Trust and Purpose - 22 juin 2011
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Trust and Purpose - 22 juin 2011

on

  • 505 views

 

Statistics

Views

Total Views
505
Views on SlideShare
505
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
7
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Trust and Purpose - 22 juin 2011 Trust and Purpose - 22 juin 2011 Presentation Transcript

  • TRUST AND PURPOSE
    Juin 2011
  • Les études européennes et mondiales de B-M
    Article dans le Figaro (20/02/11)
    Mars 2011 : Etude BM- Asda’a « La jeunesse arabe et la démocratie »
    Février 2011 : Etude mondiale « Les entreprises et les médias sociaux »
    Octobre 2010 : Etude mondiale « Purpose impact survey » En partenariat avec IMD Business school
    Octobre 2010 : Etude européenne « Les entreprises européennes et la communication de changement »
    Avril 2010 : Etude européenne
    « Les médias confrontés à la crise et au développement du digital »
    Mars 2010 : Etude mondiale
    « Les consommateurs et la responsabilité sociale des entreprises »
    Mars 2010 : Etude mondiale
    « Les grandes entreprises et les réseaux sociaux » (100 entreprises Fortune)
    Article dans Le Monde (05/04/11)
    Article dans les Echos(05/03/10)
    La Tribune
    (10/11/10)
  • Méthodologie
    L’Institut d’études PSB a réalisé auprès du grand public , du 5 au 16 mai 2011, 3 161 entretiens en ligne (avec pondération âge et sexe).
    Dans 14 pays européens
    317 entretiens réalisés en France
    *L’Estonie n’est pas pondérée en raison du faible nombre d’entretiens
    3
  • Les 2 premiers enseignements
    4
  • Les grandes entreprises sont perçues comme motivées avant tout par l’argent et le profit
    Lorsque vous pensez aux grandes entreprises, quel est le premier mot qui vous vient à l’esprit ? (Réponse ouverte)
    5
  • Bonus et parachutes dorés ont ébranlé la confiance à l’égard des dirigeants d’entreprise
    Dans les 2 dernières années, y a-t-il eu un évènement qui vous a fait perdre confiance dans les dirigeants d’entreprises ? (Réponse ouverte)
    6
  • Le constat est clair : LES EUROPEENS n’ONT plus confiance
    7
  • Une perte de confiance globale dans les institutions et dans les entreprises
    • La baisse de confiance dans les institutions politiques et en 1er lieu les Gouvernements est spectaculaire.
    La confiance dans les entreprises est en forte baisse partout en Europe. Mais l’origine et la taille de l’entreprise sont un facteur clé : les PME sont plébiscitées!
    • La confiance à l’égard des Pdgs est en chute libre alors que celle à l’égard des collaborateurs progresse très légèrement.
    -51
    Comparé aux deux années précédentes, faites-vous plus ou moins confiance à/au/aux… ? (différence entre Beaucoup plus confiance/Un peu plus confiance et Un peu moins confiance /Beaucoup moins confiance).
    8
    • Dans l’ensemble, la confiance à l’égard des institutions et des entreprises est très faible sur tous les marchés
    Comparé aux deux années précédentes, faites-vous plus ou moins confiance à l’égard de … ? (Classement parmi toutes les affirmations, Avoir une nette confiance [Beaucoup plus confiant + Un peu plus confiant) – (Un peu moins confiant + Beaucoup moins confiant)])
    9
  • Concernant les entreprises : une perception teintée d’un fort « nationalisme »
    • La confiance dans les entreprises « nationales » est plus forte que dans les entreprises « étrangères », même si plus d’un quart des sondés déclarent que cela leur importe peu.
    • Le « label » européen donne un « plus » de confiance.
    Parmi les affirmations ci-dessous, laquelle se rapproche le plus de votre opinion ?
    10
  • Hors Europe, les entreprises américaines, japonaises et australiennes sont celles qui inspirent le plus confiance
    • Entreprises américaines et japonaises à égalité
    • Les entreprises coréennes sont loin derrière ce qui surprend vu la force de certaines marques en Europe
    • Les BRIC ne convainquent pas malgré une plus grande visibilité des entreprises chinoises
    • Les entreprises russes ont très peu de « partisans » en Europe.
    Duquel de ces 8 pays, les entreprises vous inspirent elles le plus confiance? (1 seul choix)
    11
  • Des secteurs plus épargnés que d’autres
    Les entreprises des secteurs du Hitech, de la distribution, de l’alimentaire et de l’automobile bien placés alors que les Banques et services financiers sont en queue de peloton. Les entreprises « médias sociaux » ne sont pas si bien placées… A noter qu’en France l’alimentaire et la distribution sont jugées moins favorablement qu’en Europe.
    • ONGs : une baisse de confiance confirmée en Europe mais pas en France où les ONGs arrivent en 4ème position avec 62% vs 47% en Europe. Il en est de même des institutions religieuses (35% vs 24%).
    Quel est votre degré de confiance dans les secteurs économiques et groupes suivants (Très confiants/Plus ou moins confiants, sur une échelle de quatre points)
    12
  • Les dirigeants ne pensent pas assez à l’intérêt général
    Prés de 50% des européens estiment que les dirigeants sont avant tout motivés par le profit personnel
    • Trois sondés sur cinq estiment que les PDG sont moins dignes de confiance que leurs collaborateurs
    • Pas de spécificité française.
    Selon vous, qu’est-ce qui motive le plus les cadres dirigeants ?
    Estimez-vous que le PDG moyen est plus ou moyen digne de confiance que l’employé moyen ? (Indiquer toutes les affirmations)
    13
  • Les entreprises pensent trop à leurs actionnaires, pas assez à leurs clients et salariés
    • Les sondés estiment en majorité que les clients et les employés devraient être au centre des priorités mais que les entreprises sont plus préoccupées par leurs actionnaires.
    (88% en France)
    Parmi les déclarations suivantes, laquelle se rapproche le plus de votre avis ? (Montrer parmi toutes)
    14
  • Et les entreprises sont perçues comme « malhonnêtes »
    • Nombreux sont ceux qui estiment que les entreprises sont devenues malhonnêtes au fil du temps et qu’on ne peut leur faire confiance.
    • En France, 69% pensent que les entreprises et leur porte parole sont malhonnêtes.
    (69)
    (31)
    Parmi les déclarations suivantes, laquelle se rapproche le plus de votre avis ? (Montrer parmi toutes)
    15
  • Quelles sont les attentes majeures des Européens ?
    16
  • Rapport qualité/prix et honnêteté de l’entreprise conditionnent l’acte d’achat
    En France, bien traiter ses collaborateurs (36% vs 29%) et avoir un comportement éthique (23% vs 13%) sont plus importants que dans le reste de l’Europe.
    Quels sont les critères qui conditionnent votre acte d’achat ? (3 réponses possibles)
    17
  • Ce qui importe lors de l’achat des produits (par pays)
    18
  • 2 critères pour retrouver la confiance : du « sens » et des produits responsables
    Les européens et les français plus que tous les autres, attendent des entreprises qu’elles sachent donner du « sens » à leur action (vision, mission, valeurs)
    Ils déclarent qu’ils sont disposés à payer plus cher des produits et des services fabriqués de manière responsable.
    84
    Europe
    Parmi les affirmations suivantes, laquelle se rapproche le plus de votre avis ? (Indiquer parmi toutes)
    19
  • Focus sur L’Information
    20
  • Pour trouver des informations sur les entreprises, les sources traditionnelles gardent leur importance
    • Les moteurs de recherche constituent la première source d’informations en Europe sauf en France où la presse print reste n° 1 (23% vs 16%)
    • Mais les journaux et la télévision restent néanmoins influents.
    Où avez-vous tendance à chercher des informations sur les différentes entreprises ? (Veuillez sélectionner une réponse)
    21
  • Le « bouche à oreille » est important pour instaurer la confiance
    • On fait avant tout confiance à ses proches, à sa communauté
    • Toutefois, les journaux d’investigation télévisés et les employés des entreprises sont également des canaux de confiance
    • Les journaux télévisés sont moins « crus » en France que dans le reste de l’Europe.
    Dans quelle mesure feriez-vous confiance à une entreprise si elle était amenée à utiliser les canaux suivants pour vous recruter ?(Montrer % « Très confiant » sur une échelle de quatre points de « Très confiant » à « Pas du tout confiant »)
    22
  • Et il est primordial d’être informé sur les entreprises
    • La majorité des sondés estiment qu’ils reçoivent une quantité suffisante d’informations
    • L’instantanée de l’information est appréciée par 7 européens sur 10.
    Parmi les déclarations suivantes, laquelle se rapproche le plus de votre avis ? (Montrer parmi toutes)
    23
  • Les entreprises contactent trop souvent les gens pour des raisons de marketing…
    • De plus les Français considèrent entendre trop souvent les CEO et pas assez les salariés.
    Moyenne Europe
    En considérant la façon dont les entreprises communiquent avec vous, dans quelle mesure diriez-vous que les affirmations suivantes sont applicables ? (Indiquer «S’applique fortement/ S’applique peu » sur une échelle de quatre points)
    France
    24
  • Les consommateurs veulent entendre parler des valeurs de l’entreprise… par les salariés avec qui ils sont en contact
    • Quatre sondés sur cinq jugent important d’entendre parler des valeurs de l’entreprise
    Quatre sondés sur cinq préfèrent recevoir des informations des collaborateurs, plutôt que des dirigeants
    La personnalisation a un vrai impact
    En considérant le futur, dans quelle mesure seriez-vous favorable aux méthodes suivantes par lesquelles les entreprises pourraient communiquer avec vous ? (Indiquer « Très favorable / Peu favorable » sur une échelle de quatre points parmi toutes les affirmations)
    25
  • Enseignements majeurs de l’étude
    • Sur les 2 dernières années, la confiance dans les grandes entreprises (multinationales) a baissé de 38%. Et celle dans les CEOs de 48%
    • Les européens regrettent que les entreprises pensent beaucoup plus aux actionnaires qu’aux clients et salariés
    • Ils estiment que les CEOs sont essentiellement motivés par leurs avantages personnels. Ils croient peu en leur parole. Et jugent les collaborateurs plus dignes de confiance
    • Pour regagner la confiance, il est primordial pour les entreprises de :
    • Savoir redonner du « sens » à leur action (vision, mission, valeurs, engagements)
    • D’agir d’une manière plus responsable
    • Comme l’affirmait déjà clairement notre enquête IMD de 2011, avoir un « purpose fort » :
    • Mobilise l’interne et rassure les parties prenantes externes
    • Est un élément clé de la performance économique et financière.
  • MERCI !
    27