Les thérapies sans médicament ont le vent en poupe!

410
-1

Published on

"74% des Français favorables à plus de prescriptions de thérapies sans médicament !" selon un sondage Groupe Pasteur Mutualité portant sur « L’opinion des Français sur les thérapies non médicamenteuses »

Published in: Health & Medicine, Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
410
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Les thérapies sans médicament ont le vent en poupe!

  1. 1. L’opinion des Français sur les thérapies non médicamenteuses Juin 2011 Sondage Viavoice pour le groupe Pasteur Mutualité
  2. 2. Sondage Viavoice réalisé pour Groupe Pasteur Mutualité. Interviews effectuées du jeudi 16 au samedi 18 juin 2011, par téléphone. Échantillon de 1005 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Représentativité assurée par la méthode des quotas appliquée aux critères suivants : sexe, âge, profession de la personne de référence au sein du foyer, après stratification par région et catégorie d’agglomération. Note technique de réalisation du sondage
  3. 3. Synthèse des enseignements <ul><li>Une attente fortes des Français </li></ul><ul><li>vis-à-vis des thérapies sans médicaments </li></ul><ul><li>Alors que la Haute Autorité de Santé s’est prononcée récemment pour le « Développement de la prescription de thérapeutiques non médicamenteuses validées » dans un rapport remis au début du mois au ministère, deux questions essentielles se posent aujourd’hui pour ces thérapies : </li></ul><ul><li>Vis-à-vis des professionnels de santé, d’abord, comment rendre plus visibles ces thérapies, mieux informer, et favoriser leur prescription pour tous types de traitements ? </li></ul><ul><li>Vis-à-vis des patients, ensuite, comment sont perçues ces thérapies, et en quoi peuvent-elles être considérées comme faisant partie intégrale du traitement, au même titre que les prises en charges médicamenteuses plus habituelles ? </li></ul><ul><li>Le présent sondage Viavoice fait en tout cas ressortir une attente forte des Français pour le développement de « thérapies sans médicament pour prévenir et guérir », avec 74 % des personnes interrogées qui pensent que les médecins devraient davantage prescrire ce type de thérapies. Seuls 21 % sont d’un avis contraire. Toutes les catégories de population apparaissent très majoritairement favorables aux thérapies parallèles, notamment les plus jeunes (80 % des 18-24 ans et 25-34 ans, contre 69 % des plus de 65 ans), les cadres (80 %) et les professions intermédiaires (78 %) </li></ul><ul><li>Il apparaît donc, de façon largement majoritaire, que l’opinion publique est prête pour le développement des thérapies sans médicaments, en complément ou à la place des thérapies médicamenteuses. Si cette volonté est importante, dans un pays souvent présenté comme le « champion d’Europe des médicaments », elle doit toutefois s’installer dans les mœurs et les pratiques, celles des patients comme des professionnels de santé. </li></ul><ul><li>Dans ce cadre, trois pistes majeures sont avancées par l’HAS : de nouveaux mécanismes, y compris financiers, afin d’« inciter les médecins à consacrer le temps nécessaire à ce type de prescription », apporter en parallèle aux professionnels de santé de nouveaux moyens d’information (brochures, études d’efficacité), enfin « officialiser » la prescription de thérapies parallèle en rendant plus systématique leur inscription sur ordonnance. En attendant d’avancer sur la question plus sensible du remboursement par l’Assurance Maladie des thérapies parallèles les plus efficaces, afin de les rendre également accessibles à l’ensemble des patients. </li></ul>
  4. 4. Résultats du sondage En % Oui 74 Non 21 (Ne se prononce pas) 5 Total 100 A l’heure actuelle, 9 Français sur 10 sortent d'une consultation avec une ordonnance médicamenteuse en main. A votre avis, les médecins devraient-ils davantage prescrire des thérapies sans médicaments pour prévenir et guérir : changer son mode de vie, améliorer son alimentation, pratiquer une activité physique et sportive, consulter un psychologue, etc.?
  5. 5. Viavoice Sondages, études et conseil pour la communication, les ressources humaines et le marketing Les récents sondages Viavoice, réalisés pour HEC, l’ACFCI, Libération , Le Figaro , Les Echos , France Inter et France Info sont consultables sur www.institut-viavoice.com 9, rue Huysmans 75 006 Paris + 33 (0)1 40 54 13 90 www.institut-viavoice.com Viavoice est une SAS indépendante. « La réalité ne pardonne pas qu’on la méprise. » Joris-Karl Huysmans © Andrew Bret Wallis - Getty

×