0
Nous sommes tous singuliers : Exit lemarketing de masse !  Seth Godin - Ed. Diateno, 2011
« La Norme n’estplus. Vive la norme ! »
La Norme n’est plus. Vive la norme ! Manifeste pour la fin du marché grand public, la politique grand public, de la produc...
La Norme n’est plus. Vive la norme !Masse : Majorité indistincte, facile à séduire, qui n’a d’autres buts que le conformis...
La Norme n’est plus. Vive la norme ! Pousser tout le monde vers le même idéal universel de « normalité » à la seule fin de...
« Il y a autant devisions de la normalitéque de tribus. »
Il y a autant de visions de la normalité que detribus. Aujourd’hui, les maîtres mots sont : « information », « choix », « ...
Il y a autant de visions de la normalité que detribus. Les 4 forces de la singularité :         Force #1 : De nouvelles fa...
Il y a autant de visions de la normalité que detribus. Phénomène de la révolution des « amateurs professionnels » ; Enorme...
Il y a autant de visions de la normalité que detribus. Avenir du marketing : Identifier les niches de clients qui revendiq...
« Le pouvoirappartient à celui quichoisit. Le marchédonne le pouvoir àcelui qui choisit. »
Le pouvoir appartient à celui qui choisit. Ce n’est pas que tous nos besoins matériels soient comblés qui nous rend riches...
« Il faut être celui verslequel les gens singulierse tourneront. Pourcela, il faut commencerpar se singulariser soit-même ...
Il faut se singulariser soit-même !
Il faut se singulariser soit-même ! Avec l’aplatissement de la courbe, les early adopters se spécialisent de + en + et ne ...
« La singularitéengendre lasingularité. »
La singularité engendre la singularité. La mobilité est le summum de la singularité : les individus se soucient davantage ...
« Il faut accepter etcréer sa singularité aulieu de lacombattre. »
Il faut créer sa singularité au lieu de lacombattre. Il ne s’agit pas de passer plus de temps à courtiser les marchés de n...
Il faut créer sa singularité au lieu de lacombattre.                    dé        publicité gé « Tout le monde déteste la ...
« Cette simpletransformation de notreculture a ouvert la porteà une immenseproduction créative,novatrice etartistique. »A ...
SourcesOuvrage :Nous sommes tous singuliers, Seth Godin, Ed.Diateno, sept. 2011Crédits photos :CréSlide 2 : http://rickgen...
Contact                 SWiTCH             Parc Altaïs – Annecy          178 Route de Cran Gevrier           74650 Chavano...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Nous sommes tous singuliers : Exit le marketing de masse (by Seth Godin)

3,666

Published on

On ne présente plus Seth Godin, l’un – pour ne pas dire « LE » - des gourous du marketing. Il a publié récemment son dernier opus, Nous sommes tous singuliers (Ed. Diateno, 2011), que nous avons dévoré. Plus qu’un livre c’est un véritable manifeste qui montre comment les changements propres à notre époque nous obligent à comprendre différemment les termes de masse, la norme, le singulier et la richesse.
Vous trouverez ci-dessous quelques slides sur les principaux points à retenir. Enjoy !

Published in: Marketing
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
3,666
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
11
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Transcript of "Nous sommes tous singuliers : Exit le marketing de masse (by Seth Godin)"

  1. 1. Nous sommes tous singuliers : Exit lemarketing de masse ! Seth Godin - Ed. Diateno, 2011
  2. 2. « La Norme n’estplus. Vive la norme ! »
  3. 3. La Norme n’est plus. Vive la norme ! Manifeste pour la fin du marché grand public, la politique grand public, de la production de masse, des magasins grand public et même de l’éducation. Objectif : Exploiter les nouvelles opportunités qui s’offrent à nous.
  4. 4. La Norme n’est plus. Vive la norme !Masse : Majorité indistincte, facile à séduire, qui n’a d’autres buts que le conformisme et survie.Norme : Elle définit les gens de la masse avec leurs caractéristiques inhérentes. La norme changeselon les lieux / cultures.Singulier : C’est tout ce qui n’est pas normal. Faire le choix d’être singulier, c’est faire un pied denez délibéré à la culture de masse et à la norme.Richesse : C’est ce qui permet de faire des choix, d’avoir suffisamment de ressources pour dépasserl’état de survie : temps, santé, argent, réseaux / carnets d’adresses, sécurité alimentaire, liberté dechoix.Tribus : Groupes de personnes organisés autour d’une idée, d’une communauté et d’une visiond’avenir.
  5. 5. La Norme n’est plus. Vive la norme ! Pousser tout le monde vers le même idéal universel de « normalité » à la seule fin de vendre le plus de choses inutiles = stratégie inefficace et erronée ! Singulier = + d’occasion à saisir, + de croissance à g énérer d’ L’élargissement du choix à entraîné une diminution de l’effet de masse (cf. The Long Tail – Chris Anderson)
  6. 6. « Il y a autant devisions de la normalitéque de tribus. »
  7. 7. Il y a autant de visions de la normalité que detribus. Aujourd’hui, les maîtres mots sont : « information », « choix », « liberté », « interaction » et « singularité ». Nous sommes tous singuliers : La revendication de sa différence est de + en + développée. Elément clé de la singularité : fait d’insister pour faire un choix choix.
  8. 8. Il y a autant de visions de la normalité que detribus. Les 4 forces de la singularité : Force #1 : De nouvelles facilités de création ; Force #2 : Une richesse accrue qui permet de faire ce qu’on veut, c’est-à- dire d’être singulier ; Force #3 : Un marketing + efficace pour séduire les gens singuliers ; Force #4 : Des tribus mieux reliées.
  9. 9. Il y a autant de visions de la normalité que detribus. Phénomène de la révolution des « amateurs professionnels » ; Enorme influence sur notre propre culture ; Emulation collective & bienveillante : être singulier ≠ être solitaire !
  10. 10. Il y a autant de visions de la normalité que detribus. Avenir du marketing : Identifier les niches de clients qui revendiquent une singularité et encourager cette « manie » en leur proposant des modèles + originaux, + chers, + légers, + exclusifs, etc. = Repousser les limites de la singularité singularité. Plus on donne de choix, plus on s’éloigne du grand public. Il ne faut plus se contenter de produire ce que veut le marché, il faut anticiper ses sirs. désirs
  11. 11. « Le pouvoirappartient à celui quichoisit. Le marchédonne le pouvoir àcelui qui choisit. »
  12. 12. Le pouvoir appartient à celui qui choisit. Ce n’est pas que tous nos besoins matériels soient comblés qui nous rend riches, mais notre liberté de choix, notre libre arbitre. liberté Si les gens interagissent entre eux, ils gagnent du pouvoir parce que leur pouvoir, choix dépend d’eux et non du vendeur (qui devient obligé de respecter leur singularité).
  13. 13. « Il faut être celui verslequel les gens singulierse tourneront. Pourcela, il faut commencerpar se singulariser soit-même ! »
  14. 14. Il faut se singulariser soit-même !
  15. 15. Il faut se singulariser soit-même ! Avec l’aplatissement de la courbe, les early adopters se spécialisent de + en + et ne veulent plus le dernier gadget, mais la version test/bêta ! Ces micro-segments de marché peuvent-ils suffire à eux seuls à maintenir une enterprise à flot ? Probablement pas immédiatement. Mais au fur et à mesure que le marché gagne en ciblage ce qu’il perd en anonymat, l’efficacité d’une stratégie ciblant les efficacité straté micro- micro-segments compense amplement la petite taille du marché. marché
  16. 16. « La singularitéengendre lasingularité. »
  17. 17. La singularité engendre la singularité. La mobilité est le summum de la singularité : les individus se soucient davantage mobilité singularité de rester connectés en permanence à leur tribu (via Facebook, Foursquare, SMS, etc.) que d’interagir avec le monde plus ordinaire. La mobilité et l’instantanéité font de chaque individu un marché à part entiè re, marché entiè l’immédiat. qui se pense dans l’ imm édiat Ex : Epic Mix (Vail Resorts), Minority Report
  18. 18. « Il faut accepter etcréer sa singularité aulieu de lacombattre. »
  19. 19. Il faut créer sa singularité au lieu de lacombattre. Il ne s’agit pas de passer plus de temps à courtiser les marchés de niche. Ce serait une mauvaise conclusion, car le grand public n’est plus le centre. n’ Pas de niche, pas de grand public. Seulement des tribus fidè les à elles- mêmes qui fidè elles-mêmes, cohabient pacifiquement et qui sont à la recherche de ceux qui voudraient bien les rejoindre, les faire connaître ou leur vendre quelque chose. Ex : TOMS Le défi à relever est d’accomplir un travail qui soit utile et productif avec et pour la tribu qui s’intéresse à vous Cette tribu, c’est à vous de la trouver, de l’encadrer, s’inté vous. de gagner sa confiance pour l’’emmener là o ù elle veut et à besoin d’aller. l là
  20. 20. Il faut créer sa singularité au lieu de lacombattre. dé publicité gé « Tout le monde déteste la publicité en général, mais nous adorons la publicité s’ publicité qui s’adresse à nous en particulier. » - Cindy Gallop Ce principe dépasse la monde de la publicité et influence notre opinion des hommes politiques, des produits, des mouvements, des organismes gouvernementaux et même de notre entourage. La grande diversité des centres d’intérêts autour desquels s’organisent les communautés a rendu possible cette nouvelle forme de communication plus personnelle, personnelle de remplacer le général par du particulier gé particulier.
  21. 21. « Cette simpletransformation de notreculture a ouvert la porteà une immenseproduction créative,novatrice etartistique. »A vous de jouer !
  22. 22. SourcesOuvrage :Nous sommes tous singuliers, Seth Godin, Ed.Diateno, sept. 2011Crédits photos :CréSlide 2 : http://rickgenest.com/Slide 6 : Isabel MuñozSlide 11 : http://www.boyercoe.netAutres visuels : Tous droits réservés.
  23. 23. Contact SWiTCH Parc Altaïs – Annecy 178 Route de Cran Gevrier 74650 Chavanod (France) Tel. +33 (0) 675 705 859 www.switchconsulting.fr Suivez nous sur :
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×