Perigueux - CAP - PDU Bus ou Train mars 2008

2,787 views
2,639 views

Published on

Perigueux - CAP - PDU Bus ou Train mars 2008

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
2,787
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
14
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Perigueux - CAP - PDU Bus ou Train mars 2008

  1. 1. PERIBUS BUS OU TRAIN ?
  2. 2. Les bus : les voies en site propre PERIBUS •Définition : Les sites propres sont des voies réservées à la circulation des bus
  3. 3. Les bus : les voies en site propre PERIBUS •Définition: Les sites propres sont des voies réservées à la circulation des bus
  4. 4. Les bus : les voies en site propre La difficulté de mettre en place des sites propres sur l’agglomération Les rues sont étroites
  5. 5. Les bus : les voies en site propre La difficulté de mettre en place des sites propres sur l’agglomération le réseau de voirie est souvent saturé
  6. 6. Les bus : les voies en site propre En pratique: Soit un couloir bus en sens unique Arrêt Arrêt VOIE BUS
  7. 7. Les bus : les voies en site propre En pratique : Soit un couloir bus double sens Arrêt Arrêt VOIE BUS Arrêt Arrêt … d’autres solutions existent (ex : TEOR à Rouen)
  8. 8. Les bus : les voies en site propre Voie Les sites propres en centre ville des s gare VH ugo tades Pôle échange juin Guéna Pôle TO échange URNY St Front LIGNE 1 t cité wil son Pon Bugeaud Ba LIGNE 1 rris Ch Francheville an zy cité St Ge Cité org admin es EXEMPLE de couloirs bus dans l’hypothèse la plus complète (Bus +) Po nt s ud
  9. 9. Les bus : les voies en site propre Voie Les sites propres en centre ville des s gare VH ugo tades Pôle échange juin Guéna Pôle TO échange URNY St Front t cité wil son Pon Bugeaud Ba rris Ch Francheville an zy cité St Ge Cité org admin es AUTRE EXEMPLE couloirs bus dans l’hypothèse « rue partagée » Po nt s ud
  10. 10. Les bus : les voies en site propre Les sites propres en centre ville Exemple de la rue Saint Front avec couloir bus sortant
  11. 11. Les bus : les voies en site propre Péribus en périphérie la Continuité CHANCELADE des sites propres sur le PERIGUEUX grand 8 et TRELISSAC les parkings BOULAZAC relais MARSAC Exemple de possibilité
  12. 12. Les bus : les résultats Temps entre 2 bus sur le grand 8 En réalité très irrégulier Fréquence gd 8 actuel Futur scénario bus+ Heures de pointe 15 mn 10 mn Heures creuses 30 mn 15 mn PERIBUS PERIBUS
  13. 13. Les bus : les résultats Vitesse commerciale améliorée grâce aux voies bus PERIBUS PERIBUS Voie bus Bus plus rapides, plus réguliers, moins chers
  14. 14. Les bus : les résultats La fréquentation des bus pourrait augmenter fortement, De 6 900 usagers par jour en 2006 De 9 050 (rue partagée) jusqu’à + de 15 500 voyageurs/ jour selon les scénarios Soit +30% Soit +30% Soit +130% Soit +130%
  15. 15. Les bus : les résultats Part des déplacements en bus 3.2 % des déplacements en 2006 De 3,5% jusqu’à 6% des déplacements en 2020
  16. 16. Les bus : surcoûts investissements exploitation Surcoûts moyens Bus + 8,8M€ + 0,58 M€/an « rue partagée » 6 M€ 0 M€/an Hors site propres périphériques
  17. 17. La solution « navette ferroviaire » La solution « navette ferroviaire » 1 18 allers et 9 Stations actuelles retours / jour Château l’Évêque 7 Nouvelles stations 5 Parking relais Chancelade Toulon Gour de l’Arche Périgueux gare 25 allers et Isle retours / jour Razac Chamiers Vésone Marsac Boulazac Lesparat Montanceix St georges St Astier + Boulazac Bourg PERIBUS St Laurent Le bus serait alors un complément à un service navette performant Niversac
  18. 18. La solution « navette ferroviaire » La solution « navette ferroviaire » de fortes contraintes de circulation ferrée La présence des TER des arrêts parfois longs à Périgueux Des manœuvres contraignantes à peu de fiabilité, utilisation de la Niversac capacité proche de 100%
  19. 19. La solution « navette ferroviaire » La solution « navette ferroviaire » un service irrégulier et peu performant Temps entre 2 navettes St Astier- Périgueux - Niversac 18 à 42mn à l’heure de pointe 20mn à 50mn en heure creuse
  20. 20. La solution « navette ferroviaire » La solution « navette ferroviaire » un service irrégulier et peu performant Temps entre 2 navettes Château l’Évêque- Périgueux 30 à 45mn à l’heure de pointe 60mn en heure creuse
  21. 21. La solution « navette ferroviaire » La solution « navette ferroviaire » une fréquentation qui reste relativement faible, malgré une forte augmentation La fréquentation des trains passerait De 650 usagers par jour en 2006 à 2600 voyageurs/ jour Soit +300% Soit +300%
  22. 22. La solution « navette ferroviaire » La solution « navette ferroviaire » Part des déplacements en train 0.3 % des déplacements en 2006 1 % des déplacements en 2020
  23. 23. La solution « navette ferroviaire » La solution « navette ferroviaire » Surcoûts investissements exploitation moyens Bus + l ppe raappel 8,8M€ + 0,58 M€/an r « rue partagée » l ppe raappel 6 M€ 0 M€/an r « navette Train : 32,5 M€ Train : 12,6 M€/an ferroviaire» Bus : 6 M€ Bus : 0 M€/an TOTAL : 38,5 M€ TOTAL : 12,6 M€/an
  24. 24. Une autre solution ::utiliser le TER en le renforçant Une autre solution utiliser le TER en le renforçant 7 Stations actuelles 2 Nouvelles stations 4 Parking relais Parking relais bus Parking relais bus Périgueux gare 17allers et Isle retours / jour Razac Chamiers Vésone Marsac Boulazac Lesparat Montanceix St georges St Astier + Boulazac Bourg PERIBUS Le TER devient un complément au réseau bus performant Niversac
  25. 25. La solution TER + La solution TER + Temps entre 2 trains St Astier- Périgueux - Niversac 19 à 56mn à l’heure de pointe 46mn à 60mn en heure creuse
  26. 26. La solution TER + La solution TER + Une fréquentation d’appoint La fréquentation des trains passerait de 650 usagers par jour en 2006 jusqu’à + de 1040 voyageurs/ jour Soit +60% Soit +60%
  27. 27. La solution TER + La solution TER + Part des déplacements en train 0.3 % des déplacements en 2006 0,4 % des déplacements en 2020
  28. 28. La solution TER + La solution TER + Surcoûts investissements exploitation moyens Bus + l ppe raappel 8,8M€ + 0,58 M€/an r « rue partagée » l ppe raappel 6 M€ 0 M€/an r « navette Train : 32,5 M€ Train : 12,6 M€/an l ferroviaire» ppe raappel Bus : 6 M€ Bus : 0 M€/an r TOTAL: 38,5 M€ TOTAL: 12,6 M€/an TER + Train : 14,5 M€ Train : 7,5 M€/an Bus : 7,5 M€ Bus : 0,1 M€/an TOTAL: 22 M€ TOTAL: 7,6 M€/an
  29. 29. Les impacts du développement des transports collectifs Évolution du nombre de déplacements +116% « Bus + » « Bus + » 16 310 voyageurs (dont 780 en train) en transport 16 310 voyageurs (dont 780 en train) collectif « Navette » +103% « Navette » 15 540 voyageurs (dont 22600 en train) 15 540 voyageurs (dont 600 en train) +51% « TER + » « TER + » 11 400 voyageurs (dont 11040 en train) 11 400 voyageurs (dont 040 en train) +28% « Rue partagée » « Rue partagée » 99700 voyageurs (dont 650 en train) 700 voyageurs (dont 650 en train) 2006 2006 77550 voyageurs dont 650 en train 550 voyageurs dont 650 en train
  30. 30. Les impacts du développement des transports collectifs Part des déplacements en transport « Bus + » : 6,3% collectif « Navette »: 6% « TER + » 4,4% « Rue partagée» 3,7% 2006: 3,5%
  31. 31. Les impacts du développement des transports collectifs Évolution du nombre de +17% « Rue partagée » : 184 000 déplacements en voiture La +15% « TER + » : 181 000 circulation au centre augmente un peu +10% « Navette » : 172 500 La circulation au +9% « Bus + » : 171 700 centre est quasi stabilisée 2006 : 157 000
  32. 32. Les impacts du développement des transports collectifs Part des déplacements en voiture 2006: 72,5% « Rue partagée» 71,1% « TER + » 69,8% Bourg en Bresse 70 000 hab 69% « Navette » : 66,6% « Bus + » : 66,3% 64% Toulouse
  33. 33. Les impacts du développement des transports collectifs ►Le bilan des émissions globales par scénario 145 140 S4 rue partagée 135 130 S1 navette S3 Bus + 125 S2 TER 120 115 110 105 100 NOx CO COVNM Particules CO2 émissions globales sur l'aire d'étude (base 100 en situation initiale) le scénario Bus + apparaît nettement comme le plus performant. Les scénarios Navette et TER sont pénalisants notamment par les émissions d’oxydes d’azote et co2 ( motrices thermiques, …) Considérant les émissions brutes, le scénario Rue partagée ressort comme le plus défavorable.
  34. 34. PERIBUS BUS OU TRAIN ?
  35. 35. Les impacts du développement des transports collectifs Synthèse Synthèse exploitation Fréquentation investissement supplémentaire « navette Train : 32,5 M€ Train : 12,6 M€/an Train : + 1900 voyages ferroviaire» Bus : 6 M€ Bus : 0 M€/an Bus : + 6050 voyages TOTAL: 38,5 M€ TOTAL: 12,6 M€/an TOTAL: + 7950 voyages TER + Train : 14,5 M€ Train : 7,5 M€/an Train : + 390 voyages Bus : 7,5 M€ Bus : 0,1 M€/an Bus : + 3850 voyage TOTAL: 22 M€ TOTAL: 7,6 M€/an TOTAL: + 4240 voyages Bus + Bus : 8,8M€ Bus : 0,58 M€/an Bus : + 8640 voyages « rue partagée » Bus : 6 M€ Bus : 0 M€/an Bus : + 2160 voyages
  36. 36. MODES DOUX & ACCESSIBILITE
  37. 37. Les vélos : bandes et pistes cyclables en périphérie - Connexions à la voie verte de l’Isle : Par des pistes ou des bandes cyclables - Prolongements de la voie verte jusqu’à Razac et Escoire Champcevinel Périgueux Trélissac Isle Antonne Chancelade Isle Escoire vv Marsac Razac Chamiers Notre Dame
  38. 38. Les vélos : bandes et pistes cyclables à Périgueux Périgueux : - Aménagement d’itinéraires (bandes ou pistes cyclables, ou cheminement mixte) - Création de stationnements (pose d’arceaux) - Jalonnement d’itinéraires
  39. 39. Les vélos en libre service ? Est-ce possible à Périgueux ? En France 1998: Rennes 200 vélos 25 stations 2005 Lyon 3500 vélos 330 stations 2007 Paris 20600 vélos 1451 stations Toulouse 1470 vélos 135 stations Marseille 1000 vélos 130 stations Succès sauf … Mulhouse 200 vélos 20 stations Aix-en-Provence 200 vélos 16 stations difficultés 2008 Nantes 700 vélos 79 stations Amiens 313 vélos 25 stations difficultés Rouen 250 vélos 20 stations Le succès dépend: • De la taille du parc • Sa répartition dans la ville • La facilité à circuler à vélo • Efficacité du réseau de transports publics
  40. 40. Les vélos : évolution des déplacements De 1430 usagers par jour en 2006 jusqu’à + de 3500 usagers/ jour Soit +145% Soit +145%
  41. 41. Les vélos : évolution des déplacements Part des déplacements en vélo 0.6 % des déplacements en 2006 1,2 % des déplacements en 2020
  42. 42. Les vélos : le coûts des mesures Surcoûts moyens investissements pistes,bandes cyclables, 11 M€ voies vertes
  43. 43. Accessibilité - Aménagement des espaces publics (places, trottoirs), en conformité avec la Loi sur l’Egalité de Chances - Aménagement d'arrêts de transports collectifs urbains
  44. 44. Accessibilité investissements Accessibilité voirie, arrêts Transport en 5,6 M€ commun
  45. 45. CONTOURNER ? PÉNÉTRER ?
  46. 46. Les routes : les grands projets pris en compte CHÂTEAU L’EVEQUE Contournement nord Voie du bas Chamiers CHANCELADE PERIGUEUX TRELISSAC C. CHAMIERS MARSAC Voie de BOULAZAC Contournement ouest l’Arsault A89 Voies principales actuelles neuf Traverses à aménager Aménagement axe existant
  47. 47. Pourquoi des ponts et des contournements routiers ? faciliter le contournement du centre de l’agglomération CHÂTEAU L’EVEQUE Contournement nord Voie du bas Chamiers CHANCELADE PERIGUEUX TRELISSAC C. CHAMIERS Voie de MARSAC l’Arsault BOULAZAC Contournement ouest A89
  48. 48. Pourquoi des ponts et des contournements routiers ? faciliter la réalisation de voies bus actuellement Pont Cité Barris ISLE
  49. 49. Pourquoi des ponts et des contournements routiers ? faciliter la réalisation de voies bus Selon les hypothèses LIGNE 1 Péribus Pont Cité Barris ISLE
  50. 50. Pourquoi des ponts et des contournements routiers ? faciliter la réalisation de voies bus Selon les hypothèses LIGNE 1 Péribus Péribus Pont Cité Barris ISLE
  51. 51. Pourquoi des ponts et des contournements routiers ? faciliter la réalisation de voies bus Création de 4 voies et pistes cyclables transformation de 1 à 3 voies (selon les variantes) au bénéfice des modes doux Selon les hypothèses LIGNE 1 Péribus Péribus Bas Chamiers Pont Cité Barris L’Arsault ISLE
  52. 52. Pourquoi des ponts et des contournements routiers ? Apaiser la circulation en la répartissant : moins d’asphyxie et de bouchons Variation des charges en 2020 si État du trafic sans les nouveaux on ne fait pas les 2 Ponts prévus ponts SCENARIO 1 (idem autres scénarios) : SCENARIO 1 (idem autres scénarios) : Pont Chamiers Maréchal Pont de l’Arsaut Juin Pont des Barris Pont sud Pont st Georges Trafic fluide augmentation diminution Trafic dense Trafic congestionné Trafic saturé
  53. 53. Pourquoi des ponts et des contournements routiers ? La voie du bas Chamiers : la desserte d’un quartier très enclavé
  54. 54. Pourquoi des ponts et des contournements routiers ? La pont de l’Arsault : une protection de l’hyper centre
  55. 55. Les coûts Surcoûts investissements moyens Ponts , contournements, 49 M€ carrefours
  56. 56. CONTOURNER ? PÉNÉTRER ?
  57. 57. Navette ferroviaire Les coûts ! supplémentaires 1 Coûts toutes maîtrises d’ouvrage confondues investissements fonctionnement (recettes déduites) /an en millions d'euros prestations mini maxi mini maxi fer Gares et matériel roulant 29,1 35,7 coût d'exploitation 11,66 13,6 (12 rames) signalisation Bus sites propres, matériel, 4,1 8,1 coût d'exploitation -0,04 -0,04 pôle central pôle gare restructuration espace 7,1 7,1 multimodal gare routes Ponts bas Chamiers et 39,5 58,4 l’Arsault, contournements, carrefours vélos pistes,bandes cyclables, 9,8 11,9 voies vertes Mobilité réduite Accessibilité voirie, arrêts 3,8 7,3 Transport en commun stationnement Parkings relais, 0,7 0,9 renforcement -0.43 -0.34 horodateurs contrôle, tarifs, … total 94,1 129,4 par an : 11,68 13,63
  58. 58. TER renforcé Les coûts ! supplémentaires 2 Coûts toutes maîtrises d’ouvrage confondues investissements fonctionnement (recettes déduites) /an en millions d'euros prestations mini maxi mini maxi fer Gares et matériel roulant, 13,2 15,8 coût d'exploitation 6,9 8,1 signalisation Bus sites propres, matériel, 5,2 9,7 coût d'exploitation 0,06 0,08 pôle central pôle gare restructuration espace 7,1 7,1 multimodal gare routes Ponts bas Chamiers et 39,5 58,4 l’Arsault, contournements, carrefours vélos pistes,bandes cyclables, 9,8 11,9 voies vertes Mobilité réduite Accessibilité voirie, arrêts 3,8 7,3 Transport en commun stationnement Parkings relais, 0,7 0,9 renforcement -0.21 -0.16 horodateurs contrôle, tarifs, … total 79,3 111,1 par an : 6.75 8,02
  59. 59. Bus renforcés Les coûts ! supplémentaires 3 Coûts toutes maîtrises d’ouvrage confondues investissements fonctionnement (recettes déduites) /an en millions d'euros prestations mini maxi mini maxi Bus sites propres, matériel, 6,4 11,3 coût d'exploitation 0,53 0,62 pôle central pôle gare restructuration espace 7,1 7,1 multimodal gare routes Ponts bas Chamiers et 39,5 58,4 l’Arsault, contournements, carrefours vélos pistes,bandes cyclables, 9,8 11,9 voies vertes Mobilité réduite Accessibilité voirie, arrêts 3,8 7,3 Transport en commun stationnement Parkings relais, 0,9 1,1 renforcement -0.43 -0.34 horodateurs contrôle, tarifs, … total 67,5 97,1 par an : 0,1 0,28
  60. 60. Partage de la rue Les coûts ! supplémentaires 4 Coûts toutes maîtrises d’ouvrage confondues investissements fonctionnement (recettes déduites) / an en millions d'euros prestations mini maxi mini maxi Bus sites propres, matériel, 4 7,9 coût d'exploitation -0,01 -0,01 pôle central pôle gare restructuration espace 7,1 7,1 multimodal gare routes Ponts bas Chamiers et 39,5 58,4 l’Arsault, contournements, carrefours vélos pistes,bandes cyclables, 9,8 11,9 voies vertes Mobilité réduite Accessibilité voirie, arrêts 3,8 7,3 Transport en commun stationnement Parkings relais, 0,4 0,5 renforcement -0,07 -0,05 horodateurs contrôle, tarifs, … total 64,6 93,1 par an : -0.08 -0,06
  61. 61. STATIONNEMENT & LIVRAISONS
  62. 62. Stationnement en centre ville La situation •Une offre importante •Mais congestion vers 16 heures (97% des places)
  63. 63. Stationnement en centre ville La situation 3220 places payantes dont Voie 1685 places en des s gare VH souterrain ugo tades juin Guéna TO UR NY St Front t cité wil son Pon Ch Bugeaud Francheville an zy cité St Ge Cité org admin es Po nt s ud
  64. 64. Stationnement en centre ville Les mesures préconisées 1° ) extension de la zone ) 1° extension de la zone payante payante Voie des s gare VH ugo tades juin Guéna TO UR NY St Front t cité wil son Pon Ch Bugeaud Francheville an zy cité St Ge Cité org admin es Po nt s ud
  65. 65. Stationnement en centre ville Les mesures préconisées 2° ) mise en place ) 2° mise en place tarification résidentielle tarification résidentielle Voie Zone parking des s gare payant VH ugo tades juin Guéna TO UR NY St Front t cité wil son Pon Ch Bugeaud Francheville an zy cité St Ge Cité org admin es Po nt s ud
  66. 66. Stationnement en centre ville Les mesures préconisées Voie 3° ) renforcement du contrôle ) 3° renforcement du contrôle Zone parking des s gare payant VH ugo tades juin Guéna TO UR NY St Front t cité wil son Pon Ch Bugeaud Francheville an zy cité St Ge Cité org admin es Po nt s ud
  67. 67. Stationnement en centre ville Les mesures préconisées 4° ) même tarif pour tous les ) 4° même tarif pour tous les Voie Parking fermés Parking fermés des s tades =
  68. 68. Stationnement Les mesures préconisées Et aussi :: Et aussi •incitations au covoiturage (créations d’aires de stationnement), • et à la réalisation de Plans de Déplacements d’Entreprises et d’Administration
  69. 69. Stationnement : le coût des mesures investissements Parkings relais, 0,9 M€ horodateurs
  70. 70. Transport de marchandises Le transit en ville Un trafic de transit poids lourds en infraction = nuisances, dangers Statistiques de police = 1 sur 5
  71. 71. Transport de marchandises Les mesures contre le transit en ville Renforcement de la signalisation : •d’interdiction •De jalonnement Renforcement du contrôle
  72. 72. Transport de marchandises Les livraisons en ville Simplification de la réglementation
  73. 73. ET L’URBANISME…
  74. 74. L’urbanisme : maîtriser l’étalement urbain Notre manière d’habiter aura des conséquences importantes… Sur la possibilité de desserte par les transports en commun • plus l’habitat est dense • plus c’est facile
  75. 75. L’urbanisme : maîtriser l’étalement urbain Sur le nombre de déplacements en voiture • plus l’habitat est étalé, • plus on prend la voiture
  76. 76. L’urbanisme : maîtriser l’étalement urbain Agir au niveau • des Plans locaux d’urbanisme • et du futur Schéma de cohérence territorial

×