CHARTE COMMERCIALE DE   L’AGGLOMÉRATION     PÉRIGOURDINEAVRIL 2011        DOCUMENT DE TRAVAIL
PREMIERE PARTIE :                                           Analyse du contexte commercial local                      Orga...
Une zone de chalandise de l’agglomération de 150 000 habitants ..                                                         ...
Un environnement régional très concurrentiel                                                                              ...
Cependant, une évasion commerciale qui reste limitée                                                        Alimentaire   ...
Un chiffre d’affaire en forte augmentation  Le chiffre d’affaires commercial de l’agglomération est passé de              ...
Ce développement commercial s’est accompagné d’une forte croissancede la concurrence entre les 3 pôles et de déséquilibres...
Le profil de la clientèle de l’agglomération périgourdine: une                population un peu plus âgée que la moyenne n...
Des comportements d’achat qui évoluent 1. Consommer au meilleur prix 2 . Rationaliser et arbitrer sa consommation 3 . Être...
DEUXIEME PARTIE :                                                         Analyse détaillée de l’appareil                 ...
Un commerce de centre ville de Périgueux dense et                        spécialisé dans l’équipement de la personne      ...
Mais une fragilisation du commerce de centre-ville•La part du commerce de                                                 ...
Au sein du centre-ville un déséquilibre entre les rues qui                 « marchent » et celles qui connaissent des diff...
Une augmentation importante du nombre d’enseignes nationales …                                                            ...
Mais un manque de surfaces libres importante pour accueillir des            concepts commerciaux dynamisants ...          ...
TROISIEME PARTIE :                                           Les préconisations                                           ...
Objectif 1                            Renforcer le rayonnement commercial                                                 ...
Pourquoi le renforcement de l’offre commerciale du centre ville de                     Périgueux est il nécessaire ?Parce ...
Pourquoi le renforcement de l’offre commerciale du centre ville de                   Périgueux est il nécessaire ? suite P...
Pourquoi le renforcement de l’offre commerciale du centre ville de                    Périgueux est il nécessaire ? suiteP...
Les actions proposées pour renforcer l’attractivité commerciale du                         centre ville1. Renforcer l’arma...
1. Renforcer l’armature existante du centre ville       Principes  • Réduire le nombre de  locaux vacants  • Encourager l’...
Renforcer l’armature existante du centre ville: avantages / inconvénients               Avantages                         ...
2. création d’un centre commercial place Montaigne       Principes• création d’un événementcommercial destiné à bénéficier...
Un centre commercial place Montaigne: les conditions de la réussite  La programmation  •Un projet réaliste, basé sur      ...
Un centre commercial place Montaigne: les conditions de la réussite suite                                                 ...
Un centre commercial place Montaigne: les conditions de la réussite                                                       ...
Un centre commercial place Montaigne: avantages / inconvénients                 Avantages                                 ...
Objectif 2                            Permettre à l’agglomération de jouer                                                ...
Les enjeux pour le commerce de l’agglomération                                   Le développement de l’attractivité commer...
Vers un développement commercial équilibréAspect quantitatif:                         le potentiel restreint de développem...
Vers un développement commercial équilibréAspect qualitatif: Répartition des fonctions commerciales pour favoriser les    ...
Lancer une démarche novatrice de requalification                           progressive sur Péri Ouesten dissociant les fo...
Intégrer des critères architecturaux et de développement durabledans les Plans Locaux d’Urbanisme           Optimisation ...
Objectif 3 : Assurer une répartition                                                 équilibrée du commerce au sein du    ...
PROPOSITIONS POUR ASSURER UN MAILLAGE DE L’OFFRECOMMERCIALE SUR LE TERRITOIRE • Les enjeux :       • Éviter la multiplicat...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Perigueux cap-etude-charte-commerciale-place-montaigne

3,046

Published on

Etude de AIG Charte commerciale Périgueux Cap pour vendre place montaigne

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
3,046
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
20
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Perigueux cap-etude-charte-commerciale-place-montaigne

  1. 1. CHARTE COMMERCIALE DE L’AGGLOMÉRATION PÉRIGOURDINEAVRIL 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL
  2. 2. PREMIERE PARTIE : Analyse du contexte commercial local Organisation et fonctionnement du commerce de l’agglomérationPérigueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 2
  3. 3. Une zone de chalandise de l’agglomération de 150 000 habitants .. CONSTATS : •Une zone de chalandise non alimentaire de 71 000 ménages soit environ 150 000 habitants •Croissance faible de la population sur l’aire urbaine +0.7% par an Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 3
  4. 4. Un environnement régional très concurrentiel Surfaces commerciales : Bordeaux – 640 000 m² Périgueux : 185 000 m² Angoulême – 170 000 m² Brive : 170 000 m² Libourne – 52 000 m² Source : DGCCRF, 2009CONSTATS & ENJEUX :•Un environnement fortement concurrentiel : une zone de chalandise limitée et non extensible•Présence d’une offre attractive et complète sur l’agglomération bordelaise (640 000 m²).•Une structure de l’offre équilibrée proche de celle de Brive-la-Gaillarde et de Limoges•Une densité de commerce de plus de 300m² supérieure à celle d’Angoulême et de Brive La Gaillarde Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 4
  5. 5. Cependant, une évasion commerciale qui reste limitée Alimentaire 10% Equipement de la personne 21% Equipement de la maison 17% Culture Loisirs 14% Total 14% 0% 5% 10% 15% 20% 25%Source : CCI DordogneCONSTATS & ENJEUX :• Une évasion commerciale limitée en alimentaire• Des taux d’évasion faibles en non alimentaire (entre 14 et 21%)• Une évasion globale de l’ordre de 108 M€=> Programmation commerciale à réaliser sur des segments spécifiques de marchés Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 5
  6. 6. Un chiffre d’affaire en forte augmentation Le chiffre d’affaires commercial de l’agglomération est passé de €€ €€ 480 M€ en 1998 à 795 M€ en 2011, soit une augmentation totale de 65 %, correspondant à une croissance annuelle de 4 %, Cela montre que l’agglomération a su globalement s’adapter à cetenvironnement concurrentiel régionalPérigueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 6
  7. 7. Ce développement commercial s’est accompagné d’une forte croissancede la concurrence entre les 3 pôles et de déséquilibres importants Croissance entre 1998 et 2011 Pôle ouest: +33% Marsac Périgueux ville: Pôle est: +180% +17% Trélissac Boulazac Autres 58 •Déséquilibre spatial en faveur de l’est Boulazac 155 •Diversification croissante en périphérie Périgueux 168 =>impact sur le centre ville : Poids de la ville centre : 23% duMarsac/LIsle 174 chiffre d’affaires global Trélissac 240 •Impact négatif sur les commerces de proximité 0 100 200 300 Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 7
  8. 8. Le profil de la clientèle de l’agglomération périgourdine: une population un peu plus âgée que la moyenne nationale Cadres, professions intellectuelles 12% 9% sup, artisans 10% 30% Employés, professions intermédiaires 33% 32% CONSTATS & ENJEUX : 14% • Un Vieillissement de la population Ouvriers, agriculteurs 13% 11% Retraités 26% 30% • Une proportion de retraités légèrement 30% supérieure à la moyenne nationale 18% Inactifs 15% 17% • La diminution de la taille des ménages en 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% centre ville France Zone de Chalandise Périgueux •Une répartition par Catégorie socio professionnelle homogène entre la ville Périgueux 21% 57% 23% centre et la zone de chalandise •Un revenu médian supérieur en périphérieZone de Chalandise 22% 58% 20% … avec toutefois de plus grandes disparités en centre-ville. France 25% 55% 20% 0% 20% 40% 60% 80% 100% MOINS DE 19 ANS 20 à 65 ANS PLUS DE 65 ANS Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 8
  9. 9. Des comportements d’achat qui évoluent 1. Consommer au meilleur prix 2 . Rationaliser et arbitrer sa consommation 3 . Être étonné par l’offre 4. Bénéficier d’une haute qualité de service 5 . Être internaute avant d’être consommateur 6 . Consommer durable 7. Privilégier la proximité et la fonctionnalité des achatsPérigueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 9
  10. 10. DEUXIEME PARTIE : Analyse détaillée de l’appareil commercial du centre ville Source : CCI de Dordogne, enquête 2007 réactualiséePérigueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 10
  11. 11. Un commerce de centre ville de Périgueux dense et spécialisé dans l’équipement de la personne 12% 180 56% 160 140 16% 120 41% 100 80 20% 60 16% 40 8% 20 16% 0 Alimentaire Equipement de la personne 15% Equipement de la maison Culture Loisirscommerces services services non commerciaux CHR vacants Base : 288 activités commercialesSource : AID Observatoire, repérage octobre 2010CONSTATS & ENJEUX :•Plus de 700 locaux d’activités en centre-ville,•Plus de 40% de ces locaux sont occupés par des commerces•Une hyper spécialisation en équipement de la personne (56% - 160 cellules)•Une forte densité de Cafés, Hôtels et restaurants Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 11
  12. 12. Mais une fragilisation du commerce de centre-ville•La part du commerce de •l’implantation en périphériecentre-ville n’est que de 17% d’activités de centre villedu commerce de (Culture et enseignes del’agglomération (centres-villes prêt-à-porter de centre ville)comparables : 23 %). Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 12
  13. 13. Au sein du centre-ville un déséquilibre entre les rues qui « marchent » et celles qui connaissent des difficultés•Un taux de vacance des locaux •mais une concentration forte de la vacancecommerciaux (12%) légèrement sur la partie Nord du centre villesupérieur à la moyenne pour des  pouvant entraîner à terme des effets devilles comparables (10%) rétrécissement du périmètre du centre ville Des locomotives fortes : place Francheville, Librairie Marbot, la Poste, Cathédrale St Front Un cœur commercial structuré autour de la rue Taillefer / Montaigne / République Un espace a vocation plus touristique structuré autour de la rue Limogeanne et des places fortes : spécialités culinaires, restauration Des zones en perte de vitesse à l’est de la place Montaigne et à l’extrémité ouest de la rue du P. Wilson : développement de laSource : AID Observatoire, repérage octobre 2010 vacance, dominante services, qualité architecturale Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL moindre 13
  14. 14. Une augmentation importante du nombre d’enseignes nationales … CONSTATS & ENJEUX : • Croissance de 45% du nombre d’enseignes nationales en centre-ville entre 1998 et 2010 •Concentration des enseignes nationales sur la rue Taillefer •Présence importante des enseignes nationales sur les secteurs : services et équipement de la personne. ⇒Un circuit marchand orienté sur la partie Sud de l’hyper centre ⇒Un besoin de rééquilibrage sur la partie Nord Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 14
  15. 15. Mais un manque de surfaces libres importante pour accueillir des concepts commerciaux dynamisants ... Un manque de moyennes surfaces (de plus de 300m²) en cœur de ville. - La quasi-totalité des locaux disponibles ne correspond pas aux standards d’exploitation des enseignes•Les contacts pris avec les enseignes commerciales que l’on trouvehabituellement dans les centres-villes le confirment: • que le manque d’offre de locaux commerciaux est une des principales raisons à l’absence de moyennes surfaces à Périgueux.•Or, elles peuvent constituer des locomotives pour le petit commerce decentre ville. Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 15
  16. 16. TROISIEME PARTIE : Les préconisations 3 objectifs pour mieux développer le commerce de l’agglomération périgourdine : Objectif n°1 : Renforcer le rayonnement commercial du cœur d’agglomération Objectif n°2 Permettre à l’agglomération de jouer son rôle de principal pôle commercial du département Objectif n°3 Assurer une répartition équilibrée du commerce au sein du territoirePérigueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 16
  17. 17. Objectif 1 Renforcer le rayonnement commercial du coeur d’agglomérationPérigueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 17
  18. 18. Pourquoi le renforcement de l’offre commerciale du centre ville de Périgueux est il nécessaire ?Parce que le commerce de centre ville de Périgueux est précieux pour lavie et l’attractivité de notre territoireAssocié au patrimoine, il confère il participe de façon à notre agglomération sa déterminante à son personnalité et son animation et à son image valorisante cadre de vie. Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 18
  19. 19. Pourquoi le renforcement de l’offre commerciale du centre ville de Périgueux est il nécessaire ? suite Parce que le centre ville de Périgueux se fragilise 17% du Chiffre Risque de déficit important de d’affaire (moyenne rétrécissement grands locaux nationale 22 à 25%) du centre ville commerciauxParce que la concurrence interne et externe s’intensifie Diversification +20.000 m² de Densifications croissante des surface de vente en commerciales à formats en périphérie autorisées Limoges, Angoulême, Briv périphérie ces dernières années e la Gaillarde… Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 19
  20. 20. Pourquoi le renforcement de l’offre commerciale du centre ville de Périgueux est il nécessaire ? suiteParce que la situation risque de s’aggraver si aucune action n’est menée Prospective chiffre d’affaire du centre ville 1998 2007 Aujourd’hui 2015⇒23% du chiffre ⇒18% du chiffre ⇒17% du chiffre ⇒16% du chiffred’affaire de d’affaire de d’affaire de d’affaire del’agglomération l’agglomération l’agglomération l’agglomération* Estimation du chiffre d’affaire réalisé sur la base de l’enquête ménage de la CCI de Dordogne (2007) et des projections dechiffre d’affaire (CDAC autorisée et réalisée depuis 2007, progression moyenne du chiffre d’affaire des activités existantes.) Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 20
  21. 21. Les actions proposées pour renforcer l’attractivité commerciale du centre ville1. Renforcer l’armature existante du centre ville2. Création d’un centre commercial place Montaigne3. Maîtriser le développement commercial en périphérie Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 21
  22. 22. 1. Renforcer l’armature existante du centre ville Principes • Réduire le nombre de locaux vacants • Encourager l’implantation de commerces attractifs Mode opératoire Les générateurs de flux - mise en place d’un périmètre de préemption - identification des opportunités foncières et immobilières Cathédrale - acquisitions immobilières et foncières Place Francheville - remembrement des locaux acquis Équipements et services publics - mise en place d’une démarche de commercialisation spécifique - remise sur le marché des locaux restructurés Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 22
  23. 23. Renforcer l’armature existante du centre ville: avantages / inconvénients Avantages Inconvénients renforcement très incertain de la part effet d’image à court terme pour le de marché du centre ville centre ville (potentialité de restructuration de manque de vision stratégique à quelques locaux rapidement) moyen terme pour le centre ville adéquation avec les action peu lisible pour la clientèle capacités économiques actuelles de développement rétrécissement du périmètre du centre commercial de l’agglomération. ville à terme autour de la rue Taillefer Maîtrise du développement par la peu de garantie de répondre à terme à la puissance publique demande des investisseurs en matière de formats financement de certaines opérations par des fonds FISAC surface totale restructurée incertaine difficulté de mobilisation des propriétaires locaux Est-ce suffisant pour reconquérir des parts de marché ? Non Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 23
  24. 24. 2. création d’un centre commercial place Montaigne Principes• création d’un événementcommercial destiné à bénéficier àl’ensemble du centre ville• création d’une offre immobilièreattractive pour des enseignesmajeures Les générateurs de flux Cathédrale Place Francheville Projet commercial Equipements et services publics Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 24
  25. 25. Un centre commercial place Montaigne: les conditions de la réussite La programmation •Un projet réaliste, basé sur Activités Surfaces Surfaces Hypothèse % hypothèse % une taille critique minimum basse haute entre 7500 m² et 10 000 Alimentaire 1 800 24% 2 500 25% m² - Moyenne surface ?? 1200 1800 - Alimentaire spécialisé 600 700 •Un programme prenant en Equipement de la personne 2000 27% 2000 20% compte l’existant en - Moyenne surface 1 000 1000 centre ville - Vêtements / chaussures 800 800 •Le besoin éventuel d’une - Accessoires / maroquinerie 200 200 Equipement de la maison : 1800 24% 2600 26% locomotive alimentaire - Petit mobilier 1000 1500 à envisager en - Décoration 800 1100 relocalisation plutôt qu’en Biens culturels 400 5% 600 6% création compte tenu de la Bar, restauration 800 11% 1200 12% saturation locale du secteur Restauration rapide / à emporter 200 400 Restauration assise 600 800 •l’implantation nécessaire Beauté, bien être 400 5% 600 6% d’acteurs majeurs Services 300 4% 500 5% absents à l’heure actuelle de l’agglomération de TOTAL 7500 100% 10000 100 Périgueux (H&M, Zara…) % Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 25
  26. 26. Un centre commercial place Montaigne: les conditions de la réussite suite La maîtrise du développement commercial La programmation (suite) en périphérie • Les loyers ne doivent pas excéder 200 • Le renforcement de l’attractivité à 300 € HT annuels / m² hors charges commerciale du centre ville, et notamment de réussite de la galerie commerciale • L’intervention d’un opérateur passent nécessairement par un fort spécialisé présentant des garanties en ralentissement de l’expansion matière de pérennisation de son commerciale en périphérie investissement . • Un mode de fonctionnement à harmoniser avec les commerçants actuels du centre ville Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 26
  27. 27. Un centre commercial place Montaigne: les conditions de la réussite suite Le positionnement stratégique Une qualité architecturale •La place Montaigne : un lieu •Un objet urbain remarquable en lui stratégique de couture urbaine même avec la partie Nord du centre ville • la nécessité de s’adjoindre les • Une reconfiguration des flux services d’un architecte créatif et clientèle dans une logique de renommé triangulation entre la place Francheville, la cathédrale et la place Montaigne • Une insertion urbaine à réussir en liaison avec un réseau de rues constitué par la rue Limogeanne, la rue de l’Eguillerie, la rue Voltaire, la rue Montaigne, le rue Bergère… • Des aménagements urbains à prolonger dans les rues mis en résonance avec le centre commercial Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 27
  28. 28. Un centre commercial place Montaigne: avantages / inconvénients Avantages InconvénientsCréation d’une nouvelle« locomotive de centre ville » de Nécessite denature à rééquilibrer les parts de marché • freiner le développement des m²entre centre ville et périphérie commerciaux en périphérie Bien placé: permet un •interdire l’implantation d’activités de élargissement du centre ville au Nord centre-ville en périphérie pour •un renforcement du centre •Maîtriser la programmation pour •et une dynamisation de rues en limiter les effets potentiels de perte d’attractivité concurrence au sein même du centre ville -création d’une offre immobilière attractive pour des enseignes majeures opportunité de requalification urbaine de la place Montaigne Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 28
  29. 29. Objectif 2 Permettre à l’agglomération de jouer son rôle de principal pôle commercial du départementPérigueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 29
  30. 30. Les enjeux pour le commerce de l’agglomération Le développement de l’attractivité commerciale de notre agglomération nécessite de: Compléter notre offre globale Améliorer les équilibres entre les pôles commerciaux de l’agglomération•L’agglomération périgourdine représente34 % du chiffre d’affaires commercial dudépartement. Notre agglomération souffre actuellement•Il s’agit de conforter et de développer de la fragilitécette proportion, à la fois pour - de son centre ville, qui réduit • limiter l’évasion commerciale l’« attractivité centrale » de hors de Dordogne l’agglomération •et pour renforcer l’attractivité - de son pôle ouest, qui limite notre globale de notre territoire. attractivité commerciale à l’ouest du département Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 30
  31. 31. Vers un développement commercial équilibréAspect quantitatif: le potentiel restreint de développement commercial nécessite: •de fixer des enveloppes quantitatives de développement sur chaque pôle •en fonction des objectifs de rééquilibrage territorial de l’offre Limitation de l’extension des surfaces commerciales pour les 5 prochaines années Pôle ouest: +20% de la surface Pôle est: +10% de existante, soit la surface 14 000 m² existante, soit 7 000 m² •Rythme global de • Pas de nouvelle implantation croissance 4 000m²/an commerciale (de plus de 1 000 m²) en contre un rythme actuel de 6 dehors des 3 secteurs commerciaux 500 m² /an. ci-dessus et du centre-ville Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 31
  32. 32. Vers un développement commercial équilibréAspect qualitatif: Répartition des fonctions commerciales pour favoriser les complémentarités plutôt que les concurrences territoriales entre le centre ville et la périphérie Développement possible en périphérie Secteur d’activités Objectif : permettre la modernisation et quelques extensions en fonction du secteur d’activité Alimentaire Aucun développement Biens culturels, Aucun développement journaux Jeux jouets Extension possible en périphérie Plantes Fleurs Aucun développement Sport Extension possible en périphérie Blanc Brun Informatique Extension possible en périphérie Bricolage Jardinage Extension possible en périphérie Mobilier Extension possible en périphérie Accessoires, beauté, Aucun développement optique Vêtements Chaussures Aucun développement Autres Aucun développement TOTAL Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 32
  33. 33. Lancer une démarche novatrice de requalification progressive sur Péri Ouesten dissociant les fonctions de commerce de détail des autres afin d’apporter plus de lisibilité aux activités commerciales.en entrant dans une démarche qualitative de renouvellement et de densification du pôle avec la possibilité d’implanter des activités commerciales thématiques non concurrente du centre-ville.Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 33
  34. 34. Intégrer des critères architecturaux et de développement durabledans les Plans Locaux d’Urbanisme Optimisation des zones de stationnement Limiter globalement l’impact environnemental des zones Possibilité d’autoriser la densification des zones existantes à hauteur de 20% supplémentaire pour les bâtiments Haute Qualité Environnementale Possibilité d’équipement de production d’énergie à partir de ressources renouvelables Préconiser une gestion globale de l’énergie pour chaque projet d’extension ou de création (.). Conditionner le développement commercial à la desserte en transport en commun efficient. Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 34
  35. 35. Objectif 3 : Assurer une répartition équilibrée du commerce au sein du territoirePérigueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 35
  36. 36. PROPOSITIONS POUR ASSURER UN MAILLAGE DE L’OFFRECOMMERCIALE SUR LE TERRITOIRE • Les enjeux : • Éviter la multiplication des déplacements pour les courses ordinaires • Renforcer l’attractivité des cœurs de village et des quartiers en apportant de la mixité fonctionnelle et de l’animation urbaine. • Stratégie de maintien, de structuration et de dynamisation des activités commerciales et de services en cœur de ville, de bourg ou de quartier • Les mesures : • Relier le développement urbain et le développement commercial dans le cadre d’opérations de densification (renouvellement urbain ou extension). • Apporter un cadre réglementaire à travers la mise en place de périmètres spécifiques dans les PLU pour favoriser le développement commercial au cœur des centralités : alignement marchands, fixer des plafonds de surface de vente... Périgueux – AMO Charte d’urbanisme commerciale – avril 2011 DOCUMENT DE TRAVAIL 36
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×