal, directrice clients chez Avenance, explique ainsi mal, au petit-déjeuner. Alors, dans les classes élémentaires, avec l’encadre- son engagement : « Le Programme National Nutrition Santé, dit PNNS, ment du professeur, on joint la théorie à la pratique, rien de mieux pour et le Groupement d’Études des Marchés, Restauration Collective et Nutri- prendre de bonnes habitudes! Le personnel d’Avenance présente les produits tion, dit GEMRCN, font campagne, pour le premier, en faveur de la pré- qui contribuent à un petit-déjeuner bien équilibré et, ensuite, chacun va se vention du surpoids et de l’obésité, avec les slogans bien connus servir et un petit coup d’œil pour voir si le plateau est bien équilibré… Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page11 Dossier 11 De nombreuses activités tout au long de l’année S ur le temps de pause méridienne, le lité de ce moment est donc dans les esprits de déjeuner a toute son importance, mais tous : Florence Grégorio organise régulièrement les enfants peuvent profiter de moments des réunions sur chaque site pour que chacun tranquilles pour se détendre et apprendre en puisse mieux se connaître, mieux comprendre le s’amusant. Les animateurs de la FOCEL propo- rôle des autres intervenants, faire part de ses sent dix malles d’activité qui tournent sur les 9 remarques pour des actions correctives. Ainsi, la groupes scolaires, les enfants découvrent les vigilance des référentes mairie a-t-elle été attirée sciences, les jeux de société, le cirque, la par la consommation excessive de sel par les musique, les arts plastiques…, et, à la fin de l’an- enfants qui l’utilisent avant même d’avoir goûté née, il y aura une grande élection pour désigner le plat ! Ce sont elles qui interviennent mainte- la malle préférée ! Et puis, la poursuite des nant à la demande pour que les enfants appren- apprentissages avec des actions de santé nent à ne pas manger trop salé. publique est animée également par la FOCEL, en ce moment sur le thème de l’hygiène : les Enfin, pour améliorer le tout, une grande enquête enfants ont déjà fait la connaissance de Bubble- de satisfaction va être prochainement lancée man, super-héros qui bataille sans relâche contre auprès des enfants et de leurs parents afin de les bactéries et les microbes, et les entraîne dans recueillir leurs avis sur la qualité, la diversité des la chasse aux Beurks ! Deux temps forts existent repas servis et la prise en charge des écoliers, également sur l’hygiène des mains et sur l’hy- avec des questionnaires remis aux enfants par giène bucco-dentaire. L’amélioration de la qua- les animateurs et adressés aux parents avec la facturation. La participation de tous est très atten- Avant de passer à table, les enfants sont désormais sensibilisés à l’importance du lavage des mains. Séance pratique, suivie de la lecture d’une histoire sur cet acte d’hygiène indispensable. due pour que santé rime avec gourmet !  Au moins 20 % de bio d’ici 2012 Et n’oublions pas le bio ! Le Grenelle 2 de l’environnement préconise 20 % minimum de produits biologiques dans la restauration collective d’ici 2 012. Avenance a déjà innové avec des yaourts, des kiwis ou des pommes issus de l’agriculture biologique. Pour ceux qui souffrent de problèmes d’allergie ou d’intolérance alimentaire, en accord avec le médecin scolaire, un Projet d’Accueil Individualisé (PAI) est mis en place, avec des plateaux repas spécifiques couvrant la quasi-totalité des allergies alimentaires connues. Bien manger pour bien grandir, c’est manger ce que l’on aime, mais c’est aussi goûter à tout, car une nourri- ture variée est synonyme de bonne santé… Cette curiosité est éveillée et stimulée par la semaine à 4 composantes, une fois par mois : elle pro- pose aux petits gourmets buxangeorgiens des recettes plus élaborées, telles un pavé de saumon sauce à l’oseille à la place du colin, une poire au chocolat vermicelle à la place de la pêche au sirop… Périodique- ment, les enfants partent également en voyage gastronomique de par le monde, en compagnie de Lulu Grand Reporter, qui leur a fait décou- vrir la cuisine des DOM-TOM en octobre, et tout récemment la cui- sine japonaise. Et, bien sûr, des moments festifs toute l’année rythmée par les animations selon le calendrier : après le cocktail de la rentrée, la semaine du goût, Noël, la galette des Rois, la chandeleur et bientôt Pâques… Le 3 février dernier, les animateurs de la FOCEL avaient éga- lement mis en place de nombreuses animations à l’occasion du Nouvel An chinois, en proposant quantité d’activités manuelles. Bref, à Bussy, tout est fait pour que l’enfant s’épanouisse pleinement le temps de la pause méridienne, un travail d’équipe de longue haleine très prisé par les jeunes Buxangeorgiens.  CONTACTS: Service jeunesse, vacances, animations et loisirs, 2 passage Carter 0164666001 , Avenance, 3bis Grand Place, 0164666866 FOCEL, 3bis Grand Place, 0160947000 Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page12 12 Vie municipale les actions de médiation culturelle se multiplient cette saison Et si on démocratisait la culture ? A côté d’une programmation de plus en plus riche, le Service culturel de la ville développe depuis quelques mois différentes actions à destination de publics divers, qui méritaient bien quelques éclair- cissements en compagnie des membres de ce service… « Les actions culturelles se partagent actuellement entre les visites d’expo- sitions, les interventions des artistes du spectacle vivant et des ateliers spé- cifiques », précise Marina Cavaillès, directrice des Affaires culturelles de la ville. Cette mise en place d’actions de médiation culturelle ont notamment pour objectif une plus grande démocra- tisation, afin de favoriser l’accès de tous aux œuvres artistiques comme aux pratiques culturelles, nourrir le débat collectif et la vie sociale d’une présence forte de la création artistique, en reconnais- sant aux artistes la liberté la plus totale dans leur travail de création et de diffusion et de garantir la plus grande liberté de chaque citoyen dans le choix de ses pra- tiques culturelles. Le principe de médiation cultu- Le service culturel a ainsi pris en Maud VIALLET, en charge de la médiation culturelle, fait visiter aux classes de relle repose sur des actions où l’art charge 38 visites pour les exposi- Bussy les différentes expositions à la médiathèque de l’Europe, initiant ainsi et les artistes sont au centre du tions présentées entre janvier et les élèves à différentes formes d’art. projet. Parmi les objectifs poursui- juin 2010. Tenant compte que vis, on peut également citer le lien certaines classes sont venues plu- social, l’accessibilité à la culture et sieurs fois sur cette période, on l’élargissement des publics. Des retient ainsi la participation de 8 visites d’exposition sont ainsi pro- classes d’écoles maternelles et 12 posées aux écoles maternelles et classes d’écoles primaires. primaires dans le but de les sensi- Pour la saison culturelle biliser aux différents arts. Il s’agit 2 010/2011, une quarantaine de de découvrir des parcours et des visites d’expositions ont été pro- techniques artistiques différentes grammées, avec des temps forts, (photographies, matières, vidéos, comme l’exposition « le Mois de la peinture…). photographie », le festival « Bussy Le service culturel s’est associé à la Dingue de BD », en passant par médiathèque de l’Europe pour pro- l’astronomie et l’illustration. poser aux écoles un programme Le service culturel propose égale- commun comprenant visites d’ex- ment des interventions artistiques positions d’une part, mais aussi auprès du public scolaire, de la Buxangeorgiens ont pu, entre Act, à la Rome antique avec le visite-découverte de cette structure, maternelle au lycée. Les actions de autres, être initiés au théâtre comité de jumelage italien, ou recherche documentaire et mallettes médiation contribuent alors à masqué avec la comédienne Kha- encore au théâtre de rue avec la pédagogiques. créer des espaces et des moments dija El Mahdi, de la compagnie compagnie Flac Floc.  Cette formule simplifiée et adaptée de dialogues et de rencontres, entre Barraca Suivre, à la danse avec Renseignements auprès de Maud au planning scolaire a permis d’enre- l’art, les artistes et le jeune public. Peggy Mousseau de la compagnie Viallet, en charge de la médiation gistrer un fort taux de participation Ainsi, en lien avec la saison cultu- Théâtre du Petit Pont, au théâtre culturelle au sein du service, au aux visites d’expositions 2009/2010. relle 2 010/2011, les jeunes anglais avec la compagnie The 01 64 66 60 01 Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page13 Vie municipale 13 De nouvelles permanences Révision du PLU pour des économies d’énergie L’enquête publique aura lieu du 19 avril au 23 mai L a municipalité vous propose de venir - les énergies renouvelables (solaire thermique rencontrer une conseillère de la Maison et photovoltaïque, géothermie…). de l’Environnement de Seine-et- Par délibération en date du 8 janvier 2011, la com- Marne, pour des conseils neutres, gratuits et mune a notifié le lancement de la révision simpli- Vous pourrez également lui poser toutes vos indépendants sur la maîtrise de lénergie dans fiée n° 1 sur la Ferme du Génitoy. questions sur les aides financières (crédits lhabitat. Une enquête publique conjointe aura lieu du mardi d’impôts, subventions, prêts à taux « zéro ») Elle vous apportera ainsi informations et aides 19 avril 2011 au lundi 23 mai 2011, en mairie, et sur la mobilité: (modes alternatifs de dépla- techniques sur l’habitat: pour la procédure de révision simplifiée n° 1 ainsi cements domicile-travail, aides techniques que pour la procédure de modification n° 4 sur les - l’isolation et le choix des matériaux, pour conduire et consommer moins…)  lots cultuels. Les dossiers de modification n° 4 et de - le choix des énergies liées au chauffage des Les prochaines permanences sont program- révision simplifiée n° 1 du Plan Local d’Urbanisme, locaux et de l’eau sanitaire et la régulation mées les samedis 2 avril 2011, 28 mai et ainsi que deux registres d’enquête, pourront être 18 juin, en mairie. Pour plus de renseigne- associée, ments, vous pouvez contacter la Maison de consultés au service de l’urbanisme. - les économies réalisables sur la consomma- l’Environnement de Seine-et-Marne au Les permanences du Commissaire Enquêteur tion d’électricité: éclairages, appareils domes- 01 64 31 11 18. auront lieu en mairie aux dates suivantes: Maison de lEnvironnement de Seine-et-Marne • Le samedi 30 avril de 9h à 12h tiques, 26 route de Montarlot - Etang de Moret 77250 Ecuelles • Le vendredi 6 mai de 14h à 17h - les modes de transports et la consommation Site internet : • Le lundi 23 mai de 15h à 18h des véhicules, http://www.maisondelenvironnement.org L’association Familles-de-France/Pays-de-Lagny élargit ses services L a Prévention des problèmes financiers et du surendettement est lun - des retards dans le paiement des impôts des nouveaux services que propose Familles-de-France/Pays-de-Lagny - un disponible mensuel de plus en plus restreint pour la nourriture et la vie cou- aux familles de chaque commune du secteur, à côté de la défense des rante de la famille. consommateurs, écrivain public, bourses aux vêtements, vestiaire qui lui sont Vous ne savez pas comment vous y prendre ou vous pensez être en situation traditionnels. de surendettement. Cette fatalité peut encore être évitée et une solution Vous avez des difficultés avec la gestion courante de vos finances : trouvée. - un budget difficile à équilibrer Nattendez pas. Venez rencontrer les conseillers de l’association Familles de - des factures qui ne sont plus honorées ou avec retard France, qui sont à vos cotés pour vous aider à résoudre ces difficultés. Une - des crédits souscrits pour pallier les remboursements des échéances à venir (dautres conseillère peut également apporter un accompagnement psychologique.  emprunts), Permanences sur rendez-vous en téléphonant au 01 64 30 21 47 à la Maison - des incidents avec votre banque, tels que la facturation dincidents de paiement, des Associations de Lagny-sur-Marne, les lundis, jeudis et vendredis de 14h à 16h, des impayés davis de prélèvements ou de chèques et le samedi de 9h30 à 11h30 (sauf pendant les vacances scolaires). - des retards dans le paiement des loyers Site web : http://paysdelagny.familles-de-france.org La Mission Locale développe un réseau de parrainage L a Mission Locale pour l’Em- vous souhaitez agir au niveau local: ploi de Marne-la-Vallée/Val- n’hésitez plus à rejoindre le réseau de Maubuée, association soutenue bénévoles de la Mission Locale. Agir par les pouvoirs publics et les collecti- au sein de ce réseau de parrainage, vités locales, accompagne chaque c’est trouver un cadre et la souplesse année plus de 2500 jeunes sortis du nécessaires vous permettant de mettre système scolaire. Cet accompagne- Aux côtés de la Mission Locale, Femmes et hommes d’expérience de en œuvre vos convictions.  ment global apporte des réponses depuis 1995, des bénévoles contri- la région de Marne-la-Vallée et de Mission Locale pour l’Emploi de Marne- dans les domaines de l’emploi, de buent à renforcer des liens entre l’Est francilien, retraités ou salariés en la-Vallée/Val-Maubuée l’orientation, de la formation, du jeunes et adultes, à recréer des solida- activité, la question de l’insertion pro- 5, passage de lArche Guédon, 77200 Torcy - Tél.: 0160066047 logement et de la vie quotidienne. rités entre générations. fessionnelle des jeunes vous concerne, Site web: www.mle-marnelavallee.fr Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page14 14 Débat et horizon budgétaire Bussy Saint-Georges est-elle surendettée ? Alors que le Conseil municipal a pu récemment débattre des orientations budgétaires pour 2011 et avant le vote du budget primitif de la commune, la municipalité entend associer l’ensemble des Buxangeorgiens à la réflexion en cours. Comprendre, expliquer, partager sont les maîtres mots face à la désinformation. Vous pourrez donc retrouver dans le Journal de Bussy des informations et docu- ments spécifiques pour mieux appréhender le statut spécifique et les contraintes lourdes impactant le budget de notre ville. Premier thème faisant souvent débat, Bussy Saint-Georges est-elle surendettée? L a dette de Bussy Saint-Georges s’élève aujourd’hui à 71 millions d’euros. tion d’Intérêt National. A ce titre, sa gestion ne peut être appréciée selon Loin des 250millions d’euros de Saint-Maur-des-Fossés, des 497millions les mêmes critères que n’importe quelle commune. Rappelons que la d’euros de Levallois-Perret ou encore de Châtenay-Malabry et ses 186mil- population de Bussy Saint-Georges est passée de 16000 habitants en 2006 lions d’euros d’endettement. Ni 100 millions d’euros comme évoqué parfois, à près de 25000 actuellement. ni dans la fourchette entre 75 et 100 millions, avancée par certains. Bussy est donc loin d’être la ville la plus endettée de la région Ile-de-France. D’autant plus Son développement démographique, la progression de ses bases fiscales, si l’on s’attarde sur la composition de la dette de la commune. de ses besoins en équipements et en services sont donc exceptionnels. Chacun comprendra, dans ce cas-là, que si nous n’empruntons pas et que La dette ordinaire (ce que la ville doit aux banques) se monte en effet notre population augmente, notre dette baisse mécaniquement. Elle était à 42120775€, soit une année de recettes réelles de fonctionnement, ce de 3500 euros par habitants en 2008; elle sera de 3200 euros par habi- qui la situe précisément dans la moyenne des communes de plus de 10000 tants en 2010. habitants. Le montant des différés d’amortissement est de 29021010, 30€. Les différés damortissement sont des avances sans intérêts accor- Mieux, si l’on se réfère à notre population réelle et non aux données cal- dées par lEtat et la Région parce que notre commune est classée Opéra- culées à la baisse par l’Insee, à savoir 25000 habitants, et à notre seul endet- Dette globale par habitant Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page15 Débat et horizon budgétaire 15 Composition de la dette Emprunts bancaires tement bancaire, à savoir 42 millions d’euros, notre dette par habitant se limite à 1600 euros par habitant. Aussi insupportable soit-il, il est quand même nécessaire de préciser que notre déficit vient avant tout du fait que nous avons maintenu une poli- valent d’une ville comme Nîmes. tique d’investissement à la hauteur des besoins qui sont les nôtres et des engagements que nous avons pris et, d’autre part, à la structuration En réalité, le budget de Bussy Saint-Georges n’a rien d’anormal à partir du sociologique de notre population, impactant fortement sur nos dépenses moment où nous comptons près de 400 places de crèches, où nous avons de fonctionnement. Effectivement, nos dépenses de fonctionnement 65000 enfants/jour pour les centres de loisirs et 3311 dans les écoles enca- sont deux fois supérieures à la moyenne des villes de 20 000 habi- drés par 47 ATSEMS. C’est bien la jeunesse extrême de notre ville, et tants. La sociologie de Bussy Saint-Georges, constituée de classes c’est une chance, qui structure le budget communal. Nous pouvons aussi moyennes relativement jeunes, avec souvent de petits enfants, génère évoquer les crèches qui, à raison de 10000 euros d’effort financier par ber- une consommation importante en matière de services. La restauration ceau, représentent à elles seules, pour le plan que nous avons lancé il y a une scolaire est ainsi un exemple majeur, avec 2 800 repas par jour, l’équi- décennie et qui s’exécute peu à peu, un effort de près de 5 millions d’euros.  Une dette banques par habitant en baisse constante Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page16 16 Vie municipale Séjours d’été Canada, Bulgarie et régions françaises pour des vacances inoubliables Destinations diverses et variées pour les jeunes Buxangeorgiens cet été, et de nombreuses activités au programme des séjours proposés par le service jeunesse, animations, vacances et loisirs. De la Bretagne à la Provence, du Canada à la Bulgarie, en passant par la Corse et la Haute-Loire, l’été pointe déjà son nez… Voyons plus en détail les sept séjours de cet été 2011. CHÂTEAU DE CRÉCY (VALENCE-EN-BRIE) - 4/7 ANS PLÉNEUF-VAL-ANDRÉ (CÔTES-D’ARMOR) - 6/12 ANS SÉJOUR DU 25 AU 29 JUILLET 2011 SÉJOUR DU 16 AU 29 JUILLET En pleine nature, un Le centre est situé sur la Côte cadre de vie campagnard d’Emeraude, à 3h30 de Paris et au sud du pays de Bray. surtout à 15 mn à pied de la ACTIVITÉS : Une plage. semaine de calme, de ACTIVITÉS:Elles sont prévues jeux et de découverte à proximité du centre, et acces- pour chacun des partici- sibles à pied ou en mini-bus. pants. Pataugeoire pour Voile (stage évolutif de l’optimiste les jours de grande cha- au catamaran), équitation au leur, trottinettes, balan- centre équestre de la Jeannette, çoires et toboggan. Une sorties en mer à bord d’un vieux journée au parc d’attrac- gréement et au parc «Indian tion récréatif du château de Nonville. Activités manuelles, sportives ou Forest», une demi-journée de parcours dans les arbres. Activités d’expression artistiques. Jeux d’intérieur et de plein air, découverte du milieu, de la manuelle avec des ateliers de confection d’objets familiers et décoratifs à partir de nature faune et flore. Tous les soirs, suivant la fatigue des enfants, une cordes, de galets, de sable, et de bois ramassés au gré des balades sur la plage. veillée calme ou plus active sera organisée. TRANSPORT: train et car TRANSPORT: Car GORGES DU VERDON (VAR) - 8/13 ANS CORSE ET BIGUGLIA (HAUTE-CORSE) - 13/17 ANS SÉJOUR DU 2 AU 16 JUILLET SÉJOUR DU 11 AU 24 JUILLET Le centre est implanté dans le Var, sur un terrain d’environ 2 hectares situé à 500 m du lac de Sainte- Croix. Ce qui permet une multitude d’activités à proximité. Un soleil méditerranéen la journée, une douce fraîcheur la nuit confèrent à cette région une réputa- tion de repos et de détente. ACTIVITÉS: Escalade et parcours aventure, équitation (2 séances d’ini- tiation avec le club équestre local, encadrées par des moniteurs diplômés du Brevet d’Etat), baignades et jeux nautiques dans la piscine du centre (initia- Un périple qui se déroule entre la haute montagne, la mer et les villes ou vil- tion à la natation avec le maître-nageur sur place) et au lac (plage surveillée avec poste de secours), randonnée pédestre dans les gorges du Verdon avec lages portuaires du Cap Corse et de la Balagne. un accompagnateur de moyenne montagne, canoë, voile, bateau à pédales, HÉBERGEMENT: Camp sous toiles. camping et veillées à thème chaque soir, selon le planning de l’équipe péda- ACTIVITÉS: Escalade, tyrotrekking, canyoning, randonnée pédestre avec gogique et les souhaits des jeunes. nuit en refuge, du Lido de la Marana au sud de Bastia. Animations de soirées quotidiennes. TRANSPORT: Car TRANSPORT: TGV Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page17 Vie municipale 17 CANADA - 13/17 ANS SÉJOUR DU 10 AU 24 JUILLET Royal à pied en partant du centre-ville, vue panoramique imprenable sur la ville… Baignade à la piscine olympique. JOURS 4 À 7: TORONTO ET CHUTES DU NIAGARA Exploration de la ville et ascension de la Tour CN, l’un des édifices les plus hauts du monde. Journée complète au parc d’attractions Paramount Canada’s Wonderland, qui présente plus de 50 attractions et une section consacrée aux toboggans aquatiques. Excursion aux chutes du Niagara, un des sites les plus célèbres au monde et les plus photographiés. Petit tour en bateau en longeant les chutes. JOURS 8 ET 9: OTTAWA Visite de la ville : le Parlement, devenu le symbole par excellence du Canada, qui domine la rivière du même nom. Découverte du Musée des Civilisations. JOURS 11 À 13: QUÉBEC Visite de la ville de Québec qui domine le fleuve St Laurent : le vieux Destination rêvée pour les amateurs d’aventure grandeur nature! Québec et ses édifices historiques, le Château Frontenac, la rue des artistes, Découverte d’un pays où les vastes étendues sauvages se mêlent aux villes où il sera possible d’assister à différents shows. Randonnée à la découverte cosmopolites et modernes. Tous reviendront comblés avec des souvenirs des chutes Ste Anne, hautes de 74 mètres. plein la tête. Au programme, découverte de Montreal, Toronto, Ottawa, Traversée du pont Mc Nicoll. Rafting sur la rivière Jacques-Cartier avec Québec, sans oublier les fameuses Chutes du Niagara. un club local. JOURS 1 À 3: MONTREAL JOUR 14: MONTREAL Découverte de la deuxième ville francophone du monde après Paris. Visite Derniers achats ou dernières photos de Montreal avant le retour! de la ville souterraine, la rue Ste Catherine, le Parc Olympique, le Mont TRANSPORT: Car/avion RETOURNAC (HAUTE-LOIRE) - 6/12 ANS BULGARIE - 13/17 ANS SÉJOUR DU 7 AU 21 AOÛT SÉJOUR DU 16 AU 30 AOÛT Le centre de L’hôtel « Green Park » est Cros est situé situé dans le sud du lit- en lisière de toral bulgare, sur la mer forêt. Il bénéfi- Noire et surtout à 500 m cie d’un site de la plage « Atliman » et magnifique à 3 km de la ville de Pri- assurant morsko. calme, sécurité et un contact étroit avec la nature. ACTIVITÉS : parc ACTIVITÉS: Canoë-kayak (2 séances), escalade (2 aquatique « Aqua Park Sunny Beach », une jour- séances), VTT (1 séance), découverte de la nature et née à Sozopol, l’une des de la Loire, visite d’une ferme, randonnée, bivouac, plus vieilles villes bul- cirque, ping-pong, piscine, trampoline, travaux gares, créée il y a 2600 ans. Minigolf, beach volley, football, basket, far- manuels, grands jeux, sports collectifs.. niente sur la plage… TRANSPORT: Car TRANSPORT: Car/avion MODALITÉS D’NSCRIPTION Renseignements auprès du service jeunesse au 01 64 66 60 01  La fiche de demande d’inscription est à retourner auprès du service Jeunesse. Vous pouvez retrouver cette fiche sur les accueils de loisirs et au service concerné. L’inscription doit être faite uniquement par le responsable légal de l’enfant (parents ou tuteurs). Les demandes seront examinées en fonction des places disponibles. Les confirmations d’inscriptions seront envoyées par courrier à partir du lundi 11 avril, incluant le dossier séjour à remplir. La présence des parents ou tuteurs légaux des enfants est indispen- sable à la remise du dossier auprès du service Jeunesse. Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page18
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page19 Le magazine 19 Romain LELLOUCHE (en sweat rouge) s’est déjà constitué une fidèle clientèle à laquelle il fait partager sa longue expérience du skate. ‘Can’t Stop!’ - Au paradis des skaters L es skaters, nombreuses marques, parmi lesquelles Cliché, Zero, Toy Machine, Girl Créa- autrement dit les ture, Independent, Spitfire, qui parleront aux spécialistes… Il a également pratiquants de skateboard, lancé il y a quelques années sa propre marque, «Is is Luck?», avec une gamme sont nombreux à Bussy. Depuis le 8 janvier dernier, de vêtements et de planches de skate fabriquées en France et pressées à la main ils disposent d’un tout nouveau magasin qui leur est entièrement dans la région. Notre homme a en effet l’âme d’un artisan à l’ancienne sou- dédié. Romain Lellouche, qui habite Bussy depuis de nombreuses cieux de faire fonctionner le commerce local, ce qui, à l’heure actuelle, années, a en effet ouvert cet espace, qu’il a baptisé « Can’t est très rassurant. Stop! », en référence au tube des Red Hot Chilli Peppers. Ins- Il ne manque pas non plus d’idées pour fédérer la jeunesse de tallé à Lagny de 2001 à 2008, Romain s’est bâti une solide répu- Bussy. Avant d’être un magasin, il compte ainsi faire de tation dans le milieu. Il faut dire qu’il en connaît un rayon niveau « Can’t Stop! » un lieu de rencontres et d’échanges qui permette skate, un sport qu’il pratique depuis l’âge de 8 ans. Attiré par le aux jeunes Buxangeorgiens de se retrouver. Pour cela, son maga- côté libertaire du skateboard, Romain a débuté dans les rues de sin est parfaitement agencé, avec notamment des écrans permet- Conches-sur-Gondoire, avant d’arpenter les rues de Bussy en tant de projeter de nombreuses vidéos. Romain compte bien skate. « J’ai vu grandir la ville, se souvient--il. A l’époque, on skatait également à l’avenir contribuer à monter une association pour énormément dans la région, et les jeunes de Bussy étaient bien repré- que les jeunes se prennent en main et se responsabilisent. Ils sentés. Il y a eu une très bonne scène skate pendant longtemps ici, avant commencent déjà à se donner rendez-vous au magasin, qui que ça ne s’estompe. Aujourd’hui, on sent un frémissement. » Son pre- pourrait devenir le siège de cette association naissante. mier magasin, Romain voulait déjà l’ouvrir à Bussy, mais il n’a pas Quant aux réfractaires du skate, ils peuvent quand même trouver leur bon- trouvé l’opportunité, et il s’est donc exilé à Lagny, sous le nom : heur dans cette boutique, avec une large gamme de vêtements et de chaus- Is it luck? Il a finalement atteint son but en s’installant cette année rue Jean- sures (DC Shoes, Supra, Emerica…). « Des produits fabriqués en série limitée, Monnet, juste à côté de la Poste, à la place d’un pressing. Dans cet espace beaucoup copiés, mais jamais égalés», promet Romain Lellouche, qui a retrouvé encore en aménagement, qui devrait à terme offrir une soixantaine de mètres à Bussy une bonne partie de sa fidèle clientèle de Lagny, car sa réputation carrés de surface de vente, les skaters auront le choix entre quantité de planches dans le milieu n’est plus à faire!  pour pratiquer leur sport, et trouveront auprès de Romain un conseiller hors- CAN’T STOP 9, rue Jean-Monnet pair. « Au fil des ans, je me suis forgé de nombreuses relations dans ce milieu, ce qui Ouvert du mardi au samedi de 11 h à 19h30, le dimanche de 10h30 à 12h30 facilite les choses, affirme-t-il. Je sais de quoi je parle, et selon la morphologie du Courriel: isitluckskateboards@gmail.com client, je saurai lui dénicher le matériel adéquat. » Romain commercialise de Tél.: 0164668175 Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page20 20 Activités sportives tennis Le TCVB, une équipe dynamique et efficace ! L e Tennis Club du Val-de-Bussy, qui compte actuellement 4 équipes masculines et 4 équipes féminines, ne cesse de réaliser des exploits. Les deux équipes n° 1 se sont en effet hissées cette saison au niveau Nationale 4, tirant vers le haut tous les licenciés du club. Ces performances sont d’autant plus à saluer que les conditions d’entraînement sont quelque peu compliquées, car pour des raisons de manque de terrain, le club est obligé de louer des courts à la ligue pour permettre à ses meilleures équipes de s’entraîner. Le TCVB ne se contente pas de promouvoir l’esprit de compétition, il pro- pose aussi beaucoup d’activités de loisirs et facilite les rencontres entre les membres en organisant des matinées de recherches de partenaires, des entraî- nements physiques ou des tournois en interne. L’équipe première féminine est composée d’Alexia BERNARD, Diane PROTEAU, Ingrid MAUBACQ, Annie RIQUET, Alicia DAUBY et de Juliette LEGENDRE. Le tennis féminin n’est pas en reste, puisqu’une cellule spéciale a été créée pour animer des activités tennistiques entre femmes. Ce sport s’adresse à toutes les tranches d’âges. Les plus jeunes commencent avec le mini-tennis (4 à 7 ans), puis poursuivent avec l’école de tennis (8 à 16 ans). Ensuite il y a les cours juniors (16 à 18 ans), puis les cours adultes. Pour les joueurs attirés par la compétition, il existe la pré-compétition puis le centre d’entraînement. Quant à l’équipe masculine, qui évolue elle aussi en Nationale 4, elle est formée Le club TCVB compte environ 600 adhérents. Les inscriptions se font essen- par Antonio RAMIREZ, Sandy RAKOTONDRAMANGA, Antso RAKOTONDRA- tiellement en septembre, mais aussi tout au long de l’année pour tous ceux qui MANGA, Jean-Philippe LABORDERIE, Clément DORSEMAINE, Vatsy RAKOTON- veulent profiter des terrains sans prendre de cours. DRAMANGA et Johan MAUBACQ. Son infrastructure est composée de 3 terrains intérieurs et 4 en extérieur.  championnats départementaux de gymnastique Des podiums et un invité surprise pour Bussy Gyms ! L e 23 janvier dernier, Bussy Gyms organisait les championnats Cette compétition fut également marquée par un grand moment d’émo- départementaux individuels et par équipes en gymnastique artis- tion, avec la démonstration de Paul Degouy, qui a fait ses premiers pas tique masculine, journée au sein de Bussy Gyms en Kids ponctuée de joie et d’émotion. En avant de rejoindre en 2009 le Pôle effet, les gymnastes buxangeorgiens Avenir de Noisy-le-Grand, et sur- n’ont pas failli et sont montés cinq tout lors de la remise des médailles fois sur le podium. Félicitations à aux jeunes gymnastes. tous les gymnastes et à leurs entraî- La présidente et tous les membres neurs! du club tiennent à remercier Paul et Dans la catégorie Critérium 13 ans, son entraîneur Fred pour leur gen- Axel Alberici monte sur la tillesse lors de leur venue, tous les deuxième marche du podium et bénévoles qui ont permis de faire de Robin Cassola se classe 5e. Dans la cette journée auprès des gymnastes catégorie Critérium 14ans, carton une journée riche en bons moments plein pour Bussy Gyms, avec Yanis et les partenaires pour leur soutien Pisi qui monte sur la première tout au long de l’année (la Fédéra- marche du podium, Nathan Rivière tion Française de Gymnastique, la sur la deuxième, Alexander Vichier- Ville de Bussy Saint-Georges, le Guerre sur la troisième et Romain Crédit Mutuel de Bussy, le Conseil Bernardes qui se classe quatrième. Général de Seine-et-Marne, Fleurs Enfin, en National B -21 ans, de rêve à Ferrières-en-Brie et Laixial Victor Valentin monte sur la pre- Paul DEGOUY, revenu pour un après-midi sur les terres de ses premiers à Noisiel).  mière marche du podium. exploits, a pu constater que la relève est assurée à Bussy Gyms ! Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page21 Activités sportives 21 Adeline NOISEAU commence à être habituée aux cérémonies protocolaires: en 2010, elle a ainsi enchaîné 5 podiums dans les différentes compétitions auxquelles elle a participé. tir à l’arc Adeline Noiseau accumule les titres J eune Buxangeorgienne de 17 ans, Ade- mine. Adeline pratique en effet les deux disci- nale en février à Achères. En avril à Meaux, line Noiseau s’est bâtie au fil des années plines : le tir en salle (à 18 m) pendant la saison cest le titre départemental de tir en campagne un palmarès impressionnant au tir à l’arc. hivernale, et le tir en campagne au printemps qui tombe dans son escarcelle, avant qu’elle ne Elle qui pratique cette discipline depuis l’âge et en été, sur un parcours de 24 cibles, généra- soit sacrée championne régionale de la même de 10 ans à Bussy Saint-Georges a commencé lement en forêt, de différentes tailles à des dis- discipline le 16 mai à Ferrières-en-Brie. Enfin, le tir à l’arc au sein de l’Ecole d’Initiation Spor- tances variées (12 cibles à des distances l’apothéose survient le 17 juillet avec un nou- tive. Très vite, son entraîneur, Stéphane Chau- connues, 12 cibles à des distances inconnues). veau titre national de tir en campagne obtenu vel, décèle chez Adeline de véritables aptitudes Elle réédite ces belles performances en 2006, à La Fontaine-Milon (Maine-et-Loire). N’en et lui fait intégrer l’association « La Double avec une médaille d’argent en tir en campagne jetez plus ! Il ne reste plus à espérer que l’année Détente ». A raison de 3 heures d’entraîne- et une médaille de bronze en tir en salle, caté- 2 011 soit aussi prolifique que la précédente… ment par semaine, la jeune fille progresse gorie benjamine. L’année 2010 est pour Ade- Comme tous les sports de haut niveau, le tir à immédiatement, et les résultats ne se font pas line celle de tous les records et de toutes les l’arc demande de nombreuses heures dentraî- attendre. Dès 2005, notre archer buxangeor- performances. En janvier 2010, elle remporte, nement. Adeline, bien quaussi passionnée et gienne est sacrée championne de France de tir en catégorie cadettes, le titre de championne motivée quà ses débuts, nen oublie pas pour en salle, mais également vice-championne départementale de tir en salle à Chenevières- autant sa scolarité en première S, qui lui nationale de tir en campagne, catégorie benja- sur-Marne, puis le titre de championne régio- demande également beaucoup de travail…  zanshin karaté do ticipants, le club a remporté trois titres Les jeunes montrent l’exemple grâce à Jonathan Dao (benjamin), Vincent Sisomseun (minime), et Jean- Guillaume Bardot (junior). Gilles Tran (benjamin), Cyril Pou (cadets) et Vincent Prieur (junior) ont quant à eux pris la deuxième place de cette coupe d’Ile-de-France, alors que Quentin Chhean et Aria Kassaei (minimes) ont décroché la médaille de bronze. Enfin, en Championnat de Ligue de Seine-et- Marne, à noter les places de troisième d’Alexandre Misaiphon (cadet), de Cyril Pou (cadet) et de Jean-Guillaume Bardot (junior) et les cinquièmes places de Aria Kassaei (minime) et de Vincent Prieur (junior). Voilà de nouveau de très bons résultats pour ces C e début 2011 est riche en excellents résul- karatékas de toute la France, mais aussi des pays compétiteurs, qui s’entraînent chaque semaine tats au Zanshin Karaté Do, puisque les limitrophes, Jean-Guillaume Bardot, dans la avec assiduité et persévérance. jeunes du club ont remporté de belles vic- catégorie des juniors, persiste et signe en s’impo- ZANSHIN KARATE DO BUSSY toires dans plusieurs compétitions de haut niveau. sant brillamment. Tel: 01 60 43 06 88 En Coupe de France Wado, qui rassemble des En Coupe d’Ile-de-France Wado, sur 20 clubs par- Site: www.zkd-bussy.fr Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page22 22 Activités sportives stages multisports de février Des vacances très sportives pour les jeunes Buxangeorgiens L es stages multisports organisés par la municipalité remportent un 8 jours de stage. A noter également les participations des associations vif succès à chaque nouvelle édition. Les vacances de février n’ont Mono Cycle et Prodal Boran, qui ont permis aux stagiaires de s’adon- pas fait exception à la règle, avec une participation massive des ner à de nouvelles activités.  jeunes Buxangeorgiens nés entre 1997 et 2002. Encadrés par 4 anima- Le prochain rendez-vous est fixé aux vacances de printemps, du 11 au 15 et teurs (Aline Dassonville, Olivier Demarez, Franck Laurent et Daniel du 18 au 22 avril. Renseignements auprès du service des sports au Piris), ils ont pu pratiquer de nombreuses activités sportives pendant ces 01 64 66 60 01.  Sous la conduite de Felix HOUR, entraîneur du   Prodal Boran, les enfants apprennent quelques gestes utiles en boxe thaï.  Après la théorie, place à la pratique, avec des coups qui ne sont, bien sûr, pas portés !  Avant une séance de fris- bee, les jeunes sportifs ont pratiqué le tennis de table dans une chaude ambiance !  Ce stage s’est conclu par un tournoi de badminton le jeudi 24 février.   Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page23 Activités sportives 23 interclubs de boxe khmère Des combats toujours aussi spectaculaires grâce au Prodal Boran F orce est de constater que les parfaitement conclus, puisque rencontres du Club Prodal Maëlle Pariez et Nicky Hour se  Boran de Bussy sont deve- sont tous les deux imposés au nues des classiques de la saison de terme de combats spectaculaires. Kun Khmer en France et ce, grâce Vint ensuite le moment attendu au soutien de la municipalité, par les nombreux spectateurs, le  comme sest plu à le rappeler le combat phare entre le Cambod- présentateur de la soirée du gien Lao Sinath et le tout jeune samedi 19 février. Cette 3e édition boxeur français du club de Lyon, a connu un succès que rien na Rondane Afet. Un combat équi- démenti. Venus de toutes les libré durant lequel, malgré le régions de France (de plus en plus décalage horaire, Lao Sinath nombreuses), les clubs présents donna beaucoup de fil à retordre ont aligné des "keilakors" (com- au jeune Français, champion du battants), dont le niveau allait de monde amateur de Muay Thaï, débutants à classe A, lélite de la un habitué des grands rendez- discipline. Les associations vous. En tacticien hors pair, le  khmères, toujours présentes, ont Français évita soigneusement les aussi apporté leur concours avec coudes du Cambodgien (spécia- un buffet de restauration et un lité du Kun Khmer) et se focalisa groupe de musique traditionnelle, sur ses techniques de poings, où il chargé de lintroduction des excelle. Le représentant du club boxeurs sur le ring au son des tam- lyonnais finit par l’emporter in bours et cymbales. Chaude soirée extremis aux points, sous les ova- et ambiance sous le signe de la cul- tions du public, qui n’a pas ture khmère donc, en présence du compté ses applaudissements au maire de Bussy, de Claude Louis, moment de la remise des récom- adjoint au maire chargé de la cul- penses. Au final, encore une belle ture, de Kim Ngouansavanh, soirée, animée et conviviale, dont adjointe au maire chargée du le club Prodal Boran a désormais  développement durable, et dun le secret. Félicitations à tous ses envoyé représentant la fédération membres et bénévoles pour les cambodgienne de boxe, venu spé- beaux moments de sport qu’ils cialement pour l’occasion de nous font vivre!  Phnom Penh. Le déroulement de ce gala fut lim- PLUS D’INFOS SUR LE SITE DU CLUB: pide et alla crescendo: une série de www.prodal-boran.fr 13 combats s’est ainsi enchaînée Courriel : prodalboran@gmail.com Le club organise de nouveaux Inter- sur un rythme enlevé, avec deux clubs le samedi 16 avril à partir de combats de membres du club 20h au gymnase Michel-Jazy. Ren- local Prodal Boran, qui se sont seignements au 06 11 95 97 92.  Un combat féminin était au programme ; il s’est conclu par la victoire de la Buxangeorgienne Maëlle PARIEZ.  Bonne soirée pour le Prodal Boran, avec le jeune Nicky HOUR, lui aussi vainqueur de son combat, félicité chaleureusement par Kim Ngouansavanh, adjointe au maire.  Le combat phare de la soirée opposait le Français Rondane AFET au Cambodgien LAO Sinath : victoire aux points du jeune Français. Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page24 24 Courrier Quand lEtat nous propose une prison pour compenser la baisse des dotations Courriel reçu le 8 mars 2011 alors quen retour, aucun effort de rééquilibrage autre que par les impôts ne serait engagé! Bonjour, LEtat a visiblement bien étudié les statistiques indiquant que le revenu moyen des ménages de Bussy est supérieur à beaucoup Résidente de Bussy Saint-Georges, je suis interpellée par ce projet dautres villes de France et a semble-t-il décidé de faire payer les dimplantation dun centre pénitentiaire sur la commune de Bussy. contribuables de manière exagérée et exorbitante, lui permettant de En effet, laugmentation difficilement supportable de la Taxe dHa- se désengager tranquillement de ses responsabilités, privant ainsi bitation 2010 a déjà été une épreuve douloureuse et particulière- une population dun pouvoir dachat pourtant indispensable aux ment désagréable pour les habitants, et même si nous sommes entreprises françaises. Cest du pillage de revenus honnêtement attachés à notre ville et à lenvironnement, point trop nen faut! gagnés avec pour récompense un projet visant à appauvrir une fois de plus la ville et à dévaloriser le patrimoine des Buxangeorgiens! Limplantation dun tel centre signifierait un nouveau centre de coût (pourquoi lEtat subventionnerait-il plus cette infrastructure alors Faudra-t-il que tous les habitants de Bussy partent emménager quil sest déjà désengagé significativement par le passé de la situa- ailleurs pour fuir le racket pour quil y ait une vraie réaction sur la tion de notre ville?) et risquerait de nuire à limage de la ville, sans gravité des faits? On peut déjà constater la forte augmentation du compter lapport de populations de tous horizons, de passage pour nombre de logements affichés à louer ou à vendre, lorsque lon tra- les visites des détenus, qui pourrait être une source de préoccupa- verse la ville depuis lapplication de laugmentation de la Taxe dHa- tion supplémentaire. bitation… serait-ce le début de lexode? Si en plus, ce projet privait la ville de revenus complémentaires (alors quelle en a un cruel besoin) ce serait faire montre du mépris Cordialement, le plus total envers les habitants, à qui lon demande un effort finan- cier considérable (dautant plus pour les familles monoparentales), K.T. Découvrez ci-dessous la réaction du maire de Bussy sur cette question : Dans un courrier reçu il y a quelques semaines, M. le Préfet de Seine-et-Marne Comment accepter la mise en danger de la ZAC de la Rucherie, alors quelle propose Bussy Saint-Georges et le site de la future ZAC de la Rucherie comme est le maillon indispensable pour la création dun nouvel échangeur routier? zone daccueil pour… un centre pénitentiaire! Pourquoi se battre pour maintenir lidentité résidentielle de Bussy Saint-Georges Alors que la perte de 12 millions deuros de subventions entre 2008 et 2010 quand un tel projet viendrait mettre à mal 12 ans defforts et dévaloriser les biens na jamais alarmé les autorités tutélaires, alors que la hausse dimpôt de 50 % des Buxangeorgiens? imposé par le Préfet ne représente que 5,8 millions deuros de rentrées fiscales, La municipalité ne se laissera jamais imposer un tel projet mortifère et mépri- la Préfecture entend priver maintenant Bussy Saint-Georges dune future zone sant. Nous disons oui à un dialogue constructif pour une solution de soutien et dactivités représentant entre 8 et 10 millions deuros de ressources fiscales entre- de croissance pérenne pour notre ville et sommes ouverts à toute collaboration preneuriales en créant une prison sur le site de la Rucherie! responsable et réaliste. Par contre, nous dirons toujours non quand lintérêt de Dès lors, que penser dun "protocole financier" avec un Etat qui impose des Bussy et des Buxangeorgiens est en cause. Cest le cas aujourdhui. hausses fiscales sans précédent, supprime soutiens et subventions et propose en échange une prison? Disons non à une prison à Bussy Saint-Georges! Comment accepter un centre pénitentiaire sur notre commune quand nous ne disposons même pas dun commissariat! Hugues RONDEAU, Comment se battre pour attirer des entreprises, sources demplois et de revenus, Maire de Bussy Saint-Georges, quand il faut subir de telles entraves: sagit-il là des prétendues libertés communales? et les élus du groupe majoritaire du conseil municipal Donnez votre avis à cette adresse : consultations@bussy-saint-georges.fr Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page25 Tribunes 25 LE GROUPE « BUSSY GAGNANT » Yann DUBOSC, Nabia PISI, Xuan-Son KOU, Christine ARANDA « Stupeurs et magistrats financiers, avocats autosaisis, services casser la procédure! de la Mairie incompétents, etc). Le Maire annonce dans la presse qu’il démis- tremblements » ou sionnera si la commune ne contracte pas 6 mil- l’incohérence de la majorité Pour biaiser la réaction de colère des Buxangeor- giens, le Maire propose une cellule de crise qui lions d’emprunt en 2011 : chiche ! Mais si cette promesse est aussi valable que sa menace de ne L es Buxangeorgiens le savent bien, la situa- déciderait des orientations budgétaires et à laquelle nous refusons de participer. Car tout est pas organiser les élections cantonales… tion de Bussy est grave. Nous avons payé une première facture de 50 % d’imposition déjà décidé pour 2011 : sa seule stratégie est de On ne gère pas une ville de 20000 habitants avec supplémentaire pour des raisons évidentes que recourir à l’emprunt, dépenser plus avec plus du bluff, ni avec un coup de poker ni avec une seul le Maire n’accepte pas à l’heure actuelle. Lui, d’emprunt. Pour preuve, un marché public lancé philosophie absurde érigée en maxime par la si prompt à vilipender toute personne se permet- pour «… une mission daide à la recherche dem- majorité, préférant l’emprunt à l’impôt ! Tant tant de ne pas avoir le même avis que lui, « ne vous prunt pour la commune de Bussy Saint-Georges ». que le Maire et son équipe seront à la manoeuvre, en déplaise » (tic de langage du Maire à chaque Encore un courtier? Du même acabit que celui l’avenir de notre commune sera bouché! apostrophe lors de la réunion publique du 26 jan- qui avait voulu entraîner la ville dans un emprunt vier dernier), n’a de réponse que sur la responsa- de 22 millions à Dubaï ? Heureusement que Blog: www.yanndubosc.com bilité des autres (État, l’Aménageur public, Bussy Gagnant a été vigilant à l’époque et fait Mail: yanndubosc-bussygagnant@gmx.fr LE GROUPE « UNE NOUVELLE QUALITÉ DE VILLE » Aubin-Dominique LENGHAT, Monique CHENOT, Gwenaël FOURRE Jusqu’à quand ? moyennes et défavorisées, y compris ceux qui subissent de plein fouet la crise. réunir suffisamment d’élus pour atteindre les quorums des conseils municipaux), s’isole et s’en- têteà commettre les mêmes erreurs. D e 35 % à 55 % d’augmentation de nos Nous ne pouvons nous résigner à voir cette mau- impôts locaux cette année (en fonction vaise gestion compromettre l’avenir de Bussy Nous appelons donc tous les Buxangeorgiens à de la situation de chaque foyer fiscal) ! Saint Georges (des prestations en constante réagir pour que tout ceci cesse. C’est devenu une triste habitude que de voir baisses, une dette en hausse chaque année, sans Nous appelons aussi tous les Buxangeorgiens à ces augmentations à Bussy, et ce, tous les ans parler des dépenses de l’équipe municipale -les réagir contre les propos inacceptables de notre depuis les dernières élections municipales. Et multiples voyages du maire aux 4 coins du Députée UMP qui a osé déclarer vouloir les choses empirent : augmentation moyenne monde, augmentation des indemnités des élus de remettre dans les bateaux tous les migrants de l’ordre de 15 % la première année, 30 % la majorité…). qui viendraient de la Méditerranée. Madame l’année dernière et nous voici dorénavant aux Le Maire, dont l’action est dénoncée par les orga- la Députée aurait été plus inspirée d’exhorter alentours de 45 % !!! nismes publics (Chambre Régionale des le gouvernement à ne pas soutenir les dicta- Résultat incontestable de la mauvaise gestion Comptes, Préfecture, par tous les partis poli- teurs en place dans ces pays de l’autre coté de du Maire, ces augmentations d’impôts vont tiques, par un nombre grandissant d’élus de sa la Méditerranée. toucher encore plus fortement les classes majorité (au point qu’il lui est impossible de http://bussy.ps.free.fr LE GROUPE « BUSSY EN ACTION » Pierre LAFAYE Le budget 2 011 doit être recourir à l’emprunt comme l’exige la Chambre Régionale des Comptes et par conséquent, que vœux, doit permettre de mettre rapidement autour de la table les différents partenaires de la équilibré sans emprunt. des économies importantes soient faites dans les commune (Etat, Epamarne, collectivités territo- dépenses de fonctionnement. riales et organismes bancaires…) afin d’envisager L e Conseil municipal va devoir prochaine- Il est grand temps de mettre en œuvre le plan de ensemble les moyens financiers qui peuvent être ment voter le budget 2011. Il est indispen- redressement financier demandé par les pouvoirs mobilisés. sable que celui-ci amorce un virage dans la publics. Changer notre politique financière, c’est L’heure n’est plus au bras de fer permanent, mais politique financière de notre commune. Pour- montrer à l’Etat que nous avons compris son au rassemblement des énergies dans le seul inté- quoi? Car c’est la seule condition pour éviter une message et c’est créer les conditions d’un nou- rêt des Buxangeorgiens. nouvelle hausse de la fiscalité locale. veau pacte financier. Je propose que le budget 2011 soit équilibré sans Ce nouveau pacte financier que j’appelle de mes www.bussyenaction.fr Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page26 26 État civil NAISSANCES 3 août 2010 ELOY Yanis 2 septembre 2010 VIEGAS DOS SANTOS Joana 4 août 2010 BANDUDI KUSA Yves-Junior 2 septembre 2010 PAGES Heloïse 5 août 2010 MAUME Ethan 3 septembre 2010 RASATARIMANANA Tiary 7 août 2010 CHOPINET Jade 6 septembre 2010 LEFORT Flora 7 août 2010 MONTE-MOUSTAPHA Alex 7 septembre 2010 JANIVEL Noam 7 août 2010 CASTEX Celian 8 septembre 2010 LE TALLEC-MAUVIERE Eline 10 août 2010 PALLER Charlotte 8 septembre 2010 COTTRAY Mathéo 10 août 2010 BOIDIN Damien 9 septembre 2010 TRAN Nicolas 11 août 2010 INTHA APHAY Kaylee 9 septembre 2010 TOTEL- EBOUKORE Keissy 11 août 2010 LONG Capucine 10 septembre 2010 MACH Keegan 11 août 2010 BENASSY Cassandre 11 septembre 2010 POINTEAU Lenny 11 août 2010 SERRANO Léa 13 septembre 2010 BEAUFILS Quentin 11 août 2010 REZARD Eva 12 août 2010 AZEMA Tom LE MAGAZINE MUNICIPAL D’INFORMATIONS 12 août 2010 DOUZIL Mathis DE BUSSY SAINT-GEORGES 13 août 2010 CAPPA Yann N° 131 - Mars 2011 13 août 2010 CHHIM Eléa Réalisation: Service communication, 14 août 2010 VAN BUTSÈLE Alix Hôtel de Ville, place de la Mairie, 20 août 2010 YEMETERE Chanaelle 77600 Bussy Saint-Georges. DIRECTEUR DE LA PUBLICATION : 21 août 2010 DIEYE Ndèye-Fatou Hugues Rondeau. 22 août 2010 CLAVIER Colombe DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION : 23 août 2010 MALAYTHONG Clément Florent Perez. 23 août 2010 SAOUMA BYJANI Romane RÉDACTEURS: Fabienne de Fromentel, Fabien Jambart, E-Medi@. 26 août 2010 MOHAMED ALI-MICHANGAMA Haïtham RELECTEUR : Stéphane Brame. 28 août 2010 FERNANDES Lina PHOTOGRAPHES : Tout en photo 0687252300. 31 août 2010 CIVIL Clara MAQUETTE, MISE EN PAGE : Eric Stetten, E-Medi@ - 0140802233. 31 août 2010 CHOQUET - ORBEM Théo IMPRESSION : le Reveil de la Marne. 1 septembre 2010 SAMMUT Laurine DÉPÔT LÉGAL : Mars 2011. ISSN: 1284-1978. er Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:39 Page27 Vie pratique 27 PROFESSIONS MÉDICALES - PARA-MÉDICALES - BIEN-ÊTRE MÉDECINS GÉNÉRALISTES MÉDECIN ENDOCRINOLOGUE PROFESSIONS PARA-MÉDICALES Mme Techer Anne -Tél. 06 32 66 24 11 ET SPÉCIALISÉS Mme Jugie- Rongier Anne-Sophie M.Teissedre-Dalou François - Tél. 0616303738 Tél. 01 64 66 04 50 DIÉTÉTICIENNE Mme Trécul Delphine -Tél. 01 64 66 28 92 CARDIOLOGUES MÉDECINS HOMÉOPATHES Mme Bertrand Emeline -Tél. 01 64 77 01 42 PÉDICURES-PODOLOGUES M. Peyrot Jean-Marc -Tél. 01 64 76 47 42 M. Gozlan Michel -Tél. 01 64 30 55 99 ERGOTHÉRAPEUTE Mlle Chardaire Sandrine M. Lussato Philippe -Tél. 01 64 76 47 42 Mme Hoffmann-Raveloson Clara Mme Raffin -Tél. 06 15 58 38 66 Tél. 06 72 27 07 53 Mme Jeunet-Hurreesing -Tél. 0164669121 Tél. 01 64 66 88 88 M. Dessaux Geoffroy -Tél. 01 64 66 78 62 M. Ternon Rodolphe -Tél. 01 64 66 33 33 GRAPHOTHÉRAPEUTE Mme Olier Marie-Christine -Tél. 0164661484 DENTISTES Mme Sirica -Tél. 06 68 60 70 36 MÉDECINS NUTRITIONNISTES Mme Carret Laurence -Tél. 01 60 94 41 02 PSYCHOLOGUES, Mme Ho-Nguyen Mong-Quyen INFIRMIÈR(E) S Mme Dang Mong-Hoan -Tél. 0164660860 PSYCHOTHÉRAPEUTES, Mme Dang-Vo -Tél. 01 64 66 82 64 Tél. 01 64 66 07 84 Cabinet d’infirmières Ajzenberg et PSYCHANALYSTES Mme Daviaux Laure -Tél. 01 64 66 95 95 Mme Jugie-Rongier Anne-Sophie Pietrobon -Tél. 01 64 66 42 46 Mme Adélaïde Alexandra -Tél. 0625466661 Mme Fourcade -Tél. 01 60 21 01 27 Tél. 01 64 66 04 50 Mme Corneil et Mme Vesseron Cabinet de Mesdames Ferreira et M. Jaubert Vincent -Tél. 01 64 66 27 79 OPHTALMOLOGISTES Tél. 01 64 66 17 31 Jouannaud -Tél. 01 64 66 33 99 M. Naili Abderrahim -Tél. 01 64 66 25 25 M. Bokobza Sébastien Mme Dozias-Maerte, Mme Dhaouadi et Mme Hidalgo Thi-Thu -Tél. 06 86 28 41 43 Mme Solinhac Fabienne Tél. 0164772279 Mme Publier -Tél. 01 64 66 11 33 Mme Lachkar -Tél. 06 63 77 97 41 Tél. 01 64 66 25 25 M. Rabah-Benabbas Salim Bussy Soins infirmers -Tél. Mme Rodier -Tél. 01 64 66 30 69 Mme Suy Youliana -Tél. 01 64 66 82 64 Tél. 0164774961 01 64 66 05 77 Mme Sirica Marie -Tél. 01 64 77 51 59 Mme Vernier Sandrine -Tél. 01 64 66 25 25 ORTHODONTISTES M. Stecher Alain -Tél. 01 64 66 04 20 MASSEURS-KINÉSITHÉRAPEUTES GYNÉCOLOGUES OBSTÉTRICIENS Mme Ho Vo Tuan -Tél. 01 64 66 10 00 Mme Barbé -Tél. 01 64 66 10 12 Mme Truchet-Addad -Tél. 06 03 20 80 57 Mme Hozer Brigitte -Tél. 01 64 66 07 89 Mme Ho Bich -Tél. 01 64 66 10 00 M. Champrobert Francis -Tél. 0164660902 M. Séguret Philippe -Tél. 01 64 66 85 59 Mme Si Kimget -Tél. 01 64 77 50 08 M. Chauvel Stéphane -Tél. 09 51 71 55 46 BIEN-ÊTRE ET SANTÉ MÉDECINS GÉNÉRALISTES PÉDIATRES M. Lemaire Cédric -Tél. 01 64 66 10 12 M. Apithy -Tél. 01 64 66 74 88 Mme Buzot Corinne -Tél. 01 64 66 27 16 ENERGIE TRADITIONNELLE CHINOISE M. Martin Thierry -Tél. 01 64 66 09 39 Mme Bachelard Elisabeth Mme Seguret Brigitte -Tél. 01 64 66 42 80 M. Menigoz Raphäel -Tél. 01 60 94 12 84 M. Baldin -Tél. 01 64 66 12 79 Tél. 01 45 14 66 00 M. Reichenbach Guillaume Mme Meyer -Tél. 06 60 58 80 50 Mme Blin Marie -Tél. 01 45 14 66 00 SAGES-FEMMES Tél. 01 60 94 12 84 RÉFLEXOLOGIE PLANTAIRE M. Dang Christian -Tél. 01 64 77 10 57 Mme Jacobee Martine -Tél. 01 64 66 22 83 NATUROPATHES Mme Barin Véronique -Tél. 01 64 66 35 23 Mme Hoffmann-Raveloson Clara Mme Bret Annie -Tél. 01 64 66 22 83 M. Huyghe Fabrice -Tél. 06 07 09 66 17 ou 06 28 53 59 92 Tél. 01 64 66 88 88 Mme Nestile Aliénor -Tél. 01 64 77 13 74 Réflexologie plantaire tradition Thaï Lao Mme Ho-Nguyen Mong-Quyen ORTHOPHONISTES Tél. 06 84 49 73 45 PHARMACIES Tél. 01 64 66 07 84 Pharmacie Ancel -Tél. 01 64 77 29 50 Mme Bertrand Jocelyne -Tél. 0164662009 M. Klein Jean-Michel -Tél. 01 64 66 06 09 Mme Duchaussoy Estelle -Tél. 0164772428 RELAXATION Pharmacie du Marché - Tél. 0164668569 M. Le Bozec Jérôme -Tél. 01 45 14 66 00 Mme Facundo Frédérique -Tél.: 0164668935 Mlle Baudouin Stéphanie -Tél. 0643935065 Pharmacie de La Croix Saint-Georges Mme Porro Dominique - Tél. 01 64 66 33 33 Mme Grangeard Isabelle -Tél. 0164662009 Mme Descroix Stéphane -Tél. 0680333678 Tél. 01 64 66 17 96 M. Renaud Gilles -Tél. 01 45 14 66 00 Mme Oudin Fabienne -Tél. 01 64 66 20 09 Mme Fayada -Tél. 01 64 76 31 17 ou Pharmacie de la Gare -Tél. 01 64 66 90 07 M. Seing Sao -Tél. 01 64 77 29 54 Mme Lemaire Diane -Tél. 01 64 66 89 35 06 08 12 64 92 Pharmacie du RER -Tél. 01 64 66 90 84 M. Ternon Rodolphe -Tél. 01 64 66 33 33 Pharmacie O Vert -Tél. 01 64 76 30 82 M. Luchez Lucien -Tél. 06 10 87 97 06 M. Thao François -Tél. 01 64 76 67 12 ORTHOPTISTE Michèle Magnétiseuse -Tél. 06 88 60 04 61 M. Zaghlan Atef -Tél. 01 64 66 76 82 LABORATOIRES Mme Munch Anne-Lise Mme Robert Mahnoosh -Tél. 06 70 22 05 65 MÉDECINS ACUPUNCTEURS D’ANALYSES MÉDICALES Tél. 01 64 76 63 54 ou 06 73 61 14 46 Mme Rouvier Tania -Tél. 06 09 63 02 06 M. Seing Sao Tél. 01 64 77 29 54 Dr Rostoker -Tél. 01 64 77 21 21 OSTÉOPATHES SOPHROLOGUES Mme Ho-Nguyen Mong-Quyen Dr Harrabi -Tél. 01 64 66 27 27 Mme Courtois Véronique -Tél. 0164667927 Tél. 01 64 66 07 84 M Degrincourt -Tél. 06 71 75 74 16 RADIOLOGIE M. Coste Jean-Louis -Tél. 01 64 66 01 43 Mme Foubert Berlet -Tél. 06 62 32 61 69 MÉDECIN ALLERGOLOGUE Centre d’imagerie médicale Galilée M. Faverolle Nicolas -Tél. 01 64 66 79 27 Mme Hedwig Lötscher Chamodon Mme Taifor-Bencheikh Fatima Tél. 01 64 76 80 94 M. Lieuré Benjamin -Tél. 01 70 61 93 24 Tél. 01 64 66 10 16 ou 06 75 48 87 84 Tél. 01 64 77 59 04 M. Martin Thierry -Tél. 01 64 66 09 39 DES PROFESSIONNELS À VOTRE SERVICE LE SERVICE SOCIAL EFFECTUE: AIDE JURIDIQUE Le lundi matin de 9h00 à 12h00, une permanence sur rendez-vous. Un consultant juridique du CCAS en partenariat avec Elle sera assurée à tour de rôle par Mme DELASSUS l’AVIMEJ assure une permanence et propose une informa- et Mme MOAL, (assistantes sociales). tion générale sur les droits et obligations. Il vous reçoit sur Pour prendre rendez-vous, vous pouvez contacter le rendez-vous uniquement auprès du CCAS au 0164666192 secrétariat, Mme TAVERNIER, au 01 69 67 44 04. EGEE (ENTENTE DES GÉNÉRATIONS POUR CAISSE D’ALLOCATIONS FAMILIALES L’EMPLOI ET L’ENTREPRISE) Plus de permanences en mairie. Vous avez un projet de reprise d’entreprise, de création Accueil sans rendez-vous au 4, rue Saint-Hubert à Chelles, d’une structure de type artisanal, commercial ou industriel, du lundi au vendredi de 9h à 11h30 et de 14h à 16h30. le conseiller de l’association EGEE peut vous accompagner Tél. 0164724686 dans votre approche. Permanences à Lognes, lundi, mardi et mercredi Sur rendez-vous uniquement au 0164666879 de 9h à 11h30 sur rendez-vous au 0164724686 PETITE ENFANCE PSYCHOLOGUE POUR ENFANTS ET ADOLESCENTS Des permanences et consultations du Melle Binot vous reçoit: mercredi de 9h Service Santé Petite Enfance (anciennement PMI) à 13h et de 14h à 18h, jeudi et vous sont proposées au Relais Assistante Maternelles vendredi de 14h30 à 18h30 et un samedi par mois (11 rue de la Pyramide) avec Mme Brault, infirmière puéricultrice, de 9h à 13h. Sur rendez-vous uniquement au 0684514242 sur rendez-vous au 0164772885 ou 0169674451 ou 52, et/ou le Docteur Le Calvez, sur rendez-vous au 0164772885. CONCILIATION – ASL En cas durgence, vous pouvez contacter le secrétariat du sur rendez-vous uniquement le mercredi de 9h30 à 12h30. Service Santé Petite Enfance à Noisiel Tél. : 0164666816 au 0169674451 ou 52. NOTAIRE Consultation de planification par le Docteur Marinier, Permanence notaire le mercredi matin en mairie du lundi au jeudi de 9h à 12 h 30 et de 14h à 17h Sur rendez-vous uniquement au 0164666816 (fermé au public le mardi après-midi) AVOCAT avec ou sans rendez-vous. Permanence le 1er jeudi de chaque mois de 16h à 18h. Renseignements auprès Sans rendez-vous. Renseignements au 0164662424 du secrétariat au 01 69 67 31 68 Bussy Saint-Georges N° 131 - Mars 2011
    • BUSSYMAG131_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 31/03/11 10:40 Page28