• Save
Atlantico a deux ans !
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Atlantico a deux ans !

on

  • 3,386 views

 

Statistics

Views

Total Views
3,386
Views on SlideShare
1,137
Embed Views
2,249

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

4 Embeds 2,249

http://www.atlantico.fr 2176
http://mobile.atlantico.airweb.fr 50
https://twitter.com 22
https://www.facebook.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Atlantico a deux ans ! Presentation Transcript

  • 1. 2 ans Et toutes ses dents !
  • 2. Chez Atlantico, on avait bien pensé àfaire ça… Pensez différemment
  • 3. Mais comme c’était déjà pris, on a choisice créneau là… Ask different Poser des questions différemment
  • 4. Parce que la force d’Atlantico… Ce n’est pas sa capacité de frappe rédactionnelle Nous savons bien que nous n’allons pas être plus forts que l’AFP ou qu’un média établi
  • 5. Nous, notre valeur ajoutée c’est detrouver les questions qui permettent demieux comprendre l’avalanche d’infosqui nous tombe dessus tous les jours
  • 6. Quitte à répéternos questions…« C’est quoi un bon prof ? »5 fois dans la même semaine pour notre dossier RENTREE
  • 7. Et parfois, nous Le 2 mars 2012avons même dunez dans nosquestions… Et 9 mois plus tard…
  • 8. Une fois que nous avons les questions, notremission c’est de trouver les interlocuteurs lesplus légitimes et les plus pertinents pour yrépondreOn aurait pu le faire avec dix noms dans notrecarnet d’adresses :Monsieur éco, Madame politique ouMademoiselle science, etc… Mais on a retroussé nos manches et Atlantico c’est maintenant un réseau de plus de 1500 contributeurs
  • 9. Des économistesDes hommes politiquesDes sociologues Et même… des actrices !Des historiensDes scientifiquesDes militairesDes juristesDes spécialistes des relationsinternationalesDes médecinsDes journalistes ou signaturesréputésEtc…
  • 10. Poser cette question là, comme on l’abeaucoup vu cette semaine, c’estintéressant : Comment trouver 6 milliards d’euros manquant au budget 2014?
  • 11. Ce qui l’est aussi, c’est de mettre en perspective…Quel sens y-a-t-ilvraiment à se concentrersur 6 milliards d’euros,quand on sait- Que le total des dépenses publiques en France, c’est plus de 1100 milliards d’euros chaque année- Que les comptes publics sont tout sauf fiables comme le soulignent aussi bien les rapports du Parlement que de la Cour des comptes ?- Que le total de la fraude fiscale et sociale en France est estimé entre 50 et 80 milliards- Que le déficit public ne prend pas en compte les Bref, vous avez engagements hors bilan du budget de l’Etat (plusieurs milliards d’euros pour les retraites des fonctionnaires ou compris l’idée… le sauvetage des banques par exemple…)- Etc… !
  • 12. Allez, deux outrois autresexemples pour laroute…
  • 13. Parce que la lecture quotidienne dujournal imprimé a cessé d’être laprière du matin de l’hommemoderne (comme le disait Hegel) Parce que la durée moyenne d’une session d’info sur le web est de 3 minutes… Parce que la majorité des internautes décident de continuer à lire ou non dans les 10 à 15 premières secondes…
  • 14. Revue de presse peopleNous avons fait lechoix : De l’efficacité éditoriale - Les pépites (le breaking news et le meilleur du web repéré pour vous), - Les revues de presse Revue de presse des hebdos parce que vous n’avez pas forcément le temps ni l’envie d’aller au kiosque Revue d’analyses financières acheter tous les journaux - Les dossiers pour se repérer, les articles qui vont droit au but…
  • 15. Nous avons fait le choix : D’une ergonomie simple Chez nous par exemple, Nous nous pas de rubriques concentrons sur les traditionnelles (politique, sujets sur lesquels éco…) nous avons vraiment quelque Parce que si on l’avait fait, nous aurions pu être chose à dire tentés de faire du remplissage
  • 16. Mais pourquoi cette signature ? Parce que chez Atlantico, nous avons une GROSSEdifférence avec nos concurrents de la presse en ligne…
  • 17. Nous sommes une équipevenue de l’univers de latélé ou de la radio On ne sait pas si c’est mieux ou moins bien mais en tous cas, en termes de réactivité ou de choix des sujets, c’est différentChez Atlantico, il y a des « matinaliers » qui commencent à 5 heuresdu matin et le week-end ou pendant les vacances nous sommestoujours au rendez-vous… Parce que ce qui compte, c’est le moment où VOUS avez envie de nous lire et pas le moment où NOUS avons envie de travailler, nous mettons autant d’articles en ligne le samedi et le dimanche que le reste de la semaine
  • 18. Un titre d’article ailleurs c’est ça
  • 19. Chez nous c’est ça…
  • 20. On nous avait dit un titre d’article c’est80 caractères maximum… Et c’est vrai que parfois, on ne se limite pas vraiment… Mais ça marche ! Cet article a été le plus lu de 2012 avec plus de 1 million de pages vues
  • 21. Les titres de nos concurrents généralistes,c’est un peu classique, parfois même austère…
  • 22. Chez nous, c’est plutôt ça :
  • 23. Ou çaComparé à ça :
  • 24. Et parce qu’Atlantico, c’est savoirtraiter de sujets sérieux sans se prendre ausérieux, nos titres, c’est aussi ça :
  • 25. Ou encore ça :
  • 26. Ce que nos lecteurs nous disent le plus souvent, c’est qu’ils nous trouvent DIFFERENTSEt c’est vrai que nous ne sommes pasfranchement des robinets d’eau tiède… Qui coulent au goutte à goutte… © Milos Luzanin
  • 27. Nous préférons les baquets d’eaubouillante ou les douchesglacées…
  • 28. On avait dit de nous que nous serions unsous-marin de l’UMP Après 2 ans d’existence, ce que nous sommes c’est ça…
  • 29. Et sur l’économie et lafinance (+ de 40 % denos articles), pasquestion de nouslaisser enfermer dansune école de penséeou dans une autre Sur Atlantico, les arguments s’échangent, se renforcent, se complètent
  • 30. On nous avait fermement conseillé de prévoirdans notre Business Plan plusieurs dizaines demilliers d’euros de marketing ou d’achats demots clés chaque année Après 2 ans d’existence, ce que nous avons dépensé pour accroître notre visibilité, c’est ça…
  • 31. ZERO EURO… mais beaucoup de café !
  • 32. Parce que ce que nous avons su faire pourdévelopper la « marque » Atlantico, ce sontaussi des infos en exclu…
  • 33. Et Atlantico a su faire sa place dans lepaysage médiatique et être repris parses confrères
  • 34. Et lus et cités à l’étrangerPar des blogueurséconomiques influents… Mais aussi des créateurs influents comme Francis KURKDJAN Lu dans le supplément du Financial Times « How to spend it » en janvier 2013 : My favourite websites are news-related ones such as Atlantico and The Huffington Post. For beauty, I like Into the Gloss, and I also enjoy Ma Récréation, a great lifestyle blog by Lili Barbery-Coulon, who is a journalist for Le Monde and a former Vogue Paris beauty editor. www.atlantico.fr. www.intothegloss.com. www.ma-recreation.com.
  • 35. Et ça nous a permis d’arriver à ceschiffres là 1 503 000 VU Le premier jour, le 28/2/2011 + 78 % 38 000 VU 180 000 pages vues 850 000 VU Et sur l’année 2012 plus de 100 millions de pages vues (Analytics) * Source : Nielsen
  • 36. Et aujourd’hui, plus de 2,7 millions de visiteurs uniques mensuels (Analytics)
  • 37. Et la suite de l’aventure Une nouvelle version au printemps pour faciliter votre navigation et vous proposer toujours plus de contenu. Et parce que nous vivons dans un monde où nous avons toujours moins de temps, nous allons lancer les A-books : des mini-livres Atlantico, du concentré d’info adapté à la lecture numérique. Un peu comme une pause wasabi !
  • 38. Si vous en avez envie, vous pouveztoujours nous retrouver Sur iPhone, Sur Android, Sur Facebook, Sur Twitter… Ou vous inscrire à notre newsletter quotidienne
  • 39. Et tout ça c’est aussi beaucoup grâce à nos contributeursEt bien sûr, à vous qui nous lisez MERCI !