Your SlideShare is downloading. ×
Réseaux sociaux : comment les utiliser pour mieux recruter ?
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Réseaux sociaux : comment les utiliser pour mieux recruter ?

1,863
views

Published on

Présentation réalisée par Thomas Baligand de l'APEC lors du petit déjeuner Atlanpolitain du 27 septembre 2011 : http://bit.ly/quu0xI

Présentation réalisée par Thomas Baligand de l'APEC lors du petit déjeuner Atlanpolitain du 27 septembre 2011 : http://bit.ly/quu0xI


0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,863
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
122
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide
  • 1, 2, 3 : le Web en évolution permanente Pour comprendre le « Web temps Réel », il faut connaître l ’ évolution du Web car chaque nouvelle « version » du Web est en partie issue des insuffisances de la version précédente (techniques, usages…). Par ailleurs, elle vient la compléter, pas la remplacer. Web 0.0 Le Web 0.0 ou  Web militaire  symbolise l ’ origine de l ’ Internet avec la création en 1972 du premier réseau de données à transfert de paquets ( ARPANET ) suite à la commande du Pentagone portant sur la création un réseau capable de résister à une attaque militaire. Web 1.0 Le Web 1.0 ou  Web statique  a popularisé le Web auprès du grand public en rendant possible la publication de pages  HTML  mélangeant du texte, des liens, des images, consultables en ligne dans un navigateur Web (le premier était  Mosaic ) via une  URL  grâce au protocole  HTTP . Ces standards ont été développés au  CERN par  Tim Berners -Lee , aujourd ’ hui directeur du  W3C . Le Web 1.0 est caractérisé par : la  notion de « site Web »  qui est comparable dans le monde physique à une bibliothèque où il faut se rendre pour avoir accès à son contenu et dans laquelle un individu ne peut pas modifier une information mais uniquement la consulter (une autre analogie souvent faite pour expliquer le Web 1.0 est la télévision où l ’ individu est uniquement spectateur de programmes), la  possibilité de publier un contenu Web  uniquement par le propriétaire du site Web, des  pages statiques  en HTML et des pages dites dynamiques en PHP (ne pas confondre avec interactives) mises à jour via un CMS, l ’ attitude passive de l ’ internaute  qui ne peut que consulter les pages. Web 2.0 Le Web 2.0 ou  Web collaboratif/participatif  symbolise le  Web interactif  où l ’ internaute n ’ est plus seulement un consommateur mais aussi un producteur d ’ informations. La genèse de l ’ expression « Web 2.0″ remonte à 2003 lorque Dale Dougherty – cofondateur de la société d ’ édition O ’ Reilly Media – compare des sites/services Web anciens (ce qu ’ il appelle le Web 1.0) et les nouveaux sites/services Web (ce qu ’ il appelle le Web 2.0). Son tableau comparatif des services Web 1.0/Web 2.0 a ensuite été repris par Tim O ’ Reilly dans  son article fondateur du Web 2.0  en octobre 2005. Le Web 2.0 n ’ est plus un « site Web » (avec ses limites bien définies) mais plutôt une  plateforme Web  sur la base d ’ un ensemble de principes sans limite précise : l ’ internaute devient  producteur d ’ information  sur des supports Web qui ne lui appartiennent pas (exemple : blog), l ’ information vient à l ’ internaute  grâce à la syndication à des flux RSS, le Web devient  une gestion personnalisée par l ’ internaute de flux de données  (lecteur adapté et pas forcément un navigateur Web, affichage personnalisé…), le Web 2.0 favorise l ’ intelligence collective  comme l ’ illustre le service  Wikipedia  par rapport à une Encyclopédie Unniverselle (chaque internaute peut éditer un article et modifier celui d ’ un autre dans Wikipédia), l ’ intéraction et le partage transforment le Web en  média social , les « sites Web » deviennent des  services Web  (exemple :  Google Docs ) en perpétuelle construction par l ’ utilisation qu ’ en font les internautes (grâce aux mashups et widgets, un service Web peut être créé à partir de services Web existants comme  Google Maps  ou  PayPal ). Focus sur le blog :  le blog a permis à de nombreux internautes non informaticiens de publier sur le Web (importance des permaliens pour étiquetter l ’ information et donc pouvoir la partager). Avec l ’ ajout des flux RSS, cela a transformé aussi l ’ accès à l ’ information puisque l ’ information vient à présent à l ’ internaute, qu ’ elle est éditable sur d ’ autres sites Web (donc davantage partageable) et que l ’ information peut être lue sur des lecteurs autres que le navigateur Web. Un point majeur qui fait du flux RSS une rupture : il n ’ y a pas d ’ action réciproque entre le créateur du flux RSS et son utilisateur (l ’ utilisateur l ’ utilise sans demander son accord au créateur).
  • Quels sont les différents types de médias sociaux ? > Le blog est un outil de publication permettant à quiconque (particulier, groupe d’individus, entreprise…) d’échanger, commenter et partager du contenu, selon sa propre ligne éditoriale. De nombreux particuliers ou même d’entreprises, ont le leur. > Les wikis permettent à un groupe de personnes de développer un site Internet de manière collaborative alors qu’ils n’ont aucune notion de HTML ou autre langage de programmation. N’importe qui peut modifier les pages. Le wiki le plus connu est l’encyclopédie en ligne Wikipedia, mais on pourrait également citer Wetpaint et PBwiki. > Les microblogs sont des blogs en format court. Dans le cas de Twitter, par exemple, les articles sont limités à 140 caractères (soit deux phrases courtes !). > Les réseaux sociaux comme Facebook, MySpace et LinkedIn ou Viadeo permettent aux personnes ayant les mêmes affinités de se regrouper, et de partager des informations et des idées. D’autres outils tel que Ning, offrent aux internautes la possibilité de créer leur propre réseau. > Les communautés de partage de contenu comme Flickr (pour les photos), Slideshare (pour les documents), YouTube et Dailymotion (pour les vidéos) permettent aux internautes de partager du contenu comme des photos, des présentations, des séquences vidéo et des diffusions Web en direct. > Les agrégateurs d’actualités comme Digg, Reddit ou encore Wikio permettent aux internautes de partager des actualités intéressantes qu’ils ont trouvées en ligne et de les commenter ou de voter pour les contenus qu’ils préfèrent. Les éléments les plus populaires passent en première page des sites pour les faire connaître du plus grand nombre. Les agrégateurs d’actualités sont un moyen efficace de porter son attention sur des actualités originales jouissant d’une faible couverture presse. > Les jeux sociaux et les mondes virtuels comme Second Life ou Habbo ou les environnements personnalisés permettent aux utilisateurs de se rencontrer, se former et de communiquer dans un espace en ligne. > Les sites de favoris sociaux (ou d’étiquetage) comme del.icio.us, Blogmarks, StumbleUpon et GoogleBookmarks permettent aux utilisateurs d’étiqueter, d’enregistrer, de gérer et de partager des pages Internet à partir d’une source centrale. > Les podcasts sont des fichiers audio ou vidéo que vous pouvez télécharger. Lorsque vous vous abonnez à un podcast, votre ordinateur vérifie automatiquement la mise à disposition de nouveaux épisodes et les télécharge pour vous.
  • Charte . Seuls 12 % des salariés interrogés ont été sensibilisés par une charte sur la bonne utilisation des réseaux sociaux. Les entreprises américaines Coca-Cola, Cisco, IBM, précautionneuses face à l’envol des contentieux outre-Atlantique, mettent en place des « social media guidelines » pour cadrer la façon dont chacun s’exprime sur le net. C’est un bon outil, à condition qu’il soit léger. Chez Hopscotch, nous avons édité un guide de bonne conduite sur trois pages. On y précise plusieurs points : prendre conscience que tout le monde n’est pas porte-parole officiel de l’agence, respecter la règle de confidentialité, préciser que certains propos sont des opinions personnelles, ne pas utiliser les outils de géo localisation (Facebook Places ou Foursquare) qui informe illico tout son réseau d’un lieu de rendez-vous en temps réel, etc.
  • Quelle est la clé de la réussite des médias sociaux ? > Comprendre la différence La première étape consiste à reconnaître que les médias sociaux sont complètement différents des médias traditionnels. À règles exceptionnelles, approche exceptionnelle. C’est une toute nouvelle façon d’interagir avec le public visé. Il ne s’agit pas d’une solution de fortune ou d’une adaptation à ajouter à vos dernières campagnes de communication : il vous faudra du temps pour écouter ce que les gens ont à dire, pour construire une relation et être adopté par la communauté. > Être à l’écoute Avant de vous lancer dans l’arène des médias sociaux, commencez par écouter pour en comprendre le fonctionnement. Il vous faut définir les médias sociaux les plus populaires chez vos clients, les personnes influentes dans les différentes communautés, les thèmes et problèmes dont elles ont l’habitude de parler. Même encore après avoir rejoint le monde des médias sociaux, il est important de rester à l’écoute. > Participer à la conversation Les règles de bienséance veulent que l’on commence par se présenter et écouter les autres avant de prendre part à la conversation. Il vaut mieux se concentrer sur l’écoute pour pouvoir répondre convenablement et se faire accepter en tant que membre à part entière d’une communauté. > Quitter l’habit Corporate La conversation est un échange, pas un discours froid et magistral, chaque intervention doit avoir du sens et une valeur ajoutée. N’oubliez donc pas que vous participez à une conversation et que vous ne faites pas de discours solennel : il est donc important d’adopter un ton naturel, informel et authentique. > Être ouvert et honnête La transparence et l’honnêteté sont primordiales. Il ne faut jamais chercher à cacher quoi que ce soit. Après s’être présenté et annoncé ses intentions, il s’agit de participer, le plus honnêtement possible.
  • Transcript

    • 1. Petit déjeuner atlanpolitain : Réseaux sociaux : comment les utiliser pour mieux recruter ? Mardi 27 septembre 2011 Thomas Baligand – Consultant Apec
    • 2.
        • Décrypter l ’environnement du web collaboratif a des fins professionnelles
        • - Evolution du Web : du 1.0 au 2.0
        • - La communauté : Partager, donner et recevoir, le User Generated Content
        • Appréhender les medias sociaux
        • - L ’écosystème des médias sociaux
        • - Les nouveaux outils de communication RH : usage de chaque outil
        • - Quelques chiffres
        • Ce qui change pour les RH
        • - Développer une stratégie de marque employeur
        • - Identité numérique et e-reputation
        • - La veille stratégique
        • Evolution des pratiques de recrutement
      Plan
    • 3. Décembre 2006
    • 4. L ’environnement du web 2.0 Web 1.0 – 2.0 de quoi parlons nous ? Images extraites du site canadien http://franco.ca/internet/index.cfm?voir=blogue&id=10711&M=599&item=1500 de Sylvio Boudreau
    • 5. Du Web 1.0 au Web 2.0 en attendant le Web 3.0 !
      • Web passif
      • Internaute consommateur de contenu
      • Web social, communautaire, collaboratif et interactif
      • Internaute producteur de contenu
      • Web sémantique / des objets
      • Temps réel, Mobilité, Géolocalisation, Réalité augmentée, …
    • 6. Les différentes familles de médias sociaux
    • 7. L ’environnement du web 2.0
    • 8. Chiffres Monde
        • En millions d ’utilisateurs
        • Facebook 750
        • Twitter 300
        • Linkedin 108
        • Viadeo 35
              • Source : La Social Newsroom – juin 2011
    • 9. Chiffres France
        • En millions d ’utilisateurs
        • Facebook 22 millions
        • Twitter 2,4 millions
        • Linkedin 2,59 millions
        • Viadeo 4 millions
    • 10. Quelques chiffres
      • 78% des internautes français utilisent les réseaux sociaux Source : Observatoire IFOP des réseaux sociaux – Octobre 2010
      • 255 millions de sites Web dans le monde – Source Pingdom, décembre 2010
      • 39 ans, c’est l’âge moyen d’un internaute en France – Médiamétrie, décembre 2010
      • 42,3 millions d’internautes en France – ComScore, mai 2011
      • 94% des internautes français connaissent Facebook Source : Observatoire IFOP des réseaux sociaux – Octobre 2010
      • 4, 1 heures par mois passées par les internautes français sur les réseaux sociaux Source : comScore – Janvier 2011
      • 2 millions d ’entreprises sont présentes sur Facebook Source : Facebook – www.facebook.com – Janvier 2011
    • 11. Quelques chiffres
      • Plus de 4 millions de salariés parlent de leur employeur sur le Net. En bien ou en mal. Source : sondage Hopscotch-Viavoice - 6 janvier 2011
      • 30% du trafic des sites d’informations est généré directement par Google – Pew Research, mai 2010
      • 1 milliard de recherches effectuées chaque jour et 620 millions de visiteurs par jour sur Google.com – Web-Interviews.com, mai 2011
      • 26 millions de fans : c’est le record pour une page Facebook de marque, et c’est Coca-Cola  - Social Bakers, fin 2010
      • 200 millions de tweets sont envoyés chaque jour – Source twitter, juin 2011
      • Twitter : 100 millions d’utilisateurs actifs dans le monde – septembre 2011
      • 16 millions de mobinautes français accèdent à l’Internet à partir de leur téléphone – Explorateurs du Web, mars 2010
    • 12. Actions qui interviennent dans le monde en l’espace d’une minute
    • 13. RH 2.0 RH 2.0 = e-reputation RH Conversation entre candidats SUR ma marque employeur Conversation entre candidats ET ma marque employeur
    • 14. Ce que ça change MARQUE
    • 15. Identité numérique et e-reputation
      • Marque personnelle
      • =
      • identité numérique + e-réputation
      • ce que vous dites de vous ce que les autres disent de vous
      • Traces laissées volontairement Traces laissées sur vous par les autres
      • Vérifiez l’état de votre présence en ligne
      • Gérez votre marque personnelle : cohérence, vigilance…
    • 16.
      • La veille appliquée aux ressources humaines permet au service RH de s ’éprouver en tant que vecteur de l’image de l’entreprise et de suivre l’actualité d’un métier en constante évolution
      La veille stratégique : un outil RH
    • 17. Conséquences RH
        • Les entreprises ne sont plus maîtres du sujet, du lieu, du moment de la discussion
      Règle #1 Règle #2
        • La presence on-line est une facette de l ’ offre et devient donc un des critères de choix
    • 18. Clés de réussite sur les médias sociaux
      • Comprendre la différence
      • Être à l’écoute
      • Participer à la conversation
      • Quitter l’habit Corporate
      • Être ouvert et honnête
    • 19. E-reputation
    • 20. Evolution des pratiques de recrutement
    • 21. Le Recrutement papier - presse L ’Entreprise Le Candidat Recrutement Communication RH Informations sur le candidat Recherche d ’emploi Communication candidat Informations sur l ’entreprise
    • 22. Le e-Recrutement L ’Entreprise Le Candidat Recrutement Communication RH Informations sur le candidat Recherche d ’emploi Communication candidat Informations sur l ’entreprise www.siteEntreprise.com
    • 23. Le Recrutement 2.0 co-existance du e-Recrutement (depuis 2007) Recrutement Recherche d ’emploi Recrutement 2.0 e-recrutement 2007 > Réseaux sociaux 1998 > Jobboards L ’Entreprise & Le Recruteur Le Candidat www.siteEntreprise.com
    • 24. Le Recrutement 2.0 co-existance du e-Recrutement (depuis 2007) Marketing RH : Marque employeur Marketing personnel : Identité numérique Recrutement 2.0 e-recrutement 2007 > Réseaux sociaux 1998 > Jobboards L ’Entreprise & Le Recruteur Le Candidat www.siteEntreprise.com
    • 25. Le Recrutement 2.0 co-existance du e-Recrutement (depuis 2007) Informations sur le candidat Informations sur l ’entreprise et le recruteur Recrutement 2.0 e-recrutement 2007 > Réseaux sociaux 1998 > Jobboards L ’Entreprise & Le Recruteur Le Candidat www.siteEntreprise.com
    • 26. Le Recrutement 2.0 Recruteurs et Candidats à égalité ! Recrutement Marketing RH : Marque employeur Informations sur le candidat Recherche d ’emploi Marketing personnel : Identité numérique Informations sur l ’entreprise et le recruteur Recrutement 2.0 e-recrutement 2007 > Réseaux sociaux 1998 > Jobboards L ’Entreprise & Le Recruteur Le Candidat www.siteEntreprise.com
    • 27. RH : Quels outils pour quels besoins ?
    • 28.
      • A votre disposition et retrouvons nous sur :
      • Merci