Enquete AssurFinance|2013
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Enquete AssurFinance|2013

on

  • 616 views

Résultats de l'enquête AssurFinance|2013 réalisée par ActuariaCnam et R&A.

Résultats de l'enquête AssurFinance|2013 réalisée par ActuariaCnam et R&A.

Statistics

Views

Total Views
616
Views on SlideShare
615
Embed Views
1

Actions

Likes
0
Downloads
6
Comments
0

1 Embed 1

http://www.linkedin.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Enquete AssurFinance|2013 Enquete AssurFinance|2013 Presentation Transcript

    • Résultats de l’enquêteActuariaCnam – R&AKarine BaffreauLionel TexierVictor ChambaudEmmanuel Martinez
    • Introduction• L’association ActuariaCnam a organisé le mardi 09 avril 2013 une conférence sur l’AssurFinance au CNAM deParis. Des experts y ont présenté leur analyse et expériences sur des sujets à la pointe auprès d’un public de200 actuaires et financiers.• En marge de cette conférence, ActuariaCnam s’est associée à R&A pour réaliser une enquête en ligne sur laperception et la connaissance des actuaires & financiers en ALM, sur les ILS et les assurances climatiques.• ActuariaCnam et R&A vous proposent leur analyse des réponses apportées par les 79 personnes qui ontparticipé à cette étude.
    • Les points-clés• Une population de répondants majoritairement composée d’actuaire travaillant dans l’assurance(40%) complétée par des professionnels de la finance de marché• La moitié des répondants est opérationnelle en gestion d’actifs, une minorité (18%) a déjà travaillésur les ILS ou les assurances climatiques• 90% des répondants ont au moins un minimum de connaissance sur les ILS et les assurancesclimatiques• Le taux élevé de réponse à l’enquête AssurFinance|2013 et le nombre d’inscrits à la conférence(277) illustre un intérêt certain des actuaires et des financiers français pour les thématiques qui sontà la croisée de l’assurance et de la finance
    • Présentation des participants à l’enquête0%5%10%15%20%25%30%35%40%Quel métier ci-dessous correspond le mieux à votrefonction ?0%5%10%15%20%25%30%35%40%45%Quelle rubrique caractérise le mieux votre domainedactivité professionnelle ?Le thème de lenquête « AssurFinance a concernéprincipalement le domaine de lAssurance et la fonction« actuaire ».
    • De la gestiond’actif47%InsuranceLinkedSecurities12%Assuranceclimatique(dérivésclimatiques)6%Autre (passif,S2,…)35%Avez-vousdéjàété amené à travaillersur la thématique ? Effectif des répondants à lenquête 79Section de lenquête Tx de réponseSection Gestion dactifs en assurance et fonds de pension 95%Section Insurance Linked Securities 89%Section Assurance climatique 90%La répartition des réponses sur la thématique de travail confirment un taux de réponse élevé à lenquêtepour chaque section, il y a une forte adéquation entre les effectifs ayant travaillés sur la gestion dactif et«autre » (passif, S2) et le taux de réponse à la section Gestion dactifs en assurance, même si 18 % deleffectif na pas travaillé sur le thème de lAssurance climatique et de « Insurance Linked Securities », letaux de réponse est important sur les deux sections concernées ce qui démontre un intérêt pour ces sujets.
    • Section Gestion dactifs en assurance et fonds de pensionoui53%non42%sans réponse5%Pensez vous que le niveau des taux très bas vont mettreen péril les fonds en euros et les produits de rente ?La perception du danger des taux très bas mettant en périlles fonds en euros et les produits de rente est mitigée.Cependant une majorité appelle à une innovation de rupture ouà lalternative de fonds en euros diversifiés, dans cette optique,0%10%20%30%40%50%Innovation de ruptureFonds en euros diversifiésFondsImmobilierVariable annuitiesFondsen euros en gestioncoussinFondsà formule ou fondsstructuréSelon vous, le(s) support(s) suivant(s) constitue(nt)-il(s) une véritablealternative au fond en europourles assurés ?llle rapport Berger propose de créer une nouvelle catégorie dassurance-vie,proche des contrats eurodiversifiés actuellement existants.Il s’agit d’un contrat d’assurance-vie baptisé « euro-croissance »(financement des PME) qui aurait la sécurité d’un fonds en euros et lerendement plus attractif des supports en unités de compte,mais avecles fonds bloqués pendant plusieurs années.
    • Section Gestion dactifs en assurance et fonds de pensionLe premier choix des répondants est confirmé par létude dela présentation de SGIB qui montre que Solvabilité II induitune réallocation importante des portefeuilles dactifs des assureursen faveur des titres souverains et du crédit à court terme,au détriment des actions.En effet, le grand défi pour les assureurs consiste à sélectionner uneallocation dactifs qui tienne compte du rendement, de la volatilitéet du SCR, en optimisant le montant du capital requis. Sous S2, ilsemble que les assureurs aient une préférence pour la dette souveraine,le crédit noté IG, le crédit à court terme, un moindre appétit pourles actions non couvertes.Pour en savoir plus, nous vous renvoyons vers les présentations deLudovic Antony et Alexandre Visentin de la SGCIB ainsi que dAdinaGrigoriu dAAAIC. Vous pouvez aussi consulter la note dAXA IM du28/11/2012:http://fr.slideshare.net/AssurFinancehttp://w1p.fr/109804
    • Section Insurance Linked SecuritiesLes ILS sont un marché de niche. Le marché principal des ILSconcerne les CAT Bonds dommages sur différents périls etdifférentes zones géographiques . Toutefois les ILS sur lesrisques de pandémie, de longévité et de manière généralevie se développent et cela devrait se poursuivre dans lefutur.Les principaux investisseurs en ILS sont par ordre décroissantdes hedge funds dédiés, des sociétés d’Asset Management,des fonds de pension, des assureurs, des hedge funds et desréassureurs (source Swiss Re Capital Market 31 12 2012).Nous pouvons citer Coriolis Capital et Axa IM par exemple.
    • Section Insurance Linked Securities0%20%40%60%80%Réassurance alternativeMaitriser leur solvabilitéInvestir dans actifs peucorrélésLibérer des fonds propresAutreSelon vous les Insurance Linked Securities permettentaux assureurs/réassureurs de :Bien qu’il n’y ait pas que des assureurs et réassureur s quiémettent des Cat Bonds, ils constituent la majorité desémetteurs. Les ILS permettent aux assureurs/réassureursd’avoir de nouvelles sources de capacités par rapport aumarché traditionnel de réassurance/rétrocession pourrépondre à leur besoin de transfert de risque et desolvabilité, avec des couvertures pluriannuelles. Cela peutaussi constituer un support d’investissement sous réservequ’il ne soit pas corrélé à sa propre exposition de type derisque et de zone géographique.Pour en savoir plus, nous vous renvoyons vers laprésentation de Diego Wauters et l’entretien deFrançois Divet :http://fr.slideshare.net/AssurFinancehttp://w1p.fr/109812http://w1p.fr/109813
    • Section Assurance climatique0%20%40%60%80%La pluviométrieLe gelLe ventLa températureLes chutes de neigeAutreL’ensoleillementL’humiditéSelon vous quels risques peuvent être couverts par lesassurances climatiques ?Au gré à gré59%Sur un marchéréglementé41%Selon vous, les assurances climatiques sont ellesnégociées :En effet, les assurances climatiques sont négociées au gré àgré ainsi que sur un marché réglementé. Le gré à gré estpropice aux contrats sur mesure tandis que le ChicagoMercantile Exchange propose des contrats standardisés surla température, le gel, les précipitations…D’autres acteurs sont apparus pour proposer des contrats etdes couvertures sont proposées sur l’ensemble descontinents. Le continent nord –américain est le principalvéhicule de couvertures, l’Europe est en seconde positionmais le marché se développe sur l’ensemble du globe.Il existe de nombreuses couvertures qui ont pour butd’assurer les clients sur la plupart des phénomènesmétéorologiques susceptibles d’avoir un impact sur leursituation financière. Le risque de température est lacouverture historique mais d’autres se développent cesdernières années.
    • Section Assurance climatique0%20%40%60%80%100%L’industriedu tourisme;des loisirs et del’hotellerie-restaurationL’industrieLes transportsL’énergieLe commerceLe prêt-à-porterAutre : AgricultureSelon vous, les aléas météorologiques concernent : De nombreuses industries et secteurs d’activités sont météo-sensibles et sont à la recherche de couvertures financièrescontre l’aléa météorologique.Cela va du secteur de l’énergie à l’agriculture en passant parles transports, la construction, le tourisme, l’hôtellerie, larestauration, les loisirs d’extérieur, la distribution, la santé, lapharmaceutique…Le client historique de couverture est celui de l’énergie, maisd’autres industries et secteurs d’activités sont de plus en plusen demande de tels outils de gestion de leurs risquesd’exploitation.Pour en savoir plus, nous vous renvoyonsvers la présentation de Michael Morenoet la WRMA:http://fr.slideshare.net/AssurFinance/assurances-climatiques-paramtriques-michael-morenohttp://www.wrma.org
    • QuestionnaireSection répondantQuelle rubrique caractérise le mieux votre domaine d’activité professionnelle ? *Quel métier ci-dessous correspond le mieux à votre fonction ? *Avez-vous déjà été amené à travailler sur la thématique : * De la gestion d’actif Insurance Linked Securities Assurance climatique (dérivés climatiques) Autre :
    • QuestionnaireSection gestion d’actifs assurance/fonds de pensionPensez vous que le niveau des taux très bas vont mettre en péril les fonds en euros et les produits de rente? Oui NonSelon vous, le(s) support(s) suivant(s) constitue(nt)-il(s) une véritable alternative au fond en euro pour lesassurés ? Fonds Immobilier (capital garanti, rendement minimum garanti, effet cliquet, allocation principalementimmobilier et moins obligataire) Fonds en euros en gestion coussin (gestion dynamique type CPPI, capital garanti, effet cliquet, rendementpositif ou nul & incertain) Fonds en euros diversifiés (capital garanti à terme uniquement, pas d’effet cliquet, capacité d’allocationrisquée et perspective de rendement supérieure) Fonds à formule ou fonds structuré ( capital initial garanti à terme uniquement, performance reliée à celled’un indice, parfois un effet cliquet sur un ou plusieurs seuils de performance…) Variable annuities (rente viagère différée, rachetable, versement d’un capital résiduel en cas de décès,arrérage minimum garanti, effet cliquet possible) Il faut une innovation de rupture plus importante pour proposer une alternative aux fonds en euro et rentesSelon vous Solvabilité 2 et le contexte actuel financier participent-ils à : L’innovation en produits d’assurance épargne-retraite ? La réorientation des allocations vers d’autres actifs plus adaptés en coût du capital et en performance ?(financement des infrastructures, dette émergents, corporate bonds, immobilier…) Impacter durablement le financement de l’économie ? Réduire les investissements de long terme des fonds de pension ?
    • QuestionnaireSection Insurance Linked SecuritiesSelon vous quels sont les risques d’assurance qui peuvent faire l’objet d’un véhicule d’investissement surles marchés financiers (Insurance Linked Securities) ? Catastrophe naturelle Risque de mortalité Risque de longévité Risque de morbidité Risque de chute d’un portefeuille d’assuranceSelon vous qui sont les principaux investisseurs sur le marché des Insurance Linked Securities ?Parmi les propositions ci-dessous, cochez ceux qui sont des investisseurs ILS Hedge funds dédiés Société d’asset management Assureurs Réassureurs Fonds de pensionSelon vous les Insurance Linked Securities permettent aux assureurs/réassureurs de : Recourir à une forme de réassurance alternative prenant la forme d’un transfert du risque porté aux marchésfinanciers Maîtriser leur solvabilité Investir dans des actifs peu corrélés à leurs autres placements Libérer des fonds propres pour pouvoir développer leur activité Autre :
    • QuestionnaireSection assurance climatiqueSelon vous quels risques peuvent être couverts par les assurances climatiques ? La pluviométrie Les chutes de neige Le gel La température L’ensoleillement L’humidité Le vent Autre :Selon vous, les assurances climatiques sont elles négociées : Au gré à gré Sur un marché réglementé reposant sur des indices et contrats standardsSelon vous, les aléas météorologiques concernent : L’industrie Les transports L’industrie du tourisme, des loisirs et de l’hotellerie-restauration Le commerce Le prêt-à-porter L’énergie Autre :Selon vous, quels types d’assurance peuvent subir une dégradation des équilibres techniques en raison dela météo : Santé Automobile Habitation Construction Prévoyance Evénementiel Perte d’exploitation Garantie contre les accidents de la vie Assistance
    • RemerciementsNous tenons à remercier toutes les personnes qui ont répondu à l’enquête, les intervenants et lepublic de la conférence AssurFinance|2013, les membres de l’association ActuariaCnam et l’équipede R&A qui ont conçu, diffusé, analysé et formalisé cette étude en complément de l’événement.Selon les retours que les participants auront donné à l’enquête de satisfaction AssurFinance|2013, ily aura probablement une prochaine édition de cette conférence sur la thématique de l’AssurFinance.Pour toute question:Karine Baffreau: karine.baffreau@actuariacnam.netLionel Texier : lionel.texier@riskandanalysis.com