trois choses que j'aime a France

1,832 views
1,688 views

Published on

download to see the words and effects

Published in: Travel, Business
0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
1,832
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
8
Actions
Shares
0
Downloads
21
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

trois choses que j'aime a France

  1. 1. Troischosesquej’aime À France<br />
  2. 2. 1.PATRICIA KAAS<br />
  3. 3. Patricia Kaas, née le 5 décembre 1966 à Forbach en Lorraine, estune chanteuse française. Depuis plus de 20 ans, elleconnaît le succèsdans les principaux pays francophones, germaniques, ainsiqu&apos;enRussie, oùelle se produitrégulièrementsur scène. Ses albums sontcommercialisésdansunequarantaine de pays et sesventessontestimées en 2009 à 16 millions à travers le monde<br />
  4. 4. Biographie<br />Patricia Kaasnaît à Forbach, en Lorraine, et grandit à Stiring-Wendel, villesfrontalières avec l&apos;Allemagneoù se parle &quot;le Platt&quot; (un dialectegermaniqueque Patricia parlerajusqu&apos;àl&apos;âge de six ans). Elle estélevéedansunefamille de septenfants par unemèred&apos;origine allemande, et un père « gueule noire » (mineur de fond dans les mines de charbon).<br />
  5. 5. Avec l’aide de ses parents, elle commence à donner des concerts dèsl&apos;âge de 8 ans. Elle donne des représentationssur des chansons de Sylvie Vartan, Claude François ouMireille Mathieu, maisaussi des chansons américainestellesqueNew York, New YorkouJust A Gigolo.<br />Après avoirétéengagée en 1979 — elle a alors 13 ans — dans un cabaret de Sarrebruck, le « Rumpelkammer Club » où, pendant septans, ellechantetous les samedissoirs, elleestfinalementremarquée en 1985 par Gérard Depardieu. C&apos;estlui qui décidealors de produiresa première chanson Jalouse, écrite par Élisabeth Depardieu, qui est un échec.<br />
  6. 6. Mademoiselle chante...<br />Maisdeuxans après, Patricia Kaasrencontre Didier Barbelivien qui luioffreMademoiselle chante le blues, ressortie d&apos;un tiroir pour l&apos;occasion. Cetitreparaît en avril 1987 et estrécompensé par le prix Charles Cros et uneVictoire de la Musique. En décembre, ellemonte pour la première foissur la scène de l&apos;Olympia suite à l&apos;invitation de Julie Pietri. Elle assure ainsi la première partie du spectacle de la chanteuse. En novembre 1988 parait le premier album de Patricia Kaas, Mademoiselle chante..., qui rencontre un grand succès en France et en Allemagne, grâce à des tubes commeD&apos;Allemagne, Mon mec à moi, Elle voulaitjouer cabaretou encore Quand Jimmy dit, et qui luivaut le titre de Révélation de l&apos;année aux Victoires de la musique.<br />
  7. 7. Les années 1990<br />Sesdeux albums suivants, Scène de vie et Je tedisvous, connaissentégalement un très grand succès (Je tedisvousatteignantmême les 2,5 millions de copies dans le monde), portés par des titrescommeLes Hommes qui passent, Entrerdans la lumière et Il me ditque je suis belle (écrit par Jean-Jacques Goldman). Sestournées la mènent aux quatre coins du globe.<br />
  8. 8. À partir de 1997, date de sortie de son album Dans ma chair, elletente de moderniser son image. Entourée de compositeurs à succès (Jean-Jacques Goldman, ou encore Pascal Obispo pour l&apos;albumsuivant, Le Mot de passe), sapopularitérestetoujoursaussi forte et ses concerts font toujourssallecomble, malgré des ventes de disques en légerdéclin : en France, Dans ma chair sera certifiédisque double platine (porté par les singles Quandj&apos;aipeur de tout et Je voudrais la connaître) et Le Mot de passedisque de platine (porté par Ma libertécontre la tienneou encore Unefille de l&apos;Est).<br />
  9. 9. Les années 2000<br />Les années 2000 seront plus difficiles avec notamment le semi-échec du film de Claude Lelouch, And now... Ladies and Gentlemen avec Jeremy Irons, et les ventesmoinsimportantes des albums Piano Bar by Patricia Kaas(un album d&apos;adaptations en anglais de chansons françaises) et Sexe fort (malgré des titressignés Goldman, Renaud, Cabrel et Obispo). Toutefois, les tournéesinternationalesayantsuivices albums connurent quant à elles, comme les précédentes, un très large succès : le Piano-Bar Tours&apos;estjouénotamment aux États-Unis, réunissant 6000 personnes au Beacon Theater de New-York. En 2000, à l&apos;occasion de la Fête de la Fédération, ellefutchoisie pour donner un concert dans le jardin du Luxembourg à Paris.<br />
  10. 10. 2009 : le retour<br />2009 marque le retour de Patricia Kaassur le devant de la scène après une pause de 3 ans, avec un nouvel opus, Kabaret, album en hommage aux années 1930. L&apos;albumestdisponible en téléchargementlégal le 15 décembre 2008. L&apos;exclusivité de la vente physique estensuiteaccordée au site vente-privee.com du 20 janvier au 18 février 2009, au prix de 6 euros, pour aboutirenfin à la sortie classique de l&apos;album le 2 mars 2009.<br />
  11. 11. Une nouvelle tournéeinternationaleestprogrammée, qui débute en Russiedèsnovembre 2008, passant ensuite par le Casino de Paris en janvier 2009, et qui s&apos;étendra de janvier à décembre 2009 en France et dansunevingtaine de pays.<br />Le choix de la Russie pour le début de la tournéen&apos;est pas anodinpuisque Patricia Kaas y a sorti en début d&apos;année un duo avec le grouperusse Uma2rman, Tu ne téléphoneras pas. Elle estégalementdevenuel&apos;égérie de L&apos;Étoile, chaîne de cosmétiques et de parfums de luxe qui, en guise de partenariat, offrel&apos;album de la chanteuse à ses clients.<br />
  12. 12. L&apos;Eurovision<br />A la demande de France 3, elleest la représentante de la France au Concours de l&apos;Eurovision, le 16 mai 2009 à Moscou. Trèspopulairedans les pays de l&apos;Est et plus particulièrement en Russie, saprésence au concoursétaitcenséemettretoutes les chances de la France dansceconcoursremporté pour la dernièrefois en 1977 par l&apos;hexagone. Après avoir un temps hésité, notammentparcequ&apos;ellen&apos;avaitjamaischanté un 16 mai, date anniversaire de la mort de samère, ellefinit par accepter.<br />
  13. 13. C&apos;est avec le titre Et s&apos;ilfallait le faire, issu de son album Kabaretqu&apos;elledéfend les couleurs de son pays. Pendant longtemps, de nombreuxsondagesl&apos;ontplacé en tête avec la Norvège et l&apos;Ukraine. D&apos;après les présentateursfrançaisJulien Courbet et Cyril Hanouna, peuavant le concourselleétaitmême en tête d&apos;un classementofficielaffichédans les back-stages de l&apos;Eurovision.<br />
  14. 14. Le tirage au sort la place luiattribue la 3e pour chanter son titrequ&apos;elledéfenddansunemise en scène à la Piaf. Patricia Kaasétaitseulesur scène dansune robe bleu sombre, avec un jeu de lumièresnoires et blanches. A de nombreuses reprises, elle a étélargementacclamée par le public Moscovite. Au terme du concours la déceptionétait de rigueur, la France terminant 8esur 25 avec 107 points, ne recevant à aucune reprises les fameux &quot;twelve points&quot;.<br />
  15. 15. Discographie<br /> Albums studio<br />1988 : Mademoiselle chante...<br />1990 : Scène de vie<br />1993 : Je tedisvous<br />1997 : Dans ma chair<br />1999 : Le mot de passe<br />2002 : Piano bar by Patricia Kaas<br />2003 : Sexe fort<br />2008 : Kabaret<br />
  16. 16. Filmographie<br />2002 :And now... Ladies and Gentlemen de Claude Lelouch<br />
  17. 17. Distinctions<br />1988 : Victoire de la musique de la révélation de l&apos;année<br />1989 : Victoire de la musique pour la meilleurevented&apos;albums à l&apos;étranger<br />1990 : GoldeneEuropa de la chanteuse de l&apos;année<br />1991 : Victoires de la musiques de l&apos;interprèteféminine de l&apos;année et pour la meilleurevented&apos;albums à l&apos;étranger<br />1991 : World Music Award de l&apos;artistefrançaise de l&apos;année<br />1991 : Bambi de l&apos;artiste de l&apos;année<br />1992 : Victoire de la musique pour la meilleurevented&apos;albums à l&apos;étranger<br />1995 : Victoire de la musique pour la meilleurevented&apos;albums à l&apos;étranger<br />1995 : World Music Award de l&apos;artistefrançaise de l&apos;année<br />2002 : GoldeneEuropa de l&apos;artisteinternationale de l&apos;année<br />2003 : Médaille de l&apos;ordre du mérite de la Républiquefédéraled&apos;Allemagne pour l&apos;amitiéfranco-allemande.<br />2009 : Choisie pour représenter la France au ConcoursEurovisio de la chanson 2009 qui a lieu à Moscou ; elletermine 8ème sur 25 et obtient et le Prix artistique Marcel Bezençon de la meilleureprestation<br />
  18. 18. 2. CHANEL<br />
  19. 19. La Maison Chanel, plus connuesous le nom de Chanel, estunemaison de haute couturefrançaisefondée par Gabrielle Chanel (1883-1971) dite « Coco ». L&apos;entrepriseappartientaujourd&apos;hui à Alain Wertheimer et Gérard Wertheimer, les petits-fils de l&apos;associé de Coco Chanel, Pierre Wertheimer.<br />
  20. 20. Histoire et traditions de la maison<br />Les premiers pas de la maison Chanel se firent avec l&apos;acquisition par Coco Chanel d&apos;une boutique à Deauville en 1913 et d&apos;uneautre à Biarritz en 1915. En 1918, la boutique parisienne de Chanel s&apos;agrandit au 31 rue Cambonoùelleavaitaussi son appartement. La maisondevintparticulièrement célèbre pour son élégantepetite robe noire, son tailleur en tweed, et son parfumemblématiqueN°5conçu en 1921. Ernest Beaux continua à créer des parfums pour Chanel, dont le N°22 (1922), le Cuir de Russie (1924), le Gardenia (1925), et le Bois des Îles (1926), tousfurentremis en vente à partir de 1986.<br />
  21. 21. Coco Chanelparticipa à la révolution de la haute couture en remplaçant le corsettraditionnel par le confort et l&apos;élégance de simples tailleurset robes. Les femmes distinguées de la haute-sociétéautour du monde commencèrentalors à s&apos;habiller chez Chanel .La Maison Chanel devint un symbole du raffinement.<br />
  22. 22. Inspirée par les vêtements de sesamants et par son désird&apos;émanciper la femme, Coco Chanel introduitdansses collections le jersey, le tweed, les boutons et les gansesd&apos;uniforme, les cardigans, les bijouxfantaisie, le pantalon pour les femmes et la mode des cheveux courts.<br />Le succès du parfumN°5, contribua à faire connaître Chanel dans le monde entier. Chanel pritalorssesquartiers à l&apos;Hôtel Ritz de Paris et sa suite futrenommée « Suite Coco Chanel ».<br />
  23. 23. Coco Chanel<br />Gabrielle Bonheur ChanelditeCoco Chanel (1883-1971) futunecréatrice, modisteet unestylisteFrançaise célèbre pour sescréations de haute couture et de parfum. Elle est à l&apos;origine de la maison de haute couture Chanel.<br />
  24. 24. Biographie<br />Enfance<br />Issue d&apos;unelignée de marchandsforainscévenols, de Ponteils-et-Brésis, elleest la filled&apos;Albert Chanel, un camelotoriginaire du Gard et de Jeanne Devolle, couturièreoriginaire de Courpière. Elle naît le 19 août 1883 à Saumur et estprenommée Gabrielle.<br />
  25. 25. La mère de Coco Chanel meurt à trente-troisans à peine, épuisée par des grossessessuccessives et par le travail qu&apos;elleeffectuaitsur les marchés, dans le froid.[La jeunefillen&apos;avaitalorsquedouze ans.[Son pèrel&apos;abandonna pour aller faire fortune en Amériqueet elle se retrouveainsiseule avec sesdeuxsœurs, Julia, treizeans, et Antoinette, huitans, dans un orphelinat à Aubazine en Corrèze. Sesdeux frères sont, quant à eux, placés à l&apos;âge de dix et six ansdansunefermecommegarçons à tout faire.<br />
  26. 26. À l&apos;âge de dix-huitans, Gabrielle estconfiée aux dames chanoinesses de Moulins, qui luiapprennent le pointilleux métier de couseuse. Elle y retrouvesatante Adrienne, qui avait le mêmeâge et, surtout, la même ambition de s&apos;ensortir. En 1903, habile à manier le fil et l&apos;aiguille, elleestplacée en qualité de couseusedansunemaisonspécialisée en trousseaux et layettes.<br />
  27. 27. Gabrielle devient « Coco » <br />Vers1907-1908, trèscourtisée, Gabrielle, qui ne compte pas partager le sort anonyme des « cousettes », estprête à prendre des risques. Lors d&apos;un voyage à Vichy, chez son oncle, en quête d&apos;un avenirdontelle refuse qu&apos;il se limite à brodersur des draps de coton, elle se met à poser sur la scène du Beuglant de la Rotonde, un caf&apos; conc&apos;oùelle fait ses premières apparitions, silencieuses. Bientôt, elleosepousser la chansonnette et se met à rêver de music-hall. Âgée de vingt-quatreans, elle se produit en spectacle devant les officiers qui la surnomment « Coco », parcequ&apos;elle a pour habitude de chanter Qui qu&apos;a vu Coco dansl&apos;Trocadéro ? (paroles de Baumaine et Blondelet, musique de Deransart). Cesurnom ne la quittera plus.<br />
  28. 28. Admirée par une horde de jeunesgarçonsfortunésoutitrés, sajolie silhouette séduitÉtienneBalsan, un homme du monde, riche gentleman qui vient de rendresesgalonsd&apos;officier pour se consacrer à l&apos;élevage de chevaux et aux courses. Il lui fait découvrir la vie de son château, le domaine de Royallieuprès de Compiègnerestémalheureusement célèbre pour son histoire pendant la seconde guerre mondiale. Pendant près d&apos;un an, elleapprend les arcanes de la haute société, maisl’idylle ne durequequelquesmois : elle se rend comptequ’elle ne l’aime plus, elles&apos;ennuie et pleure. Elle a vingt-cinqans et nulle part où se réfugier. Elle s&apos;échappealors en jodhpurs, et galopedans la forêt de Compiègne en essayant de défier son avenir.<br />
  29. 29. Heureusement, les fréquentations de Balsanlui font rencontrer son premier amour, l&apos;anglais Arthur Capel, surnommé « Boy ». On le ditfilsnaturel du banquierPereire. Boy est un homme de cheval possédantuneécurie de poloainsiqu&apos;un riche hommed&apos;affaires, il a fait fortune dans les frets charbonniers. Ce sera un amour irrégulier (ilépousemalgré tout uneanglaise) et sincère qui dureradixans, jusqu&apos;à un accident de voiture en 1919 auquelil ne survivra pas.<br />
  30. 30. Unemodiste à contre-courant <br />Coco Chanel ne restecependant pas oisive. Comment oublier les rudiments, enseignés à Moulins, de manier le fil et l’aiguille ? Saisissant la balle au bond, c’estpeut-être par la couture qu’ellefranchiraitl’obstacle qui mène à la liberté et l’indépendance. Ne perdant pas de temps, elles’imprégne de l’enrichissante initiation prodiguée par LucienneRabaté, célèbre modiste du moment. Elle se confectionne de petits chapeaux originauxqu’elle pose très bas sur son front. Pour assister aux mondaines courses de chevaux, ellen’arbore pas les robes des grands couturiers maissespropresréalisations. Jeune femme charmantemais au style décalé, tantôtécolière en tenuesobre et sage noire et blanche, tantôtgarçonnen’hésitant pas à porter polo, cardigan, jodhpurs et pantalons, elleinvente déjà un nouveau style, une nouvelle allure. Sescréationsavant-gardistes, trèssobres, contrastent avec cellesque portent les élégantes de l’époque.<br />
  31. 31. En 1909, sur les conseils de Boy Capel, son artisanatdébuteBoulevard Malesherbes, dans la garçonnièreparisienne de son protecteurÉtienneBalsan. Les chapeauxqu&apos;elle propose à sesclientes ne sontque des déclinaisons de ceuxqu&apos;ellefabrique pour elle-même et qui, au château de Royallieu, près de Compiègne, ontséduitsesamies, des demi-mondaines qui fréquentaient le lieu. Balsan ne croit pas à un succès commercial.<br />
  32. 32. N&apos;ayant pas de formation technique, nid&apos;outils de fabrication, Gabrielle achètesesformes de chapeaux dans les grandsmagasins, puis les garnitavant de les revendre. La nouveauté et l&apos;élégance de son style font que, trèsvite, elledoit faire appel à satante Adrienne, et à sasœur Antoinette, pour la seconder. Sescréations de chapeaux, débarrassées des grandes plumes d&apos;autruchesouautresfroufrousvolumineux, commencent à êtreappréciées pour leurexquisesimplicité et leur sophistication retenue.<br />
  33. 33. Ouverture des premières boutiques<br />Devenue la compagne de Boy Capel, Coco Chanel développesesactivités avec l’aide de ce dernier. En 1910, son amantbritanniqueluiprête les fondsnécessaires à l&apos;achatd&apos;unepatente et à l&apos;ouverture d&apos;un salon de modiste au 21 rue Cambon à Paris, sous le nom de « CHANEL MODES ». À l’été1913, alorsque le couple séjourne à Deauville, Boy Capelloueune boutique entre le casino et l’Hôtel Normandy. Comme à Paris, elleestmodistemaisl’enseigneestchangée en mentionnant son nom complet : « GABRIELLE CHANEL » ; la boutique ne désemplit pas. En 1915, à Biarritz, elleouvresatroisième boutique et première vraiemaison de couture. Suivantsaseule inspiration, elleraccourcit les jupes, supprime la taille, en un mot ellelibère le corps de la femme. Ses boutiques bénéficient de la clientèle de toute la sociétéélégante qui s’estrepliée pendant la guerre danscesdeux stations balnéaires.<br />
  34. 34. Naissance d&apos;un style : « la reine du genre pauvre » <br />Dès 1915, l&apos;étoffemanquant, elletaille des robes de sport dans le jersey des sweaters de lads, ces tricots de corps pour les soldats, qu&apos;elle a depuislongtempsadoptés. Libérant le corps, abandonnant la taille, Chanel annoncecette « silhouette neuve » qui luivaudrasaréputation. Pour s&apos;y conformer, les femmes s&apos;efforcent d&apos;être « maigrescomme Coco », qui, d&apos;un coup de ciseauxlibérateur, devientune des premières femmes aux cheveux courts à créer des vêtements simples et pratiques, dontl’esthétiques’inspired&apos;une vie dynamique et sportive qui aimejouer avec les codes féminins/masculins.<br />
  35. 35. En 1916, elleutilise la belle et élégante Adrienne comme mannequin à Deauville, qui estalors un lieu de villégiature à la mode. Elle y promèneaussisapropre silhouette androgyne, en testantsesnouvellestenuescontrastant avec leurextrêmesimplicité et leurconfortsous les yeuxd&apos;aristocrateseuropéennes encore trèscouvertesd&apos;apparat et maintenuesdans des corsets rigides. La pénurie de tissus due à la Première Guerre mondiale, ainsique la pénurie relative de main-d&apos;œuvredomestiqueontcréé de nouveaux besoins pour les femmes. Chanel, femme libre et active, perçoitcesbesoins. Elle achète à Rodier des piècesentières d&apos;un jerseyutilisé à l&apos;époqueuniquement pour les sous-vêtementsmasculins.<br />
  36. 36. En 1918, immédiatement après la guerre, elle commence à édifierpeu à peul’une des maisons de couture les plus importantes de l’époque, elleemploie plus de 300 ouvrières, et rembourseenfin Boy Capelrefusant à jamais le statut de femme entretenue. La guerre terminée, Boy doitprendre femme, selon les codes de l&apos;aristocratieanglaise. Coco en éprouveune insupportable humiliation. Mais, commesamère, elleaccepte le pire au nom de l&apos;amour. Elle aimerasincèrement Boy jusqu&apos;àcettenuit du 22 décembre 1919où, réveillée à 4 heures par un messager, on luiapprendqu&apos;ils&apos;esttué la veillesur la route. « En perdantCapel, je perdais tout. » avouera-t-elle 50 ans plus tard.<br />Profondémentaffectée par la mort de son amant, afin de ne pas sombrerdans le chagrin, elle se raccroche à son travail commeuneforcenée. Cette attitude sera payante, car le succès de sesmodèlesvagrandissant et l&apos;incite à développer encore samaison.<br />
  37. 37. La « success story » continue <br />Dès1921 à Paris, à côté de la luxueusePlace Vendôme, Coco Chanel annexe en quelquesannées les numéros 27, 29 et enfin 31 de la rue Cambon. Uneadressemythiqueoù se trouveaujourd&apos;hui encore la célèbre maison de couture qui porte son nom. Elle dispose en outre de sespropresfabriques de tissus en Normandie et s&apos;associe avec les propriétaires de la marqueBourjois -les frères Wertheimer- afin de diffuser commercialementsesparfums. Ses liaisons masculinesluidonnentsouvent de beaux motifs d’inspiration, c’estainsiqu’ellecrée des robes à motifs slaves lorsqu&apos;elle a une liaison amoureuse avec le Grand-ducDimitriPavlovitch de Russie, cousin du dernier tsar de Russie en exil qui luiauraitinspiré la forme du flacon de son célèbre N°5 (flasque de vodka des troupes russes). <br />
  38. 38. Elle futausi la maîtresse du poèteReverdy, avantquecelui-ci de plus en plus mystique ne se retire à l&apos;abbaye de Solesmes. Elle hébergeStravinski et les siens pendant deuxans à Garches. Plus tard, elleemprunte à son nouvelamant, le Duc de Westminster, réputél’homme le plus riche d’Angleterre, des éléments de costume masculin, comme le chandail, la pelisse, le béret de marinou la veste en tweed. Elle les adapteensuite à la panoplievestimentaire de la femme qu’ellesouhaitemoderne et dynamique, sachantallier le confort à l’élégance.<br />
  39. 39. Elle estl&apos;une des premières à lancer la mode des cheveux courts, elles’opposerésolument à la sophistication prônée par Paul Poiret (qui accusait Chanel de transformer les femmes en « petites télégraphistessous-alimentées ») (D&apos;après la télésuite « Coco Chanel », elleauraitrépliqué en disantqu&apos;elle ne voulait pas de femmes ayantl&apos;air d’« esclaveséchappées de leur harem » en se référant à la mode orientaliste de l&apos;époque). Elle privilégieunesimplicitésoigneusementétudiée, des tenuespratiques, comme le pyjama, à porter sur la plagecomme en soirée ; les premiers pantalons, la jupeplisséecourte, le tailleurorné de poches. Une mode qui s&apos;inspire du sportswear en lieuxbalnéaires (golf, tennis, plage, yachting). Elle propose des cardigans en maille jersey sur des jupescourtes, le tout surmonté d&apos;un chapeau-cloche. Les robes de cocktail taillebasses&apos;arrêtant au-dessus du genou, quel&apos;onpeutassocier aux dansescharlestonpopulaires entre 1925 et 1935.<br />
  40. 40. En 1926, la célèbre petite robe noire (couleurjusqu’alorsexclusivementréservée au deuil), fourreaudroit sans col à manches 3/4, tube noir en crêpe de Chine, correspondent parfaitement à la mode « garçonne » effaçant les formes du corps féminin. Maintesfoiscopiée, cette « Ford signée Chanel » faisantréférence à la populairevoitureaméricaine, ainsiquedevait la qualifier le magazine Vogue, ne tardera pas à devenir un classique de la garde-robe féminine des années 1920 et 30.<br />
  41. 41. Récusant le qualificatif de « genre pauvre » souventaccolé à sescréations, Chanel entenddistinguer la véritablesobriété du dépouillement : si la toilette fémininedoitêtre simple, celle-ci, en revanche, doitêtreagrémentéed’accessoires. Chanel recourt, par exemple, à de faux bijoux mêlantpierres semi-précieuses, strass et faussesperles, ainsiqu’à des bracelets ornés d’un motif « croix de Malte », ou encore à des brochesd’inspiration byzantine ou à motifs d’animaux, de fleursou de coquillages — à la créationdesquelsontprésidéÉtienne de Beaumont, Paul Iribe et surtout, entre 1929 et 1937, FulcodiVerdura, qui a suconférer aux bijoux de Chanel leuridentitépropre.<br />
  42. 42. L&apos;Empire Chanel <br />Parallèlement, Chanel est la première couturière à lancer sespropresparfums. Avec l’aide du nez Ernest Beaux qui conçoit : No5 (1921), qui connaîtraunecélébritémondiale, maisaussi No22 (1922), Gardénia (1925) Bois des Îles (1926) et Cuir de Russie (1926). Pour diffuser internationalement son produit, Chanel fait appel à l&apos;expériencecommerciale des frères Pierre et Paul Wertheimer qui dès 1924 possèdent 70 % des parfums Chanel. Leurs descendants Alain et Gérard Wertheimerpossèdentl&apos;intégralité de la maison Chanel aujourd&apos;hui.<br />
  43. 43. Chanel sauras’adapter aux mutations des années 1930, au coursdesquelleselleaffrontera à la fois les revendicationssyndicales de sesouvrières et l’étoilemontante de la Haute Coutureparisiennequ&apos;étaitElsa Schiaparelli. Privilégiantalorsune silhouette plus épurée, Chanel présentenotamment des robes du soirlégères et transparentes en mousseline de soie, en tulle ou en laize de dentelle, le plus souventdans des couleursfaussementneutres (blanc, noir ou beige), parfoisbrodées de perlesou de strass. Comportantunecombinaisoncousue à l’intérieur, la coupe très simple de ces robes permet à la femme du monde de s’habiller sans l’assistanced’unedomestique. Un peu plus tard, ellecrée les premières robes à balconnet, puis, en 1937, le style « gitane ».<br />
  44. 44. Féminine, Mademoiselle ne se déplaçaitjamais sans sesperles et avait un goûttrèsprononcé pour les bijoux. Dès 1924, elleouvredonc son atelier de bijoux fantaisie. Comme à son habitude, la créatricesaits&apos;entourer : Étienne de Beaumont puis le ducFulco de Verduracontribuent au développement des bijoux de la maison. Mais, c&apos;est en 1932 que Gabrielle Chanel défraye à nouveau la chronique. À la demande de la Guildeinternationale du Diamant, Coco créeBijoux de Diamantssa première collection de Haute Joaillerie. À l&apos;honneur, les diamantssontmontéssurplatine, une extravagance queseule Coco peut se permettre après le krach de 1929.<br />
  45. 45. En 1939, elleétaitalors à la têted&apos;uneentreprise de 4 000 ouvrières qui fournissaient 28 000 commandes par an.<br />
  46. 46. La guerre : fermeture de la maison et liaison amoureusegênante<br />À l’annonce de la déclaration de la Seconde Guerre mondiale, ellefermesubitementsamaison de couture et licenciel&apos;intégralité du personnel, se consacrantuniquement à son activitédans le domaine des parfums. Elle profiteraalors de la confusion et de l’antisémitismeambiant pour tenter de récupérer la marque de parfum Chanel No5. La célèbre fragrance dontelle ne détient les droitsqu’à hauteur de 10 % est en fait la propriétéd’unefamillejuive, les Wertheimer. Elle attire l’attention des pouvoirs publics sur la fausse « aryanisation » de la sociétéBourjois qui protègeleursintérêtsalorsqu’ilssontréfugiés aux États-Unis. Installée à l&apos;Hôtel Ritz, parmisesparavents en laque de Coromandel, elle y vitdurant la Seconde Guerre mondiale de 1941 à 1944 avec l&apos;officiernazi des services de renseignements SS Hans Gunther von Dincklage. Ilsaurontune liaison amoureuse au cours de laquelle Chanel tenterad&apos;organiserune action de paix entre l&apos;Allemagnenazie et la Grande-Bretagne (1943), maisl&apos;opération, baptisée « Chapeau de couture », échouera. Seulel&apos;amitié de Winston Churchill, qu&apos;elleavaitconnu pendant sa liaison avec le duc de Wesminster, luiévite de graves ennuis à la Libération. Schellenberg sera condamné à Nuremberg.<br />
  47. 47. L&apos;après-guerre, l&apos;escapade en Suisse <br />En 1944, Coco Chanel décide de s&apos;installer en Suisse, sur les hauts de Lausanne, au bord du lacLéman, elle y séjournera pendant 10 ans. Elle se fait soigner à la clinique Valmont et on peutsouvent la rencontrer au tea-room Steffen, sur les hauts de Montreux, lieu de rencontre de nombreusescélébrités. Pendant ce temps à Paris le « newlook » de Christian Dior fait fureur : taille de guêpe et seinspigeonnantsobtenus par la pose d&apos;un corset oud&apos;uneguêpière. Elle esteffondrée, tout son travail de libération du corps de la femme serait-ilréduit à néant ?<br />
  48. 48. Le retour à Paris, le triomphe du tailleur en tweed gansé<br />Pourtant, en 1954, âgée de 71 ans, elleaccepte de rouvrirsamaisonsurl&apos;insistance de sescommanditaires, les frères Wertheimer, qui comptentsursaprésence pour relancer la vente des parfums. Par cebiais, ellerenoue avec la création. Sa première collection estpourtant mal accueillie, dans la mesureoùelles’inscritrésolument à contre-courant du style « newlook » de Christian Dior. Négligeant les balconnets et les formesbouffantes qui faisaient le succès de ce style d&apos;après-guerre, Chanel impose de nouveau des robes près du corps, une silhouette androgyne au service de vêtementssobres et raffinés.<br />
  49. 49. Le tailleur de tweed, dont la veste à quatrepoches - d&apos;inspirationmilitaire - estdécorée de boutons-bijoux et ornéed’uneganse de couleurcontrastée, complété par une blouse de soieréaliséedans le mêmetissuque la doublure, des chaussuresbicolores et un sac matelassé à chaînedorée, façonnent la nouvelle silhouette Chanel qui deviendra un classique.<br />Son style estcopié partout dans le monde. Elle habille les actrices du moment, notammentRomy SchneiderouJeanne MoreaudansLes Amants (1958) de Louis Malle, et DelphineSeyrigdansL&apos;Annéedernière à Marienbad (1961) d’AlainResnais. Jackie Kennedyportait un tailleur Chanel rose lors de l&apos;assassinat de son mariJohn F. Kennedy.<br />
  50. 50. À partir de 1954, la création de bijoux estconfiée à Robert Goossens. Parallèlement, de nouveaux parfumssontcrééssousl’impulsiond’Henri Robert, nouveau « nez » de la maison, qui lance Pour Monsieur (1955), No 19 (1970) et Cristalle (1974).<br />Coco Chanel n&apos;a pas d&apos;appartementni de maison, elle ne se sent pas chez elledans le petit 2 piècessituédanssamaison de couture. Elle s&apos;installealorsdansune suite de l&apos;Hôtel Ritz, pour des raisons pratiques tout d&apos;abord, car l&apos;hôtelesttraversant entre la Place Vendôme et la Rue Cambon - juste à côté de la maison Chanel-, et certainement pour la luxueusediscrétionqu&apos;offrent les grands palaces. Elle y séjournerafidèlement pendant unequinzained&apos;années.<br />
  51. 51. Mais Chanel est encore plusieursfoisconfrontée à l’Histoire. Après les deuxguerresmondiales, c&apos;est la minijupepopulariséeautour de 1965 par Mary Quant et Courrèges qui a fait l&apos;effetd&apos;une bombe et la met en colère. Rienn&apos;yfera, « Mademoiselle » ne relèvera pas la jupe au-dessus du genou, car ellepenseque les genouxsontlaids. Elle continue donc de varier son classiquetailleur avec des jupessous le genou, faisantfi de la mode des midinettes de l&apos;époque, qui importaient des apparencesanglaises et américaines, véhiculées par la musique pop. Les défilés de haute-couture onttoujourseu lieu dans les salons du 1er étage du 31 rue Cambondans un silence religieux, Coco, comme à son habitude, estassisesur les marches de l&apos;escalier qui mène à l&apos;étagesupérieur, elle observe les réactions de sesclientes par le biais de miroirs qui tapissent les parois de l&apos;escalier.<br />
  52. 52. Fin de carrière<br />En mai 68, la vague hippie change la donne de la mode. Chanel affirmaitque les modes n’étaientbonnesquelorsqu’ellesdescendaientdans la rue, et pas quandelles en venaient. Chanel devienttyrannique, s’enfermedans son monde, fait d’essayages, de défilés, de mannequins et de courtisanes.<br />Sèche et acariâtre, Coco Chanel esttrèsseule, elleestaccompagnéedanssesdernièresannées par saconfidente de longue date Lilou Marquand. Elle souffre de blessuresintimesjamaiscicatriséesque masque mal sarenomméeprofessionnelle de femme de fer ne montrant pas son désespoir.<br />Le 10 janvier 1971, à l&apos;âge de 87 ans, ellemeurtdanssa suite de l&apos;Hôtel Ritz à Paris. Elle estenterrée au Cimetière du Bois-de-Vaux à Lausanne, Suisse.<br />
  53. 53. Citations<br />« Dansuneréception, sil&apos;ondit à une femme : quelle belle robe ! c&apos;estquesa robe estratée. Maissil&apos;ondit : quelle belle femme ! c&apos;estquesa robe estréussie. »<br />« Je ne fais pas la mode, je suis la mode. »<br />« J&apos;airendu au corps des femmes saliberté; ce corps suaitdans des habits de parade, sous les dentelles, les corsets, les dessous, le rembourrage. »<br />« Quand on me demandemonâge, je réponds: après 50 ans, çadépend des jours. »<br />« La mode se démode, le style jamais. »<br />
  54. 54. 3. Disneyland Paris<br />
  55. 55. Disneyland Paris, anciennementEuro Disney Resort et Disneyland Resort Paris, est un complexe de loisirs de la Walt Disney Companydéveloppé par l&apos;intermédiaired&apos;unesociétéeuropéennenomméeEuro Disney SCA (dontelledétient plus du tiers du capital), puis au travers de Euro Disney Associés (une SNC).<br />
  56. 56. Le domaines&apos;étendsur 19,43 km² (1 943 ha), à trentedeuxkilomètres à l&apos;est de Paris, dans la ville nouvelle de Marne-la-Vallée, principalementsur le territoire du village de Chessy. Unegare TGV a étéfinancée par l&apos;Étatfrançais, la ligneRER Afutprolongée aux frais de la régionainsique la bretelleautoroutièremenant de l&apos;A4 au parc. Euro Disney SCA a développé à l&apos;image du complexe de Walt Disney World Resort, de nombreusesactivitésautour de parcs à thèmes.<br />
  57. 57. En 2007, le chiffred&apos;affaires&apos;établissait à 1,22 milliard d&apos;euros, avec unehausse de 12 %. Les parcs (Parc Disneyland et Parc Walt Disney Studios) forment la première destination touristiqueeuropéenne avec 14,5 millions de visiteurs en 2007.<br />
  58. 58.
  59. 59. Histoire du complexe Disneyland Paris <br />Désignation du complexe<br />Le nom du complexe a changé à plusieurs reprises :<br />Euro Disney Resort entre l&apos;ouverture le 12 avril 1992 et 1994, bienque les campagnespublicitaires ne citaientque le nom d&apos; Euro Disney.<br />Disneyland Paris a étéchoisi pour identifier le complexe à partir du 1er octobre1994, bienqu&apos;ilsoitidentique au nom du parc à thèmeParc Disneyland. Ce nom a étérepris en mai2009 pour désigner le site dans le rapport financier semestriel 2009.<br />Disneyland Resort Paris, du 1er janvier 2002 à mai 2009, a permis de différencier le complexe des parcs avec l&apos;ouverture du second parcWalt Disney Studios le 16 mars, le premier parc à thèmefutrenomméDisneyland Park.<br />
  60. 60. Le projetdevient public <br />Début 1985, les journauxfrançaisdécouvrent à leur tour le projet et le popularisent, alorsqueCarl G. Bongino, le vice-président de Walt Disney Productions estreçu par le Premier ministre, après avoirremis un dossier précisant les intentions de Disney et comprenanttrois sites potentiels en France, un en Ardèche, un dans le Var et le dernier à l&apos;Est de la Régionparisienne. Les Françaiscréent un groupe de travail informel, sans existence légale, comprenantunedizaine de personnesreprésentant en particulierl&apos;État et la Région Île-de-France, où se situe le site de Marne-la-Vallée qui sembleavoir le potentiel le plus important. La composition, à l&apos;époqueétaitsecrète, maisparmieux : GérardMestralletde la banqueIndosuez, Patrick Subremo du ministère du Tourisme, Jean-Noël Chapalut haut-fonctionnaire en charge des villesnouvelles, MichèleDayries et le chef de cabinet du président RPR du Conseilrégionald&apos;Île-de-France, Michel Giraud.<br />De janvier à juin, les françaismultiplient les voyages vers les États-Unis, mais sans beaucoup d&apos;organisation, de plus ilsn&apos;arrivent pas à former unevéritableéquipe, l&apos;individualismetraditionnel, alimenté par de nombreusesempoignadesinternes pour des questions financières et de sensibilitéspolitiquesdifférentesl&apos;emporte. Les Américains en profitent pour faire monter la pression et exigent des engagements concrets.<br />
  61. 61. Un projetd&apos;envergure<br />La sociétéaméricaine a suhabilement faire jouer la concurrence entre les sites afind&apos;obtenir des pouvoirs public des concessions qued&apos;aucunsjugèrentexorbitantes. Maiscen&apos;estque le 24 mars 1987, quel&apos;Étatfrançaissigneun contrat de 30 ans pour le développement du complexed&apos;Euro Disney Resort, les travauxpeuventdébuter. C&apos;estainsique le nouveau parc Disney vit le jour à Marne-la-Vallée, à moins de 40 minutes de Paris en RER, sur les communes de Bailly-Romainvilliers, Chessy, Coupvray, Magny-le-Hongre et Serris.<br />
  62. 62. Selon le projet final, le parcdevaitatteindre 1 800 hectares en l&apos;an2000dontunefaiblepartie pour le parcd&apos;attractionsproprementdit, le restedevantrecevoir, des bureaux, un théâtre, des centresculturelscommerciaux et sportifs. Le montant de l&apos;investissement initial prévuétait de 15 milliards de francs (soit 2,3 milliards d&apos;euros) plus 5 milliards de francs pour les infrastructures (routes, RER, etc.). Unedeuxième tranche estenvisagéedèscette époque. Le chantierdevrait employer près de 10 000 personnes, et à son ouverture, le parcdevrait employer 23 000 personnes en permanence et 5 000 autres en temporaire. Les activités annexes et périphériquesdevraient à termegénérer, selon les prévisions les plus optimistes des experts, la création de près de 100 000 emplois.<br />Le 5 décembre 1990, un espacetemporaire de présentationouvre au sud du site, l&apos;Espace Euro Disney.<br />
  63. 63. Depuissa première ouverture<br />Le complexeest grand et comprend en plus des hôtels et un centre de divertissements, Disney Village.<br />Depuis le 16 mars 2002, le resortestcomplété par un deuxièmeparc à thèmes, le Parc Walt Disney Studios, le resort a du coup encore changé de nom et estbaptisédepuis Disneyland Resort Paris. Situé au sud du premier parc, le long de la ligne de RER, ceparccomporte 13 attractions et estbasésur la visite et la découverte des coulisses du cinéma, des dessins-animés et de la télévision. Il estappelé à connaître de nouveaux agrandissementsdans le futur et cedepuis 2007.<br />
  64. 64. Le complexe<br />Les éléments du complexe: <br />
  65. 65. Le complexecomprendactuellement :<br />Parc Disneyland un parc à thème de type royaumeenchanté<br />Parc Walt Disney Studios, un parc à thèmesur le cinéma<br />Disney Village (anciennementFestival Disney), un espace commercial<br />Six hôtels Disney <br />Disneyland Hotel<br />Disney&apos;s Hôtel New York<br />Disney&apos;s Sequoia Lodge<br />Disney&apos;s Newport Bay Club<br />Disney&apos;s Hôtel Cheyenne<br />Disney&apos;s Hôtel Santa Fé<br />
  66. 66. Disney&apos;s Ranch Davy Crockett, ranch équipé de bungalows de trappeurdansuneforêt et d&apos;emplacements pour camping-cars<br />Le Golf Disneyland de 27 trous,<br />Le Centre Commercial Val d&apos;Europe<br />DeuxgaresRER et 1 gareTGV (Gare de Marne-la-Vallée - Chessy)<br />Un parc international d&apos;entreprisesArlington Business Square<br />Quatrehôtels « conseillés DRP » : <br />Vienna International Dream Castle Hotelsur le thème du Château.<br />Holiday Innsur le thème du cirque.<br />MyTravel&apos;s Explorers Hotelsur le thème des Explorateurs.<br />Kyriad Hotelsur le thème de la CampagneFrançaise.<br />Deuxhôtels « associés DRP » : <br />HôtelL&apos;Elysée Val d&apos;Europesur le thème de l&apos;hôtelparisien.<br />Radisson SAS Hotelsur le thème du golf.<br />Unerésidence « associée DRP » : <br />Résidence Pierre & Vacances Val d&apos;Europe propose des appartements pour la nuitou plus.<br />Et plusieurs zones résidentielles, agrandissant les communes limitrophes du domaine.<br />
  67. 67. Organisation du complexe<br />Le complexes&apos;organise en grandepartiedans un cercleroutierbaptiséBoulevard Circulaire, situé au nord du domaine de 19,43 km² (1943 ha). C&apos;estdanscecercleque se trouve la plupart des élémentsconstituant le complexe. Le centre de « gravité » du complexen&apos;est pas celui du cerclemais se trouve à 500 m au nord-ouestsurl&apos;axeautoroutierprovenant de l&apos;A4 et appeléAvenue Paul Séramy. Cette longue avenue en lignedroitepermetcomme à Walt Disney World Resort de voir au loin le château du royaumeenchanté, seul le Disneyland Hôtel masque le bas de l&apos;édifice.<br />
  68. 68. Accès à Disneyland Paris <br />Le complexe Disneyland Paris est accessible par la gare de Marne-la-Vallée - Chessy. Cettedernièreétantmultimodale car elleestdesservie par plusieurs modes de transports : TGV, RER et Bus.<br />
  69. 69. Realisée par Haidautu Patricia de classe 12 D<br />

×