Your SlideShare is downloading. ×
0
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Applications Mobiles - Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles

2,648

Published on

Les mobinautes ont de fortes attentes en terme de confort d’utilisation de services mobiles... …

Les mobinautes ont de fortes attentes en terme de confort d’utilisation de services mobiles...

1. Choix du type de service mobile : application native, hybride, web app…
2. Conception et design d’un service mobile
3. Technologies de développements mobiles
4. Analyse d’audience : indicateurs et solutions d’Analytics
5. Leviers de monétisation et promotion des services mobiles
6. Focus sur les applications mobiles B2B

Published in: Mobile
0 Comments
7 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
2,648
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
179
Comments
0
Likes
7
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. MANAGEMENT CONSULTING Bonnes pratiques de conception et de développement de services mobiles 13 février 2014 David Chong – Alexandre Jahandier - Bertrand Roche
  • 2. MANAGEMENT CONSULTING 2Copyright Beijaflore Group Sommaire 2 Conception et design d’un service mobile 3 Technologies de développements mobiles 4 Analyse d’audience : indicateurs et solutions d’Analytics 5 Leviers de monétisation et promotion des services mobiles Choix du type de service mobile : application native, hybride, web app…1 6 Focus sur les applications mobiles B2B
  • 3. MANAGEMENT CONSULTING 3Copyright Beijaflore Group 7. Nuances Communications – avril 2012 Sources : 1. comScore, GfK et Médiamétrie – juin 2013, 2. Omnicom Media Group et SFR Régie - nov. 2013, 3. Flurry Analytics – janv. 2014 4. Médiamétrie – oct. 2013, 5. Compuware – 2013, 6. AppcelerAtor / IDC– avril 2013, QCM 1. Quelle est la part des Français équipés d'un smartphone ? 2. Combien de ces possesseurs de smartphones se connectent quotidiennement ou presque à l’Internet mobile ? 3. Dans quelle proportion a augmenté l’utilisation des applications mobiles en 2013 (ici utilisation = lancement) ? 4. Quelle est la part des mobinautes visitant au moins un site sur mobile au cours d’un mois ? Même question pour une application mobile ? 5. Quelle est la proportion de possesseurs de smartphones/tablettes préférant les applications mobiles aux sites mobiles ? 6. Quelle est la part des projets d’applications mobiles B2C vs. ceux d’applications B2B et B2E ? 7. Quelle est la part des mobinautes ayant une meilleure opinion d’une entreprise quand celle-ci a développé une application mobile ? 25% 33% 44% 59% 42% 51% 78% 89% +35% +52% +78% + 115% 93% / 83% 63% / 94% 85% / 89% 45% 55% 70% 85% 81% vs. 19%68% vs. 32%57% vs. 43% 43% 54% 72% 81%
  • 4. MANAGEMENT CONSULTING 4Copyright Beijaflore Group Le mobinaute a des attentes précises avant d’utiliser le service mobile.  Le contenu doit apporter de la valeur : originalité, fraîcheur, pertinence, valeur d’usage…  La promesse des services, qui permet d’attirer le mobinaute, ne doit pas être décevante à l’usage Le service mobile doit présenter une qualité technique irréprochable.  Les pages doivent être affichées immédiatement pour éviter un rebond des visiteurs  Et elles doivent être optimisées pour les terminaux ciblés (OS, débit de connexion, navigateurs) L’expérience de navigation doit être agréable et intuitive.  L’ergonomie doit permettre d’accéder aux contenus de manière optimale et de capter le mobinaute le plus longtemps possible. Ce dernier doit être mis en confiance.  Le service mobile doit donner le sentiment d’une homogénéité entre toutes ses rubriques (1) Enquête Compuware: Besoins et attentes des utilisateurs de mobile (mars 2013) (2) Compuware, “What Users Want from Mobile" (juillet 2011) (3) Surikate Marketing mobile – l’enquête (édition 2012) (4) Google Mobile Ads Marketing (septembre 2012) Qualité attendue Qualité technique Qualité perçue Les utilisateurs s’attendent à bénéficier du même confort d’utilisation que sur un ordinateur : des mobinautes jugent que la rapidité d’accès à l’information est fondamentale pour une application mobile, devant l’ergonomie (81%) et l’utilité (79%) (1) estiment qu’un site mobile doit se charger aussi rapidement qu’un site desktop (2) Ils n’hésitent pas à se tourner vers la concurrence s’ils sont déçus : des possesseurs d’iPhone suppriment immédiatement une application qui leur déplait (3) des mobinautes vont partir sur un site concurrent, s'ils ne trouvent pas ce qu'ils cherchent instantanément (4) ne recommanderaient pas une entreprise disposant d’un mauvais site mobile (2) Les mobinautes ont de fortes attentes en terme de confort d’utilisation de services mobiles Sources : 84% 71% 72% 61% 57%
  • 5. MANAGEMENT CONSULTING 5Copyright Beijaflore Group 2 Conception et design d’un service mobile 3 Technologies de développements mobiles 4 Analyse d’audience : indicateurs et solutions d’Analytics 5 Leviers de monétisation et promotion des services mobiles Choix du type de service mobile : application native, hybride, web app…1 6 Focus sur les applications mobiles B2B
  • 6. MANAGEMENT CONSULTING 6Copyright Beijaflore Group 5 types de services mobiles Logiciel développé spécifiquement pour un OS mobile qu’on télécharge depuis un store et qu’on installe sur son terminal mobile. Application native Shazam Application combinant code natif (spécifique à chaque OS) et webview réalisée en HTML /CSS/ JS (commune à toutes les versions de l’appli). Application hybride MYTF1 Site adapté à la plupart des téléphones, accessible depuis un navigateur web et proposant un contenu simple (ex : texte, image). Site mobile Orange World Site mobile optimisé pouvant proposer des fonctionnalités évoluées (ex : drag & drop) et une expérience utilisateur proche d’une application. Web app Site web dont l’affichage et la disposition des contenus s'adaptent automatiquement à la taille de l’écran (en pratique sa largeur) : PC, tablette, smartphone. Site responsive design Renault MetroNews Applicatif Browsing
  • 7. MANAGEMENT CONSULTING 7Copyright Beijaflore Group Le choix du type de service mobile dépend de sa stratégie m- business : performance vs. compatibilité multiplateformes Compatibilité plateformes (devices, OS) Performance/accèsauxfonctionnalitésdumobile + Performances élevées et accès aux fonctionnalités du mobile + Expérience utilisateur riche, récurrence d’usage forte + Visibilité naturelle grâce aux stores - Maintenance complexe et longue - Coût de développement pour chaque plateforme (iOS, Android, WP…) - Complexité du référencement Application native + Profite des avantages des apps et webapps : visibilité sur les stores, compatibles sur plusieurs terminaux à la fois, coûts raisonnables, MAJ webview sans passer par le store - Peu performant en dehors des terminaux récents Application hybride + Temps de devs et coûts faibles. Pas de validation des stores + Pas d’installation, accès direct à la version la plus récente + Compatibilité multiplateformes - Accès limité aux fonctionnalités du mobile - Peu visible, nécessite communication Web app + Temps de devs et coûts faibles. Pas de validation des stores + Pas d’installation, accès direct à la version la plus récente + Compatibilité multiplateformes - Design basique - Pas accès aux fonctions du mobile - Peu visible, nécessite communication Site mobile + Large compatibilité (mobiles, tablettes, PC) + Coût réduit et peu de maintenance + Pas d’installation, accès direct à la version la plus récente - Performance moindre (temps de chargement de l’ensemble du code HTML/CSS) - Ergonomie potentiellement pauvre car le plus petit écran dicte sa loi - Adaptation difficile après lancement - Adaptation complexe des formats pub mobiles Site responsive design
  • 8. MANAGEMENT CONSULTING 8Copyright Beijaflore Group Exemples d’aide à la décision Source : Care - Quelle stratégie adopter pour vos app mobiles ? - mars 2013 Source : Ekito - Application mobile : web ou natif ? - avril 2012
  • 9. MANAGEMENT CONSULTING 9Copyright Beijaflore Group Les applications sont utilisées pour les jeux, divertissements et réseaux sociaux, les sites mobiles pour les recherches et achats Source : Blog Flurry - It’s an App World. The Web Just Lives in It - avril 2013 Base : 1 126 Trillion de sessions mesurées en un an par Flurry Analytics Accès mobiles préférés des étudiants suivant l’usage Source : Educause - Student Preferences for Mobile App Usage - sept.2012 Base : 1 566 étudiants aux Etats-Unis (Purdue University) Répartition du temps passé sur les terminaux iOS et android par usage
  • 10. MANAGEMENT CONSULTING 10Copyright Beijaflore Group Les sites mobiles et webapps constituaient les principaux projets mobiles envisagés en 2013 par les entreprises Source : Zend Developer Pulse Survey – Q2 2013 Base : 4 359 entreprises et développeurs indépendants du monde entier
  • 11. MANAGEMENT CONSULTING 11Copyright Beijaflore Group 2 Conception et design d’un service mobile 3 Technologies de développements mobiles 4 Analyse d’audience : indicateurs et solutions d’Analytics 5 Leviers de monétisation et promotion des services mobiles Choix du type de service mobile : application native, hybride, web app…1 6 Focus sur les applications mobiles B2B
  • 12. MANAGEMENT CONSULTING 12Copyright Beijaflore Group Conception & design : un service mobile doit permettre d’atteindre ses objectifs rapidement et avec un minimum d’efforts  Privilégier la simplicité d’utilisation et les fonctionnalités essentielles  Hiérarchiser : rendre accessible en haut de page les informations les plus importantes.  Penser la rapidité d’accès en toute circonstances Contenus Conception  Interpeller l’utilisateur dès la page d’accueil et utiliser des composants ludiques (ex : carrousel, drag & drop)  Accompagner le mobinaute à effectuer des actions spécifiques (ex : tutoriel) Découverte  Faciliter le passage à l’action en privilégiant des interfaces et parcours simples (peu d’étapes, formulaires courts, auto-complétion…)  Donner des repères (menu transverse, fil d’Ariane, indicateurs d’étapes, champ en erreur) et faciliter les retours en arrière  Permettre à l’utilisateur de personnaliser le service (géolocalisation, ajout / suppression de liens d’accès directs…) Interface & navigation  Assurer la lisibilité du texte en jouant sur le contraste avec le fond de la page  Ignorer l’accessibilité fait fuir les utilisateurs : mal voyants ou simplement utilisation en condition non optimale (ex : temps ensoleillé) Accessibilité Design  Penser à la taille des doigts : espacer les liens et rendre les zones actionnables larges (min 40px)  Ne pas avoir peur du scroll pour aérer les contenus  Soigner les animations lors d’une action de l’utilisateur Ergonomie  Respecter les standards (guidelines iOS, android…) pour faciliter la compréhension et réduire le temps d’apprentissage  La tendance actuelle est de simplifier la mise en page, avec un design minimaliste et épuré (ex : Windows 8 ou iOS 7) Rendu graphique Fil d’Ariane – site mobile Orange Mon compte Tutoriel appli iCoyote Design épuré appli météo Yahoo Storyboard  Représenter le zoning des différentes pages en décrivant les contenus affichés  Définir les cas d’utilisation Prototype Valider en condition réelle les scénarios du storyboard afin de minimiser les allers-retours lorsque le développement aura commencé Maquette Formaliser le design de chaque page avec les différents composants et le style (couleurs, dimensions...) Méthode
  • 13. MANAGEMENT CONSULTING 13Copyright Beijaflore Group Les difficultés fréquentes 1. Les questions basiques ont tendance à être oubliées 2. Les volontés en internes ne sont pas toujours liées aux attentes du client ou aux autres services. 3. Tous les clients n’ont pas les mêmes attentes sur la même application mobile. 4. Les usages varient suivant l’OS. Story-board : phase déterminante pour gérer les demandes internes et l’expérience utilisateur … naviguer comparer s’informer acheter Que veut-on lui mettre en avant ? Que vient-il chercher ? Qui est l’utilisateur visé ? Solution : créer des personae 1. Classifier les utilisateurs par typologies de clients (3 ou 4 grands groupes de clients avec des caractéristiques communes), 2. Construire un tableau qui récapitule leurs attentes, 3. Créer les zonings des pages et des parcours de conversion (sans design), 4. Vérifier que chaque page et chaque parcours répondent aux besoins de chaque typologie en se mettant à leur place.
  • 14. MANAGEMENT CONSULTING 14Copyright Beijaflore Group 4 personae identifiées Exemple d’utilisation concrète : restaurant japonais en Californie  Concept : utiliser une application sur tablette pour passer commande dans le restaurant.  Buts : réduire l’attente, augmenter le volume commandé moyen et proposer une expérience originale. Source : exemple et explications de balsamiq mockup http://www.uxapprentice.com/discovery/ Story-board : phase déterminante pour gérer les demandes internes et l’expérience utilisateur (exemple) Client pressé Va au plus pratique et rapide Client fréquent Passe des commandes répétées Client enthousiaste Aime faire découvrir le restaurant Client allergique Mange où l’offre est adaptée Lui afficher les menus les plus commandés Lui permettre de retrouver ses dernières commandes Lui permettre de partager son repas sur les réseaux sociaux Lui montrer qu’un espace spécifique permet de choisir des plats adaptés
  • 15. MANAGEMENT CONSULTING 15Copyright Beijaflore Group EXPERIENCE UTILISATEUR : INCOMPATIBILITE LUXE ET E-COMMERCE Piliers de l’expérience utilisateur du monde du luxe Désirabilité • Beaux visuels produits • Belles photos • Belles personnes • Belle interface créative Emotion • Story-telling marquant • Univers immersif • Interactivité surprenante • Etre dans la sensation Utilisabilité • Fiche produit et tunnel d’achat standardisés • Lisibilité • Peu de barrières technologiques (flash…) Utilité • Visuel produit • Descriptif détaillé • Prix du produit • Frais de livraison • Garantie • Achat sécurisé • … Rich Media Maquette, design et expérience utilisateur : s’adapter à l’univers de la marque ou du secteur d’activité  Sensation d’immersion  Produit valorisé  Interface esthétisée  Image de marque magnifiée  Allongement du parcours  Peut déboussoler par manque de repères  Manque d’informations (prix, disponibilité…)  Sensation de lourdeur Mosaïque moodboard Positif  Sensation de liberté  Visibilité complète de l’univers de la marque  Lecture facile  Cohérent avec les usages tablettes classiques  Risque de saturation par l’image  Aspect ludique contradictoire avec l’achat  Poids de la page  Peu de textes explicatifs Contenu riche : vidéos, images haute qualité pleine page… Présenter les produits sous forme d’un grand mur de photos P R O B L E M A T I Q U E S O L U T I O N S Piliers de l’expérience utilisateur de l’e- commerce Vigilance Positif Vigilance Exemple de problématique : e-commerce et luxe Source : LUXE et e-Commerce : quelle expérience utilisateur ? Par Frédéric Veidig - Directeur Expérience Utilisateur Fullsix
  • 16. MANAGEMENT CONSULTING 16Copyright Beijaflore Group 2 Conception et design d’un service mobile 3 Technologies de développements mobiles 4 Analyse d’audience : indicateurs et solutions d’Analytics 5 Leviers de monétisation et promotion des services mobiles Choix du type de service mobile : application native, hybride, web app…1 6 Focus sur les applications mobiles B2B
  • 17. MANAGEMENT CONSULTING 17Copyright Beijaflore Group Technologies de développements JavaObjective C html/javascript Fragmentation des OSOS backfill support + de 40 types d’écrans2 écrans iPhone & iPad Large compatibilité accès très limité aux APIs matérielles du device C# / Silverlight User experience spécifique Portage fastidieux entre WP7.8 et WP8 (in-app billing / NFC) € € € €x 1 x 1,5 x 1 x 0,75 x 0,50
  • 18. MANAGEMENT CONSULTING 18Copyright Beijaflore Group Développements applications et sites mobiles : quelques bonnes pratiques Penser SSO (single sign on) Comment se protéger des pics de charge ? Tagguer l’ensemble des pages • Collaboration entre les équipes techniques et marketing • Borner les scénarios de mise à jour (limité le « pull to refresh » avec un timer de 30s) • Connecter l’application sur un CDN pour absorber 90 % de la charge Utiliser des webviews pour gagner en évolutivité
  • 19. MANAGEMENT CONSULTING 19Copyright Beijaflore Group La webview : la solution ultime ? webview Plus de la moitié des usages sont concentrés sur 2 sections de l’appli développées en webview : l’accès au Live et MYTF1 Connect
  • 20. MANAGEMENT CONSULTING 20Copyright Beijaflore Group Avantages et inconvénients d’utilisation de webview + - Performances d’affichage Fonctionnalités moindres comparées à safari (par exemple résolution d’affichage logique divisée en 2) Pas d’utilisation des composants graphiques de la plateforme cible Risque concernant la validation au sein des stores Mise à jour rapide Facilité de développement Poids de l’application Idéale pour l’affichage de contenu, formulaire, quizz, publicité digitale
  • 21. MANAGEMENT CONSULTING 21Copyright Beijaflore Group 2 Conception et design d’un service mobile 3 Technologies de développements mobiles 4 Analyse d’audience : indicateurs et solutions d’Analytics 5 Leviers de monétisation et promotion des services mobiles Choix du type de service mobile : application native, hybride, web app…1 6 Focus sur les applications mobiles B2B
  • 22. MANAGEMENT CONSULTING 22Copyright Beijaflore Group Sélectionner et analyser des KPIs pertinents permet de faire évoluer son service de manière optimale et de le monétiser  Terminal : modèle, système d’exploitation, résolution et orientation d’écran, navigateur, opérateur  Position géographique  Trafic horaire  Version de l’application  Positionnement et nombre de visites par Moteurs de recherche  Taux d’indexation des pages  Classement par requêtes de mots-clés, Taille de mots clés  Nombre de liens entrants (backlinks)  E-reputation : notes et avis sur les réseaux sociaux, blogs, forums, stores  Avant lancement : interview, A/B testing  Trafic : Visites uniques / Utilisateurs actifs, Fréquence et durée moyenne de visites / d’utilisation, Pages vues  Tracking : liste des pages visitées, identifiées par leur URL, ordre de visite, actions effectuées, profondeur  Préférences d’affichage  Nombre d’affichages, Taux de clics  Fraicheur des contenus et exclusivité : Date de publication / mise à jour  Centres d’intérêt des utilisateurs, à partir des thématiques des pages vues  Taux de propagation virale : contenus recommandés, abonnements  Inscriptions VS pages vues  Taux d’accomplissement des formulaires  taux d’engagement des notifications  ARPU : proportion d’acheteurs par plateforme, panier moyen.  Fidélité : Nouveaux / Visiteurs connus  Taux de rétention (réouverture de l’application après téléchargement)  Incidents : erreurs 404 ou 403, erreurs JS / Ajax, Taux d’indisponibilité, nombre de crashs  Performance : temps de chargement moyen des pages en 2G, 3G, 4G, chronologie de chargement des éléments, poids des pages, optimisation des images  Réseau : Ping serveurs et Traceroute RéférencementConversion Monitoring technique ComportementsContexte Contenus IndicateursSolutions Gratuites Payantes Pricing : plusieurs niveaux de prestation disponibles selon la dimension du projet (ex : nb d’utilisateurs actifs ou pages vues) Les indicateurs d’usages sont nombreux, il faut ne retenir que ceux adaptés au contexte de son service mobile.
  • 23. MANAGEMENT CONSULTING 23Copyright Beijaflore Group 2 Conception et design d’un service mobile 3 Technologies de développements mobiles 4 Analyse d’audience : indicateurs et solutions d’Analytics 5 Leviers de monétisation et promotion des services mobiles Choix du type de service mobile : application native, hybride, web app…1 6 Focus sur les applications mobiles B2B
  • 24. MANAGEMENT CONSULTING 24Copyright Beijaflore Group Application gratuite Application gratuite Ou payante Application payante Différents moyens pour monétiser votre audience : In App Advertising, In App Billing, branding In App Advertising In App Purchase Premium Comment distribuer votre application ? Quels types de contenus monétiser ? Comment générer des revenus ? Audience Frustration Valeur ajoutée 2 types de publicités existent : le display et la vidéo. Display : entre 0,50 € et 2 € CPM Vidéo : entre 1 € et 25 € CPM en fonction de la cible Trouver le bon mix entre limitations du périmètre de la version gratuite et les achats payantes. En général, 80 % du CA sont générés par 5 % des utilisateurs les plus actifs. Générer du volume avec des prix très faibles (0,89 € l’appli ou le jeux) In App Purchase Pour la vente de contenus numériques directement dans l’application, il est obligatoire de passer par iTunes Connect pour le système de transaction. Pour tout autre transaction, il est possible de facturer sur une plateforme tierce ou alors de vendre des biens physiques (ex Amazon) Google propose un module d’In App Billing mais tolère la facturation par les plateformes de paiement tierces. Il est donc possible de faire une solution mutualisée pour les web apps.
  • 25. MANAGEMENT CONSULTING 25Copyright Beijaflore Group Quelques applis dont le business modèle a fonctionné. MYTF1 Ecrans iPhone, iPad Mobiles et tablettes Android Monétisation Publicité display et vidéo Audience 10 millions de visiteurs / mois Remarques Forte innovation en publicité interactive sur le 2d écran (MYTF1 Connect, Shazam, opérations spéciales) iPhone, iPad Mobiles et tablettes Android Premium (limite d’accès à 30s sur le mobile en gratuit), abonnement à 10 € / mois 5 millions d’abonnés Limitation du device sharing, blocage de l’utilisation simultané sur 2 devices : 1 compte sur le web + 1 autre device) Forte viralité de l’application Items : vies additionnelles, suçettes marteau, déplacements additionnels 45 millions de joueurs Ne pas frustrer les utilisateurs trop vite pour qu’ils prennent goût au jeu et ainsi créer une large communauté de joueurs iPhone, iPad Mobiles et tablettes Android
  • 26. MANAGEMENT CONSULTING 26Copyright Beijaflore Group Sources : (1) Surikate Marketing mobile – l’enquête (édition 2012). (2) Clumsy Ninja. Sur iPad. (3) Opération Spotify dans Paf le chien sur iPad. Marché récent : à vous d’inventer des formats efficaces en respectant les utilisateurs Rendre plus performants les formats classiques Rester à l’écoute des formats innovants Les utilisateurs demandent qu’on les respecte Habiller la publicité Proposer à l’utilisateur un avantage dans le jeu Immersive placement : permettre aux annonceurs de placer leur marque de manière complètement intégrée 69% 80% 35% ne prêtent pas attention aux publicités mobiles (1). n’ont jamais vu de format interactif (1). ont déjà cliqué sur une pub, dont 50% par erreur (1). 42% préfèrent avoir une publicité en bas de l’écran (1). 66% préfèrent une publicité en rapport avec leurs centres d’intérêt (1). 91% veulent que les publicités représentent moins de 25% de l’écran (1). (2) (2) (3)
  • 27. MANAGEMENT CONSULTING 27Copyright Beijaflore Group Les magasins d’applications fonctionnent différemment entre Android et iOS de part leurs règles de soumission, le ranking des applis et les outils de recommandations. Comme dans la distribution physique, votre application doit se retrouver en tête de gondole (i.e dans le top 10 du store) pour générer du volume (+ 20 000 téléchargements en une journée). Comment y parvenir ? passer par des réseaux d’App Discovery. CPI = 1 € environ publicité digital avec redirect appstore (bien cadrer votre cible pour avoir un bon ROI) taux de clics sur les bannières entre 0,5 et 2 % environ. avoir un bon produit avec des mises à jour fréquentes (idéalement 1 MAJ tous les 2 mois) Webapp : développer à fond les leviers du SEO avec un focus mobile ( site map mobile, autoriser le robt Google Bot mobile robot.txt, bien définir le doctype, …) Distribution des applis : comment atteindre les objectifs de distribution ? • Validation par Apple • Règles strictes • Autorisations d’accès au device : opt-in • Pas de validation • Règles très souples • Autorisations d’accès au device : opt-out Ranking naturel défini par Google (composé de 10 principaux critères)
  • 28. MANAGEMENT CONSULTING 28Copyright Beijaflore Group 2 Conception et design d’un service mobile 3 Technologies de développements mobiles 4 Analyse d’audience : indicateurs et solutions d’Analytics 5 Leviers de monétisation et promotion des services mobiles Choix du type de service mobile : application native, hybride, web app…1 6 Focus sur les applications mobiles B2B
  • 29. MANAGEMENT CONSULTING 29Copyright Beijaflore Group Près d’un décideur sur deux évoque des besoins d’accéder en situation de mobilité aux applications de l’entreprise *santé, transport, secteur public Source : étude « Applications professionnelles sur smartphones et tablettes numériques : besoins & opportunités » auprès de 143 décideurs - MARKESS International – sept. 2011 Domaines fonctionnels des applications mobiles ciblés par les décideurs en entreprises :
  • 30. MANAGEMENT CONSULTING 30Copyright Beijaflore Group Productivité accrue et diminution des coûts  Flexibilité & immédiateté des échanges d’informations avec les équipes nomades (utilisation dans un contexte où la frontière entre pro / perso est ténue et les déplacements fréquents)  Exploitation des fonctionnalités du terminal lors des déplacements (géolocalisation, appareil photo…) Image d’entreprise dynamique et innovante  Fidélisation des collaborateurs avec un outil attractif  Contribution au développement durable (dématérialisation) Bénéfices Bonnes pratiques  Choix du terminal sur lequel porter l’application mobile :  Application de consultation mails ou de géolocalisation -> smartphone  Application dédiée à la logistique ou à une activité en interaction avec le client -> tablette  Soin primordial apporté à l’ergonomie et au design car usages très fréquents.  Sécurité et raccordement aux outils existants de l’entreprise  Formation du personnel : certains utilisateurs (seniors) peuvent ne jamais avoir utilisé d’applications auparavant Exemples d’applications  Marketing & Business Intelligence : rapports d’activité, veille, actualités économiques, consultations d’études, de benchmarks et des prochains salons professionnels  Lead Management & Sales Force : opportunités de vente, gestion des facturations, enregistrement des coordonnées des prospects, notes et tâches, géolocalisation et itinéraires  Collaboration : échange d’informations, planification de réunions, agenda (statut au bureau ou en déplacement), gestion des frais du personnel en mobilité, archivage  Sectorielles : assurances, finances, immobilier, transport, santé, gestion des stocks… Les applications B2B permettent de fluidifier les échanges d’informations entre collaborateurs et améliorer leur productivité Application mobile Chatter
  • 31. MANAGEMENT CONSULTING 31Copyright Beijaflore Group Merci

×