Préventions des risques sismiques dans nos habitats 
Sommaire <ul><ul><ul><ul><ul><li>I - Introduction à la notion de séisme. </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul...
Introduction <ul><ul><ul><ul><ul><li>I - Introduction à la notion de séisme. </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul...
II- La première partie traitera sur des renseignements d’un séisme. <ul><li>1- Qu’est ce qu’un séisme? </li></ul><ul><li>U...
2-Comment les séismes causent-il des dommages ? <ul><li>C'est la secousse du sol qui cause la plupart du dommage associé a...
3-Dans quel zone se produisent les séismes? <ul><li>Les zones où se produisent le plus de séismes sont les limites de plaq...
4-Peut-on prévoir les séismes ? <ul><li>Contrairement aux autres cataclysmes,  </li></ul><ul><li>les tremblements de terre...
5-Un petit séisme annonce t-il un  séisme plus fort ? <ul><li>Non, sauf dans de très rares exceptions. Chaque année, plusi...
III - La seconde partie évoquera plus précisément les préventions pour les habitations <ul><li>1-Quel comportement pour un...
2-Qu’es qu’un bâtiment, une maison antisismique ?
IV – La troisième partie évoquera plus précisément la prévention pendant le séisme <ul><li>1-Que faire pendant un séisme ?...
2-Que faire après un fort séisme ? <ul><li>·  Garder son calme. Regarder si on est blessé. </li></ul><ul><li>·  Couper l'e...
  V – Conclusion. <ul><li>Comme nous l’avons montré dans ce projet ,les séismes sont un phénomène naturel résultant du mou...
Ecjs seconde E18  <ul><li>Panzou Guénaëlle  </li></ul><ul><li>Moutamalle Indira </li></ul><ul><li>Valerius Moises </li></ul>
<ul><li>Travail sérieux </li></ul><ul><li>Vous pouviez cependant améliorer le Powerpoint en évitant autant de textes. N’ou...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

CYRILLE Julien

1,498

Published on

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,498
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
31
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

CYRILLE Julien

  1. 1. Préventions des risques sismiques dans nos habitats 
  2. 2. Sommaire <ul><ul><ul><ul><ul><li>I - Introduction à la notion de séisme. </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>II- La première partie traitera sur des renseignements d’un séisme. </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Qu’est-ce qu’un séisme </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Comment les séismes causent-il des dommages ? </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Dans quel zone se produisent les séismes? </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Peut-on prévoir les séismes ? </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Un petit séisme annonce t-il un séisme plus fort ? </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>III - La seconde partie évoquera plus précisément les préventions pour les habitations </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Est-ce que les bâtiments en Martinique sont conçus pour résister aux séismes ? </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Qu’es qu’un bâtiment, une maison antisismique ? </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>IV – La troisième partie évoquera plus précisément la prévention pendant le séisme </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Que faire pendant un séisme ? </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Que faire après un fort séisme ? </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>V – Conclusion. </li></ul></ul></ul></ul></ul>
  3. 3. Introduction <ul><ul><ul><ul><ul><li>I - Introduction à la notion de séisme. </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Un tremblement de terre, ou séisme, résulte de la libération brusque d'énergie accumulée par les déplacements et les frictions des différentes plaques de la croûte terrestre (phénomènes regroupés sous le nom de tectonique des plaques). Il se produit de très nombreux séismes tous les jours mais la plupart ne sont pas ressentis par les humains. Environ 100 000 séismes sont enregistrés par an sur la planète. Les plus puissants d'entre eux comptent parmi les catastrophes naturelles les plus destructrices (ex: le séisme de Kobe (Japon) en 1995, ou alors le séisme qui a touché le Cachemire en Octobre 2005). </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Il existe également des séismes sous-marins, qui entraînent une onde pouvant être absolument dévastatrice, appelée tsunami . On se souvient bien sûr du tsunami qui a frappé les côtes indonésiennes au mois de décembre 2004 et que nous évoquerons plus loin. </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Ces séismes sont plus ou moins longs : de quelques secondes à quelques minutes parfois. </li></ul></ul></ul></ul></ul>
  4. 4. II- La première partie traitera sur des renseignements d’un séisme. <ul><li>1- Qu’est ce qu’un séisme? </li></ul><ul><li>Un séisme*, c'est une vibration du sol plus ou moins violente. Il provient de la fracture des roches en profondeur, qui est due à une accumulation d'énergie qui se libère, créant des failles* </li></ul><ul><li>Les ondes sismiques émises par un séisme sont de 3 types: </li></ul><ul><li>- des vibrations longitudinales* en compressions, leur vitesse de propagation atteignent 3.5 à 14 km/s, suivant la nature des roches et sa profondeur. </li></ul><ul><li>- les vibrations transversales* en cisaillement perpendiculaire à la direction de propagation moins rapide que les précédentes. </li></ul><ul><li>- les ondes superficielles* de grandes longueurs d'onde qui sont encore plus lentes. </li></ul><ul><li>Les séismes sont classés en fonction de leur intensité, suivant deux échelles: l'échelle de Mercalli comportant 12 degrés est fondée sur l'étendue des dégâts et l'échelle de Richter* comportant un peu plus de 8 degrés exprime la magnitude d'un séisme . </li></ul>
  5. 5. 2-Comment les séismes causent-il des dommages ? <ul><li>C'est la secousse du sol qui cause la plupart du dommage associé aux séismes. En général, des forts séismes produisent des mouvements du sol de grande amplitude et de longue durée. Des forts séismes produisent aussi de la fort secousse qui étend au travers des régions plus extensives que ceux des plus petits séismes. L'amplitude du mouvement du sol diminue quand la distance au point focal du séisme augmente. La fréquence des ondes change aussi par rapport à la distance. Plus près de l'épicentre, deux types de mouvement sont présent: des mouvements de haute fréquence (rapides), et ceux de basse fréquence (lentes). Plus loin, des mouvements de basse fréquence dominent, ce qui est une conséquence naturelle de l'atténuation des ondes dans la roche. La fréquence du mouvement du sol est une considération prioritaire pour déterminer le niveau du dommage aux structures et quelles structures sont affectés. </li></ul>
  6. 6. 3-Dans quel zone se produisent les séismes? <ul><li>Les zones où se produisent le plus de séismes sont les limites de plaques. Ces limites ne sont pas toutes du même type. Il existe des limites constructives comme les dorsales médio-océaniques où se crée de la croûte, des limites destructives comme les zones de subduction où se détruit de la croûte, des zones de collision où s’accumulent les matériaux en créant les grandes chaînes de montagnes, et en dernier lieu, des limites conservatrices qui sont les failles transformant où ni se crée ni se détruit de la croûte. Les séismes qui se produisent en ces zones auront des caractéristiques différentes, comme par exemple la profondeur. En effet, un séisme n’aura pas la même profondeur en une zone de subduction qu’en une zone de dorsale médio-océanique. </li></ul><ul><li>Exemples de limites de plaques où se produisent des séismes : </li></ul><ul><li>   - Dorsale médio-océanique : dorsale Atlantique   -Zone de subduction : Japon, Îles Kuriles, Mexique, Colombie, Indonésie   -Zone de collision : Pyrénées, Himalaya  - Faille transformant : faille de San Andreas (Californie) </li></ul>
  7. 7. 4-Peut-on prévoir les séismes ? <ul><li>Contrairement aux autres cataclysmes, </li></ul><ul><li>les tremblements de terre sont très difficiles à prévoir à court terme, non pas par manque de signes et d’instruments de mesure mais plutôt par la complexité et la multitude des données à prendre en compte. Les séismes sont souvent précédés de secousses, de déformations du sol, de modifications des champs électrique et magnétique terrestres et du niveau de la nappe phréatique, ainsi que d'émissions de gaz le long des lignes de fracture. </li></ul><ul><li>Jusqu’à présent, la science et le progrès technique ne nous permettent pas de prédire un séisme quelques jours ou quelques semaines à l’avance, ni l'endroit exact où un fort séisme se produira. On peut tout au plus, dans les régions géologiquement très active , prédire qu'il y aura un fort risque de séisme dans quelques décennies. Si les tremblements de terre ne peuvent pas être prédits, on peut cependant déterminer des zones où la probabilité d’un séisme est plus ou moins importante. On peut ainsi installer dans les régions à haut risque un réseau de sismographes. Ces derniers, reliés à des systèmes capables de traiter les données fournies en temps réel, permettent de calculer en quelques minutes l'amplitude et l'épicentre de chaque secousse et d'organiser et d'orienter les opérations de secours en conséquence. </li></ul>
  8. 8. 5-Un petit séisme annonce t-il un séisme plus fort ? <ul><li>Non, sauf dans de très rares exceptions. Chaque année, plusieurs centaines de séismes se produisent au Canada. Une infime minorité d'entre eux précèdent un séisme plus fort. Même s'il arrive qu'un fort séisme soit précédé d'un choc précurseur (le séisme qui s'est produit au Saguenay en novembre 1988 en est un exemple), un petit séisme n'est pas le signe annonciateur d'un séisme plus important. Le Canada est le théâtre de plusieurs centaines de petits séismes chaque année, mais il n'a connu que quelques grands séismes au cours du XXe siècle. Il reste qu'un petit séisme devrait idéalement nous amener à réfléchir aux mesures de sécurité à prendre avant, pendant et après un séisme. </li></ul>
  9. 9. III - La seconde partie évoquera plus précisément les préventions pour les habitations <ul><li>1-Quel comportement pour un bâtiment résistant aux secousses d’un séisme futur ? </li></ul><ul><li>Les secousses qui agissent sur un bâtiment provoquent des contraintes et déformations qu’il faut contrôler en comprenant bien le comportement des éléments de la construction en fonction des matériaux utilisés. </li></ul><ul><li>A droite en haut, le « chêne » : rupture fragile d’une structure de béton armé, au delà de la limite de résistance, c’est l’effondrement. </li></ul><ul><li>A droite en bas, la « ductilité » : rupture « ductile » d’un poteau de béton armé. Au delà de la limite de résistance, le béton est resté « confiné »dans les armatures. A chaque secousse il est broyé à l’intérieur des armatures, ces frottements contribuent à freiner la construction. L’effondrement ne se produit pas. </li></ul>
  10. 10. 2-Qu’es qu’un bâtiment, une maison antisismique ?
  11. 11. IV – La troisième partie évoquera plus précisément la prévention pendant le séisme <ul><li>1-Que faire pendant un séisme ? </li></ul><ul><li>A l'intérieur  </li></ul><ul><li>· Garder son calme. Rester à l'intérieur. </li></ul><ul><li>· Se mettre à l'abri près d'un mur, d'une colonne porteuse ou sous des meubles solides (tables, bureaux...).  </li></ul><ul><li>· S'éloigner des fenêtres.  </li></ul><ul><li>A l'extérieur  </li></ul><ul><li>· Garder son calme. Rester à l'extérieur. </li></ul><ul><li>· S'éloigner de ce qui peut s'effondrer (bâtiments, ponts, lignes électriques).  </li></ul><ul><li>En voiture  </li></ul><ul><li>· Garder son calme. S'arrêter si possible à distance des constructions et des lignes électriques.  </li></ul><ul><li>· Ne pas descendre de la voiture avant la fin des secousses. </li></ul><ul><li>  </li></ul>
  12. 12. 2-Que faire après un fort séisme ? <ul><li>· Garder son calme. Regarder si on est blessé. </li></ul><ul><li>· Couper l'eau, l'électricité, le gaz. Ne pas allumer de bougies. Ne pas fumer. </li></ul><ul><li>· Ne pas téléphoner (il faut réserver le téléphone aux messages hautement prioritaires). </li></ul><ul><li>· Evacuer le plus rapidement possible les bâtiments en faisant attention à d'éventuelles autres secousses.  </li></ul><ul><li>· Ne pas prendre l'ascenseur.  </li></ul><ul><li>· Ne pas toucher aux fils électriques tombés à terre.  </li></ul><ul><li>· Mettre des souliers pour se protéger des vitres cassées et des bris de verre. </li></ul><ul><li>· S'éloigner de tout ce qui peut s'effondrer. </li></ul><ul><li>· S'éloigner des zones côtières même longtemps après la fin des secousses en raison d'éventuels raz-de-marée.  </li></ul><ul><li>· Ne pas aller chercher ses enfants; l'école s'occupe de tout.  </li></ul><ul><li>· Se diriger vers les espaces libres (parcs, stades...).  </li></ul><ul><li>· Ne pas pénétrer dans la zone sinistrée sans autorisation. </li></ul><ul><li>· Ecouter la radio pour connaître les consignes et les suivre. </li></ul><ul><li>  </li></ul>
  13. 13. V – Conclusion. <ul><li>Comme nous l’avons montré dans ce projet ,les séismes sont un phénomène naturel résultant du mouvement des plaques tectoniques qui, quand elles rentrent en contact, provoque des secousses ressenties à la surface de la Terre. Ils sont classés sur des échelles suivant leur magnitude et leur intensité mais les séisme les plus puissants ne sont pas toujours les plus meurtriers Beaucoup de scientifiques et de sismologues étudient ces phénomènes pour essayer de les prévoir. Certaines études comme celle des nappes phréatiques permettent en effet de savoir qu’un séisme va se produire jusqu’à un an à l’avance, mais rien ne permet d’en fixer la date et l’importance. D’autres signes, moins fiables, peuvent être pris en compte comme le comportement des animaux qui, plus sensible que nous aux vibrations, peuvent percevoir les secousses prémonitoires. Il est inutile de voir les séismes comme une fatalité meurtrière et chercher à l’éviter car cela est impossible. La meilleure solution reste encore d’essayer de s’en protéger au maximum. Pour cela, une architecture antisismique remplace peu à peu notre architecture habituelle mais ce changement a un coup très élevé et les pays les plus touché n’ont pas toujours les moyens nécessaire. Dans les pays en voie de développement, aucune mesure n’est prise pour protéger les habitants, ainsi lors d’une catastrophe, comme un séisme, même de faible magnitude s’abat sur eux, les conséquences sont tragiques et les morts très nombreux. </li></ul>
  14. 14. Ecjs seconde E18 <ul><li>Panzou Guénaëlle </li></ul><ul><li>Moutamalle Indira </li></ul><ul><li>Valerius Moises </li></ul>
  15. 15. <ul><li>Travail sérieux </li></ul><ul><li>Vous pouviez cependant améliorer le Powerpoint en évitant autant de textes. N’oubliez pas qu’un Powerpoint est destiné à être projeté. </li></ul><ul><li>18/20 </li></ul>
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×