Journal de Bussy n°165
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Journal de Bussy n°165

on

  • 1,077 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,077
Views on SlideShare
324
Embed Views
753

Actions

Likes
0
Downloads
2
Comments
0

1 Embed 753

http://www.bussysaintgeorges.fr 753

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Journal de Bussy n°165 Journal de Bussy n°165 Document Transcript

  • ACTUALITÉS P.12 Les Atsem, un atout précieux ACTUALITÉS P.18 Tout savoir sur les rythmes scolaires DOSSIER P.14 Un budget de transition COMMERCES : UNE NOUVELLE DYNAMIQUE BUSSYMAGAZINE MUNICIPAL DE BUSSY SAINT-GEORGES • JUIN 2014 N°165 « Tous à la fête de la musique ! » P. 2 BussyScope
  • BUSSY MAG RÉALISATION: SERVICE COMMUNICATION, HÔTEL DE VILLE, PLACE DE LA MAIRIE, 77600 BUSSY SAINT-GEORGES TÉL.: 0164662424 DIRECTEUR DE LA PUBLICATION: CHANTAL BRUNEL RÉDACTEURS: FABIEN JAMBART, SABAH BOUSHABA, E-MEDIA PHOTOGRAPHES: TOUT EN PHOTO 0687252300, E-MEDIA MAQUETTE, MISE EN PAGE: E-MEDI@ - 0155620040 IMPRESSION: LE REVEIL DE LA MARNE DÉPÔT LÉGAL: JUIN 2014. ISSN: 1284-1978. 4 EN IMAGES 8 ACTUALITÉ • Redynamiser le commerce local • Chantal Brunel, première vice-présidente de Marne-et-Gondoire • Avant de partir en vacances, pensez à l’OTV ! • Les ATSEM, un atout précieux • RER A : l’heure de la concertation • De nouveaux rythmes scolaires en septembre • Belle réussite pour le Defitec 14 LE DOSSIER Un budget de transition 19 RENCONTRE • Isabelle Prieur 21 SPORTS • Un festival de médailles pour Imagyms • Stages multisports d’été : les inscriptions sont ouvertes • L’Aerobic Vita Club clôt sa saison en beauté 24 VIE PRATIQUE • Nouvelles installations • État civil • Tribunes • Commerces • La santé à Bussy S O M M A I R E É D I T O R I A L BUSSY MAG N° 165 - JUIN 2014 I 3 Voiciunpeuplusde2moisquelanouvelle équipe municipale s'est mise au travail pour que Bussy retrouve le chemin de l'équilibre et renoue avec l'ambition. Ce travail d'équipe que nous menons collective- mentm'amènebiensouventàdecurieusesdécou- vertes dans les pratiques passées. Pour cela, j'ai tenu à ce que chacune d'entre elles, chaque dépense non essentielle ou malvenue de l'ancien maire,soitportéeàlaconnaissancedetous.Nonpaspouralimenterune quelconque polémique, mais pour informer les Buxangeorgiens de l'uti- lisation de leurs impôts pendant tant d'années. Par ailleurs, et comme je l’avais annoncé lors de la campagne électorale, je gérerai Bussy en toute transparence et avec le souci permanent de n’entretenir aucun fantasme, ni aucune rumeur. Dans ce cadre, et après 10ansdeprocédure,j’aiaccueilliavecsoulagementladécisiondelajustice de faire enfin la lumière sur des faits qui visaient à me rendre inéligible suite à ma campagne législative de 2002. Si dans cette «  affaire  », j’ai bénéficié d’un non-lieu m’innocentant totalement, une plainte déposée en 2004 contre mon époux sera enfin jugée, en fin d’année. Pour que votre information soit complète, je veux vous indiquer que cette plainte émane d’un fournisseur bien connu de la mairie de Bussy pendant de longues années (400000 euros de factures à travers diverses sociétés, et un marché supplémentaire de 180000 euros retiré pour irrégularité sur demande du sous-préfet), ce qui éclaire les choses… Je tenais à vous livrer ces informations en totale liberté et quiétude. Bussyrenouedoncpeuàpeuavecleséquilibres :financiers,urbanistiques, managériaux…Bussyretrouvelechemindel’apaisement,sansperdrede vue les objectifs principaux que nous nous sommes assignés, à savoir une baisse de la fiscalité et un cadre de vie équilibré. Ce travail, long et ambitieux, je l'ai donc entamé avec les agents de la ville,enconfiance.Jesaisquelesattentessontnombreuses,lesimpatiences aussi,maislaméthodequimeguideestcelledelarigueuretdel'exigence, au service de Bussy. Cetteméthodesetraduitpardespremierschoix,quisontencorecontraints, avecdesdépensesobligatoiresàinscrire.Nousprésentonsdoncunbudget de transition, première étape pour préparer l'avenir de notre ville. Les grandes lignes de celui-ci sont développées ici. Nous sommes sur le bon chemin, vous connaissez ma déter- mination, elle est intacte. Chaleureusement vôtre, Chantal Brunel Maire de Bussy Saint-Georges Chers Buxangeorgiens,
  • E N I M A G E S Belle affluence au Monde en fête Quelle ambiance chaleureuse et festive le samedi 26 avril, au gymnase Maurice-Herzog ! À l’initiative du centre pastoral de Bussy, la 6e édition du Monde en Fête a accueilli de multiples stands interculturels invitant les participants, venus nombreux, à partager des traditions de tous les continents. Après les danses traditionnelles antillaises et indiennes, les chants Gospel, les musiques traditionnelles bulgare et africaine…, les convives ont partagé un délicieux repas aux saveurs du monde. Célébrant le « vivre-ensemble » et la richesse de la diversité, l’événement a de beaux jours devant lui. Rendez-vous à la prochaine édition ! Reçus par la CRC et Mme la Préfète À sa demande,Mme le Maire, Yann Dubosc et le service financier, ont été reçus le mardi 6 mai, par le président de la Chambre Régionale des Comptes, M. Terrien, pour présenter leur premier budget, de transition, sincère et transparent et évoquer avec lui quelques dossiers complexes. L'accueil fut courtois et chaleureux et les réponses aux interrogations claires. L’après-midi, c’est Mme la Préfète de Seine-et-Marne, Nicole Klein, qu’ils ont rencontrée. Des réunions constructives avec les représentants de l’État, qui marquent une véritable rupture avec le passé. Un autre engagement tenu... Assemblée générale des donneurs de sang L’Association du Don du Sang de la Région de Lagny a tenu son assemblée générale le samedi 26 avril à la salle Maurice-Koehl. Chantal Brunel, accompagnée d’Amandine Roujas, maire-adjointe déléguée à la Culture et aux Sports, a tenu à saluer le travail des bénévoles de l’association, qui organisent tout au long de l’année de nombreuses collectes dans notre secteur. La prochaine à Bussy aura lieu le jeudi 10 juillet de 15h à 20h au gymnase Maurice-Herzog. La collecte d’avril avait accueilli 163 donneurs, dont 13 nouveaux. Pour donner son sang, il suffit d’avoir entre 18 et 70 ans, peser au moins 50 kg et d’être en bonne santé. Soirée Autour des années 80 C’est ce que l’on peut appeler une soirée tubesque : le spectacle « Autour des années 80 » au gymnase Michel-Jazy le vendredi 25 avril a attiré un nombreux public, qui s’est replongé avec plaisir dans une décennie de tubes. Tête d’affiche de cette soirée, Jean-Luc Lahaye n’a pas failli à sa réputation en proposant au public buxangeorgien un récital de haute volée. Mention spéciale également à Slaone, Zouk Machine, Stone pour ce concert évènement. I BUSSY MAG N° 165 - JUIN 20144
  • E N I M A G E S Joyeux anniversaire à l’AVF ! AVF/Pays-de-Lagny (Accueil Villes Françaises) a célébré ses 25 ans au cours d’une croisière en péniche sur la Marne. Tous les ingrédients étaient réunis pour que la croisière s’amuse et se délecte : régalement des papilles, avec petit- déjeuner et viennoiseries, apéritif suivi d’une paëlla, émerveillement devant dame nature, qui a offert ses paysages bucoliques et enchanteurs. Mais comme AVF reste aussi professionnelle, une petite réunion de travail, pour développer le nouveau site Izinoa s’imposait, devant une assemblée studieuse. Remerciements à tous les membres du Bureau et CA, représentés par Daniel Galland, le président, pour cette belle initiative. Les collégiens de Monet ont le cœur sur la main Afin de soutenir les plus démunis, les élèves et le personnel enseignant se sont mobilisés pour organiser une grande collecte de denrées alimentaires, de produits d’hygiène et d’entretien, au profit de l’épicerie sociale. Durant trois jours, du 19 au 21 mai, les élèves ont réussi à récolter près de 580 kg de produits. Dans le cadre d’un projet d’éducation à la santé et à la citoyenneté, cette initiative visait en outre à favoriser la responsabilité, l’initiative et l’autonomie des élèves. Bravo aux élèves de Claude-Monet pour leur générosité ! Jackie and the Giant Le dimanche 18 mai, des enfants accompagnés de leurs parents ont assisté à une belle pièce de théâtre interprétée en anglais et en français. Avec « Jackie and the Giant », la compagnie Koalako proposait une approche ludique de l’anglais dans un spectacle pédagogique et plein d’énergie. Le géant en question parle uniquement anglais mais Jackie, qui est bilingue, a bien aidé les jeunes spectateurs à parler pour s’en débarrasser… Un spectacle que les enfants ne sont pas prêts d’oublier ! Jumelage italien : chorale et soirée de gala Dans le cadre de l’échange franco-italien avec San Giuliano Milanese, la délégation italienne a été accueillie à Bussy le jeudi 8 mai, pour un séjour de 3 jours. Les choristes d’« En plain chant », dirigés par Corinne Forestier, leur chef de chœur, ainsi que les choristes d’Evergreen Ensemble de l’UTE (Université du troisième âge de San Giuliano Milanese), ont offert un très beau concert des chorales à l’église du village, le vendredi 9 mai. Afin de clôturer ce beau séjour de la délégation italienne, Mme le Maire a invité tous les participants à un dîner de gala au Best Western Golf Hotel. Parmi les personnalités présentes : Amandine Roujas, adjointe au maire déléguée à la Culture, Elizabeth Te, conseillère municipale déléguée au jumelage, Anne-Marie Trinh, présidente du comité de jumelage italien, M. Jiocondo Berti, président du conseil communal de San Giuliano Milanese et M. Romano Tronconi, président de l’UTE, Università della Terza Età. BUSSY MAG N° 165 - JUIN 2014 I 5
  • E N I M A G E S Les jeunes jardiniers en herbe ont pu réaliser de jolies compositions, avec une grande variété de plantes aromatiques. Offrir de la brioche aux familles est une tradition très appréciée à Bussy, une distribution à laquelle a assisté Mme le Maire, au côté du père Bruno Sautereau. Carton plein à la fête de la St-Georges ! Bénédiction et distribution de brioches, fête foraine et animations ludiques pour les enfants… Le dimanche 27 avril a vu affluer de nombreuses familles, venues honorer cette belle coutume et se divertir grâce aux ateliers cuisine, éveil, expériences, art floral, BD et autres proposés par Bussy Cœur de ville. L’association La Paume de Terre a permis aux enfants de travailler l’argile et de découvrir le processus de l’empreinte et de l’impression. Après la bénédiction des brioches à l’église Saint-Georges, celles-ci ont été transportées dans une charrette fleurie jusqu’au Square Vitlina. I BUSSY MAG N° 165 - JUIN 20146
  • E N I M A G E S Commémorations des 27 avril et 8 mai Pour ne jamais oublier ! Le dimanche 27 avril, journée natio- nale de la déportation, Chantal Brunel, en- tourée d’élus, de Robert Msili, président de l’Amicale des Anciens Combattants, de membres de l’association J’Buss ainsi que de nombreux Buxangeorgiens, ont rejoint le monument aux morts pour y déposer une gerbe. Au cours de cette cérémonie pleine d’émotion, des textes retraçant les conditions déplorables dans lesquelles ont vécu les victimes de l'occupant nazi ont été lus devant une assemblée émue. «  Cette histoire n’est pas seulement une page dans les livres, elle a marqué à vie, par la douleur, le sang, la mort des millions d’êtres humains, a rappelé le maire de Bussy. Nous en souvenir, c’est tout simple- ment aussi cultiver ces belles valeurs de tolérance, de respect d’autrui, de bienveil- lance, d’acceptation de différences au sein d’un même pacte républicain. N’oublions pas et soyons attentifs à porter haut ces valeurs : c’est la meilleure assurance pour que nous vivions libres et en paix. » Quelques jours plus tard, le jeudi 8 mai, Bussy a commémoré le 69e anniversaire de la victoire sur le nazisme, à l'issue de la Deuxième Guerre mondiale. Là encore, de nombreux habitants se sont déplacés pour rendre hommage à tous ceux qui sont morts pour notre pays. À noter une très belle interprétation de la Marseillaise et du chant des partisans par les jeunes élèves du conservatoire Jean-Sébastien Bach. « 69 ans après, c’est encore avec une très vive émotion que nous sommes ici rassem- blés pour clamer haut et fort que nous n’oublierons jamais, a déclaré Chantal Brunel. Pour nous souvenir ensemble de cette foule immense d’enfants, de femmes et d’hommes arrêtés, déportés, fusillés, tués, assassinés et massacrés. De ces 60 millions de personnes qui ont perdu la vie sous le joug d’une barbarie sanglante et absurde. Ce sont 60 millions de destins brisés, de familles séparées et d’espoirs défaits.  » Le maire de Bussy Saint- Georges a ensuite salué le courage et la force du Général de Gaulle, qui « décida de dire non au gouvernement de Vichy et à la collaboration avec l’Allemagne  », avant d’avoir une pensée particulière « pour les résistants, les combattants de Bussy Saint- Georges et des communes avoisinantes, leurs familles endeuillées ainsi que celles qui ont vécu dans l’angoisse et la crainte pendant des années. Je m’incline devant tous les enfants de Bussy qui ont consenti des sacrifices pour notre patrie. » De nombreux Buxangeorgiens sont venus aux commémorations accompagnés de leurs enfants. Le chant des partisans interprété par les élèves du conservatoire a ému l’assemblée. BUSSY MAG N° 165 - JUIN 2014 I 7
  • A C T U A L I T É En préambule, Chantal Brunel a tenu à rap- peler son attachement au commerce de proximité. « J’ai été membre de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Seine-et- Marne pendant 10 ans et connais donc la problématique des commerçants, a-t-elle souligné. Ma position de vice-présidente déléguée au Développement économique au sein de Marne-et-Gondoire est d’ailleurs un atout pour vous. Je veillerai à préserver vos intérêts et à favoriser vos actions.  » Présent lors de cette réunion, Dominique Mocquax, vice-président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Seine-et-Marne, s’est également engagé à soutenir les actions futures des commerçants. Tour d’ho- rizon des principaux sujets abordés lors de cette réunion. Signalétique Serge Sithisak, adjoint au maire délégué à l’Urbanisme et aux Travaux a annoncé que la municipalité établira un règlement de voi- rie, préalable indispensable pour parvenir à son objectif : signaler tous les commerces buxangeorgiens, ainsi que les établisse- ments publics dans la ville. Ce règlement de voirie sera présenté à un prochain conseil municipal  et visera notamment à maintenir une politique esthétique urbaine, définir des règles précises pour la réalisation des travaux dans la ville, les heures de sortie des poubelles ou l’installation de terrasses pour les cafés et restaurants, règlementer les occupations temporaires de l’espace public… Stationnement C’est LE sujet qui préoccupe le plus les com- merçants de la ville ! « Un problème extrê- mement complexe sur lequel nous allons réfléchir en priorité pour trouver des solu- tions pérennes », a indiqué Alain Chilewski, adjoint au maire délégué au Développement économique. Pour attirer et fidéliser la clien- tèle, il convient que celle-ci puisse stationner à proximité des commerces. « No parking no business ! » a ainsi résumé Chantal Brunel. L’expérience de la piétonnisation partielle de la place de la Marne est d’ores et déjà aban- donnée : cet espace a été totalement rendu au stationnement des véhicules, à la grande satisfaction des commerçants. Autre piste de réflexion, la mise en place de stationne- ment en épis dans certains secteurs, qui per- mettrait d’ajouter quelques places. Quant au système de zone verte et bleue, il a, pour de nombreux commerçants, montré ses limites. Dans un premier temps, la police municipale est invitée à renforcer les contrôles et à verbaliser les voitures ven- touses que l’on trouve encore trop souvent sur les zones vertes (matin ou après-midi) ou bleue (2h de stationnement autorisées). Le passage à un stationnement payant est également envisagé, avec une franchise d’une heure, pour favoriser la rotation des véhicules. Dans tous les cas, aucune décision sur ce sujet d’importance ne sera prise sans concertation avec les Buxangeorgiens et les commerçants. Concertation avec les com À l’invitation de la municipalité, de nombreux commerçants buxangeorgiens ont assisté à une réunion de concertation le mardi 20 mai en salle du conseil. L’occasion pour Chantal Brunel, entourée des adjoints Alain Chilewski, Serge Sithisak et de Franck Panigada, conseiller municipal, de débattre avec nos commerçants de leurs préoccupations… Chantal Brunel a affiché devant les commerçants sa volonté de redynamiser le tissu économique local, en partenariat étroit avec la CCI de Seine-et-Marne représentée ici par son vice-président, Dominique Mocquax. I BUSSY MAG N° 165 - JUIN 20148
  • A C T U A L I T É Sécurité et éclairage Autre point sensible soulevé par les com- merçants : l’éclairage public. Il arrive en effet fréquemment que certains quartiers de la ville soient plongés dans le noir. Le PPP avec l’entreprise Citelum est actuellement étudié par les services municipaux pour remédier au plus vite à cette situation. Service emploi Nadia Bouhaddioui, responsable du service emploi de la ville, a présenté aux commer- çantslesactivitésdesonservice.Ilcentralise les demandes des Buxangeorgiens qui cher- chent un travail, et peut donc être l’interface entre ceux-ci et les commerçants et entre- prises qui recruteraient. « Nous sommes là pour apporter des compétences buxangeor- giennes aux entreprises et commerces locaux », a-t-elle expliqué. Les commerçants peuvent donc contacter ce service au 01 64 66 59 03 au cas où ils chercheraient du personnel. Animations commerciales Le maire de Bussy et l’adjoint au maire Alain Chilewskisouhaiteraientprivilégierlapériode de Noël, en optimisant les décorations dans toute la ville. Un marché de Noël devrait être relancé et la patinoire sera cette année découverte. Les commerçants seront étroi- tement associés à ces animations, et aidés en cela par la CCI, qui a promis de verser une subvention à l’UCIAB. Chantal Brunel a conclu cette réunion constructive en rappe- lant qu’elle souhaitait rebâtir un véritable cœur de ville et créer du lien social. mmerçants Une 2e modification pour le PLU Suite aux retours d’habitants du centre- villesurlemanquedeplacesdestation- nement,lavilleprocèdeàunemodifica- tionn°2desonPlanLocald’Urbanisme (PLU).Ellepermettrad’affinerlesrègles destationnementauseindesopérations de logements du centre-ville afin de mieux répondre aux besoins réels des habitants. Uneenquêtepubliqueestainsiorganisée jusqu’au 25 juin 2014 afin de présenter ce projet de modification n° 2 du PLU. Deux permanences du Commissaire Enquêteurnommédanslecadredecette enquêteserontainsiorganisées àlamai- rieprincipale,danslevillage,lesmercredi 18 juin de 14h à 17h30 et 25 juin de 14h à 17h30. BUSSY MAG N° 165 - JUIN 2014 I 9 Commerces ambulants : la ville réagit La ville est bien décidée à agir concer- nant le stationnement des commerces ambulants à Bussy. Les arrêtés de sta- tionnement établis par l’ancienne muni- cipalité l’ont été, en effet, en dehors de tout règlement de voirie. En outre, ces commerces ne versent aucune rede- vance à la ville et créent une concurrence déloyale vis-à-vis des commerces tradi- tionnels. Compte tenu des conditions d’octroi des autorisations, aucun contrôle sanitaire ne peut être effectué, alors même que l’hygiène est la priorité. La nouvelle municipalité a donc décidé d’élaborer au plus vite un règlement de voirie, qui devrait être approuvé lors d’un prochain conseil municipal. Dans ce cadre, des commerces ambulants pour- ront alors retrouver une place à Bussy. Pour plus de renseignements, contactez le cabinet du maire au 01 64 66 24 24 ou par courriel : cabinet@bussy-saint-georges.fr Afindelivreruneinformationclaireettransparente, la ville de Bussy indique que les engagements de la nouvelle majorité annoncés lors du premier conseil municipal demeurent, à savoir : • Réductiondesdépenses,sansdrameetsanssup- pression d’aucun service à la population. Nous remettons aussi en cause des contrats qui appa- raissent comme très avantageux sur la ville de Bussy. • Division par deux des indemnités du maire et des adjoints • En ce qui concerne les permis de construire, un mot d’explication s’impose : Le maire a signé à ce jour (donc en trois mois) un permispour29logements surlaRocadeCroixSaint Georges. Chacun conviendra que c’est une sacrée rupture par rapport à la période précédente. Sur ce même quartier, l’ancien maire avait signé des permis correspondant à 220 logements collectifs. Encequiconcernel’actualitérécente,ilafalluclore l’instruction d’un nouveau permis de construire déjàengagéparlamunicipalitéprécédenteportant sur29logements :l’instructiondupermisétaitter- minée, avec un avis favorable délivré par le Maire précédentetunarrêtéd’accordémisparlaDirection Départementale de Territoire (État)  : s’opposer conduisait à un combat perdu d’avance et coûteux en avocats pour la ville. En revanche, la ville mène le combat sur une série de dossiers importants et déjà très engagés, sans certitude,àcejour,surl’issue.L’oppositiondumaire, pour être pleinement efficace, doit se manifester au début de l’analyse du projet. Dès le moment où le permis de construire est déposé à l’instruction, seulelaconformitéréglementaireprime.Silepermis deconstruireestconformeauxrèglesédictéesdans le Plan local d’Urbanisme, il ne peut être rejeté. Enfin,lavilles’étonnequ’unseuletmêmepromoteur immobilier,legroupeSaintGermain,sesoitvuattri- buersurles12moisprécédentsl’électionmunicipale les permis suivants (liste non exhaustive) : • Le groupe scolaire n° 10 • Un permis de construire, accordé en 2011, de 50 logements collectifs à l’entrée du Sycomore • Troispermisdeconstruire(160logementscollec- tifs) avec des cessions de terrains par la ville, • Unpermisencoursd’instructionreprésentant86 logements collectifs (avec promesse de cession de terrains par la ville), • Unecessiond’immeuble(52appartements)reven- due ensuite avec profit confortable (juin 2013) sanscompter,auparavant,descessionsdeterrains par EPAMarne, • Deux PPP (complexe sportif et culturel) dans des conditionsqui,làaussi,interpellentlamunicipalité La Ville tenait à vous livrer ces éléments. Permis de construire et promesses de campagne
  • A C T U A L I T É ChantalBrunelaintégrélorsduconseilcommunau- tairedeMarne-et-Gondoire, qui s’esttenu le7avril, le bureau de la communauté d’agglomération, en tant que première vice-présidente déléguée au Développementéconomique.Unecompétencequi demeure l’une des plus importantes de l’agglomé- ration. Mme le Maire aura donclapossibilitédefaire entendrelavoixdeBussy Saint-Georges dans un domaine essentiel pour notre ville. Elle-même ancienne dirigeante de PME, elle connaît bien le tissuéconomiquelocalet entend renforcer l’attrac- tivité économique de BussySaint-Georges.Yann Dubosc,quiaétépendant 8 ans Directeur Général desServicesdeMarne-et- Gondoire,etquiestactuel- lementSecrétairegénéral delaChambredesMétiersdeSeine-Saint-Denis,siè- geraàsescôtéspourdéfendrelesintérêtsdeBussy Saint-Georges au conseil communautaire. Martine Candau-Tilh et Serge Sithisak et Hugues Rondeau sontlestroisautresreprésentantsdelavilleausein de Marne-et-Gondoire. Chantal Brunel, élue 1re vice-présidente de Marne-et-Gondoire Le mercredi 14 mai, Mme le maire a rencontré Nicolas Ferrand, nouveau Directeur Général d’Epamarne. Durant leur après-midi detravail,ilsontpuaborderlesdifférentsprojetsquiconcernent Bussyavantd’effectueruntourdelaville,pouruneétudeconcrète des dossiers en cours. Le maire a reçu le nouveau Directeur Général d’Epamarne Passeports : une demi-journée supplémentaire Pour faire face à la demande, qui risque d’augmenter à l’ap- proche de l’été, la municipalité a décidé de consacrer une demi- journée supplémentaire pour l’établissement de vos passe- ports. Dorénavant, il est donc possible, en plus des autres cré- neaux déjà disponibles, de pren- dre rendez-vous auprès du ser- vice état civil le jeudi matin de 9h à 12h. Les délais de déli- vrance devraient donc être rac- courcis… Horaires d’ouvertures État Civil – Passeports (sur rdv uniquement) Lundi 14h – 17h30 Mardi 9h – 12h et 14h – 17h30 Mercredi 9h – 12h et 14h – 17h30 Jeudi 9h – 12h et 14h – 17h30 Vendredi 9h – 12h et 14h – 17h30 Samedi 9h – 12h Pour prendre rendez-vous afin d’établir votre passeport, appelez le service état civil au 01 64 66 24 24 ou envoyez un mail à cette adresse : etat.civil@bussy-saint-georges.fr I BUSSY MAG N° 165 - JUIN 201410 ©YannPiriou ©YannPiriou
  • A C T U A L I T É Agentsadministratifsouagentsdirectement sur le terrain, équipe en moto ou brigade canine,vidéoprotection…BussySaint-Georges bénéficie d’une Police Municipale très diver- sifiée, aux missions multiples. Au village ou en centre-ville, les policiers municipaux sont présents partout. Leurs objectifs : lutter contre l'insécurité routière, les cambriolages, les dégradations de véhi- cules, les tags ainsi que les délits en tous genres. Ils sont très présents aux abords des établissements scolaires et du RER. Le contact au quotidien auprès des com- merçantsetdeshabitants,ainsiqu’untravail de prévention auprès des jeunes, permet de lutter efficacement contre la délinquance et les incivilités. De plus, le système de vidéoprotection devrait renforcer la sécurité. « Il est urgent de réparer les 12 caméras défaillantes sur les 36 installées, précise d’ailleurs Loïc Masson, maire-adjoint délégué à la Police et à la Sécurité. L’autre priorité sera de mettre en place d’autres écrans, ce qui donnera aux policiers la possibilité de voir les espaces couverts par l'ensemble des caméras, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. » La police municipale à votre service Besoin d’un conseil ou d’une information ? La Police Municipale peut vous accueillir dans ses locaux, au 38 bd Antoine-Giroust. Vous pouvez également l’appeler au 01 64 66 22 22. Si vous êtes témoin d'un délit ou d'un crime, contactez au plus vite la Police Municipale ou la Police Nationale au 01 64 12 68 68. Pensez à l’Opération Tranquillité Vacances ! Avantdepartirenvacances,ilestsouventnécessaire de mener à bien les tâches habituelles telles que la révisiondelavoiture,laréservationd’hôtel,lesbillets etc.L’opérationTranquillitéVacancesestl’uned’entre elles. Grâce à une multiplication de rondes aux alentours des habitations signalées, ce dispositif permet de lutterefficacementcontrelesvolspareffraction,mal- heureusementenrecrudescencependantlesvacances scolaires. Il vous suffit de signaler votre départ à la police municipale afin qu’elle puisse veiller sur votre habitation durantvotreabsence. Chaqueannée, près de 900 familles s’inscrivent. N’hésitez pas à solliciter ce service entièrement gratuit. La fiche d’inscription est disponible au poste de police ou téléchargeable sur le site de la ville, à la page Police Municipale. www.bussysaintgeorges.fr/ les-services/police-municipale/ operation-tranquillite-vacances Pour votre sécurité, des hommes et des femmes se relayent sur le terrain afin de veiller sur les biens et les personnes, 7 jours/7 et 24 h/ 24h. Les locaux de la Police municipale sont installés au 38, boulevard Antoine-Giroust. BUSSY MAG N° 165 - JUIN 2014 I 11
  • A C T U A L I T É Les ATSEM, un atout précieux Les écoles de maternelle de Bussy Saint-Georges bénéficient d’une ATSEM par classe, ce qui n’est pas le cas dans toutes les villes. attentive à cette situation, s’y était engagée avant d’être élue maire. Chantal Brunel visite les écoles Exposition, chorale, conseil d'école, fête de fin d'année, kermesse… À l’approche des vacances scolaires, les écoles proposent de nombreux événements, l’occasion pour Mme le Maire de rencontrer les directeurs d’école et de faire un premier état des lieux. Chantal Brunel a déjà visité les écoles Louis- Braille, Louis-Guibert et le Clos-Saint- Georges, et se rendra dans toutes les écoles de la ville. Ces nombreux déplacements per- mettent de rencontrer les enseignants et les parents d’élèves et de répondre à leurs différentes interrogations telles que la réforme des rythmes scolaires, les classes de découvertes, etc. Les Agents Territoriaux Spécialisés des Écoles Maternelles (ATSEM) assurent un tra- vailtrèsutiledanslesclasses.Leursmissions s'articulent essentiellement autour de l'ac- cueil et l'animation, l’assistance de l'ensei- gnantdurantlesactivitésorganiséesau sein de l'école mais aussi l'entretien du matériel et des locaux. En maternelle, les enfants ne sont pas en âged’êtreautonomes.Ilsdoiventégalement apprendre progressivement les règles de la vie en groupe. Par sa présence, une ATSEM facilite l’intégration de l’élève dans sa classe. Afin d’offrir aux petits enfants de Bussy une prise en charge de qualité, la nouvelle muni- cipalitéadécidédemaintenirtouslespostes d’ATSEM ! Chantal Brunel, particulièrement I BUSSY MAG N° 165 - JUIN 201412 Après plusieurs semaines de répétition, les jeunes étaient heureux de réciter leurs comptines. Les ATSEM constituent une aide précieuse pour les élèves qui ont besoin de la présence d’un adulte auprès d’eux. Souhaitant partager avec vous l’actualité très riche de Bussy, la nouvelle municipalité vous propose de recevoir une newsletter mensuelle qui complétera les informations fournies par le site internet officiel de la Ville et le Bussy Mag. Synthétique et pratique, cette lettre d'information sera envoyée par courrier électronique, et permettra aux Buxangeorgiens de ne rien manquer des différents rendez-vous proposés par la ville, que ce soit sur le plan évènementiel, culturel ou sportif. De même, les grands projets et la vie des quartiers vous seront présentés de manière claire et factuelle. Vous souhaitez recevoir chaque mois la newsletter de Bussy sur votre messagerie ? Il suffit d’envoyer un mail à cabinet@bussy-saint-georges.fr et de mettre dans l’objet : Inscription Newsletter. Votre adresse mail sera enregistrée. C’est simple, comme un clic  ! N’hésitez pas à diffuser l’information autour de vous. Découvrez la Newsletter !
  • A C T U A L I T É RER A : la concertation ! Amélioration de l’offre de transport, qualité de service… Tels sont les objectifs visés par la création d’équipements à Marne-la-Vallée Chessy. Les usagers ont pu s’exprimer, à travers une concertation lancée du 26 mai au 15 juin. nation de Marne-la-Vallée – Chessy (soit 2 trains en 10 minutes) contre 6 actuel- lement. Les infrastructures ferroviaires actuelles ne permettant pas d’accueillir plus de trains, il est prévu de créer 8 posi- tions de garage, un second trottoir de manœuvre pour faciliter le retournement des trains et renforcer l’alimentation élec- trique pour faire face à l’augmentation de la fréquence des trains. Approuvé par le Conseil du STIF en juin 2012, le Schéma Directeur du RER A se donne pour objectif l’amélioration de l’offre de transport et de la qualité de service au profit des voya- geurs. La RATP, la SNCF et RFF mettent en œuvre ce Schéma Directeur, sous l’autorité du STIF. Ce projet est financé par la Région Île-de-France et l’État. Après une enquête publique en 2015, les travaux démarreront en 2016, pour une mise en service complète en 2022. Avec plus d’un million de voyageurs par jour, la ligne A du RER est la plus fréquen- tée d’Europe. Elle constitue aussi l’épine dorsale des transports franciliens. L’augmentation du trafic dégrade la régu- larité de la ligne, une situation insuppor- table qui nécessite un programme d’actions efficace, notamment avec une création d’équipements à Marne-la-Vallée – Chessy. Afin d’associer les usagers au projet, ces derniers ont été invités à s’exprimer. Une réunion a été organisée le 2 juin à Bussy et le 11 juin à Chessy. Un bilan sera rédigé à l’issue de la concertation et guidera la décision du maître d’ouvrage quant à la suite à donner à ce chantier. La réalisation des aménagements permet- tra d’augmenter le nombre de départs vers Paris depuis Marne-la-Vallée – Chessy. Concrètement, en heure de pointe du matin, ce sont 18 trains qui circuleront par heure (soit 3 en 10 minutes) contre 12 actuellement (soit 2 en 10 minutes). En heure de pointe du soir, certaines mis- sions actuellement terminus à Noisy-le- Grand seront prolongées jusqu’à Marne- la-Vallée – Chessy. Ce seront donc 18 trains par heure qui desserviront Torcy, contre 12 actuelle- ment. Parmi ces trains, 12 seront à desti- Plus écologique et plus économique, le bus est un moyen de trans- port à privilégier. Pensez à prendre la ligne 46  ! La nouvelle ligne de bus numérotée 46 est en service depuis le 6 janvier dernier. Cette ligne inter-secteurs relie Torcy à Val-d’Europe RER en desservant, sur son itinéraire, les villes de Collégien, Bussy Saint-Georges (via la Zone d’activités Leonard-de-Vinci, la gare RER et l’écoquartier du Sycomore), Jossigny et le Centre Hospitalier de Marne-la-Vallée. Elle circule en semaine de 6h10 à 20h30 dans le sens Bussy RER vers Val-d’Europe, et de 6h13 à 21h58 dans le sens Bussy RER vers Torcy. La fréquence de la ligne correspond au passage d’un bus toutes les 20 minutes en heure de pointe et d’un bus toutes les 40 minutes en heure creuse. La ligne 46 circule également le samedi de 6h13 à 21h53 dans le sens Bussy RER vers Val-d’Europe et de 6h10 à 20h10 dans le sens Bussy RER vers Torcy. Par ailleurs, le réseau Pep’s a renforcé depuis le mois de janvier ses horairessurlaligne44,quirelielagareRERdeBussyauparcd’activités Gustave-Eiffel. Dorénavant, un bus quitte la gare RER toutes les 15 minutesauxheuresdepointe,etsixcoursesquotidiennesontétéajou- tées.DeBussyRERàl’arrêtLaHaye,unedessertebusestainsiassurée de5h58à14h12(arrêtLaHayeen10minutesdepuislagare),avec un bus toutes les 15 minutes de 6h27 à 9h27. De l’arrêt Poste ZI vers Bussy RER, le Syndicat des transports met en place une desserte bus de13h31à20h07,avecunbustoutesles15minutesde16h08à19h03. Plus d’infos sur www.bussysaintgeorges.fr/mobilite/ nouvelle-ligne-46-reliant-torcy-a-val-deurpope-et-si- nous-prenions-le-bus Et si vous preniez le bus ? Le RER A bénéficiera, entre autres, d’un renforcement de ses performances, d’une augmentation du nombre d’arrêts, d’une meilleure gestion des situations perturbées et d’une rénovation des espaces voyageurs. BUSSY MAG N° 165 - JUIN 2014 I 13
  • D O S S I E R « Notrebudgetserasincère,éthiqueetrespecteranotreengagement », adéclaréChantalBrunelenpréambuleauvotedubudget2014. Pour rappel, l’obligation légale de voter ce budget avant la fin du mois d’avril a conduit la nouvelle municipalité, en place depuis le 5 avril, à proposer un budget de transition afin de permettre la continuité de l’action municipale. Un budget rectificatif (appelé budget supplé- mentaire) sera donc présenté en septembre. Les dépenses de fonctionnement Lebudgetprimitifsedécomposeendeuxvolets.Enpremier,lebudget de fonctionnement, d’un montant de 49,7 M€, intègre les dépenses delavillepourassurersesmissionsrégaliennes,àl’exempledel’état civil,maisaussil’animation,l’actionculturelle,l’entretiendesbâtiments et des équipements, la sécurité (police municipale), l’aide aux asso- ciations, et tous les services et les actions envers la population (crèches, CCAS, jeunesse…). La plus grosse part de ces dépenses provient de deux postes : celui de la rémunération des agents municipaux pour 16,6 M€ (contre 17,3M€en2013,suiteauxtransfertsdecompétencesàlaCommunauté d’agglomération de Marne-et-Gondoire) et celui des frais généraux pourprèsde26M€(contre22,4M€en2013).Cesderniersenglobent notamment les contrats de prestations de services (par exemple la FOCEL qui se charge pour le compte de la Ville des activités paras- colaires et des accueils de loisirs pour les enfants) pour 10,75 M€, les locations immobilières (2,6 M€), l’entretien des terrains et bâti- ments (2,6 M€), la maintenance (1,3 M€), le nettoyage des locaux communaux(1,2M€),ouencorelesfêtesetcérémonies,lestransports collectifs, les impôts et taxes, les frais d’impression et de télécom- munications. Les autres postes principaux de dépenses concernent des postes telsquelesimpôtsettaxes,oulereversementdefiscalité,notamment à la Communauté d’Agglomération de Marne-et-Gondoire pour 490K€, lesautreschargesdegestion courante(2 M€) qui intègrent, entre autres, les subventions à la Caisse des écoles (370 K€) et au CCAS (plus de 520 K€), les charges financières (près de 1,2 M€) et les charges exceptionnelles (480 K€). Recettes de fonctionnement : baisse de la taxe d’habitation Pour pouvoir faire face aux dépenses d’investissement, il faut en face avoir des recettes équivalentes ou supérieures (la différence s’appelle la capacité d’autofinancement et est reversée à la section d’investissement, cette année à hauteur de 2,9 M€). Les recettes proviennent pour près de 60  % des impôts locaux  : taxed’habitation,taxesurlefoncierbâti,taxesurlefonciernonbâti. Dans ce domaine, et comme elle s’y était engagée, la nouvelle muni- cipalitéafaitungestedèscetteannéeenbaissantletauxd’imposition Un budget global de 69,3 M€ réparti entre une section de fonctionnement de 49,7 M€ et une section d’investissement de 19,6 M€, avec une baisse de 2 % de la part communale de la taxe d’habitation, ainsi qu’une capacité d’autofinancement de 2,9 M€ : telles sont les grandes lignes du budget 2014, voté par le Conseil municipal le 29 avril dernier. UN BUDGET SINCÈRE INTÉGRANT UNE PREMIÈRE BAISSE DE LA FISCALITÉ BUDGET 2014 : MODE D’EMPLOI 52% 33% 4,5% 2,5% 6% 2% I BUSSY MAG N° 165 - JUIN 201414 Dépenses de fonctionnement : 49 684 408 € Chargesàcaractèregénéral :25 922 167,61€ Fraisdepersonneletchargesassimilées:16 643 008€ Autreschargesdegestioncourante :2 058 162,40 € Chargesfinancières :1 173 002,59€ Transfertentresectionseteninvestissement :2 920 158,40€ Divers :967909€
  • D O S S I E R de la taxe d’habitation de 2 %. L’objectif reste, bien sûr, une baisse en 2015 de 15 % de cette taxe d’habitation par rapport à 2013. Cette diminution est donc un premier pas dans cette direction ; elle sera poursuivieavecdeséconomiesproposéeslorsdubudgetsecondaire de septembre et naturellement dans le budget 2015. Les autres recettes proviennent pour l’essentiel de l’attribution de la compensation versée par la Communauté d’Agglomération (plus de 8 M€), de divers fonds et taxes (plus de 3 M€), des dotations (6,2 M€) de l’État (malheureusement en baisse), et de divers orga- nismestelsquelaRégionouleDépartement,desproduitsdeservices (970 K€), qui incluent, par exemple, la participation des parents à la crèche de leur enfant ou aux centres de loisirs. Les dépenses d’investissement La gestion d’une ville impose non seulement de remplir certaines missions, de délivrer des services à la population, d’entretenir les bâtiments, mais aussi de préparer l’avenir avec de nouveaux équi- pements : c’est à cela que sert la section d’investissement. Cette année, cette section se compose de dépenses d’équipement (13,1 M€) et du montant des remboursements d’emprunt (4,4 M€) pour un budget total de 17,5 M€. Ces dépenses servent aussi bien à des travaux dans des groupes scolaires, que sur la voirie ou dans des bâtiments communaux. Les recettes d’investissement Si la section de fonctionnement doit être équilibrée financièrement, sans recours à des emprunts, il n’en va pas de même de la section d’investissement. Pour s’équilibrer, celle-ci fait fréquemment appel à l’emprunt. Pour autant, ce n’est quasiment pas le cas cette année pour Bussy Saint-Georges (seulement 365 K€ inscrits au budget) ce quipermet,peuàpeu,deréduireletropfortendettementdelaVille. Pour cette année, les recettes d’investissement, d’un montant de 19,6M€,secomposentderecettesd’équipements(3,5M€),derecettes financières (12,8 M€) et d’autres recettes (3,3 M€), principalement en provenance de la section de fonctionnement. 83,5% 12,5% 2% 2% Recettes fonctionnement : 49 684 408 € Impôtsettaxes:41 627 733€ Dotationsetparticipations:6 236 303€ Produitsdesservices:970 350€ Divers:850 022€ 54% 25% 21% Dépenses d’investissement : 17 533 959,53 € Dépensesd’équipement:9468298€ Empruntsetdettesassimilées:4 430 522,40€ Resteàréalisersurlebudget2013 :3655139,13€ 65% 12% 17% 6% Recettes investissement : 19 606 021,97 € Recettesd’équipement:23121800€ Recettesfinancières:12758695,57€ Opérationsd’ordredetransfertentresections:3314526,40€ Resteàréalisersurlebudget2013 :1211000€ Le budget 2014, de transition, a été adopté le 29 avril dernier. BUSSY MAG N° 165 - JUIN 2014 I 15
  • D O S S I E R Financer la vie de la commune Parallèlement aux grands ensembles que sont le fonctionnement et l’investissement, l’analyse du budget permet de voir les actions menées par la municipalité dans ses principaux secteurs d’interven- tion : • Les services généraux (administration, état civil, fêtes et céré- monies, cimetières…), représentent la plus grosse part du budget de fonctionnement de la commune, avec 18,3 M€, principalement pourlarémunérationdupersonnelmunicipalmaisaussiendotation de la section investissement pour 2,3 M€. Les investissements concernent aussi bien l’informatique que des travaux au cimetière ou à la mairie. • Le sport et la jeunessebénéficientd’unbudgetdefonctionnement de 7,1 M€. Ce budget intègre principalement les dépenses pour les salles de sport et les gymnases (1,5 M€), les centres de loisirs (5,3M€)oulescoloniesdevacances(230K€).Lesinvestissements prévus se montent, cette année, à 2,7 M€ avec, par exemple, des travaux dans les gymnases (Michel-Jazy et Maurice-Herzog). • La famille reçoit un budget de fonctionnement de 6,9 M€ dont 6,7 M€ sont consacrés aux crèches et garderies. • L’aménagement, l’urbanisme et l’environnement ont un budget defonctionnementde6,7M€répartiprincipalemententrelapropreté urbaine (1 M€), l’éclairage public (1,5 M€), les services communs (1,2 M€), la voirie (755 K€) et les espaces verts (2,2 M€). Les 2,9 M€ d’investissement concernent en premier lieu la voirie et l’aménage- ment urbain, notamment avec le groupe scolaire n° 10 Genitoy Sud. • L’enseignement et la formation intègrent les frais généraux et les salaires des personnels hors enseignants pour les écoles, la Yann Dubosc : « Faire des économies en baissant le montant de certains marchés » Bussy Mag : Mme Brunel a présenté ce budget comme un budget provisoire. Pourquoi ? Yann Dubosc :Légalement,lebudgetpri- mitif devait être voté au 30 avril. Or, nous sommes arrivés le 5 avril : il n’était donc pas possible en 24 jours d’analyser l’en- semble des contrats ni de les baisser commenouslesouhaitons.Cebudgetpri- mitif est donc largement tributaire du passé. De ce fait, il sera suivi à l’automne d’unbudgetsupplémentaire,quel’onpeut qualifier de « rectificatif », et qui prendra en compte ces éléments. Une équipe d’élus, composée de Ludovic Boutillier, Jacques Canal et Yvette Richard, travaille deconcertaveclesservicespourremettre à plat tous les dossiers budgétaires et financiers de Bussy, afin de préparer ce futurbudgetquinouspermettrad’amorcer un véritable changement de cap pour notre commune. Bussy mag : Vous souhaitez donc intervenir en premier lieu sur les marchés existants ? Yann Dubosc : Effectivement. Pourl’instant, nous avons identifié 5 marchés qui venaient d’êtrelancésetquenousavonsdéclaréssans suite. Nous allons travailler sur la résiliation de7autresmarchéspourungainde500K€. Nous allons aussi réfléchir à l’ajournement (résiliation) ou à la négociation (sortie de marché) sur 16 marchés. À l’instant T et notammentdanslecadredubudgetquisera présenté,nouspouvonsagirsur28marchés, pourlesquelsnoussouhaitonsuneévaluation à la baisse. Par ailleurs, nous avons 27 marchés à bons decommande.Sur17d’entreeux,nousallons baisserlesplafondsdeconsommation. Nous négocierons des avenants à la baisse avec les entreprises pour pouvoir justifier cette baisse. Tous ces marchés représentent un montantglobalde11M€surlequelnouspou- vonsagir.Toutcelasefera,biensûr,sansque soit remise en cause la qualité du service public : il n’est pas question de remettre en défaut ce qui fonctionne… Mais nous allons revoir ce qui ne fonctionne pas. Bussy Mag : Quelles autres économies voyez-vous déjà possibles à court terme ? Yann Dubosc  : Du côté des économies à réaliser, nous avons analysé qu’une optimi- sation de l’organisation de service permet- trait de faire des économies importantes. Par exemple, nous avons constaté la mise sur le terrain d’un certain nombre d’agents qui étaient en doublon par rapport à certains contrats, notamment sur la propreté urbaine : ainsi certains agents de la mairie interviennent sur des prestations identiques à celles de contrats avec Veolia d’un mon- tant de 811 K€. Nous allons donc regarder cela de près pour éviter ce type de pro- blèmes. Il ne s’agit pas de faire de la rigueur l’em- blême de la ville, mais d’ériger comme des valeurs d’exemplarité reconnues par tous (partenaires, prestataires, contribuables, administrés), la sincérité, la transparence et l’efficacité du service public buxangeorgien. I BUSSY MAG N° 165 - JUIN 201416
  • D O S S I E R restauration scolaire et les transports scolaires, pour un budget de 4,3 M€ en fonctionnement. En matière d’investissement (2,6 M€), les interventions se feront principalement cette année au groupe scolaire Jean-de-la-Fontaine, et dans les groupes sco- laires Clos-Saint-Georges, Louis-Braille, Charles-Perrault et Génitoy-Sud. • La sécurité et la salubrité publique bénéficient d’un budget d’en- viron 2,9 M€ dont la quasi-totalité est consacrée à la rémunération de la police municipale. • La culture regroupe l’action culturelle, la médiathèque, le conser- vatoireetlesarchivesavecunbudgetdefonctionnementde930K€. • Les interventions sociales et la santédisposentde680K€, avec notamment la subvention au CCAS. • Les dépenses diverses se montent à 1,8 M€ et regroupent aussi bien des charges financières qu’un virement à la section d’inves- tissement. Un budget supplémentaire rectificatif en septembre prochain Pour une question de délais légaux, ce premier budget ne pouvait être fortement impacté par les décisions que souhaite prendre la nouvellemunicipalité.Labaissede2 %dutauxdelataxed’habitation, aussi symbolique soit-elle, montre la volonté de réduire la pression fiscale démesurée à Bussy Saint-Georges, du fait des dérives de la précédente équipe municipale. Aussi, à l’automne, un budget rec- tificatif sera proposé au Conseil municipal. Même si le premier véri- tablebudgetdelanouvellemunicipalitéseraceluide2015,cebudget rectificatif permettra déjà d’acter la réduction des dépenses com- munales à laquelle s’est attaquée, dès son arrivée, la nouvelle équipe (voir en encadré, l’interview de M. Yann Dubosc), et qui conduira à une baisse de 30 % de la fiscalité sur l’ensemble du mandat, sans toucher à la qualité des services délivrés aux Buxangeorgiens. L’ancien maire avait très faim et mangeait bien ! Dans un contexte où les Français sont invités à se serrer la ceinture, plusieurs factures concernant des notes de restaurant de l’ancienne municipalité posent question  : 12021 € à l’Aigle d’or, 5138 € à l’Écailler des Barbaresques et 1289 € au Gourmandin. En seulement 3 mois, de janvier à mars 2014, 18448 € ont été dépensés en frais de restaurant de grand luxe ! En 2013, les notes de restaurant s’élevaient à 31650 € ! L’ancien maire était pressé ! Par ailleurs, l’achat d’une moto MP3 500 LT Touring qui a coûté 10319,02 € (avec les équipements) était-il absolument nécessaire ? Et surtout, pour quelle utilité ? Deux Citroën C8 aux vitres fumées étaient déjà à la disposition du maire. Coûteux caprice ? L’ancien maire avait sommeil ! Depuis 2011, l’ancien maire occupait un logement de 69 m2 appartenant à la ville de Bussy, rue Jean-Monnet. La nouvelle équipe a trouvé un appartement vidé de ses meubles et très dégradé. À suivre… Chronique des temps anciens BUSSY MAG N° 165 - JUIN 2014 I 17
  • chantier de Louis-Guibert ou encore la construction du collège Claude-Monet. Riche de ces compétences, Isabelle Prieur œuvre d’ores et déjà en tant que maire- adjointe déléguée au scolaire et périsco- laire, au sein du nouveau conseil muni- cipal. Aux côtés des directeurs d’école, des as- sociations et des parents, elle met au- jourd’hui tout en œuvre pour que la ré- forme des rythmes scolaires, imposée par le gouvernement, s’applique de manière optimale et sereine à Bussy. Isabelle Prieur habite le secteur de Marne- La-Vallée depuis 1993 et Bussy Saint- Georges depuis 2000. Ancienne conseil- lère municipale à Émerainville, elle a eu très tôt le goût de l’engagement. Impli- quée dans l’épanouissement et la réussite scolaire des enfants, cette mère de 2 en- fants a milité pendant 12 années au sein d’une association de parents d’élèves à Bussy Saint-Georges. Isabelle Prieur a ainsi pu travailler, entre autres, sur des dossiers-clé de la ville tels que les préfabriqués à Louis-Braille, le Isabelle Prieur : « Privilégier la sécurité et le bien-être de l’enfant » R E N C O N T R E I BUSSY MAG N° 165 - JUIN 201418 Jugeant la réforme inacceptable tant sur le fondquelaforme,leconseilmunicipals’était opposé à son application, lors de la séance du 29 avril dernier, à l’instar de nombreuses villes en France. Face à la contestation géné- rale, le « décret Hamon » du 7 mai est venu «  assouplir  » la réforme, sans toutefois la supprimer. À la rentrée prochaine et confor- mément à la loi, Bussy appliquera donc la réforme des rythmes scolaires. Suite à une concertation entre les différents acteurs du monde éducatif, l’ancienne muni- cipalité avait opté et fait valider un planning par le Conseil Départemental de l’Éducation Nationale, en janvier2014. En raison du délai très court ne permettant pas d’y apporter des modifications, la nouvelle municipalité a décidé de maintenir l’emploi du temps déposé. Emploi du temps hebdomadaire Facultatifs,lestempsd’activitéspériscolaires (TAP), tout comme l’étude surveillée, seront possibles à partir de 16h jusqu’à 17h30. Ils serontsuivisdel’accueildeloisirspost-scolaire de17h30à19h.Afindefaciliterl’organisation desfamilles,lesTAPserontintégrésàl’accueil périscolaireetlesinscriptionsseferontselon les mêmes modalités qu’à ce jour. Il n’y aura pas de TAP le mercredi, qui offrira trois créneaux pour l’accueil de loisirs  : 10h30-13h30, 10h30-19h et 13h30-19h. Afin de ne pas perturber les activités des enfants, il n’y aura pas de sortie à 11h30. Une réflexion dans la concertation Soucieuse d’accompagner au mieux cette transition, Isabelle Prieur a commencé à contacter par courrier les familles afin de les informer de la nouvelle répartition entre le temps scolaire et périscolaire. Prochaines étapes  : un questionnaire concernant l’ac- cueil périscolaire, un premier bilan de cette nouvelle organisation à l’occasion des conseils d’école du premier trimestre, suivi d’un autre au mois de décembre 2014. Bussy en en septe Une pause méridienne d’activités périscolaire à 10h30… Voici les ch concertation menée à ces décisions mais des
  • R E N C O N T R E BUSSY MAG N° 165 - JUIN 2014 I 19 A C T U A L I T É Objectifs  : corriger les dysfonctionne- ments éventuels, ajuster si nécessaire l’organisation, voire préparer une modi- fication des horaires déposés. Tout cela, bien sûr, en parfaite entente avec les membres de la commission de concer- tation. « S’il faut s’engager efficacement et pres- tement dans cette réforme, il ne faut pas pour autant se précipiter, car chaque déci- sion génère des conséquences à plusieurs tre dans le rythme mbre niveaux, qu’il faut absolument anticiper, affirme Isabelle Prieur. Le chantier est vaste. Il faut négocier avec la FOCEL, qui verra ses horaires d’intervention modifiés, notamment le mercredi matin, matinée où les ATSEM seront également sollicitées. Il est nécessaire de revoir la grille tarifaire et la rendre la plus équitable possible. Le nombre d’enfants présents durant les TAP et le mercredi déterminera, dans une cer- taine mesure, les choix à faire. À l’heure actuelle, pour la mise en place des nou- veaux rythmes scolaires, ma priorité est la sécurité et le bien-être des enfants. Nous allons ainsi rester très vigilants pour inter- venir rapidement si nécessaire. À moyen terme, je souhaite bâtir avec les parents d’élèves, les enseignants, les associations et les intervenants périscolaires un projet novateur et ambitieux, avec des activités de qualité pour les enfants de Bussy Saint- Georges. » e de 11h45 à 13h45, la classe qui se termine à 16h, le temps es (TAP) jusqu’à 17h30 puis l’école le mercredi matin de 8h30 hangements liés à la réforme des rythmes scolaires issus de la Bussy par l’ancienne majorité. Hélas impossible de revenir sur s changements d’horaires seront possibles pour la rentrée 2015. BUSSY MAG N° 165 - JUIN 2014 I 19 Les modalités d’application de la réforme scolaire ont fait l’objet d’une concertation avec l’Éducation Nationale, les associations de parents, les écoles, les établissements culturels, les clubs sportifs... lundi mardi mercredi jeudi vendredi 7 h à 8 h 30 Accueil du matin Accueil du matin Accueil du matin Accueil du matin Accueil du matin 8 h 30 à 11 h 45 École École École (8 h 30 à 10 h 30) École École Accueil de 10h30 à 19h dans le centre de loisirs habituel ou dans l'école (restauration du midi et goûter aux horaires habituels) 11 h 45 à 13 h 45 Restauration Restauration Restauration Restauration 13 h 45 à 16 h École École École École 16 h à 19 h Goûter Étude surveillée ou Temps d’activités périscolaires, ou accueil de loisirs (16h - 17h30), puis accueil de loisirs. Goûter Étude surveillée ou Temps d’activités périscolaires, ou accueil de loisirs (16h - 17h30), puis accueil de loisirs. Goûter Étude surveillée ou Temps d’activités périscolaires, ou accueil de loisirs (16h - 17h30), puis accueil de loisirs. Goûter Étude surveillée ou Temps d’activités périscolaires, ou accueil de loisirs (16h - 17h30), puis accueil de loisirs. Emploi du temps hebdomadaire
  • I BUSSY MAG N° 165 - JUIN 201420 A C T U A L I T É Defitec : les ingénieurs en herbe ont du potentiel Durant cette 8e édition, les jeunes techniciens ont planché durant l’année sur la thématique des moyens de transport. Les équipes n’ont eu que 10 minutes pour convaincre le jury. rotation en un mouvement de translation), proposeruneprocédured’assemblageetuti- liser rationnellement les matériels et outil- lages. Parallèlement, en utilisantdemanière pertinente l’outil informatique, les équipes de classes différentes, écoles primaires et collèges,ontéchangédesinformationspour optimiser leur travail. Ingénieur, un métier très porteur Composés d’ingénieurs, de professeurs et d’élèves de 6e, les jurys ont sélectionné dif- férenteséquipesquiontexposéleurstravaux devant toute l’assemblée, dans le grand amphithéâtre du lycée Luther-King. Puis, chaque équipe est devenue jury à son tour. Ensuite, Mme Munier et Sébastien Gergadier, de l’Union des Professeurs de Sciences et TechniquesIndustriellesexerçantenClasses Préparatoires aux Grandes Écoles, ont pré- senté le métier d’ingénieur, un métier pas- sionnantquiadel’avenir.Aéronautique,génie civil, télécommunications, écologie, médi- cal…Lesdomainessontaussivariésquepas- sionnants. 10000 ingénieurs manquent chaqueannéeenFranceetlesfillesnerepré- sentent que 20 % du total. Les lauréats ont été récompensés pour leur travail, la clarté deleursexplications, leurqualitéd’orateur… Félicitations à tous les élèves ! Pour en savoir plus : www.upsti.fr (Union des Professeurs de Sciences et Techniques Industrielles exerçant en Classes Préparatoires aux Grandes Écoles) www.femmes-ingenieurs.org (Association des femmes ingénieurs) www.arts-et-metiers.asso.fr/page/ article/id/110-l-association-du-fer- au-savoir (Fondation sous égide de la Fondation Arts et Métiers) http://assetec.net (Association pour l'enseignement de la technologie) Lemardi27mai,Bussyaaccueillila8e édition du Defitec, dans une ambiance studieuse et enthousiaste!Cetteannée,cesontlesélèves de 6e des collèges A.-Frank, C.-Monet de Bussy, de La Vallée-d’Avon, de J.-Jaurès de Montfermeil, ainsi que les CM2 de J.-Verne deBussyquiétaientencompétition.Ceprojet communentechnologieavaitpourobjectif la réalisation d’un moyen de transport. Initié par Mme Esch, avec l’aide des associations ASSETEC, Du Fer au Savoir, Femmes Ingénieurs, et l’UPSTI, le concours s’est déroulé en deux temps  : au collège Anne- Frank dans la matinée et au lycée Martin- Luther-King, l’après-midi. Accompagnés de leurs professeurs, pas moins de 120 jeunes, par équipes de 4 à 7, ont expliqué dans le détail l’élaboration de leur projet et les obstacles qu’ils ont dû sur- monter.Endébutd’année,leséquipesnedis- posaient au départ que d’un simple châssis et de documents techniques qu’il a fallu au préalabledécoder.Ilaéténécessairedetester lesmatériauxavantdeconcevoiretfabriquer les pièces manquantes. Dans le respect des règles de sécurité, il a fallu mettre en œuvre les principaux façonnages (cisaillage, ther- mopliage, perçage et fraisage), étudier des principes techniques (transmission de mou- vement,transformationd’unmouvementde Les équipes ont été récompensées par un beau trophée dans plusieurs catégories. Belle mobilisation pour organiser le Defitec Heureuse du succès de ce concours, Mme Esch, professeur de technologie au collège Anne-Frank et vice-présidente de l'association ASSETEC (association pour l'ensei- gnement de la technologie), a remercié les membres du jury, les élèves et leurs professeurs. Remerciements à  : • M. Cliquet, Chargé de mission d’inspection en technologie sur l'académie de Créteil • Mme Godard, principale adjointe au collège A.-Frank • Mme Maillet, principale adjointe au collège C.-Monet • Mme Alba Racine, Chef des travaux du lycée Martin-Luther-King • Mme Sillan : professeur des écoles à l'école J.-Verne • M. Carré : professeur de technologie au collège A.-Frank • M. Kazmierowski : professeur de technologie au collège C.-Monet • M. Le Ster : professeur de technologie au collège J.-Jaurès à Montfermeil • M. Pichot : professeur de technologie au collège La Vallée à Avon • Mme Mathieu, vice-présidente de l'association « Femmes Ingénieurs » • Mme Munier, vice-présidente de l'association UPSTI - filière ATS • M. Sébastien Gergadier, vice-président de l'association UPSTI - filière TSI
  • Avec les beaux jours, les rendez-vous pétanque se multiplient au square Vitlina. Après quelques dates dédiées aux concours des anciens (+ 55 ans), le championnat des clubs a réuni le dimanche 1er juin pas moins de 14 clubs durant toute la journée. Le samedi 14 juin, c’était au tour du concours Promotion. Voici les prochaines dates des différentes compétitions : • Mercredi 18 juin : Championnat des clubs anciens + 55 ans (6 clubs) • Mardi 26 août : Concours anciens + 55 ans • Samedi 20 septembre : Concours départemental TC sur le square Vitlina PÉTANQUE Planning de la Boule buxangeorgienne S P O R T Avec 12 titres de championnes, vice-cham- pionnes départementales et régionales, les gymnastes de l’association Imagyms se sont particulièrementdistinguées.Unbelexemple pourtousceuxettoutescellesquisouhaitent découvrir cette discipline. Cette saison a été exceptionnelle pour la gymnastique rythmique (GR) d’Imagyms, et ce dans plusieurs catégories. En « individuelle », Lola Philippe a participé au championnat de France Fédérale Benja- mine qui a eu lieu en janvier, à Belfort. Dans les compétitions «  Ensembles  », les qualifications pour les championnats de Franceontcommencésousdebonsaugures. En effet, l’ensemble DF1 Minime s’est qualifié le 13 avril à Eaubonne, lors de la Zone Ile-de- France des Divisions Fédérales. Cet ensemble a représenté le club et la ville de Bussy-Saint-Georges, à Bourg-en-Bresse, le 17 mai dernier. Venez découvrir la gymnastique rythmique ! L’associationImagymsvousproposedevenir découvrir la GR lors de ses «  portes ou- vertes », le samedi 28 juin de 10h à 12h, au gymnase Maurice-Herzog. Au programme : • une présentation de la GR • un cours d’essai pour les enfants intéressés par la pratique de ce sport (Coupon à télé- charger sur le site du club) • desdémonstrationsdesgymnastesduclub, engagéesdanslescompétitionsorganisées parlaFédérationFrançaisedeGymnastique. Résultats et informations sur le site du club : www.imagyms.fr GYMNASTIQUE Imagyms : un festival de médailles BUSSY MAG N° 165 - JUIN 2014 I 21 Saison en tous points remarquable pour les jeunes gymnastes de l’association Imagyms.
  • S P O R T Durant les prochains congés d’été, les en- fants pourront profiter de multiples activi- tés sportives en juillet et en août. Inscrivez-vous vite  ! Comment occuper les jeunes cet été ? Si vos enfants aiment bou- ger et apprécient les activités de plein air, n’hésitez pas à les inscrire aux stages mul- tisports organisés par le service des sports. Les séances s’étalent sur 4 semaines en juil- let et une semaine en août. Durant les grandes vacances, un programme des plus attractifs les attend ! Course d’orientation, roller, VTT, football, gymnastique… Cet été encore, le village sportif de l’UCPA de Torcy offrira diverses activités telles que le toboggan aquatique et autres. Au programme également : Noisy Plage et piscine de Marne-et-Gondoire où ils pourront nager librement. Les enfants auront aussi la possibilité de jouer au golf sur le green de Bussy Guer- mantes. En partenariat avec l’association Double Détente, le service des sports pro- posera des séances de tir à l’arc. Avec la Boule Buxangeorgienne, et pour la toute première fois, les enfants seront initiés à la pétanque. Quand ils auront acquis les règles de base, ils pourront participer à un petit tournoi. MULTISPORTS Stages multisports : des vacances en pleine forme ! Chaqueété,30gaminsenmoyennesonten- cadrés par 5 animateurs motivés qui privi- légient la convivialité et l’esprit d’équipe. Ne tardez pas à vous inscrire  ! Pour certaines activités, le nombre de places est limité. Dates • Du lundi 7 au jeudi 31 juillet, toute la se- maine du lundi au jeudi. • Du lundi 18 au jeudi 21 août. Tarifs • Demi-journée : 5 euros. • Sortie piscine, Demi-journée : 7 euros. • Journée complète : 10 euros • Journée sortie : 14 euros. (Inscription à la journée). Pour les journées complètes, prévoir un pique-nique. Le programme définitif, les fiches d’inscrip- tion et les flyers sont téléchargeables sur le site de la ville, à la page « Sport ». Les ins- criptions commenceront le 16 juin, au gui- chet unique. De belles sensations de glisse en perspective sur le grand toboggan aquatique ! Le swing, c’est tout un art qui demande concentration et précision… il ne faut pas trembler pour atteindre la cible, sur les derniers centimètres. I BUSSY MAG N° 165 - JUIN 201422
  • S P O R T Alexandre,Ines,valentine,leanaetAurélie. • Catégorie Nationale (la plus élevée) : • - Solo Espoir; Enola finit 3e. • - Duosenior1er DeFrance:MarionetFrançois. En mars dernier, le club avait participé à une compétition internationale qui a ras- semblé environ 500 gymnastes, venus de 15 nations différentes (dont la Chine et la Russie). Bravo à Enola Michard qui a ter- miné 1re en catégorie espoir solo sur 22 concurrentes. AÉROBIC Aérobic Vita Club : un beau palmarès! C’est sous un ciel très nuageux que Chantal Brunel a donné le départdu10km,lacoursepharedesFouléesdeBussy,lesamedi 24mai.Desconditionsmétéorologiquesmitigées,maisquin’ont pasaltérélerythmedescoureurslespluschevronnés, motivés par la perspective d’une qualification pour les championnats de France 2015. C’est Franck Lejeune, sociétaire du CS Meaux qui s’est imposé dans cette course, en parcourant les 10 km en 33’ 27”. Il devance de 9 secondes Benoît Lecomte, du club Val- d’Europe Athlétisme et de 21 secondes Christian Sanchez, de laJAMontrouge.Ànoterlabelleperformanced’ArnaudCoisnon, régional de l’étape puisque licencié au Bussy Saint-Georges Athlétisme du président Patrick Morvan, qui termine la course à une très belle 5e place, en 34’ 16”. Sur le 3 km, joli tir groupé duBSGA,avec7coureursdansletop10 !LescoureursduBSGA trustent même le podium, avec au sommet Christopher Vasseaux, qui devance Christopher et Jonathan Ayache. FOULÉES DE BUSSY Franck Lejeune, roi des Foulées 2014 ! Le championnat de France d’aérobic spor- tive s’est déroulé les 2, 3 et 4 mai à Cham- béry. Près de 600 gymnastes venus de toute la France étaient au rendez-vous pour offrir un beau spectacle dans les catégories Challenge, Fédéral, National et Élite. Ce championnat a réuni pas moins de 112 clubs. L’année dernière, le club s’était hissé à la 3e place, au niveau national et se trouve actuellement 4e au classement national club intermédiaire. Une fois de plus, les gymnastes de l’Aérobic Vita Club ont su briller malgré une très forte concurrence ! Pas moins de 44 gym- nastes de l’association ont été qualifiés pour entrer en compétition dans diffé- rentes catégories aussi bien en solo qu’en groupe. Les trois-quarts de ces gymnastes habitent à Bussy St Georges. En termes de podium, voici les résultats : • Catégorie Challenge : • - Benjamin Minime Cadet  : 3e de France. Les jeunes gymnastes de l’aérobic Vita Club sont montées sur la 3e marche du podium, au niveau national, dans la catégorie Benjamin Minime Cadet . Le maire de Bussy donne le départ du 10 km des Foulées de Bussy, qui verra la victoire du Meldois Franck Lejeune. BUSSY MAG N° 165 - JUIN 2014 I 23
  • cipale installée en 2004 n’a jamais fonc- tionné ! Par ailleurs, de nombreux policiers munici- paux attendent depuis plus d’un an leur carte de police et bon nombre de caméras de vidéo- protection sont défaillantes ou inopérantes. Côté voirie, aucune réglementation de voirie n’a été instituée, ce qui empêche la mise en place d’une signalétique convenable, les com- merçants apprécieront ! La salle Maurice-Koehl, quotidiennement uti- lisée par des associations, s’est vue infligée un avis négatif de la commission de sécurité, les travaux recommandés n’ayant jamais été effectués. Comme vous le constatez, ce laisser-aller a En prenant les commandes de l’administra- tion buxangeorgienne, nous nous étions pré- parés à devoir faire face à des attentes fortes de la part des habitants, à une situation bud- gétaire complexe mais aussi à des modes de fonctionnement inhabituels. Ces attentes furent plus que comblées ! Au-delà du rétablissement des comptes et de la tenue des engagements pris pendant la campagne, nous nous heurtons chaque jour à des surprises internes qui méritent d’être corrigées. Ainsi, en matière de sécurité, nous avons découvert que les alarmes des bâtiments municipaux, lorsqu’elles existent, ne sont pas reliées à la police ! L’alarme de la mairie prin- des conséquences préjudiciables sur la vie quotidienne des Buxangeorgiens et nous comptons y remédier. Cet état des lieux surprenant fait écho à une gestion administrative parfois hasardeuse : ainsi un contrat a été établi pour 25 ans avec 1 prestataire pour les marchés, sans aucune recette pour la mairie durant 10 ans ou encore une abondance de permis de construire auprès d’un même promoteur ! Ces dysfonctionnements aujourd’hui relevés seront donc corrigés et nous permettront de renouer, bien vite, avec une gestion munici- pale saine et transparente. www.chantalbrunel.net GROUPE «Écrire un nouveau Bussy» Tribunes libres Un état des lieux surprenant T R I B U N E S V I E P R A T I Q U E 19 mars MARTIN BORY Jade 21 mars EPHESTION Maël 22 mars SITHISAK Romain 22 mars PAGES Apolline 23 mars RONDEAU Alexandre 27 mars SRISHANMUGARASA Abishanth 28 mars AIT AMER BELKACEM Anis 28 mars AIT AMER BELKACEM Alina 29 mars VINGADASSALOM BOUCHENAFA Lina 30 mars CASSUBIE Ayléh 31 mars MARTINAU PEYRAMAURE Carole 1er avril CHANSAMONE Livina 3 avril ARIES Marius 4 avril ZITOUNI Elyes 5 avril BEAUFILS Léa 5 avril RAKOTOARINDRASATA Rialy 6 avril SENG Thomas 8 avril OUCHEN Adam 8 avril BRANKOVIC Sofia 10 avril EL M’HAMDI Sarra 11 avril LIM LE MASSON Margaux 1er mars BENDRIA Asmaa 1er mars QUILLERE Loane 2 mars RENE- CORAIL Enaël 6 mars ADOUANE Nelya 6 mars SY HUYNH Clément 7 mars BUI Diêm-My 7 mars ROUGÉ Adam 7 mars CENGIZ Ozan 8 mars EVANGELISTA Julia 9 mars MONTINA Mahdy 9 mars PRADEL DOGON Alyssa 9 mars SAOUD Ayden 10 mars BOUZOMMITA Younes 13 mars COLIC Olivier 15 mars LOUIS Juliette 15 mars ZOBORI Nathan 16 mars VELGHE Clément 17 mars CAHUZAC Juliette 17 mars MARLIAC Lucie 18 mars FRIAA Abdel 18 mars PONN NOU Kenji 14 avril SCHALL Clément 14 avril DUROCHER Lucie 14 avril SIPASEUTH April 16 avril SAINT-LOUIS Mathéo 18 avril SAISOTH Dylan 18 avril NGUYEN LUCAS Ethan 20 avril ZOUAOUI Yanis 20 avril ANDRIAMBELOMIADANA Capucine 20 avril CARPENTIER INARD Naïa 20 avril CARPENTIER INARD Swen 22 avril RANDRIANJANAKA Stacy 24 avril RAMAMONJISOA Lenny 25 avril LEMBE BITSHY MAWINI Stanley 26 avril TOURE Fatouma-Abdoulaye 26 avril SIK Antoine 26 avril THIERY Arthur 27 avril DUMONT HASTINGS Kelly 28 avril HAMROUNI Kenza 28 avril URGIN Maxence 29 avril FRIS Léna Bienvenue les bébés!ÉTAT-CIVIL Laetitia Lucas, Sophrologue  La sophrologie permet d'apprendre à gérer son stress, ses angoisses, ses émotions.  C'est une technique de développement personnel qui aide à réduire son stress et à mieux se connaître. Cabinet médical de la Croix-Saint-Georges- Sur rendez-vous au cabinet ou à domicile  9, allée des deux Châteaux - 77600 Bussy-Saint-Georges - Tél : 06 23 36 32 32 - www.sophrologie-ll.com Nouvelle installation I BUSSY MAG N° 165 - JUIN 201424
  • alors que nous fonctionnons sur presque tous les postes sur le principe du dou- zième ! Et encore ce budget n'est équilibré qu'en reprenant mes 6,5 millions d'excédent et en supprimant des investissements pour- tant indispensables comme l'entretien des feux tricolores ou la mise aux normes de la Maison briarde. Plus d'étanchéité de nos toitures. Il est vrai que l'effet des infiltra- tions ne se verra pas de suite. - 30 % pour l'entretien des bâtiments communaux. Comment est-ce possible alors que la situa- tion est déjà tendue sur bien des structures vieillissantes comme les gymnases ? Ou Préparé dans l'opacité la plus totale, au mépris des règles élémentaires d'informa- tion de l'opposition, le budget 2014 consa- cre une baisse ridicule de 1,1 % de la taxe d'habitation et surtout une augmentation des dépenses en contradiction totale avec des discours de campagne démagogues. Ainsi les honoraires d'avocats, pourtant sujet de toutes les attaques, croissent à 459000 €, les frais de contentieux se maintiennent. Les fêtes et cérémonies explosent. La communication dépensera tout autant. Les sortants en seraient les seuls responsables. Comme si nous avions consommé, en 3 mois, un an de budget en différant le groupe scolaire numéro 10 pour une ouverture à la rentrée 2016. Comment accueillerons-nous les écoliers nouveaux arrivants ? En surchargeant les classes. C'est visiblement une volonté politique de la majorité pour ce budget 2014 que de jouer l'instant au détriment de l'avenir. Il s'agit ni plus ni moins que de reculer pour mieux sauter. Dans un précipice. Hugues Rondeau, Lynda Amami, Christian Bompart, Kim Ngouansavanh, Claude Louis, Brigitte Abergel GROUPE «Tous ensemble pour Bussy» Pas de baisse d'impôts et des dépenses inutiles Pisi luttait contre les projets contestables du maire sortant, pour préserver l’intérêt géné- ral de notre ville et celui des Buxangeorgiens. Où était alors Chantal Brunel ? Elle soutenait Rondeau pour préserver son propre mandat, alors qu’elle aurait pu apporter son soutien aux combats de Nabia Pisi et s'opposer aux augmentations d’impôts subies par les buxan- georgiens. Qui était alors l’alliée de Rondeau ? Les élections passées, la guerre reprit entre eux d’autant que Chantal Brunel perdait en 2012 son siège à l’Assemblée Nationale. Aujourd'hui, comme élue, elle évoque des « polémiques stériles venant du maire sortant et de son alliée Nabia Pisi. » Polémiques au Les souvenirs sont parfois cruels. Le 18 juin 2007, Hugues Rondeau postait sur son blog un billet le montrant en tenue estivale aux côtés de Chantal Brunel. Tout sourire, ils affi- chaient alors une belle complicité. Hugues Rondeau y remerciait publiquement Chantal Brunel d’avoir su taire leurs divisions et sou- lignait aussi qu’il avait œuvré pour qu’elle conserve son siège de député. Entre 2006 et 2008, tous les deux se sont ainsi soutenus pour préserver leurs mandats respectifs, de député pour elle et de maire pour lui. Chantal Brunel exerça deux mandats de députée, de 2002 à 2012. Pendant ces 10 années, en tant qu'élue d’opposition, Nabia sujet de son mari nommé directeur de cabi- net  ? N’en déplaise à Madame le Maire, la France reste un pays régi par le Droit et l’op- position est dans son rôle de garant démo- cratique ! Nabia Pisi, Pierre Lafaye, Claire Travers, Yvon Christman www.tousunispourbussy.fr GROUPE «Tous Unis Pour Bussy» Les oublis volontaires de Chantal Brunel sur sa complicité avec Hugues Rondeau T R I B U N E S C O M M E R C E Un cabinet proposant cette méthode innovante a ouvert ses portes à Bussy. Problèmes de concentration, anxiété, stress, insomnie, dépendances, mais aussi autisme, fibromyalgie, épilepsie… Cette gymnastique cérébrale tend à améliorer le mieux-être ainsi que les performances du cerveau. Convaincue que les médicaments ne sont pas une réponse à tout, Johanna den Hollander s’est tour- née vers le Neurofeedback, une méthode non invasive de plus en plus plébiscitée par les médecins et psychiatres. Ainsi, des patients bénéficient de ce traitement à la Pitié-Salpêtrière qui mène ac- tuellement une étude sur cette technique. Grâce à deux capteurs posés sur la tête et 3 sur les oreilles, un logiciel capte l’activité électrique du cerveau pendant que la personne écoute de la mu- sique reliée au système. L’activité cérébrale est alors analysée et traitée 256 fois/s. Lorsque le cerveau rencontre une turbulence sur son chemin, la musique s’interrompt brièvement. Grâce à cette interruption parfaitement synchrone, le cerveau est informé sur son état et peut donc s’auto-réparer et s’auto-réguler. Le Neurofeedback, miroir du cerveau BUSSY MAG N° 165 - JUIN 2014 I 25 Pour en savoir plus ou pour un rendez-vous, composez le 06 74 90 89 71.
  • BUSSY MAG N° 165 - JUIN 2014 I 27 V I E P R A T I Q U E M. Le Bozec Jérôme - Tél. 0145146600 Mme Porro Dominique - Tél. 0164663333 M. Renaud Gilles - Tél. 0145146600 M. Seing Sao - Tél. 0164772954 M. Ternon Rodolphe - Tél. 0164663333 M. Thao François - Tél. 0164766712 Mme Tran Doan Phuong - Tél. 0164670256 M. Zaghlan Atef - Tél. 0164667682 Médecins Acupuncteurs M. Seing Sao - Tél. 0164772954 Mme Ho-Nguyen Mong-Quyen - Tél. 0164660784 Médecin endocrinologue Mme Jugie- Rongier Anne-Sophie - Tél. 0164660450 Médecin hépato-gastro-entérologue M. El Naggar Ahmed - Tél. 01 64 44 13 32 Médecins homéopathes M. Gozlan Michel - Tél. 0160176964 Mme Hoffmann-Raveloson Clara - Tél. 0164668888 M. Ternon Rodolphe - Tél. 0164663333 Médecins Nutritionnistes Mme Ho-Nguyen Mong-Quyen - Tél. 0164660784 Mme Jugie-Rongier Anne-Sophie - Tél. 0164660450 Ophtalmologistes M. Bokobza Sébastien - Tél. 0164772279 M. Rabah-Benabbas Salim - Tél. 0164774961 M. Vitrice Sebe - Tél : 01 60 35 12 30 Orthodontistes Mme Ho Vo Tuan - Tél. 0164661000 Cardiologues M. Peyrot Jean-Marc - Tél. 0164764742 M. Lussato Philippe - Tél. 0164764742 Mme Jeunet-Hurreesing - Tél. 0164669121 Dentistes Mme Carret Laurence - Tél. 0160944102 Mme Dang Mong-Hoan - Tél. 0164660860 Mme Dang-Vo - Tél. 0164668264 Mme Daviaux Laure - Tél. 0164669595 M. Durand Romain - Tél. 0164669595 Mme Fourcade - Tél. 0160210127 M. Jaubert Vincent - Tél. 0164662779 M. Naili Abderrahim - Tél. 0164662525 Mme Solinhac Fabienne - Tél. 0164662525 Mme Suy Youliana - Tél. 0164668264 Mme Vernier Sandrine - Tél. 0164662525 Gynécologues Obstétriciens Mme Forascu Ruxandra - Tél. 0967177238 Mme Hozer Brigitte - Tél. 0164660789 M. Kouvahé Vincent - Tél. 01 75 73 62 91 M. Séguret Philippe - Tél. 0164668559 Médecins généralistes M. Apithy - Tél. 0164667488 Mme Bachelard Elisabeth - Tél. 0145146600 Mme Bellec Claire - Tél. 06 10 60 26 43 Mme Blin Marie - Tél. 0145146600 M. Dang Christian - Tél. 0164771057 Mme Hoffmann-Raveloson Clara - Tél. 0164668888 Mme Ho-Nguyen Mong-Quyen - Tél. 0164660784 M. Klein Jean-Michel - Tél. 0164660609 Mme Ho Bich - Tél. 0164661000 Mme Si Kimget - Tél. 0164775008 M. Tuil Philippe - Tél. 0164661000 Pédiatres Mme Buzot Corinne - Tél. 0164662716 Mme Seguret Brigitte - Tél. 0164664280 Sages-femmes Mme Jacobee Martine - Tél. 0164662283 Mme Bret Annie - Tél. 0164662283 Mme Nestile Aliénor - Tél. 0164771374 Pharmacies Pharmacie Ancel - Tél. 0164772950 Pharmacie du Marché - Tél. 0164668569 Pharmacie de La Croix Saint-Georges - Tél. 0164661796 Pharmacie de la Gare - Tél. 0164669007 Pharmacie du RER - Tél. 0164669084 Pharmacie O Vert - Tél. 0164763082 Laboratoires d’analyses médicales Dr Rostoker - Tél. 0164772121 Dr Harrabi - Tél. 0164662727 Radiologie Centre d’imagerie médicale Galilée - Tél. 0164768094 Vétérinaires Dr Leroux - Tél. 0164668484 Dr Lacaze-Masmonteil - Tél. 0164668484 MÉDECINS GÉNÉRALISTES ET SPÉCIALISÉS La santé à Bussy M. Menigoz Raphäel - Tél. 0160941284 M. Reichenbach Guillaume - Tél. 0160941284 M. Vogel Alexandre - Tél. 0951715546 Naturopathes M. Huyghe Fabrice - Tél. 0607096617 Sagesse de Vie - Tél. 0614391566 Orthophonistes Mme Bertrand Jocelyne - Tél. 0164662009 Melle Buet Sylvia - Tél. 0160039285 Mme Duchaussoy Estelle - Tél. 0164772428 Mme Facundo Frédérique - Tél. 0164668935 Mme Grangeard Isabelle - Tél. 0164662009 Mme Oudin Fabienne - Tél. 0164662009 Mme Lemaire Diane - Tél. 0164668935 Orthoptiste Mme Munch Anne-Lise - Tél. 0164766354 ou 0673611446 Mme Taurand Fanny - Tél. 0160035996 ou 0683027897 Ostéopathes Mme Courtois Véronique - Tél. 0164667927 M. Coste Jean-Louis - Tél. 0164660143 M. Faverolle Nicolas - Tél. 0164667927 M. Lieuré Benjamin - Tél. 0160941363 Diététicienne Mlle Baudouin Ludivine - Tél. 0638866659 Mme Bertrand Emeline - Tél. 0164770142 Ergothérapeute Mme Raffin - Tél. 0615583866 Graphothérapeute Mme Sirica - Tél. 0668607036 Infirmièr(e)s Cabinet d’infirmières Ajzenberg et Pietrobon - Tél. 0164664246 Mme Corneil - Tél. 0164661731 Mme Kieken - Tél. 0164661731 Mme Delaval, Mme Le Roux et Mme Publier - Tél. 0164661133 Bussy Soins infirmers - Tél. 0164660577 Masseurs-Kinésithérapeutes Mme Barbé - Tél. 0164661012 M. Belgacem Mounir - Tél. 0164670535 M. Champrobert Francis - Tél. 0164660902 M. Chauvel Stéphane - Tél. 0951715546 M. Lemaire Cédric - Tél. 0164661012 M. Martin Thierry - Tél. 0164660939 M. Martin Thierry - Tél. 0164660939 Mme Techer Anne - Tél. 0632662411 M. Teissedre-Dalou François - Tél. 0616303738 Mme Trécul Delphine -Tél. 0164662892 Pédicures-Podologues Mlle Chardaire Sandrine - Tél. 0672270753 M. Dessaux Geoffroy - Tél. 0164667862 Mme Olier Marie-Christine - Tél. 0164661484 Psychologues, Psychothérapeutes, Psychanalystes Mme Adélaïde Alexandra - Tél. 0625466661 Mme Auzias Viviane - Tél. 0683087138 Mme Choulze Marlène - Tél. 0667116480 Cabinet de Mmes Ferreira et Jouannaud - Tél. 0164663399 Mme Gil Catherine - Tél. 0687226252 M. Girard Franck - Tél. 0676487972 Mme Hidalgo Thi-Thu - Tél. 0686284143 Mme Lachkar - Tél. 0663779741 Mme Marçal Picart Rosane - Tél. 06 80 87 88 63 Mme Mytnik Brigitte - Tél. 0682968552 Mme Queyrel Sandrine - Tél. 0661107737 Mme Rodier - Tél. 0164663069 Mme Sirica Marie - Tél. 0164775159 M. Stecher Alain - Tél. 0164660420 PROFESSIONS PARA-MÉDICALES BIEN-ÊTRE ET SANTÉ Énergie traditionnelle chinoise M. Baldin - Tél. 0164661279 Mme Meyer - Tél. 0660588050 Étiopathie Mme Tran Julie -Tél. 06 22 12 28 37 Réflexologie plantaire Relaxasia - Massages thaï Tél. 0684497345 Mme Fayada - Tél. 0164763117 Relaxologie-Massage-bien-être et nutripuncture Mme Fayada - Tél. 0164763117 Massage-Relaxation Mme Barin Véronique - Tél.: 0628535992 Essence Reiki - Tél.0620426098 M. Luchez Lucien - Tél. 0610879706 Michèle Magnétiseuse - Tél. 0688600461 Mme Quinzanelli Laurence - Tél.0624405156 Mme Robert Mahnoosh - Tél. 0670220565 Mme Rouvier Tania - Tél. 0609630206 Neurofeedback Mme Hollander - Tél. 06 74 90 89 71 Shiatsu Mme Descroix Stéphane - Tél. 0680333678 Soins énergetiques-trame Mme Ananian - Tél. 0603941732 Sophrologues M. Degrincourt - Tél. 0671757416 Mme Foubert Berlet - Tél. 0662326169 Mme Givre Isabelle - Tél. 06 78 58 31 59 Mme Hedwig Lötscher Chamodon - Tél. 0164661016 ou 0675488784 Mme Lecoq Brigitte - Tél. 0613464730 Mme Mugard - Tél. 06 81 93 31 78 Mme Nathalie Guillet - Tél : 07 82 19 38 95 Mme Schnell Sandrine - Tél.0647114279