Comité central de l’USC de LiègeAnalyse des résultats de l’élection du 13 juin                   2010              Hassan ...
Analyse des résultats des élections         du 13 juin 20101.   La campagne2.   Le résultat global de l’élection3.   Les c...
1. La campagne• Campagne courte, qui a eu du mal à démarrer.• Campagne difficile au cours de laquelle nous  avons été conf...
2. Le résultat global de l’électionSur l’ensemble du pays, le résultat notable, c’est la victoire  du PS et de la NV-A. L’...
2. Le résultat global de l’élection• Le résultat en siège à la Chambre dans le  groupe linguistique français• PS: 26 siège...
2. Le résultat global de l’élection•   Elus directs au Sénat•   PS: 7 (+3)•   MR: 4 (-2)•   cdH: 2 (=)•   Ecolo: 1 (=)
3. Les conséquences pour Liège•   4 conséquences très positives:    a) Renforcement de la position du PS sur Liège par rap...
3. Les conséquences positivesa. Renforcement de la position du PS sur la ville de Liège• Le PS gagne 4,37% à la Chambre et...
3. Les conséquences positivesRésultats des partis   Chambre en %   Sénat en %dans le canton deLiège le 13/06/2010PS       ...
3. Les conséquences positivesc. Augmentation du nombre des élus liégeoisAu sein du PS:• Nous avions 1 représentante à la c...
Les personnalités liégeoises élues        Chambre         Sénat          Chambre        Sénat          2007          2007 ...
Les conséquences positivesd. Effondrement de l’extrême-droite sur  Liège• Le FN faisait 5 000 voix en 2007 soit  4,87% des...
Les conséquences moins positivesa. la majorité communale reste fragile car notre     partenaire poursuit son déclin électo...
Le comportement des partis de la majorité communale entre                  2006 et 2010 en %                           PS ...
Le comportement des partis de la majorité communale         entre 2006 et 2010 en chiffres absolus                      PS...
Les conséquences moins positivesb. Augmentation du score des petites listes• Elles récoltent 15.395 voix sur la ville de L...
2007-Abs   2007 - %   2010-Abs   2010-%    +/-%Vivant          475        0.48%      472       0.46%     0.02%RWF         ...
5. Les conséquences moins              positivesc. Petite augmentation de la non-participation• Ce n’est pas une augmentat...
Les conséquences moins positivesElection            Non ParticipationCommunales 2006     13.13%Législatives 2007   14.37%R...
4. La suite…. La mission d’information de Bart De Wever et la formation gouvernementale• Entre dans une phase plus directe...
4. La suite…. La mission d’information de Bart De Wever et la formation gouvernementale • Doit tenir compte de l’asymétrie...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Analyse des resultats des elections du 13 juin

881

Published on

Published in: News & Politics
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
881
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Analyse des resultats des elections du 13 juin"

  1. 1. Comité central de l’USC de LiègeAnalyse des résultats de l’élection du 13 juin 2010 Hassan Bousetta Le 1er juillet 2010
  2. 2. Analyse des résultats des élections du 13 juin 20101. La campagne2. Le résultat global de l’élection3. Les conséquences pour Liège4. La suite…. mission d’information de Bart De Wever et formation gouvernementale
  3. 3. 1. La campagne• Campagne courte, qui a eu du mal à démarrer.• Campagne difficile au cours de laquelle nous avons été confronté à une certaine lassitude et de l’incompréhension chez les électeurs• Campagne non-souhaitée car provoquée par la décision du VLD de retirer sa confiance au gouvernement sur l’affaire BHV• Campagne institutionnelle au Nord plus socio- économique au sud.
  4. 4. 2. Le résultat global de l’électionSur l’ensemble du pays, le résultat notable, c’est la victoire du PS et de la NV-A. L’effondrement des libéraux et du CD&V. On l’a déjà suffisamment dit.Dans la partie francophone du pays:PS: 35.69% progresse dans toutes les circonscriptionsMR: 24,17% recule lourdement dans toutes les circonscriptionsCdH: 14.38% recule légèrementEcolo: 12.49% recule légèrement également
  5. 5. 2. Le résultat global de l’élection• Le résultat en siège à la Chambre dans le groupe linguistique français• PS: 26 sièges (+6: 1 BHV, 1 Liège et 4 Ht)• MR 18 sièges (-5: 1 Lg, 1 BHV, 2 Ht, 1 Lux)• cdH: 9 sièges (-1: Ht)• Ecolo: 8 sièges (=)
  6. 6. 2. Le résultat global de l’élection• Elus directs au Sénat• PS: 7 (+3)• MR: 4 (-2)• cdH: 2 (=)• Ecolo: 1 (=)
  7. 7. 3. Les conséquences pour Liège• 4 conséquences très positives: a) Renforcement de la position du PS sur Liège par rapport à 2007 b) Affaiblissement très significatif du MR (Léger recul du CDH et des Ecolos) c) Augmentation du nombre de sénateurs et des députés liégeois par rapport à 2007, essentiellement grâce aux socialistes d) Effondrement de l’extrême-droite sur Liège• 3 conséquences moins positives: a) la majorité communale reste fragile car notre partenaire poursuit son déclin électoral b) Augmentation du score des petits partis c) Petite augmentation de la non-participation
  8. 8. 3. Les conséquences positivesa. Renforcement de la position du PS sur la ville de Liège• Le PS gagne 4,37% à la Chambre et 6,7% au Sénat par rapport aux législatives de 2007, soit un gain de 3.137 voix à la chambre et 5.450 voix au Sénat.b. Affaiblissement très significatif du MR et léger recul du CDH et des Ecolos• Le MR perd 8,5% de ses voix, soit une perte de 9.500 voix sur la ville par rapport aux législatives de 2007• Le CDH perd 0.51% de ses voix soit 940 voix mais perd près de 2% au Sénat soit 2.265 voix• Les Ecolos perdent 0,48%, soit une perte de 769 voix
  9. 9. 3. Les conséquences positivesRésultats des partis Chambre en % Sénat en %dans le canton deLiège le 13/06/2010PS 37.65% 38.69% (+4.37%) (+6.71%)MR 19.74% 19.35% (-8.56%) (-8.48%)CDH 11.45% 10.44% (-0.51%) (-1.88%)Ecolo 15.26% 17.24 (-0.21%) (-0.48%)
  10. 10. 3. Les conséquences positivesc. Augmentation du nombre des élus liégeoisAu sein du PS:• Nous avions 1 représentante à la chambre, nous en avons aujourd’hui 2• Nous n’avions plus de sénateur (ni élu direct, ni sénateur de de communauté, ni coopté), nous en avons aujourd’hui 2 élus directement.Au sein des formations démocratiques liégeoises:• Nous avions 4 députés, 1 sénateur élu direct et 1 sénatrice de communauté, nous avons maintenant 4 députés, 3 sénateurs élus directs et X sénateurs de communauté et X cooptés.
  11. 11. Les personnalités liégeoises élues Chambre Sénat Chambre Sénat 2007 2007 2010 2010 (élus directs) MC. Lambert / MC. Lambert W.DemeyerPS J.Fernandez H.Bousetta D. Reynders P.Monfils D. Reynders /MR O.Hamal + C. Defraigne (via PCF) / / / /CDH M. Gerkens / M.Gerkens J.MoraelECOLO
  12. 12. Les conséquences positivesd. Effondrement de l’extrême-droite sur Liège• Le FN faisait 5 000 voix en 2007 soit 4,87% des voix, il ne présentait pas de liste cette année.
  13. 13. Les conséquences moins positivesa. la majorité communale reste fragile car notre partenaire poursuit son déclin électoral• Le partenaire CDH reste loin en deçà de son résultat de 2006• Ses deux élus à la chambre et ses deux élus au Sénat sont non-Liégeois. Pas de locomotive CDH à Liège.• La majorité se redresse par rapport à 2007 mais reste fragile.
  14. 14. Le comportement des partis de la majorité communale entre 2006 et 2010 en % PS CDH Ensemble 2006 (Commune) 37.97% 14.36% 52.33% 2007 (Chambre) 33.28% 11.96% 45.24% 2007 (Sénat) 31.98% 12.32% 44.30% 2009 (Région) 35.61% 12.32% 46.76% 2009 (Europe) 36.16% 9.51% 45.67% 2010 (Chambre) 37.65% 11.45% 49.10% 2010 (Sénat) 38.69% 10.44% 49.13%
  15. 15. Le comportement des partis de la majorité communale entre 2006 et 2010 en chiffres absolus PS CDH Ensemble2006 40.605 15.360 55.965(Communales)2007 (Chambre) 34.230 12.305 46.5352007 (Sénat) 32.355 12.462 44.8172009 (Région) 35.623 11.154 46.7772009 (Europe) 36.845 9.693 46.5382010 (Chambre) 37.367 11.365 48.7322010 (Sénat) 37.805 10.197 48.002
  16. 16. Les conséquences moins positivesb. Augmentation du score des petites listes• Elles récoltent 15.395 voix sur la ville de Liège. Ce qui est significatif vu que le FN ne présentait pas de liste. En effet, les petites listes récoltaient 11.311 voix en 2007 (dont 5.000 voix pour le FN). Aux communales de 2006, les petites listes tournaient autour de 10.000 voix• 4 petits partis sont au dessus des 1500 voix (PTB+, Parti Populaire, Front des Gauches et Parti des pensionnés) alors qu’en 2007, seul le FN dépassait ce cap.• Sur notre gauche, le PTB+ fait plus de 4000 voix sur la ville. Cela le met en position d’espérer un siège aux prochaines communales. Avec le Front des gauches (1855 voix), il dépasserait le seuil des 5% sur la ville.
  17. 17. 2007-Abs 2007 - % 2010-Abs 2010-% +/-%Vivant 475 0.48% 472 0.46% 0.02%RWF 1.327 0.91% 941 1.34% 0.42%PTB+ 1.479 1.44% 4.208 4.24% 2.80%Front des - - 1.855 1.87% -gauchesMS Plus - - 156 0.16% -Parti - - 2.988 3.01% -PopulaireWallonie - - 1.233 1.24% -d’abordW+ - - 350 0.35% -Belg.Unie - - 913 0.92%Parti des - - 1.554 1.57% -pensionnésMP 330 0.32% 725 0.73% 0.41%Education
  18. 18. 5. Les conséquences moins positivesc. Petite augmentation de la non-participation• Ce n’est pas une augmentation hors de contrôle.• Sur Liège, elle était de 17.29% pour une moyenne nationale à 16% (14.37% en 2007)• Mais elle était déjà de 16,1% en 2009 et de 16.23% aux communales de 2000.
  19. 19. Les conséquences moins positivesElection Non ParticipationCommunales 2006 13.13%Législatives 2007 14.37%Régionales et 16.1%européennes 2009Législatives 2010 17.29%
  20. 20. 4. La suite…. La mission d’information de Bart De Wever et la formation gouvernementale• Entre dans une phase plus directement politique aujourd’hui avec la rencontre des présidents de partis.• Constat d’une remarquable préparation du PS et d’un manque de cadres rompus à ce types d’exercice au sein de la NV-A. Ce qui a fait dire au journal De Standaard que De Wever ne souhaite pas un accord très détaillé.• Tergiversations au sein du CD&V concernant une éventuelle participation gouvernementale suite à la démission de M.Thyssen
  21. 21. 4. La suite…. La mission d’information de Bart De Wever et la formation gouvernementale • Doit tenir compte de l’asymétrie de plus en plus forte des forces politiques en Flandre et du côté francophone • NV-A + LDD + VB = 43.8% des voix en Flandre • Un olivier du côté francophone pèserait 62.56% • Pourrait conduire à différentes majorités (avec ou sans les libéraux/Ecolos) PS-SP-A-CD&V-CDH-NV-A: 92 sièges (pas de majorité spéciale) PS-SP-A-CD&V-CDH-NV-A-MR: 110 sièges (majorité spéciale) • Le plus important selon moi, cela reste la négociation d’un accord de gouvernement trouver un compromis entre des positions diamétralement opposées.
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×