Je veux un pitch qui claque

11,778 views
11,324 views

Published on

L'art de pitcher - un vrai contenu gratuit à télécharger

Published in: Business
1 Comment
5 Likes
Statistics
Notes
  • Enorme cette présentation. Je trouve que tu as merveilleusement transcrit tout ce que tu m'as appris. J'utilise encore les supers conseils que tu m'as donné au BNI :-).

    A bientôt,
       Reply 
    Are you sure you want to  Yes  No
    Your message goes here
No Downloads
Views
Total views
11,778
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1,038
Actions
Shares
0
Downloads
258
Comments
1
Likes
5
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Je veux un pitch qui claque

  1. 1. Je veux un pitch qui claque ! Parce que j’en ai marre que tout le monde s’en cogne quand je me présente…
  2. 2. /2 02 6 ® Comment Préparer un pitch efficace 1. Formalisez ce que vous voulez susciter chez cette personne : les 20 premières secondes sont cruciales : sur quelle image, voulez-vous qu’elle vous identifie ? Listez les caractéristiques que vous voulez démontrer, et vérifiez méthodiquement que vous les véhiculez. 2. Accrochez l’attention rapidement : Entrez en matière d’une manière imparable en évoquant des choses à forte teneur en émotions (parlez de la personne en face, ou utilisez la recette romaine (intrigue, sang, sexe, scandale, jeux… ;)), annoncez ce que vous avez de plus fort dans votre présentation 3. Suscitez l’intérêt de la personne : Veillez à créer un intérêt suffisant pour elle en lui laissant entrevoir une valeur, soit en lui parlant des enjeux qu’elle rencontre et pour lesquelles elle n’a pas de solution satisfaisante 4. Évoquez la situation à laquelle elle se trouve confrontée : Mentionnez pourquoi ses solutions ne sont pas satisfaisantes – ce qui est une démonstration de valeur sur votre capacité à lui apporter une solution. 5. Il est préférable de faire des allusions sur le fonctionnement de la solution sans la détailler : La chose sur laquelle la personne doit vouloir en savoir plus est son besoin le plus fort. 6. Concluez de vous-même en signant par l’essence de votre offre (USP) ou votre bénéfice le plus important
  3. 3. /3 02 6 ® Élocution Temps Emotion Vibration Impact 5. Congruence et sérénité : respirez, rappelez- vous l’enjeu et dédramatisez. contrôlez votre rythme et votre diction, votre énergie 4. vibrez, rayonnez, rendez votre conviction tangible 1. Parlez suffisamment fort pour être entendu et maintenez cette attention par des changements d’intonation, d’émotion et des gestes de mains amples mais contrôlés 2. Prévoyez l’imprévu : entraînez-vous en 35 secondes pour maîtriser la minute Répétez, répétez et répétez ! Prenez l’habitude de délivrer votre pitch 3. Une petite voix qui vous dit que vous allez vous plantez quand ce sera votre tour ? Imaginez que c’est Homer Simpson qui vous le dit. Comment Délivrer un Pitch qui Claque
  4. 4. /4 02 6 ® Les 7 points de surveillance 1 – Pureté : Rayez sans état d’âme tous les mots qui n’ont pas un impact sensible et voulu ; évitez les démonstrations de faible valeur (critiques, plaintes, condamnation, immaturité, négativité, impuissance), les tournures pouvant induire le doute « Mais, ça ce ne se passe pas toujours comme on voudrait ! » 2 – Congruence : Assurez-vous d’être en accord avec tout ce que vous dites et d’être motivé par ce que vous racontez « Notre société est investie à fond dans le développement durable et l’action citoyenne. » 3 – Envie : Le pitch n’est pas là pour détailler, justifier, expliquer, convaincre ou se la raconter, il est là pour faire envie. « On est les meilleurs, on a les meilleurs résultats » 4 – Simplicité : Arrangez-vous pour que « [cela tienne dans une brouette] » (Richard BANDLER), que ce soit visualisable par l’inconscient de l’autre, qu’un enfant de 13 ans puisse comprendre. Des phrases courtes. « Nous vendons du coaching en efficacité commerciale » 5 – Profondeur : Ne mentionnez que les faits absolument nécessaires, préférez une perspective basée sur les descriptions sensorielles, les émotions, le ressenti, les images, les vulnérabilités et les chiffres impactants ; évitez les caractéristiques (factuelles) et focalisez-vous plutôt sur les bénéfices qui en découlent (ressentis, impacts) « Notre société a été fondée par Zweg Larson en 1956 dans la banlieue de Krepus Maya au terme d’une réflexion de 4 ans 2 mois et 21 jours » 6 – Efficience : Évitez l’emphase, le verbiage marketing, et l’abus d’adverbes car trop de perfection suscite un sentiment instinctif de rejet et intuitif de méfiance « On a vraiment un produit qui déchire totalement et que vous allez adorer tellement ! » 7 – Adaptation : Pensez à l’impact sur l’autre à chaque phrase voire à chaque mot ; « Ne soyez pas une solution à la recherche d’un problème » (Guy KAWASAKI) ; parlez le même langage que votre interlocuteur « Moi je crois que votre entité pourrait faire mieux, franchement… »
  5. 5. /5 02 6 ® Un Exemple ? Le Pitch de Guillaume, fondateur de Be Your Sell Je m’appelle Guillaume Bisotto et ce que j’adore faire, c’est de vous permettre de pitcher mieux pour gagner plus. Vous doutez que c’est possible ? Prenons un exemple que vous connaissez : vous adresser aux TPE/PME dès le début de votre accroche, cela revient à vous adresser à personne. En d’autres termes, vous perdez votre auditoire au bout de cinq secondes et au final « tout le monde s’en est cogné quand vous vous êtes présenté ». D’où l’accroche de ce slide, car c’est une réalité. Et c’est fâcheux ! Du coup, je vous accompagne de manière personnalisée par téléphone ou par skype pour spécifier votre cible afin d’en déterminer au moins trois différentes et nous écrivons ensemble au moins trois pitches. Je vous les corrige entre les séances, sans supplément, car je ne vous fait payer que le temps passé au téléphone ou par skype. Vous avez ainsi la garantie de repartir de ce micro-coaching avec des présentations qui marchent et que vous pouvez tester IMMEDIATEMENT ! A cette occasion, je vous suggère des axes d’amélioration et des structures de langage qui vont faire la différence avec votre voisin à l’occasion d’une soirée réseau ou d’un petit déjeuner, histoire que vous arrêtiez de revenir bredouille de ce type de manifestations. Certains savent que j’adore les outils d’influence et la linguistique est devenue ma spécialité. Je vous entraîne aussi sur le ton, le tempo, le rythme de votre phrasé pour que votre pitch ne ressemble pas à une mauvaise réclame des années 50. Pour vous faire une idée, cela dure au maximum huit heures sur une durée étalée entre deux semaines et un mois selon vos capacités et votre envie. Certains de mes clients n’ont eu besoin que de six heures et d’autres un peu plus de huit, mais la facturation n’est pas allée au-delà. Mon tarif ? 150 € de l’heure et vous ne payez que séance par séance dans un budget maîtrisé. Appelez-moi au 06 4631 4521 pour estimer dans quelles mesures je peux vous aider à décupler vos opportunités. A moins, bien sûr, que vous adoriez revenir bredouille de vos soirées réseaux et de vos petits déjeuners… Comme disaient de célèbres philosophes… « C’est vous qui voyez ! »
  6. 6. En espérant que ces pistes, qui ont fait leurs preuves, vont vous permettre de donner plus de puissance à votre pitch avec un minimum d’efforts. Gardez en tête que la meilleure manière d’améliorer vos résultats, n’est pas de vous demander si vous pouvez le faire, mais comment vous allez le faire. Une envie de gagner plus ? Une envie de parler des résultats que vous obtenez grâce à ces indications ? Pour nous contacter : www.beyoursell.com Guillaume BISOTTO Tél. : 06 46 31 45 21 contact@beyoursell.com Be Your Sell Institute SAS - Paris Organisme de formation agréé Cliquez pour « + »

×