Your SlideShare is downloading. ×
0

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Étude de cas : pour en finir avec le harcèlement

382

Published on

Slides + Audio extrait d'une table ronde animée par LACT http://www.lact.fr - Tél 09 67 01 21 65 …

Slides + Audio extrait d'une table ronde animée par LACT http://www.lact.fr - Tél 09 67 01 21 65

LACT - La Clinique du travail - est un cabinet d'intervention et de formation, spécialisé dans la régulation des troubles individuels ou collectifs et la prévention des risques psychosociaux.

Découvrez notre approche RPS (harcèlement, burn-out, stress - consultations au cabinet et par téléphone).
Avec près de 80% de réussite, nos résultats font la différence: http://bit.ly/14cmGRf

Vous souhaitez un rdv pour nous soumettre une situation difficile, contactez-nous par mail gvitry@lact.fr (Objet : rdv / Mail : précisez vos horaires souhaités et coordonnées) ou par téléphone 09 67 01 21 65.
Consultations au cabinet et par téléphone (en cas d'éloignement).

- tout savoir sur LACT sur : http://www.lact.fr
- suivez nos infos RPS en direct : http://twitter.com/lactfr
- consultez nos citations du jour : http://on.fb.me/YEwfVV

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
382
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide
  • Bonjour et Bienvenue
    Merci de votre présence et de votre ponctualité
    Nous allons être ensemble pendant 2 heures, notre programme est dense, commençons dès à présent, les retardataires s’intégreront à l’atelier au fur et à mesure de leur arrivée
  • Premier niveau de pression sur la DRH (qui en informera ensuite son DG)
    Deuxième niveau de pression sur la DG, qui en fait une affaire juridique
  • La plainte est encouragée par tout l’entourage du collaborateur…
    Le collaborateur devient quelqu’un de très intimidant de…
    Le piège, c’est la soumission à l’autorité : il faut bien assumer la contrainte et devoir faire quelque chose… il faut être responsable, quand même !! (soyez responsable plus vite, sans vouloir vous commander)
  • On ne doit pas mettre au même niveau la santé physique et la santé mentale –
    Je veux exécuter la demande du médecin =
  • On ne doit pas même au moment niveau la santé physique et la santé mentale
    On cherche à vérifier si c’est une bonne stratégie
    La complexité du pb
    Historique - bcp d’interlocuteurs externes/interne -
  • Pb : comment faire une action qui 1-le protège ? 2-qui protège l’entreprise
  • On ne doit pas même au moment niveau la santé physique et la santé mentale
    On cherche à vérifier si c’est une bonne stratégie
    La complexité du pb
    Historique - bcp d’interlocuteurs externes/interne -
  • « L'expérience exige que vous continuiez. »
    « Il est absolument indispensable que vous continuiez. »
    « Vous n'avez pas le choix, vous devez continuer.
    « Veuillez continuer s'il vous plaît. »
    « L'expérience exige que vous continuiez. »
    « Il est absolument indispensable que vous continuiez. »
    « Vous n'avez pas le choix, vous devez continuer.
    « Veuillez continuer s'il vous plaît. »
    « L'expérience exige que vous continuiez. »
    « Il est absolument indispensable que vous continuiez. »
    « Vous n'avez pas le choix, vous devez continuer. »
    « Veuillez continuer s'il vous plaît. »
  • Le taureau qui a une rage à
  • 1- aussi bien pour le DG, que pour le médecin du travail = mesurer les effets (bénéfices et coûts associés) de sa décision - cf les lois fondamentales de l’injonction (envisager toutes les conséquences du résultat) = être responsable
    2- pour revenir à une situation de travail
  • Transcript

    • 1. 01 43 54 31 63 / 06 03 24 81 65 - gvitry@lact.fr - http://www.lact.fr Étude de cas : Pour en finir avec le harcèlement Enregistrement Extrait d’atelier
    • 2. Grégoire VITRY Président de LACT formé à l’IGB Stratégie de changement Communication du Changement EM Lyon Claude de SCORRAILLE Coach, consultante et psychothérapeute formée à l’IGB, diplômée de psychologie clinique du travail (CNAM, Paris) Enseigne à l’IAE Paris Comportement & Gestion du changement INTERVENANTS Olivier BROSSEAU Coach, consultant et psychothérapeute formé à l’IGB, Certifié MBTI & Executive Profiler ESSEC
    • 3. POUR EN FINIR AVEC LE HARCÈLEMENT CAS
    • 4. • opérateur magasinage au statut d’employé-ouvrier, représentant syndical • une promesse de promotion au statut d’agent de maîtrise, non concrétisée, à la suite d’une période probatoire ; motif : érosion de la souplesse pour suppléer aux aléas de l’organisation • reproche de son supérieur hiérarchique de ne pas communiquer ses heures de délégations → saisie de l’inspection du travail pour discrimination syndicale • inaptitude au poste d’opérateur magasinage, déclarée par le médecin du travail ; • affectation à un nouveau poste, aggravant sa condition physique selon une étude de médecin conseil • demande de reconnaissance en maladie professionnelle, rejetée par la CNAM ; le salarié fait appel de la décision CONTEXTE
    • 5. RÉSOLUTION DE PROBLĒ ME HARCÈLEMENT MORAL ET DISCRIMINATION SYNDICALE La Direction • a reçu une demande du médecin du travail de procéder à une « évaluation fine et précise des risques sur la santé mentale au poste » pour un collaborateur protégé (énième épisode dans l’escalade de ses plaintes qui l’oppose à sa hiérarchie). • a été contactée par la police, à laquelle l’inspection du travail a signalé un cas de harcèlement moral. • a reçu du collaborateur une demande d’action rapide pour mettre un terme aux pressions (harcèlement) et discriminations (syndicales) de son supérieur hiérarchique ; avec menace de grève de la faim LA SITUATION ACTUELLE
    • 6. POUR EN FINIR AVEC LE HARCÈLEMENT Responsabilité pénale DG 3-évaluation sur la santé mentale du nouveau poste Syndicat Directeur du site 2-aménagement de poste ou déplacement pla i N+1 nt e pl a int t plain 1- inaptitude Harcèlement – discrimination du N+1 e collaborateur e te Médecin du travail pla in Trouver une solution ! DRH plainte Évaluation de poste ! Service juridique Inspection du travail signalement Commissariat
    • 7. POUR EN FINIR AVEC LE HARCÈLEMENT • Des états émotionnels exacerbés • Une situation de souffrance aiguë • Un enchevêtrement de contraintes et d’injonctions • Une nécessité perçue d’agir le plus vite possible CARACTÉRISTIQUES DE LA CRISE
    • 8. POUR EN FINIR AVEC LE HARCÈLEMENT Evaluer la santé mentale du poste de travail (= faire exécuter la demande du médecin) Service juridique DRH Directeur du site Demandeur DG DEMANDE QUEL OBJECTIF ? Apporter une solution à un conflit exacerbé ? Eviter le pénal ? QUEL PROBLÈME ? QUEL OBJECTIF ?
    • 9. POUR EN FINIR AVEC LE HARCÈLEMENT Prendre en considération de la demande du médecin • Peut-on répondre à une demande d’évaluation de santé mentale comme on répond à une demande d’évaluation de santé physique ? La santé mentale au travail est portée par les individus et non par le poste de travail lui-même COMMENT RÉDUIRE LA COMPLEXITÉ DE LA SITUATION ?
    • 10. POUR EN FINIR AVEC LE HARCÈLEMENT Evaluer le risque de la demande du médecin • Existe-t-il des postes de travail équivalents ? Oui ; Présentent-ils les mêmes symptômes ? Non • Risque : créer une « jurisprudence » certifiant qu’un poste de travail pourrait être en soi psychopathologique COMMENT RÉDUIRE LA COMPLEXITÉ DE LA SITUATION ?
    • 11. POUR EN FINIR AVEC LE HARCÈLEMENT Mettre en perspective de la demande du médecin • La demande du médecin induit qu’il existe des experts pouvant répondre à sa demande ; • en tant qu’expert, peut il préciser les champs d’expertise attendus et signaler les acteurs compétents ? quel type d’entité peut se prononcer sur une telle demande et sur quels critères ? COMMENT RÉDUIRE LA COMPLEXITÉ DE LA SITUATION ?
    • 12. POUR EN FINIR AVEC LE HARCÈLEMENT Problème du DG • Il cherche à se montrer irréprochable • Pour cela, il est prêt à répondre immédiatement à la demande injonctive du médecin du travail Cf : syndrome Milgram de soumission à l’autorité Difficultés à poser des limites DIAGNOSTIC : NOTRE PERCEPTION DU DG
    • 13. POUR EN FINIR AVEC LE HARCÈLEMENT Problème du médecin du travail • Il ne sait pas comment aider ce salarié, • Il constate l’inefficacité successive de toutes ses actions : mutation, aménagement du poste de travail • Il a l’air d’être débordé par la situation • Il tente de « refiler la patate chaude » Difficultés à poser des limites Ses tentatives de solutions ouvrent le champs à la plainte DIAGNOSTIC : NOTRE PERCEPTION DU MÉDECIN
    • 14. POUR EN FINIR AVEC LE HARCÈLEMENT • Difficultés à gérer une plainte de la part de tous les interlocuteurs impliqués pour apaiser et résoudre la situation • Des intervenants qui sont mis en échec dans leurs actions : hiérarchie de proximité, syndicats, médecin du travail, DRH, juridique • Une plainte vindicative de la part du salarié qui se renforce avec le temps, car elle ne trouve pas de limites • Un salarié dont le combat est stimulé par l’espoir d’obtenir réparation et qui s’épuise avec le temps • Un salarié qui réalise des victoires à la Pyrrhus • Un salarié qui souffre et qui paraît « intimidant » DIAGNOSTIC GÉNÉRAL : NOTRE PERCEPTION DE LA SITUATION
    • 15. POUR EN FINIR AVEC LE HARCÈLEMENT 1 – assumer son niveau de responsabilité et seulement celui-ci 2 – intervention auprès de la relation conflictuelle N/N+1 NOS RECOMMANDATIONS

    ×