Your SlideShare is downloading. ×
0
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation - ABBS PACA 22 mars 2011

1,759

Published on

Depuis quelques années, les archives entrent volontiers dans les centres de documentation. Elles viennent enrichir les fonds documentaires, compléter des collections ou contextualiser l’histoire des …

Depuis quelques années, les archives entrent volontiers dans les centres de documentation. Elles viennent enrichir les fonds documentaires, compléter des collections ou contextualiser l’histoire des institutions Les archives sonores ont leur propre spécificité et proposent de nouvelles formes d’accès et de valorisation en direction de différents publics. La conférence a pour objectif de sensibiliser les documentalistes à la gestion de ce type d’archives, en rappelant les différentes règles juridiques et techniques qui les régissent mais aussi – et surtout – leurs différentes utilisations et de leurs modes de valorisation.

Published in: Education
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,759
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
29
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide
  • L’histoire de l’enregistrement acoustique retient que la paternité de l’invention d’un procédé de captation/diffusion acoustique fût attribuée à Thomas Alva Edison pour son Phonographe (Machine à écrire les sons), bien que six mois auparavant, Charles Cros, un poète français passionné de technologie, ai déposé un pli sur une invention qu’il avait nommé Paléophone (voix du passé).  En considérant le fait que l’Académie des Sciences avait, près d’un siècle auparavant, confiée à Léon Scott de Martinville le projet d’une telle invention, il est normal de considérer ce qui suit : Charles Cros , a bel et bien été le premier à avoir inventé un procédé permettant d’enregistrer et de restituer une onde acoustique. Mais, il lui manquait les moyens financiers et industriels pour en assurer la fabrication et le développement. T.A. Edison , a su fabriquer un appareil semblable, et apporter la preuve de son bon fonctionnement. Il disposait des moyens financiers et techniques nécessaires pour le développement et l’industrialisation.
  • L'École de Chicago est un courant de pensée sociologique américain apparu au début du xxe siècle dans le département de sociologie de l'université de Chicago. Ce département, créé en 1892, est par ailleurs le premier département de sociologie au monde. La première école s'attache à étudier les relations interethniques et la délinquance dans les grandes  villes  aux  États-Unis . Celles-ci apparaissent alors comme une sorte de laboratoire social qui permet d'étudier les nombreuses transformations des milieux urbains.  Chicago  accueille de nombreux immigrants de l'étranger ainsi que du sud des États-Unis. Après les années 1940, arrive une deuxième génération de chercheurs. Ils se consacrent plus à l'étude des institutions et des milieux professionnels. Bien que ces sociologues aient utilisé de nombreuses méthodes quantitatives et qualitatives, historiques et biographiques, ils sont reconnus pour avoir introduit, en sociologie, une nouvelle méthode d'investigation, largement inspirée des méthodes ethnologiques, qu'est l'observation participante. Celle-ci leur permet de comprendre le sens que les acteurs sociaux donnent aux situations qu'ils vivent. Les principaux représentants de cette seconde école sont notamment Erving Goffman, Howard Becker, Anselm Strauss et Freidson.
  • Interassociation Archives Bibliothèques Documentation
  • L’utilisateur n’a pas à faire le tour de toutes les archives pour rechercher de l’information : il interroge le Portail du patrimoine oral et peut, si il veut aller plus loin interroger le catalogue spécialisé qui l’intéresse.
  • Transcript

    1. Valoriser les archives sonores dans un centre de documentation La source orale et son archivage en sciences humaines et sociales Véronique Ginouvès http://phonotheque.hypotheses.org
    2. Bref historique <ul><li>1877, en avril Charles Cros invente le Paléophone mais en novembre, Thomas Alva Edison invente le Phonograph </li></ul><ul><li>1888, Émile Berliner fabrique le gramophone </li></ul><ul><li>1934, BASF et AEG Telefunken produisent une bande magnétique plastique, le « Magnetophon » est lancé </li></ul><ul><li>1950 , sortie du premier magnétophone grand public </li></ul><ul><li>1964, Philips met au point la cassette compacte </li></ul><ul><li>1983, lancement du disque compact </li></ul><ul><li>1987 lancement du DAT </li></ul><ul><li>1992 , introduction du Minidisc (Sony) et du DCC (Philips) </li></ul><ul><li>À partir de 2000 généralisation des enregistreurs numériques et du système direct-to-disc . </li></ul>
    3. Des sites sur l’histoire des techniques de l’enregistrement http://signets.bnf.fr/html/categories/c_780enreg_hist.html http://www.collectionscanada.gc.ca/gramophone http://blog.formations-musique.com/interventions/roche-sur-yon-ecrans/roche-sur-yon-septembre-2007.html
    4. L’enquête orale en sociologie <ul><li>1920-1930 : L’Ecole de Chicago publie The Polish Peasant in Europe and America (5 vol.), par W. I. Thomas et F. Znianiecki </li></ul>
    5. L’enquête de terrain en sociologie p ar Howard Becker : Ne demandez jamais « Pourquoi ? » http://www.canal-u.tv/producteurs/canal_socio_universite_paul_verlaine_metz/dossier_programmes/trois_lecons_de_sociologie/trois_lecons_de_sociologie_1_sur_le_travail_de_terrain Canal socio
    6. L’enquête orale en histoire <ul><li>1970 Philippe JOUTARD lance un appel dans la revue L’histoire : « Historiens, à vos micros !    ». </li></ul><ul><li>1975  : des comités d’histoire sont créés dans certaines administrations et entreprises publiques. Le premier est consacré à l’histoire de la Sécurité Sociale, il est dirigé par Dominique Schnappers. </li></ul><ul><li>1979 Premier congrès de l’association internationale d'histoire orale en Angleterre </li></ul><ul><li>Revues : </li></ul><ul><li>Oral History depuis 1971 (Grande-Bretagne ) </li></ul><ul><li>Historia antropologia y fuentes orales depuis 1989 ( Espagne) </li></ul><ul><li>Fonti orali, 1981-1987 ( Italie) </li></ul>
    7. L’enquête enregistrée en ethnologie <ul><li>1900 : En France, la Société d’anthropologie de Paris enregistre différentes ethnies réunies pour l’Exposition universelle où se tient le 4ème congrès international des traditions populaires. Léon Azoulay y présente une communication sous le titre : Ressources que les traditions populaires peuvent tirer de l’emploi du phonographe. </li></ul>
    8. L’ethnolinguistique <ul><li>1911 création des Archives de la parole à l’initiative de Ferdinand Brunot (historien de la langue française) et d’Emile Pathé (industriel). L’objectif est d’enregistrer et de conserver des témoignages oraux de la langue parlée pour les générations futures. </li></ul><ul><li>1911 et 1916 : premiers enregistrements sur cylindre d’Ischi, indien Yahi de Californie du Nord par Alfred L. Kroeber et T.T. Waterman et Edward Sapir. </li></ul><ul><li>1939 : création d’un nouvel Atlas linguistique développé par Albert Dauzat </li></ul>
    9. L’ethnomusicologie <ul><li>1932 Une phonothèque est crée au sein du département d’organologie musicale du Musée d’ethnographie du Trocadéro, dans le département d’organologie musicale dirigé par André Schaeffner. </li></ul><ul><li>En 1934 Claudie Marcel Dubois en prendra la direction. </li></ul><ul><li>1932 Philippe Stern crée une section musicale consacrée à l’Asie au Musée Guimet. </li></ul>
    10. Création de départements sonores dans les musées d’ethnologie <ul><li>Création du Musée de l’homme , successeur du Musée d’ethnographie du Trocadéro avec le département d’organologie musicale ; </li></ul><ul><li>http://users.info.unicaen.fr/~marc/ethnomus/archives/index.html </li></ul><ul><li>Création du Musée National des Arts et Traditions Populaires (MNATP) avec un Office de documentation folklorique . Les premières missions d’enregistrement commencent dès 1939 avec Claudie Marcel-Dubois qui a créé un service d’ethnographie musicale </li></ul>
    11. Les collectes ethnomusicologiques dans les associations <ul><li>1972 Dastum (en breton « Recueillir ») est créée en 1972. Aujourd’hui, l’association est riche de 80 000 documents sonores dont plus de 7000 heures sont numérisées http://www.dastum.com </li></ul><ul><li>1981 création d’un Bureau des musiques traditionnelles au sein du Ministère de la culture ; </li></ul><ul><li>1985 création de la Fédération des associations de musiques et danses traditionnelles (FAMDT) ; </li></ul><ul><li>1990 des « Centre des musiques et danses traditionnelles en région » sont institués dans sept régions, il y en a 12 aujourd’hui. </li></ul><ul><li>2010 lancement du catalogue collectif « Portail du patrimoine oral » avec plus de 85 000 notices : http://www.portaildupatrimoineoral.org </li></ul>
    12. Missions de la Phonothèque <ul><li>Collecte </li></ul><ul><li>Conservation – Numérisation </li></ul><ul><li>Analyse </li></ul><ul><li>Consultation - Valorisation </li></ul>
    13. La collecte ou le dépôt <ul><li>Le dépôt légal du son édité ou radiodiffusé </li></ul><ul><li>Le dépôt de la source inédite </li></ul>
    14. Le dépôt légal des documents sonores <ul><li>Loi du 19 mai 1925 - Création du dépôt légal des phonogrammes (ainsi que celui des œuvres cinématographiques et photographiques) reçus à la Phonothèque nationale à partir de 1938. </li></ul><ul><li>1975 , la Phonothèque nationale reçoit également les vidéogrammes et les documents multimédias. </li></ul><ul><li>1977 , la Phonothèque nationale est rattaché à la Bibliothèque Nationale et devient en </li></ul><ul><li>1994 le département de l’Audiovisuel au sein de la Bibliothèque nationale de France. </li></ul>
    15. Interroger le dépôt légal audiovisuel de la BnF : http://www.bnf.fr Interroger les fonds sonores inédits de la BnF http://gallica.bnf.fr/
    16. Le dépôt légal de l’audiovisuel <ul><li>Loi du 20 juin 1992 - Répartition du dépôt légal de l'audiovisuel entre trois institutions : </li></ul><ul><li>les films sur support photochimique au Centre national de la Cinématographie (CNC), </li></ul><ul><li>les productions de la radio et de la télévision publique à l'Institut national de l’Audiovisuel (INA), </li></ul><ul><li>les phonogrammes , vidéogrammes et multimédias , multi supports et mono-supports à la Bibliothèque nationale de France. </li></ul>
    17. La collecte du document sonore inédit <ul><li>Collecter, c’est choisir, sélectionner et trier </li></ul><ul><li>notion de source scientifique </li></ul><ul><li>notion de collection </li></ul><ul><li>notion de droit  </li></ul>
    18. Définition d’un phonogramme inédit <ul><li>Il s'agit d'un enregistrement unique : s'il a été copié, ce n'est pas dans un but commercial, aucun standard n'a été établi ; </li></ul><ul><li>Il est fixé sur des supports variés : cylindres, cassette, bandes analogiques ou numériques, minidisc, disque dur, carte flash... ; </li></ul><ul><li>Les principaux éléments d'information sont ceux que l'enquêteur a bien voulu indiquer, en général de façon manuscrite, sur l'emballage de la boîte ou sur le boîtier et sur les fiches de collecte, par le nommage de fichier. </li></ul>
    19. Charte de qualité d’un enregistrement de terrain <ul><li>Le signalement : </li></ul><ul><li>Fiche enquête : lieu et date de l’enquête, préparation, langue utilisée, document accompagnant l’enregistrement </li></ul><ul><li>Fiche informateur : nom, prénom, sexe, date et lieu de naissance, profession, langue maternelle, relation avec l’informateur. </li></ul><ul><li>Fiche enregistrement : séquences. </li></ul><ul><li>L’enregistrement audio : microphone et format utilisé. </li></ul>
    20. Le droit d’auteur et l’enregistrement sonore <ul><ul><li>Loi n°57-298 du 11 mars 1957 complétée par la loi n°85-660 du 3 juillet 1985 sur la propriété littéraire et artistique : </li></ul></ul><ul><li> Le témoignage oral bénéficie du droit s’il y a clairement constitution d’une « oeuvre de l’esprit » (article 3) ; </li></ul><ul><li>La qualité d’auteur appartient au témoin (propriétaire de ses dires) </li></ul><ul><li>L’enquêteur qui procède à l’enregistrement a le statut de producteur soit « la personne physique et morale qui prend l’initiative et la responsabilité de la réalisation de l’oeuvre » (article 17). </li></ul>
    21. Le droit moral dans l’enregistrement sonore <ul><li>L’article 32 institue : </li></ul><ul><li>- Le droit de repentir et le droit de retrait ; </li></ul><ul><li>- Le signalement de l’auteur obligatoire ; </li></ul><ul><li>- Le fait que l’auteur puisse s’opposer à toute dénaturation ou modification de son œuvre ; </li></ul><ul><li>Seul l’auteur peut choisir ou non de divulguer une oeuvre : il détermine le procédé de divulgation et fixe les conditions de celle-ci (article 19) et ce droit est illimité (article 6). </li></ul>
    22. Le droit patrimonial dans l’enregistrement sonore <ul><li> « L’auteur jouit sa vie durant du droit exclusif d’exploiter son oeuvre et d’en tirer un profit pécuniaire » (article 21) ; </li></ul><ul><li> En aucun cas la propriété matérielle d’une oeuvre ne peut entraîner l’acquisition des droits d’auteur (article 29) ; </li></ul><ul><li> Un auteur peut céder ses droits de reproduction : (article 30) ; </li></ul><ul><li> La reproduction est soumise à l’autorisation de l’auteur, cas par cas, pour un objet et un usage précis (article 19). </li></ul>
    23. La protection de la vie privée dans l’enregistrement sonore <ul><li>La loi du 17 juillet 1970 assure le droit de chacun à son image et à sa parole, elle interdit la fixation des propos et de l’image d’une personne se trouvant dans un lieu privé sans son accord. L’informateur a donc un droit de contrôle sur l’utilisation du témoignage. </li></ul><ul><li>Article 9 du Code civil : « Chacun à droit au respect de sa vie privée ». </li></ul>
    24. Un droit moral inaliénable <ul><li>Article 27 de la Déclaration universelle des Droits de l’Homme : « Chacun a droit à la protection de ses intérêts moraux et matériels découlant de toute production scientifique, littéraire ou artistique dont il est l’auteur . ». </li></ul>
    25. Typologie des « œuvres » suivant l' article L.112-2 du Code de la propriété intellectuelle <ul><li>Sont protégeables par les droits d'auteurs comme « œuvres de l'esprit » … </li></ul><ul><li>1° Les conférences, allocutions, sermons, plaidoiries et autres oeuvres de même nature ; </li></ul><ul><li>2° Les oeuvres dramatiques ou dramatico-musicales ; </li></ul><ul><li>3° Les oeuvres chorégraphiques, les numéros et tours de cirque, les pantomimes , dont la mise en oeuvre est fixée par écrit ou autrement ; </li></ul><ul><li>4° Les compositions musicales avec ou sans paroles ; </li></ul><ul><li>5° Les oeuvres cinématographiques et autres oeuvres consistant dans des séquences animées d'images, sonorisées ou non, dénommées ensemble oeuvres audiovisuelles . </li></ul>
    26. Les contrats d’autorisation <ul><li>Le recours au contrat est indispensable. </li></ul><ul><li>Ce contrat devra contient les dispositions relatives au transfert des droits d’auteur. </li></ul><ul><li>Il énumère toutes les utilisations, concrètes ou virtuelles, que le centre détenteur entend se réserver des enregistrements ou des photographies collectés. </li></ul><ul><li>Contrats en ligne : </li></ul><ul><li>http://imageson.org/document176.html </li></ul>
    27. Conservation et numérisation des données <ul><li>Objectifs de la numérisation : </li></ul><ul><li>Assurer une sauvegarde optimale et une conservation pérenne des archives sonores ; </li></ul><ul><li>Permettre aux chercheurs de mettre en forme leurs archives sonores en vue d'une édition ; </li></ul><ul><li>Développer les capacités de consultation des archives sonores par l’utilisation des nouvelles technologies tout en améliorant les coûts de mise à disposition de l’information. </li></ul>
    28. La reproduction d’un document sonore et sa diffusion <ul><li>Seules sont autorisées les représentations privées et gratuites effectuées dans le « cercle de famille » et les « reproductions strictement réservées à l’usage privé de la personne qui les réalise et non destinées à une utilisation collective ». </li></ul>
    29. Loi Hadopi : modifications du code de la propriété intellectuelle <ul><li>La loi Hadopi «création et internet» votée définitivement le 13 mai 2009, permet aux bibliothèques publiques, musées et services d’archives de communiquer au public, sans autorisation préalable, les copies des documents numérisés par leurs soins, à des fins de conservation ou pour préserver les conditions de leur consultation. Cette communication peut se faire sur place et sur des terminaux dédiés, à des fins de recherche ou d’études privées par des particuliers. </li></ul><ul><li>L’amendement rédigé par l’IABD visait à corriger les lacunes de la loi du 1er août 2006 sur le droit d’auteur et les droits voisins dans la société de l’information (Dadvsi) qui donnait aux bibliothèques le droit de numériser des documents à des fins de conservation ou de préservation de leur état de consultation, mais pas de les communiquer au public. </li></ul>
    30. Modifications de l’article L. 122-5-8 Code de la propriété intellectuelle <ul><li>(Lorsque l’oeuvre a été divulguée, l’auteur ne peut interdire)  la reproduction d’une oeuvre et sa représentation effectuées à des fins de conservation ou destinées à préserver les conditions de sa consultation à des fins de recherche ou d’études privées par des particuliers, dans les locaux de l’établissement et sur des terminaux dédiés,  par des bibliothèques, musées ou par des services d’archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial. </li></ul>
    31. Modification de l’article L. 211-3-7 Code de la propriété intellectuelle <ul><li>(Les bénéficiaires des droits ouverts au présent titre ne peuvent interdire) les actes de reproduction et de représentation  d’une interprétation, d’un phonogramme, d’un vidéogramme ou d’un programme réalisés à des fins de conservation ou destinés à préserver les conditions de sa consultation,  à des fins de recherche ou d’études privées par des particuliers, dans les locaux de l’établissement et sur des terminaux dédiés , effectués par des bibliothèques accessibles au public, par des musées ou par des services d’archives, sous réserve que ceux-ci ne recherchent aucun avantage économique ou commercial. </li></ul>
    32. Le stockage des supports <ul><li>A l’abri de la lumière les cassettes (analogiques et DAT), cédés et Minidics doivent être rangées dans leurs boîtes (rembobinées complètement pour les bandes) </li></ul><ul><li>Pas d’utilisation d’équipements électriques de grande puissance à l’intérieur des zones de stockage afin de pas créer de champs magnétiques </li></ul><ul><li>Humidité relative pour les supports analogiques : inférieure à 40% on aura des risques de durcissement du support et de déformation du ruban, supérieure à 50% elle accélère les réactions chimiques de décomposition des supports polyester, favorise le développe des moisissures et décompose les adhésifs </li></ul><ul><li>Température conseillée : 20° (+ ou – 3%). Eviter principalement les brusques variations. </li></ul>
    33. Sur la conservation numérique du patrimoine documentaire http://www.culture.gouv.fr/culture/conservation/dswmedia/fr/index.html
    34. Analyse documentaire de l’enquête orale <ul><li>Pour les enregistrements de terrain, l’ unité documentaire à traiter est celle de l’enquête : &quot; qui s'ouvre et se ferme sur les poignées de mains échangées avec les informateurs &quot; . </li></ul><ul><li>Le support ne correspond pas toujours à cette unité . </li></ul>
    35. Cataloguer les archives sonores
    36. Catalogage et bases de données <ul><li>Tous les centres liés à la FAMDT travaillent de façon indépendante mais utilisent le même outil d’analyse : les notices documentaires sont homogènes. </li></ul>
    37. Le protocole OAI PMH = un outil pour faire parler entre eux les catalogues documentaires Open access initiative - protocole for metadata hardvesting Mouvement des archives ouverte - protocole de moissonnage des métadonnées
    38. Le mouvement des archives ouvertes <ul><li>Né de la nécessité de faire communiquer entre elles les bases d’archives (les rendre interopérables ). </li></ul><ul><li>Convention de Santa Fé en 1999 </li></ul><ul><ul><li>Le libre accès aux résultats de la recherche devient un postulat ; </li></ul></ul><ul><ul><li>De nombreux pays et institutions adhèrent formellement à ce principe. </li></ul></ul>
    39. Les bibliothèques sont là pour faciliter l’accès à l’information Les motivations pour la création de ce mouvement Les bibliothèques, comme les institutions, sont là pour garantir l’accès à l’information Source : Herbert Van de Sompel , Los Alamos National Laboratory – Research Library Perspective locale Perspective globale
    40. Le protocole OAI-PMH <ul><li>L’ Open Archive Initiative Protocol for Metadata Harvesting ( OAI-PMH ) permet d’échanger des métadonnées entre services. Il est basé sur les standards du Web. </li></ul><ul><li>Rendu public en 2001, il définit des protocoles de structuration et d’interrogation communs pour l’interopérabilité. </li></ul>A lire pour en savoir plus : http://phonotheque.hypotheses.org/tag/oai-pmh
    41. Portail du patrimoine oral Requêtes Réponses Le “moissonnage” des données Métadonnées des catalogues avec le lien aux documents primaires Bases de données sur le patrimoine oral
    42. Portail du patrimoine oral : Intérêt du protocole OAI-PMH <ul><li>Faciliter l’échange et le partage de données entre les différents centres d’archives sonores mais aussi avec des bases de données hétérogènes (son édité, texte ou image) sur des domaines proches. </li></ul><ul><li>Sortir de l’enfouissement du Web des documents difficilement repérables et valoriser les ressources numérisées. </li></ul>
    43. Portail du patrimoine oral : Intérêt du protocole OAI-PMH <ul><li>Centraliser les informations et fournir un accès unique pour les recherches tout en conservant l’identité de chaque catalogue. </li></ul><ul><li>Valoriser le document sonore inédit en permettant que les catalogues de phonothèques soient disponibles dans dans des bases de données internationales. </li></ul>
    44. La phonothèque de la MMSH en quelques chiffres http://phonotheque.mmsh.univ-aix.fr <ul><li>5000 heures de son inédit dont </li></ul><ul><li>3200 heures numérisées </li></ul><ul><li>1000 heures de son en ligne </li></ul><ul><li>600 heures de son radiodiffusé </li></ul><ul><li>1500 disques commerciaux </li></ul>
    45. Contacts <ul><li>Le blog : http://phonotheque.hypotheses.org </li></ul><ul><li>L’association des détenteurs de documents sonores et audiovisuels : http://afas.revues.org </li></ul><ul><li>Le portail du patrimoine oral : http://www.portaildupatrimoineoral.org </li></ul><ul><li>Liste de discussion : </li></ul><ul><li>[email_address] </li></ul><ul><li>Courriel : ginouves[@]mmsh.univ-aix.fr </li></ul>
    46. Merci de votre écoute ! Belles expériences sonores…
    47. Crédits <ul><li>Boîtes de conserve : http://t3.gstatic.com/images?q=tbn:ANd9GcRWuib_EvSUFYeYa--XpymNDA3hS8ibsrX5snFPYro76gf2F-LfCw&t=1 </li></ul><ul><li>Le temps des moissons http://www.flickr.com/photos/29219686@N07/3711353233/ </li></ul><ul><li>Opname van een hoorspel / Recording a radio play. Spaarnestad Photo, SFA006001181. Nationaal archief (pas de restriction de droit connue) http://www.flickr.com/photos/nationaalarchief/3281460444/ </li></ul><ul><li>Extraits sonores : </li></ul><ul><li>N°167, enquête de Jean-Pierre Belmon, 1984, Evocation des temps anciens aux Saintes-Maries-de-la-Mer </li></ul><ul><li>N° 2929, enquête de Jean-Pierre Francis Agostini, 2008, Un agriculteur retraité témoigne à propos de la vie dans le hameau de Libre en Vallée de Roya des années 1930 à nos jours </li></ul><ul><li>N°527, enquête de Jean-Noël Pelen, 1994, La cueillette des olives </li></ul><ul><li>N°3200, enquête d’Olivier Féraud, 2008, Série d'appels aux poissons d'un marchand en dialecte de Puozzoli à Naples </li></ul><ul><li>N°1826, enquête de Jean Mascaux, 1959, Chants et témoignages des lavandiers espagnols au Revest-du-Bion à la fin des années cinquante </li></ul><ul><li>N°3067, enquête de Marceau Gast, 1974, Un adolescent chante un chant d'amour, dans la région de Sadah au nord du Yémen. </li></ul>

    ×