Compte rendus de la journée final v5
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

Compte rendus de la journée final v5

  • 326 views
Uploaded on

La plus grande archive ouverte du monde c’est la planète Terre. Elle est la plateforme ...

La plus grande archive ouverte du monde c’est la planète Terre. Elle est la plateforme
de base de toute recherche scientifique, humanitaire, sociale, littéraire… En Tunisie la nature
belle et variée a inspiré le poète Abu al-Qasim al-Shabi qui a écrit deux célèbres
vers révolutionnaires qui sont restés immortels :
If, one day, a people desires to live
Then fate will answer their call.
And their night will then begin to fade,
And their chains break and fall
Tunisian poet
Abu al-Qasim al-Shabi (1930)

More in: Education
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
326
On Slideshare
326
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
4
Comments
0
Likes
2

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. 2013Compte rendu de la journéed’étudeHela GHAFFARI BEN JEMIA (1) & Mohamed MontassarBEN SLAMA (2)(1) Université de Tunis El Manar,Faculté des Sciences de Tunis,Département de Biologie, Bibliothèque de recherche, 2092, TunisTunisie.(2) Université de Tunis El Manar,Faculté des Sciences de Tunis,Département de Géologie, U.R. 11 E.S. 13, Géomatique, Géologiestructurale et Appliquée,, 2092, Tunis Tunisie.Mail des auteurs :(1) hela.gaffari@fst.rnu.tn(2) mohamedmontassar.benslama@fst.rnu.tn
  • 2. 1:‫في‬ ‫تونـس‬................................................................................................:Tunis leIntroductionLa plus grande archive ouverte du monde c’est la planète Terre. Elle est la plateformede base de toute recherche scientifique, humanitaire, sociale, littéraire… En Tunisie la naturebelle et variée a inspiré le poète Abu al-Qasim al-Shabi qui a écrit deux célèbresvers révolutionnaires qui sont restés immortels (ci après traduit en anglais):If, one day, a people desires to liveThen fate will answer their call.And their night will then begin to fade,And their chains break and fallTunisian poet Abu al-Qasim al-Shabi (1930)Lors de la journée d’étude « le libre accès à l’information scientifique et technique pour lapromotion de la recherche scientifique », le Centre National Universitaire de DocumentationScientifique et Technique (CNUDST) et le groupe de recherche «le libre accès à l’informationscientifique et technique» à lISD du campus universitaire de la Manouba, ont proposé depasser en revue les grandes problématiques liées au libre accès aux contenus scientifiques,ainsi que son apport pour la promotion et la diffusion de la recherche. Cette journée était richepar 6 communications suivies par des discussions très constructives :http://www.cnudst.rnrt.tn/JELA2013/communications.htmIdées clés retenuesLors de cette journée, les intervenants ont présenté des projets réalisés dans le cadre dulibre accès en Europe et dans le monde arabe ainsi que des expériences réussies et naissantesen faveur du libre accès, de plusieurs pays du Nord et du Sud méditerranéens (France, Egypte,Tunisie). Ceci nous a permis de retenir plusieurs sites web contenant des documentsscientifiques à travers le monde (listés à la fin de ce document). Dans les pays du Nord,l’archive ouverte HAL du centre pour la communication Scientifique Directe (CCSD) du‫بتونـس‬ ‫العلـوم‬ ‫كليــــــة‬‫التــــونسيــة‬ ‫الجمهــوريــة‬‫العالـي‬ ‫التعليـم‬ ‫وزارة‬‫العلمـي‬ ‫والبحث‬‫المنار‬ ‫تونس‬ ‫جامعة‬
  • 3. 2(CNRS) France recueille des dépôts de l’ensemble des établissements de l’enseignementsupérieur et de la recherche et dans toutes les disciplines. Elle ouvre l’opportunité pourl’accueil des archives institutionnelles sous une plateforme spécifique HAL. C’est un outilconfigurable en apparences multiples.Selon cette plateforme : « Les chercheurs et les responsables d’un établissement autreque le CNRS ou l’INRIA peuvent avoir besoin de configurer Hal en fonction de leurs besoinsspécifiques. Il se peut par exemple que les textes d’accompagnement des pages soient maladaptés à leur domaine scientifique, ou que le champ « référence interne » ne soit passuffisant pour couvrir tous les besoins en métadonnées (en physique expérimentale des hautesénergies par exemple, la notion de collaboration est essentielle ; pour un congrès, la notionde session peut être importante, etc.).Pour répondre à de tels besoins, Hal peut être décliné en versions multiples, appelées« environnement de dépôt » et/ou « environnements de consultation ». Chacun de cesenvironnements comprend son texte propre, sa présentation graphique personnalisée (logos,etc.) et, en cas de besoin, des métadonnées supplémentaires - il n’est en revanche pasenvisageable de retirer de métadonnée du cœur commun qui fait l’homogénéité de la basegénérale. Un « environnement de dépôt-consultation » de Hal comprend un couple de deuxinterfaces symétriques couplées, une de dépôt, une de consultation avec toutes lesmétadonnées du dépôt.Utiliser un environnement spécifique de dépôt de Hal permet de déposer le documentdans la base générale Hal tout en conservant ses métadonnées supplémentaires. Lesdocuments deviennent alors visibles de deux façons :Soit par la version spécifique de l’interface de consultation, qui ne montre que lesdocuments déposés via l’interface de dépôt correspondante, avec les métadonnéessupplémentaires si elles existent ; · soit par la version générale de l’interface de consultation,qui montre ces documents parmi tous les autres et uniquement avec les métadonnées du cœurcommun de Hal. » (http://ccsd.cnrs.fr/support.html#environnement_de_depot_dans_hal)En Tunisie, le CNUDST a explicitement planifié dans son contrat programme desactions qui permettent de préparer le terrain à un projet national d’archives ouvertes, à savoir:la création d’une Base de Donnée de Ressources Gratuites sur Internet, la collaboration à lacréation de Digital Library Maghreb. Le CNUDST fait part de la construction du projetnational : Archive Ouverte Universitaire en Tunisie. D’après les discussions faites au cours decette journée, ce projet ne sera fonctionnel que dans 2 ou 3 ans à compter d’octobre 2013.Comment promouvoir le libre accès au niveau National :- Promouvoir le libre accès, améliorer la diffusion des résultats de recherche tout enrendant la production scientifique des laboratoires plus facilement visible, anti-plagiat (s’il y a plagiat argumenté le document sera supprimé). En fait, il y a desserveurs d’archive ouverts qui permettent aux auteurs de faire descommentaires ;- Convaincre les chercheurs de son opportunité et des bénéfices qu’ils pourront entirer en termes d’amélioration de la visibilité de leurs publications. Et ceci en
  • 4. 3s’inscrivant dans le cadre du mouvement international OAI (Open ArchiveInitiative) par la promotion d’un auto-archivage institutionnel et pérenne ;- Tracer les lignes directrices pour lélaboration et la promotion de laccès libre(http://www.unesco.org/new/en/communication-and-information/resources/publications-and-communication-materials/publications/full-list/policy-guidelines-for-the-development-and-promotion-of-open-access/)ConclusionD’après notre analyse des discussions constructives, de la journée, nous proposons pour lesbesoins actuels des bibliothécaires et des chercheurs de notre Université Tunis El Manar de:1. Sensibiliser les documentalistes / bibliothécaires à limportance de leur implicationdans le mouvement du libre accès à l’information scientifique et technique (IST) engénéral et dans la constitution, le suivi et l’usage des archives ouvertes en particulier ;2. S’intégrer au projet « ISTeMAG » par le biais de L’UTM pour optimiser l’accès àl’information scientifique et technique dans les universités du Maghreb;3. Poursuivre un projet d’installation d’une Archive Ouverte pour lUniversité deManouba, un projet similaire : Archive Ouverte de lUniversité de Tunis el Manaren coopération avec le CNUDST ;4. Faire des réunions à l’échelle des départements pour sensibiliser les coordinateurs etles enseignants impliqués dans l’encadrement des PFE, Masters, Thèses et touteautre forme de publication, pour lancer une session dans HAL par exemple pour leDépartement de Géologie : HAL-Dep.G-FST, archive numérique des publicationsscientifiques et techniques du Dep.G-FST. Et ceci en attendant la création dans les 2où 3 ans à venir, la plateforme : Archive Ouverte Universitaire en Tunisie.5. Lancer à l’échelle de l’Université de Tunis El Manar à l’image de la revue openaccès : WebmedCentral plus (http://www.webmedcentralplus.com/) uneRevue Electronique Open Accès de lUniversité Tunis El Manar "Multidisciplinaire :avec ISSN; exemple de titre: Sciences Revue U.T.M. avec plusieurs volumes pourdifférents domaines.De ce fait, il serait intéressant de développer la culture informationnelle du libre accèset d’accentuer les efforts pour adopter une politique nationale en Information Scientifique etTechnique.Webographiehttp://fr.slideshare.nethttp://hal.archives-ouvertes.fr/http://www.openarchives.org/http://www.doaj.org/http://www.biomedcentral.com/http://www.inasp.info/http://www.kb.se/hjalp/english/http://www.biblioteksforeningen.org/
  • 5. 4http://www.biblioteksforeningen.org/http://www.mdpi.com/http://www.dovepress.com/http://www.lub.lu.se/en.htmlhttp://www.copernicus.org/http://arxiv.org/http://www.alexa.com/http://www.mvslmorocco.ma/http://www.mvslalgeria.org/http://www.qscience.com/http://www.ebscohost.com/academic/arab-e-marefahttp://www.arlis.info/home.asp?redirect=%2Fdefault%2Easphttp://dar.aucegypt.edu/http://dar.bibalex.org/webpages/dar.jsfhttp://roar.eprints.org/1278/http://eprints.rclis.org/http://www.bioline.org.br/journalshttp://www.opendoar.org/find.php?format=full&search=Institutional%20Digital%20Repository%20For%20Library%20and%20Information%20Department%20at%20%20Faculty%20of%20Arts,%20Menofia%20University&title=SUPPRESShttp://openaccess.nettools.be/default.aspx?PageId=449http://www.bodleian.ox.ac.uk/ora/oxford_etheses/pre-publication_concernshttp://www.iraqnla.org/wpeng/http://open-access.infodocs.eu/tiki-index.php?page=OA+Books+(FR)http://www.sciencedaily.com/https://www.khanacademy.org/http://www.scoop.it/t/bibliotheques-et-info-dochttp://speakingofscience.docteo.net/2013/01/25/open-access-quel-avenir-pour-la-publication-scientifique/http://www.uvt.rnu.tn/uvt/https://www.researchgate.net/journal/1874-2629_The_Open_Geology_Journalhttp://istemag.org/?page_id=4http://www.arl.org/news/arl-news/2662-open-educational-resources-as-learning-materials-arl-releases-pre-pub-from-rli-280http://www.webmedcentralplus.com/
  • 6. 5Annexe
  • 7. 18/04/13 Journée detude sur le libre accèswww.cnudst.rnrt.tn/JELA2013/programme.htm 1/2PrésentationProgrammeCommunicationsComité d’organisationContactNous proposons dans cette journée de passer en revue les grandes problématiques liées aulibre accès aux contenus scientifiques, et son apport pour la promotion et la diffusion de larecherche. Des retours dexpérience en faveur du libre accès seront présentés aussi au coursde cette journée.Matin9h – 9h 30 Ouverture de la journée d’étude9h 30-10h15Le serveur HAL, mise en œuvre d’une politique pour les archives ouvertes.Christine Berthaud, Directeur du Centre pour la Communication Scientifique Directe(CCSD) du CNRS, France.10h15- 10h 30Discussion10h 30- 11h Pause café11h- 11h25Le mouvement et les projets du libre accès à l’information dans les paysarabes et en Egypte.Mandy Taha, responsable projets libre accès, Egypte.11h25- 11h50Les revues scientifiques arabes en libre accès.Souheil Houissa et Olfa Chater, Institut Supérieur de Documentation (Université de laManouba) Tunisie11h50- 12h15 DiscussionAprès-midi14h00-14h25Attitudes et comportements des chercheurs arabes à légard du libre accèsWahid Gdoura, Institut Supérieur de Documentation (Université de la Manouba), Tunisie.14h25-14h50Les expériences du CNUDST à la recherche d’une stratégie nationale pour lesarchives ouvertes.Slaheddine Ben Ali et Bessem Amira, Centre National Universitaire de DocumentationScientifique et Technique (CNUDST), Tunisie.14h50-15h30 Discussion15h30-15h50 Pause café15h50-16h15Les archives ouvertes arabesMohamed Ben Romdhane, Institut Supérieur de Documentation (Université de la Manouba)Tunisie16h15-17h00 Discussions et clôtureCette journée se veut aussi une occasion pour encourager les chercheurs et les professionnels de l’IST en Tunisie de s’engager enfaveur du mouvement du libre accès par le développement des archives institutionnelles ou thématiques dans les universitéstunisiennes.
  • 8. Album de photos représentatif de la journée :