Eblida: communiquer avec les décideurs, l'echelon europeen
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Eblida: communiquer avec les décideurs, l'echelon europeen

on

  • 5,570 views

Diaporama présenté par

Diaporama présenté par

Statistics

Views

Total Views
5,570
Slideshare-icon Views on SlideShare
1,729
Embed Views
3,841

Actions

Likes
0
Downloads
21
Comments
0

5 Embeds 3,841

http://abfblog.wordpress.com 3079
http://www.scoop.it 725
url_unknown 33
http://webcache.googleusercontent.com 2
https://abfblog.wordpress.com 2

Accessibility

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • Siège social: La Haye, Pays-Bas L’association existe depuis 19 ans et a été crée en juin 1992. Objectifs d’EBLIDA: faire du lobbying pour les bibliothèques en Europe garantir l’accès de tous à la société de l’information, sous tous les formats, promouvoir les intérêts des bibliothèques, du secteur de l’information et des archives ainsi que de son personnel
  • EBLIDA a une structure associative classique et trois groupes d’expert qui élaborent les stratégies sur les sujets principaux: Loi de l’information, Culture et Société de l’information, Numérisation et Accès en ligne. En résumé, le travail que nous menons consiste en trois mots clés : veiller, alerter, influer.
  • Communiquer est à la fois un verbe intransitif (sans complément d’objet), ex.: je communique, et transitif: je communique une information. Il signifie aussi bien échanger (donner/recevoir) et transmettre.
  • Définition du décideur dans le dictionnaire: Individu qui a le pouvoir de décision. Définition de communication:
  • - L’Union Européenne: o Les parlementaires européens (élus), o Les hauts fonctionnaires et attachés parlementaires du Parlement Les fonctionnaires de la commission européenne Le Conseil de l’Europe: o Les parlementaires de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe UE, commission = et plus spécifiquement la direction du marché interieur et la direction de la société de l’information. (nommés par les parlements nationaux), et plus spécifiquement la Commission Culture, + les partenaires - Les partenaires : IFLA, Culture Action Europe…
  • Premier point est ce qu’on peut appeler la manière réactive Le deuxième et troisième sont les manière actives (certains dirait pro-actifs). Pour autant les trois points se combinent en permanence et s’élaborent toujours dans un dialogue dynamique avec nos interlocuteurs et partenaires.
  • Stakeholder dialogues BXL élaboration de principes-clés sur la numérisation à grande-échelle des oeuvres hors commerce) Réunions périodiques sur le sujet afin d’aboutir à un consensus qui permette de signer un Memorandum of Understanding par les représentants et la commission et par le suite qui permette à la commission de faire un proposition de Directive. Celle-ci sera alors soumise aux commentaires des parties prenantes mais surtout au parlementaires. Avant la rédaction d’une proposition de directive, la commission consulte ce qu’il est convenu d’appeler les parties prenantes. Ce sont en fait les “partenaires”qui prennent part aux dialogues. Pour ce qui concerne par exemple les livres, vous aller retrouver les associations d’auteurs, d’editeurs, de sociétés collectives de gestion des droits, de associations d’editeurs scientifiques, des bibliothèques, et des grandes sociétés de commuication ou de fournisseurs Internet, ou des moteurs de recherche (Google).
  • Il s’agit ici d’un travail mené par le groupe d’expert sur la loi de l’information. Il s’agit de bâtir une réaction commune quiu devienne la position officielle de l’association. Cela demande du temps et de la concertation. En effet, les positions de chacun des experts au regard de leur législation ou de leur poids (pensez touours aux rapports de force qui existe au sein de l’Europe) modifient parfois l’orientation initiale d’un texte. Il faut aussi avoir en tête que les différents ‘types’ de bibliothèques présentent parfois des positions différentes. Bibliothèques nationales, de recherche et bibliothèques municipales ou départementales (bibliothèques publiaues) n’ont pas toujours les mêmes problèmes, ni les mêmes préoccupations.
  • Il s’agit ici de faire le même travail que celui que je viens de présenter, mais cette fois à l’extérieur de l’association. Par exemple, si l’on reprend l’exemple de la proposition de directive sur les oeuvres orphelines, EBLIDA, par ces contacts avec la British Library et l’IFLA a élaboré une position en 2 jours qu’elle a publié em commun avec LIBER (ligue des bibliothèques européenes de Recherche) et ENCES (le réseau européen pour le copyright dans le domaine de l’Education et des Sciences). Cette réaction rapide et commune est faite pour montrer que les associations de bibliothèques veillent sur les décisions qui sont prises par les décideurs et alertent immédiatement leur réseau, et sont capables de réagir en commun.
  • communiqué de presse sur Les bibliothèques et l'organisation internationale du commerce Site web, mailing list, coupure de presse, interventions publiques… Diffusion de l’information via des plateformes collaboratives européennes, Culture action europe Participer à des réunions publiques avec les Parlementaires européens
  • C’est qui une personne-ressource? Une personne capable d’écouter et d’intégrer votre discours et de le relayer à un échelon supérieur, de le porter. 2 types principaux: Les professionnels qui bénéficient d’une bonne réputation et d’un solide réseau de contacts et connaissances. Les politiques, et essentiellement les parlementaires européens. contact avec Marietje Schaake, députée europeenne parti D66 qui informent que les politiques ne savant pas ce que les bibliotheques veulent et ont besoin de position claires compréhensible en 5 points Catherine Trautmann = droits de prêts numériques Eva Lichtenberger = question de l’accesibilité transfrontière …
  • Ex. lancement d’une première réunion sur les droits de prêts numériques avec Catherine Trautmann? Représentation permanente à Bruxelles (un bureau? Un représentant permanent?)
  • Ex. lancement d’une première réunion sur les droits de prêts numériques avec Catherine Trautmann? Représentation permanente à Bruxelles (un bureau? Un représentant permanent?)
  • Guillaume de Nassau, prince d'Orange (en néerlandais Willem van Oranje ), prince d'Orange , comte de Nassau , dit également Guillaume le Taciturne ( Willem de Zwijger ) n’a jamais vu l’aboutissement de l’indépendance des Provinces-Unies.
  • Guillaume de Nassau, prince d'Orange (en néerlandais Willem van Oranje ), prince d'Orange , comte de Nassau , dit également Guillaume le Taciturne ( Willem de Zwijger ) n’a jamais vu l’aboutissement de l’indépendance des Provinces-Unies.

Eblida: communiquer avec les décideurs, l'echelon europeen Eblida: communiquer avec les décideurs, l'echelon europeen Presentation Transcript

  • SESSION 4 Communiquer avec les décideurs L’échelon européen Vincent Bonnet – Directeur d’EBLIDA European Bureau of Library, Information and Documentation Associations
  • CONTENU
    • Introduction
    • Répondre aux consultations des institutions
    • Défendre et promouvoir les bibliothèques en Europe
    • Faire du Lobbying
    • Conclusion
  • Introduction - EBLIDA EBLIDA? E uropean B ureau of L ibrary , I nformation and D ocumentation A ssociations Bureau européen des associations de bibliothèques, d’information et de documentation 135 membres 37 pays d’Europe Faire du lobbying Garantir l’accès de tous à la société de l’information Promouvoir les intérêts des bibliothèques
  • Introduction - EBLIDA Droit de l’information Culture et Société de l’Information Numérisation et accès en ligne
  • Introduction - Communiquer Faire de la veille Alerter Influer
  • Introduction - Les décideurs
  • Introduction - Les décideurs 2 structures principales Fonctionnaires et attachés parlementaires du Parlement Européen Parlementaires européens (élus) Fonctionnaires de la Commission européenne Membres de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) Comité directeur de la Culture
  • PLAN
    • Répondre aux consultations des institutions (communication institutionnelle)
    • Défendre et promouvoir les bibliothèques en Europe (advocacy)
    • Faire du Lobbying (créer et entretenir des réseaux)
    • Participer aux consultations publiques
    • Prendre part aux dialogues de parties prenantes
    • Rédiger des recommandations
    1 - Répondre aux consultations des institutions
  • a. Participer aux consultations publiques 1 - Répondre aux consultations des institutions Audiences publiques sur un sujet précis Consultations écrites sur un sujet précis
  • b. Prendre part aux dialogues de parties prenantes 1 - Répondre aux consultations des institutions
    • Echanger sur un sujet précis
    • Dialoguer avec des partenaires qui travaillent dans le domaine
    • Aboutir à la signature d’un protocole d’accord par l’ensemble des participants
    Exemple: Numérisation à grande échelle des œuvres hors-commerce
  • c. Rédiger des recommandations 1 - Répondre aux consultations des institutions
    • Identifier une thématique clé
    • Travailler en partenariat avec un décideur
    • Aboutir à une proposition publique
    • Prendre position sur des sujets précis
    • Consulter les partenaires au niveau européen
    • Faire connaître ses positions
    2 – Défendre et promouvoir les bibliothèques en Europe
    • Prendre en compte la publication d’une information officielle
    • Echanger au sein de l’association sur cette information
    • Publier une prise de position réfléchie et concertée
    2 – Défendre et promouvoir les bibliothèques en Europe a. Prendre position sur des sujets précis Groupe d’expert sur le droit de l’information
    • Consulter des organisations paires sur un sujet précis
    • Réagir conjointement sur une information officielle
    2 – Défendre et promouvoir les bibliothèques en Europe b. Consulter les partenaires au niveau européen
    • Travailler avec les réseaux européens de promotion du secteur culturel
  • 2 – Défendre et promouvoir les bibliothèques en Europe c. Faire connaître ses positions Participer à des réunions publiques avec les parlementaires européens. Utiliser les plateformes collaboratives européennes Publier des communiqués de presse via le site web, la lettre d’information… Diffuser l’information
    • Identifier les personnes ressources, les alerter, influer sur les décisions
    • Mettre en place des actions de lobbying de court-terme
    • Construire, entretenir et mobiliser ses réseaux
    3 – Faire du lobbying
  • 3 – Faire du lobbying a. Identifier les personnes ressources, les alerter, influer sur les décisions 2 types principaux Professionnels Politiques
    • Identifier une thématique prioritaire sur l’agenda européen
    3 – Faire du lobbying b. Mettre en place des actions de lobbying de court-terme
    • Recruter le(s) lobbyiste(s) adéquat(s) et lancer l’action
    • Se concerter avec des partenaires autour d’une action conjointe sur une durée déterminée
    Exemple: Directive sur les œuvres orphelines
    • Anticiper sur les futurs besoins des bibliothèques
    • Travailler autour d’une (ou plusieurs) thématique précise
    • Elaborer un réseau de parlementaires européens favorables à cette (ces) thématique(s)
    • Etre visible, aisément identifiable et identifié
    3 – Faire du lobbying c. Construire, entretenir et mobiliser ses réseaux
  • 3 – Faire du lobbying c. Construire, entretenir et mobiliser ses réseaux
  • Conclusion Alerter Influer Faire de la veille
  • Conclusion “ Point n’est besoin d’espérer pour entreprendre, ni de réussir pour persévérer ”. Guillaume le Taciturne (1533-1584)
  • Conclusion Merci de votre attention Vincent Bonnet [email_address]