BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page1         2010, Année du Tigre page 4      C’est bientôt la Semain...
BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page2
4 Vie de la cité     9Dossier    13 Vie municipale    18 Magazine    20 Sport     24PratiqueBUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG N...
BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page4       4                                                         ...
BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page5                                                                 ...
BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page6       6                                                         ...
BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page7                                                                 ...
BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page8       8                                                         ...
BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page9                                                            Dossi...
BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page10      10                                                        ...
BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page11                                                                ...
BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page12      12                                                        ...
BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page13                                                                ...
BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page14      14                                                        ...
BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page15                                                                ...
BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page16
Journal de bussy numéro 120
Journal de bussy numéro 120
Journal de bussy numéro 120
Journal de bussy numéro 120
Journal de bussy numéro 120
Journal de bussy numéro 120
Journal de bussy numéro 120
Journal de bussy numéro 120
Journal de bussy numéro 120
Journal de bussy numéro 120
Journal de bussy numéro 120
Journal de bussy numéro 120
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Journal de bussy numéro 120

1,427

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,427
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Journal de bussy numéro 120

  1. 1. BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page1 2010, Année du Tigre page 4 C’est bientôt la Semaine du Deux statues de l’église du village La boxe khmère prend son envol à Bussy La boxe khmère prend son envol à Bussy Développement durable page 15 restaurées page 17 page 22 page 22 Bussy Le magazine municipaL d’informations - mars 2010 e magazine municipaL d informations ars n°120 Saint-Georges UNE AGENCE DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE POUR BUSSY
  2. 2. BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page2
  3. 3. 4 Vie de la cité 9Dossier 13 Vie municipale 18 Magazine 20 Sport 24PratiqueBUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page3 Sommaire - Edito 3 Régionales : le désespoir pour Marne-la-Vallée ? L e faible score de l’UMP à Bussy lors des 4. 2010, l’année du Tigre élections régionales par rapport aux 5. Le Musou Band en concert à Bussy dernières échéances électorales appelle 6. Deux pièces de théâtre fort émouvantes de ma part quelques commentaires. S’il est 7. La médiathèque reçoit l’écrivain Joseph Farnel important de relativiser les résultats obtenus de 8. Une belle visite parisienne en chansons part et dautre, ne serait-ce que par les chiffres records de l’abstention, il convient de tenir compte, quand même, d’une profonde lassitude des Français. J’ai ainsi l’impression que le Président de la Répu- blique paye au prix fort la manière brutale dont les réformes (certes nécessaires pour la France) ont été imposées. 9 à 12. Un nouvel outil pour le développement À Bussy Saint-Georges, dont le statut est unique en France – support économique unique d’agglomération nouvelle selon la loi Rocard de 1983 – les menaces prennent une acuité d’autant plus évidente que nous sommes très fragiles. Depuis que l’État a engagé notre développement très fort à partir de 1985, aucun de nos budgets n’a jamais été équilibré sans un soutien des pouvoirs publics. Il existait même une subvention d’équi- libre, censée chaque année nous donner un peu d’oxygène, mais elle a été 13. La restauration scolaire en danger supprimée arbitrairement en 2008. Comment serions-nous, dans ces 14. Bussy candidate au Grand prix de conditions d’extrême précarité, en mesure d’apprécier à sa juste valeur la l’Environnement réforme territoriale? 15. Bientôt la Semaine du Développement durable J’en appelle solennellement à notre parlementaire de circonscription, 17. Deux statues de l’église du village restaurées Chantal Brunel, afin qu’elle puisse relayer auprès des autorités notre cri d’alarme. Elle qui siège à la fois à l’Assemblée Nationale et à la Région se doit de transmettre cette peur devant l’avenir qui étreint les Buxangeor- giens. Je parle ici pour Bussy, mais serais aussi en mesure d’en faire tout autant pour Marne-la-Vallée, grande absente – à droite autant qu’à gauche – des discours des régionales, alors que nous constituons le poumon économique et démographique de la Seine-et-Marne; je n’ai quasiment rien lu nous concernant dans les différents programmes. Une campagne intelligente aurait au contraire dû localement mettre en 18. Découvrez Sun Tentation et Body Tentation exergue ces nuages noirs qui planent en particulier sur nous et les réponses 19. Les Terrasses du Golf (qui ne peuvent se limiter au Grand Paris parce que sa programmation nous oublie en partie) à apporter à des habitants de Marne-la-Vallée déboussolés. Bussy Saint-Georges aura précisément demain à Marne-la-Vallée un rôle croissant et crucial; c’est en son nom, mais aussi parce que je suis admi- nistrateur d’EPAMARNE en celui de chacune des villes de Marne-la- Vallée, qu’il me revient de prévenir le risque d’une colère grandissante et 20. Bussy Gyms: la GAF montre l’exemple d’une désaffection toujours plus importante en nos territoires pour une 21. Retour sur les stages multisports de février politique éloignée du terrain, de nos réalités. Le résultat des élections 22. Prodal Boran, pilier des arts martiaux khmers régionales est un coup de semonce et, à Marne-la-Vallée, une expression 23. Tennis: des championnats d’hiver très fructueux de frustration, de colère et de désespoir. Aux élus, tout particulièrement régionaux et nationaux, d’entendre… n Hugues RONDEAU Votre Maire 24. Tribunes Ecrire au Maire : mairie@bussy-saint-georges.fr 25 & 26. Etat civil 27. Professions médicales Consulter le site de la ville: www.ville-bussy-saint-georges.fr Bussy Saint-Georges N° 120 - Mars 2010
  4. 4. BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page4 4 Vie de la cité L’Asie en Fête, un nouveau succès populaire 2010, année du Tigre de métal est une journée avant la date officielle C’ que Bussy Saint-Georges a célébré le Nouvel An chinois. Le samedi 13 février, la fête traditionnelle, baptisée Asie en Fête, s’est à nouveau déroulée, remportant un succès populaire toujours aussi important. Le 14 février a donc vu l’éclosion de l’année du Tigre de métal. Le tigre est le troisième animal du zodiaque chinois. Superbe et généreux, sensible, émotif, capable daimer très fort. Mais aussi rebelle, obstiné, un peu tête brûlée et parfois mes- quin. Une année où il faudra savoir prendre du recul, parfois, et ne pas foncer sans réfléchir, mais aussi profiter de latmosphère propice aux engage- ments et aux sentiments. Une année pour aimer et le dire, partager, vivre à fond ses émotions. L’an- née du Tigre de métal n’est pas une année insipide. Elle est au contraire riche et forte, avec de belles surprises et des moments de tension. Pour célé- brer cette nouvelle année, la ville s’est donc mise à l’heure asiatique avec une série d’animations que nous vous résumons en quelques images. n Samedi après-midi, les rues de Bussy sont envahies par les célèbres dragons pour une folle sarabande en centre-ville. å ç é è åçé Tout un pan de l’Empire du milieu résumé dans ces trois clichés, où danses et musique démontrent toute l’étendue de la culture chinoise. è La journée se poursuit à la Médiathèque de l’Europe pour un joli spectacle de marionnettes chinoises : petits et grands sont sous le charme. êë Cette année, l’Inde était également associée à la fête avec des danses ê ë traditionnelles très appréciées par le public. Bussy Saint-Georges N° 120 - Mars 2010
  5. 5. BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page5 Vie de la cité 5 Le MUSOU BAND termine sa tournée européenne à Bussy assurent chaque semaine 5 à 6 séances à Taïwan, ce sont de véritables professionnelles et pourtant, cer- taines n’en continuent pas moins leurs études. Pour- quoi cette création? Le directeur de la troupe, M.Renhong nous explique: «A Taïwan, la musique traditionnelle est en voie de disparition. Il ne manque pas de troupes officielles qui jouent de la musique tra- ditionnelle, mais le public vient de moins en moins. La réussite de la troupe chinoise «Twelve Girls Band » m’a beaucoup inspiré. En fait, la musique traditionnelle undi 22 février, la salle Maurice-Koehl était notamment l’art musical, forment une paire insé- peut aussi avoir un public, à condition de savoir com- L quasiment remplie pour le concert de musique traditionnelle des membres du Musou Band. Le public n’a d’ailleurs pas manqué d’enthousiasme parable. D’où le nom « Musou Band », traduit en français par « Troupe de la beauté hors pair ». Cette prétention n’est pas anodine, car dans l’histoire de la ment la moderniser ». Quant aux musiciennes, il est allé lui-même à l’école pour les choisir l’une après l’autre. Son ambition? Être connu dans le monde pour ces dix jeunes musiciennes d’une vingtaine Chine, la beauté d’une femme est imparfaite sans la entier, sinon, au moins dans toute l’Asie du Sud-Est d’années, qui forment le plus jeune «Girls Band»de connaissance et la maîtrise d’un ou de plusieurs ins- et aux États-Unis. Une des particularités de la troupe Taïwan. Chacune joue d’un instrument de musique truments de musique et sans la technique de la danse « Twelve Girls Band » est de jouer et de danser en différent: pipa, percussions, flûte, erhu… Seule la et du chant. Ces dix jeunes filles ont une beauté même temps, comme dans la musique pop. Dans petite Jenny possède une voix de cantatrice. Le orientale et une connaissance musicale académique, la représentation de « Musou Band », thème de la soirée était tout trouvé: la beauté fémi- puisqu’elles sont toutes soit étudiantes, soit diplô- on ressent à n’en pas douter ce dynamisme. nine. En Chine, durant plus de deux mille ans, les mées d’un Institut musical supérieur. Le groupe Dans la salle, le public a apprécié, femmes ont souvent joué un rôle déterminant dans « Musou Band », créé il y a seulement un an, a déjà ne manquant pas de féli- le destin du royaume ou d’une dynastie. Leur beauté parcouru plusieurs continents. A l’occasion du citer chaleureusement provoquait la guerre, faisait perdre une dynastie; elles Nouvel an chinois, cette troupe a traversé l’Europe, les musiciennes. n étaient très influentes auprès de leurs partenaires parcourant, outre la France, l’Allemagne, la Belgique pour créer un nouveau règne! Ainsi, la beauté et l’art, et la Hollande. Actuellement, ces jeunes musiciennes Les associations vietnamiennes célèbrent le Nouvel An asiatique idèles à la tradition, midi, assuré par les membres talentueux des nom- F les associations vietnamiennes, à linvitation de BussySai- breuses associations présentes. Bien sûr, on a eu droit à la fameuse danse de la Licorne pour honorer la fête. Malgré sa cheville brisée, Hugues Rondeau, Gon, ont organisé le accompagné de plusieurs élus, est venu partager ces 28 février la célébration moments de bonheur, de spectacle, kermesse et culture. Christophe du Nouvel An asiatique Nguyen, président de lassociation BussySaiGon, a aussi exposé les sous le signe du Tigre au dernières nouvelles relatives au projet dédification de la statue com- Gymnase Michel-Jazy. mémorative des Boat-People vietnamiens: « La statue en bronze est Malgré le vent violent, les visiteurs de la région parisienne nont pas hésité fin prête, a-t-il annoncé. Nous nattendons plus que les dernières col- à venir participer à cette belle fête, créant une ambiance bon enfant. Envi- lectes pour aménager le rond-point de Saigon et édifier cette belle ron 450 entrées ont ainsi été comptabilisées par les organisateurs. oeuvre artistique réalisée par un artiste buxangeorgien hors du Un spectacle de danses et de chants a été présenté pendant tout laprès- commun, M. Vu Dinh Lâm. » n Bussy Saint-Georges N° 120 - Mars 2010
  6. 6. BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page6 6 Vie de la cité Une perle rare d’après John Steinbeck rix Pulitzer en 1939 pour les P Raisins de la Colère, John Steinbeck est sans conteste l’un des plus grands de la littérature américaine. Dans son œuvre, on retrouve plusieurs dominantes, avec dabord la Californie, son Etat d’ori- gine, et en particulier les villes où il a vécu. Il met souvent en scène des per- sonnages communs, de classe ouvrière, confrontés à la Grande Dépression. Son roman The Pearl, paru en 1947, n’est pas le moins connu de cette grande œuvre. Lhis- toire de «La Perle»trouve ses sources dans un conte traditionnel indien, de la péninsule de Baja California au Mexique. Elle raconte lhistoire dun jeune indien qui pêche une huître abritant "la perle la plus grosse du monde". Pour Kino, la perle ouvre la porte dun monde fabuleux où il va musique de la terre et de leau doit thèque de l’Europe, le dimanche reux sur le texte des adaptations, la pouvoir enfin réaliser ses rêves: épou- fuir dans le désert avec sa femme et 7 février, et aux collégiens de la ville clarté du jeu et de la diction, la qua- ser sa jeune femme Juana à léglise, son enfant. On ne dérange pas si faci- le lendemain, le tout en version ori- lité des effets visuels et les trouvailles envoyer son fils à lécole et posséder lement lordre du monde et la perle ginale! Créée en 1981 par Anne et de mise en scène aident à la compré- un fusil! Mais ce trésor remonté du fabuleuse naura été quune brève Andrew Wilson, la compagnie ACT hension et le public vit un moment fond des mers va déclencher les pas- rêverie et un atroce cauchemar… a en effet la particularité de présenter de vrai théâtre anglais, avec le senti- sions. La cupidité et lenvie obligent C’est ce roman que la Compagnie de des spectacles en langue anglaise, spé- ment d’avoir tout compris. Les deux Kino à se battre et à tuer. Lui qui, théâtre ACT a adapté et proposé au cialement adaptés pour un public représentations n’ont pas dérogé à chaque matin, sémerveillait de la public buxangeorgien, à la Média- non anglophone. Un travail rigou- cette règle d’or! n La Compagnie de Théâtre Obligatoire revisite L’Ours, de Tchekhov près Steinbeck, c’est un autre auteur rembourser dans deux jours. Il refuse d’attendre : A illustre qui a été mis à l’honneur par le Service culturel de le Ville, et ce dans le cadre de l’Année France-Russie : le drama- dispute ! Elle, lui reprochant ses manières de rustre ; lui, critiquant ouvertement « la vraie nature féminine ». Ce face-à-face pousse Smir- turge russe Anton Tchekhov, avec L’Ours, une nov et Popova à la confidence involontaire de pièce en un acte dont le succès ne s’est jamais leurs échecs amoureux. Mais le ton monte, démenti depuis sa création. Dimanche Smirnov provoque Popova en duel. Elle 14 février, jour des amoureux, la Compagnie de accepte. Et à la vue des revolvers, il s’avoue Théâtre Obligatoire, basée à Coulommiers, a vaincu : coup de foudre ! Le bourru Smirnov et ainsi investi la salle Maurice-Koehl pour y jouer la délicate Popova tombent amoureux l’un de cette pièce mettant en scène la délicate Popova, l’autre dans le tumulte de la bagarre ! Dans une jolie veuve qui vit recluse depuis la mort de cette pièce interprétée par Dominique Charpen- son mari, qu’elle n’en finit pas de pleurer et tier et Yvan Corbineau, les personnages pas- d’idéaliser. Smirnov, quant à lui, est un rude sent tour à tour du noir aux couleurs, du tragique gaillard qui a entrepris un long voyage pour au comique, du gros burlesque à l’extrême raf- récupérer son argent auprès de ses différents finement, de la sauvagerie à la délicatesse la débiteurs. Tout crotté et très énervé des refus suc- plus rare, du dégoût au plaisir, de la peur cessifs qu’il vient d’essuyer, il déboule au domi- panique à l’enthousiasme le plus abandonné. cile de la jolie veuve. Celle-ci lui promet de le Pour le grand plaisir des spectateurs… n Bussy Saint-Georges N° 120 - Mars 2010
  7. 7. BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page7 Vie de la cité 7 L’actualité de la médiathèque Au programme de ce mois, un retour sur la venue de l’écrivain Joseph Farnel à Bussy, qui a ravi les usagers de la médiathèque, et la pré- sentation d’un nouveau rendez-vous: le Cercle littéraire. Joseph Farnel, un touche-à-tout de la littérature amedi 13 février, la Médiathèque de l’Europe a accueilli l’écrivain S Joseph Farnel. L’auteur s’est vite pris au jeu des questions-réponses et a levé le voile sur son parcours et ses oeuvres aux lecteurs buxan- georgiens. Ceux-ci ont de suite ressenti la chaleur de l’auteur. Nous avons eu le sentiment que nous n’avons pas vu un auteur qui venait présenter son oeuvre, mais une personne vraie, avec toute sa sensibilité et son amour de la nature et des personnes. Il a ainsi expliqué que ces échanges étaient bénéfiques pour lui, car il aimait connaître les impressions de ses lecteurs. Pour lui, on ne peut pas écrire sans aimer lire. Depuis l’enfance, il a baigné dans les livres et la lecture ; même durant la seconde guerre mondiale et son exil en Corrèze, il a eu le privilège de se voir confier la clé de la bibliothèque du proroétaire qui l’avait accueilli. Il a pu dévorer les auteurs classiques (Zola, Hugo, même s’il n’a pas tout compris, étant donné son jeune âge ! Joseph Farnel a toujours eu envie d’écrire. « Un détail, un geste, peuvent être le début d’un ouvrage, dit-il. Pour « Un geste de femme », par exemple, ce fut une SDF, rencontrée au détour d’une rue dans Paris. Cette jeune femme, A l’issue de cette rencontre, l’écrivain s’est prêté de bonne grâce au jeu des dédicaces. dans la misère sociale la plus terrible, eut un geste des plus féminins: elle a replacé une mèche de cheveu en se regardant dans le rétroviseur d’une voiture. blanche », roman psychologique, mais aussi véritable livre-thérapie sur le Ce geste, je ne l’ai jamais oublié et je m’en suis servi comme point de départ thème de la dépression et de ses rages dans un couple, qui a été publié en de mon roman. Les mots découlent ensuite les uns après les autres. » 1997. Joseph Farnel s’est également essayé au roman policier, avec « Crimes Tout au long de la rencontre, l’auteur a pris le temps d’expliquer les tenants sur cène », dont l’écriture a été un vrai moment de détente. Et pour ter- et aboutissants de ses différents ouvrages. Il a commencé avec « La malé- miner « La Ballade du petit Joseph », récit de son enfance, mais également diction de Sarah », roman historique qui lui a demandé plusieurs années un témoignage poignant sur la fin des années trente et la seconde guerre de recherches concernant des anecdotes peu connues du public. Il a mondiale. Cette belle rencontre s’est achevée par une séance de dédicace ensuite abordé le cas d’« Un jour pour aimer », un petit roman sentimen- autour d’une tasse de thé. Ce fut un échange intéressant entre l’auteur, très tal qu’il a écrit pour un concours et qui a été récompensé. « La valse passionné et très communicatif, et son lectorat, très attentif et réceptif. n Le Cercle littéraire est né Une nouvelle animation adulte à la médiathèque! ous aimez les livres et vous V tous les passionnés des livres et de de l’autre. Les séances seront l’oc- férus de romans, de documentaires avez envie de faire parta- la lecture. Le maître mot y sera casion d’échanger, de partager ou de bandes dessinées, ouvrira l’es- ger vos coups de coeur la liberté ; chacun de débattre, de s’en- prit à des genres, des pays et des ou même vos coups de gueule ? pourra y participer thousiasmer autour auteurs inconnus, offrira des pistes Alors venez rejoindre le Cercle litté- librement, sans ins- des mots et de la sur de nouvelles lectures qui prêteront raire. Le Cercle littéraire, co-animé cription ni abonne- lecture en toute à discussion. Chaque rencontre per- par Pierre-Yves et Cathy, bibliothé- ment à la convivialité, ou sim- mettra de faire un compte-rendu de caires du secteur adulte, se réunira bibliothèque, et il n’est plement d’écouter les la réunion sur le site de la média- un samedi par mois à 16 heures pas obligatoire de partici- avis de chacun autour des thèque. Une manière de faire dans les locaux de la médiathèque per à toutes les séances : derniers livres lus, qu’ils soient connaître à tous (membres ou non, de l’Europe. Un lieu de discussion aucune contrainte ne sera exigée récents ou plus anciens. L’échange présents ou absents) les coups de libre et convivial sera proposé pour sinon celle de respecter la parole avec d’autres lecteurs, qu’ils soient cœur du « Cercle ». n Bussy Saint-Georges N° 120 - Mars 2010
  8. 8. BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page8 8 Vie de la cité Avec la Chorale « En Plain-Chant ! » Une belle visite parisienne en chansons Accompagnés au piano par Jing-Jing Qin et diri- a chorale « En plain-Chant! » a rendu un bel hommage mière partie), Charles Aznavour, Jacques Dutronc, Francis L gés par Corinne Fores- à Paris le vendredi 12 février à travers un concert qui Lemarque, Serge Gainsbourg, Guy Béart et bien d’autres tier, les choristes d’« En n’était en fait que la première partie d’un diptyque, la étaient à l’honneur. Entre ces chansons, nous transportant de Plain-Chant ! » nous ont seconde étant prévue le 18 juin à 20h30 en l’église du village. l’Arc de Triomphe à Notre-Dame, en passant par les Champs offert une balade à Grâce à l’ensemble dirigé par Corinne Forestier, nous avons Elysées ou le boulevard Haussmann, des poèmes évoquant Paris en chansons. eu droit, en effet, à une petite visite de la capitale en chansons. Paris étaient également récités, pendant que défilait sur un Il faut dire que Paris a inspiré de nombreux interprètes, et non écran un diaporama. Vous pouvez déjà réserver votre soirée du des moindres. Durant cette balade parisienne effectuée par 18 juin pour assister à la seconde partie de ce concert, toujours ordre alphabétique (de la lettre A la lettre N pour cette pre- programmé en l’église du village. n Les élèves d’Amalgamme Une seconde permanence en concert pour le Secours Populaire antenne de vêtements, des sorties L’ Georges B u s s y Saint- du loisirs, culture, et sportives, des ini- tiatives telles que Secours Popu- fête du livre, bra- laire ouvre une deries… Le la salle Maurice-Koehl ce vendredi 12 février, c’est le son des guitares seconde perma- Secours popu- A d’Amalgamme qui a retenti. La classe de guitare de l’association a présenté au public un programme varié allant de la musique pop au classique en passant par les musiques traditionnelles, le blues et le rock. nence. Doréna- vant, vous pouvez rencontrer les béné- laire organise également, en col- laboration avec la Les ateliers guitare accueillent les enfants (à partir de 7 ans) et les adultes sous voles les lundis et ven- fédération SPF de Seine- forme de cours individuels ou collectifs (2,3 ou 4 personnes). Les ateliers sont dredis matin de 9 h 30 à et-Marne, des séjours ouverts à tous niveaux et tous styles musicaux et sont animés par un profes- 11 h 30. Ces permanences d’ac- vacances familiales et colonies pour seur diplômé. Les groupes sont composés en tenant compte de lâge, du niveau cueil permettent de faire connais- les enfants, des rencontres Copains et des goûts musicaux. Lapproche du solfège se fait de manière pratique à tra- sance avec les familles, d’apporter du Monde… n vers les morceaux en reliant lécriture au jeu sur linstrument. Dès la 1re leçon, soutien et aide, de proposer, en col- vous êtes capable de vous faire plaisir en jouant un petit morceau! Antenne de Bussy Saint-Georges laboration avec le comité du SPF de Cour de la Rivière La classe de guitare d’Amalgamme vous donne d’ores et déjà rendez-vous le Noisiel, des colis alimentaires, des Tél. : 06 87 53 19 60 lundi 14juin pour un nouveau concert au programme toujours aussi varié. n Assemblée générale du Club des Aînés Michèle Marois succède à Renée Simon à la présidence association « Les Aînés de Bussy Saint-Georges et environs », Créé en 1983, le Club des Aînés propose à ses adhérents, dans une L’ plus connue sous le nom de « Club des Aînés », a organisé son assemblée générale le samedi 6 février. Lors de celle-ci, un nouveau conseil d’administration a été élu, avec à sa tête une nouvelle ambiance on ne peut plus conviviale, des activités diverses et des sor- ties culturelles tout au long de l’année. Il participe également activement aux animations municipales, et notamment lors du Carnaval et des deux présidente : Mme Michelle Marois. Elle sera épaulée par Renée Simon brocantes de la ville. n et Gilberte Mercier, toutes deux vice-présidentes de l’association. Contact : 01 64 66 17 94, le lundi de 14h à 17h et le jeudi de 14h à 18h Bussy Saint-Georges N° 120 - Mars 2010
  9. 9. BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page9 Dossier 9 Une agence de développement économique pour Bussy © Iconothèque Epamarne/Photographe: Eric Morency, 10/2009 e dynamisme économique anime Bussy Saint-Georges depuis tou- L jours: notre ville est consciente de ses atouts, de sa situation géogra- phique exceptionnelle près de l’autoroute, des deux grands aéroports parisiens, des facilités de transport assurées par le RER dans l’axe Est-Ouest, tout cela dans un magnifique environnement naturel qu’elle sou- haite protéger, mais elle ne tient rien pour acquis. Ses atouts, il faut les exploi- ter, et la volonté politique du maire, du conseil municipal, des élus du territoire, de l’Epamarne sont d’assurer son développement économique. Car la crise financière a entraîné un considérable ralentissement de l’ac- tivité. Résultat: les rentrées fiscales sont moindres, et la suppression de Pour être vivante, une ville veille à offrir des la taxe professionnelle, même compensée, rend aléatoire l’engagement de nouveaux projets. conditions de vie agréables aux habitants, mais Comment donc maintenir la création de richesses à Bussy pour le bien- aussi aux entreprises qui font le choix de venir être de tous? La ville poursuit son aménagement urbain dans le cadre de l’Opération Ville Nouvelle, mais elle doit fonder son avenir sur une stra- s’y installer. L’attractivité est d’ailleurs un chal- tégie de développement pérenne de croissance, tout en respectant les valeurs auxquelles elle est très attachée, le lien social et le développement lenge permanent pour une collectivité, afin de durable. Il faut que tous ceux qui ont choisi de vivre à Bussy puissent y les encourager à demeurer sur son territoire et rester, y revenir, en ayant un logement, un travail, des équipements publics, dans un environnement protégé. Forte de ces convictions, pour en inciter d’autres à venir s’y implanter. C’est se donner les moyens de son ambition, la Ville vient de créer l’Agence de Développement Économique, cheville ouvrière de cette action. la raison pour laquelle la Ville de Bussy a créé Éric Zenon, conseiller municipal délégué au Commerce, vice-président il y a quelques mois une Agence de développe- de l’Agence, en précise les objectifs: « Son rôle est de promouvoir la ville de Bussy pour attirer entreprises et investisseurs dans la complémentarité avec ment économique. les actions des autres communes ». Bussy Saint-Georges N° 120 - Mars 2010
  10. 10. BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page10 10 Dossier Comment va fonctionner cette agence? Tout d’abord avec un statut d’établis- C’est dans ces locaux de la Grand-Place qu’est installée l’Agence de dévelop- sement public industriel et commercial (EPIC), qui lui donne de la souplesse pement économique. dans son action, avec la possibilité de recours à des marchés de droit privé pour Développement (Conseil Général du Val-de-Marne), l’Association Marne-la- le recrutement du personnel ou des études, et ce dans une totale transparence Vallée Numérique, les promoteurs pour l’immobilier d’entreprises et pour les de gestion, puisque ses recettes sont assurées par une subvention votée par le particuliers, les investisseurs, dans le cadre d’une stratégie gagnant-gagnant de Conseil Municipal. Son conseil d’administration, regroupant élus et entre- mise en commun des connaissances du marché pour que toutes les communes prises, est présidé par le maire, Hugues Rondeau. Ses locaux se trouvent dans partagent ce développement de manière complémentaire et solidaire. le centre-ville, à 500 m du RER, au 3bis Grand-Place. L’Agence a déjà lancé l’évaluation des besoins du territoire actuellement en cours. Elle a rencontré des entreprises, afin de bien comprendre leur Une stratégie d’accompagnement souhait d’évolution et de les valoriser. Comme par exemple Hologram. La définition d’une stratégie d’accompagnement des entreprises s’impose Industries, leader mondial dans le domaine de la sécurisation des données ensuite à différents niveaux: (hologrammes figurant sur passeport, carte bancaire…), installée dans le   L’Agence se doit d’avoir une connaissance très fine du tissu économique Parc d’Activités Gustave- Eiffel. local, afin de faire profiter les entreprises d’opportunités en termes de ter- Puis, elle va lancer des réflexions et des échanges avec les acteurs du territoire, rains ou de locaux susceptibles de les intéresser, mais a également un rôle l’Epamarne, la communauté d’agglomération Marne-et-Gondoire, la de veille par rapport aux événements dans l’environnement de Bussy. Le Chambre de Commerce et d’Industrie de Seine-et-Marne, Seine-et-Marne- projet du nouvel hôpital de Jossigny en est un bon exemple. Comment la ville peut-elle profiter directement ou indirectement de cette nouvelle implantation? Éric Zenon s’y intéresse tout particulièrement: « C’est une opportunité de pôle de développement dans le domaine de l’imagerie médicale (radiologie, scanner…) avec l’étude d’un partenariat public-privé par exemple; la ville peut également proposer des solutions d’accueil (hébergement et restau- ration) pour le séjour des familles venant visiter les patients; l’activité hospita- lière génère aussi le recours à des sous-traitants (entretien des locaux, travaux…), appel à des sociétés de taxis, ambulances… pouvant dynamiser notre économie locale ». Eric Zenon pense également au personnel qui pourra choisir de venir habiter à Bussy Saint-Georges ou d’y faire ses courses, à la relance du projet d’une nouvelle gare RER à l’Est de la ville, au renforcement de l’axe Nord-Sud pour faciliter l’accès de l’hôpital aux patients, à leurs familles, aux prestataires, fournisseurs, entreprises… Suite en p.12 Ë Bussy Saint-Georges N° 120 - Mars 2010
  11. 11. BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page11 Dossier 11 3 QUESTIONS à SERGE BENICHOU président de l’ADE et conseiller municipal délégué au développement économique « Pour un développement économique serein et pérenne » sue de laquelle nous devons penser revenir à l’état antérieur du monde… Ce serait une erreur de jugement de le penser, comme l’explique remarquablement Joseph Stiglitz, Prix Nobel d’économie, dans son livre « Le Triomphe de la cupidité ». Il y décrit un modèle économique qui a échoué et qui, si on le laisse se pérenniser, continuera à aller de crise en crise. Pour moi, c’est un changement du monde qui est en train de se produire, c’est une nouvelle économie qui est à créer, car le train du progrès s’accélère. C’est pour cela qu’il faut prendre des risques en possibilité et la facilité pour entreprendre dans étant innovant et imaginer le tissu économique un cadre moderne et convivial. des 20 prochaines années. Croire en notre réus-   Le projet d’écoquartier du Sycomore est, site, c’est le premier changement important que pour moi, tout à fait emblématique d’un quartier nous devons effectuer. Bussy Saint-Georges doit solidaire, avec sa diversité sociale, des liaisons s’engager et ouvrir la voie par son volontarisme douces, le recours aux énergies renouvelables, à travers des actions exemplaires dans tous les le choix d’un habitat révolutionnaire qui permet- domaines ! tra à de nouvelles entreprises de se positionner, de se développer sur ces créneaux et de pro- ¢ Quels sont les projets poser de l’activité aux habitants. qui vous semblent prioritaires? Pour cela, ce qui me paraît primordial, c’est u Serge Benichou que Bussy ait une image belle, forte et attrac- Nous avons un défi extraordinaire à relever : celui tive. Je pense que tout est possible… Regar- ¢ Pourquoi la Ville de Bussy du Grand Paris, avec le rééquilibrage à l’Est sur un mode de développement complètement nou- dez déjà comment est en train d’évoluer la Saint-Georges s’est-t-elle Seine-et-Marne : d’un département agricole, veau. En effet, le tertiaire s’est développé dans dotée d’une Agence de tous les départements de l’ouest parisien. Aujour- progressant beaucoup vers les produits bio et Développement Économique? d’hui, l’avenir est à l’Est, avec la création de pôles la biomasse, il devient un territoire inventif en u Serge Benichou d’énergies nouvelles, la croissance verte… Tous constante innovation technologique ! Cette agence est née des débats et réflexions les projets qui s’intégreront dans cette perspective Bien évidemment, nous ne sommes pas dans sur la vision de la Ville partagée par Hugues seront positifs, tels : la Baie de San Francisco et nous ne devien- Rondeau et l’équipe municipale. Il s’agit de   La pépinière d’entreprises : elle fonctionne drons pas tout à fait la Silicon Valley, cepen- donner tout le dynamisme nécessaire au déve- pour l’instant comme un hôtel d’entreprises dant… notre évolution est la même ! Cette loppement économique de Bussy Saint- avec la location de locaux, mais elle pourra partie de la Californie est passée des cultures Georges. Les Buxangeorgiens doivent savoir évoluer avec de nouvelles prestations propo- agricoles à l’accueil des plus belles entreprises qu’une équipe se mobilise pour eux avec une sées (assistance administrative et logistique, de pointe dans les hautes technologies ! volonté ferme et un enthousiasme indéfectible ! création d’un centre d’affaires). Elle doit per- Et c’est cette ambition, ce rêve que nous avons Notre Ville se dote ainsi d’un outil qui lui permet- mettre à tous les jeunes créateurs d’obtenir la pour Bussy Saint-Georges ! n tra un développement serein et pérenne, après la période de forte expansion et le développe- ment naturel qu’elle a connu. ¢ Quels sont les objectifs de l’Agence pour le développe- ment économique de Bussy? u Serge Benichou Notre cheval de bataille, ce sont les nouvelles énergies, les nouvelles technologies, le dévelop- pement durable… J’ai la conviction profonde que la crise financière n’est pas une crise à l’is- Bussy Saint-Georges N° 120 - Mars 2010
  12. 12. BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page12 12 Dossier Dans la zone Léonard-de-Vinci, les chantiers de construction se poursuivent activement.   Tout un développement relationnel est à engager, Bussy a connu un boom extraordinaire des auto-entrepreneurs depuis 2009; ces nouveaux acteurs du territoire seront, pour certains, amenés à se développer sous une autre forme juridique et avec de nouveaux besoins (locaux, accès au très haut débit…). Développer l’économie numérique L’Agence apporte également tout son soutien à la participation à des pro- jets structurants, tel France Numérique 2012, plan en faveur du numérique en France préparé par le Gouvernement et le Parlement. Son objectif est le développement de l’économie numérique, la réduction de la fracture numé- rique, et la réalisation d’un programme territorial du très haut débit, pour une couverture à 100 % du territoire national, avec le WIFI, la télévision ËSuite de la p.10 numérique avec évolution vers la 3D, la téléphonie 3G… Bussy s’investit à fond pour la mise en place d’un réseau de fibre optique, pour le maillage avec les différents opérateurs, afin que chacun, à son travail comme à son   Pour attirer des entreprises, il faut aussi des locaux disponibles. Une domicile, ait un accès aux nouvelles technologies, dans un environnement page internet existe déjà sur le site de Bussy, dans la rubrique « Econo- sécurisé. Pour notre ville, il y a un intérêt économique, bien sûr, mais aussi mie-Immobilier d’entreprises » et présente les offres locales de bureaux. social par un accès le plus large et le plus aisé possible pour tous (recherche Un Observatoire Économique, en cours de lancement, ira plus loin par d’emploi, maintien des liens familiaux, accès à des services pour des per- l’accès à des bases de données, la diffusion d’informations écono- sonnes en difficulté, utilisation d’Internet par les jeunes dont la maîtrise miques, la mise à disposition aux entreprises de boîtes à outils « busi- fabuleuse de l’outil n’est plus à démontrer!). ness plan », pour les aider lors d’une création ou à l’occasion du développement important d’une activité. Se tourner vers l’international   L’Agence peut apporter également une aide au démarrage, et c’est Autre axe d’action de l’Agence de Développement économique, le dévelop- le rôle de l’hôtel d’entreprises, fonctionnant depuis neuf mois environ, pement à l’international ouvre enfin tout un champ d’opportunités. Pour situé dans le même immeuble que l’Agence, sous-louant à des condi- attirer des investisseurs étrangers, Bussy a des atouts à exploiter: de nombreux tions avantageuses des locaux, comme à cette entreprise d’import- contacts existent déjà avec l’Asie, l’Afrique, le Moyen-Orient grâce au carnet export pour son bureau commercial (première étape de l’implantation d’adresses du maire; les réseaux d’amitié des communautés vivant à Bussy d’une entreprise étrangère en France, donc prometteuse…) ou à HP sont également très actifs et solidaires, et des relations privilégiées ont pu ainsi Recrutement, cabinet de recrutement de cadres dirigeants. s’établir avec la Chine, l’Ambassade du Vietnam, le Congo-Brazzaville…   L’Agence doit également favoriser le renforcement du tissu écono- Toute cette énergie positive, l’Agence doit la transformer en projets, en actions, en étant comme l’entreprise, toujours en anticipation, en réflexion mique existant: l’exemple du Parc d’Activités Léonard-de-Vinci est sur son avenir et en mouvement! Avec cette idée en tête: permettre aux excellent pour comprendre la nécessité d’être toujours en mouvement Buxangeorgiens de trouver un heureux équilibre entre la vie au travail et la pour notre ville; il faut y conforter l’activité, trouver par exemple un nouvel investisseur pour le projet Atrium (réalisation d’une zone com- vie chez soi… n merciale avec des boutiques et des loisirs – karting, bowling), mais aussi anticiper la reconversion des lieux, beaucoup d’entreprises logistiques y étant présentes mais changeant d’implantation régulièrement pour des raisons de rentabilité.   Le développement de l’activité économique est à soutenir: Bussy se félicite d’accueillir des leaders mondiaux dans leur domaine, tel Makita (outils électroportatifs professionnels). Mais elle veut attirer d’autres entreprises dans le tertiaire, à l’image de Tech Data (commerce en gros d’ordinateurs, d’équipements informatiques périphériques et de logiciels). Éric Zenon se passionne pour un pôle de recherche et de développement qui, en complémentarité de la Cité Descartes, permet- trait l’accueil d’étudiants pour leurs projets d’études, en leur propo- sant des logements. « Les indicateurs de dynamisme économique de Seine-et Marne-Développement pour le 4e trimestre 2009 pour le canton de Torcy donnent déjà des signes très positifs », constate-t-il avec plaisir: depuis 2008, l’économie locale se tertiarise de plus en plus (services aux entreprises et aux personnes). Le tissu économique des PME, TPE et indépendants (dont les auto-entrepreneurs) s’anime! Bussy Saint-Georges N° 120 - Mars 2010
  13. 13. BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page13 Vie municipale 13 Le personnel encadrant intervient pour appliquer les La restauration scolaire, règles et s’organise de la façon suivante: un moment convivial en danger U AVANT LE REPAS: il fait l’appel des élèves et les accompagne (pour les maternelles) dans la salle de restauration; les oriente vers le self (pour les élémen- taires) et propose des ateliers U PENDANT LE REPAS:il intervient, le cas échéant, envers les élèves fauteurs de troubles; U APRÈS LE REPAS: il assure la surveillance et l’animation des enfants jusqu’à la reprise des cours. Ce challenge fonctionnel sur le déroulement du temps méridien est l’une des priorités de la muni- cipalité. Il est inscrit dans le dispositif du Contrat Educatif Local (CEL) coordonné par le service Jeunesse. Les 2 principes de cette démarche sont les suivants:   Distribuer un repas de qualité à l’enfant dans les meilleures conditions tout en faisant du temps de restauration un moment privilégié.   Contribuer à la mise en place d’un moment de convivialité et d’éducation En mars 2009, le conseil municipal de la commune dOullins, dans le Rhône, avait modifié son règlement de restauration sco- Cette démarche de qualité initiée par la ville n’est pas toujours évidente à concrétiser sur le terrain. laire pour les écoles de la commune, en posant notamment le prin- En effet, c’est un temps court (de 11h30 à 13h30) cipe selon lequel les enfants dont les deux parents travaillent, ainsi et intense pour le personnel. « Tous les locaux ne se prêtent pas à la mutualisation des moyens, et le que ceux qui bénéficient de dispositifs particuliers, pourraient seuls nombre d’enfants accueillis sur le temps de cantine a manger à la cantine tous les jours, tandis que les autres enfants ne considérablement augmenté ces dernières années », souligne ainsi Thierry Delage. La municipalité a pourraient être accueillis quune fois par semaine, dans la limite toujours eu une démarche participative associant des places disponibles, sauf urgence ponctuelle dûment justifiée. tous les acteurs de l’éducation à travers la commis- sion de concertation des accueils de loisirs et la Une décision que le Conseil d’Etat, saisi par une association de commission menus : parents et fédérations de parents d’élèves, a suspendue en novembre 2009. Cet arrêt du parents, le corps enseignant, les animateurs des accueils de loisirs et le personnel des services sco- Conseil d’Etat va obliger la ville de Bussy à amender son règle- laires et Jeunesse afin d’informer et d’échanger ment intérieur de la restauration. Ce qui n’empêche pas le service autour des deux principes cités ci-dessus. concerné de lancer un cri d’alarme, face à la hausse de la fréquen- Désireux d’améliorer les conditions d’accueil des tation des restaurants scolaires de la ville… enfants sur le temps du midi, dans le cadre du CEL, un appel à la sensibilisation des familles est e temps de midi est un moment important rappelle Thierry Delage, Adjoint au Maire délégué à aujourd’hui de rigueur. Malgré la décision du L dans la journée de l’enfant, tant sur le plan de la restauration que sur le plan de la détente et de la convivialité. Cette pause doit per- la Jeunesse. Le rôle de l’adulte au contact de l’enfant n’est pas seulement de veiller sur lui; il doit être actif, engager la relation, développer les échanges pour que l’enfant Conseil d’Etat, qui n’a d’ailleurs pas statué sur le fond, mais uniquement sur la forme, nous vous invitons à une réflexion personnelle concernant mettre à l’enfant de mieux appréhender son retour trouve sa place dans le groupe. Il favorise, par son com- le bien-fondé de laisser son enfant à la cantine. en classe. C’est la raison pour laquelle l’équipe portement, le développement des valeurs éducatives telles « Bien que le temps de restauration soit un service d’encadrement doit rester vigilante afin de régu- que l’autonomie de l’enfant, la socialisation, les règles de public ouvert à tous, il est en effet important que le ler les problèmes inhérents à la vie en collectivité vie en collectivité, l’éducation au goût… » C’est le tra- rythme de l’enfant soit respecté et que les Buxan- et d’être en capacité d’écoute auprès de l’enfant. vail partenarial entre les animateurs de la FOCEL, les georgiens soient alertés sur la limite de notre dames de restauration d’Avenance, les ATSEM et les démarche éducative que nous effectuons au quoti- « L’accueil et l’installation des enfants au restaurant sco- référents mairie, le service Jeunesse ayant la charge de dien pour le bien-être de vos enfants » conclut ainsi laire doivent se faire de manière conviviale et calme, superviser la bonne gestion de ce temps. Thierry Delage. n Bussy Saint-Georges N° 120 - Mars 2010
  14. 14. BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page14 14 Vie municipale Bussy candidate au Grand Prix de l’Environnement prochainement, pour aider les Buxangeorgiens à La ville s’est engagée dans une démarche ambi- agir en faveur de l’environnement. Deux points tieuse en décidant de créer un écoquartier, mais sont essentiels: connaître les bons gestes et réussir les bonnes pratiques ne doivent pas se cantonner à les mettre en œuvre, ce qui est parfois difficile à ce périmètre, notre projet de ville durable est pour des raisons pratiques. La ville propose donc celui de l’ensemble de notre territoire. Le pro- de vous accompagner par différents moyens: gramme « De la sensibilisation, au passage aux éco-   Un site internet complété par un onglet gestes » en est une preuve. « En participant à ce DD, qui comportera bientôt des pages don- concours, nous pouvons faire connaître nos initia- nant les informations pratiques sur comment tives positives auprès d’acteurs extérieurs à la ville, faire les bons gestes lorsqu’on habite Bussy, mais aussi auprès des Buxangeorgiens, qui ne se dou- ussy va poser sa candidature au 14e Grand tent peut-être pas toujours de ce qui est fait », affirme B   Des évènements organisés, pendant la Prix de l’Environnement des villes et terri- Claude Louis, Adjoint au Maire. Cette candida- semaine du développement durable en avril toires d’Ile-de-France, qui récompense des ture est donc celle de tous ceux qui se sentent impli- villes ayant des actions innovantes en faveur de et toute l’année pour les scolaires, qués dans l’avenir de la ville. » Elle a d’ailleurs reçu l’environnement. La municipalité va présenter   De nouveaux évènements sont en cours le soutien du Conseil des jeunes et du Conseil pour ce concours son programme d’animations de programmation, comme par exemple un municipal des enfants. n « De la sensibilisation, au passage aux écogestes ». De salon sur la rénovation énergétique des bâti- Pour vos idées sur le programme ou votre soutien quoi s’agit-il? Aujourd’hui, il y a déjà de nom- ments, une table ronde avec la population sur à la candidature, n’hésitez pas à nous contacter : breuses actions qui sont menées, ou le seront très le développement durable. isabelle.przydrozny@bussy-saint-georges.fr - Bussy Saint-Georges N° 120 - Mars 2010
  15. 15. BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page15 Vie municipale 15 Semaine du développement durable Bussy passe au vert! La Semaine du développement durable, programmée cette année du 1er au 7 avril, est un rendez-vous incontournable et très attendu. Chaque année, le Ministère du Développement durable invite entre- prises, associations, services publics, collectivités et établissements scolaires à promouvoir les principes du développement durable. Une initiative à laquelle la ville de Bussy a répondu en organisant plu- sieurs animations durant toute cette semaine. bjectif de cette manifestation: sensibiliser les ESPACE CHARLES-DE-GAULLE O Français aux enjeux du développement durable et inciter chacun à adopter des com- portements plus responsables dans toutes les situations de la vie quotidienne. En 2009, plus de 4300 participants (60 % de plus qu’en 2008) ont répondu à l’ap-   Pot durable à 16h30   Conférence « Le développement durable dans la ville et dans l’écoquartier du Sycomore » avec les élus de la ville, l’EPAMARNE, la direction de l’urbanisme et de l’aménagement durable, à 18h00 pel à projets. Cette mobilisation reflète un intérêt général   Projection du film « Home » de Yann Arthus-Ber- qui va au-delà de la simple prise de conscience et montre trand à 20h30 une volonté réelle d’agir. Alors, en 2010, le mot d’ordre lancé par le Ministère est clair : « Passez au durable, ça Mercredi 7 avril marche »… et c’est facile! Bussy suit ce mot d’ordre à la PARC DU GÉNITOY, lettre. Jugez-en plutôt! AUTOUR DE L’ÉTANG DE L’ÎLE MYSTÉRIEUSE   Cours de jardinage raisonné par l’architecte paysa- Samedi 3 avril giste Carola Cardon à 14h30 PARC DU GÉNITOY, AUTOUR DE L’ÉTANG DE L’ÎLE MYSTÉRIEUSE Et aussi… l’exposition de Yann Arthus-Bertrand à la médiathèque jus-   Troc des plantes par l’association Bussy Durable de 10h à 18h qu’au 30 avril, des visites de l’exposition pour les classes de Bussy,   Nettoyage de printemps avec l’association Tzu Chi, le Conseil des interventions, ateliers dans écoles sur le jardinage raisonné… n municipal des enfants, le Conseil des jeunes, les SCOUTS. Pour plus de renseignements, contactez le Service culturel de la Ville au Rendez-vous à 13h45 à la gare RER de Bussy 01 64 66 24 24 Du nouveau à l’Espace Jeunes ous êtes collégiens, lycéens et habitez à   Sortie cinéma, stages sportifs, rencontres spor- V Bussy Saint-Georges. L’Espace jeunes, structure pour les 11-17 ans, et son équipe d’animateurs vous accueille et vous pro- tives, sorties culturelles (Nuit des musées, laser Game, Karting, nocturnes, la Géode, randon- nées, Japan expo…) pose pléthore d’activités. Jugez-en plutôt. Eté Les animations du moment: Barbecue, jeux de rôle grandeur nature, gala de l’Espace Double Dutch, forums thématiques, com blog, ate- jeunes, piscine, sortie à Fontainebleau, ciné, nocturnes… lier design, confection de toile hip-hop, sports col- lectifs, préparation de la fête de la musique, Nouveau: musique assistée par ordinateur, initiation lettrage U Durant les vacances scolaires du lundi au L’Espace jeunes change de tarifs: toutes ces prestations graff, sculptures sur bois… Vous avez des projets vendredi de 13 h 30 à 19h sont maintenant accessibles pour 25 € par mois. Ses pro- individuels ou collectifs, des idées, des choses que vous avez envie de partager ou vous souhaitez tout grammes sont à votre disposition et facilement repérables Modalités d’inscription simplement vous investir dans les différents projets puisque de différentes couleurs selon les périodes (jaunes U Retirer une fiche de renseignement auprès du de la structure : toute l’équipe est là pour vous pour les mercredis et samedis des deux mois à venir et responsable de la structure accompagner et vous aider à les réaliser. rouges pour les vacances) dans les lieux incontournables de la commune: mairie, gymnases, médiathèque, accueils U Faire calculer le quotient familial à la mairie Projets à venir: de loisirs, commerçants de la ville. Coordonnées : Les différentes thématiques de l’Espace jeunes:   L’environnement, le sport, la culture, les jeux Horaires d’ouverture ESPACE JEUNES U L’Espace jeunes est ouvert lundi, mardi, jeudi, ven- (à 10mn de la gare, en face de l’île Mystérieuse) de société, Vidéo débat, forum (autour de films, GROUPE SCOLAIRE JULES-VERNE d’expositions, actualité, sexualité…) Nous vous dredi, de 15h à 19h en période scolaire. 22 Avenue Haroun-Tazieff accompagnons à l’élaboration de curriculum vitae U Les mercredis et les samedis du 13h30 à 19 h Tél. : 01 64 76 28 31 et lettre de motivation et au projet de Job d’été. en période scolaire. Email : jeunes.espaces@gmail.com Bussy Saint-Georges N° 120 - Mars 2010
  16. 16. BUSSYMAG120_GABARIT BUSSYMAG NEW2009 23/03/10 09:45 Page16

×