04 20110420-oncf-smouni fr
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

04 20110420-oncf-smouni fr

on

  • 2,568 views

TGV Kenitra Tanger

TGV Kenitra Tanger

Statistics

Views

Total Views
2,568
Views on SlideShare
2,568
Embed Views
0

Actions

Likes
1
Downloads
40
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    04 20110420-oncf-smouni fr 04 20110420-oncf-smouni fr Presentation Transcript

    • Projet Ligne à Grande Vitesse Casablanca - Tanger Mohammed SMOUNI ONCF (Maroc) Directeur du Pôle Développement
    • Pôle Développement - Direction Projets LGV SOMMAIRE 1. Le Dossier de la Grande Vitesse au Maroc 2. Le Projet: LGV Casablanca – Tanger 3. Le Management du Projet 2 2 2
    • Pôle Développement - Direction Projets LGV SOMMAIRE 1. Le Dossier de la Grande Vitesse au Maroc 2. Le Projet: LGV Casablanca – Tanger 3. Le management du Projet 3 3 3
    • Pôle Développement - Direction Projets LGV 1- Le Dossier de la Grande Vitesse au Maroc Au niveau national Au niveau international > Politique grands chantiers : Benchmarking relatif aux expériences Investissements : 11 milliards € - 2008-2012 et stratégies de développement du Autoroutes :1500 km en 2010 et 1800 en 2015 rail, conclu à l’adoption de la GV Port Tanger Med : 3 millions d’EVP; 8 à terme pour tous les projets de construction > Contexte ONCF (2005-2009) : de lignes destinées au transport des Investissements : 1,7 milliard € voyageurs pour moyennes et CAF : 550 millions € Augmentation trafic : 12% par an longues distances Technologie de la Grande vitesse : Prolongement naturel de la politique des grands chantiers et choix logique en phase avec le développement du Royaume 4 4 4
    • Pôle Développement - Direction Projets LGV 1- Le Dossier de la Grande Vitesse au MarocUn schéma directeur opportun 5 5 5
    • Pôle Développement - Direction Projets LGV 1- Le Dossier de la Grande Vitesse au MarocUn schéma directeur opportun Indicateurs Longueur 1500 km Date d’exploitation 2015 - 2035 Infrastructures 10 Milliards € Besoins en financement 0,6% du PIB Impacts Temps de parcours: - 3 ou – 4 Offre actuelle TRI socio-économique: 9% Tués en moins/an : 550 par an Effet de serre: - 800 000 T CO2/an Economie de pollution:-210 000 Teq. CO2/an 6 6 6
    • Pôle Développement - Direction Projets LGV SOMMAIRE 1. Le Dossier de la Grande Vitesse au Maroc 2. Le Projet: LGV Casablanca – Tanger 3. Le Management du Projet 7 7 7
    • 2- Le Projet: LGV Casablanca – TangerPôle Développement - Direction Projets LGV2.1- Les objectifs stratégiques du projet Faire face à l’évolution prévisible de la demande voyageurs sur cet axe : + 70% entre 2002 et 2010 Etre en phase avec le Accompagner le développement des développement du nouveau corridors européen et C’est pôle économique Tanger maghrébin incontournable Libérer la capacité pour fluidifier le trafic ferroviaire fret sur cet axe (effets d’entrainement du port de Tanger-Med) 8 8 8
    • 2- Le Projet: LGV Casablanca – TangerPôle Développement - Direction Projets LGV2.2- Les retombées positives du projet Transporter 6 à 8 Millions de voyageurs à la mise en exploitation Réduire le temps de parcours: • 2h10 au lieu de 4h45 entre Tanger et Casablanca • 1h20 au lieu de 3h45 entre Tanger et Rabat Offrir une tarification compétitive en harmonie avec le pouvoir d’achat des usagers de trains 9 9 9
    • 2- Le Projet: LGV Casablanca – TangerPôle Développement - Direction Projets LGV2.3- Le périmètre du projet Réalisation d’une ligne nouvelle de Tanger à Kenitra d’environ 200 km. Ligne dédiée au transport voyageurs conçue pour 350Km/h, exploitée à 320Km/h. Acquisition des équipements ferroviaires Adaptation et l’amélioration des lignes classiques à l’entrée de Tanger et Kenitra Construction des bases travaux à Asilah et Kenitra et leur raccordement à la ligne classique et à la nouvelle ligne Acquisition des rames à grande vitesse Construction d’un atelier pour l’entretien des rames à Tanger. Conception de l’offre commerciale Préparation de la mise en service: exploitation et maintenance (infrastructure et rames) Projet Intégré 10 10 10
    • 2- Le Projet: LGV Casablanca – TangerPôle Développement - Direction Projets LGV2.4- Le référentiel de la conception Spécifications Techniques d’Interopérabilité (STI); Normes Internationales et Européennes (normes ISO et EN); Normes Marocaines (NM); Référentiels ONCF; Autres Référentiels. 11 11
    • 2- Le Projet: LGV Casablanca – Tanger Le ProjetPôle Développement - Direction Projets LGV2.5- Les composantes principales 1. INFRASTRUCTURE GENIE CIVIL 2. EQUIPEMENTS FERROVIAIRES 3. RAMES GRANDE VITESSE ET ATELIER DE MAINTENANCE 12 12 12
    • 2- Le Projet: LGV Casablanca – Tanger Le ProjetPôle Développement - Direction Projets LGV2.5- Les composantes principales: Infrastructure Génie Civil Longueur : Environ 200 km de double voie nouvelle dont 182 km exploitables à 320 km/h (terrains 1800 ha) Les Ouvrages : Un ratio de 1,25 ouvrages d’art au km soit : - 250 ouvrages courants - 7 grands ouvrages (8 km) Les mouvements de terre : 29 millions de m3 en déblai pour 26 millions de m3 en remblai (dont 7 millions en matériaux nobles) Un tracé jouxtant l’autoroute sur 51 km soit 28 % du parcours Aspect environnemental : Un tracé prenant en compte la préservation de l’environnement 13 13 13
    • 2- Le Projet: LGV Casablanca – Tanger Le ProjetPôle Développement - Direction Projets LGV2.5- Les composantes principales: Infrastructure Génie Civil Tronçon Nord Longueur : 85 km 1 base travaux à Tnine S. Elyamani 1 sous station 1 PCV et 1 PCVE 1 Atelier de maintenance Tronçon Sud Longueur : 116km 1 Base Travaux à Kenitra 1 Sous station et un survolteur 2 PCV et 2 PCVE 14 14 14
    • 2- Le Projet: LGV Casablanca – TangerPôle Développement - Direction Projets LGV2.5- Les composantes principales 1. INFRASTRUCTURE GENIE CIVIL 2. EQUIPEMENTS FERROVIAIRES 3. RAMES GRANDE VITESSE ET ATELIER DE MAINTENANCE 15 15 15
    • 2- Le Projet: LGV Casablanca – TangerPôle Développement - Direction Projets LGV2.5- Les composantes principales: Equipements Ferroviaires Voie Rails type profil UIC 60 kg/m assemblés électriquement par soudage Traverses en Béton Armé type monobloc avec attaches élastiques Couche de ballast de 30 cm minimum Appareils de voie de type à cœur à pointe mobile. Caténaire et Sous-stations Caténaire alimentée en 2 x 25 KV Installations commandées à distance par Central Sous-Station (CSS) situé à Rabat 2 Sous-stations et 1 Survolteur Signalisation et Télécommunications Poste de Commande à Distance (PCD) situé à Rabat Postes d’Aiguillage Informatisé (PAI) ERTMS Niveau 2, GSM-R Equipements de sécurité de détection, d’alerte et d’alarme 16 16 16
    • 2- Le Projet: LGV Casablanca – TangerPôle Développement - Direction Projets LGV2.5- Les composantes principales 1. INFRASTRUCTURE GENIE CIVIL 2. EQUIPEMENTS FERROVIAIRES 3. RAMES GRANDE VITESSE ET ATELIER DE MAINTENANCE 17 17 17
    • 2- Le Projet: LGV Casablanca – TangerPôle Développement - Direction Projets LGV2.5- Les composantes principales: Matériel Roulant Rames à grande vitesse Rames bicourant 25KV, 3KV CC aptes à circuler à 320Km/h Longueur de 200 mètres : 2 motrices encadrant un tronçon de 8 remorques à 2 niveaux (533 places) Atelier de maintenance Capacité : 30 rames Superficie de 22Ha dont 30 000 m2 de surface couverte Signalisation centralisée avec poste d’aiguillage informatique, 14 km de voie, caténaire Effectif du personnel de la phase maintenance : 200 personnes 18 18 18
    • 2- Le Projet: LGV Casablanca – TangerPôle Développement - Direction Projets LGV2.6- Planning Directeur ETUDES Déc.-13 Travaux préparatoires GENIE CIVIL Juil-10 Juin -11 Jan-14 Mise en exploitation ATELIER DE MAINTENANCE Avri-11 Mars-14 MATERIEL ROULANT Déc-10 Déc15 INSTALLATIONS TERMINALES Fév.-12 Oct.-14 EQUIPEMENTS FERROVIAIRES Août -11 Déc.-14 ESSAIS/ Janv.-15 HOMOLOGATION Déc.-15 19 19
    • 2- Le Projet: LGV Casablanca – Tanger Le ProjetPôle Développement - Direction Projets LGV2.7- Structure de l’Opération 20 20 20
    • 2- Le Projet: LGV Casablanca – TangerPôle Développement - Direction Projets LGV2.7- Ingénierie du Projet Désignation Effectif actuel Effectif à terme Maîtrise d’Ouvrage 60 100 Assistance Maîtrise d’ouvrage 55 70 Maîtrise d’œuvre (GC, IT et EF) 135 280 Total 250 450 (*) (*): Plus de 50% ingénieurs marocains. 21 21 21
    • 2- Le Projet: LGV Casablanca – TangerPôle Développement - Direction Projets LGV2.8- Coût du Projet Estimation du coût (Conditions économiques Janvier 2010) Domaine Montant Montant (Milliards MAD) (Milliards €) Pilotage du projet et études 2,75 0,9 Infrastructures 7,25 0,5 Equipements Ferroviaires 5,6 0,5 Matériel Roulant 4,4 0,4 TOTAL 20 1,8 22 22 22
    • 2- Le Projet: LGV Casablanca – TangerPôle Développement - Direction Projets LGV2.8- Financement du Projet 23 23 23
    • 2- Le Projet: LGV Casablanca – TangerPôle Développement - Direction Projets LGV2.9- Etapes Parcourues Octobre 2007 : Signature du Protocole d’Accord entre la République Française et le Royaume du Maroc pour le projet de train à grande vitesse Tanger- Casablanca Mars 2008 : Création d’une direction à l’ONCF pour le pilotage du projet Avril 2009 : Mise en place d’une Assistance à la Maîtrise d’Ouvrage Septembre 2009 : Déclaration du Projet d’Utilité Publique Janvier 2010 : Mise en place de la Maitrise d’Œuvre Génie Civil Juillet 2010 : Acceptabilité environnementale accordée par le Comité National d’Etude d’Impact (CNEI) Octobre 2010 : Démarrage des travaux préparatoires (ZC et réseaux) Novembre 2010 : Mise en place de la Maitrise d’Œuvre Installations Terminales Décembre 2010 : Bouclage du financement du Projet Février 2011 : Lancement des présélections pour les travaux de génie civil Avril 2011 : Lancement des premiers marchés de Génie Civil 24 24 24
    • Pôle Développement - Direction Projets LGV SOMMAIRE 1. Le Dossier de la Grande Vitesse au Maroc 2. Le Projet: LGV Casablanca – Tanger 3. Le Management du Projet 25 25
    • 3- Le Management du ProjetPôle Développement - Direction Projets LGV L’ensembles des domaines sont pilotés selon les normes internationales en vigueur notamment les normes ISO Le schéma managérial est du type standard appliqué à des projets complexes aux mêmes standards Européens. Il couvre par ailleurs les grands domaines suivants: • Le management de la qualité • Le management de la sécurité • Le management de l’environnement 26 26 26
    • 3- Le Management du ProjetPôle Développement - Direction Projets LGV3.1- Management de la Qualité Objectifs du Système Qualité Permettre l’atteinte du niveau de performance requis exigé par le Maitre d’Ouvrage pour le Direction Générale Projet. de l’ONCF Donner des règles de fonctionnement communes à tous les acteurs ; Acquérir un niveau de confiance suffisant pour Direction l’atteinte des objectifs du projet. Projets LGV Système Qualité : normes ISO 9001 Schéma Directeur du Système Qualité Acteurs du Plan d’Assurance Qualité (PAQ) projet 27 27 27
    • 3- Le Management du ProjetPôle Développement - Direction Projets LGV3.2- Management de l’Environnement Intégration de toutes les composantes environnementales dans le projet pour la maitrise des problèmes environnementaux; Mise en place d’une assistance à la Maitrise d’ouvrage environnement; Définition, élaboration et mise en place du Plan de Gestion Environnementale et Social (PGES) ; Suivi de l’exécution du PGES tout au long de la réalisation des travaux. 28 28 28
    • 3- Le Management du ProjetPôle Développement - Direction Projets LGV3.3- Management de la Sécurité Maitrise de la Sécurité du Système: Démarche permettant d’évaluer le critères en termes de performances en matière de sécurité au moins équivalentes en référence aux dernières LGV Européennes Maitrise de la Sécurité Civile: Définition des critères de sécurité civile en adéquation avec les pratiques locales et sur la base des dernières lignes LGV Européenne Maitrise de la sécurité et protection de la Santé des personnels et de la sécurité des circulations durant la construction de l’ouvrage: Définition des règles de sécurité et protection de la santé au travail Mise en place d’un coordonateur sécurité sur le chantier 29 29 29
    • 3- Le Management du ProjetPôle Développement - Direction Projets LGV3.3- Management de la Sécurité Sécurité Système - Certifier la ligne nouvelle - Homologuer le Matériel Roulant - Intégrer le système - Remettre l’Ouvrage à l’Exploitatnt/ Mainteneur Certificat de Remise de l’Ouvrage 30 30 30
    • 3- Le Management du ProjetPôle Développement - Direction Projets LGV3.3- Management de la Sécurité Sécurité Système - Préparer la réglementation - Former et habiliter le personnel (Exploitation et Maintenance) - Manager la Sécurité - Réaliser des marches à blanc, - Tester les situations dégradées - Tester les incidents et accidents Autorisation de Mise en Exploitation Commerciale 31 31 31
    • 3- Le Management du Projet3.3- Management de la Sécurité Sécurité Civile Sécurisation de la LGV: une nécessité absolue Une étude « Environnementale et Sociale » déterminera les zones à risques et le mode de sécurisation le plus adapté pour: clôturer des deux côtés sur tout le tracé: clôture courante ou renforcée en « zones sensibles » et des murs dans des cas spécifiques réaliser les ouvrages de franchissement en concertation avec les élus locaux et la population pour mieux les positionner Cette sécurisation devra être surveillée et maintenue, et disposera d’accès permettant la maintenance de la ligne et les interventions de secours. Dossier de Sécurité Civile comprend: Equipements et moyens d’intervention sur la LGV et à bord des RGV Identification des risques de sûreté et de sécurité civile de la LGV Etablissement d’un plan d’organisation des secours 32
    • 3- Le Management du Projet3.3- Management de la Sécurité Sécurité et Protection de la Santé Objectif Sécurité du projet: ZERO ACCIDENT GRAVE Organisation anticipative par la mise en place d’une équipe de COORDONNATEURS SECURITE ET PROTECTION DE LA SANTE (CSPS). Le CSPS a pour missions: Élaborer d’un Plan Général de Coordination de Sécurité et Protection de la Santé (PGCSPS) Veiller au respect des règles édictées par le code du travail Prendre en compte le risque particulier lié à la co-activité d’entreprises Intégrer dès la phase de conception des ouvrages la sécurité de la maintenance ultérieure des ouvrages 33
    • MERCI POUR VOTRE ATTENTION Mohammed SMOUNI ONCF (Maroc)34 34