Your SlideShare is downloading. ×
Comment un Réseau Social d'Entreprise peut stimuler l'innovation dans votre société ?
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Introducing the official SlideShare app

Stunning, full-screen experience for iPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Comment un Réseau Social d'Entreprise peut stimuler l'innovation dans votre société ?

973
views

Published on

Présentation lors de l'Atelier Découverte co-organisé par BOOST et PlanetInnov le 14.03.2013

Présentation lors de l'Atelier Découverte co-organisé par BOOST et PlanetInnov le 14.03.2013


0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
973
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Atelier Découverte : COMMENT UN RESEAU SOCIAL OPTIMISATION DES ECHANGES ET DES D’ENTREPRISE PEUT STIMULER PROJETS AVEC BOOST VOTRE SOCIETE ? L’INNOVATION DE ET AGILIUM &14 mars 2013 17 janvier 2013
  • 2. & AGENDA Présentation intervenantes Présentation Planetinnov et BOOST L’innovation Les réseaux sociaux d’entreprise Business case théorique Conclusion Échanges 14 mars 2013
  • 3. & PRESENTATION INTERVENANTSCatherine JeanFondatrice & Présidente de PLANETINNOVESSEC, Maîtrise BiologieExpériencesTIC, services , Biotech, Dirigeante Start upExpérience à l’internationalFil directeur:Les TIC au service de l’innovation Bérengère Roux Responsable Catalogue et Conseil ESC Sup de Co Expériences Social Media, E-Commerce, Trafic et Distribution Expériences France, Italie et Canada Fil directeur: Le web 2.0 au service de la performance 14 mars 2013
  • 4. & PRESENTATION BOOST 2 AGENCES: Annecy Genève CA : 2,3M€ (2012) EFFECTIF : 25 (2012) 14 mars 2013
  • 5. & PRESENTATION PLANETINNOV Conseil, formation et coaching Innovation ouverte avec des outils et communautés internet Créée en 2009 14 mars 2013
  • 6. & L’INNOVATION 14 mars 2013
  • 7. & VISION DE L INNOVATION Produits Services Processus Marché Business modelInnovations d’usage Usages secondaires Innovations incrémentales Signaux faibles Innovations de rupture Besoins latents Ouverte aux collaborateurs utilisateurs, créatifs et experts externes à l’entreprise 7
  • 8. & INNOVATION OUVERTE FRANCE Organismes financiers Clusters, Pôles,Laboratoires, CRITT, universités, Plateformes entreprises technologiques partenaires Grappes, réseaux de valorisation.. Entreprise Crowd sourcing ou Communautés Cartographie internet: d’experts experts, créatifs utilisateurs…
  • 9. &LES RESEAUX SOCIAUX D’ENTREPRISE 14 mars 2013
  • 10. & RESEAU SOCIAL D’ENTREPRISEDéfinitionLes membres dun réseau social d’entreprise (ou RSE) sontregroupés en communauté à des fins professionnelles et sont liéspar une plate-forme applicative réunissant les employés d’uneentreprise, ses clients, ses actionnaires ou ses partenaires.Source: wikipedia 14 mars 2013
  • 11. & EN ROUTE VERS LES RSEEvolution Technologique Evolution Sociétale & 14 mars 2013
  • 12. & VALORISATION DU MARCHE 77 % des internautes français se déclarent membres d’au moins un réseau social (source : IFOP) En 2014, les RSE seront le média principal de communication des entreprises pour 20% des utilisateurs (source: Gartner) En 2014, 50% des entreprises disposeront d’un RSE - ou pilote (source: Gartner) Un marché de 764M$ en croissance de 42%/an d’ici 2016 Progression moyenne : 9,8% / an au cours des trois prochaines années 3,2 heures gagnées /collaborateur / semaine (source: Millword Brown) 14 mars 2013
  • 13. & CIBLES Les technologies collaboratives et les RSE sortent des sphères confidentielles des grands comptes pour investir massivement le « mid-market » et les PME. 14 mars 2013
  • 14. & DOMAINES D’APPLICATION Marketing : ► Mutualiser les informations sur la veille concurrentielle, produit ► Suivre un projet de lancement de produit ► Demander l’avis des salariés, d’utilisateurs... R&D : ► Favoriser les idées nouvelles et leur enrichissement ► Echanger plus rapidement et plus régulièrement avec des salariés hors R&D, des fournisseurs, des utilisateurs, des experts… Ressources Humaines : ► Valoriser l’engagement des collaborateurs ► Encourager la formation & le partage d’expériences (80% de la formation est informelle) Service Commercial : ► Mutualiser les informations sur un prospect, un projet, un salon… Support : ► Gérer les connaissances, ► Faire appel à la « mémoire » de l’entreprise 14 mars 2013
  • 15. & FONCTIONNALITES L’accès aux ressources et compétences est l’enjeu majeur de demain. 14 mars 2013
  • 16. & RISQUES ET OPPORTUNITES COLLABO- DIRECTION RATEURS • Monter en compétences • Encourager la proactivité • Elargir ses domaines de • Augmenter la productivité compétences et niveau • Réduire les cycles de décision d’implication • Valoriser les collaborateursOpportunités • Partager des expériences et créer • Encourager la cohésion d’équipe des synergies • Réduire les mails internes • Partager et classer l’information de manière plus efficace-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- • Partage du pouvoir • Surveillance excessive • Accroissement de l’autonomieRisques • Appréhension des dérives • Résistance au changement • Chronophage et disponibilité des ressources pour préparer la mise en place • Projet mal préparé peut s’avérer contre productif 14 mars 2013
  • 17. & FACTEURS CLES DE SUCCES Définir les usages, premiers objectifs et scénarios d’animation Obtenir le support d’utilisateurs clés ► Engager la Direction ► Identifier des relais opérationnels (animateurs et évangélistes) Former les utilisateurs clés Construire des communautés avec des membres ayant des intérêts communs ► Construire des communautés « imposées » ► Encourager des communautés « électives » ou optionnelles Mettre en place une charte d’utilisation Ecouter, analyser et alimenter 14 mars 2013
  • 18. & METHODOLOGIE Accompagner : Concevoir : ► Formation initiale ► Gestion du changement ► Plateforme ► Usages et guidelines Suivre :Définir : ► Animation► Stratégie PROJET ► Ajustements► Déploiement RSE 14 mars 2013
  • 19. &BUSINESS CASE THEORIQUE 14 mars 2013
  • 20. & PROJET Entreprise fabriquant des machines vendues via des distributeurs Sensibilisation de l’équipe de Direction à l’intérêt de l’innovation ouverte avec des outils et communautés internet grâce à une réunion de comité de direction préparée avec le dirigeant et animée par Planetinnov Décisions de l’équipe de direction à l’issue de cette réunion: ► S’engager dans une démarche globale d’innovation impliquant les salariés et les intervenants de l’extérieur (utilisateurs, distributeurs, fournisseurs) ► Mettre en place l’outil Boost Connect pour favoriser cette démarche ► Définir la politique RH de mobilisation des salariés par rapport à cette démarche 14 mars 2013
  • 21. & PROJET - suite Décision de mettre en place un groupe veille concurrentielle sur une plateforme collaborative type Boost Connect dans lequel toutes les personnes impliquées remontent les informations Lancement de 3 premières sollicitations successives: ► En interne : innovation de processus pour améliorer la productivité ► En interne + distributeurs + utilisateurs : innovation incrémentale pour améliorer l’entretien des machines ► En externe : distributeurs + communautés de clients, d’experts…: innovation de rupture pour rester les leaders demain (quelle sera la machine du futur, quels signaux faibles vont, selon vous, influencer cette évolution?) 14 mars 2013
  • 22. & METHODE3 étapes pour solliciter une/des communauté(s) via un outil internet: Préparer: Qui? Quoi? Quand? Comment? Pourquoi? Ou? Comment? Animer : une personne responsable de l’animation par projet, qui suit le scénario d’animation défini lors de la préparation Exploiter : l’exploitation des résultats, et la communication sur cette exploitation, est indispensable pour assurer la pérennité du processus 14 mars 2013
  • 23. & PREPARER QUOI: Améliorer la productivité lors du montage des machines QUI: ► Les salariés qui font le montage, le Bureau d’études (BE) et 2 assistantes pour la participation, ► Le responsable du BE + Direction + Responsable atelier pour jury et choix QUAND: Période creuse de l’année, pendant 1 mois POURQUOI: ► Améliorer la productivité ► Permettre à tout ceux qui sont concernés de faire des propositions ► Avoir plus d’idées, pouvoir les analyser et les enrichir plus rapidement ► Valoriser et impliquer les monteurs 14 mars 2013
  • 24. & PREPARER - suite OU? ► Réunion de lancement + groupe de travail créé sur la plateforme en ligne type Boost Conect COMMENT?: ► Création d’un groupe sur l’outil Boost Connect ► Description des attentes, du délai pour répondre ► Engagement de mise en œuvre d’au moins 3 propositions ► Définition des critères de choix des idées (nombre de « j’aime » plus faisabilité opérationnelle) ► Valorisation des personnes ayant contribué et de ceux ayant formulé les meilleures propositions selon politique RH définie ► Définition du scénario d’animation 14 mars 2013
  • 25. & ANIMER Réunion de lancement avec explication sur les attentes, les objectifs Invitations des personnes à venir sur ce groupe de travail en ligne Formation sur l’outil Boost connect en s’appuyant sur le sujet L’animateur défini pour ce projet relance les participants, veille à ce qu’il y ait des échanges en cohérence avec le sujet, recadre avec bienveillance Les assistantes « coatchent » les opérateurs pour les aider à utiliser l’outil L’animateur est le « gardien du temps », et rappelle quand l’OP sera bientôt terminée A la fin de la période, il remercie tous les participants 14 mars 2013
  • 26. & EXPLOITER Analyse des contenus et choix des meilleurs contributions Définition du planning et processus de mise en œuvre des 3 idées retenues Définition de qui est impliqué dans la mise en œuvre (dont contributeurs dont les idées sont retenues) Information des choix des meilleures contributions et des contributeurs « gagnants » ► Sur le groupe innovation de processus ► Sur le « mur » de l’entreprise ► Sur les supports de communication internes de l’entreprise Implication des contributeurs des 3 idées retenues dans la mise en œuvre, plus prime versée à la finalisation de la réalisation Information sur la mise en œuvre des personnes du groupe 14 mars 2013
  • 27. & AUTRES SOLLICITATIONS En interne + distributeurs+ utilisateursInnovation incrémentale: Comment améliorer l’entretien des machines?L’entretien de nos machines est coûteux pour nos clients, comment pourrions nous l’améliorer? Distributeurs + communautés de clients, d’experts…Innovation de rupture pour rester les leaders demain:Quelle sera la machine du futur, quels signaux faibles vont, selon vous, influencer cette évolution? Même méthode + Nécessité de définir, sélectionner et mobiliser les cibles que l’on souhaite solliciter, en ayant défini quels sont leurs facteurs de motivation, et comment les valoriser + Gérer la propriété intellectuelle 14 mars 2013
  • 28. & RESULTATS Des idées nouvelles, enrichies et commentées par les personnes concernées, obtenues plus rapidement et de manière moins coûteuse que les méthodes traditionnelles (entretiens, focus groupe…) Baisse de la déperdition/transformation des informations Une réactivité forte avec la possibilité de travailler de manière asynchrone Une ouverture vers des personnes concernées mais habituellement peu/pas sollicitées, qui peuvent contribuer à l’amélioration des processus, des produits et des services de l’entreprise Une implication/valorisation plus grande des personnes sollicitées Moins de réunions et de mails envoyés en interne 14 mars 2013
  • 29. & EXEMPLES 14 mars 2013
  • 30. & ESPACE COLLABORATIF Retrouvez les compétences en un clic Contribuez à la synergie entre les équipes, planifiez des réunionsOptimisez lagestion devos projets, créez Générez des idées,des groupes échangez, prenez ladédiés, historisez parole, restez up to date 14 mars 2013
  • 31. & ESPACE COLLABORATIF Echangez des cahiers des charges et rapports d’audit Faites participer vos collaborateurs etEchangez, utilisateurs finauxdiscutez,débattez,argumentez 14 mars 2013
  • 32. & CONCLUSION« On ne fait pas un réseau social pour faire un réseau social, mais pourservir une finalité (connecter les salariés, créer du lien social dansl’entreprise…).La mesure de la performance va être liée à l’intention stratégique. »Nicolas Rolland, directeur de la prospective sociale chez Danone 14 mars 2013
  • 33. & ECHANGES 14 mars 2013
  • 34. & CONTACTSPlanetinnov BOOSTCatherine Jean Bérengère Roux06.30.86.04.06 06.30.45.42.17cjean@planetinnov.com broux@boost-cloud.com 14 mars 2013
  • 35. & MERCI 14 mars 2013