Your SlideShare is downloading. ×
Introduction aux ERP s par Arnaud GERARD pour Telecom ParisTech
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Introducing the official SlideShare app

Stunning, full-screen experience for iPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Introduction aux ERP s par Arnaud GERARD pour Telecom ParisTech

868
views

Published on

Marché des ERPs, concurrents, SAP, ORACLE, Méthodologie, métiers, Consultant, Modules SAP, Structures organisationnelles, Conduite du changement

Marché des ERPs, concurrents, SAP, ORACLE, Méthodologie, métiers, Consultant, Modules SAP, Structures organisationnelles, Conduite du changement

Published in: Business

0 Comments
5 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
868
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
5
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Telecom ParisTech – Management & Système d’Information Introduction aux ERPs _____ Marché ERP, Projets, Métiers Concepts de Modules et Structures Organisationnelles 24 Mars 2014
  • 2. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés SOMMAIRE  1. Le marché de l’ERP et ses différents métiers  ERP : définition, processus métiers  Le marché de l’ERP, les Concurrents, les Projets  Les principales solutions OpenSource  Ce que l’ERP a surmonté depuis 40 ans  Que sera l’ERP 2.0 ? Les trois prochaines révolutions  SAP dans le marché des ERPs  Le match : SAP vs ORACLE 2. Mise en œuvre ERP : méthodologie et concepts clés  ERP : avantages et inconvénients  Les différents métiers dans les projets ERP  Méthodologie projet ERP : aperçu  Philosophie de SAP : modularité, Netweaver, Processus métiers  Les modules de SAP : processus, structures organisationnelles, données de base, tables, paramétrage
  • 3. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés  ERP pour Enterprise Resource Planning (PGI) Permet de gérer l'ensemble des processus opérationnels d'une entreprise Intègre l'ensemble des fonctions de l'entreprise  Domaines fonctionnels • Gestion des stocks (Approvisionnement, stockage, disposition, évaluation) • Production • Finances et comptabilités • Controlling • Gestion du personnel • Recherche et développement • Vente et marketing • Gestion des données de bases … Qu'est-ce qu'un ERP ?
  • 4. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Processus métiers principaux SAP Module PP Planifier Planification de la production Produire Exécution de la production Module MM Acheter Approvisionnement Module SD Vendre Vente & Distribution Module FI Suivre Comptabilité financière Module CO Suivre Controlling
  • 5. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Les principaux Flux logistiques MM, SD
  • 6. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Le marché de l’ERP, les Concurrents, les Projets Marché de l’ERP Projets  43 milliards de $ dans le monde en 2010, + 5% vs + 3% Source : Etude Forrester  Leaders licences :  SAP : 42% de PDM*  Oracle : 21% de PDM*  Sage : 5% de PDM* *Source : AMR research, 2009  Leaders ERP sélectionnés :  SAP : 24% de PDM**  Oracle : 18% de PDM**  Microsoft : 11% de PDM**  ROI en moins de 3 ans / Dépassement de budget :  SAP : 69% / 8%**  Oracle : 60% / 15%**  Microsoft : 84% / 14%**  Coût moyen d’un projet :  2010 : 5,5 M$ vs 6,2 M$ en 2009**  Durée moyenne d’un projet :  2010 : 14 mois vs 18 en 2009**  Coût ERP / CA :  2010 : 4% vs 7% en 2009**  Risques dépassement :  Délai : 61% vs 36%**  Budget : 74%** Définitions :  PGI : Progiciel de Gestion Intégré  ERP : Enterprise Resource Planning  SAP : Systems Applications & Products in data processing Concurrents **Source : Panorama Consulting Services, 1800 entreprises monde 2010
  • 7. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés OpenERP Anciennement connu sous le nom de TinyERP, cette solution est disponible depuis une dizaine de jours dans sa version 6.0, OpenERP dispose de 335 nouveaux modules. Parmi les principales nouveautés de cette mouture, on retiendra la disponibilité en mode SaaS pour une tarification mensuelle de 39 euros et un moteur d'applications refondu. Consona Compiere Le spécialiste du CRM Consona, détenu par les fonds d'investissement Battery VI LP et Thoma Bravo LLC, a mis la main sur Compiere en juin 2010. La solution a vu ses fonctionnalités de gestion des ventes, gestion financière et commerce en ligne rehaussées. ERP5 L'éditeur d'ERP5, Nexedi, est récemment parvenu à faire invalider un appel d'offres initié par un groupement d'établissements publics qui exigeait un stockage des données sur SGBD Oracle et un générateur d'états sur BO. Neogia Publié sous licence GPL, Neogia s'appuie sur un socle technique d'OFBiz qui couvre la gestion financière, la collaboration logistique, le CRM ainsi que le commerce électronique. Neogia fonctionne sous Windows et Unix. OpenBravo Téléchargé jusqu'à maintenant 1,75 million de fois et utilisé dans une cinquantaine de pays, OpenBravo a reçu des soutiens financiers d'Amadeus Capital Partners, GIMV, Adara et Sodena pour un montant de près de 20 millions de dollars. Lancé en août dernier, OpenBravo QuickStart 2 intègre de nouveaux modules (bon de commande, facturation, réconciliation bancaire). Adempiere Cette solution dérivée de Compiere dispose d'une couverture fonctionnelle allant des ventes, aux achats, en passant par la gestion d'entrepôts, des stocks, ou encore la gestion des ressources humaines, le CRM et l'e-commerce. Pour la BI, Adempierre repose sur un moteur de reporting et d'analyse fourni par JasperSoft. Dolibarr La dernière version en date de Dolibarr est la version 3.0 beta. Elle est packagée pour les distributions Ubuntu/Debian (DoliBuntu) mais également Windows (DoliWamp). Opentaps Utilisée par Toyota ou encore Honeywell, Opentaps est déployable dans le Cloud d'Amazon pour un coût utilisateur de 0,5 dollar l'heure (opentaps Full AMI). xTuple L'approche choisie par l'éditeur est modulaire : produits, inventaire, production, ventes, CRM, achats et comptabilité. Le tarif annuel est de 360 dollars pour 75 utilisateurs ou plus par an. Les principales solutions ERP OpenSource Source : JDNSolution 31/01/2011  Les entreprises sont encore réticentes à prendre de l’ERP OpenSource (OpenBravo dans le Top10 des ERP short-listés par 3% des entreprises n’est pas dans le Top10 des ERP retenus, Source : Panorama Consulting Services, 2010)
  • 8. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Ce que l’ERP a surmonté depuis 40 ans Les échecs de nombreux projets  Statistiques projets en 2010 (Source : PanoramaCS sur 1800 entreprises mondiales) :  61% des projets dépassent les délais**  74% des projets dépassent le Budget**  48% des entreprises réalisent 50% ou moins des gains attendus L’internet et les Architectures Web  Avec le navigateur comme client qui a bouleversé l’approche client-serveur et redéfini l’ergonomie attendue L’Open Source  La solution OpenSource OpenBravo fait partie du Top10 des ERPs short-listés en 2010 (Etude PanoramaCS )  SmartBox uilise l’OpenSource e- Commerce Magento depuis 2010  Coface, Agnès B, Galeries Lafayette, BNP Paribas, les villes de Châteauroux et de Rueil- Malmaison utilisent des solutions Open Source BI *Source : Tendance-erp.com 2013 Le CRM  Le CRM s’est développé en dehors de l’ERP, exemple pour SAP  Sales Force a créée en 2004 le premier SaaS La SOA et les Architectures orientées services  Ils ont fait tomber la querelle du « Best of breed versus ERP unique » : doit-on prendre le meilleur dans chaque domaine, ou celui qui couvre le plus de domaine ?  L’avenir est à l’intégration flexible de services pour couvrir le périmètre fonctionnel choisi. Exemple : Oracle avec son projet Fusion pour intégrer tous ses rachats Le décisionnel  Il a fallu racheter des spécialistes et les intégrer dans les architectures process de l’ERP (OLAP),  Besoin de pilotage sur de grandes quantités de données Les PME  Difficultés à proposer des ERPs « light » et suffisamment flexibles pour répondre aux besoins bien ciblés des PME
  • 9. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Que sera l’ERP 2.0 ? Les trois prochaines révolutions Le Mobile  en 2012, vente de plus de mobile que de téléphone fixe, chacun l’apporte en entreprise (BYOD)  La tablette permet un très bel accès pour le reporting et toute la BI  SAP a décidé de déployer 14 000 iPad a ses salariés, devenant le 1er client pro d’Apple Le social  Une étude de Mc Kinsey (2013) annonce des gains de productivité de 20 à 25% avec les technologies sociales en interne ou avec les partenaires  La règle des 20-80 incite à n’automatiser que 20% des cas les plus fréquents et laisser la collaboration « humaine » pour les autres cas  L’interaction entre les salariés gérée avec des Workflow compliqués pourrait se faire demain au travers des réseaux sociaux  Salesforce a construit son réseau social Chatter et acquis Radian6 pour l’écoute des réseaux sur internet. SAP a acheté Successfactors, Oracle développe son propre réseau social. Le Cloud  Principe : une partie du Système d’Information est achetée en ligne à la demande et payée à l’usage (vs longs projets d’investissement). Platform aaS (Amazon), Infrastructure aaS, progiciels (Software aaS) , voire les processus métiers (Business Process aaS)  Le SaaS et le BPaaS vont faire émerger de nouveaux concurrents, de nouvelles offres. Exemple : en 2004, SalesForce a créé le SaaS dans le CRM . En RH, l’ERP ne règne pas en maître.  Cela va impacter le Business des Intégrateurs, une solution Saas demande moins d’intégration  La transformation ne devrait pas être brutale : il est difficile pour des questions de trésorerie de remplacer un modèle licence + maintenance avec investissements par un modèle à l’usage  1ères applications : les domaines métier qui nécessitent de la collaboration entre les salariés ou avec les fournisseurs ou clients  En 2010, 17% des entreprises utilisent le SaaS (contre 9% 2009, Source: Panorama Consulting Services sur 1800 entreprises monde)  INTELLIGENCE COLLECTIVE  POSTE DE TRAVAIL COLLABORATIF  ENTREPRISE NUMERIQUE *Source : Tendance-erp.com 2013
  • 10. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés SAP dans le marché des ERPs Marché de l’ERP SAP Emploi  43 milliards de $ dans le monde en 2010, + 5% Source : Etude Forrester  Leaders ERP sélectionnés :  SAP : 24% de PDM**  Oracle : 18% de PDM**  Microsoft : 11% de PDM** *Source : Panorama CS, 1800 entreprises, 2010  CA : 14,2 Milliards € en 2011, +14 % de croissance !  Fondé en 1972 par 5 ex IBM, disponible en 30 langues  Objectifs 2015 :  2*CA (20 Mds €),  1 milliards d’utilisateurs !  Modèle structuration tout ERP  Autres : 200 000 clients dans + 120 pays, 55 000 employés  Salaire : +500€ /mois en interim  Consultant SAP 2-5 ans : 45 K€  Consultant SAP 6-15 ans : 60 K€  Chef de projet 5-10 ans : 70 K€  Coût de la formation : > 2000€  Offres de Formation en écoles/ universités en développement  Atout à l’international Définitions :  PGI : Progiciel de Gestion Intégré  ERP : Enterprise Resource Planning  SAP : Systems Applications & Products in data processing
  • 11. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Domaine SAP ORACLE Solution  SAP Business suite : ERP , BI, CRM, SCM, portail web  eBusiness Suite : ERP , BI, CRM, SCM, portail web Présence sectorielle  Historiquement, Industrie lourde et manufacturière. Aujourd’hui : complète  Historiquement, secteur Bancaire et services financiers. Aujourd’hui : complète Recouvrement Fonctionnel  Risque faible,  Meilleure intégration avec la BI (B.Objects)  Risque élevé (rachat PeopleSoft 2004, Siebel CRM 2006, Hyperion BI 2007, Sun Java OpenOffice MySql 2009, Technologies e-Commerce 2010, Taleo SIRH 2012) Critères techniques  Pas de certification Java  Middleware moins connu  Architecture SOA +  Certification Java 6  Middleware BEA Weblogic très reconnu  Architecture SOA + Support  Support limité  Groupes de compétences plus cloisonnés  Support illimité  Transversalité des groupes de compétences PDG  Hasso Plattner, appartient aux 200 plus grosses fortunes, 7 mds$  Larry Ellison, créateur d’Oracle, un des plus riches de la planète, 40/43 mds$ Le match SAP vs ORACLE* *Source : JDNet 20/09/2010
  • 12. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés SOMMAIRE  1. Le marché de l’ERP et ses différents métiers  ERP : définition, processus métiers  Le marché de l’ERP, les Concurrents, les Projets  Les principales solutions OpenSource  Ce que l’ERP a surmonté depuis 40 ans  Que sera l’ERP 2.0 ? Les trois prochaines révolutions  SAP dans le marché des ERPs  Le match : SAP vs ORACLE 2. Mise en œuvre ERP : méthodologie et concepts clés  ERP : avantages et inconvénients  Les différents métiers dans les projets ERP  Méthodologie projet ERP : aperçu  Philosophie de SAP : modularité, Netweaver, Processus métiers  Les modules de SAP : processus, structures organisationnelles, données de base, tables, paramétrage
  • 13. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés ERP : Avantages • Source de données commune • Base de données centralisée • Informations disponibles en ligne et en temps réel • Flexibilité accrue : • Réaction plus rapide aux besoins des clients • Extensible (modules) • Optimisation des processus ERP : Avantages / Inconvénients ERP : Inconvénients • Coûts élevés • Risque de sous- utilisation • Acceptation / Formation des utilisateurs • Rigidité du système • Impacts sur les processus de l'entreprise • Maintenance et mise à jour du système • Nécessité de modifier la structure organisationnelle de l'entreprise • Super User, Key User
  • 14. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Les principaux métiers dans les projets ERP Le Chef de projet MOE  Il est responsable de l’élaboration, de la réalisation et de la mise en œuvre de la solution technique dans le respect des normes et dans les coûts et délais prévus  En particulier, il effectue :  Management de projet, des risques, du planning, de l’affectation des tâches de l’équipe projet  Alerte son équipe, la Direction et/ou la MOA en cas de risque, de dépassement L’administrateur ERP / Architecte  Il a en charge l’installation des serveurs ERP et leur administration (sauvegarde, …)  Il peut effectuer le dimensionnement (sizing) des serveurs en fonction des besoins. Il gère les autorisations des utilisateurs Le Consultant Fonctionnel  En charge de la collecte des besoins du Client  Il propose (Conception) une ou plusieurs solutions de paramétrage de l’ERP pour répondre aux besoins  En cas de non couverture du besoin, il donne des éléments au consultant technique  Il a un rôle de Conseil au métier et peut faire de l’AMOA en rédigeant le cahier des charges Le Chef de projet MOA  C’est l’interlocuteur direct du chef de projet MOE.  Il est habilité à prendre, sous le contrôle du sponsor, toute décision fonctionnelle et organisationnelle sur le projet.  Il est notamment responsable de :  La Rédaction du cahier des charges  La validation des tests pour vérifier que la solution est conforme à ses attentes Le Consultant Technique  Il spécifie un besoin spécifique du Client qui ne peut être couvert par des fonctionnalités standards de l’ERP  Il a pour mission d’identifier la solution la plus adaptée aux diverses contraintes Budget, Architecture, Temps de réponse souhaité, …pour réaliser ce développement  Il procède au développement ou supervise une externalisation du développement
  • 15. 1524 Mars 2014 © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Lot n+1 Phases Solution spécifique Phases Solution Progiciel 2 – Conception générale par écart, Business Blue Print 1 – Analyse / Scoping a) étude d’opportunité b) étude de faisabilité 3 – Réalisation, Implémentation 4 – Déploiement, Préparation finale, Mise en production 2 – Conception générale descriptive Business Blue Print 3 – Réalisation 5 – Retrait du projet, Réception en maintenance Méthodologie projet en 5 phases Solution spécifique / Solution Progiciel
  • 16. 1624 Mars 2014 © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Phase 2 – Conception, Business BluePrint « Qui veut préparer le changement, implique les parties prenantes dans la construction des solutions. » Objectifs Identifier, parmi les solutions possibles, celle qui répond au problème avec la meilleure efficience « Il n’y a jamais un seul plan…, sauf quand on confond le plan et l’objectif. » Continuer à préparer les acteurs au(x) changement(s) « L’erreur majeure dans le changement consiste à penser que l’enjeu est de convaincre les acteurs avec une solution. » « Produire » la solution retenue dans le respect du QCD défini « Ce qui se pense clairement, se produit facilement. »
  • 17. 1724 Mars 2014 © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Phase 2 Conception générale par écarts  Analyse des écarts comparatifs (un carré et un rond)  Les besoins structurants « rédhibitoires »  Une analyse multi-critéres (fonctionnel, techniques, cohérence entreprise,…) Existant Besoins Progiciel A Progiciel B
  • 18. 1824 Mars 2014 © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Phase 2 - Conception générale par écart  Il est souvent nécessaire de faire assister le chef de projet MOE par une société extérieure ayant une connaissance et expérience approfondies sur la progiciel, cette société aura un rôle d’intégrateur.  Dans cette phase, une vision globale de la solution et de sa réalisation dans le temps est élaboré.  C’est à la fin de cette phase qu’on mesure avec précision l’importance des écarts par rapport aux besoins et des adaptations à réaliser sur le progiciel.
  • 19. 1924 Mars 2014 © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Phase 2 - Conception générale par écart, Business BluePrint Objectif : Élaborer la solution globale Livrables :  Note et réunion de lancement (kick off)  Progiciel opérationnel dans les environnements de référence et de développement  Analyse des écarts approfondie  Dossier de paramétrage  Dossier d’organisation  Dossier de conception technique (yc intégration et flux /cf)  Planning de livraison des lots  Plan d’accompagnement du changement  Contrat de service v1  Comité de pilotage Go / NoGo
  • 20. 2024 Mars 2014 © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Une vision globale du projet L’anticipation Partager une vision globale des différentes étapes et tâches afin de maîtriser les coûts et les délais. L’enjeu : Coordonner de nombreux acteurs. Respecter les contraintes techniques et business.  Comité de pilotage Comité de pilotageValidation Comité de pilotage Go / NoGo direction -1 - Étude d’opportunité - 2 - Étude de faisabilité - 3 - Conception générale par écart - 4 - Implémentation - 5 - Déploiement - 6 - Réception en maintenance Expression des besoins Spécifications applicatives et techniques Développement/ paramétrage Tests Mise en œuvre technique Conduite du changement Assurance Qualité Pilotage  Comité de pilotage Comité de pilotageValidation Comité de pilotage Go / NoGo direction -1 - Étude d’opportunité - 2 - Étude de faisabilité - 3 - Conception générale par écart - 4 - Implémentation - 5 - Déploiement - 6 - Réception en maintenance Expression des besoins Spécifications applicatives et techniques Développement/ paramétrage Tests Mise en œuvre technique Conduite du changement Assurance Qualité Pilotage 
  • 21. 2124 Mars 2014 © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Les principaux rôles Une organisation en maîtrise d’ouvrage / maîtrise d’œuvre  Dans laquelle chacune a son champ de responsabilité.  Et avec l’intervention de différents contributeurs. Contrôle et expertises DSI - Urbanisation - Sécurité - Normes techniques Fonctionnement au quotidien - Service-desk- - Exploitation - Maintenance Sous -traitance - Prestataires de services - Éditeur de progiciel - Intégrateur Communication - Utilisateurs internes - Clients Autres ressources - Logistique et organisation physique - Produit - Achats - Contrôle Assistance à la MOA (facultatif) - Cahier des charges - Études fonctionnelles et organisationnelles - Recette - Etc. MOA – Maîtrise d’ouvrage - Chef de projet - Expert métier utilisateurs Accompagnement du changement - Gestion sociale - Formation - Organisation du travail MOE – Maîtrise d’œuvre informatique - Chef de projet - RM production - Architecte et développeurs Contribution liée à la mise en œuvre du changement Élaboration du nouveau système d’information Appuis et co ntrôle technique et fonctionnel LE PROJET
  • 22. 2224 Mars 2014 © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Exemple de chiffrage de projet
  • 23. 2324 Mars 2014 © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés SOMMAIRE  1. Le marché de l’ERP et ses différents métiers  ERP : définition, processus métiers  Le marché de l’ERP, les Concurrents, les Projets  Les principales solutions OpenSource  Ce que l’ERP a surmonté depuis 40 ans  Que sera l’ERP 2.0 ? Les trois prochaines révolutions  SAP dans le marché des ERPs  Le match : SAP vs ORACLE 2. Mise en œuvre ERP : méthodologie et concepts clés  ERP : avantages et inconvénients  Les différents métiers dans les projets ERP  Méthodologie projet ERP : aperçu  Philosophie de SAP : modularité, Netweaver, Processus métiers  Les modules de SAP : processus, structures organisationnelles, données de base, tables, paramétrage
  • 24. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Philosophie de SAP : modularité SAP NetWeaver Comptabilité financière Comptabilité financière Gestion financière de la chaine d'approvision. Comptabilité de gestion …. Ressources humaines Administration du personnel Évaluation du personnel Logistique Approvisionnement Gestion des stocks Autres modules … … Gestion du temps Qualifications …. Transport … …
  • 25. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Intégration de SAP SAP R/3 No-SAP E-Procurement SAP Enterprise Buyer E-Commerce Collaborative Engineering ERP no-SAP Basis SystemOther Systems SAP NetWeaver Web Services Architecture
  • 26. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés SAP ERP = fonctionnalités métier / business Processus de l'entreprise Fonctionnalité intégrée …. SAP NetWeaver = fonctionnalités techniques L'architecture technique SOA Web Service Adobe Interactiv Form Exchange Infrastructure …. Distinction SAP ERP / SAP Netweaver SAP Business Solutions SAP Technical Solution SAP ERP Enterprise Resource Planning NetWeaver
  • 27. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés SOMMAIRE  1. Le marché de l’ERP et ses différents métiers  ERP : définition, processus métiers  Le marché de l’ERP, les Concurrents, les Projets  Les principales solutions OpenSource  Ce que l’ERP a surmonté depuis 40 ans  Que sera l’ERP 2.0 ? Les trois prochaines révolutions  SAP dans le marché des ERPs  Le match : SAP vs ORACLE 2. Mise en œuvre ERP : méthodologie et concepts clés  ERP : avantages et inconvénients  Les différents métiers dans les projets ERP  Méthodologie projet ERP : aperçu  Philosophie de SAP : modularité, Netweaver, Processus métiers  Les modules de SAP : processus, structures organisationnelles, données de base, tables, paramétrage
  • 28. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Module SAP Le principe de module dans SAP Données de base Structures organisationnelles Process / Flux Paramétrage Tables de BD
  • 29. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés MM SD FI Les principales structures organisationnelles FI, MM, SD Fournisseurs Clients Articles
  • 30. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Structure Organisationnelle Définition Exemples Société (FI) Entité juridique (avec obligation d’effectuer un bilan annuel). Au moins 1 société par pays dans un environnement international.  Toute Société de type SA, SARL, SAS, … Division (MM SD …) Adresse physique d’un des sites ou succursales du Groupe, de l’Entreprise. 1 division appartient à 1 seule société et peut être affectée à plusieurs Organisations Cciales.  Siège, agence régionale, centre de gestion,  Usine, Entrepôt  Boutique, agence cciale Magasin (MM) Lieu de stockage au sein d’une division. 1 division peut comprendre 1 ou plusieurs magasins.  Magasin principal  Magasin Retour Client, Casse, Contrôle Qualité Organisation d’Achat (MM) Plus haut niveau d’agrégation des statistiques Achats. Elle peut être affectée à plusieurs Sociétés (Achats Groupe), plusieurs Divisions.  Matières Premières / Frais  Marketing / Maintenance Groupe d’acheteurs (MM) Ensemble d’acheteurs sur le même secteur de produits ou service. 1 O.A. peut avoir plusieurs Groupes acheteurs.  Achats Batiment, Electricité  Achats Emballages, Outils Les principales Structures Organisationnelles SAP FI MM SD
  • 31. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Structure Organisationnelle Définition Exemples Organisation Commerciale (SD) Plus haut niveau d’agrégation des statistiques commerciales. Elle représente souvent les secteurs géographiques stratégiques.  France / Export, Nord / Sud  Europe / Asie Canal de distribution (SD) Ou stratégie de distribution : regroupe tous les Clients approchés avec la même stratégie de distribution.  VPC (Vente par Correspondance)  Internet / Grossistes  Boutiques/Points relais Secteur d’activité (SD) Ou famille de produits  Médical / Cosmétique  Livre / Multimédia / Photo Point d’expédition (SD) 1 point d’expédition peut être affecté à plusieurs divisions et subdivisé en plusieurs points de chargements.  Pt d’expédition Aquitaine  Pt d’expédition Usine Point de chargement (SD) Est optionnel dans le paramétrage : peut servir à gérer des spécificités lors de l’expédition.  Camion  Train Les principales Structures Organisationnelles SAP FI MM SD
  • 32. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Etude de cas Vous êtes Consultant et êtes en possession d’un document de synthèse sur l’Entreprise dans laquelle vous allez implémenter SAP  Définissez les principales structures organisationnelles qu’il sera nécessaire de créer et paramétrer dans SAP
  • 33. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Annexes
  • 34. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Cliquer sur Pièces comptables dans l’onglet Info doc. de l’Entrée de marchandises MM 1 2 3 Affichage de la Pièce comptable FI Annexe : Détermination automatique des comptes FI Intégration Achats – Comptabilité (MM – FI)
  • 35. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Annexe : détermination automatique des comptes FI Intégration Achats – Comptabilité (MM – FI) Création des fiches fournisseur Création des fiches articles Saisie de la Réception Saisie de la Facture Règlement de la Facture Factures à recevoir Écritures automa- tiques Choix des clés qui détermineront les écritures automatiques Règlement factures à recevoir Écritures automa- tiques Écritures de règlement Écritures automa- tiques Création du contrat Création de la commande Nota : On parle également d’intégration MM-CO. Celle-ci est basée sur les centres de coûts et les ordres internes définis dans la commande ou dans l’immobilisation.
  • 36. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Les principaux boutons et icônes de SAP 1/2 Enregistrer (validation et sauvegarde) Terminer (remonter d'un niveau) Imprimer Créer une nouvelle session Créer un raccourci sur le bureau Interrompre Retour (revenir à l'écran précédent) Page suivante Valider une saisie. Aide sur la zone Dernière page Configuration des options d’affichage Première page Page précédente Lancer une nouvelle recherche Effectuer une recherche
  • 37. © 2014 Arnaud GERARD, Tous droits de reproduction et de diffusion réservés Les principaux boutons et icônes de SAP 2/2 Supprimer une ligne dans la liste Ajouter une ligne dans la liste Démarquer tous les éléments d’une liste Marquer tous les éléments d’une liste Exécuter un traitement Les Icônes de la barre d’application Faire apparaître la liste associée à un champ Le match code : effectuer une rechercher en fonction de certains critères Faire apparaître la liste associée à un champ Sélectionner une liste simple Quelques boutons