Soudan : emprisonnement de Me Abdelaziz Altom
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Soudan : emprisonnement de Me Abdelaziz Altom

on

  • 224 views

Le BPI dénonce l'arrestation de Mes Abdelaziz Altom et de Me Abdelmoniem Adam, défenseur des droits de l'homme au Darfour

Le BPI dénonce l'arrestation de Mes Abdelaziz Altom et de Me Abdelmoniem Adam, défenseur des droits de l'homme au Darfour

Statistics

Views

Total Views
224
Views on SlideShare
224
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Soudan : emprisonnement de Me Abdelaziz Altom Soudan : emprisonnement de Me Abdelaziz Altom Document Transcript

  • Barreau Penal International International Criminal Bar Colegio de Abogados Penal Internacional DÉCLARATION SUR LA DÉTENTION DE L’AVOCAT DE SOUDAN ABDELAZIZ ALTOM Le Barreau Pénal International (BPI) est gravement concerné sur la situation de notre collègue Abdelaziz Altom, du Soudan. Il se trouve retenu depuis le 12 mars, avec son et notre collègue Abdelmoniem Adam. Abdelaziz Altom est un avocat qui défend les droits humains, il est aussi journaliste et blogueur, et cofondateur d’Almukshasha Cultural Forum. Son dernier cas était la libération d’une centaine d’étudiants universitaires détenus après l’assassinat d’un autre étudiant l’onze mars. Le Barreau de Darfour soupçonne que la détention du Conseil Adam a relation avec sa dénonce de tortures et violations des droits humains des étudiants détenus, auxquels il mène sa défense, avec Me. Adam. On demande la libération de notre collègue, ainsi comme d’autres personnes sous détention ou torture, en violation grave du doit humanitaire et les droits humains. En non respectant la Convention de Rome de 1998, qui crée la Cour Pénale Internationale, pour juger les responsables des délits le plus graves au niveau international, les crimes de guerre, les crimes contre l’humanité et le génocide. Barreau Pénal International Criminal Bar Secretariat Avenida Diagonal 529, 1º2ª 08029 Barcelona, Spain Tel.Fax. +34 93 405 14 24 E-mail: lauravericat@bpi-icb.com; nuriaclarimon@bpi-icb.com; josergonzalez@bpi-icb.com www.bpi-icb.com