Utiliser Le MultiméDia Dans Un Projet Danimation

1,225 views

Published on

Présentation du moteur de recherche Google dans le but d'optimiser l'utilisation de cet outil

Published in: Education, Technology, Business
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,225
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
18
Actions
Shares
0
Downloads
8
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • Présentation : Qui suis-je, quel est mon travail Ma 1ère idée : Utiliser les outils Web 2.0 pour présenter au plus grand nombre de personnes les animations de la bibliothèque. Non ! Il faut répondre plus précisément à la question : Que faire comme animation avec un ordinateur en direction des usagers? Un ordinateur est un projet d’animation. Toutes les possibilités d’un ordinateur peuvent donner des idées pour réaliser un atelier. En fonction des publics qui fréquentent votre structure vous pouvez proposer différents types d’ateliers Il y a les classiques : Initiation à l’ordinateur La découverte d’internet Les services web? Le web 2.0? Trouver une information de qualité rapidement Les plus spécifiques : Les outils de création en ligne : Comment envoyer des photos, mais les retoucher avant … Créer un blog héberger de la vidéo, la retravailler avant. Comment faire ma déclaration d’impôts ou utiliser les services administratifs en ligne Les dangers du net (comment se sécuriser, se protéger, les erreurs à ne pas faire …) La musique en ligne (légal, pas légal), qu’es-ce que le streaming ? Le droit d’auteur … Mais au fait qu’est-ce que c’est que ce Facebook, myspace, twitter ? Les usages : Comment les ados utilisent le web, nous, nos jeunes, les anciens, quels sont les dangers auxquels ils s’exposent … Toutes les questions que nous nous posons en tant qu’utilisateur, nos usagers se les posent aussi. Il y a beaucoup d’animation et d’atelier envisageables avec un ordinateur, il faut essayer d’adapter l’offre au public qui fréquente votre structure et à l’actualité informatique. Il es possible de trouver les réponses à toutes les questions. Notre rôle en tant que médiateur c’est faire le tri dans la masse d’informations intéressantes contenue sur le web plus de 10 milliards (20 milliards) de pages et proposer notre sélection à nos usagers. Pour cela un nom revient sans cesse GOOGLE. Beaucoup d’informations accessibles, une seule porte d’entrée : Google. CLIC
  • Google n’est pas qu’un moteur de recherche. Il propose de nombreux outils simples à utiliser et pourtant méconnus du grand public. Je voulais au départ vous présentez l’univers Google, mais il existe plus de 150 services accessibles. Il est impossible en 1H30 d’en faire le tour J’ai choisi de développer la principale fonctionnalité de Google : La recherche et de présenter des services que je trouve remarquable car ils permettent d’accéder rapidement à l’information qui m’intéresse. Enfin, si le temps le permet, nous ferons une visite dans la suite bureautique proposée par Google. CLIC
  • La recherche d’information sur internet nous fait perdre beaucoup de temps … Une enquête récente sur l’utilisation d’internet montre : Sur une utilisation moyenne d’internet de 10 heures par semaine - Google est utilisé par 94% des internautes - Près de 50% des personnes interrogées passent plus de 3 heures sur 10 par semaine rien qu'en recherches Environ 0% des internautes utilisent 3 mots clés ou plus pour exprimer leurs recherches - Au niveau des échecs de recherche : 40% des internautes les imputent à des mots clés qu’ils choisiraient mal. 30% estiment que l'information qu’ils recherchent est trop spécialisée. Seulement 8% pensent que cela pourrait être dû au moteur de recherche. L'étude a également demandé ce qui, d’après les internautes, pourrait améliorer leurs résultats : - plus d'entraînement et d'expérience à la recherche pour 50% des sondés CLIC
  • La recherche : 1 ère possibilité CLIC > Je ne recherche pas !!! Vous n'avez pas le temps ou le courage de faire par vous-même une recherche, CLIC > Il y a des spécialistes de l’information, des bibliothécaires qui peuvent vous aider: - Le Guichet du Savoir vous répond en 3 jours ouvrables maximum: http://www.guichetdusavoir.org/GdS/ - La BPI et plusieurs BM dont Brest proposent le service de question réponse Bibliosés@me : réponse sous 3 jours également - Les bibliothèques publiques francophones de Belgique ont uni leurs forces: http://www.bibliothequevirtuelle.be/ - Des encyclopédies peuvent apporter une bonne réponse générale sur un sujet donné. Il faut toutefois garder son esprit critique car la qualité des rubriques est inégale: http://www.wikipedia.fr , http://www.answers.com ou bientôt l’encyclopédie Knol proposée par Google. Si comme la plupart des gens vous souhaitez accéder à l’info rapidement, il faut alors connaître les moteurs de recherche CLIC >
  • il faut comprendre comment l’outil fonctionne : L ’objectif du moteur est de mettre en relation l’idée que l’auteur veut faire passer et la requête de l’internaute Expliquer le dessin La politique Google : - Le premier point : Aucune requête ne doit être laissée de côté (Ce doit être notre politique également en bibliothèque) - Deuxième point : Rester simple (faisons ça en bibliothèque) – Il fau que ce soit facile, rapide, efficace Troisième point : Aucune intervention humaine, même si cela peut entrainer du GOOGLE BOMBING : un grand nombre de webmestres ont utilisé l’expression « trou du cul du web » pour pointer vers le site  www.sarkozy.fr , faisant ainsi remonter ce site parmi les résultats de recherches liés à cette requête. L’outil d’indexation Google - Comprend les pages grâce à l’association de concept En tapant par exemple Musée des sciences Londres -> Science Museum même si la page ne contient pas les termes. - Comprend les requêtes Il arrive parfois de faire une faute de frappe dans la requête et il nous propose la correction et des réponses - Comprend les utilisateurs : En fournissant des résultats différents en fonction de la localisation géographique L’exemple du football est facile : Nous n’aurons pas le même sport en résultat en France et aux États-Unis Idem pour Côte d’or en France (département) ou en Belgique (chocolat) CLIC >
  • Étape 1 : Choisir un bon moteur : disons Google Étape 2 : Définir les mots-clés Étape 3 : Utiliser les opérateurs où la recherche avancée Étape 4 : web, images, vidéos, maps,blogs, actualité Étape 5 : Consulter les résultats Nous allons nous arrêter particulièrement sur les étapes 2, 3 et 5. CLIC >
  • Présentation rapide de la page d’accueil Google Au niveau de l’utilisateur, comment ça se présente -> Design minimaliste : L’interface est sobre, on a dit tout à l’heure il faut rester simple. Pourtant beaucoup d’infos sont visibles ->Plusieurs catégories de recherche possible : par défaut Recherche sur le Web Images : La recherche porte sur le nom de images et le contexte dans lequel elles se situent sur le web. Vidéos : Recherche dans Google Vidéo,Youtube, dailymotion et autres hébergeurs de vidéos Maps : Géolocalisation, un service très sympa que l’on va le regarder en détail par la suite. Actualités : Recherche par défaut sur le dernier mois Groupes : recherche d’infos dans les newsgroup Gmail : Accès à la messagerie de Google Et plus encore : Rechercher dans les Blog, Livres, Photos et d’autres services et outils Google. iGoogle : Je peux personnaliser ma page Avoir accès aux infos de mon compte Me connecter et me déconnecter Lancer une recherche avancée Paramétrer mes préférences : - choisir la langue de l’interface - Mettre un filtrage Safesearch afin d’exclure les pages au contenu explicite - Décider d’afficher plus de résultats par page (par défaut : 10) - Faire afficher les résultats de la recherche dans une nouvelle fenêtre Utiliser les outils linguistiques : Trouvez facilement des pages dans une autre langue en entrant des termes de recherche dans votre langue Lancer une recherche Accéder directement à la page placée en première position de la page de résultats Accéder aux informations sur l’entreprise et ses services CLIQUER SUR L’IMAGE POUR ARRIVER SUR GOOGLE Près de 70 % des personnes tapent 3 mots clés dans leur recherche : Choisissons 3 mots clés pour notre question Que faire comme animation avec un ordinateur en bibliothèque ? Que veut-on trouver ? - des bibliothèques qui font des animations multimédia - des planning pour participer à d’animations multimédia - des formations pour devenir animateur multimédia - des exemples d’animations multimédia - Comment Créer un atelier multimédia - Trouver une fiche projet complète d’atelier multimédia sur un sujet précis - Fiche projet, est-ce le bon terme. tutoriel On a : fiche projet atelier animation multimedia tutoriel atelier multimedia bibliotheque / animation multimedia bibliotheque Ou plutôt Exemple atelier multimedia / tutoriel atelier multimedia On va chercher : projet animation multimedia La page de résultats nous indique : - Le titre, même si la page n’en possède pas. En fonction du contenu de la page, Google lui donne un titre approprié - Le nombre de pages trouvées et la durée de la recherche - Le lien vers la page - Un extrait de la page contenant les mots clés recherchés - Les mots clés recherchés en gras - L’adresse URL de la page, parfois on trouve la date de la dernière mise à jour - La version en cache de la page : Permet d’afficher une copie de la page Web (stockée et indexée dans la base Google) . C’est un moyen rapide d’évaluer la page car les mots recherchés sont automatiquement surlignés - Les pages similaires à la page trouvée : Permet de trouver des ressources complémentaires sur un même domaine - La possibilité de laisser un commentaire - De décider que ce site mérite une meilleure place pour vous - De décider que ce site ne vous convient pas - On peut trouver également - Des sitelinks vous permettent d’obtenir des liens directs vers des sections clés du site (ex : site du CNRS, de la BnF) - On trouve souvent des liens commerciaux sur la droite de l’écran ou au dessus des 1ers résultats. (ex : appareil photo) - Des pages en retrait : La page est mise en retrait lorsque Google la juge moins pertinente que celle placée juste au dessus En bas de la page de résultat on trouve également : - Rechercher dans ces résultats : Permet d’affiner la 1 ère recherche. - Parfois on trouve aussi des suggestions des mots-clés.. -> Comment sont classés les résultats de Google La réponse doit être la plus pertinente possible. Cela est possible via un algorithme assez complexe. C'est cet algorithme qui constitue la plus grande différence entre les divers moteurs de recherche. Pour établir ce degré de pertinence, Google se base sur plusieurs critères différents : - le pourcentage, dans une page, de mots correspondants à votre recherche, - le nombre de fois qu'un de vos mots-clés apparaît dans la page, - la présence du mot demandé dans le titre du document, - sa présence dans l'adresse de la page, - sa présence dans le texte de la page, en considérant sa place dans la page, ses attributs (taille des caractères, gras, souligné), - sa présence dans certains champs ajoutés par le concepteur dans la partie invisible de la page (balises « Meta »). Ce critère, utilisé de façon abusive par certains webmasters, a vu son importance nettement amoindrie. Mais le succès de Google est lié à son fameux PageRank , c’est une sorte de formule de pertinence. Sans entrer dans les détails, le principe est le suivant : Google évalue le degré de pertinence d'une page en fonction du nombre d'autres pages qui redirigent vers elle. La qualité d'une page est alors mise en avant, et Google donne une note de 0 à 10 pour la page évaluée. Plus la page aura une note élevée, plus elle aura de chance de figurer en haut de liste lors de l'une de vos recherches. C'est ce principe qui a permis à Google de se démarquer. Question : Est-ce que notre recherche est bonne ? - L’utilisation des mots clés « projet animation multimedia » nous permet-elle de répondre à la question : Que faire comme animation avec un ordinateur ? A priori OUI : cf le site Point Cyb : http://www.creps-ile-de-france.jeunesse-sports.gouv.fr/DesktopDefault.aspx?tabid=345 Ou le site generation Cyb : http://www.generationcyb.net/ Maintenant j’ai plein d’idée de thématique d’atelier mais Ce qui serait pas mal en fait c’est de demander à Google : «Peux-tu me fournir une liste de supports d’animation multimédia tout fait, prêt à imprimer, que je n’aurai plus qu’à personnaliser pour proposer à mes lecteurs. » Pour que cette recherche soit efficace nous devons être plus précis dans les mots clés que nous allons chercher. - Quel type d’animation (histoire, photo, vidéo, bureautique, l’ordinateur …) - Quel type de support (exemple, tutoriel, procédure, fiche projet, …) Pour que Google nous donne des réponses pertinentes ils faut utiliser les bons termes de recherche et connaître les opérateurs de recherches. -> l’ordre des mots (plus de poids pour le 1 er mot de recherche) Ex projet animation multimedia et plus précis que multimedia animation projet -> Pour forcer la recherche d’une orthographe précise ou d’un mot vide premier (de, la, le) ou pour donner autant de poids, dans la recherche au deuxième mot qu’au premier il suffit de rajouter le signe + -> minuscules et majuscules : aucune différence. Ex projet animation multimedia -> Recherche d’expression : Les guillemets toujours avec « projet d’animation multimedia ». -> Les accents : Avec ou sans accent on a pas les mêmes résultats. (Ex : éléphant ) -> Pour exclure un mot de la recherche on utilise le signe – -> Google ne réduit pas les mots au masculin au singulier où à l'infinitif : le terme « partîmes » ne deviendra pas « partir ». Ce sont là des fonctionnalités de base qui doivent être connues et utilisées dans les recherches simples. Pour des recherches plus compliquées il existe la recherche avancée. Une bonne utilisation de ces fonctionnalités permet d’obtenir des résultats très pertinents, très rapidement. - Les bases de la recherche Google: La recherche avancée, c'est simple ! -> Avec (projet animation multimédia) qui contiennent TOUS les termes de recherche saisis : équivaut à mettre : ET (ou + ) devant tous les mots Tous les mots doivent être présent dans les résultats qui contiennent l'expression exacte saisie : équivaut aux guillemets Seules les pages comportant l’expression exacte projet d’animation multimédia seront affichées qui contiennent au moins un des mots saisis : équivaut à mettre projet OR animation OR multimedia Je peux avoir en résultat tous les mots ou deux ou un seul qui ne contiennent AUCUN des mots saisis : équivaut à mettre un signe – devant chaque mot rédigées dans une langue spécifique créées dans un format de fichier spécifique : servez-vous de la liste déroulante pour inclure un type de fichiers ou l’exclure : on trouve .pdf .ps (Langage de description de page mis au point par Adobe, principalement utilisé pour l'impression (technologie d'impression haute qualité en PAO). .doc .xls .ppt .rtf En pratique, tous le types d’extension sont possibles. .swf pour le flash, .gif, ec … La syntaxe de recherche devient -> filetype:swf Comme Google est un bon moteur de recherche, si je cherche des bons jeux en flash je devrais pouvoir mettre jeu filetype:swf en recherche et avoir une bonne sélection. Si je veux faire un « pac man » … qui ont été mises à jour depuis un certain laps de temps : Les mots que je cherche se trouvent : n’importe ou dans le corps de la page : intext ou allintext dans le titre :intitle ou allintitle dans l’Url : inurl ou allinurl dans les liens de la page : inanchor (la page trouvée contiendra un lien cliquable sur le mot ou l’expression recherchée) Domaine: je peux rechercher sur un site : Exemple de recherche que un site référence dans le domaine du multimédia : Je sais qu’il recense des liens vers des tutoriaux. Je demander à Google de m’afficher tous les liens de ce site sans perdre de temps à naviguer. Site:www. epn-ressources.be tutoriel Ou, je peux combiner les opérateurs : site:www.epn-ressources.be inanchor:pdf Les droits d'utilisation des documents affichés : vous pouvez diriger votre recherche vers des documents suivants les droits d’utilisation. Notez également qu'il est possible d'activer le filtre « SafeSearch », qui exclura automatiquement les pages à caractère violent ou pornographique. Similaire : Cela équivaut à cliquer sur le lien Similaire dans la page de résultats de la requête simple. Opérateur : Related: Enfin Lien : Si vous avez un site perso, ceci vous permet de savoir qui possède un lien vers votre site. Il s’agit de l’opérateur Link: Il existe d’autres opérateurs : Define: Qui permet d’obtenir une définition du mot tapé. Vous pouvez également tapé définition pour les mots en français. Je vous conseille de vérifier la définition de femme, ça vaut le coup. Definition:femme ->La femme est l'addition des ennuis, la soustraction du porte monnaie, la multiplication des ennemis et la division des hommes. ... Etc … mais déjà en combinant ceux que nous venons de voir, vous réaliserez une recherche très efficace qui vous dirigera immédiatement vers l’info que vous cherchez. Le moteur de recherche Google est très puissant. En combinant plusieurs opérateurs et des mots vous pouvez trouver des infos personnelles qui ne devraient pas être accessibles par n’importe qui. -inurl:(htm|html|php) intitle:"index of" +"last modified" +"parent directory" +description +size +(jpeg|bmp|png) “vacances“ Cette requête permet de trouver tous les serveurs proposant des photos de vacances. Là je mets vacances. Si je parle anglais “hollidays” ça fonctionne aussi et je trouve beaucoup plus de résultat. ça fait très peur. Un atelier : “sécurisez vos données sur le net ” aurait du succès. Revenons à notre recherche : Est-ce que je vais pouvoir trouver un tutoriel pour m’aider à réaliser des animations dans mon établissement ? En choisissant deux mots clés la sélection va se faire très rapidement : En étant précis dans mes mots de recherche et en utilisant les opérateurs j’arrive rapidement à avoir de bons résultats : Quels mots : tutoriel + « Google » + format de fichier filetype:pdf Il faut savoir qu’il existe des centres de ressources pour les Espaces multimédias. Ces centres proposent des tutoriels. En allant dans le site EPN de Wallonie, vous allez trouver des tutos non pas réalisés par l’EPN mais centralisés par celui-ci. L’EPN propose des liens vers d’autres sites proposant des tutoriels souvent en PDF: Ma recherche sera donc : site:www.epn-ressources.be inanchor:pdf Puis préciser : Word / Facebook / photos Une fois que vous avez trouvé une sélection de deux ou trois sites sympas, regroupant pas mal d’infos, Vous pouvez vous abonner à leurs flux RSS d’actualité pour être informé dès qu’une nouvelle publication est mise en ligne. je vous conseille aussi d’utiliser un autre outils permettant de trouver encore d’autres sites sans avoir à faire la recherche. Il s’agit de Delicious. Delicious est un service que nous allons explorer pendant les ateliers pratiques. Il permet de partager avec d’autres les sites que l’on met en favoris. L’intérêt est de toujours avoir accès à ses favoris et surtout de voir qui à sauvegarder le même site que moi et d’avoir accès à sa liste de favoris. Notez de plus que le moteur de recherche Google peut également servir de calculatrice. Exemple : Google comprend même les nombres complexes ! Il connait également pi, et le symbole « ^ » est utilisé pour les puissances, comme sur une calculatrice. Une fonction de convertisseur est également disponible : Exemple : la requête 3 euros en dollars ou la question 5 dollars en monnaie japonaise fonctionnent parfaitement. Enfin, Google est capable d'afficher des informations sur la météo si vous lui précisez une requête adéquate : Exemple : tapez meteo vannes (ou toute autre ville bien sûr !) pour avoir immédiatement accès à des données telles que les prévisions sur 4 jours, la température, la vitesse et la direction du vent et le taux d'humidité. Et les autres moteurs ?? Au niveau du principe de base - à savoir la récupération de données par des robots -, tous possèdent un fonctionnement similaire. Les différences principales vont se situer au niveau du classement des pages et des fonctions de recherche. Et dans l’avenir ?? Aujourd’hui je présente Google, mais il est possible que dans 2 ans un autre type de recherche prenne le pas. La recherche sémantique. Actuellement l’indexation est la règle et personnellement je trouve que Google est meilleur. A l’avenir, un moteur de recherche ne fournira pas de liste de pages répondant à une question mais la réponse précise. C’est la sémantique. L’avenir de la recherche. Revenir au diaporama
  • Google Recherche de livres : Sans entrer dans la polémique qui fait rage actuellement Google Livres, lancé fin 2004, a pour ambition de numériser et de mettre en ligne gratuitement sur internet 15 millions de livres du monde entier avant 2010. Il s’agit d’une bibliothèque numérisés d’ouvrages épuisés ou indisponibles ou libre de droit. Livres accessibles entièrement ou en aperçu limité > CLIC SUR L’IMAGE POUR ARRIVER SUR GOOGLE LIVRES A l’ouverture de la page, Google livres propose des sélections livres intéressant Thèmes au hasard : Anthropologie Sur la gauche : Notre sélection A chaque affichage la sélection change Recherche : Molière Je peux rechercher « Tous les livres, Livres entiers, en aperçu limité ou tombé dans le domaine public Je ctrl+clic sur Tartuffe : Je peux voir les avis / acheter le livre / des proposition de livres sur des sujets connexes Je peux voir un aperçu : Afficher sur une page ou deux pages, en plein écran Afficher la table des matières si j’ai accès à plusieurs chapitres. Si j’ai un compte Google je peux rajouter le bouquin à ma bibliothèque perso et rajouter un commentaire. Je reviens au résultat de la recherche : J’ai le titre, l’auteur, la date de publication, le nombre de page En cliquant sur « A propos de ce livre » : Accès aux avis Livres au sujet connexe Expressions et termes fréquents Références issues de pages Web Je reviens sur Le misanthrope: comédie Il s’agit d’un livre entier : J’ai la table des matières Je peux passer en texte brut (on y trouve d’ailleurs des erreurs de transcription) il est donc fort probable que ces erreurs se retrouvent dans l’indexation. Texte brut que l’on peut copier-coller pour une autre utilisation Je peux faire une sélection qui me permet de récupérer un extrait que je peux partager dans un blog par exemple ou envoyer par mail. En cliquant sur lier , c’est l’intégralité du document que je peux partager Commentaire : Me permet de signaler un problème sur le document PDF me permet de télécharger le livre au format PDF sur mon ordi. La 1 ère page chargée propose des consignes d’utilisation. (Pas de commerce, Ne pas supprimer le filigrane Google, …) Je peux également faire une recherche dans le livre Ex : ombrage 2 passages propose ombrage, je peux y accéder très facilement. En ce qui concerne la gestion des droits, c’est en cours de discussion: En gros il existe 3 types de documents : Les livres sous droits d’auteur Les livres sous droits mais épuisés Les livres tombés dans le domaine public Comme pour Google vidéo au départ, Google recherche de livres ne recherche que dans les livres de Google et ne propose pas les livres accessibles sur d’autres serveurs (Européana ou le projet Gutenberg). Google vidéo n’a pas marché, que se passera t’il avec Google Recherche de livres. Affaire à suivre ============== Ne pas parler de ce qu’il ya ci-dessous s’il n’y a pas de discussion Et Retourner au diaporama Google Livres, lancé fin 2004, a pour ambition de numériser et de mettre en ligne gratuitement sur internet 15 millions de livres du monde entier avant 2010 Fin 2008 Google Livres propose plus de 7 millions d’ouvrages numérisés, un outil de recherche performant, des serveurs surpuissants et des moyens financiers nettement supérieur à ceux mis en place pour le projet de bibliothèque numérique européenne : Européana L’année dernière la bibliothèque de Lyon confie à Google la numérisation de 450 et 500 000 ouvrages tombés dans le domaine public . Ils devraient être tous numérisés d'ici au maximum une dizaine d'années. Les premiers livres seront accessibles sur le Web dans les prochains mois. Peut-être début 2010. Google prend à sa charge tous les frais, estimés à environ 60 millions d'euros sur dix ans . L'accord stipule que les internautes devront pouvoir avoir accès gratuitement au contenu ainsi numérisé. De plus, le site de la bibliothèque de Lyon et le moteur de recherche permettront tous deux d'afficher le contenu des livres. Il n'y a pas d'exclusivité pour Google sur les livres numérisés. Les concurrents, même aussi le projet européen peut avoir accès à ces ouvrages. ----------------------------- Les livres figurant dans l'index de Google Recherche de Livres proviennent essentiellement de deux sources : les éditeurs du Programme Partenaires Google Livres et les bibliothèques du Projet Bibliothèque de Google Recherche de Livres. - Programme Partenaires Google Livres : programme de promotion des livres en ligne : programme de promotion des livres en ligne conçu pour aider les éditeurs et les auteurs à promouvoir leurs livres en permettant aux utilisateurs d'afficher un nombre limité de pages. - Projet Bibliothèque de Google Recherche de Livres : catalogue amélioré des ouvrages publiés dans le monde entier : l'objectif de Google est d'inclure dans l'index Google Recherche de Livres les fonds de certaines bibliothèques et, comme dans un catalogue, de fournir des informations relatives aux ouvrages proposés agrémentées dans certains cas de courts extraits (quelques phrases reprenant votre terme de recherche en contexte). Google n'affiche le livre en entier que lorsqu'il appartient au domaine public. =========
  • Les images sur Google : Recherche et stockage La recherche d’images sur Google est encore un petit bijou en perpétuelle évolution Je recherche une image : maison Google me propose d’affiner ma recherche : maison contemporaine Afficher les options : - Toutes les tailles - Tous les types de contenu - Toutes les couleurs - Safesearch : strict / modéré / désactivé / Signaler des images choquantes On retrouve dans la recherche avancée les mêmes options que pour les pages Web avec une option qui prend ici toute son importance : la licence Je recherche un beau coucher de soleil pour un site commercial : coucher de soleil Supérieur à 4 MP Utilisable avec modification à des fins commerciales Et vos photos persos : Toujours proposé par Google, l’hebergement en ligne de nos photos et images grâce à Picasa : Picasa Web Album et Picasa 3. Chaque compte bénéficie de 1 Go (et plus à venir) d'espace de stockage gratuit, ce qui suffit pour envoyer et partager environ 4 000 photos de résolution standard. Picasa Albums Web vous permet de mettre vos photos en ligne pour les partager. Utilisez le logiciel Picasa pour transférer des albums entiers de photos de haute qualité. Une bonne recherche sur Google devrait vous permettre de trouver un tutoriel pour picasa. La vidéo sur Google : Recherche et stockage Tout d’abord dédié aux vidéos stockées sur Google, Google vidéos est revenu à ce qu’il fait le mieux : Trouver l’information n’importe où. En se connectant, Google propose des Vidéos populaires : Les vidéos son sur youtube, wat.tv, dailymotion, video google bien sur et d’autres hébergeurs encore. Ex : bagad On trouve les mêmes recherche avancées que pour les pages Web, on trouve en plus la possibilité de filtrer par format vidéos Et vos vidéos persos : Google à racheté Youtube Transférer des vidéos sur Youtube : - Sélectionner la vidéo sur votre ordinateur - Accéder à votre compte Youtube - Cliquer sur ajouter une vidéo - Je peux m’enregistrer en direct si j’ai une Webcam Si votre portable et connecter internet, vous pouvez envoyer vos vidéos sur votre compte Youtube par « mail » à une adresse youtube liée à votre compte Vos vidéos, vous y mettez un titre, un commentaire et des tags. Il sera possible, par la suite de retrouver vos vidéos avec les mots du titre, du commentaire, les tags ou par le nom d’utilisateur. Une intégration vidéo sur Youtube est à la portée de tous. Encore une fois, une bonne recherche Google va certainement permettre de trouver un tuto en ligne. Retoucher vos photos et vidéos : il peut-être intéressant de retoucher le fichier avant de faire l’intégration. Il existe pour cela des outils gratuits et payants que l’on peut prendre en main facilement ou moins. Des logiciels gratuits peuvent être accessibles assez simplement et utilisez dans le cadre d’atelier. Pour les images : Picasa 3 de Google pour les images ou un autre très simple en ligne qui se nomme Picnik : Vous voulez un tuto ? On pourra le voir en atelier Il y a Gimp sinon, pour aller beaucoup plus loin. Pour la vidéo : Windows movie Maker : Très simple à utiliser, Il est pris en main en 30 minutes maximum. Et en peu de temps il est possible d’avoir un résultat sympa : Ex : réalisé par une collègue après une présentation du logiciel de 30 minutes (cliquer sur le logo google-Youtube si on est dans les temps) il propose trois étapes : - L’acquisition de la vidéo - L’édition de la vidéo - La compilation au final. Seuls bémols il n'est pas possible de dissocier la bande son du clip vidéo qui lui est associé et les fichiers générés seront obligatoirement au format WMV. Mais l’on trouve facilement des convertisseurs de format vidéos en ligne. Plus accompli et toujours gratuit, Virtual Dub propose plus de fonctionnalités et plus d’options que Windows Movie Maker. La prise en main est moins facile mais maintenant nous savons parfaitement comment trouver un tutoriel propre, efficace et en français. Virtualdub filetype:pdf Il faut tout de même savoir qu’actuellement Youtube n’est pas viable économiquement, il est possible que la pub vienne assez vite. Les personnes mettant en ligne des vidéos populaires recevraient une somme fonction du nombre de visite. >CLIC
  • Le service de recherche de carte Google maps propose des fonctionnalités vraiment très sympa : Je fais une recherche sur la ville de Paris qui se retrouve centrée sur la carte avec pas mal d’infos disponibles dans la bulle d’aide Pour l’instant je la ferme - Je peux zoomer et me diriger sur la carte à l’aide des boutons - D’autres options sont disponibles : Trafic : En temps réel mais j’ai moyen de changer les options Extra : Je peux afficher différentes options : Photos, vidéos, wikipédia, webcam, ligne de bus Si je fais un ctrl clic sur une photo j’affiche dans un nouvel onglet : Je vois en grand la photo, je vois des propositions d’autres photos. Nous sommes sur le site de panoramio. A partir de ce site vous pouvez déposer des photos à vous sur Google maps. Tuto disponible sur simple demande à Google. En cliquant sur plan : différentes représentations de ma carte : plan, vue par satellite, relief Je retourne au mode plan : et je récupère l’observateur et je le dépose à l’endroit que je veux regarder - Je peux ainsi naviguer au sein du plan en utilisant les options de navigation : Tourner autour d’un axe / m’orienter de différentes façons / zoomer – dézoomer - Je peux passer en mode plein écran, j’appuie sur escape pour dézoomer - J’appuie sur la croix pour quitter le mode street view et revenir sur mon plan Dans la partie gauche j’ai également accès à un certain nombre d’informations : J’ai accès à des photos, des lieux comme des musées, des exemples de lieux favoris, des Cartes créées par les utilisateurs comme la découpe des arrondissement de Paris. Je retrouve également des liens commerciaux En haut de la page, j’ai moyen d’afficher des options de recherche. Des options par rapport aux lieux … Par exemple je cherche un commerce de café Pour info, si vous cherchez les bibliothèques de Brest nous les avons géolocalisées et associés des infos. A gauche j’ai accès aux infos spécifiques à une bibliothèque : Ex Etude 1 avis à été déposé sur la fiche de la bibliothèque d’Étude. Nous avons entrés des photos J’ai la possibilité d’accéder à mes autres cartes : En cours de réalisation « Le tour du monde en 80 BD » avec en info : titre, auteur, et un lien vers notre catalogue Vous pouvez également parcourir un annuaire de contenus interactifs à ajouter à votre application Google Maps : Par exemple pour calculer les distances, trouver des resto sympas, faire un trou dans la terre, etc … Pour cela il faut avoir un compte Itinéraire : Je peux définir un point de départ – d’arrivée : Brest – Vannes Je peux ajouter une destination, définir si je veux aller en voiture ou à pied Je clic sur itinéraire : Je vois le trajet sur la carte et le détail dans la partie gauche – l’itinéraire à pied est différent. En cliquant sur le bouton Aller-Retour j’inverse le tracé et la description : Dans la description j’ai en cliquant dans l’icône caméra je vois l’itinéraire et l’orientation à prendre (itinéraire voiture uniquement L’application permet d’accéder à de nombreuses cartes, naviguer dans le monde entier, créer des itinéraires, les imprimer, les envoyer à des amis, récupérer le code pour insérer l’itinéraire à un site Web.
  • Toujours pour donner accès à l’information, Google à mis en place de nombreux outils permettant de la centraliser. Ces services nécessitent souvent d ’avoir un compte Google.
  • GOOGLE ACTUALITE : L’actu en direct GOOGLE ALERTE :me permet de recevoir une alerte par mail GOOGLE READER : me permet de récupérer en temps réel l’info de site que je visite réguliérement. iGOOGLE : me permet d’afficher ma page d’informations personnelle Google Actualités : Vous pouvez consulter les derniers articles d'actualité publiés sur plus de 500 magazines et journaux en ligne ! L’actualité est remise à jour en permanence et est diffusée par les principaux médias : Paris Match, Le Figaro, Le Monde, Ouest-France, etc … J’ai accès par défaut à l’info à la Une en France, mais je peux accéder à l’info d’autres pays : Exemple > Espagne J‘accède à l’information par thème comme par exemple le sport. En cliquant sur le lien de l’article ctrl + clic je vois l’actualité dans son site d’origine. Je peux accéder aux articles des autres médias parlant du même sujet, voir tous les articles se rapportant à ce sujet et qui ont été publiés ces dernières heures. Enfin je peux expédier par mail cet article Avec mon compte Google, j’ai la possibilité de personnaliser cette page : Ex : Brest et web2.0 dans mon cas, pour avoir les dernières infos des grands médias sur des thèmes qui m’intéressent. Comme tous les services Google, j’ai accès à la recherche avancée On y trouve les options habituelles, faire des tris de pertinence, choisir des options de dates. Je peux lancer une recherche dans les archives: permet de rechercher des articles de plus d’1 mois En indiquant : - une fourchette de dates pour le(s) mot(s)-clé(s) que vous recherchez - on peut filtrer l’info par rapport à une source source: Les commandes « author: » et « location: » sont également valides dans ce contexte et servent à restreindre les recherches par auteur ou par lieu de publication Autre fonctionnalité de Google Actualité : vous pouvez aussi recevoir votre actualité personnalisée sur votre téléphone portable Autres manière d ’avoir accès à l’information : GOOGLE ALERTES Avec Google Alertes , ce n'est pas vous qui allez à l'information, c'est l'information qui vient à vous ! www.google.fr/alerts : c'est à cette page que vous pouvez vous abonner aux Google Alertes. Vous choisissez un mot-clé Les alertes portent sur l’actualité, les sites Web, les blogs, les groupes Définir la fréquence renseignez votre email. Il faut auparavant valider l’inscription sur mon mail Vous recevrez ensuite directement les informations liées au mot-clé sélectionné dans votre boite mail, sous le nom Alerte Google. Ça marche sur toutes les boites mail. J’ai également moyen de m’abonner aux flux RSS de l’actualité qui m’intéresse. En faisant une recherche sur « Bibliothèque Brest » Je peux récupérer le flux RSS http://news.google.fr/news?um=1&ned=fr&hl=fr&q=bibliotheque+brest&output=rss dans mon logiciel de messagerie ou utiliser un agrégateur de flux type Netvibes, vous connaissez ? Google propose son agrégateur propre, il s’agit de Google Reader Google Reader : Insérer le flux http://news.google.fr/news?um=1&ned=fr&hl=fr&q=bibliotheque+brest&output=rss Vous connaissez le principe et fonctionnement des flux RSS, il s'agit d'un autre moyen d'être informé presque instantanément de la parution de nouveaux articles sur les sites que vous aurez sélectionnés. En vous abonnant à leurs flux rss. Cela vous fera gagner du temps dans le cas où vous consultez régulièrement un ou plusieurs même sites pour lire les nouveaux articles. Pour s'abonner à un flux, connectez vous au site qui vous intéresse, cliquez sur le bouton s'abonner au flux RSS, choisissez Google Reader en lecteur de flux, le flux s'ajoute automatiquement à votre liste de flux sur votre page personnalisée. Par exemple le site de Ricochet possède un flux sur les sélections de la semaine. Nous venons de voir comment ajouter un abonnement Liste de suivi : Me propose tous les flux que j’ai cochez à suivre Mon contenu : Me donne accès direct aux contenus que j’ai jugé intéressant. - Liste de partage : J’ai la possibilité de partager avec mes amis des flux. L’élément apparaît alors sur ma page publique http://www.google.fr/reader/shared/D.Perchirin, je peux également rendre accessible mes partages uniquement à mes amis. Notes : Vous pouvez prendre des notes directement depuis le lecteur RSS de Google, puis les partager avec votre réseau. Tendances : Des statistiques sur l’utilisation de mon reader Parcourir : Permet de m’abonner à des flux tout prêt. Personnes dont vous suivez l’activité : Je peux rechercher de personnes ayant une activité susceptible de m’intéresser et la suivre : Cliquer sur paramêtres de partage > Rechercher d'autres personnes>bibliothèque Dessous mes abonnements rangés par dossiers et la possibilité de les gérer : Gérer mes abonnements Mes dossiers Tous ces services que nous venons de voir se trouve à différents endroits. La recherche d’un côté, l’actualité, les alertes, le reader, la map, sans compter la messagerie, l’accès à mes documents, à mon agenda, la météo, important la météo, etc …. Google propose donc un service permettant d’avoir tout ces services accessibles d’un seul endroit. iGoogle : Pour centraliser vos informations. Il faut avoir un compte Google pour bénéficier de ce service. iGoogle est une page d'accueil entièrement personnalisable. Elle comprend une barre de recherche classique Google plus les flux RSS, widgets et outils en tout genre que vous aurez sélectionnés en fonction de vos centres d'intérêt. cliquez sur iGoogle , Sur igoogle je peux sélectionnez les outils que je souhaite voir apparaître sur ma page personnalisée : Google Actualité, Google Map, Météo, Bloc note, date et heure, jeux, ... ajouter des onglets et d’autres gadgets en cliquant sur Ajouter des gadget. Je peux modifier les gadgets (Ex : météo), les supprimer, les repositionner, les réduire. Je peux appliquer un thème à partir d’une bibliothèque de thème pour personnaliser ma page Tous ces outils vont vous permettre de faire une bonne recherche de sites, de récupérer les flux des quelques bons sites répertoriés dans mon reader et d’avoir tout sous les yeux sur mon igoogle. Nous venons de faire le tour des outils de Google permettant la recherche et permettant d’être toujours informé de l’actualité des thèmes qui nous intéressent. > RETOUR AU DIAPORAMA – Google propose de nombreux autres services. Je voulais vous présenter les outils bureautiques gratuits que Google met à notre disposition >CLIC DIAPO 13
  • Si comme la plupart des utilisateurs de microsoft Office vous vous servez exclusivement des fonctions de base, alors la suite bureautique en ligne de Google vous suffit amplement. « C’est le début du cloud computing  » littéralement : l’ordinateur dans les nuages. L’idée et de dématérialiser tous les programmes. A moyen terme, Google va proposer un système d’exploitation en ligne. toutes nos informations seront ainsi stockées sur des serveurs en ligne. Est-ce que ce modèle va fonctionner ? Il y a du pour : Plus de problème de sauvegarde des données. Nous avons accès à nos documents et à nos applications de n’importe quel poste La mise en partage des documents est facilitée Du contre ??? Pour le moment tout est gratuit, payé par la pub, qu’en est-il de l’avenir ?? Nos informations sont-elles réellement confidentielles ? Les applications que nous allons utiliser seront accessibles via internet (il faut bien sur un compte Google). nous avons la possibilité de créer des courriers, des feuilles de calcul, des présentation compatible avec la suite microsoft. CLIC SUR L’IMAGE DE LA DIAPO POUR ACCEDER A MON COMPTE GOOGLE DOCUMENTS Créer un nouveau document Choisir document / présentation / feuille de calcul / Je prends document traitement de texte ->je tape : L’animation multimédia en bibliothèque Je retrouve toute les principales fonction alités de base de Word Je peux insérer une image : l’image peut se trouver sur l’ordinateur ou être récupéré sur internet Enregistrer Idem pour les présentation PPT et XLS Je récupère les données d’un document sur mon compte Google p r un simple copier-coller Les modifications s’enregistrent au fur et à mesure (sauvegarde automatique) Exporter mes documents : Je peux récupérer ainsi mes documents Google sur mon ordi. Document que je vais pouvoir exploiter avec ma suite microsoft office Ouvrir un document texte > Fichier > Télécharger le fichier aux formats (HTML / Open Office / PDF / RTF / Texte /Word) Je peux également télécharger mes feuilles de calcul aux formats (CVS / HTML / ODS (format open office) / XLS) Les présentations sont récupérables aux formats (PPT / PDF et TXT) Importer : Je peux exporter, je peux également importer des documents de mon ordi vers mon compte Google docs. Le partage de documents : Il est possible de partager un document à plusieurs. Vous avez la possibilité de laisser l’accès en lecture seule (n’importe quelle adresse mail) ou accès en édition (obligatoirement gmail). Je sélectionne mon document et je clic sur partage. Mes collaborateurs peuvent inviter d’autres personnes. Je peux donc limiter les droits à la lecture ou à l’édition. Le nom de la personne qui partage le document avec moi s’inscrira derrière le nom du document dans la liste Je suis ensuite avertit par mail si des modifications sont apportés ou si la personne qui a relit me contacte. Autre fonction sympathique dans le lien partage. Vous pouvez très facilement publier votre document vers un blog. Dans la liste des docs, cliquez sur le lien publish, la première fois il faut remplir les indications du blogs, on valide et c’est en ligne. RETOUR AU DIAPORAMA > CLIC DIAPO SUIVANTE
  • Il y a bien d’autres outils qui méritent le détour sur Google. Rien qu’en fonctionnalités de Google vous avez 1 ans d’atelier en ayant un bon rythme. Il ne faut pas oublier également l’importance d’accompagner ces ateliers par des aspects droit d’auteur et des aspects sécurité des données. Que nos usagers connaissent les outils, sachent les utiliser dans le respect des lois et en toute protection. Soit capable de protéger leurs enfants et leurs ados. Et on aura fait du bon boulot. FIN > si je clic sur gogol j’ai un lien vers le blogger : media-et-bib.blogspot.com
  • Utiliser Le MultiméDia Dans Un Projet Danimation

    1. 1. Utiliser le multimédia dans un projet d’animation Les outils, la méthode CNFPT – 16, 17 et 18 septembre 2009
    2. 2. Tout un univers <ul><li>Rechercher : </li></ul><ul><ul><li>Web, livres, images, vidéos, cartes, blog … </li></ul></ul><ul><li>S’informer : L’info en temps réel </li></ul><ul><ul><li>Google actu, les alertes, le reader, igoogle </li></ul></ul><ul><li>Bureautique : La suite logicielle de Google </li></ul><ul><ul><li>Tableur, traitement de textes, présentation </li></ul></ul>
    3. 3. Rechercher
    4. 4. Rechercher <ul><li>Je ne recherche pas !!! </li></ul><ul><li>Il y a des solutions … </li></ul><ul><ul><li>Le guichet du savoir </li></ul></ul><ul><ul><li>Bibliosés@me (testé par un professionnel en 2007) </li></ul></ul><ul><ul><li>Encyclopédie en ligne </li></ul></ul>
    5. 5. Rechercher
    6. 6. Rechercher <ul><li>Étape 1 : Choisir un bon moteur </li></ul><ul><li>Étape 2 : Définir les mots-clés </li></ul><ul><li>Étape 3: Utiliser les opérateurs où la recherche avancée </li></ul><ul><li>Étape 4 : web, images, vidéos, maps, blogs, actualité </li></ul><ul><li>Étape 5: Consulter les résultats </li></ul>
    7. 7. La recherche
    8. 8. Google Recherche de livres
    9. 9. Images et vidéos Recherche Hébergement
    10. 10. La recherche dans Google Maps
    11. 11. S’informer : en temps réel <ul><li>Actualités, alertes, bloc-note … </li></ul><ul><li>Google met à disposition des </li></ul><ul><li>Outils permettant d’accéder </li></ul><ul><li>à l’information et de </li></ul><ul><li>l’organiser selon </li></ul><ul><li>vos préférences. </li></ul>
    12. 12. S’informer : Les outils de Google
    13. 13. <ul><li>Google Document : tableur, présentation, texte </li></ul>Bureautique : les outils sont en ligne
    14. 14. Débranchez l’ordinateur, svp…

    ×