A propos d'Europ Assistance France...
    Europ Assistance France est la première compagnie créée en 1963 par le Groupe Eu...
SO M M A I R E                                                                                                 Maison inte...
qu'étaient la maison et l'habitat, et pour cela j'ai            La maison est une ouverture, au sens global, sur la       ...
c'est-à-dire au logement lui-même, mais aussi à               environnement, propose aussi des services. Je             du...
quant à moi citer Yves Simon, qui disait que                 offre très importante, avec des industriels qui, en       Pat...
On note bien une prise de conscience générale mais le           des travaux.
                          Maison intelligente...
Colloque Maison Intelligente par Europ Assistance et L'Equité. Novembre 2009
Colloque Maison Intelligente par Europ Assistance et L'Equité. Novembre 2009
Colloque Maison Intelligente par Europ Assistance et L'Equité. Novembre 2009
Colloque Maison Intelligente par Europ Assistance et L'Equité. Novembre 2009
Colloque Maison Intelligente par Europ Assistance et L'Equité. Novembre 2009
Colloque Maison Intelligente par Europ Assistance et L'Equité. Novembre 2009
Colloque Maison Intelligente par Europ Assistance et L'Equité. Novembre 2009
Colloque Maison Intelligente par Europ Assistance et L'Equité. Novembre 2009
Colloque Maison Intelligente par Europ Assistance et L'Equité. Novembre 2009
Colloque Maison Intelligente par Europ Assistance et L'Equité. Novembre 2009
Colloque Maison Intelligente par Europ Assistance et L'Equité. Novembre 2009
Colloque Maison Intelligente par Europ Assistance et L'Equité. Novembre 2009
Colloque Maison Intelligente par Europ Assistance et L'Equité. Novembre 2009
Colloque Maison Intelligente par Europ Assistance et L'Equité. Novembre 2009
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Colloque Maison Intelligente par Europ Assistance et L'Equité. Novembre 2009

2,753

Published on

Published in: Business
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
2,753
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
83
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Colloque Maison Intelligente par Europ Assistance et L'Equité. Novembre 2009"

  1. 1. A propos d'Europ Assistance France... Europ Assistance France est la première compagnie créée en 1963 par le Groupe Europ Assistance, inventeur de l'assistance dans le monde. Europ Assistance France intervient partout dans le monde pour I N T RO D U C T I O N apporter à ses 30 millions de clients particuliers et entreprises du marché français, les solutions appropriées aux situations exceptionnelles ou à celles de la vie quotidienne, 24 heures/24 et 365 jours/an, dans les domaines du voyage, de l'automobile, de la santé et des services à la personne. En 2008, Europ Assistance La Maison intelligente : nouveaux enjeux France a réalisé un chiffre d'affaires de 238,5 millions d'euros. en matière d’assurance et de services Contrôlé à 100 % par le Groupe GENERALI, le Groupe Europ Assistance couvre aujourd'hui 208 pays dans son o ffre de services et regroupe 70 sociétés présentes dans 33 pays, qui emploient 6 000 collaborateurs salariés : Afrique du Sud, Allemagne, Argentine, Autriche, Bahamas, Belgique, Brésil, Canada, Chili, Chine, Espagne, États-Unis, France, Grèce, Hongrie, Inde, Irlande, Italie, Libye, Luxembourg, Pays-Bas, Pologne, Polynésie La maison, l'habitat au sens large, est le lieu de vie incontournable et privilégié pour chaque être humain ; Française, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Russie, Singapour, Suède, Suisse, Tchad, plus encore c’est un lieu de partage, d'échange et de sociabilité. Ce lieu tient une place essentielle dans la Tunisie. construction de la vie de chaque personne, car il l'accompagne à toutes les étapes de son existence, depuis sa En 2008, le Groupe Europ Assistance a réalisé 10,8 millions d'interventions dans le monde pour 56.8 millions petite enfance jusqu'à ses derniers jours. Nos lieux d'habitation se transforment en fonction de nos nouvelles d'appels traités grâce, notamment, à un personnel médical composé de 400 médecins et infirmiers et un réseau aspirations de vie et de la société dans laquelle nous évoluons, elle-même en mutation sociale et économique. de 410 000 partenaires référencés, mobilisables à tous moments et pilotés par des chargés d'assistance répartis dans 39 centres d'appels. De ce fait, de nouvelles préoccupations et de nouveaux besoins émergent ou sont encore sous-jacents. Comme la plupart des pays industrialisés, la France connaît des évolutions sociales et démographiques majeures, les Pour plus d'informations : modes de vie évoluent et la société se transforme. Les acteurs politiques doivent s'adapter à ces changements www.europ-assistance.fr et proposer des initiatives, des solutions pour répondre aux nouveaux besoins issus de ces bouleversements. www.europ-assistance-invente.fr Le vieillissement de la population française, le recul des solidarités familiales traditionnelles (familles recompo- sées, familles mono-parentales), l'aspiration à une vie autonome en sont quelques illustrations et renvoient, entre autres, à des problématiques d'accès aux services, de maintien à domicile et de perte d'autonomie des personnes âgées et/ou handicapées. De plus, les Français modifient leur approche consumériste. La population est de plus en plus sensibilisée et A propos de l’Équité... souhaite atténuer son empreinte sur l'environnement en intégrant la dimension responsable dans sa façon de consommer. Toutes ces évolutions ont des répercussions sur notre façon de vivre et sur nos lieux de vie. Elles engendrent L'Équité, filiale de Generali France dédiée aux grands comptes et aux courtiers spécialisés, accompagne en aussi et surtout de nouveaux risques liés à l'habitat et de nouveaux besoins de services pour ses occupants. mode « business to business » ses partenaires dans la mise en place de programmes sur mesure Europ Assistance et l'Equité s'intéressent de près à ces nouveaux enjeux qui impactent la sphère de l'assurance d'assurance de dommages pour la clientèle de particuliers. et de l'assistance, pour imaginer les solutions de demain. Ces solutions se dessinent au travers d'une maison qui Proposant ses services en marque blanche, L'Équité se positionne sur des concepts novateurs déclinés dans les sera nécessairement « intelligente ». Cette intelligence, qualité substantielle de la maison du futur, permettra de univers de la mobilité, de l'habitat, de l'assurance depersonnes, des nouvelles technologies et objet de loisirs, des répondre technologiquement, écologiquement, socialement aux nouvelles aspirations de la personne, et moyens de paiement… afin d'enrichir l'offre client de ses partenaires. d'apporter des réponses économiques accessibles aux nouvelles attentes de la société moderne. Avec un savoir faire unique et reconnu en matière de montage de partenariats en gestion déléguée et de Le concept de la « maison intelligente » introduit dès lors une réflexion autour des nouveaux enjeux en matière maîtrise de la chaine de valeur, L'Équité dispose d'un large catalogue de produits d'assurances et de garanties lui d'assurance et de services. C'est cette réflexion qu'Europ Assistance et l'Equité se sont proposés de mener en permettant de s'intégrer au mieux avec ses partenaires distributeurs et d'assembler des moyens et des solutions organisant un colloque sur ce thème le 24 novembre dernier. Ce colloque réunissait des experts et des grands techniques adaptés aux particularités de chacun d'eux. témoins pour échanger et apporter leurs retours d'expérience sur la question. Le format de cette demi-journée était organisé autour de 4 ateliers-débats, suivis d'une conférence plénière. Pour plus d'informations : L'ensemble du colloque était animé par Patrick Lelong, journaliste à France Info. www.equite.com La maison intelligente, conceptualisée par Europ Assistance et l'Equité, se propose d'inventer de nouvelles normes, un nouvel environnement pour permettre de résoudre les problématiques sociales actuelles ou à venir. 2 Colloque Europ Assistance ■ L’Equité du 24 novembre 2009 Colloque Europ Assistance ■ L’Equité du 24 novembre 2009 3
  2. 2. SO M M A I R E Maison intelligente, dimension démographique et sociale Premier atelier Bernard ENNUYER, Docteur en sociologie, Directeur de l'association « Les amis, service à domicile » Muriel BOULMIER, Présidente du groupe de travail « Changement démographique et vieillissement » de la Fédération européenne du logement social, Directrice générale de Ciliopée Frédéric AUGIER, Directeur général délégué de Nexity Solutions PREMIER ATELIER François-Xavier JEULAND, Écrivain et consultant, auteur de La Maison Communicante : réussir son installation domotique et multimédia Sabine BAIETTO-BEYSSON, Directrice générale de l'Agence nationale de l'habitat Maison intelligente, dimension démographique et sociale 1-8 L'atelier était animé par Patrick LELONG, Journaliste à France Info. DEUXIÈME ATELIER Patrick LELONG Comme vous le savez, le thème qui nous réunit Afin de faire avancer toutes ces questions, et de Maison intelligente, dimension économique et écologique 9-15 aujourd'hui est celui de la maison intelligente. déboucher sur des solutions concrètes, nous allons Au préalable, nous nous demandons s'il peut exister participer à plusieurs ateliers. A l'issue de chacun une maison intelligente sans un occupant intelligent. d'entre eux, vous pourrez poser vos questions à nos La réponse est non. La maison en soi n'est pas intervenants, de manière interactive. N'hésitez pas à intelligente, mais elle peut le devenir si elle est le faire, afin que nous puissions faire émerger des TROISIÈME ATELIER conçue intelligemment. Pour cela, elle doit répondre débats de vraies solutions. à des aspirations, à des comportements, et à une “ volonté collective. Cette réflexion s'inscrit donc dans Maison intelligente, quels bénéfices concrets ? 16-23 une dimension riche, celle des humains, mais aussi celle de la réalité économique, des coûts, et de la Il importe à ce sujet de se poser volonté des pouvoirs publics. N'oublions pas qu'une au préalable les bonnes questions. maison est un lieu de vie. Que peut-on faire concrète- Qu'est-ce que la maison ? ment pour produire une maison intelligente ? Est-ce seulement l'habitat ? QUATRIÈME ATELIER Que peut-on faire dans sa maison quand on vieillit ? Maison intelligente, nouveaux risques, nouveaux services, 24-31 La maison peut-elle être un outil rôle des acteurs de l'assurance et de l'assistance de prévention ? Quelles sont les attentes de ses occupants ? Quelle serait la maison idéale ? SESSION PLÉNIÈRE Je vais demander à nos invités de me rejoindre : Bernard Ennuyer, Muriel Boulmier, Frédéric Augier, François-Xavier Jeuland et Sabine Baietto-Beysson. Maison intelligente, nouveaux enjeux en matière d'assurance 32-36 et de services Monsieur Ennuyer, vous êtes sociologue. Pourquoi êtes-vous parmi nous ? Bernard ENNUYER Je m'occupe essentiellement de personnes qui vieillissent à domicile. Je me suis intéressé à ce 4 Colloque Europ Assistance ■ L’Equité du 24 novembre 2009 Colloque Europ Assistance ■ L’Equité du 24 novembre 2009 5
  3. 3. qu'étaient la maison et l'habitat, et pour cela j'ai La maison est une ouverture, au sens global, sur la Le troisième malentendu réside dans le fait que le auditions, je suis convaincue que étudié les racines étymologiques de la maison. vie en société. Ne nous focalisons pas uniquement vieillissement a été oublié. L'âge moyen d'entrée dans “ La racine « dem » a donné deux substantifs, qui sont sur les techniques. La mode est au développement la vie active est désormais de 22 ans, et celui de d'une part, la domos en grec, qui signifie l'habitat, la des gérontechnologies, encore appelées géronto- sortie d'activité est de 59 ans. On constate donc que construction, et d'autre part, la domus, en latin, qui technologies. Elles sont, à mon avis, à la fois la la période de non-activité après la retraite risque l'habitat est un lieu de prévention renvoie aux sociabilités de la maison. La question est meilleure solution et la pire. La domotique peut d'égaler celle de l'activité. Il s'agit d'une donnée qui, s'il est bien organisé, peut per- donc de savoir quel lien nous voulons établir entre ces libérer les individus, mais elle peut aussi les asservir. importante. Par ailleurs, on dit des seniors qu'il s'agit mettre de consacrer l'argent public deux notions distinctes. Domus a donné dominus, qui Gardons toujours à l'esprit qu'il faut lier technique et d'une population à fort pouvoir d'achat, ce qui est à la grande dépendance, que l'on signifie en latin « être maître chez soi ». sociabilité. vrai, mais cette affirmation recouvre en réalité des ne peut pas traiter à domicile. revenus évoluant dans un éventail de 1 à 7, ce qui est La maison est donc à la fois un espace physique et Enfin, la question est aussi de faire coïncider des beaucoup. En 2005, les revenus des seniors étaient Patrick LELONG un espace psychique. C'est un lieu d'inscription attentes individuelles, avec des contraintes déjà de 10 % inférieurs à ceux des actifs. individuelle et un lieu d'inscription collective. Norbert collectives, car vivre en société n'implique pas que Vous nous dites donc que l'habitat bien pensé est un Elias, un sociologue que j'aime beaucoup, évoque des droits individuels, mais génère aussi des Certaines personnes qui arriveront à l'âge de la lieu de prévention, et, que le fait de ne pas en tenir dans La Société des individus, des individus singuliers contraintes collectives. retraite auront connu la discontinuité de l'emploi. compte est, non seulement coûteux, mais ne et des individus collectifs. D'ailleurs, Bourdieu a L'image du retraité, qui possède une maison dans correspond pas à l'aspiration des individus. Patrick LELONG emprunté à Norbert Elias la notion d'habitus, qui est le Sud et passe son temps à voyager, est donc un très intéressante, car la maison donne des habitus, Merci. Nous avons bien compris que la maison était cliché éloigné de la réalité. Les personnes de plus de Muriel BOULMIER c'est-à-dire non seulement des habitudes mais aussi bien plus qu’un simple habitat. Avec Madame 60 ans, sont, en majorité, des femmes, et ce encore J'ajoute que la production neuve de logement est de des comportements sociaux. La question que je me Boulmier, nous allons maintenant parler d'un pour quelque temps. Ces personnes sont à 75 % 1 % par an. On sait qu'on ne peut pas produire 1 % pose donc autour de la maison repose sur le fait qu'il malentendu. On assiste à une progression démogra- propriétaires de leur logement, contre 58 % pour la de logement pour une population vieillissante. L'enjeu s'agit d'un espace individuel et clos. Bachelard, dans phique, avec une population qui vieillit, mais qui moyenne des Français, mais il s'agit d'une population concerne donc l'habitat ancien, les grands espaces La Poétique de l'espace, dit que la maison est change aussi beaucoup de lieu d'habitation du fait de majoritairement paupérisée. ruraux qui sont très paupérisés, les centres-villes l'endroit où l'on peut rêver en paix. Elle contient des l'augmentation du nombre de divorces, et de anciens qui comptent des populations très modestes Après le vieillissement, abordons la vieillesse. Nous lieux clos, des tiroirs fermés, des pièces inaccessi- l'émergence de familles recomposées, qui sont donc et les contraintes urbanistiques fortes. savons que chez les seniors, est vieux son voisin, bles, et elle est l'intime profond de ses habitants. plus éclatées. Pourtant, notre façon d'appréhender mais pas l'intéressé. Se pose alors le problème Patrick LELONG J'insiste sur la dimension psychique. Quand on l'habitat repose sur une vision qui date de l'après- suivant : comment dire à un proche ou un parent travaille sur le bâti, on travaille aussi sur la psyché guerre. D'une certaine façon, nous vivons aujourd'hui Merci, Muriel. Frédéric Augier, vous êtes Directeur d'aménager son logement ? De plus, pour ce faire, il des gens, au niveau individuel et collectif. Selon moi, avec les idées d'hier. Pardon, Muriel, je rappelle que général délégué de Nexity Solutions ; vous intervenez faut en avoir les moyens. L'ANAH peut intervenir, et l'espace est à la fois un lieu du dedans et un lieu du vous êtes la Directrice générale de Ciliopée, qui est en support de réseaux immobiliers. J'imagine que d'autres organismes peuvent procurer une aide dehors. On sort de la maison à partir du dedans. une PME d'habitat et que vous êtes aussi Présidente vous devez être à l'écoute des besoins de la popula- financière, mais il subsiste toujours une différence à du groupe de travail « Changement démographique et tion en matière de logement. Qu'est-ce que la maison J'ai lu la synthèse du rapport de Madame Boulmier, financer. vieillissement » de la Fédération européenne du accessible et bien pensée ? Est-ce simplement une “ qui établit que logement social. maison confortable ou est-ce plus que cela ? “ Muriel BOULMIER Frédéric AUGIER Je plaide pour la création l'habitat doit faire cohabiter trois Quand j'ai commencé ce travail, je me suis rendu d'un système de microcrédit. Je représente Nexity Solutions, qui a la spécificité espaces, un espace intérieur et compte que nous faisions face à un double d'accompagner, à la fois, des activités dans le neuf, malentendu, voire un triple. La démographie est très J'associe trois espaces, qui doivent être fluides : avec Nexity, et dans l'ancien, avec Century 21, Guy privé, un espace public, et un prévisible. On peut en tirer des conclusions justes l'espace privé de logement, l'espace partagé et Hoquet et Lamy. Notre activité consiste à fournir des espace que l'on pourrait qualifier comme erronées, mais en tout cas les chiffres sont l'espace public. A défaut d'être adapté, un logement services aux clients qui viennent d'acheter, de louer de collectif partagé, lisibles. J'ai réalisé qu'aucun des acteurs publics présente des risques d'accidents domestiques. En ou de mettre en vente un bien. Nous avons donc des n'avait eu, à ce sujet une appréhension de long effet, si la vieillesse n'est pas une maladie ni un conditions d'observation privilégiées en ce qui et j'approuve cette vision. terme, même si la France est dotée d'un outil handicap, on peut dire qu'à plus de 75 ans apparais- concerne les besoins des particuliers à l'égard de La maison, dans ses usages de sociabilité, met en jeu magnifique, l'ANAH, que d'autres pays européens sent les mini-handicaps, et qu'à plus de 85 ans peut leur habitat. les questions de santé, de sociabilité, de mobilité, et peuvent lui envier. survenir la grande dépendance. Les personnes ayant des mini-handicaps sont plus exposées aux accidents Pour répondre à votre question, à mon sens, de communication. On sait que la France vieillit, ce Par ailleurs, afin de ne pas traiter ce sujet de fond, la la maison bien pensée couvre trois grandes qui n'est pas une catastrophe, car elle vieillit bien. domestiques. France s'est adossée à un outil qui fonctionne bien, et dimensions. “ J'insiste sur ce point. Nous comptons 20 000 qui a d'ailleurs constitué l'un des plus grands centenaires aujourd'hui. Ils seront 200 000 d'ici dix La première dimension est l'accessibilité, compte amortisseurs de la crise mondiale. Il s'agit de ans. Le nombre de personnes de plus de 75 ans va tenu de l'évolution de la conjoncture économique. l'organisation du pacte générationnel et social de la L'accident domestique présente un doubler. L'avenir de la société française, et sa chance Le pouvoir d'achat immobilier des Français a reconstruction de l'après-guerre. Il y avait, en effet, selon moi, c'est son vieillissement. Mais nous coût public de 1,34 milliard d'euros, progressé en 2009 par le double effet de la baisse trois âges clairement identifiés, qui étaient la ignorons comment les Français vieilliront dans vingt jeunesse pour l'éducation, l'âge adulte pour l'activité sans parler des 10 000 décès qui des prix et de la baisse des taux. Toutefois, ans. En matière de construction, de transport et de n'ont, quant à eux, pas de coût public. “ et la retraite pour la vieillesse, qui, parce qu'elle mobilité, il nous faut prévoir des choses, tout en devait être protégée, était considérée comme un sachant que la situation va changer tous les cinq ou risque de protection sociale avec la Caisse Nationale Si on ne met pas le logement en situation de dix ans. Il faut donc être très souple et mobile. Les prévenir ces accidents, les personnes âgées sont le poids des dépenses liées d'Assurance Vieillesse. Vieillesse et retraite ont donc experts doivent pouvoir changer de paradigme en été confondues. orientées vers des établissements dédiés, ce qui au logement, permanence. Or, nous n'y sommes pas très habitués. coûte 1800 euros de plus par mois. Après 91 6 Colloque Europ Assistance ■ L’Equité du 24 novembre 2009 Colloque Europ Assistance ■ L’Equité du 24 novembre 2009 7
  4. 4. c'est-à-dire au logement lui-même, mais aussi à environnement, propose aussi des services. Je du marché. Notre vocation est donc avant tout thermiques dans les logements très énergivores. l'énergie, à l'entretien et à l'équipement, pense aux résidences spécialisées, sur lesquelles sociale. Nous aidons des propriétaires aux revenus Le coût de l'énergie peut fortement grever le nous nous développons beaucoup, et qui proposent faibles, qui ne peuvent pas se mettre aux normes de “ budget de certains ménages, ce qui constitue une de manière croissante des services de conciergerie confort, ou encore des propriétaires bailleurs qui font forme d'insalubrité. et des espaces communs de loisir. ces travaux, tout en acceptant de maintenir des progresse depuis une vingtaine loyers accessibles. Les instruments d'éco-prêt à taux zéro et de crédit La troisième et dernière dimension réside dans le fait d'années. Il est aujourd'hui le que L'ANAH s'est interrogée, dans le cadre de son d'impôt permettent de répondre à ces besoins de premier poste des ménages. rationalisation énergétique, mais l'ANAH n'intervient colloque annuel, sur les grandes tendances de ce “ pas dans ces problématiques. En revanche, elle agit thème, et notamment les évolutions démographi- Cette réalité frappe notamment les plus défavorisés, sur les segments de population qui ne rentrent pas ques. Je voudrais revenir sur ce qui a été dit dans les c'est-à-dire les personnes seules, les jeunes, et les la maison intelligente est dans ces dispositifs généraux, car ils n'intéressent interventions précédentes à ce sujet. Je crois en familles mono-parentales. Cette importante problé- pas les banques. La sécurité est aussi, à ce titre, un connectée et communicante. effet, quant à moi, que l'on peut se tromper dans le matique économique fait qu'aujourd'hui, la maison enjeu fort. domaine de la démographie, et du nombre de intelligente doit être financièrement à la portée du Je rejoins donc Monsieur Ennuyer, qui exposait tout à ménages. L'INSEE s'est d'ailleurs trompé, ce qui a Le troisième enjeu pour nous est la différenciation plus grand nombre. Pour cela, il faut réduire les l'heure, sa vision d'un habitat ouvert sur le monde donné lieu à une polémique sur le logement. des territoires. Comme Madame Boulmier y a fait surfaces au moment de la construction. Ainsi, chez extérieur. La maison intelligente est en particulier Toutefois, une prévision démographique plus subtile allusion, nous avons le sentiment d'assister à une Nexity comme chez d'autres promoteurs, on connectée aux transports. Dans le contexte de la n'aurait pas pour autant réglé le problème, car fragmentation, entre les zones, mais aussi construit de plus en plus de studios, de deux pièces réflexion autour du Grand Paris en Ile-de-France, il l'ANAH ne peut pas tout maîtriser. intra-zone, du territoire. A l'échelle nationale, nous et de trois pièces. Ce gain de place s'obtient aussi en faut aborder la manière d'introduire plus de proximité constatons une différenciation entre les zones “ optant pour des surfaces plus modulaires, avec, par entre les logements et les lieux de transport. urbaines et rurales. Les territoires ruraux, d'une exemple, des cuisines ouvertes sur l'espace de vie. L'étalement urbain pose aujourd'hui des problèmes part, peuvent se révéler très attractifs pour les Tout cela permet de rendre les logements plus de coût et de congestion de transport. La maison Nous savons anticiper le vieillisse- seniors disposant d'un capital, mais pas forcément compacts et plus accessibles. intelligente se rapproche des points de connexion ment de la population mais nous de revenus importants, et qui partent y vivre afin de Au niveau de la location, les particuliers choisissent avec la société. Mais il faut également de nouveau bénéficier d'un niveau de vie convenable, avec des nous sommes beaucoup trompés de plus en plus des formules de colocation entre privilégier la hauteur, et les habitats à étages près revenus de transfert. Les géographes qualifient ce des gares et des grandes stations de transports en sur l'éclatement de la cellule fami- jeunes ou entre jeunes et seniors. phénomène d'économie présentielle. Dans ces commun. liale et sur l'augmentation de la régions, 60 % des revenus sont liés à la présence La maison intelligente sait globalement réduire ses décohabitation. des ménages sur le territoire, alors que dans les coûts de construction, mais au quotidien aussi, elle La connexion de la maison intelligente implique zones urbaines, c'est la taxe professionnelle qui sait être économe en énergie, en chauffage, et en également qu'elle soit pourvue en nouvelles technolo- Nous avons cru, il y a une dizaine d'années, avoir génère le plus de revenus. Les revenus de transfert entretien. gies incontournables, avec, notamment, Internet à atteint un plafond, mais nous avons eu tort, occupent une large part de ces ressources. haut, voire très haut débit et l'accès à la télévision Il existe beaucoup de dépenses contraintes, comme notamment car le nombre accru de familles recom- numérique. Quelle que soit la nature du logement, Nous avons, d'autre part, au sein des métropoles les impôts ou les diverses charges, mais une autre posées exerce une pression sur la demande de qu'il s'agisse d'une villa huppée ou d'un petit studio urbaines à très forte dynamique économique, une partie des dépenses est maîtrisable. logements, et plus particulièrement sur la demande HLM, on trouve aujourd'hui un accès Internet, qui différenciation forte et croissante des valeurs de de logements spacieux pour pouvoir accueillir les La deuxième dimension de la maison intelligente est constitue désormais un basique de la vie sociale. biens, avec d'un côté des biens très attractifs et enfants le week-end. le confort. J'aborde, à présent des considérations convoités, qui sont également quasiment présents La dernière notion de cette connexion concerne les plus psychologiques qu'économiques. La maison Le premier enjeu pour l'ANAH réside dans le sur le marché international, comme c'est le cas de nouvelles relations de voisinage. On voit émerger de reste le principal refuge face au stress et à l'anxiété vieillissement de la population, qui représente une certains arrondissements de Paris, et d'un autre nouvelles formes de solidarité dans certains extérieure. Elle doit rester une sphère à l'abri des question prégnante. D'ici 25 ans, le nombre de côté des zones en voie de ghettoïsation. Nous serons quartiers ou dans certaines résidences, qui recréent déconvenues, des contraintes et des problèmes. personnes de plus de 80 ans passera de 3 à 6 donc amenés à intervenir sur des zones très du lien social. L'équipement et l'aménagement doivent favoriser ce millions, ce qui est colossal. Cet enjeu est à pondérer délimitées comptant des logements très dégradés, confort et les services doivent faire de cet espace Patrick LELONG toutefois, car si l'on vit de plus en plus vieux, on vit afin de corriger la dureté du marché de l'habitat et de une source de bien-être et de sérénité. En particulier, bien de plus en plus vieux. L'âge de la dépendance a revaloriser ces biens. Merci, Frédéric Augier. Sabine Baietto-Beysson, vous comme Madame Boulmier l'a expliqué, les accidents donc tendance à reculer. L'ANAH s'intéresse à la êtes Directrice générale de l'Agence nationale de Cette double différenciation des territoires, compo- domestiques représentent une réalité économique et manière d'assurer des conditions de maintien à l'habitat (ANAH). Vous connaissez donc bien les sée d'une part, de grands territoires, soit ruraux, soit humaine. domicile convenables, en relation notamment avec aspirations des Français. Quelles sont-elles ? La urbains, et d'autre part, à l'intérieur des territoires les Conseils généraux et les acteurs intéressés par le “ maison que l'on a dans la tête est-elle celle que l'on urbains, des secteurs en voie de valorisation forte et coût important de la dépendance et de la construit ? à l'inverse des secteurs en voie de dégradation, construction d'équipements spécialisés. qu'il faut tenter de maintenir à niveau et de La maison intelligente doit être Sabine BAIETTO-BEYSSON Le deuxième enjeu important pour nous est l'évolution revaloriser, constitue également pour nous un capable de prévenir les risques L'ANAH ne s'intéresse pas à l'ensemble de normative. Aujourd'hui, 95 % des logements élément fondamental. concernant la sécurité des biens et l'habitat mais seulement à l'habitat privé ancien, dont disposent des trois éléments de confort de base. la sûreté des personnes, que ce elle aide à l'amélioration. Nous distribuons environ L'intervention de l'ANAH concerne donc les quelques Patrick LELONG soit les risques d'incendie ou 500 millions de subventions par an. Ce chiffre peut pourcentages de logements très dégradés, indignes Merci, Sabine Baietto-Beysson, pour toutes ces et insalubres. L'enjeu n'est donc plus la mise en encore de mauvaise ventilation. paraître important, mais il ne l'est pas tant que cela précisions. Je vais poser la même question à si on le compare au volume d'activité du gros œuvre de la norme de confort générale. Nous avons Monsieur Jeuland. Vous êtes écrivain et consultant. entretien qui est de l'ordre de 40 milliards d'euros toutefois constaté la montée en puissance du thème Pour les seniors, le confort consiste à avoir un par an. Nous intervenons sur environ 5 à 10 % des de l'énergie, et notamment celui des passoires Bernard Ennuyer citait Gaston Bachelard, je vais, habitat qui prévient les risques mais qui, dans son opérations, afin de corriger les dysfonctionnements 8 Colloque Europ Assistance ■ L’Equité du 24 novembre 2009 Colloque Europ Assistance ■ L’Equité du 24 novembre 2009 9
  5. 5. quant à moi citer Yves Simon, qui disait que offre très importante, avec des industriels qui, en Patrick LELONG ce qu'était l'hôpital il y a une trentaine d'années, l'enfant qu'une femme a dans sa tête n'est pas celui France, font partie des plus performants du monde c'est-à-dire un lieu auto-suffisant, disposant de tout Merci, Frédéric Augier. Muriel Boulmier souhaitait qu'elle a dans son ventre. En rapprochant cette en termes de R&D et d'innovation, mais au milieu, sur place. Le risque est de voir des webcams, ou intervenir. Je vous en prie. citation du thème de l'habitat, comment voyez-vous nous faisons face à des professionnels qui font des robots humanoïdes remplacer l'intervention cette maison, qui présente le paradoxe de devoir être preuve de résistance au changement. On ne raisonne Muriel BOULMIER de l'homme, alors que le rôle de l'humain est à la fois communicante et intime ? qu'en termes de risque, au détriment de l'innovation. indispensable. J'apprécie la présentation que vous venez de nous Il faut toutefois noter que la norme, et le contrôle, François-Xavier JEULAND proposer, car elle nous force à réagir. Je suggérerai Bernard ENNUYER petit à petit, obligent les professionnels à avancer. deux lectures un peu différentes. En tant que Il existe un très grand décalage entre ce que nos Mais certaines normes, qui font par exemple avancer Vous avez raison. Je fais partie d'un comité vice-présidente du Conseil économique et social concitoyens voudraient avoir et ce qu'ils ont en les réseaux multimédia dans nos maisons, ne sont d'éthique à Grenoble depuis trois jours. Les seniors régional d'Aquitaine, lorsque je dois donner avec la réalité, notamment pour des raisons économiques. pas accompagnées des contrôles correspondants ; nous disent qu'ils peuvent avoir parfois une impression commission un avis sur les aides des élus régionaux, Notre approche est d'aménager la maison de Résultat, dans ce domaine, seuls environ 20 % des de confinement, et la sensation qu'ils ne sont plus chez par exemple, pour l'installation d'un panneau solaire manière intelligente. La domotique et la technologie logements sont réellement aux normes. Les 80 % eux car l'hôpital est rentré chez eux. On a ainsi pu chez un particulier, je plaide de manière inlassable en elles-mêmes n'ont que peu d'intérêt. Notre restants font les frais de l'obsession de rentabilité à compter parfois jusqu'à 20 intervenants dans un pour mettre en place un soutien au développement mission est d'accompagner les promoteurs, les court terme de la part des donneurs d'ordre. domicile dans la même journ é e. Je rédige actuelle- de la filière économique. Je crois que la France, à la professionnels, comme les architectes, et les utilisa- Le Grenelle de l'Environnement a beaucoup fait ment un article sur la liberté, qui demeure quand on différence de certains de ses voisins, comme la teurs dans cette réflexion, afin de déterminer en quoi avancer la réflexion sur ce thème dans son volet reste chez soi. A mon avis, cette liberté est nulle. Suisse ou l'Autriche, n'a pas développé cette filière, la technologie peut apporter du confort, de la performance énergétique, pour lequel les acteurs L'autonomie n'a jamais existé. La loi que l'on se donne alors même que les acteurs du bâtiment commen- sécurité et du confort numérique. Il y a vingt ans, sont prêts à investir. Mais, pour tous les autres à soi-même est fonction des contraintes collectives. cent vraiment à s'intéresser à ces questions. nous parlions de passoires énergétiques, aujourd'hui besoins, nous nous heurtons toujours à une forte L'autonomia des Grecs constitue à définir collective- nous sommes en train de concevoir des passoires inertie de la part de la plupart des acteurs du J'examine également le thème « Technologies de ment les règles auxquelles on se soumet, ce qui n'a technologiques. Tous les logements livrés aujourd'hui bâtiment. l'Information et de la Communication » du point de rien à voir avec le principe d'indépendance dont on sont en décalage total avec notre société numérique. vue européen. Ne balayons pas les fractures généra- entend souvent parler aujourd'hui. On se heurte de nos Nous avons tous, de nos jours, un téléphone portable Patrick LELONG tionnelles et culturelles. La domotique a constitué un jours, à des personnes qui érigent la technique comme ou un lecteur MP3, alors que nos maisons sont Merci, François-Xavier Jeuland. Monsieur Augier échec, alors on donne désormais d'autres noms à ce fin en soi. L'outil doit être au service de l'homme ; or, encore analogiques. Nous sommes donc en train de semblait souhaiter intervenir. Je vous en prie. concept. de nos jours, c'est l'inverse que l'on constate. reproduire, au niveau technologique, l'erreur que Par exemple, la surveillance par webcams d'individus, Les TIC peuvent, par ailleurs, présenter un aspect nous avons faite il y a 20 ou 30 ans, au niveau Frédéric AUGIER dits déments, pose de sérieux problèmes éthiques. intrusif pour les personnes âgées. Si ce phénomène énergétique. Je souhaiterais revenir sur le rôle d'intermédiaire, se développe, je suis sûre que des comités d'éthique Les Allemands développent aujourd'hui des choses Les particuliers sont parfois très motivés pour rendre abordé à l'instant, des acteurs de l'immobilier, dans se tiendront. intéressantes. Les retraités allemands redéveloppent leur maison intelligente, mais ils sont confrontés à leur mission de faciliter l'accès au logement vertueux, actuellement le concept de la colocation. On constate des professionnels qui, par méconnaissance, tentent Ma dernière remarque concerne l'innovation et le efficace et performant. Nexity a analysé les besoins que de nombreux retraités se battent en France pour souvent de les dissuader de réaliser leurs projets. La design pour tous. Dans le cadre de mes fonctions des personnes au moment où elles emménageaient obtenir des maisons autogérées avec des personnes maison est un rêve, très coûteux pour les ménages, européennes, j'ai eu l'occasion de travailler avec des dans leur logement. Nous avons innové et lancé, il y de leur âge. Il s'agit d'un phénomène intéressant du mais les professionnels coupent court aux envies des représentants de la Commission bien sûr, et il faut a deux ans, en lien avec l'ensemble de nos réseaux point de vue de l'habitat. On voit que les personnes particuliers en se focalisant sur le prix au mètre savoir qu'une consultation a été lancée au printemps immobiliers dans le logement neuf et dans l'ancien, recréent des espaces de sociabilité en dehors des carré. Or, ce n'est pas la bonne logique car ce qui dernier, intitulée « Design pour tous, politique une offre complète qui couvre tous les besoins des règles de politiques publiques. La société est devenue cause des problèmes de coût à la société, c'est un d'innovation pour les PME ». Le design pour tous particuliers autour de leur déménagement, leur si complexe, que dans la vie quotidienne, nous avons aménagement mal conçu. On ne raisonne qu'en coût désigne le confort partagé, et recouvre donc les installation, leurs équipements, et leurs abonne- besoin d'experts en permanence. Comment faire pour, d'investissement, sans prendre en compte le coût différents types d'aménagement du domicile que l'on ments. Nous diffusons ce service avec une centaine comme le dit Paul Ricœur, permettre aux citoyens de d'exploitation, de maintenance, d'utilisation et de a évoqués. de partenaires, dont certains sont présents dans la « redevenir les experts de leur vie quotidienne » ? réhabilitation des logements. En effet, nos maisons Je crois donc qu'il faut étudier ces trois points, qui ne salle et que je salue. Aujourd'hui, le citoyen, dans sa vie de tous les jours, ne sont conçues pour 40 ou 50 ans et si l'on veut les sont pas antinomiques et doivent être mis en peut pas s'exonérer de réfléchir pour son propre faire évoluer, la seule solution est de tout détruire. En effet, nous avons constaté un manque de repères perspective, et qui sont le soutien à la filière, les compte et s'en remettre seulement à des avis On comprend donc bien que les technologies analogi- dans la consommation face à une offre qui, elle, est différentes fractures, et l'innovation comme moteur d'experts. C'est à mon avis, très problématique et c'est ques, qui impliquent de placer des câbles dans les de plus en plus pléthorique. Les actes d'achat qui de la PME. J'ai confiance dans les probabilités de l'interrogation des années à venir. murs, sans réfléchir aux perspectives d'évolution, ne concernent le logement, que ce soit des actes réussite de ces projets. sont pas pertinentes. d'abonnement ou d'équipement pour des travaux à Patrick LELONG domicile, ne sont pas des actes récurrents. Or, ils Patrick LELONG “ Merci à nos intervenants, que nous pouvons applaudir. font face à une offre diverse, multiforme, difficile à Merci, Muriel Boulmier. La parole est à la salle. comparer, et ces actes représentent souvent des Pour ces questions, nous nous focaliserons sur la Il faut, au contraire, construire des dépenses supplémentaires. C'est pour cela, qu'afin dimension démographique et sociale, car les ateliers maisons qui pourront évoluer par de répondre aux attentes des consommateurs, nous poseront d'autres questions. la suite. avons pris le parti de mettre à leur disposition les Guides Solutions Clés. Dans le but de faciliter leurs De la salle Il faut choisir les bonnes technologies, celles qui choix, ce service présente des conseils, une sélection Je voulais compléter la remarque de Bernard pourront accompagner les nouveaux besoins et structurée d'offres et des réductions, car la dimen- Ennuyer pour faire remarquer que l'habitat ne doit usages des habitants. sion économique reste essentielle. pas devenir une citadelle. La tendance à l'autonomie Nous ne sommes encore qu'au début de ce poussée implique un équipement surabondant, ce qui phénomène. Nous avons une forte demande, une pourrait aboutir à ce que la maison se transforme en 10 Colloque Europ Assistance ■ L’Equité du 24 novembre 2009 Colloque Europ Assistance ■ L’Equité du 24 novembre 2009 11
  6. 6. On note bien une prise de conscience générale mais le des travaux. Maison intelligente, dimension client à titre individuel n'a pas le sentiment de polluer Il nous faut rendre le pouvoir à l'homme, comme nous avec son logement de la même façon que lorsqu'il économique et écologique utilise sa voiture. On constate que les éléments de l'avons dit précédemment, et rendre les habitants acteurs de leur énergie. Tout d'abord, motivations restent basiques. Quand on fait construire “ une maison, on pense avant tout au confort, au nom- bre de pièces, ou encore à la localisation. Les préoccu- Deuxième atelier pations écologiques ne conduisent pas un client à quitte à faire une maison intelli- choisir un logement à 50 km de son lieu de travail. Ce gente, rendons-la performante dès sont d'autres considérations qui peuvent l'amener à le départ. Patrick BAYLE, Directeur marketing adjoint d'EDF Bleu Ciel faire ce choix. Jean-Pierre MOLIA, Coprésident d'Energir Ensuite, survient le volet comportemental. A ce niveau, “ le fait d'avoir des enfants, qui apprennent les bons Franck OURADOU, Directeur général délégué de Domofinance comportements à l'école, peut jouer un rôle éducatif Catherine COULOMB, Directrice marketing de Veolia Propreté Le premier atelier nous a montré pour les parents. La maison ne peut qu'aider l'habitant L'atelier était animé par Patrick LELONG, Journaliste à France Info. que la maison intelligente est une à agir de manière intelligente. maison pensée et évolutive. C'est Enfin, l'objectif de ces comportements est de réaliser sur cette piste que nous allons des économies. Mais, en tant que fournisseur poursuivre notre réflexion collective d'énergie, c'est la garantie de ces économies qui prime en s'attardant sur la dimension dans nos relations clients. Les clients veulent savoir Patrick LELONG Patrick BAYLE combien d'économies ils vont réaliser par les travaux économique, écologique et compor- Je vais demander à Patrick Bayle d'EDF Bleu Ciel, à Bonjour à tous. Je ne vais pas parler de maison de rénovation, et souhaitent être assurés d'atteindre tementale. Que devons-nous faire ces objectifs. Nous expliquons au client ce qu'il va Jean-Pierre Molia de Energir, à Franck Ouradou de intelligente mais, sur le plan énergétique, de maison Domofinance et à Catherine Coulomb de Veolia performante. Je souhaiterais d'abord faire un point au quotidien, pour disposer d'une économiser, à comportement équivalent. Je suis un Environnement de me rejoindre. marketing. Nous nous adressons à des clients et à des maison plus conforme aux principes peu inquiet d'entendre aujourd'hui des discours qui marchés divers. Les rêves individuels ne se du Grenelle de l'Environnement ? a ffirment qu'avec un gestionnaire d'énergie, on peut Patrick Bayle, vous êtes Directeur marketing adjoint faire 20 à 25 % d'économie sur sa facture. Ceci est réalisent pas de la même façon que ceux qui relèvent d'EDF Bleu Ciel. L'efficacité énergétique est-elle un vrai à comportement équivalent, mais il faut pouvoir du collectif. Il nous faut nous adresser de manière Notre enjeu réside essentiellement dans le logement rêve ou une réalité ? Nous voyons, au quotidien, de garantir ces économies, ce que nous sommes incapa- d i fférente aux colocataires et aux propriétaires, aux existant. Ce qui fait agir le client, au niveau de la très belles campagnes de publicité, les vôtres en bles de faire. Ce genre de travaux peut entraîner un personnes jeunes et aux plus âgées, aux personnes rénovation par exemple, c'est l'agrandissement, ou particulier, et des communications du gouvernement. e ffet rebond, c'est-à-dire que le confort supplémentaire aisées et aux plus modestes par exemple. Nous encore l'amélioration du confort. A ce sujet, Nous savons, en tant que citoyens, que nous avons apporté est intégré dans les nouvelles habitudes des devons tenir compte de tous ces éléments de comment définir le confort ? Chaque client a sa des devoirs, mais en sommes-nous véritablement ménages. Si un client rénove sa maison et réalise des segmentation. conception personnelle de cette notion. conscients au quotidien ? économies d'énergie à température égale à celle qu'il “ Pour revenir à votre question, on constate effective- avait avant les travaux, il passera ensuite à une tempé- ment que, depuis le Grenelle de l'Environnement, lancé rature supérieure. La difficulté réside donc dans la il y a deux ans, les thèmes de l'efficacité énergétique, L'efficacité énergétique n'est pas garantie, sachant aussi que l'on discute beaucoup de l'environnement et le développement durable sont c h a u ffage, car c'est la priorité du moment, mais que encore mue par une préoccupation omniprésents. On pourrait penser que chacun sait environnementale, mais bien écono- “ désormais ce qu'il faut faire et que des marchés très importants en termes de construction dans le neuf et mique. de rénovation sont en train de s'ouvrir. Ce n'est pas la d'ici 2020 les ménages n'utiliseront réalité malheureusement. Je vais lancer deux pavés dans la mare. Tout d'abord, ce ne sont pas les gains sur les factures d'énergie, qui plus de chauffage. suffisent à inciter à faire des travaux, afin d'améliorer En revanche, ils auront un ordinateur par pièce, et l ' e fficacité énergétique. Notre travail, est de trouver plusieures télévisions, car ce qui sera économisé d'un d'autres arguments que celui-là. Ensuite, et cela a été côté sera dépensé de l'autre. Le problème de la évoqué tout à l'heure, ce ne sont pas forcément ceux garantie reste posé. qui veulent et qui doivent, qui peuvent. La plupart des personnes qui peuvent effectuer des travaux, afin Patrick LELONG d'améliorer la performance énergétique de leur logement, ne franchiront pas le pas pour des raisons Merci, Patrick Bayle. Je citerai Pierre Dac, qui a dit économiques. En effet, l'énergie ne constitue qu'une « ce n'est pas parce que l'on dit qu'il faut fermer la petite part de dépenses dans leur budget annuel. porte, car il fait froid dehors, qu'il fera moins froid En revanche, ceux qui voudraient effectuer ces dehors quand on aura fermé la porte ». Comment travaux et qui en ont besoin, se trouvent dans une rendre la maison plus performante sans tomber dans situation de précarité énergétique. Cela représente le piège des gadgets ? Voyons comment, afin de 3 à 4 millions de personnes pour qui la facture rendre sa maison intelligente, on peut déjà la rendre énergétique ponctionne parfois 20 % des revenus. performante, avec Jean-Pierre Molia, Coprésident de Notre objectif est d'amener ces personnes-là à réaliser Energir. 12 Colloque Europ Assistance ■ L’Equité du 24 novembre 2009 Colloque Europ Assistance ■ L’Equité du 24 novembre 2009 13

×