• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Rech doc bdp_10mai
 

Rech doc bdp_10mai

on

  • 546 views

 

Statistics

Views

Total Views
546
Views on SlideShare
546
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • 1/ inurl:paysagiste 2/ inurl:paysagiste -site:com 3/ structure fonctionnement ordinateur -internet filetype:ppt

Rech doc bdp_10mai Rech doc bdp_10mai Presentation Transcript

  • Initiation à la recherche d’information sur internet Conseil général de Lot-et-Garonne - Direction de la Culture - service de la Bibliothèque départementale Formation du jeudi 10 mai 2012, à Boé.
  • Internet est la premièresource dinformation pour80% des internautes français Source : www.forester.com
  • Internet c’est quoi?
  • • Les différents services accessibles via Internet :- le World Wide Web- le courrier électronique- la messagerie instantanée- la téléphonie sur IP (ou VoIP)- les systèmes de partage de fichiers (P2P)
  • Contexte technique• Protocole TCP/IP• Le langage http et la notion d’hypertextualité• L’architecture client/serveur• Les services : web, mail, ftp, chat, forum
  • Sur 100 Internautes qui se Internet,connectent au quotidien : pourquoi faire ?95 échangent des mails,23 participent à des chats ouforums.Source : Les bibliothèques municipales en France après letournant Internet / Bruno Maresca, 2007 Communiquer
  • Sur 100 Internautes qui se connectent au quotidien :88 font des recherches documentaires,Et 48 lisent aussi la presse en ligne,Et 39 écoutent également la radio.Source : Les bibliothèques municipales en France après le tournant Internet / Bruno Maresca, 2007S’informer
  • Sur 100 Internautes qui se connectent au quotidien :50 visitent un blog ou un site personnel,48 téléchargent des fichiers (musique, vidéo…),14 visitent un musée ou une exposition virtuels.Source : Les bibliothèques municipales en France après le tournant Internet / Bruno Maresca, 2007Accéder à des contenus culturels
  • Sur 100 Internautes qui se connectent au quotidien34 mettent en ligne de la musique, des photos, de la vidéo,15 conçoivent un blog ou un site personnel.Source : Les bibliothèques municipales en France après le tournant Internet / Bruno Maresca, 2007Créer
  • Internet : réservoir d’informations • Pour rechercher une information : 26% des français utilisent internet ; 7% une bibliothèque – Pour l’aide au devoir: 49% internet ; 19% une bibliothèqueSource : Les bibliothèques municipales en France après le tournant Internet / Bruno Maresca, 2007 10
  • • Internet, "média à tout faire", sest largement diffusé :56% des français utilisent Internet sur leur temps de loisir12 h/semaine de connexion- La fréquence d’utilisation d’Internet est liée à un investissement dans les pratiques culturellesInternet concurrence surtout la télévision et la radio
  • Pourquoi la recherchedocumentaire est sidifférente sur internet ?et si internet nous faisait… encore… toujours … peur ?
  • L’évaluation de l’information est devenue une question crucialeLe constat, Internet : absence de filtre éditorial ≠ revues scientifiques, monde de l’édition• Le web 2.0, c’est l’explosion de l’information : liberté totale dexpression, hétérogénéité, instabilité, disparition des intermédiaires, etc. = ce qu’Alexandre Serres nomme l’info-pollution(voir BBF, 2005, n° 6)
  •  La surabondance, le déluge informationnel, le trop- plein de résultats Effets : La désorientation – La saturation – Le découragement Remèdes : - Techniques : Améliorer les outils (moteurs de r recherche) - Humains : Se former, acquérir une bonne culture informationnelle La désinformation et la médiocrité de l’information Effets : Méfiance – Perte de repères – Mélange des sources Remèdes : Connaître et vérifier ses sources – Les recouper – Faire un travail d’investigation
  •  La contamination de l’information Causes : difficulté de contrôle éditorial sur internet, propagande, arme politique, commerciale Remèdes : - Techniques : filtres parentaux - Humains : culture générale, esprit critique - Juridiques et politiques - Grâce aux réseaux sociaux : censure Abus de la publicité, du marketing et du référencement payant Effets : Spams incidence référencement payant, indice de notoriété Remèdes : Maîtriser les outils – Identification de la publicité
  • Nécessité d’une méthode derecherche documentaire 1. Méthodologie2. Outils et méthodes sur le net
  • Méthodologie 1. Les étapes d’une recherche documentaire efficace2. La recherche documentaire sur Internet
  • Les étapes d’une recherche documentaire 2 efficace - Identification des sources 3 - Lecture rapide - Utilisation des outils de recherche - Analyse critique de - Analyse des résultats documents - Réévaluation des hypothèses - Sélection et classement Rechercher - Mise au propre des 1 les sources références - Analyse des consignes d’information - Mobilisation des 2 connaissances Collecter et - Choix d’une problématique Cerner le trier les - Choix de mots clé sujet documents - Hypothèses de recherche 1 3 Exploiter et Evaluer et reformuler 4 5 communique l’information - Repérage des informations principales- Relecture r 4 - Prise de note, sauvegarde- Vérification du respect des 5 - Reformulationconsignes - Organisation des informations- Réponses à la problématique ? - Rédaction, synthèse- Communication des sources utilisées CDI - -lycée Jean Zay 2005
  • La recherche documentaire sur Internet2. Définir des mots clefs pertinents3. Choisir les outils de recherche sur Internet4. Écrire un équation de recherche : les outils5. Lire les résultats d’une recherche6. Évaluer l’information7. La restitution de l’information
  • La recherche documentaire sur internet• Au minimum, saccorder un temps de réflexion Se poser au moins les 2 questions suivantes : Quest-ce que je cherche exactement ? Pour quoi faire ?• Prendre du temps au départ, cest en gagner par la suite...• Une formulation claire et précise des besoins, avec prise de notes, permet : – daffiner la requête – dobtenir des résultats plus pertinents.
  • Définir des mots-clefs pertinents• Les mots-clés sont les mots les plus représentatifs de la question posée. Ils permettent de formuler une demande en vue dobtenir des résultats. Cest du bon choix des mots-clefs que dépendra la pertinence des résultats. Ils sont utilisés par les logiciels de gestion de bibliothèques aussi bien que sur Internet.• Trouver de "bons" mots-clés: – Des mots suffisamment précis sur les moteurs - éviter les termes trop généraux qui risquent de générer trop de "bruit" dans les réponses, - choisir de préférence des termes spécifiques quitte à élargir par la suite votre requête. – Des mots suffisamment larges sur les annuaires - pour trouver facilement les catégories et pour identifier les sites fédérateurs traitant du sujet, - quitte à préciser ensuite avec des termes plus précis.• Le type de mots - choisir de préférence des noms, - utiliser les autres mots (verbes, adjectifs, adverbes, pronoms) plutôt dans les expressions entre guillemets.
  • Définir des mots-clefs pertinents• Le nombre de mots - plus il y a de mots, plus la question se restreint, - un seul mot peut suffire, - essayer de ne pas dépasser 3 mots au départ.• Lordre des mots joue parfois un rôle sur certains moteurs : - quels mots-clés sont prioritaires ? - commencer par les mots les plus importants (voir aussi la syntaxe propre à chaque moteur).• Il ne faut pas omettre de donner des précisions de lieu et de temps.• Le problème des homonymes : Les logiciels ou les moteurs de recherche ne reconnaissent que les chaînes de caractères et ne font pas la différence entre le mot « jaguar » désignant lautomobile et celui désignant lanimal.• Le problème des synonymes : les robots ne pratiquent pas de recherche sur les synonymes, seuls les caractères demandés font lobjet dune recherche.
  • Evaluer l’information• Au minimum, répondre aux 3 questions suivantes : – Le site est-il fiable ? – Linformation est-elle intéressante ? – Est-ce bien ce que je cherchais ?• Pour aller plus loin... – Qui ?auteur, organisme... – Quoi ?qualité de linformation, du document, du site – Quand ?période traitée, date du document – Où ?origine de linformation, limites géographiques – Quand ?période traitée, date du document – Pourquoi ?objectif(s) du document, du site – Comment ?structure du document, navigation dans le site
  • Restitution de l’information : quelques conseils• Ne jamais recopier quelque chose sans le comprendre ! (attention au copier/coller)• Restitution de l’information selon la production demandée : – dossiers documentaires – bibliographie – publication en ligne sur le site de la bibliothèque – …
  • grille
  • Outils• Moteurs de recherche• Outils 2.0
  • Google• Moteur de recherche le plus utilisé au monde, 87 % du trafic de recherche en France• Construit sur le principe du « Page Rank » = l’indice de popularité d’une page
  • Page Rank• Page Rank : calcule le nombre de fois qu’un site X est cité par d’autres sites A, B, C, D…• Mais il prend aussi en compte la popularité des sites A, B, C, D : être cité par des sites qui sont eux mêmes populaires augmente la popularité de X• Inconvénient : des sites récents n’apparaîtront pas tout de suite (pas le temps d’être cités)• « J’ai de la chance » ouvre tout de suite le premier site
  • Document - Information ANALYSE DOCUMENTAIREIndice numérique (langage de Langage alphabétique (mots classification) clefs) Requête – question Utilisateurs - recherche
  • Au travail !EXERCICE TD recherche d’information sur internet les JO
  • Recherche avancée• Dans Google la recherche avancée permet de trier par – Date du site – Langue – Pays de localisation – Format du document recherché – Position du terme recherché dans le document
  • Au travail !Rechercher des sites où le mot paysagiste figure dans lurlcorrigéTrouvez des documents sur la santé des jeunes dans les sitesgouvernementaux françaisCorrigéRechercher des supports de cours français, en format PowerPoint, expliquant la structure et le fonctionnement dun ordinateur, mais ne traitant pas dInternetcorrigé
  • Au travail !• Créer une alerte Google
  • Web 2.0 : définitionsLes outils du web 2.0 • Flux rss • Blog • Wiki • Outils communautaires
  • Du Web 1.0 au Web 2.0• Web 1.0 jusqu’en • Web 2.0 depuis 2004 : 2004 : – Pages dynamiques – Pages statiques – Réseaux sociaux – Réseaux commerciaux – Forte interactivité – Peu d’interactivité – Internautes actifs : – Internautes passifs : créent et modifient le consultent web seulement – Tag (folksonomies ou – Mot-clé indexation libre)
  • Les wikis• Wiki !! Rapide en hawaïen !• Un wiki est un système de gestion de contenu de site web rendant ses pages web librement modifiables par tous les visiteurs y étant autorisés. Les wikis sont utilisés pour faciliter lécriture collaborative de documents avec un minimum de contraintes.
  • L’Exemple (!!) E
  • Wikipedia : qu’est-ce que c’est ?• Wiki = site web dynamique permettant aux internautes de modifier les pages• Wikipedia : encyclopédie collaborative en ligne dont les articles sont écrits par des internautes• Plus de 13 millions d’articles (850 000 en français)• Plus de 250 langues représentées
  • Wikipedia : comment ça marche ?• Contenu fourni par les bénévoles• Mais financement nécessaire pour la maintenance du site• Wikipedia refuse la publicité• Mais fait appel aux dons
  • Pour ou contre Wikipedia• Avantages : • Inconvénients : – Accès libre – Variabilité du contenu – Gratuité – Qualité variable des – Mises à jour articles régulières et instantanées – Manque de recul – Traitement de sujets – Danger des rares groupes de pression – Plurilinguisme – Risque – Interactivité d’amateurisme
  • Les fils RSS et les agrégateurs• Les fil RSS permettent de rendre disponibles de façon automatisée les contenus dun site web afin quils soient republiés sur dautre site, cela sapelle la syndication• Ils permettent de suivre lactualité éditoriale dun site• Les fils sont signalés par ces petits logos :
  • Comment lire ses fils rssLes navigateurs récents permettent didentifier les fils
  • TP2• Repèrer et abonner votre navigateur à un choix de fils rss sur : – Le site des Echos – Le site de Valeurs actuelles – Le site de Alternatives économiques
  • Que fait un agrégateur? :• Fonctionnalités de base : o Ajouter un fil, récupérer un fil automatiquement ou par copier/coller o Exporter et importer une liste de flux RSS o Classer les fils dans des dossiers ou onglets o Signalement spécifique (couleur différente, nombre d dentrées)
  • Exemple :
  • Avantages et inconvénients des fils rss• Sabonner à un fils rss nécessite aucun enregistrement préalable et reste totalement gratuite• La gestion des abonnements permet de personnaliser des recherches grâce à un agrégateur
  • Avantages et inconvénients des fils rss• Mais les fils rss nintègrent aucune mise en forme• Les fils en donnent quune partie de linfo• Accéder aux sites par les flux échappent aux statistiques• Trop de fils tue linfo!!
  • Un conseil : savoir gérer ses favoris ou marque-pages !