Doctorat sciences - Libre accès et archives ouvertes

2,889 views
2,682 views

Published on

Support de formation (1h30-2h) à destination des doctorants, chercheurs et enseignants-chercheurs et personnels de l'UPMC

Published in: Education, Technology, Business
3 Comments
2 Likes
Statistics
Notes

Doctorat sciences - Libre accès et archives ouvertes

  1. 1. Le libre accès : pourquoi et comment? Doctorants Dernière mise à jour : 26/10/2015 - Auteur : Frédérique Flamerie
  2. 2. Programme
  3. 3. Programme 1. Pourquoi le libre accès? 2. Les 2 voies du libre accès › Green et gold › Gold open access › Green open acces 3. Contribuer au libre accès : HAL-UPMC › HAL à l’UPMC › Les services HAL : collection et page chercheur 4. Trouver des publications en libre accès
  4. 4. 1. Pourquoi le libre accès? https://www.youtube.com/watch?v=L5rVH1KGBCY
  5. 5. Coût de la documentation@ pour l’UPMC + de 2 000 000 €/an Pour la France : env. 100 000 000€/an Pourquoi le libre accès?
  6. 6. 4 éditeurs en position dominante, dont la marge bénéficiaire oscille entre 30 et 40% Nb : sont considérés les dpts « édition scientifique » des groupes Chiffre d’affaires Nombre de revues publiées Elsevier 2126 M£ (2013) + de 2000 dont 1600 indexées dans le Web of Science Springer 600 M€ (2011) + de 2000 dont 1469 indexées dans le Web of Science Wiley-Blackwell 804,7 M€ (2011) + de 1500 dont 1156 indexées dans le Web of Science Informa (Taylor & Francis et Routledge) 367 M£ (2013) + de 1600 dont 748 indexées dans le Web of Science Sources : Libre accès à l’information scientifique et technique, Les grands éditeurs scientifiques développent rapidement leurs catalogues de revues en Gold « Open Access », 19/12/2012 The Imaginary Journal of Poetic Economics Pourquoi le libre accès?
  7. 7. Avis du Comité d’éthique au CNRS sur le libre accès aux publications scientifiques (« open access ») du 29 juin 2012, p. 4. Disponible sur : http://www.cnrs.fr/comets/IMG/pdf/007- avis-oa-120629.pdf « Le transfert du droit de l’auteur par abandon total de ses droits patrimoniaux au profit des maisons d’édition bloque la réutilisation automatique de ses œuvres sur d’autres supports ou dans de futures compilations et notamment le droit pour l'auteur de pouvoir réutiliser partiellement le matériau qu'il a soumis (utilisation des figures par exemple), et le droit de pouvoir déposer le texte complet sur une archive ouverte, qu'elle soit disciplinaire, institutionnelle ou nationale. » Pourquoi le libre accès?
  8. 8. Jonathan A. Eisen « And this is when I experienced the horror of closed- access publishing. For unlike my colleagues at major research universities that have subscriptions to all journals, I worked at a 300-person nonprofit research institute with a small library. So there I was - a scientist and a taxpayer - desperate to read the results of work that I helped pay for and work that might give me more knowledge than possessed by our doctors. And yet either I could not get the papers or I had to pay to read them without knowing if they would be helpful. » Eisen, J. A. PLoS Biology 2.0. PLoS Biol 6, e48 (2008) Pourquoi le libre accès?
  9. 9. Auteur:ElectronicInformationforLibraries-CC Par « accès libre » à cette littérature, nous entendons sa mise à disposition gratuite sur l’Internet public, permettant à tout un chacun de lire, télécharger, copier, transmettre, imprimer, chercher ou faire un lien vers le texte intégral de ces articles, les disséquer pour les indexer, s’en servir de données pour un logiciel, ou s’en servir à toute autre fin légale, sans barrière financière, légale ou technique autre que celles indissociables de l’accès et l’utilisation d’Internet. Texte complet en français sur Libre accès à l’information scientifique (INIST) Pourquoi le libre accès?
  10. 10. 2. Les 2 voies du libre accès
  11. 11. Les 2 voies du libre accès •Les chiffres qui montrent notre politique en action ‣ Un chiffre ‣ Un autre chiffre Green open access = archives ouvertes Publications déposées et archivées sur des serveurs tiers Différents types de publication, à différents stades de publication Gold open access = revues en libre accès Différents modèles économiques : APC, barrière flottante, financement public, etc. Les 2 voies du libre accès
  12. 12. 2011 HAL-UPMC 1991 xxx.lanl.gov qui deviendra arXiv 1997 CogPrints 2000 Création du CCSD (CNRS) 2008 Loi NIH (Etats- unis) 1998 Cyberthèses (Lyon II) 2001 HAL TEL 2005 ARCHIMER HAL-INRIA HAL-INSERM 1999 Open Archives Initiative 2000 PubMed Central 2001 PLoS Copernicus 2013 CCSD = unité mixte Monde Les 2 voies du libre accès France 2013 Obligation de dépôt INRIA 1999 revues.org 2003 DOAJ 1993 Serveur de preprints du CERN 2013 Loi Allemagne Politique FNS (Suisse) Politique FRS (Belgique) 2014 Episciences.org 2012 Politique RCUK (Royaume-Uni) 2002 BOAI Par:StevenDePolo-CC-BY-source:Flickr
  13. 13. Gold open access : la voie dorée
  14. 14. Developing an Effective Market for Open Access Article Processing Charges - Bo-Christer Björk and David Solomon - CC-BY Gold open access
  15. 15.  Modèle hybride Dans une revue sur abonnement, l’article peut être en lecture gratuite, moyennant le paiement d’un supplément (Lancet : 5000$)… … le coût des abonnements est-il diminué pour autant (double dipping)? - voir ici … les articles sont-ils bien en libre accès? - voir là Ex : ACS AuthorChoice, Sponsorship Option (Elsevier), Online Open (Wiley- Blackwell)  Les articles en lecture gratuite Articles des prix Nobel dans Cell  Les revues « prédateurs » La liste de Jeffrey Beall, bibliothécaire à l’Université de Colorado : Potential, possible, or probable predatory scholarly open- access publishers Les faux amis et les vrais ennemis
  16. 16. Financeurs de la recherche Wellcome Trust Union européenne • Horizon 2020 • FP7 Qui paie? Ex. Royaume-Uni, voir : Pinfield S. The Cost of Gold Open Access: A Case Study of the UK [En ligne]. 12 octobre 2015. Disponible sur : < http://jao2015.sciencesconf.org/conference/jao2015/pages/Couperin_Paris_201510.pdf > Matthews D. « Open access fees hike universities’ journal bills ». In : Times Higher Education, 2015. Disponible sur : < https://www.timeshighereducation.com/news/open- access-fees-hike-universities-journal-bills >
  17. 17. Qui paie? Source : Wellcome Trust. The Reckoning: An Analysis of Wellcome Trust Open Access Spend 2013-14 [En ligne]. Wellcome Trust Blog. Disponible sur : < http://blog.wellcome.ac.uk/2015/03/03/the-reckoning-an-analysis-of- wellcome-trust-open-access-spend-2013-14/ > The second key finding is that the average APC levied by hybrid journals is 64% higher than the average APC charged by a fully OA title. This higher average fee is despite the fact that hybrid journals also enjoy a revenue stream from subscriptions.
  18. 18. Qui paie? Source : Dutch boycott of Elsevier – a game changer? | Unlocking Research [En ligne]. Disponible sur : < https://unlockingresearch.blog.lib.cam.ac.uk/?p=192 > Elsevier is the world’s largest academic publisher. According to their Annual Report the 2014 STM revenue was £2,048 million, with an operating profit of £762 million. This is a profit margin of 37%. That means if we pay an Article Processing Charge of $3000 then $1,170 of that (taxpayers’) money goes directly to the shareholders of Elsevier. The numbers involved in this space are staggering. The Wellcome Trust stated in their report on 3 March 2015 The Reckoning: An Analysis of Wellcome Trust Open Access Spend 2013 – 14: ‘The two traditional, subscription-based publishers (Elsevier and Wiley) represent some 40% of our total APC spend’. And the RCUK has had similar results, as described in a Times Higher Education article on 16 April 2015 Publishers share £10m in APC payments: “Publishers Elsevier and Wiley have each received about £2 million in article processing charges from 55 institutions as a result of RCUK’s open access policy”.
  19. 19. Le juste prix? Source : Van Noorden R. « Open access: The true cost of science publishing ». Nature. 27 mars 2013. Vol. 495, n°7442, p. 426-429. Disponible sur : < http://dx.doi.org/10.1038/495426a >
  20. 20. Source : Theo A. « Gold Open Access : Counting the Costs ». Ariadne. 3 décembre 2012. Disponible sur : < http://www.ariadne.ac.uk/print/issue70/andrew > Voir aussi sur le site de l’Australian Open Access Support Group : • Paying for Publication • Cost of hybrid Le juste prix?
  21. 21. Par hamed masoumi - Source : Flick’r Perspectives
  22. 22. Perspectives « Si nous voulons que tout reste tel que c’est, il faut que tout change.» Le Guépard, Giuseppe Tomasi di Lampedusa, trad. Jean-Paul Manganaro
  23. 23. Developing an Effective Market for Open Access Article Processing Charges - Bo-Christer Björk and David Solomon - CC-BY Perspectives
  24. 24. Perspectives Source : Kassab S. Perceptions de l’Open Access par les marchés financiers [En ligne]. 12 octobre 2015. Disponible sur : <http://jao2015.sciencesconf.org/conference/jao2015/pages/Presentation_Sami_Kassab_12_Octobre_2015.pdf >
  25. 25. Perspectives Source : Kassab S. Perceptions de l’Open Access par les marchés financiers [En ligne]. 12 octobre 2015. Disponible sur : <http://jao2015.sciencesconf.org/conference/jao2015/pages/Presentation_Sami_Kassab_12_Octobre_2015.pdf >
  26. 26. Perspectives “The rise of Open Access appears to inflict little or no damage on the leading subscription publishers. • Subscription publishing appears in good health. • The threat posed by OA seems to recede. • OA funding may in fact be adding to the profits of STM.” Source : Aspesi C., Luong H. Reed Elsevier: Goodbye to Berlin - The Fading Threat of Open Access (Upgrade to Market-Perform) [En ligne]. 24 septembre 2014. Disponible sur : < http://www.richardpoynder.co.uk/Aspesi.pdf > (consulté le 27 octobre 2015)
  27. 27. http://www.leru.org/files/general/LERU%20Statement%20Moving% 20Forwards%20on%20Open%20Access(1).pdf Perspectives
  28. 28. Green open access : la voie verte
  29. 29.  Auto-archivage  Dépôt sans retrait → Garantie scientifique → Possibilité de déposer des versions successives  Modération de base ≠ peer review  Respect des droits d’auteur et d’éditeur  Tous types de publication Dans HAL : de niveau scientifique recherche (pas de thèse d’exercice)  A différents stades de publication → Preprints = version auteur avant peer review → Postprints = version auteur après peer review → Publications = PDF éditeur → Documents non publiés Les archives ouvertes
  30. 30. Le postprint Manuscrit auteur de la version définitive de l’article accepté pour publication, avec les modifications apportées par le comité de lecture, mais sans la mise en forme de l’éditeur ≠ épreuves
  31. 31. La position des éditeurs http://www.oaspectrum.org http://www.sherpa.ac.uk/romeo/index.php
  32. 32. Les amis? http://repositories.webometrics.info/en/top_portals
  33. 33. ResearchGate, Academia et Mendeley Dans cette édition, ces trois services sont classés sous la rubrique « Portails ». Ce n’est pas une situation courante, mais les auteurs déposent parfois leurs articles sur ces sites au lieu de les déposer dans leur archive institutionnelle. La valeur ajoutée limitée apportée par la génération actuelle des logiciels d’archives ouvertes et l’incapacité des bibliothécaires et des webmestres de ces archives à améliorer leurs options de créations de profil et de personnalisation conduisent à cette malheureuse tendance émergente. Nous montrons donc la bonne performance de ces « compétiteurs » afin de susciter une plus grande prise de conscience : il est absolument nécessaire d’améliorer les archives ouvertes avec une forte orientation vers l’utilisateur final (les auteurs ). Traduction de : Consejo Superior de Investigaciones Científicas (CSIC) C. L. « Corrected July 2015: New edition description. » In : Ranking Web of Repositories [En ligne]. Disponible sur : < http://repositories.webometrics.info/en/node/29 > (consulté le 1 septembre 2015). Les amis?
  34. 34. Les amis? • Conditions de réutilisation des données téléchargées imprécises • Démarche individuelle • Société commerciale : for profit • Les articles sont en accès libre sans formalités • Démarche pour l’intérêt général • Etablissement public : non profit • HAL : archivage pérenne des articles déposés Post sur ResearchGate : Does ResearchGate's promotion of user/author 'self-archiving' help or harm the cause of open access publishing? Diffuser ses articles par le biais d’un réseau social Déposer ses articles dans une archive ouverte ResearchGate propose désormais des liens vers des sites tiers : il détecte automatiquement le texte intégral déposé dans HAL et permet d’y accéder depuis RG →
  35. 35. Déposer des données? https://www.timeshighereducation.com/news/papers-retracted-after-authors-used- unauthorised-data-from-junior-researchers https://zenodo.org/
  36. 36. 3. HAL à L’UPMC
  37. 37. HAL : 2 idées fausses Dans HAL, on trouve n’importe quoi Personne ne connaît HAL en dehors de la France (et encore)
  38. 38. HAL et HAL-UPMC Parsperedenn-Source:Flick’r HAL-UPMC = Ensemble des dépôts dans HAL dont au moins l’un des auteurs est affilié à un labo UPMC, quel que soit le portail de dépôt utilisé (HAL-Inserm, HAL générique, TEL, etc.)
  39. 39. halupmc@upmc.fr Support BUPMC • Vérification des dépôts • Réponse à vos questions sur le libre accès • Veille sur les publications UPMC et « message HAL » aux auteurs • Dépôt des articles en texte intégral
  40. 40. Administration du portail HAL-UPMC • Création et paramétrage des collections • Gestion des utilisateurs • Gestion des référentiels http://aurehal.archives-ouvertes.fr/ › Structures de recherche › « Formes auteurs » • Modification des métadonnées de tous les dépôts du portail halupmc@upmc.fr
  41. 41. Les structures de recherche dans HAL Institution Laboratoire Département Equipe
  42. 42. Un dépôt dans HAL
  43. 43. Source : Flick’r – Sam Hames Les services HAL : les collections
  44. 44. Pourquoi une collection? Collection dans HAL = • corpus d’articles répondant à un (ou des) critère(s), par ex. code(s) UMR, ou requête multi- critères ; • auquel on peut ajouter des articles manuellement ; • peut être gérée par un utilisateur. 1 collection a été créée pour chacun des laboratoires actuels de l’UPMC
  45. 45. http://hal.upmc.fr/LISE Une interface personnalisable
  46. 46. Des statistiques sur les dépôts
  47. 47. Réutilisation dans un site tiers Alimentation automatique de la page « Publications » d’un site web
  48. 48. Outils développés par les utilisateurs page Bibliopedia
  49. 49. Par : Dennis Skley - BY-ND – Source : Flick’r Les services HAL : la page chercheur
  50. 50. Pourquoi une page chercheur dans HAL? Page chercheur dans HAL = • page web personnalisable, • alimentée automatiquement par les dépôts faits dans HAL, • dynamique, • connectable avec vos autres identifiants : ORCID, ResearcherID, arXiv, IdRef, Twitter, Facebook, Google, LinkedIn + lien vers un blog.
  51. 51. Autres nouveautés de Mon espace • Mes partages de propriété Plusieurs utilisateurs peuvent être propriétaires d’un dépôt : modifier les métadonnées + déposer nouvelle version • Mes documents sur l’espace FTP L’espace FTP permet de transférer des fichiers de grande taille (>100Mo) • Mes recherches • Ma bibliothèque 2 étapes
  52. 52. Voir les documents associés et les sélectionner Mon IdHAL IdHAL proposé = prénom+nom Non modifiable une fois créé
  53. 53. Personnaliser la page Mon CV/Mes publications
  54. 54. Mon CV/Mes publications Modifier l’ordre d’affichage Exemples : Julien Sarrazin, Abderrezak Rachedi, Philippe Gambette
  55. 55. 4. Trouver des publications en libre accès
  56. 56. 4.1 Les moteurs de recherche Auteur : Duncan Hull CC-BY - Source : Flickr
  57. 57. Indexe le web scientifique (y compris pages personnelles de chercheurs) Google Scholar couverture réelle inconnue http://scholar.google.com En savoir + sur l’invention de Google Scholar ici
  58. 58. afficher toutes les versions disponibles en ligne export de la référence au format BibTeX ou RIS [à paramétrer] Google Scholar lien vers le texte intégraltexte intégral accessible par l’UPMC : lien vers le menu SFX [à paramétrer] En savoir + : support de formation Google Scholar BUPMC
  59. 59. Google Scholar All n versions archive ouverte Version postée sur academia.edu n’apparaît pas Source : Mounce, Ross. « Easy steps towards open scholarship ». Ross Mounce. Consulté le 23 septembre 2014. http://rossmounce.co.uk/2013/05/20/easy-steps-towards-open- scholarship/. site personnel?
  60. 60. BASE - Bielefeld Academic Search Engine archive ouverte http://www.base-search.net • Indexe des archives ouvertes et des revues en libre accès - indexe les métadonnées et non le texte intégral • Liste des sources avec indication du taux de documents en libre accès (quand possible)
  61. 61. BASE - Bielefeld Academic Search Engine Quelles différences avec Google Scholar ? (outre la couverture + outil développé par université) • Recherche avancée riche : • outils linguistiques • nbre de champs • caractères spéciaux ( troncature) • Résultats • critères de tri • affinage et filtres • Requêtes sauvegardées
  62. 62. CORE - COnnecting REpositories http://core.kmi.open.ac.uk/ • Indexe des archives ouvertes • Indexe les métadonnées et le texte intégral • Outil de découverte : propose des articles de contenu similaire
  63. 63. 4.2 Autres moyens Auteur : Janneke Adema CC-BY - Source : http://openreflections.wordpress.com/2010/01/26/ape-2010-open-access-and-thinking-beyond-the-document/
  64. 64. Open Access Button (v2 oct. 2014) https://www.openaccessbutton.org • Bookmarklet • Développée par 2 étudiants et soutenue (notamment) par Right to Reseach Coalition • Fonctionnalités : › trouver des publications en libre accès › augmenter le nombre de publications en libre accès › militer (advocay)
  65. 65. • Alimente une carte des paywalls • Cherche dans Google Scholar et Core • Si aucune version de l’article n’est disponible : › Courriel à l’auteur pour demander la mise en libre accès de l’article : si réponse positive, article envoyé à tous les utilisateurs qui l’ont demandé › Création d’une page pour chaque article demandé • En savoir + : https://www.openaccessbutton.org/about Open Access Button (v2 oct. 2014)
  66. 66. Open Access Button
  67. 67. Lazy Scholar http://www.lazyscholar.org • Extension Google Chrome • Recherche automatiquement le texte intégral dans Google Scholar • Outil de découverte : propose articles de contenu similaire
  68. 68. Lazy Scholar En + • Copie rapide de la référence sous forme de citation dans le presse-papiers (très peu de formats) • Recherche rapide dans Google Scholar : • le texte sélectionné sur une page web (clic droit) • Préfixe « ls » dans barre d’adresse / « ls pm » pour rechercher dans PubMed • Poster d’un clic sur Twitter avec le hashtag #icanhazpdf
  69. 69. Twitter #icanhazpdf [pas du libre accès et pas vraiment légal]
  70. 70. • D’abord utilisé par/créé pour journalistes et blogueurs scientifiques (i. e. sans accès institutionnel aux publications scientifiques) • Débat ici : How #icanhazpdf can hurt our academic libraries, et là : #icanhazpdf : Civil disobedience? • Analyse là : Interactions : The Numbers Behind #ICanHazPDF et sur Rue89 Twitter #icanhazpdf [pas du libre accès et pas vraiment légal]
  71. 71. http://openaccess.couperin.org/

×