• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
La qualité de vie en entreprise
 

La qualité de vie en entreprise

on

  • 567 views

Essai de définition de la qualité de vie au travail

Essai de définition de la qualité de vie au travail

Statistics

Views

Total Views
567
Views on SlideShare
438
Embed Views
129

Actions

Likes
0
Downloads
12
Comments
0

2 Embeds 129

http://www.scoop.it 126
http://www.linkedin.com 3

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    La qualité de vie en entreprise La qualité de vie en entreprise Presentation Transcript

    • La qualité de vie au travail Essai de définition
    • Avant propos En formation MOOC ItyPA, je m’intéresse au problème de la veille et de la curation. Dans le quatrième cours qui nous a été donné, Denys Lamontagne, nous a invité à bien définir les termes de nos veilles pour une meilleure qualité de celles-ci. C’est le but de ce document, ainsi que sa publication sur Slideshare.
    • Qualité de vie L’OMS définit en 1994 la qualité de la vie comme « la perception qu’a un individu de sa place dans l’existence, dans le contexte de la culture et du système de valeurs dans lesquels il vit, en relation avec ses objectifs, ses attentes, ses normes et ses inquiétudes. Il s’agit d’un large champ conceptuel, englobant de manière complexe la santé physique de la personne, son état psychologique, son niveau d’indépendance, ses relations sociales, ses croyances personnelles et sa relation avec les spécificités de son environnement ». La globalité de l’approche proposée est un frein à l’élaboration d’une définition consensuelle. La QV est ainsi synonyme de bien-être, santé perceptuelle et satisfaction de vie, selon l’approche qui s’y intéresse. Le flou qui entoure ce concept est systématiquement souligné par les auteurs qui sy sont intéressé. Les chercheurs s’accordent tout de même à considérer la qualité de vie comme un concept multidimensionnel (Leplège, 2001 ; Rejesky et Mihalko, 2001) qui se structure le plus souvent autour de quatre dimensions :  Etat physique: autonomie, capacités physiques  Sensations somatiques: symptômes, conséquence des traumatismes ou des procédures thérapeutiques, douleurs  Etat psychologique: émotivité, anxiété, dépression  Statut social: relations sociales et rapport à l’environnement familial, amical ou professionnel. Continuons à définir les quatre champs ci-dessus et les mots soulignés, s’ils ne rentrent pas dans le cadre de la recherche.
    • Etat physique, santé physique dela personne Etat physique donné par l’autonomie et les capacités physiques de la personne. Il semble que l’état physique se confonde avec la santé de l’individu. Autonomie: Elle se définit en fonction de lindépendance fonctionnelle. Cette définition est la même pour tous. Que l’on soit une personne valide ou une personne en situation de handicap, et cela quel que soit le handicap. Capacités physiques: elles mettent en jeu un ensemble de compétences développées par l’environnement, dont les unes sont associées à la neuromotricité (agilité, équilibre, coordination, temps de réaction) et les autres aux facteurs d’exécution musculaires et biomécaniques (vitesse, force, puissance, …).
    • Etat psychologique Etat psychologique: émotivité, anxiété, dépression. La liste des thèmes pourrait être allongée à souhait, citons néanmoins: burnout, stress… Emotivité:  caractère dune personne émotive  capacité à ressentir des émotions  sensibilité, impressionnabilité, nervosité Personne émotive:  relative à lémotion, aux émotions  qui a une vive sensibilité (une fillette émotive)  celle qui est sous lemprise se ses émotions  affective, nerveuse, impressionnable, sentimentale, prompte Emotion (de émouvoir, daprès lancien français motion, mouvement):  Trouble subit, agitation passagère causés par un sentiment vif de peur, de surprise, de joie, etc. : Parler avec émotion de quelquun.  Réaction affective transitoire dassez grande intensité, habituellement provoquée par une stimulation venue de lenvironnement.  Sous lAncien Régime, révolte populaire non organisée et généralement de courte durée. Emouvoir:  troubler, toucher, exciter, alarmer, ébranler, attrister, remuer, attendrir, enflammer, mouvoir, révolutionner, impressionner, affecter, agiter, déchirer, saisir  troubler, sébranler, toucher, se fléchir, sattendrir, impressionner, faire venir les larmes aux yeux, faire vibrer la corde, faire vibrer la corde sensible, mettre en émoi, remuer les tripes, saisir aux tripes, prendre aux entrailles, prendre aux tripes, serrer le cœur, tirer des larmes, tourner le sang, tourner les sangs, faire venir les larmes aux yeux Sensibilité: Aptitude à sémouvoir, à éprouver des sentiments dhumanité, de compassion, de tendresse pour autrui Impressionnabilité: trait de caractère de celui qui se laisse facilement impressionner, émotivité Nervosité:  État dexcitation nerveuse passagère : Donner des signes de nervosité.  État permanent ou momentané dirritabilité ou dinquiétude : La nervosité de lopinion.
    • Etat psychologique, suite Anxiété: Trouble émotionnel se traduisant par un sentiment indéfinissable dinsécurité.  Insécurité: 1 - Sentiment de vivre dans un environnement physique ou social favorisant les atteintes aux personnes et aux biens. 2 - État de quelque chose qui est instable, précaire Dépression: État pathologique marqué par une tristesse avec douleur morale, une perte de lestime de soi, un ralentissement psychomoteur.  Tristesse: 1 - État de quelquun qui éprouve du chagrin, de la mélancolie ; affliction. 2 - Air triste de quelquun : Sourire avec tristesse. 3 - Impression pénible ou mélancolique produite par les choses qui manquent danimation, de vie : La tristesse dun paysage. 4 - Caractère de ce qui est affligeant, déplorable : Quelle tristesse de voir ça !  Estime de soi: Jugement que lon a de soi et que lon porte sur soi.  Psychomoteur: relatif aux fonctions psychiques et motrices. Burnout ou syndrome d’épuisement professionnel: Selon l’OMS, il se caractérise par « un sentiment de fatigue intense, de perte de contrôle et d’incapacité à aboutir à des résultats concrets au travail ».  Fatigue: 1 - État physiologique consécutif à un effort prolongé, à un travail physique ou intellectuel intense et se traduisant par une difficulté à continuer cet effort ou ce travail. 2 - Ce qui cause cet état de lassitude  Perte de contrôle: perte de maîtrise, de repère, de sens  Incapacité: 1 - État, situation de quelquun qui nest pas capable de faire quelque chose : Être dans lincapacité de remplir ses obligations. 2 - Etat de quelquun qui na pas les aptitudes requises pour remplir telles fonctions : Être écarté dun poste pour incapacité. Stress: Il qualifie à la fois une situation contraignante et les processus physiologiques mis en place par lorganisme pour sy adapter. Chez lhomme adulte, le stress peut avoir des origines physiques, chimiques ou psychiques. Dans la société actuelle, les causes psychiques sont les plus fréquentes, notamment en milieu professionnel. À court terme, le stress nest pas nécessairement mauvais, sinon indispensable, mais ses effets à long terme peuvent engendrer de graves problèmes de santé.  Contraignant: Qui contraint, qui astreint à quelque chose de pénible, qui oblige à agir dans un certain sens, dans certaines limites : Contrat très contraignant.
    • Statut social Relations sociales et rapport à l’environnement familial, amical ou professionnel, soit aussi niveau d’indépendance, croyances personnelles et relation avec les spécificités de son environnement .  Relation sociale: relation humaine  Environnement: 1 - Ensemble des éléments objectifs (qualité de lair, bruit, etc.) et subjectifs (beauté dun paysage, qualité dun site, etc.) constituant le cadre de vie dun individu. 2 - Atmosphère, ambiance, climat dans lequel on se trouve ; contexte psychologique, social : Un environnement politique particulièrement hostile.  Indépendance: 1 - État de quelquun qui nest tributaire de personne sur le plan matériel, moral, intellectuel : Son salaire lui assure une totale indépendance. 2 - Caractère de quelquun qui ne se sent pas lié ou qui ne veut pas être soumis aux autres, à la discipline morale, aux habitudes sociales, etc. : On lui reproche sa grande indépendance de caractère. 3 - État de quelquun, dun groupe qui juge, décide, etc., en toute impartialité, sans se laisser influencer par ses appartenances politiques, religieuses, par des pressions extérieures ou par ses intérêts propres : Formuler une critique en toute indépendance. 4 - Qualité dun groupe, dun pouvoir, etc., qui nest pas soumis à un autre, qui est libre de toute sujétion : Lindépendance des syndicats par rapport aux partis politiques.  Croyance (ancien français creance, du bas latin *credentia, du latin classique credere, croire): Ce quon croit ; opinion professée en matière religieuse, philosophique, politique : Respecter toutes les croyances.  Spécificité: particularisme, particularité, altérité, singularité, trait distinctif
    • QV synonyme de bien-être, santéperceptuelle et satisfaction de vie Bien-être  État agréable résultant de la satisfaction des besoins du corps et du calme de lesprit : Éprouver une sensation de bien-être.  Aisance matérielle qui permet une existence agréable. Perceptuel: privilégiant la perception par rapport à labstraction  Perception: 1 - Idée, compréhension plus ou moins nette de quelque chose : Avoir une perception, confuse de la situation. 2 - Événement cognitif dans lequel un stimulus ou un objet, présent dans lenvironnement immédiat dun individu, lui est représenté dans son activité psychologique interne, en principe de façon consciente ; fonction psychologique qui assure ces perceptions. Satisfaction:  Action de satisfaire un besoin, un désir, une demande, une tendance : La satisfaction des besoins matériels.  Contentement, joie résultant en particulier de laccomplissement dun désir, dun souhait : Éprouver une vive satisfaction.  Ce qui satisfait, répond à la demande de quelquun : Cette mesure est une satisfaction donnée aux syndicats.
    • Le travail En quoi l’approche de la qualité de vie au travail est différente; essai de définition. Travail:  Activité de lhomme appliquée à la production, à la création, à lentretien de quelque chose : Travail manuel, intellectuel.  Activité professionnelle régulière et rémunérée : Vivre de son travail.  Exercice dune activité professionnelle ; lieu où elle sexerce : Le travail en usine.  Ensemble des opérations que lon doit accomplir pour élaborer quelque chose : Cette réparation demandera deux jours de travail.  Toute occupation, toute activité considérée comme une charge : Les enfants, ça donne bien du travail.  Ouvrage réalisé ou à réaliser, manuel, artistique, intellectuel : Il a publié un travail sur la littérature provençale.  Manière dont un ouvrage ou une œuvre ont été exécutés : Le fin travail dune miniature.  Technique permettant de travailler une matière, dutiliser un outil ou un instrument : Apprendre le travail du bois.  Exercices accomplis pour acquérir la maîtrise dune activité : Le travail dun gymnaste aux anneaux.  Activité laborieuse de lhomme considérée comme un facteur essentiel de la production et de lactivité économique : Le capital et le travail. Dans le cadre de cet essai de définition, le travail est synonyme d’activité professionnelle rémunérée dans le lieu où elle s’exerce.
    • Qualité de vie au travail « La notion de qualité de vie au travail renvoie à des éléments multiples, relatifs en partie à chacun des salariés mais également étroitement liés à des éléments objectifs qui structurent l’entreprise. Elle peut se concevoir comme un sentiment de bien-être au travail perçu individuellement et collectivement qui englobe l’ambiance, la culture de l’entreprise, l’intérêt du travail, le sentiment d’implication et de responsabilisation, l’équité, un droit à l’erreur accordé à chacun, une reconnaissance et une valorisation du travail effectué. Ainsi conçue, la qualité de vie au travail désigne et regroupe les dispositions récurrentes abordant notamment les organisations du travail permettant de concilier les modalités de l’amélioration des conditions de travail et de vie pour les salariés et la performance collective de l’entreprise ». Le bien-être au travail est défini comme lensemble des facteurs relatifs aux conditions de travail dans lesquelles le travail est exécuté: sécurité au travail, protection de la santé du travailleur, charge psychosociale occasionnée par le travail, ergonomie, hygiène du travail, embellissement des lieux de travail. La prise en charge Eudia du bien-être au travail se situe surtout autour du thème: charge psychosociale occasionnée par le travail, elle est beaucoup plus large dans le cadre de la qualité de vie au travail: ambiance, culture d’entreprise. Pour les autres thèmes Eudia travaillera avec des partenaires pour une approche de la qualité de vie et de bien-être au travail la plus large possible.
    • Conditions de la qualité de vieau travail Ambiance (en Psychologie du travail):  Lhomme vit dans certaines conditions dambiance et son adaptation aux variations du milieu externe est limitée. Lenvironnement de travail doit donc avoir des caractéristiques relativement fixes. Les éléments de ce milieu sont multiples, et parmi les plus importants citons : léclairage, le bruit, les vibrations et la température.  Facteurs dambiance. ,,Facteurs (autres que ceux imputables au travailleur lui-même ou à ses conditions de vie en dehors de lentreprise (...) qui influent sur létat physiologique et psychique de lhomme au travail, provoquant sa fatigue et modifient son rendement).`` (Tez. 1968).  Ambiance psychologique. ,,Le climat affectif qui règne dans un groupe humain (famille, équipe de travail) influence fortement le comportement des membres du groupe.`` (Psychol. 1969).  Ambiance sociale. ,,Lambiance sociale définit les caractéristiques dominantes du milieu social, en tant quelles sont fixées par les cadres habituels de lexistence.`` (Birou 1966). Culture d’entreprise: aussi appelée culture organisationnelle, est lensemble des règles dune organisation (entreprise privée, publique...), des valeurs partagées, la manière commune daborder les problèmes, et la manière dont elles doivent être véhiculées. Elles peuvent être inscrites dans une charte. "La culture caractérise lentreprise et la distingue des autres, dans son apparence et, surtout, dans ses façons de réagir aux situations courantes de la vie de lentreprise comme traiter avec un marché, définir son standard defficacité ou traiter des problèmes de personnel." Sentiment d’implication: je préfèrerai le terme de sentiment d’appartenance Implication: 1 - État de quelquun qui est impliqué dans une affaire : Son implication dans ce scandale nest pas prouvée. 2 - Ce qui est impliqué par quelque chose ; conséquence attendue (surtout pluriel) : Les implications politiques dune décision économique. Responsabilisation: action de responsabiliser, le résultat de cette action Equité: 1 - Qualité consistant à attribuer à chacun ce qui lui est dû par référence aux principes de la justice naturelle ; impartialité : Manquer déquité. 2 - Caractère de ce qui est fait avec justice et impartialité : Léquité dun partage. Reconnaissance: 1 - Action de reconnaître quelquun ou quelque chose : La reconnaissance dune pièce à conviction par un témoin. 2 - Action de reconnaître quelque chose comme vrai ou réel : La reconnaissance du talent dun écrivain par la critique. 3 - Action dadmettre quon est lauteur ou le responsable dune action : La reconnaissance de son crime par linculpé. 4 - Action de reconnaître quelque chose comme légitime : La reconnaissance dune liberté par la Constitution. Valorisation du travail: il faudrait parler à mon sens reconnaissance du travail et de l’humain qui l’a effectué.
    • LES SOURCES Qualité de vie, autonomie, stress, culture d’entreprise: http://fr.wikipedia.org/ Capacités physiques: http://www.bougetasante.fr/ Emotivité, personne émotive, émouvoir, impressionnabilité, psychomoteur, relation sociale, spécificité, perceptuel, responsabilisation: http://dictionnaire.reverso.net/ Emotion, sensibilité, nervosité, anxiété, dépression, insécurité, tristesse, fatigue, incapacité, environnement, indépendance, croyance, bien-être, perception, satisfaction, travail, implication, équité: http://www.larousse.fr/ Burnout: http://www.passeportsante.net/fr Estime de soi: http://www.psychologies.com/ Qualité de vie au travail: http://www.anact.fr/ Bien-être au travail: http://www.emploi.belgique.be/ Ambiance: http://www.cnrtl.fr/