MOTS CROISÉS   LA MÉCANIQUE VUE DES DEUX CÔTÉS DU RHIN 10                                                                 ...
Sommaire                                                                                                                  ...
SALON                                                                                                                    M...
PUBLI-INFORMATIONRÉGIONSÉconomia  : quanddonneurs d’ordre                                                                 ...
e DÉCRYPTAGE                                                                                                    lll     ro...
MécaSphère n°25 - Mars 2013
MécaSphère n°25 - Mars 2013
MécaSphère n°25 - Mars 2013
MécaSphère n°25 - Mars 2013
MécaSphère n°25 - Mars 2013
MécaSphère n°25 - Mars 2013
MécaSphère n°25 - Mars 2013
MécaSphère n°25 - Mars 2013
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

MécaSphère n°25 - Mars 2013

697

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
697
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

MécaSphère n°25 - Mars 2013

  1. 1. MOTS CROISÉS LA MÉCANIQUE VUE DES DEUX CÔTÉS DU RHIN 10 n 25 ° MARS 2013Le magazine des chefs d’entreprise mécaniciens Les métaux au cœur de la révolution des matériauxMARCHÉS JOURNAL DE CAMPAGNEBâtiment : Des assisesun moteur de sous le signel’économie 19 de l’optimisme 09
  2. 2. Sommaire Tribune Ce numéro de MécaSphère Bruno Machet, président de Mécafuture est édité par la FIM SALON INTERNATIONAL DOSSIER ____________________ 13-18 Innovation et attractivité des métiers au cœur d’Industrie 2013_____________ 04 Le panorama 2013 de Coface___ 06-08 Les métaux « Créer des liens entre nous » DÉCRYPTAGE au cœur de la révolution des D MÉTIERS CICE : comment ça marche ?_________ 08 epuis ma prise de fonction Semaine de l’industrie : FIM et Cetim à en t a n t que pr é s i d en t d e et ses partenaires la rencontre des jeunes________________ 04 JOURNAL DE CAMPAGNE matériaux Mécafuture, j’ai rendu visite à cinq pôles de notre plate-forme méca- RÉGIONS nicienne. Je compte poursuivre ce tour et rencontrer les présidents et les Rhône-Alpes : première région membres des bureaux des pôles res- française de sous-traitance______ 04-05 tants (EMC2, Élastopole, PNB, Gospi), CMGM car mon objectif premier est de créer TROIS QUESTIONS À… des liens entre nous. Pour beaucoup Renaud Buronfosse, directeur Des assises sous le signe de Mécafuture reste une entité un peu des études stratégiques de la FIM l’optimisme_______________________________ 09 abstraite. Les échanges vont nous per- « L’investissement devrait rebondir en mettre de lui donner une réalité plus 2013 »______________________________________ 05 concrète. MOTS CROISÉS La mécanique vue des deux côtés MARCHÉS Créer des liens commence toujours RÉGIONS du Rhin. Interview croisée de Jérôme Bâtiment : un moteur par mieux se connaître. Je suis frappé Économia : quand donneurs d’ordre Frantz, président de la FIM et de de l’économie_____________________________ 19 par notre diversité et notre richesse. et fournisseurs se donnent rendez- Hartmut Rauen, membre du comité Diversité et richesse des territoires,POCLAIN HYDRAULICS 1-2Q_MECASPHERE vous 11:13 Page1 26/02/13 _________________________________________ 06 de direction du VDMA ____________ 10-11 FINANCEMENT des partenaires impliqués dans les Arnault Brédif, un chef d’entreprise pôles, des projets. Mécafuture doit convaincant________________________________ 20 permettre de faire profiter à tous des idées innovantes développées au sein de notre réseau. C’est l’une des forces © DR TECHNOLOGIE « Je suisetfrappé par notre essentielles de notre plate-forme. Innover ensemble___________________20-21 Créer des liens, communiquer les uns diversité notre richesse. avec les autres doit également nous NORMALISATION ouvrir à des échanges sur nos dévelop- Diversité et richesse des Quand norme et réglementation pements concernant des thématiques territoires, des partenaires deviennent complémentaires ________ 21 communes. Là encore, je suis frappé impliqués dans les pôles, de constater que nous travaillons sur MÉTIERS des thèmes de recherche transverses. des projets. Mécafuture doit Nous pourrions mutualiser ces tra- permettre de faire profiter vaux, mieux les coordonner autour de à tous des idées innovantes projets collaboratifs, non seulement développées au sein de pour avancer plus vite, mais aussi pour éviter de nous trouver en situation de concurrence sur des appels à projet. Je notre réseau.  » pense notamment à deux thèmes : la fabrication additive et les matériaux N’oublions pas que Mécafuture est composites. le relais hexagonal de Manufuture, la plate-forme technologique euro- Systèmes électroniques embarqués  : Dans le même esprit, nous poursui- péenne. Je souhaite que nous gagnions un nouveau diplôme proposé par SUPii Mécavenir___________________________ 22 vrons bien sûr le travail mené en amont en efficacité en travaillant en amont avec le Cetim autour de la normalisa- sur les thématiques de recherche que tion et des appels à projet européens, nous souhaitons engager au niveau AGENDA afin d’y améliorer la participation des eu ropéen e t en dé veloppa nt nos Salon/Sites /Ouvrage____________________ 23 entreprises de nos pôles. réseaux en Europe et dans le monde.2 // MÉCASPHÈRE // MARS 2013 MARS 2013 // MÉCASPHÈRE // 3
  3. 3. SALON MÉTIERS Économique de la Loire et Alimentec. des ressources humaines de la mécanique et GL Events pour guider, les parents d’élèves, les • ne convention d’affaires organisée en U l’amélioration de l’image de nos métiers », note professeurs principaux, les conseillers d’orien- novembre 2012 à Saint-Étienne par le pôle Yves Fiorda, vice-président de la FIM en chargeInnovation et tation et les enseignants de découverte profes- Semaine de de compétitivité mécanique ViaMéca, en de la formation et de l’action régionale.attractivité des sionnelle des académies de Lyon et Grenoble. Il s’agit de leur montrer concrètement les pièces l’industrie : FIM et étroite coopération avec la FIM et le Cetim pour favoriser l’accès des mécaniciens au CHIFFRES CLÉSmétiers au cœur fabriquées par l’industrie et leur utilisation dans les produits de haute technologie que Cetim à la rencontre marché nucléaire tel qu’ITER. • Le programme Stratégie PME Acamas.  • Superficie de 43 698 km2 milliards d’euros) • Taux de chômage  :  d’Industrie 2013 les jeunes connaissent bien : téléphone por- table, tablette numérique… Au minimum, un des jeunes • a découverte de grands comptes (Sanofi L Pasteur, Bosch Rexroth…) à l’occasion des • 6 222 045 habitants 8,6 % (9,6 % de moyenne nationale)Du 16 au 19 avril 2013, 20 000 parcours quotidien permettra de découvrir les Plonger les jeunes collégiens et lycéens conseils régionaux de la FIM. • 24 000 étudiants • 12,5  % duvisiteurs sont attendus sur le salon compétences et produits d’entreprises expo- dans l’univers de la mécanique : la FIM et • 2ème région potentiel industriel santes. Ces dernières mobiliseront leur service le Cetim renouvellent leur action en régions, RENDRE L’INDUSTRIE SEXY française et 6ème nationalIndustrie à Eurexpo Lyon. Le salon ressources humaines pour expliquer leur his- à l’occasion de la 3ème édition de la Semaine Autre axe fort de la politique de la FIM dans région de l’Union • 20 % de laest une occasion de présenter toire et leur savoir-faire. La FIM accueillera les de l’industrie du 18 au 24 mars. Le principe : la région : l’attractivité des métiers et la for- européenne en mécanique françaisela richesse des métiers de la participants sur l’espace qu’elle partage avec faire intervenir un délégué régional du Cetim mation. Comme le souligne Céline Hugot, « le matière de PIB (187mécanique notamment aux jeunes. le Symop et le Cetim. Elle assurera la promo- et un industriel mécanicien dans une classe nerf de la guerre, c’est bien de donner envie tion de la mécanique et de ses métiers tout en pour présenter aux jeunes les métiers de la aux jeunes de s’engager dans l’industrie. Il faut *Le Centre technique des industries mécaniques à © DRInnovation et formation : depuis 2011, diffusant les outils qu’elle a développés pour mécanique au travers du quiz pédagogique et donc la rendre  sexy  pour recruter. » Saint-Étienne, le Centre technique de l’industrie du ! Céline Hugot, présidente du Conseil décolletage en Haute-Savoie, l’Institut de Soudurele salon Industrie porte ces deux valeurs qui présenter la mécanique aux jeunes. ludique « La mécanique au cœur de la vie » Entre autres initiatives, « au sein du Conseil à Saint-Priest et le Centre technique des industries régional FIM Rhône-Alpes. thermiques et aérauliques à Lyon.témoignent de la vitalité de l’industrie. L’édi- lancé par les deux partenaires en 2012. Cet régional Rhône-Alpes, j’anime personnellement **Fédération des industries électriques, électroniquestion 2013 poursuit sur cette lancée, avec 850 ANIMATION AUTOUR D’UNE outil pédagogique présente la mécanique au l’Europe du Nord et l’Europe du Sud ; la proxi- un groupe de travail qui réfléchit sur la gestion et de communication.exposants, soit 15 % de plus qu’en 2011 et une MAQUETTE D’HÉLICOPTÈRE travers de cinq thématiques : emploi, sec- mité d’importants marchés ; une populationcentaine d’innovations présentées. Autre point fort qui devrait attirer les jeunes, teurs, métiers, produits et environnement. Il jeune et active bien formée ; un fort potentiel« Nous souhaitons mettre encore plus l’accent Eurocopter, invité d’honneur du salon, propo- rassemble plus de 30 questions et de nom- de recherche et d’innovation.sur l’attractivité des métiers industriels, en sera, en partenariat avec le Symop, une anima- breuses interviews et vidéos de portraits de Ainsi, les industries mécaniques y disposent e TROIS QUESTIONS Àsensibilisant les jeunes très en amont, insiste tion autour d’une maquette d’hélicoptère et des métiers pour comprendre leur richesse et les de 4 grands centres techniques* et sontSébastien Gilet, directeur du salon. Nous vou- pièces mécaniques qui la composent. L’équipe technologies proposées par cette industrie. impliquées dans 4 des 15 pôles de compéti- RENAUD BURONFOSSE, directeur des études stratégiques de la FIMlons donner aux jeunes de 3ème et aux lycéens des ressources humaines du groupe sera pré- Huit régions sont concernées : Champagne- tivité que compte la région : Plastipolis, Axe-l’envie de s’orienter vers la mécanique et sus- sente sur le stand. En effet, Eurocopter devrait Ardennes, Picardie, Nord-Pas-de-Calais, lera, Arve Industries et ViaMéca. « L’investissementciter de la fierté chez les parents de ceux qui embaucher 700 personnes en 2013. Rhône-Alpes, Limousin, Auvergne, Normandie Au sein des pôles de compétitivité rassem-suivent cette voie, comme en Allemagne. » Rappelons que la FIM, le Cetim et le Symop et Franche-Comté. En 2012, l’opération avait blés sur la plate-forme Mécafuture, les PME devrait rebondir enUN PARCOURS QUOTIDIEN seront réunis sur un même espace. Une par- ticipation collective pour porter des messages touché 1 000 collégiens et lycéens et per- mis de renforcer ou de créer des liens avec le peuvent structurer leur approche et obtenir des financements tels que le F2i (fonds de 2013 » © Stéphane LarivenPour ce faire, une sensibilisation a été faite communs autour d’un slogan : « Industries monde éducatif en régions. dotation pour l’innovation industrielle) créé par MécaSphère : Globalement commentauprès des collèges et des lycées de la région. mécaniques : vecteurs de votre compétitivité  ». l’UIMM, la FIM et la FIEEC**. » jugez-vous l’année 2012 pour laEn partenariat avec la FIM, le Symop, l’Onisep Rendez-vous individuels avec les experts de la mécanique ?et Ingénieurs et Scientifiques de France, des FIM, moments d’échanges et de convivialité RÉGIONS FAVORISER LES PARTENARIATS AVEC Renaud Buronfosse : Les industries méca- supérieure à la moyenne européenne. Ceparcours sur le salon seront organisés par rythmeront le salon. LES DONNEURS D’ORDRE niques s’en sortent plutôt bien puisque leur qui nous pénalise, ce sont les exportations Rhône-Alpes : La région Rhône-Alpes est la première région française pour la sous-traitance industrielle, chiffre d’affaires progresse de 2,8 %, alors que le PIB de notre pays est resté stable. Ce qui progressent moins vite que celles de l’Allemagne, mais qui ont rejoint le niveau première région avec notamment la plus forte concentration mondiale de l’industrie du décolletage dans qui leur permet de retrouver le niveau de 2007. Mais il ne faut pas se voiler la face, de l’Italie. française la Vallée de l’Arve (Haute-Savoie) : 300 entre- prises fédérées au sein du pôle Arve Industries. cette croissance résulte surtout du bon pre- mier semestre. Au second, à l’exception de M. : Comment se présente l’année 2013 ? de sous-traitance La FIM cherche à favoriser les partenariats quelques rares secteurs, les prises de com- R. B. : Dans une économie française dont avec les donneurs d’ordre. « Il faut changer de mandes se sont réduites. les prévisions de croissance sont de plus en Favoriser les partenariats avec les vocabulaire, estime Céline Hugot, présidente À l’international, c’est un peu le même sché- plus basses, voire négatives, l’activité des donneurs d’ordre. La FIM Rhône- du Conseil régional FIM Rhône-Alpes. En ma. Les entreprises mécaniciennes ont glo- industries mécaniques devrait rester au Alpes a engagé des actions pour Allemagne, on ne dit pas sous-traitant mais balement progressé de 2,9 % par rapport à même niveau que celui de l’année précé- Zusammenarbeit (Travailler ensemble). Colla- 2011, mais on constate un léger décrochage dente. Mais la situation n’est pas uniforme. renforcer la position des sous- borer très en amont des projets pour élaborer au dernier trimestre, lié au ralentissement Certains secteurs devraient continuer de traitants dans cette première un design commun facilite l’innovation et per- de l’économie mondiale. soutenir les entreprises de mécanique. Je région mécanicienne de France. met souvent d’optimiser les coûts et les délais pense à l’aéronautique, l’énergie, le ferro- de réalisation. » M. : Comment se situe la mécanique viaire et l’agriculture. 22 050 entreprises, 102 000 salariés, La FIM Rhône-Alpes a engagé plusieurs actions française dans le monde ? Enfin, malgré des contraintes fortes de 18 milliards d’euros de chiffre d’affaires dont en ce sens : R. B. : Nous restons au 6ème rang mondial financement, l’investissement devrait © APF/F.FOUCHA 47 % à l’exportation : Rhône-Alpes est la pre- • Un groupement de marchés avec Equip’Agro derrière la Chine, les États-Unis, le Japon, rebondir en 2013 (+ 3 %), ce qui augure mière région mécanicienne de France. Il faut le réseau des fournisseurs du marché agro- l’Allemagne et l’Italie. Globalement la méca- d’une meilleure année 2014 pour la méca- dire que la région dispose de sérieux atouts  : alimentaire de la région, en partenariat avec nique française a connu une croissance nique.! Parmi les thématiques phares du salon Industrie Lyon 2013 : la formation. son positionnement stratégique entre Expansion 42, l’Agence du Développement4 // MÉCASPHÈRE // MARS 2013 MARS 2013 // MÉCASPHÈRE // 5
  4. 4. PUBLI-INFORMATIONRÉGIONSÉconomia  : quanddonneurs d’ordre SEW-USOCOME : une réflexionet fournisseurs se mondiale pour une action localedonnent rendez-vous Leader mondial sur le marché des systèmes d’entraînement, SEW-USOCOME est la filiale française d’un groupe familial d’origine allemande, implantée enQuinze rendez-vous en moyenne France depuis 1959. Largement représentée au niveau international, elleavec des grands donneurs d’ordre compte aujourd’hui, en France, deux usines de fabrication, basées respecti- vement à Haguenau (67) et Forbach (57), et une usine dite « logistique », dé-en deux jours. Organisé par les diée à l’assemblage de ses produits à Haguenau. De plus, cinq centres deCCI de Franche-Comté et d’Alsace, montage rapide établis en régions renforcent sa présence au plus proche deen partenariat avec les comités Jean-Claude REVERDELL ses clients. Services, produits, délais, management, rien n’est laissé au hasardmécaniques des deux régions, Directeur Commercial dans cette entreprise, dont la philosophie est d’« être à la fois très proche deÉconomia s’impose comme un SEW-USOCOME ses clients tout en parlant un langage mondial ».rendez-vous d’affaires important © DRde la sous-traitance industrielle. Quelles sont les activités principales de votre entreprise ? de vitesse variable, toutes les fonctions d’automatismes et de ! Économia organise des rendez-vous dialogue réseau indispensables au « Motion Control » moderne. qualifiés pour les grands donneurs d’ordre. Sur le site de Forbach, nous avons une fonderie d’aluminiumLes 22 et 23 mai prochains, à l’Axone prévoit l’année 2013 dans la zone euro. ainsi qu’une fabrication de rotors et de stators pour nos Lélectronique, elle aussi, profite pleinement de cette intégration,de Montbéliard, les CCI de Franche-Comté Même si la crise financière semble résolue, la moteurs électriques. A Haguenau, nous usinons des pièces qui rationalise et réduit au strict minimum les connexions avecet d’Alsace proposent la 8 ème édition « Ce qui ne veut pas dire que tout tournera crise économique persiste avec la poursuite mécaniques qui entrent dans la fabrication de nos motoréducteurs. le moteur et confère au MOVIGEAR® un label dexcellenced’Économia, les rendez-vous d’affaires autour de l’automobile, prévient Nadine Lods- de la récession (- 0,1 %). Dans ce contexte, les Tous ces composants sont ensuite assemblés sur commande pour son niveau de compatibilité électromagnétique. Côtédes solutions de sous-traitance industrielle. Mercier. Nous attendons des donneurs d’ordre entreprises demeurent très fragiles. « L’aug- dans l’usine logistique pour la fabrication de motoréducteurs. alimentation, les concepteurs du MOVIGEAR® ont aussi jouéObjectif de cette convention d’affaires orga- de tous les secteurs industriels : aéronautique, mentation des impayés est un signe qui ne Parallèlement, nos centres de montage rapide, appelés « Drive latout de lintégration en choisissant de véhiculer la puissancenisée en partenariat avec les comités méca- médical, énergie, agroalimentaire, ferroviaire, trompe pas, constate Julien Marcilly, éco- Technology Center », assurent la commercialisation de nos et les signaux de commande dans un seul et même conducteur produits, le support technique, mais aussi la formation de nos (protocole SNI). Cest plus simple pour les concepteurs et beaucoupniques des deux régions : mettre en relation matériels agricoles, instruments de mesure… » nomiste à Coface. Nous n’envisageons pas clients, la maintenance de nos produits et l’activité de montage plus rapide pour la mise en œuvre. Ajoutez à cela que, de parune centaine de grands donneurs d’ordre De tous les secteurs, mais aussi de plusieurs d’amélioration dans ce domaine au premier leur conception optimisée et la technologie synchrone, ces unitésavec des fournisseurs capables de répondre pays européens avec, en 2013, un accent mis semestre 2013. » rapide. Nos clients bénéficient d’un service 24h/24 pour répondre à leurs besoins d’assistance technique ou de mécatroniques ont une consommation électrique nettementà leurs attentes. « Les rendez-vous sont sur la Suisse et l’Allemagne. Les politiques de restriction budgétaire et la inférieure et lon comprend tout lintérêt que présente le fourniture de matériels de jour comme de nuit, dans les plustous qualifiés, insiste Nadine Lods-Mercier, consommation des ménages en berne ont brefs délais. concept MOVIGEAR® à une époque où limpact des coûtschef de projet à la CCI de Franche-Comté. Inscriptions en ligne : une conséquence directe sur la demande. Si le énergétiques devient crucial dans le choix des équipements CONTACT www.economia.orgNous recherchons sur le territoire des profils contact@economia.org patrimoine et le taux d’épargne des ménages Quelle est la différence entre l’usine logistique et les centres productifs des entreprises.de fournisseurs correspondant aux demandes nlodsmercier@franche-comte.cci.fr restent relativement élevés, la montée du chô- de montage rapide ?des donneurs d’ordre. » mage et les incertitudes pèsent sur la consom- Avez-vous des projets d’extension ? Notre usine logistique répond au besoin du marché dans des mation. délais standards qui sont de l’ordre de 2 à 3 semaines. Mais il Nous avons effectivement deux nouveaux projets d’implantationPLUS DE 10 000 RENDEZ-VOUS INTERNATIONAL Mais la situation dans la zone Euro n’est pas arrive que nos clients aient besoin de délais spécifiques : nous sur le territoire français. L’un, en Alsace, à Brumath, où nousORGANISÉS uniforme. Coface anticipe une récession sommes alors à même de leur fournir des motoréducteurs dans avons acquis un terrain de 12 ha et sur lequel nous allons bâtir une usine d’environ 30.000 m², représentant un investissement deDepuis 1998, plus de 10 000 rendez-vousont été organisés. Pour les donneurs d’ordre Le panorama 2013 marquée en Italie et en Espagne au point de déclasser leur évaluation. L’Allemagne devrait la semaine, voire sous 48h ou même dans la journée, selon les besoins identifiés. On peut donc dire que nos centres de 40.000 millions d’euros. Ce site, dédié au montage de motoréducteurs sera opérationnel dès 2014. L’autre projet concerne la construc-(acheteurs, responsables de bureaux d’études,de maintenance…), Économia est un moyen de Coface connaître la croissance et la France subir une récession de - 0,2 %. montage rapide sont là pour assurer du délai court et nos usines du délai classique. tion d’un nouveau Drive Technology Center en région lyonnaise, où nous venons d’acquérir à cet effet un terrain de 9500 m².de gagner du temps. Pour les fournisseurs, et Une zone euro toujours en Quels sont les points forts de SEW-USOCOME ? L’inauguration est prévue pour début 2015.nnotamment les plus petits, c’est une occasion BRIC : RETOUR D’UNE CROISSANCEinespérée de prendre un premier contact avec récession, les BRIC* qui SOUTENUE Nous sommes particulièrement attachés à l’efficacité de notre Le groupe SEW en chiffres :des entreprises leaders de leur secteur. Zodiac, retrouvent le chemin d’une « Les BRIC vont bénéficier de l’effet des poli- service client. Nous souhaitons non seulement fournir des pro- CA de 2,4 milliards pour l’année 2011-2012 croissance soutenue, la bonne duits de qualité, et nous sommes d’ailleurs reconnus pour cela,Bosch, General Electric, Alstom, CEA, Bom- tiques monétaire et budgétaire expansion- mais le panel de nos services et notre respect des délais impartis • Au niveau international :bardier, Safran, PSA…, Économia attire du surprise de l’Indonésie et des nistes mises en œuvre en 2012, estime Julien font aussi l’unanimité auprès de nos clients. Ainsi, aujourd’hui,beau monde. « Encore faut-il assurer un suivi Marcilly. Ces États disposent de marges de - 14 000 salariés Philippines. Retour sur les faits grâce à la qualité de nos services et de nos produits, et au - 15 usines de productioncommercial, observe Nadine Lods-Mercier. Les manœuvre car leurs dettes publiques sont respect des délais, nous sommes le numéro un, de manière marquants du colloque Risque - 76 centres de montageretombées ne sont pas toujours immédiates. » moins importantes que celles des pays déve- indiscutable, tant sur le plan national qu’international. - implantation dans 45 paysNouveauté de cette édition 2013, elle est Pays 2013 organisé par Coface le loppés. » À cela s’ajoute la dynamique de leurorganisée dans le cadre de FilAuto 2015, un 22 janvier dernier. marché intérieur portée par la hausse des Que pouvez-vous nous dire sur votre système • Au niveau national :projet ambitieux financé et soutenu par le Pro- revenus et le développement continu de la d’entrainement mécatronique « Movigear® » ? - 1900 salariésgramme d’Investissement d’Avenir, destiné à La poursuite de la détérioration de l’acti- classe moyenne. MOVIGEAR® est une unité d’entraînement totalement intégrée, - 2 usines de productiondoper la compétitivité des entreprises de la vité au premier semestre, une éventuelle La Chine devrait croître de 8,5 %. Le Brésil combinant de manière innovante le réducteur mécanique, le - 1 usine logistiquefilière automobile en Alsace et Franche-Comté. amélioration au second. C’est ainsi que Coface pourrait retrouver une croissance l l l moteur électrique et le variateur électronique qui procure à ce - 5 Drive Technology Centers système d’un genre totalement nouveau, outre des fonctionnalités6 // MÉCASPHÈRE // MARS 2013
  5. 5. e DÉCRYPTAGE lll robuste de 3,4 % (contre 1,1 % en 2012), grâce à sa politique de baisse des Journal de campagne taux d’intérêt et de relance budgétaire. Le secteur manufacturier (notamment l’auto- canique ont rassemblé plus Le 6 février, les 1ères Assises So Mé CICE : comment ça marche ? mobile) souffre toujours du niveau élevé de la devise brésilienne qui freine les exporta- de 400 personnes à la CCI de Paris. Une belle démonstration du mécaniciens. Tout ce qu’il faut savoir sur le Crédit impôt compétitivité et emploi tions. En décembre dernier, l’Inde a engagé dynamisme et de l’enthousiasme des des réformes pour libéraliser le secteur de par la direction des affaires fiscales de la FIM. la distribution, ce qui devait permettre l’arri- Des assises sous le signe de vée de capitaux étrangers. Sa croissance Qu’est ce que le CICE ? son mécanisme est très proche de celui devrait légèrement progresser de 5,5 à 6 %. En vigueur depuis le 1er janvier 2013, le du CIR. Mais sur ce pays pèsent encore le poids de la crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE) vise à améliorer la compé- Comment l’imputer ? dette publique et un climat peu propice aux réformes. l’optimisme «  l’effet desvont bénéficier titivité des entreprises. Il s’agit d’un avan- Le crédit d’impôt sera imputé l’année n+1 tage fiscal qui concerne les entreprises sur l’IS dû par l’entreprise au titre de l’an- Les BRIC « Nous sommes des passionnés et nous employant des salariés, sous la forme née des dépenses (année n) et, en cas d’ex- voulons tran smettre notre passion. Je d’une réduction de l’impôt à acquitter en cédent, il sera imputable sur l’impôt dû au de politiques suis persuadé que nous sommes , nous 2014 au titre de l’exercice 2013. titre des trois années suivantes et le solde monétaire et budgétaire mécaniciens, l’avenir du mon de. » C’est ident éventuel sera restituable à la fin de cette expansionnistes mises en par ces mots que Jérôme Frantz, prés de la FIM, a conc lu les premières Assises So Qui est concerné ? période (n+4). Sont concernées toutes les entreprises Par exception, l’excédent de crédit d’im- œuvre en 2012. Ces États Mécanique qui ont rassemblé plus de 400 employant des salariés dont la rémuné- pôt sera restituable en n+1 pour les PME disposent de marges de personnes à la CCI de Paris. tait Ce mer credi 6 févr ier 2013, il flot ration est inférieure ou égale à 2,5 fois le selon la définition communautaire (PME manœuvre car leurs dettes comme un parfum d’optimisme, voir e me SMIC, y compris celles dont le bénéfice est autonomes répondant à certaines condi- publiques sont moins d’enthousiasme, que les propos de Jérô exonéré transitoirement (zones franches tions), les jeunes entreprises innovantes, Frantz traduisent bien : il faut transmettre importantes que celles des » fait urbaines, zones de revitalisation rurale, les entreprises en difficulté et les entre- aux générations futures la passion qui entreprises nouvelles, jeunes entreprises prises nouvelles. pays développés.  la qualité inte rnationalement reconnue des ue © Christophe Fillieule innovantes…). produits et des machines de la mécaniq Julien Marcilly, économiste à Coface au cœur des Comment le préfinancer ? française ; la mécanique est n- Comment le calculer ? En 2013, l’entreprise peut céder sa créance Enfin, la croissance en Russie devrait être enjeux démographiques et environneme Le taux du crédit d’impôt est de 4 % pour en germe de CICE à un établissement de modérée, passant de 3,5 % en 2012 à 3 % taux de la plan ète. er- L’après-midi a été marquée par l’int ères Assises de la les rémunérations versées en 2013 et de crédit. Elle ne pourra alors imputer sur cette année. Le pays reste trop dépendant du urg, ministre succédés à la tribune de ces 1 6  % à compter de 2014. son impôt que la partie de la créance non pétrole et doit engager une politique de diver- vention d’Arnaud Montebo n Des intervenants de qualité se sont 400 personnes. De gauche à droite : Jérôme Frantz, rendu de du Redressement productif qui a mécanique qui ont rassemblé plus n, philosophe, Pierre Gattaz, prés ident du directoire Il porte sur les rémunérations versées aux cédée. sification économique. hommage aux PME mécaniciennes « ces prés ident de la FIM, Raphaël Enthove vités innovation et uel Aubouy, responsable des acti salariés au cours d’une année civile pour invisibles qui font l’histoire et la géo gra- de Radiall et président du GFI, Mig du Redressement productif. aud Montebourg, ministre les salaires qui n’excèdent pas 2,5 fois le DE NOUVEAUX ÉMERGENTS phie d’une industrie qui ne demande qu’à créativité au CEA et écrivain, Arn tion qui SMIC. Il est calculé sur la base de la durée PLUS D’INFOS Coface a identifié deux nouveaux émergents croître et à embellir ». l’innovation et la croissance à l’exporta légale de travail, augmentée le cas échéant qui présentent de belles perspectives : l’Indo- Le ministre a également évoqué la ques- MICRO TROTTOIR représente un tiers de mon chiffre d’affaires. » des heures complémentaires mais sans Le ministère de l’Économie et des nésie voit son évaluation améliorée, tandis tion de la compétitivité des entreprises, Nicolas Godefroy, Actemium-Vinci ance tenir compte des majorations. Finances a mis en ligne un simulateur que celle des Philippines est placée sous sur- soulevée auparavant par Pierre Gatt az, le Énergies Josselin Petiot, ingénieur mainten isme président du GFI (Gro upe des fédérations « Ces assises témoignent d’un vrai optim chez EDF Pour les salariés qui ne sont pas à temps de calcul du CICE : veillance positive. Ces deux pays sont très peu Savoir ne industrielles). qui contraste avec le discours ambiant. « Je suis un passionné de mécanique, je l’une des partie plein ou qui ne sont pas employés sur • http://www.economie.gouv.fr/ soumis au ralentissement économique mon- per- cultiver l’optimisme et le partager : c’est peux pas vivre sans, et j’aimerais faire Deux tables rondes (voir ci-contre) ont » riches toute l’année, la durée de travail prévue au ma-competitivite/simulateur-credit-dimpot- dial, car la part des exportations dans leur PIB essentiels de clés du succès pour tout entrepreneur.  de ce monde. J’ai trouvé ces Assises très mis d’aborder deux facteurs culturellement. Compétitivité, reconquê te contrat est prise en compte pour le calcul. pour-competitivite-et-lemploi est très faible. Ce n’est pas le cas des pays er- compétitivité : le développement à l’int Gérard Bino che, ancien pdg de Kremlin industrielle, inno vation… tous les grands thèmes L’assiette du CICE porte sur les rémunéra- émergents les plus exposés à la zone Euro. ovation. n, je passe dés. Je suis national et l’inn activi- « Je suis fondamentalement mécanicie qui concernent l’industrie ont été abor tions qui servent au calcul des cotisations Le résumé du ministère : Ainsi, la Tchéquie et la Slovénie voient leur Enfin, l’écrivain et responsable des ma vie dans la mécanique. La France a la chan ce venu ici cher cher du sens, je n’ai pas été déçu. » patronales de sécurité sociale (salaires de • http://www.economie.gouv.fr/ évaluation placée sous surveillance négative. tés innovation et créativité au CEA, Miguel d’avoir une industrie mécanique vigoureu se itoire jourd’hui Visionnez les vidéos des Assises sur : base, primes, indemnités de congés payés, ma-competitivite/quest-que-credit-dimpot- Aubouy, a littéralement captivé l’aud malgré les vicissitudes. La journée d’au www.bienplusqu1industrie.com avantages en nature…). pour-competitivite-et-lemploi * Brésil, Russie, Inde, Chine en dressant , tout en finesse, un fascinant en témoigne. » le phi- portrait de l’innovateur. De son côté, Les rémunérations éligibles doivent être des dépenses déductibles du résultat Le projet d’instruction : Qu’est-ce que losophe, Raphaël Enthoven s’est interrogé Sandrine Germain, gérante de CST , Bois, Les tables rondes rs avec Michel imposable à l’IS (Impôt sur les sociétés) ou • http://bofip.impots.gouv.fr/bofip/8437- l’évaluation Coface ? sur la désuétude imméritée de la méc a- Fibre, Acie « Le débat de la 2ème table ronde sur la • «  Territoires et international  », r de la RSE et de l’innovation nique, pou r conclure : « Être mécanicien, et TPE Dancette, directeu à l’IR (Impôt sur le revenu) dans les condi- PGP.html Coface évalue comment le comportement Et si la coopération entre grandes entreprises chez Fives, Jean-Yves Gilet, directeu r du FSI tions de droit commun. de paiement des entreprises est influencé c’est essentiellement être créateur. m’a intéressé. Je viens de créer mon entre prise tégique d’investissement) et Sylv ie nt ? ». (Fonds stra mécanique était un art viva après 18 mois d’incubation. J’ai déposé deux Guinard, pdg de Thim onnier. par les perspectives économiques, ser des brevets sur un système qui permet de réali Laurent Comment le déclarer ? financières et politiques du pays, ainsi que par en bois et en acier, une technologie • « Innovation et créativité » avec constructions r général de l’ENSAM (École s. » Carraro, directeu Le CICE se déclare d’abord au fil de l’eau l’environnement des affaires. Les évaluations qui existe en Chine depuis la nuit des temp nationale supérieure d’arts et mét iers), sur la déclaration URSSAF. Pour le reste Coface portent sur 158 pays et sont Bertrand Neuschwander, directeur général Laurent disponibles sur www.coface.fr. Jean-Jacques Laurent, pdg d’André adjoint du groupe SEB et Bernard Sahla, « Ces assises ont permis de faire passer des directeur de la recherche et déve loppement du t conf irmé messages très dynamiques. Elles m’on groupe EDF. dans mes choi x stratégiques puisque j’ai sur8 // MÉCASPHÈRE // MARS 2013 basé le développement de mon entreprise MARS 2013 // MÉCASPHÈRE // 9

×