• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Projet de Cantine Numérique à Nantes
 

Projet de Cantine Numérique à Nantes

on

  • 8,121 views

La Cantine numérique est un lieu dédié aux acteurs du web et de l'innovation. Entrepreneurs, porteurs de projets, usagers, passionnés, étudiants... y sont accueillis dans un esprit de co working, ...

La Cantine numérique est un lieu dédié aux acteurs du web et de l'innovation. Entrepreneurs, porteurs de projets, usagers, passionnés, étudiants... y sont accueillis dans un esprit de co working, de synergie de compétences et de développement économique du territoire. Déjà en place à Paris, cet incubateur à projets manque à la communauté web nantaise. C'est pourquoi le projet de Cantine Numérique à Nantes a été lancé et est impatiemment attendu par tous les affamés du web 2.0 !!!

Statistics

Views

Total Views
8,121
Views on SlideShare
7,919
Embed Views
202

Actions

Likes
16
Downloads
0
Comments
0

9 Embeds 202

http://www.idilenantes.com 87
http://coworkinginitiatives.com 46
http://www.slideshare.net 31
http://www.scoop.it 16
http://www.mecanographik.fr 11
http://cairn4it.blogspot.com 5
http://konnaissances.blogspot.com 4
http://org.palabre.org 1
http://konnaissances.blogspot.fr 1
More...

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Projet de Cantine Numérique à Nantes Projet de Cantine Numérique à Nantes Presentation Transcript

    • La Cantine numérique des Pays de la Loire Plateforme régionale d’innovation Juillet 2009
    • Préambule A travers les Plateformes Régionales d’Innovation (PRI), espaces de convergence entre l’économie, la recherche et la formation, la Région des Pays de la Loire souhaite apporter une réponse concrète et adaptée aux attentes des entreprises et à leurs besoins en matière d’innovation. Ce dossier décrit le projet de Cantine numérique des Pays de la Loire qui pourrait devenir la PRI qu’attend la filière numérique. Conçue avant que la Région n’amplifie sa politique en faveur de l’innovation, il est troublant de voir à quel point les objectifs et missions de La Cantine numérique coïncident avec celles décrites pour les PRI. Rencontres, évènements, expérimentations, échanges, recherche, mutualisation, incubation… Tout cela articulé de manière intelligente et adaptée aux besoins de la filière numérique. Le secteur des TIC brille par son évolution rapide, tant au niveau des technologies que des usages. Dans un tel contexte, les clés du succès pour innover repose moins sur la protection industrielle et sur l’importance des investissements dans l’outil de production que sur la présence d’un écosystème vertueux capable en permanence de faire monter en compétence l’ensemble des acteurs (pour rester à la pointe) et de favoriser les synergies et les échanges. La Silicon Valley californienne en est la meilleure illustration, les observateurs s’accordant sur les 3 points clés suivants :  mixité économique mêlant startups, PME innovantes et grands groupes  proximité avec l’enseignement supérieur et la recherche  nombreux évènements et lieux de rencontres favorisant les échanges, les partages d’expérience et les expérimentations communes Soucieux de développer la créativité, l’innovation et l’entreprenariat dans un secteur TIC comptant 22 000 emplois et 3 000 entreprises dans la Région des Pays de la Loire, le réseau Atlantic 2.0, le pôle Images et Réseaux et leurs partenaires ont mis en commun leurs compétences et leurs observations pour proposer un projet ambitieux répondant aux attentes de l’ensemble des acteurs de la filière. Notre proposition s’appuie sur le projet expérimental de Cantine numérique à Paris (lui-même basé sur le modèle de « coworking space » à San Francisco) porté par l’association Silicon Sentier et couronné de succès après 1 an d’existence. Notre démarche s’inscrit également dans la ligne de la DGCIS et du secrétariat d’état à l’économie numérique qui souhaitent favoriser l’implantation de Cantines numériques en région. La Cantine Numérique des Pays de la Loire 2
    • Résumé du projet Une plate-forme physique d’innovation qui rend possible l’échange et la coopération entre acteurs territoriaux du secteur numérique (web, création multimédia, innovation numérique, électronique…). La Cantine numérique des Pays de la Loire sera un lieu physique situé au centre de Nantes et réunissant au quotidien les acteurs de l’écosystème de l’innovation grâce à un dispositif de gouvernance alliant acteurs publics et privés. La Cantine numérique réunira les conditions nécessaires :  à la croissance des acteurs de l’économie numérique (lieu de rencontres, espaces de réunions, outils collaboratifs, accompagnement, mise en réseau, programmation évènementielle)  au renforcement de l’ancrage territorial de l’économie numérique (constructions de projets collectifs, tests, expérimentations) Au quotidien :  un coworking-space (espace de travail collectif à prix très abordable), des espaces de réunion, de conférences et un «café »  une mixité des publics (entrepreneurs, financeurs, développeurs, chercheurs, créateurs de contenus/services, créatifs, acteurs publics)  une programmation d’événements et des animations dédiées aux professionnels du numérique en journée ou en soirée  deux structures résidentes, le réseau Atlantic 2.0 et le pôle Images et Réseaux , qui travaillent au quotidien au développement de l’innovation numérique… La Cantine offrira à ses utilisateurs :  un réseau d’entrepreneurs, de salariés, de porteurs de projets, d’investisseurs et d’institutionnels  un espace de travail individuel et collectif  un lieu de rencontres, d’apprentissage, de débats et de « frottements »  la capacité à créer des dynamiques collectives en agrégeant une grande diversité d’acteurs sur des projets communs et collaboratifs  du matériel mutualisé (wifi, très haut débit, visioconférence, matériel vidéo, plateformes technologiques de développement et d’expérimentation…) La Cantine numérique est une démarche innovante, initiée par le Silicon Sentier à Paris et suivie aujourd’hui par de grandes villes françaises et européennes (Toulouse, Rennes…). A Nantes, le projet est piloté par le pôle Images et Réseaux et le réseau Atlantic2.0 La Cantine Numérique des Pays de la Loire 3
    • La brique manquante pour dynamiser un écosystème qui existe déjà ! Publics concernés Le projet Résultats attendus (thèmes abordés, moyens engagés) Usages Technologies La Cantine numérique Partage d’expériences Démonstrateurs Transfert de compétences Expérimentations et Porteurs de projet, créateurs projets communs Réflexions et prospectives Innovation Animation Mutualisation Champ d’action Formation Exposition Mise en réseau La Cantine Numérique des Pays de la Loire 4
    • Un carrefour, une vitrine, un outil au service de la filière et du territoire Ce lieu carrefour qui s’inscrira sur le territoire des Pays de la Loire devra être : Un outil d’animation territoriale  Conférences, ateliers techniques, formations, BarCamps, réunions de groupes thématiques, autant d’évènements qui se tiendront à La Cantine et qui permettront aux acteurs régionaux publics et privés petits et grands, de se rencontrer, d’échanger dans une ambiance informelle en dehors des lieux de travail et des lieux de rencontre institutionnels habituels. C’est cette notion de « troisième lieu » qu’il est important de retrouver. Une vitrine technologique de la région  La Cantine devra être ouverte sur la ville, perméable et dédiée à toutes les formes d’innovation : logiciels et applications, mais aussi de blogs, de vidéos, photos ou contenus auto-produits, design, d'art numérique en ligne, de recherches, de formations et de contenus éducatifs.  Les acteurs régionaux ayant développé des expertises, des technologiques et des services innovants devront pouvoir les tester et les exposer à La Cantine. En rendant visible l’innovation, la Cantine aura la fonction d’espace de diffusion des technologies et des expertises régionales sur la scène nationale et internationale. A l’image des Zénith pour la musique, le réseau de Cantines permettra une programmation de grande qualité. Un outil de détection et d’amorçage de nouveaux projets  Il existe une infrastructure déjà développée de pépinière et d’incubateurs, le rôle de La Cantine sera de se positionner en amont de ces dispositifs et d’être parfois le premier interlocuteur des porteurs d’idées et de projets pas encore constitués juridiquement. Première étape, premières rencontres, premiers conseils, c’est à La Cantine que certaines idées et projets communs naîtront. C’est là que se rencontreront porteurs de projet, entrepreneurs aguerris et peut-être même investisseurs et clients potentiels. C’est là que le rôle des structures d’accompagnement à la création d’entreprise (Atlanpole) et au financement de l’innovation sera expliqué et mis en valeur. Un outil d’accompagnement des individus et des collectifs tout au long de leur croissance  La Cantine doit être pensée comme un espace d’accompagnement des initiatives et projets ne s’inscrivant pas forcement dans les dispositifs actuels en place. Parce qu’il existe de véritables ressources sur le territoire, La Cantine doit pouvoir les capter et les accompagner tout au long de leur développement en favorisant la mise en réseau. Un outil de rapprochement des leaders industriels avec les PME/PMI du territoire  La Cantine doit favoriser le rapprochement d’acteurs industriels de grande taille avec les acteurs économiques régionaux de taille plus réduite. Parce que l’innovation nait chez ces derniers, et que les leaders industriels « tirent » l’économie vers le haut, il devient indispensable de créer une dynamique régionale spécifique qui permette d’accélérer toutes les formes de rapprochement entre leader industriels et PME/PMI du territoire. La Cantine Numérique des Pays de la Loire 5
    • Equipe projet Porteurs du projet : Comité de pilotage (descriptions et apports au projet en annexe) : Partenaires Partenaires : Partenaires envisagés (en contact) : La Cantine Numérique des Pays de la Loire 6
    • Les porteurs du projet Le pôle de compétitivité Images et Réseaux et le réseau Atlantic 2.0 partagent un objectif commun, animer la filière numérique et favoriser l’innovation dans la Région des Pays de la Loire. En lien avec la demande de la DGCIS (Direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services) et du secrétariat d’état à l’économie numérique, ils associent leurs compétences et leurs réseaux pour porter ce projet d’implantation d’une Cantine numérique à Nantes. Le réseau Atlantic 2.0  Le réseau Atlantic 2.0 associe entrepreneurs, porteurs de projets, ingénieurs et chercheurs sur Nantes et la région des Pays de la Loire dans le domaine de l’innovation numérique, du web et de la création multimédia. L’objectif d’Atlantic 2.0 est de favoriser les échanges, les rencontres et la circulation de l'information dans ces filières (réflexions communes, échanges et partage sur les technologies et les nouveaux usages, projets communs…).  Avec une moyenne de 7 évènements par mois en 2008/2009, le réseau Atlantic 2.0 affiche aujourd’hui plus de 85 sociétés adhérentes (startups, grandes entreprises, associations, grandes écoles, agences, consultants…).  Site web : www.atlantic2.org Le pôle de compétitivité mondial Images et Réseaux  Le pôle associe industriels et chercheurs de Bretagne et Pays de la Loire afin d'accroître la compétitivité et l'attractivité du territoire dans la filière images et réseaux. Leur ambition : constituer un pôle de recherche, d'innovation et de développement d'envergure mondiale.  Le pôle Images & Réseaux est une association dont les membres partagent la même vision : une révolution des usages qui repose sur les nouvelles technologies numériques de l'image et les nouveaux réseaux de distribution de contenus. Au sein du Pôle, les acteurs de l'industrie et de la recherche unissent leurs efforts pour imaginer les besoins à venir et y apporter des réponses. Ils collaborent à des projets de recherche et développement dont on sait qu'ils constituent le principal moteur de la croissance et de l'emploi.  Site web : http://www.images-et-reseaux.com/ La Cantine Numérique des Pays de la Loire 7
    • > Définition du projet de Cantine Numérique La Cantine Numérique des Pays de la Loire 8
    • Objectifs généraux Renforcer le dynamisme des acteurs de l’innovation numérique dans la région Favoriser les croisements de filières et de métiers Faire de Nantes et de la région un pôle numérique reconnu et attractif au niveau européen Pour atteindre ces objectifs, La Cantine numérique se verra confier les missions suivantes :  Intensifier les échanges et favoriser les approches croisées à travers des évènements de tailles et de formats différents  Attirer les talents et aider à la création de communautés de travail  Créer une vitrine de l’innovation et valoriser la vitalité de l’économie numérique dans la région  Développer les nouveaux usages professionnels liées aux outils collaboratifs, partager les idées, faire émerger de nouveaux projets  Favoriser l'incubation de nouveaux business en mêlant porteurs de projet, entrepreneurs expérimentés, ingénieurs et investisseurs  Rendre lisible l'action des acteurs de l'innovation (Pôle de compétitivité, Atlanpole, Oséo, collectivités territoriales…) La Cantine Numérique des Pays de la Loire 9
    • Concrètement, une Cantine Numérique est : Un lieu d’environ 300 m2 accessible et attractif, en prise avec la vie sociale et économique. Ouvert 5j/7, en journée et parfois en soirée Qui se décompose en plusieurs espaces :  Un espace café, convivial, bien situé, ouvert largement, un lieu d'échange, d'information, susceptible d'accueillir des évènements (expositions, conférences, inaugurations…)  Un espace de réunion modulable en plusieurs espaces avec des moyens de travail collaboratif  Un espace de coworking offrant bureau et accès wifi aux acteurs « nomades » (porteur de projet, entrepreneur ou ingénieur de passage à Nantes, freelance…)  Un espace dédié à la démonstration, à l’expérimentation et au travail en mode projet Équipé en Wifi, accès réseau très haut débit, dispositifs de prise de vue et mini régie vidéo Avec des outils de communication: un système de visioconférence offrant également une fenêtre permanente sur les Cantines et les autres lieux d’innovation numérique en région, en France et dans le monde, une webTV, un accès au réseau Gigalis… En réseau avec les autres lieux d’innovation de la région (Angers, Laval et Le Mans), et plus largement dans le Grand Ouest via une passerelle avec Rennes et avec Poitiers Situé de façon à assurer un maximum de passage et un accès facile à tous les publics concernés (centre-ville, proche parking, rez-de-chaussée…). A horizon 2012-2013, le meilleur emplacement pour une Cantine numérique à Nantes sera situé au cœur du Quartier de la création. D’ici là, le centre-ville est privilégié. Un certain nombre de sites ont déjà été identifiés. La Cantine Numérique des Pays de la Loire 10
    • La dimension animation Une équipe  Une équipe de 4 personnes est souhaitable pour garantir une certaine amplitude de fonctionnement  Couvrant les différentes fonctions : accueil, technique, animation, gestion, management global  Présentant les qualités suivantes : compétences thématiques, curiosité, mais aussi dotée du sens de l'accueil, de la convivialité...et d'un très grand sens relationnel  Pensant coordination à l'échelle du territoire et recherchant des mutualisations avec les autres sites et entreprises régionales Avec un projet d'animation  Conçu autour d'un programme d'animation, avec la mise en place d'évènements forts et d’évènements récurrents  Nombre de ces événements existent déjà, portés par les associations. La Cantine est le lieu que la filière attendait pour porter ces événements « intra muros ».  Basé sur un comité éditorial composé entre autres du réseau Atlantic 2.0, du pôle Images et Réseaux, du Cenio, d’Alliance Libre, de l’Olympic, d’Atlanpole et de l’Ecole de Design  Mais aussi ouvert et souple pour répondre à des sollicitations privées ou laisser place à des initiatives de particuliers, passionnés, étudiants, experts, monde associatif, institutionnels, etc. Exemples d’évènements publics  Un open coffee : rencontre hebdomadaire ouverte autour d'un café, focalisé sur les usages/nouvelles pratiques (déjà près de 30 Open Coffees ont été organisés par Atlantic 2.0 en 2008/2009 avec environ 20 participants par session)  Des ateliers créatifs, des petits déjeuners recherche, des réunions de travail thématisées…  Des présentations d'initiatives (entreprise, association, communauté) originales  Des évènements importants : conférence, exposition, BarCamps... (Alliance Libre et Atlantic 2.0 ont déjà organisé ou co-organisé 4 BarCamps à Nantes entre 2007 et 2008 avec un nombre de participants allant de 60 à 150 personnes. Le Cenio a déjà organisé plusieurs conférences avec des thématiques business rassemblant entre 100 et 200 personnes.)  Des réunions « expérimentations et prototypes » axées sur des technologies de pointe La Cantine Numérique des Pays de la Loire 11
    • Le contenu éditorial de la Cantine Dès la première année, capacité à organiser plus de 150 événements : - 40 % portés par l’équipe de permanents - 40% issus de l’équipe Comité de Pilotage - 20% événements privés Plus de 200 entreprises et 2500 emplois sont concernés directement. Le Silicon Sentier a par ailleurs constaté une hausse de 40% du nombre de ses membres l’année suivant l’ouverture de la Cantine. La Cantine Numérique des Pays de la Loire 12
    • Calendrier prévisionnel premiers mois d’activité (hypothèse d’un financement PRI en décembre 2009) La Cantine Numérique des Pays de la Loire 13
    • La dimension recherche et innovation Dans un secteur aussi rapide et mouvant que le numérique, l’innovation vient de partout et pas seulement des grands éditeurs de logiciels et des laboratoires de recherche. Startups, ingénieurs isolés ou développeurs regroupés en communautés ont prouvé à maintes reprises leur capacité à produire des innovations de rupture avec des moyens dérisoires, tant au niveau des technologies qu’au niveau des usages. L’enjeu consiste donc à réunir et favoriser les « frottements » entre ses différentes populations. Toutes les conditions fondamentales sont réunies à Nantes et dans la Région Pays de la Loire pour créer un cluster d’entreprises innovantes reconnu au niveau européen. Maintenant, il faut que les acteurs se rencontrent, se mélangent et partagent plus. C’est l’objectif majeur de la Cantine numérique à Nantes, en réseau avec les autres pôles de la région comme Laval et Angers. Au menu : débats, rencontres, séances de créativité et projets collaboratifs. Au-delà du développement des événements business réunissant des entrepreneurs, l’innovation et la recherche ont besoin d’évènements avec des formats et des cibles différentes. Ces rencontres facilitent la constitution de groupes d’intérêts et/ou de communautés. Ce socle permet alors aux acteurs de l’écosystème de rester en veille sur les nouveaux usages, de concevoir de nouveaux services, de monter en compétences grâce au partage et à une émulation saine et de rester à la pointe des technologies. Par exemple, un BarCamp est un événement ouvert basé sur un thème précis (exemples : le développement d’applications professionnelles sur iPhone/Blackberry pour une cible « technologie » ou l’impact du web 2.0 sur l’organisation du travail pour une cible plus large orientée usages et services). Un BarCamp réunit une soixantaine de personnes, souvent spécialistes du sujet, qui définissent ensemble des sujets de travail/discussion à approfondir autour du thème et qui se répartissent en petits groupes pour échanger, partager et parfois même expérimenter (projet de recherche et d’expérimentation en 2 ou 3 jours appelé MashPit). Né en Californie et repris partout dans le monde, ce type d’événement fonctionne extrêmement bien, y compris à Nantes, et favorise la créativité et l’innovation. Plusieurs technologies et usages majeurs ont été développés à la suite d’un BarCamp. Nous souhaitons également nous appuyer sur nos partenaires dans le design, la communication, l’audiovisuel, l’électronique, la culture et les industries créatives pour expérimenter des approches croisées et développer par là l’innovation et la créativité de nos entreprises. En créant des passerelles avec d’autres secteurs et d’autres pôles de la Région, nous souhaitons apporter de la valeur ajoutée aux autres… et aussi apprendre d’eux et avancer en synergie. La Cantine pourra garantir un espace de confidentialité et un réseau sécurisé pour certains projets/groupes de travail. La Cantine Numérique des Pays de la Loire 14
    • Schéma d’émergence de projets grâce à la Cantine Spin off Le collectif aidé par la Cantine peut produire un événement, un projet de R&D, une association, une entreprise... Dasn le cas d’un projet d’entreprise, la Cantine orientera le collectif vers des E structures d’accompagnement sur le territoire (incubateur, technopole...) M E R Matérialiser une idée en un projet structuré par un collectif légitime, nous Amorçage parlons ici de projets expérimentaux et/ou collaboratifs. G La Cantine met à disposition des ressources matérielles et immatérielles. E N C E La Cantine, lieu de référence pour un secteur, lieu inscrit sur le territoire. Détection Foisonnement d’événements, de rencontres, à l’intérieur de ses murs. L’équipe de permanents du lieu et les membres actifs détectent les idées et les tendances en direct sur le terrain. La Cantine Numérique des Pays de la Loire 15
    • La dimension régionale L’enjeu de la Cantine numérique des Pays de la Loire est de dynamiser l’ensemble du territoire, et pas seulement la métropole nantaise. Pour cela, nous poursuivrons les objectifs suivants :  Implanter la Cantine numérique dans un lieu facilement accessible, proche gare et proche parking  Organiser des évènements en faisant intervenir au maximum des professionnels de la région (entrepreneurs, ingénieurs, experts, consultants, chercheurs, étudiants, artistes…) et des différents départements qui la compose  S’appuyer sur les réseaux régionaux du pôle I&R, d’Atlantic 2.0, du CENIO, d’Alliance Libre, des technopoles et autres PRI pour impliquer un maximum de personnes, structures et institutions présentes sur les 5 départements. Dans cette optique, les permanents de la Cantine seront en contact régulier avec le chargé de mission que la filière a prévu d’embaucher.  Communiquer à l’échelle régionale sur nos actions  Se rendre disponible, apporter un savoir-faire et faire jouer notre réseau pour faciliter l’organisation d’évènements dans le secteur numérique dans les autres villes de la région (expertise, méthodologie, essaimage) En comparaison des autres projets de Cantine, à Paris ou ailleurs, la Cantine numérique des Pays de la Loire sera adaptée au tissu économique régional et s’appuiera sur les nombreux atouts du territoire :  Le Campus Nantais, une université et 10 Grandes Ecoles dans un rayon de 5 kms. 1000 chercheurs dans l’électronique et l’informatique à l’échelle régionale.  L’axe Nantes-Rennes et le développement de projets communs aux deux Métropoles. La Cantine Numérique des Pays de la Loire 16
    • Insertion de la Cantine numérique dans l’écosystème régional La Cantine a vocation à s’appuyer sur la dynamique, les dispositifs et les initiatives privées ou publiques existant en Pays de la Loire pour devenir l’outil qui manquait à la filière. Dans cette optique, les points suivants feront l’objet d’une attention toute particulière. Politique d’animation événementielle de la filière  La Cantine est bien le troisième lieu attendu. Il s’agit d’offrir aux acteurs de la filière (institutionnels, associations, ou même initiatives privées) un lieu où organiser les événements qu’ils portent « hors murs » aujourd’hui. La Cantine ne vient pas surajouter un programme à une offre qui existe déjà.  La logique de concentration événementielle doit favoriser une démarche structurante dans la logique événementielle de la filière. En regroupant les manifestations dans un même lieu, la concertation devient plus facile et l’élaboration d’un programme d’événements cohérent et exhaustif se fait plus naturellement. Intervention en amont des structures existantes  Le principe de base régissant l’action de la Cantine ne consiste pas à se substituer ou à cannibaliser des acteurs déjà présents dans l’écosystème. Les structures d’accompagnement aux projets et/ou aux entreprises doivent au contraire être valorisées au travers des actions menées par l’équipe en charge de l’animation du lieu. La valeur ajoutée de la Cantine se fait dans sa capacité à détecter en amont des porteurs de projets et à accomplir une action de fléchage vers les organismes ou institutionnels chargés de l’accompagnement. Dans le cadre de sa mission de détection des tendances et des projets, la Cantine ne « choisit pas » les acteurs qu’elle flèche. Un travail en coordination avec le futur chargé de mission pour la valorisation de la filière.  Des rendez-vous réguliers doivent être prévus entre ces deux futurs piliers de l’animation de la filière. Réflexions communes sur les besoins et tendances identifiées, mise en place d’actions concertées.  La Cantine doit aussi être le lieu utilisé de façon prioritaire pour mener les actions initiées par le futur chargé de mission.  La complémentarité dans les missions et les objectifs assignés doit permettre d’accélérer de façon significative la mise en œuvre d’une politique réfléchie et cohérente sur l’animation de notre secteur d’activité. La Cantine Numérique des Pays de la Loire 17
    • La valorisation des croisements inter-filières L’innovation passe par l’intégration des TIC. Elle est rarement le fait d’une rupture technologique. Elle résulte le plus souvent d’une association originale et intelligente de solutions existantes. Le seul fait d’intégrer de manière pertinente les TIC dans un produit ou un process industriel est source d’innovation et de valeur ajoutée. Les TIC sont par nature des technologies transverses qui peuvent servir tous les secteurs et filières :  Les textiles seront demain des objets communicants grâce à l’intégration de puces électroniques.  Le génie civil et le bâtiment cherchent à mesurer et contrôler leurs ouvrages à l’aide de capteurs pouvant aider à optimiser la consommation énergétique, à mesurer l’usure ou anticiper les défaillances.  L’utilisation de l’informatique est essentielle pour la santé, que ce soit dans l’appareillage, la télétransmission, le télédiagnostic etc. La Cantine propose un espace de découvert, de test et d’appropriation ouvert à l’ensemble des acteurs industriels régionaux. Avec l’art et le design, de nouveaux ingrédients dans nos technologies. La Cantine proposera aux acteurs industriels de rencontrer des artistes ou des designers, ainsi que d’autres compétences issues des sciences humaines (sociologie, …). Ces rencontres peuvent être très profitables si elles sont menées très en amont, par exemple dans le cadre de séances de créativité. La Cantine pourra par exemple proposer :  De nouvelles méthodes de créativité faisant systématiquement intervenir des artistes ou des designers (expériences réussies au Québec ou en Espagne).  L’implication d’artistes et de designers dans des projets collaboratifs. Avec la Cantine, nous voulons valoriser nos compétences artistiques auprès de nos entreprises et innover. La Cantine Numérique des Pays de la Loire 18
    • La valorisation des croisements inter-filières L’aménagement du Quartier de la Création, sur l'Ile de Nantes, appuie dans ce sens en offrant une passerelle vers la culture et les industries créatives.  Une concentration exceptionnelle d'acteurs de la culture et des industries créatives offrant un potentiel important de croisement  Le croisement de la création artistique et de la recherche technologique et/ou veille sur les usages doit stimuler l’innovation (sur l’exemple de ce que fait la SAT à Montréal).  Cette passerelle doit venir renforcer les projets collectifs ou collaboratifs en associant artistes et entreprises.  Programmation d’événements (rencontres professionnelles, workshop sur projets d’expérimentation en arts numérique ou multimédia, présentation de projets de création soutenues et accueillies en résidence).  La Fabrique (dès 2011) et le festival Scopitone avec un projet fort autour des arts numériques et des recherches de transversalité Le vertueux croisement des filières. Et si la Cantine numérique était ce lieu, à la fois moderne, ouvert, et neutre, qui permettait de faire se croiser des acteurs de disciplines qui s’ignorent ? Il s’agit d’un véritable enjeu pour notre territoire car des croisements sont source de valeur ajoutée pour nos entreprises. Les offreurs de technologies découvriront de nouveaux usages et de nouveaux marchés. Nombreuses sont les entreprises qui réussissent au croisement de différents secteurs, ou qui pourraient bénéficier des frottements générés.  Atlanstat : Biostatistique, analyse informatique des essais cliniques.  Keosys : Imagerie médicale, logiciel et matériel appliqué au secteur médical  Croisement du Bâtiment et de l’environnement, intégration de différentes technologies innovantes : capteurs, communication, énergie (Pôle Génie Civile Ecoconstruction)  Constructeur de grands navires, dont le métier est en fait celui d’ensemblier. STX, par exemple, a besoin de compétences en matériaux, électronique, énergie, TIC, design et…nouveaux usages. Dans la Région, de nombreuses autres filières sont susceptibles de se trouver au cœur de la dynamique de croisement :  Le design et l’architecture à Nantes  La 3D : réalité virtuelle à Laval, 3D à Nantes…  Les Green Tech, le pôle des biotechnologies, le pôle végétal, la domotique, le pôle EMC2… La Cantine Numérique des Pays de la Loire 19
    • La dimension nationale et internationale S'insérer dans le souhait de la DGCIS de contribuer à la diffusion de lieux de type Cantine au service de l'innovation dans les territoires. En contribuant à l’étude du Silicon Sentier, le Pôle Images et Réseaux et le réseau Atlantic 2.0 ont déjà engagé un processus visant à faire des Pays de la Loire la première région à se doter d’une Cantine Numérique après l’Ile de France. Développer nos coopérations avec des initiatives similaires en France  Paris, Toulouse, Marseille, Poitiers…  En particulier avec la Cantine à Rennes, via le pôle Images et Réseaux notamment Prendre place dans le réseau mondial des coworking places  On trouve un coworking space dans tous les centres mondiaux de l’innovation (San Francisco, Berkeley, Houston, New York, Palo Alto, Bangalore, Budapest, Vancouver…)  Et notamment à Seattle, ville jumelée à Nantes, où l’on retrouve le siège de Microsoft et de nombreuses startups innovantes Office Nomad - Seattle Citizen Space -San Francisco Blank Space - Los Angeles Network Hub - Vancouver Station-C - Montreal The Kitchen - Budapest La Cantine Numérique des Pays de la Loire 20
    • > Le montage du projet La Cantine Numérique des Pays de la Loire 21
    • Point d’avancement du projet Une impulsion nationale  Face au succès de la Cantine par Silicon Sentier à Paris, la DGCIS et le secrétariat d’état à l’économie numérique ont chargé le Silicon Sentier d’étudier et de faciliter l’essaimage de projets similaires en région. Dans cette tâche, le Silicon Sentier est épaulé par un groupe de travail dont le Pôle Images et Réseaux et Atlantic 2.0 font partie.  La ville de Toulouse a déjà engagé le processus de création d’une Cantine. Deux autres groupes de travail ont également été créé, à Nantes et à Rennes, à l’initiative du pôle Images et Réseaux. La création d’un groupe de travail à Nantes  Très proches du Silicon Sentier, les associations Alliance Libre et Atlantic 2.0 réfléchissent depuis près de 2 ans à la création d’un lieu dédié au coworking et à l’animation dans le secteur numérique, (Atlantic 2.0 ayant d’ailleurs été créé pour palier au manque de lieu et d’événements dédiés au numérique dans la région)... Après les mêmes constats, le pôle Images et Réseaux ainsi que l’Ecole de Design ont pu eux aussi réfléchir et avancer sur des projets pour la création d’espaces dédiés à la création et l’innovation. L'Olympic, à travers le festival Scopitone dédié aux arts numériques et son projet pour le futur équipement La Fabrique (qui prendra place dans le quartier de la création en 2011), est, elle aussi, investie des mêmes objectifs.  Sous les impulsions successives de Nantes Métropole et du Pôle Image et Réseaux, il était naturel que ces acteurs se regroupent autour d’un projet commun et forment un groupe de travail aux côtés des autres piliers de l’économie numériques régionales, Atlanpole, le Cenio, la SEM, etc.  Cinq réunions majeures, plusieurs déplacements et de nombreux échanges ont eu lieu entre février et juin 2009, permettant d’avancer rapidement sur la définition d’objectifs communs, sur la politique d’animation à mener, sur le mode de gouvernance à privilégier et sur le modèle économique envisageable.  La maturité des acteurs en présence sur ce dossier, le fait qu’ils se connaissent bien et pour la plupart, travaillent déjà ensemble, ont facilité la cohésion et l’efficacité de ce groupe de travail. Ils sont persuadés de la nécessité du projet et très confiants sur le succès d’un tel lieu à Nantes. Les étapes à venir concernent la recherche de financement, la définition exacte du modèle de gouvernance et la phase de déploiement opérationnelle accompagné d'une assistance à maitrise d'ouvrage en mobilisant l'expertise de Silicon Sentier. La Cantine Numérique des Pays de la Loire 22
    • Planning 2007 – 2008 : 19 juin 2009 Réflexions et observations isolées Table ronde « Une cantine numérique à Nantes ? » Premier dossier dans le cadre de l'appel d'offre plateforme réunissant Stéphane Distinguin (président du Silicon Sentier innovante DGCIS (projet réseau des cités du numérique) à Paris), Vincent Marcatté (président du pôle Images et Premières interventions sur le sujet de Cantine numérique et Réseaux) et Ludovic Simon (secrétaire général du réseau de vitrine de l’innovation à l’occasion de plusieurs Atlantic 2.0) à l’occasion de l’évènement « Web2Day » évènements (BarCamps) réunissant entre autres les acteurs organisé par le réseau Atlantic 2.0 de l’économie numérique, de la culture et des industries créatives Juillet 2009 – Septembre 2009 : Elargissement à de nouveaux partenaires (CCI Nantes - Saint Février 2009 – Juin 2009 : Nazaire, Ping…) Création d’un comité de pilotage sur le projet intitulé Recherche de sponsors privés et partenaires financiers « Cantine numérique des Pays de la Loire » Réunions, échanges et travail collaboratif pour dessiner les contours de la plateforme en lien avec la SEM Novembre - Décembre 2009 : Dépôt définitif du dossier auprès de la Région. Réunion avec les partenaires potentiels pour avancées sur le Juin 2009 projet. Réalisation d’un premier dossier de positionnement en tant Décision sur le mode de gouvernance et mise en place de que Plateforme d’Innovation Régionale en collaboration avec celle-ci la SEM de la Région des Pays de la Loire et le Silicon Sentier Validation d’un lieu physique et premiers devis concernant /dépôt du pré-dossier les travaux et l’aménagement nécessaires/signature du bail Décembre 2009 et ensuite : Réponse concernant la labellisation et le financement PRI. Puis travaux et aménagement du lieu, installation et démarrage du projet La Cantine Numérique des Pays de la Loire 23
    • Soutien opérationnel du Silicon Sentier Ce document est le fruit du travail préliminaire réalisé par les porteurs et le comité de pilotage du projet. Afin de nous assister dans le montage opérationnel du projet (programmation, conseil d'aménagement du lieu), l'expertise de l'équipe Silicon Sentier va être mobilisée. L'objectif, en s'appuyant sur le retour d'expérience et le savoir faire de Silicon Sentier, est de sécuriser sa phase de montée en charge opérationnelle. Leur expertise sera sollicitée pour : Préciser le modèle de gouvernance et articuler les différentes instances de cette gouvernance Conseiller sur les aménagements du lieu Aider à l'élaboration des indicateurs de performance Bénéficier de l'effet réseau national et international, trouver les bonnes synergies avec l'espace parisien Aider à l'élaboration de la politique éditoriale Ce soutien sera apporté en collaboration avec le réseau Atlantic 2.0 et le pôle Images et Réseaux à raison d’environ 2 jours par mois, d’aujourd’hui jusqu’à l’atteinte d’une vitesse de croisière de la Cantine nantaise, en passant par le lancement de la plateforme. La Cantine Numérique des Pays de la Loire 24
    • Gouvernance et mise en œuvre opérationnelle Une gouvernance avec des partenaires motivés L’association Atlantic 2.0 et le Pôle I&R sont les porteurs de projet auprès de la région Pays de la Loire. Une structure de gouvernance spécifique va être mise en place pour assurer le déploiement opérationnel de la Cantine et son pilotage au quotidien. Atlantic 2.0, leader du projet avec le soutien du Pôle Images et Réseaux, va modifier ses statuts actuels et dédier son activité à la gestion du lieu. Le Conseil d’Administration accueillera les représentants des structures ayant participé au Comité de pilotage du projet. Ce Conseil d’Administration aura ensuite pour tâche de confier à un bureau réduit le management du futur lieu. C’est à ce bureau que l’équipe de permanents (4 ou 5 personnes) en charge de la gestion du lieu rendra ensuite des comptes. En parallèle, un comité éditorial sera chargé de définir la politique d’animation du lieu, de travailler sur les formats d’événements, leur diversité, d’en analyser leurs évolutions et de proposer des améliorations. Ce comité sera composé notamment de représentants d’Atlantic 2.0, du CENIO, d’Alliance Libre, d’Atlanpole, de l’Ecole de Design et de l’Olympic. Une importance particulière sera par ailleurs accordée à la représentativité des membres utilisateurs du lieu dans les différents organes décisionnels mis en place. Pour plus de détails un document présentant la version liminaire du mode de gouvernance envisagé est joint à ce dossier. La Cantine Numérique des Pays de la Loire 25
    • Le modèle économique du lieu Un modèle économique qui doit viser l’équilibre Si on compare avec « la Cantine par Silicon Sentier » à Paris  Un lieu ouvert en janvier 2008  C'est au départ une dotation de la Région (112 KE), d'Orange (50 KE), de Cap Digital, et un peu plus tard de la ville de Paris  C'est une équipe de 6 personnes du Silicon Sentier  C'est un loyer de 15000 €/mois… à Paris !  C'est un budget au total de 600K€ /an  Actuellement le financement est assuré à 70% par des financements privés et 30% public Des recettes sont générées par l'activité  Adhésion des membres à la structure porteuse  Location de salle (avec une tarification différenciée suivant le type de demande)  Actions de sponsoring à l'occasion d'événements spécifiques  La privatisation du lieu en quelques occasions  La participation à des projets  La rémunération d'activités d'expertise ou de montage d'actions Besoin d'un financement public/privé initial pour démarrer La Cantine Numérique des Pays de la Loire 26
    • Résultats attendus et indicateurs de réussite du projet La mesure de l’impact d’un lieu comme La Cantine numérique sur l’innovation et le dynamisme de la filière passera par la mise en place d’indicateurs quantitatifs et qualitatifs. Attention toutefois, certains de ces indicateurs sont difficilement mesurables en direct. La Cantine numérique sert un écosystème qui se développe aussi et beaucoup en dehors de ses propres murs avec des résultats pas systématiquement mesurables (notamment sur la création d’emplois, d’entreprises….). Sur le retour d’expérience de la Cantine Parisienne, on constate que la Cantine remplit essentiellement plusieurs fonctions clés :  Favorise l’émergence (verticalisation des industries, des technologies, etc.).  Animation de mouvement (pour une réponse au besoin de se voir, se toucher). Certaines thématiques rencontrent un succès important (ex : la mutualisation de ressources pour des réponses à appel à projets).  Point de fixation sur le territoire qui participe à sa mise en valeur.  Incarnation de valeur. La Cantine doit contribuer de façon active au rayonnement de la Région Pays de la Loire :  En attirant des entreprises innovantes issues d’autres territoires  En participant à retenir les talents et les énergies (relations avec Ecoles, facilitation à monter des projets, fléchage)  En facilitant la création d’emplois qualifiés sur le secteur  En associant l’image de la Région à celle d’une initiative dynamique, prometteuse et dans l’air du temps. La Cantine Numérique des Pays de la Loire 27
    • Résultats attendus et indicateurs de réussite du projet Les résultats attendus sont une fréquentation élevée, un nombre d’évènements croissant, des passages dans la presse pour un rayonnement exponentiel, un nombre de projets initiés important, etc. Exemples d’indicateurs à prendre en compte  Niveau et régularité de la fréquentation  Nombre d’évènements privés et publics  Qualité des échanges  Perception des usagers (questionnaires)  Production de contenus  Hausse du niveau de qualité des réponses sur les appels à projet, les dossiers.  Nombre de projets communs initiés  Nombre de nouvelles entreprises arrivées sur le territoire  Nouvelles technologies et nouveaux usages développés  Les connexions nationales et internationales engendrées  Nombre d’entreprises et porteurs de projet accueillis sur le coworking space  Variété des acteurs usagers de La Cantine  Impact sur la création d’emploi  Impact sur les compétences opérationnelles des usagers La Cantine Numérique des Pays de la Loire 28
    • Merci de votre attention Vos contacts : Contacts : Ludovic SIMON Bernard MARQUET Président et co-fondateur du réseau Chargé de projet Atlantic 2.0 Pôle de compétitivité Images et Réseaux E-mail : ludovic.simon@atlantic2.org E-mail : bernard.marquet@orange-ftgroup.com Tél : 02 40 58 89 89 / 06 81 50 15 24 Tél : 02 99 12 45 52 / 06 73 86 08 34 Adrien POGGETTI Chef de projet du réseau Atlantic 2.0 E-mail : adrien.poggetti@atlantic2.org Tél : 02 40 58 97 97 / 06 98 32 13 19 La Cantine Numérique des Pays de la Loire 29
    • Webographie Etude Synapse  http://www.synapse.paysdelaloire.fr/Observatoire/Chaine+de+contenus/Filière+TIC+ligérienne.htm  http://www.synapse.paysdelaloire.fr/NR/rdonlyres/9654AC10-D0DB-4A61-9058- 4BC5117D3C5A/2764/2007_6pages_filiièreTIC.pdf La déclinaison des Cantines numériques en Région  http://www.artesi.artesi-idf.com/public/article.tpl?id=18169 Le site web de la Cantine par Silicon Sentier  http://lacantine.org/  http://pro.01net.com/editorial/370825/creation-de-la-cantine-nouveau-repaire-des-acteurs-du-numerique/ Le site web du réseau Atlantic 2.0  http://www.atlantic2.org Le site web du Pôle Images et Réseaux  http://www.images-et-reseaux.com/ La Cantine Numérique des Pays de la Loire 30
    • > Annexe 1 : Présentation des acteurs du comité de pilotage et des partenaires du projet La Cantine Numérique des Pays de la Loire 31
    • Le réseau Atlantic 2.0 Fiche d’identité  Un réseau régional qui regroupe plus de 70 entreprises du secteur high-tech (startups, PME innovantes, porteurs de projets…)  Une offre d’évènements réguliers suffisamment large pour rassembler entre 15 et 250 personnes en fonction des objectifs Objectifs et missions de la structure  Favoriser les rencontres et les échanges dans le secteur des TIC à travers des évènements réguliers aux formats innovants  Promouvoir les acteurs de l’innovation orientés sur le développement des usages innovants et pas seulement des technologies  Affirmer le "dynamisme numérique" de notre territoire  identifier un réseau solide d’acteurs de l’innovation et de la création dans le grand ouest  Participer peu ou prou à l'émergence d'un cluster d’entreprises créatives et innovantes  Renforcer l'attractivité du territoire afin que d'autres acteurs s'associent à cette dynamique et décident de s'y implanter Objectifs sur ce projet  Pérenniser et développer l’offre d’évènements déjà mise en place par l’association  Renforcer l’écosystème régional de la filière numérique  Promouvoir des formes nouvelles de coopération et d'échanges pour créer de nouvelles opportunités de projets  Favoriser la création de communautés Apports au projet  Membre de l’équipe des fondateurs du projet  En toute hypothèse, animateur et gestionnaire du lieu  Forte contribution à la politique d’animation de La Cantine La Cantine Numérique des Pays de la Loire 32
    • Le pôle Images & Réseaux Fiche d’identité  Un pôle mondial spécialisé dans le domaine des nouveaux réseaux et contenus numériques, des nouveaux médias et de l'Internet du Futur  Une communauté , en région Bretagne et Pays de la Loire, de plus de 170 adhérents (grands groupes et fournisseurs de contenus, académiques, PME)  Depuis la création du pôle en 2005, 205 projets ont été soumis, et plus de 80 projets actifs représentant plus de 100 M€ d’investissement R&D annuel soit près de 1000 ingénieurs et chercheurs mobilisés Objectifs et missions de la structure  Accroître la compétitivité des acteurs du secteur Images & Réseaux de Bretagne et Pays de la Loire  Renforcer l'attractivité du territoire afin que d'autres acteurs s'associent à cette dynamique et décident de s'y implanter  Construire un socle de projets collaboratifs  Rayonner à l'international Objectifs sur ce projet  Créer une dynamique d’innovation en favorisant le croisement des filières et des métiers  Renforcer l'écosystème d'innovation et promouvoir des formes nouvelles de coopération et d'échanges pour créer de nouvelles opportunités de projets  Renforcer l'association des partenaires du contenu et des usages, aider à la création de communauté  Aider et soutenir la création et le développement de nouveaux business Apports au projet  Membre de l’équipe des fondateurs du projet  Contribuer à mettre en place les bonnes synergies et contribuer au rayonnement interrégional, national et international du dispositif Cantine Pays de la Loire  Contribuer aux animations en apportant son réseau et son expertise La Cantine Numérique des Pays de la Loire 33
    • Le CENIO Fiche d’identité  Le Club des Entreprises Numériques et Informatiques de l’Ouest regroupe à ce jour 63 adhérents chefs d’entreprise dans les TIC. Il est né en 1998 sous l’appellation de AFCEE avec vocation de travailler sur les usages du monde internet. Il a été transformé en club avec une vocation beaucoup plus large en prenant le nom de CENIO. Ses adhérents ne peuvent être que des chefs d’entreprises du domaine des TIC dont l’entreprise a son siège social dans l’Ouest.  Sa vocation est surtout axée sur le développement de la filière informatique dans l'ouest et sur la favorisation des échanges entre les sociétés.  Objectifs et missions de la structure  Etre le porte-parole de la filière vers les institutions et les collectivités ;  Fournir les informations issues de la filière à ses membres et aux institutions ;  Favoriser la communication entre les entreprises TIC, les écoles et la recherche ;  Faire connaître les savoir-faire des sociétés locales à l'ensemble des agents économiques ;  Etre acteur sur les thèmes du pacte PME et du SBA ;  Favoriser la collaboration et le business des sociétés locales.  Objectifs sur ce projet  Opportunité de croisement et de frottements des compétences et des savoirs  Lieu de convergence et de rassemblement  Mise à disposition de moyens de communication pour les membres Apports au projet  Participation au comité éditorial et à la programmation (ApériTIC – Petits déjeuners CENIO - Actions transversales de croisement de filières…)  Lieu de convergence et de rassemblement La Cantine Numérique des Pays de la Loire 34
    • Alliance libre Fiche d’identité  Association créée en 2007, comportant actuellement 27 membres.  Alliance libre est née de la volonté d'acteurs locaux proches des logiciels libres de faire valoir un véritable savoir-faire technologique en unissant leurs forces, leurs idées et leurs moyens.  Objectifs et missions de la structure • L'association a pour objet la promotion et le développement des acteurs professionnels du logiciel libre, de Nantes et de sa région, et notamment par les activités suivantes : • Mettre en place des moyens de communication : logo, site web, référencement, valorisant les solutions informatiques proposées par ses membres et plus généralement celles basées sur du logiciel libre; • Réaliser des actions de communication auprès des organismes publics, parapublics et entreprises privées visant à promouvoir l’utilisation des logiciels libres. • Réaliser une veille technologique active et en faire profiter ses membres, favoriser l’acquisition par ses membres de nouveaux savoir faire. • Créer des emplois dans les nouvelles technologies. Objectifs sur ce projet • Soutenir une maîtrise avancée des technologies de l'information et de la communication en favorisant les échanges et en multipliant les actions autours du logiciel Libre • Être l'incubateur de porteurs de projets Open Source à travers l'organisation de rencontres • Favoriser l'innovation technologique en rassemblant des experts, des entrepreneurs, des créatifs autour de projets communs . Apports au projet • Contribution à la définition de la ligne éditoriale • Organiser certains aspects de la vie associative d'Alliance Libre au sein de La Cantine ( AG, petits déjeuners, réunions thématiques etc...) La Cantine Numérique des Pays de la Loire 35
    • Atlanpole Fiche d’identité  Technopole du bassin économique de Nantes-St Nazaire-La Roche sur Yon, pilote et copilote de plusieurs pôles de compétitivité, Atlanpole contribue à développer une dynamique d’innovation en réseau autour de la métropole nantaise.  Dotée d’un Centre Européen d’Entreprises et d’Innovation et d’un Incubateur labellisé par le Ministère de la recherche, Atlanpole favorise l’émergence, la création et le développement d’entreprises innovantes. Objectifs et missions de la structure  L’animation d’un réseau de près de 300 entreprises et 70 structures de recherche et la mise en réseau des compétences. En 2008, plus de 30 événements qui ont rassemblé 2500 personnes (journée de l’innovation, petits-déjeuners, formations, forums…). Animation d’Atlantic Pionnières, dispositif d’accompagnement particulièrement dédié aux femmes créatrices Emergence et animation de nouvelles filières (Biotherapies, Blue Cluster, Logiciel, 3D…). Relais d’animation des pôles de compétitivité, en particulier du pôle Images & Réseaux.  L’ingénierie de projets innovants individuels (20 nouveaux/an) et collaboratifs (30 projets montés/an).  Le Marketing international. Promotion des compétences d’innovation du territoire au sein des réseaux RETIS, EBN, IASP et accueil de délégations internationales. Implication dans des réseaux et des programmes européens qui favorisent les coopérations entre PME. Objectifs sur ce projet  Atlanpole voit le projet de cantine comme une nouvelle opportunité de croisement et de frottements des compétences et des savoirs.  La Cantine doit favoriser l’émergence de nouveaux projets collaboratifs. Apports au projet  communication auprès de son réseau via ses outils d’information  Participation au comité éditorial et à la programmation (réunions thématiques ou de groupes de travail - Atlantic Pionnières, Jeudithérapies, Blue Cluster, 3D… - petits-déjeuners - présentations de résultats de travaux - communication sur un projet collaboratif - rencontre avec un industriel - action transversale de croisement de filières…) La Cantine Numérique des Pays de la Loire 36
    • L’Olympic Fiche d’identité  Structure culturelle d’envergure internationale qui œuvre depuis 14 ans dans le domaines des musiques actuelles, du multimédia et des arts numériques (spectacles, performances, installations, arts visuels).  5 axes d’activités : la diffusion avec une saison de programmation (250 spectacles et 40 000 spectateurs) ; le festival Scopitone (5 jours de découverte artistique et 18 000 spectateurs) ; l’aide à la création et le soutien aux jeunes artistes (8 projets de création soutenus et 88 jours de répétitions scéniques) ; la sensibilisation aux arts et l’éducation artistique (26 concerts scolaires accueillant 2 300 élèves et 130 séances d’ateliers de pratiques artistiques) ; le soutien au développement local (30 mises à dispositions de la salle de spectacle et l’accompagnement de projet). Objectifs et missions de la structure La Fabrique en 2011, un nouveau lieu au cœur du Quartier de la Création pour un projet enrichi :  Diffuser les formes artistiques innovantes utilisant les technologies numériques et promouvoir la diversité, la découverte et l’émergence dans le champ des musiques actuelles  Soutenir la création artistique locale, nationale et internationale, dans les formes artistiques originales et novatrices  Stimuler les croisements et soutenir les collaborations transversales entre les acteurs artistiques, les entreprises et l’enseignement supérieur dans un lieu « interface » au cœur du Quartier de la Création  Contribuer à une meilleure connaissance de la diversité des formes artistiques et concourir au développement de l’éducation artistique des populations  Soutenir le développement des pratiques artistiques amateurs et professionnelles  Participer au développement d’initiatives artistiques et culturelles locales Objectifs sur ce projet  Stimuler les rencontres et les croisements entre les acteurs artistiques et les mondes de l’entreprise et de la recherche  Faire se croiser la création artistique et la recherche technologique ou la veille sur les usages pour stimuler l’innovation  Favoriser et soutenir des projets collectifs ou collaboratifs associant les artistes et des entreprises Apports au projet :  Apporter une ouverture sur le secteur artistique et culturel au niveau régional, national et international, en partageant notre réseau et notre expertise dans les domaines du spectacle, des arts numériques, du multimédia et des arts visuels  Participer à l’animation du lieu avec la programmation d’évènements (rencontres professionnelles, workshop sur des projets d’expérimentation en arts numériques ou multimédia, présentation de projet s de création soutenues et accueillies en résidence)  Participer à la gouvernance et à l’animation du projet et aux réflexions sur ses évolutions et celles des usages La Cantine Numérique des Pays de la Loire 37
    • Ecole de Design Fiche d’identité Établissement d’enseignement supérieur privé géré et soutenue par la Chambre de Commerce et d’Industrie de Nantes créé en 1988. Délivre un diplôme de design visé par le Ministère de l’Enseignement supérieur au niveau bac+5, et organise des formations en apprentissage (BTS, licences professionnelles) dans le cadre de son CFA Création et Innovation industrielle. Objectifs et missions de la structure Formation de professionnels de la création dans différents domaines du design (espace, graphisme, interactivité, produit) Promotion du design comme facteur de valeur ajoutée des entreprises Promotion du design comme facteur de progrès et d’innovation Objectifs sur ce projet Participer à l’animation d’un lieu dédié à la promotion de l’innovation, complémentaire à l’intégration prévue de l’établissement dans le futur « Quartier de la Création » Valoriser l’excellence des projets développés au sein de l’établissement, notamment dans le cadre des partenariats industriels et des options majeures « Interfaces tangibles » et « Réalité virtuelle » Encourager l’innovation et les vocations entrepreneuriales chez nos jeunes diplômés et étudiants. Apports au projet Contribution à la définition de la ligne éditoriale et à la programmation Audience qualitative de l’écosystème de l’école (futurs professionnels, équipe, partenaires) La Cantine Numérique des Pays de la Loire 38
    • La SEM : apports au projet Aide à la construction et à la consolidation des partenariats industriels  Bonne connaissance d'une ou plusieurs filières  Forte relation auprès des acteurs PME-PMI et grands-comptes  Reconnaissance auprès des organisations professionnelles et groupements locaux  Veille technologique, transfert de technologie, échange de savoir-faire  Relation étroite avec les centres de recherche et de formation  Organisation de temps forts/ événementiels qui favorisent les rencontres  Objectif : permettre la rencontre des différents acteurs au sein ou non d'une même filière, identifier et susciter des projets collectifs ou collaboratifs  Accompagnement pour faciliter la rencontre des bons acteurs Etablir les bases de fonctionnement de la future plateforme  Connaissance de l'écosystème et des priorités régionales  Méthodologie en matière d'ingénierie de projet (accord de confidentialité, consortium, labellisation...)  Compréhension des soutiens financiers envisageables  Définition d'un modèle économique de la future plateforme Organiser son ouverture vers les entreprises et faciliter son ancrage et son rayonnement local, régional ou national  Favoriser la diffusion et l'amélioration d’une offre afin qu'un maximum d'acteurs puisse bénéficier des services  Par la connaissance, le conseiller est en contact direct avec les acteurs pour favoriser un maillage et une présence sur l'ensemble du territoire Identifier les partenaires permettant de créer un réseau régional de plateformes favorisant la dynamique des filières économiques  La connaissance des acteurs et des territoires du fait du mode de fonctionnement de la SEM, favorisant la connaissance, les échanges et la transversalité, doit permettre de développer un maximum de synergies entre les plateformes, clusters et pôles de compétitivité La Cantine Numérique des Pays de la Loire 39
    • > Annexe 2 : Retours sur l’expérience Cantine à Paris La Cantine Numérique des Pays de la Loire 40
    • La Cantine par Silicon Sentier : Rappel Un lieu incontournable de l'écosystème parisien (créé en janvier 2008) C'est plus de 500 événements en un an de fonctionnement…et 120 adhérents Une ambiance…et de nouveaux formats de rencontre Une équipe d'animation Silicon Sentier d'au minimum 4 personnes Un budget qui nécessite une mise de fond au départ… mais qui tend à s'équilibrer en fonctionnement Des partenaires fondateurs (région IdF, cap digital, mairie de paris, industriels..)…très satisfaits…en dépit de la difficulté à "mesurer" les retours Une reconnaissance internationale /réseau des coworking spaces Une volonté de diffuser les bonnes pratiques sans tentation hégémonique Une initiative qui commence à essaimer : Nantes, Marseille, Toulouse, Poitiers, Rennes …sous des formes variées La Cantine Numérique des Pays de la Loire 41
    • En photos La Cantine Numérique des Pays de la Loire 42