Your SlideShare is downloading. ×
Ppt npd v final
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Ppt npd v final

205

Published on

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
205
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide
  • \n
  • \n
  • \n
  • \n
  • REcommandée par Jack Layton\n
  • Sociocentrique\n\n Le leadership démocratique est le moyen par lequel une ou plusieurs personnes aident un groupe à fixer et à atteindre des objectifs voulus.8 Le fait que le chef aide le groupe implique que les décisions obtenues sont "nos" décisions et non celles du chef. C'est la notion de "notre" qui différencie le modèle démocratique des modèles autocratique et autoritaire.\n
  • Reste à voir son style de leadership \n\nSamedi 24 mars 2012, d’un océan à l’autre, des milliers de Canadiens choisiront le prochain ou la prochaine chef du NPD du Canada.\n
  • Mulcair : Général du Québec, donc on peut s’attendre à ce qu’il récolte appui des membres du Qc, mais réussira-t-il à aller chercher le vote du reste du Canada ? VOTE FRANCO\n\nTopp : Va aller chercher vote des membres du ROC (vote anglophone), mais ralliera-t-il les membres québécois ?\n\nReste à voir comment le NPD réussira à rallier tous ses membres.\n
  • Malgré que la mission ne soit pas identifié clairement, nous en avons déduit que comme tout bon parti politique...\nNotre interprétation\n
  • Le Canada est un magnifique pays, un pays qui représente les espoirs du monde entier. Mais nous pouvons bâtir un meilleur pays, un pays où l'égalité, la justice et les opportunités sont plus grandes. Nous pouvons bâtir une économie prospère et partager les avantages de notre société plus équitablement. Nous pouvons prendre mieux soin de nos aînés. Nous pouvons offrir à nos enfants de meilleures perspectives d'avenir. Nous pouvons faire notre part pour sauver l'environnement et la planète. Nous pouvons réhabiliter notre nom aux yeux du monde. Nous pouvons faire tout ça parce que nous avons enfin un système de partis politiques fédéraux qui nous offre de vrais choix; où notre vote compte; où en travaillant pour le changement on peut effectivement provoquer le changement. Dans les mois et les années à venir, le NPD vous proposera une nouvelle et captivante alternative\n
  • \n
  • Infos complémentaires : commissions, dossiers, etc.\n
  • \n L’organisation est structurée de deux façons, car elle compte à la fois une structure de comtés et une structure nationale. \n La structure de comtés est décentralisée. On pourrait parler d’une structure adhocratique. \n La structure nationale serait plutôt en divisions, selon les différentes commissions et dossiers de travail.\n
  • cabinet fantôme : comité de députés de l’opposition. Critiquent différents ministères.\n\n
  • La structure de fonctionnement interne du NPD est intégrée aux niveaux fédéral et provincial. Ainsi, il existe des partis NPD provinciaux, qui agissent au niveau de la politique provinciale de chacune des provinces canadiennes. Les membres de ces partis provinciaux sont ipso facto membres du NPD fédéral, lequel agit au niveau de la politique fédérale canadienne.\n Les seules exceptions à cette structure se trouvent dans les territoires du Nunavut et des Territoires du, dont les assemblées législatives ne comprennent pas de partis, et au Québec, où le Nouveau Parti démocratique du Québec et le NPD fédéral ont décidé en 1989 de rompre le lien structurel qui les unissait après que le NPD-Q eut adopté une position souverainiste. — Après plusieurs reformulations, l'actuelle formation héritière du NPD-Q est Québec solidaire— Depuis lors, les activités du NPD fédéral au Québec sont assumées par une section, le Nouveau Parti démocratique du Canada-Section Québec, qui ne s'occupe que de politique fédérale, ses membres étant par ailleurs individuellement libres d'adhérer à un parti politique provincial de leur choix s'ils le désirent.\n
  • Électeurs canadiens : l'avenir du parti est entre leurs mains. Ils détiennent le pouvoir d’élire les députés et le parti en tant que gouvernement. Comme il s’agit de la mission de l’organisation et que c’est par eux que cette mission peut se réaliser, ils consistent donc un public crucial avec lequel communiquer. \nÉlecteurs québécois : ce sont ceux qui ont le plus démontré un désir de changement en votant massivement pour le NPD à l’élection de mai 2011 et qui ont fait du parti l’opposition officielle.\n\nDéputés : ils sont le visage du parti. C'est pour eux que les électeurs devront voter pour que le parti puisse remplir sa mission ou du moins conserver leur place. Ils devront donc porter la vision et les valeurs du parti en étendard. \n\nCandidats à la chefferie : un parti politique prend souvent la vision de son chef. Cette vision doit toutefois s’accorder avec la mission, les valeurs et les buts du parti.\n\nMembres\n
  • Électeurs : Aux dernières élections, le parti a surtout été porté par le charisme de Jack Layton. Le décès de ce dernier pourrait attiser l’intérêt des électeurs pour le parti ou le détourner\nÉlecteurs québécois : Ce public a voté massivement contre les autres partis pour démontrer son mécontentement, plus qu’il n’a voté pour le NPD. L’organisation doit se montrer à la hauteur des attentes des québécois, si elle veut conserver ses partisans et les gagner pour vrai. Son mandat en tant qu’opposition officielle est une occasion qu’il est primordial de saisir.\n\nDéputés : L’élection massive des députés du NPD a également résulté en l’élection de plusieurs députés peu expérimenté. Il faut veiller à ce que ces députés soient encadrés, car un manque d’expérience pourrait être fatal pour l’organisation. D’un autre côté, les jeunes députés devraient être dynamiques et anxieux d’apprendre. C’est donc l’occasion idéale de prendre en main leur “formation” et d’en faire de vrais députés NPD. Exemples de mauvaise presse\n\nCandidats à la chefferie : Il sera difficile de remplir les souliers de l’ancien chef du parti. Nous avons vu avec d’autres partis politiques que la nomination d’un chef peut parfois mener à une désunification du parti et à sa perte de popularité. Toutefois, M. Layton a quitté à la suite d’une grande victoire, non d’une défaite, et est encore cher à la mémoire des canadiens. Il est donc possible de reprendre les rênes du parti, de partir de son testament et de continuer dans la même voie tout en saisissant l’opportunité pour apporter les changements qui permettraient d’aller chercher plus d’électeurs.\n\nMembres : public relais important. Peut être positif comme négatif, car si le parti ne leur correspond plus, ils peuvent le délaisser.\n
  • \n
  • Selon notre expérience, il est difficile d’obtenir des réponses à nos questions sur la plate-forme du site web.\n
  • lutte/prise de parole sur l'abolition du registre des armes à feu, par exemple, pour que ça colle davantage au peuple québécois. \n Les conservateurs de Stephen Harper plaident coupable d’avoir enfreint la loi électorale\n
  • lutte/prise de parole sur l'abolition du registre des armes à feu, par exemple, pour que ça colle davantage au peuple québécois. \n Les conservateurs de Stephen Harper plaident coupable d’avoir enfreint la loi électorale\n
  • \n
  • Enjeu principal : position\nLes autres deviennent de stratégies \n
  • 18 février : date limite pour devenir membre et avoir droit de vote lors de l’élection du nouveau chef)\n\n
  • \n
  • \n
  • \n
  • 25 à 30 % n’est pas bcp compte tenu de la visibilité actuelle très faible\n\n3e point : qualitatif, se réflètera probablement dans les résultats des prochaines élections; étendre appartenance/sympathie à Jack Layton au parti\n
  • \n
  • -formation : s’inspirer du Bloc\n-bonification : uniformisation des pages des députés et ajout des infos du parti (mission, valeurs); section interactive en lien avec la course à la chefferie -> communication bidirectionnelle, ajout d’une section blogue pour partager info et initier la discussion\n-Campagne publicitaire « L’avenir du NPD est entre vos mains » pour inviter les gens à devenir membres et voter pour le nouveau chef\n
  • \n
  • Transcript

    • 1. LE NOUVEAU PARTIDÉMOCRATIQUEAndréanne BenoîtMyriam CôtéLaurence St-DenisChristine Villeneuve
    • 2. HISTORIQUE Fondé en 1961 à l’initiative de l’ancien Parti social-démocratique du Canada et du Congrès du travail du Canada (centrale ouvrière). Depuis le décès de Jack Layton en août dernier, la chef intérimaire est madame Nycole Turmel. Une course à la chefferie est en cours. Un nouveau chef sera élu par les membres du parti le 24 mars 2012. Lors des dernières élections fédérales (mai 2011), le NPD a obtenu ses meilleurs résultats depuis 50 ans. http://fr.wikipedia.org/wiki/Nouveau_Parti_d%C3%A9mocratique
    • 3. LA VAGUE ORANGE Dernières élections : 30,6 % des votes à la grandeur du Canada 103 sièges à la Chambre des communes (301 total)  59 ont été gagnés au Québec  44 ont été gagnés dans le reste du pays Le parti devient alors, pour la première fois de son histoire, l’Opposition officielle. http://fr.wikipedia.org/wiki/Nouveau_Parti_d%C3%A9mocratique
    • 4. LA CHEF INTÉRIMAIRE : NYCOLE TURMEL Nycole Turmel travaillait dans un centre demploi du Canada avant de simpliquer syndicalement. De 1979 à 2006, elle a occupé différents postes syndicaux tant au niveau local, régional que national. Elle a été présidente nationale de lAlliance de la fonction publique du Canada de 2000 à 2006. Page internet du NPD : http://nycoleturmel.npd.ca/a-propos
    • 5. LA CHEF INTÉRIMAIRE : NYCOLE TURMEL Elle siège présentement sur deux conseils dadministration de logements abordables. Elle représente les travailleurs au comité de gestion des actifs financiers du Fonds de solidarité de la FTQ. De 2007 à 2011, elle a occupé le poste de vice-présidente au Bureau de lombudsman de la Ville de Gatineau. Page internet du NPD : http://nycoleturmel.npd.ca/a-propos
    • 6. NYCOLE TURMEL : QUEL TYPE DE LEADER ? Nycole Turmel est un leader de type démocratique à tendance accommodante. Le leadership démocratique  Le fait que le chef implique le groupe signifie que les décisions obtenues sont « nos » décisions et non celles du chef. Un chef démocrate :  définit les limites et demande au groupe de prendre des décisions;  accorde une liberté maximale à ses subordonnés;  encourage le travail d’équipe et l’engagement de ses employés;  privilégie la communication bidirectionnelle;  demande les points de vue de ses subordonnés lorsquil oriente leurs actions;  valorise ses employés. Tendance accommodante  Sociocentrique, héritage syndical Page internet du NPD : http://nycoleturmel.npd.ca/a-propos Kreitlow, Aiton et Torrence 1965, pp 83-104 http://www.fao.org/docrep/X5235F/ X5235f13.htm
    • 7. LA COURSE AU LEADERSHIP Élection du prochain chef : samedi 24 mars 2012 « Un leader qui tissera des liens entre les citoyens de partout au pays. Un leader qui travaillera dans le but d’obtenir des résultats pour les familles et un leader qui croit qu’en travaillant ensemble, nous bâtirons un pays plus fort que jamais ». Site Internet du NPD : http://www.npd.ca/leadership-2012
    • 8. LA COURSE AU LEADERSHIPPrésentement, 9 candidats sont inscrits, maisil y a 2 candidats vedette. Thomas Brian Topp Mulcair Site Internet du NPD : http://www.npd.ca/leadership-2012
    • 9. LA MISSION La mission du NPD est de prendre le pouvoir fédéral pour servir les Canadiens et Canadiennes.
    • 10. LA VISION Bâtir un meilleur pays, un pays où légalité, la justice et les opportunités sont plus grandes Bâtir une économie prospère et partager les avantages de notre société plus équitablement http://www.npd.ca/voici-une-lettre-de-jack-layton-lattention- canadiens
    • 11. LES VALEURS Valeurs sociales-démocrates :  La tolérance, la liberté d’expression, le respect des différences, la justice sociale, la famille, la coopération et le bien commun « Rappelez-vous de notre fière tradition de justice sociale, de soins de santé universels, de régime de pensions publiques, et des efforts que nous faisons pour nous assurer que personne ne soit laissé pour compte. Continuons d’aller de l’avant. Démontrons dans tout ce que nous faisons au cours des quatre prochaines années que nous sommes prêts à servir les Canadiens en formant le prochain gouvernement.   » Testament politique laissé par Jack Layton http://www.npd.ca/voici-une-lettre-de-jack-layton-lattention- canadiens
    • 12. LES PRODUITS / SERVICES Les «produits» du NPD sont en fait une idéologie politique sociale-démocrate  Défendre les intérêts des Canadiens  Servir la population et lui offrir des alternatives visant à faire du Canada un pays plus juste et équitable Les idées s’adressent à la population canadienne, plus particulièrement les personnes en âge de voter. Cela représente plus de 23 millions d’électeurs. Il ne s’agit donc pas d’un public homogène.
    • 13. LA STRUCTURE ORGANISATIONNELLE Le NPD est structuré de deux façons: Structure de comtés  Décentralisée, adhocratique Structure nationale  Par divisions, selon les différentes commissions et dossiers de travail Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nouveau_Parti_d%C3%A9mocratique
    • 14. LA STRUCTURE ORGANISATIONNELLE Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Nouveau_Parti_d%C3%A9mocratique
    • 15. LES PUBLICS CLÉS Internes  Députés (caucus, cabinet fantôme, conseil fédéral, porte-parole)  Membres du parti  Candidats à la chefferie  Partis provinciaux du NPD Externes  Électeurs canadiens  Parti au pouvoir (Conservateurs)  Ministères  Partis opposants (principalement Libéraux)  Instances gouvernementales  Organisations canadiennes  Syndicats Partenaires  Organisations collaborant avec le NPD sur divers dossiers et projets  Fournisseurs (affiches, publicités, etc.)
    • 16. RAPPORTS STRATÉGIQUES AVEC LES PUBLICS Électeurs canadiens : pouvoir d’élire les députés et le parti en tant que gouvernement  Électeurs québécois : grand intérêt démontré aux élections 2011. Valeurs différentes du reste des canadiens, mais similaires à celles du parti Députés : porte-étendard de la vision et les valeurs du parti Candidats à la chefferie : image du futur chef devra refléter les valeurs tant du ROC que du Québec Membres : bouche-à-oreille pour recruter de nouveaux membres
    • 17. PRÉOCCUPATIONS ET OPPORTUNITÉS Électeurs : aux dernières élections, le parti a surtout été porté par le charisme de Jack Layton. Le décès de ce dernier pourrait attiser l’intérêt des électeurs pour le parti ou le détourner.  Électeurs québécois : Ce public a voté massivement contre les autres partis pour démontrer son mécontentement, plus qu’il n’a voté pour le NPD. L’organisation doit se montrer à la hauteur des attentes des québécois. Députés : veiller à ce que les députés peu expérimentés soient encadrés, car un manque d’expérience pourrait être fatal pour l’organisation. D’un autre côté, les jeunes députés devraient être dynamiques et motivés. Candidats à la chefferie : trouver un chef charismatique qui véhicule les valeurs du parti sans tenter d’imiter Jack Layton Membres : public relais important
    • 18. FORCES Les valeurs du NPD sont proches de celles des Québécois  Valeurs sociales : Filet de protection sociale, syndicalisme  Environnementales : hydrocarbures  Économiques : redistribution  Politiques : sociale-démocratie  Culturelle : minorité dans le Canada, main doeuvre la moins mobile vue les barrières linguistiques. Attachement à Jack Layton Sentiment dauthenticité, dhonnêteté Députés vedette (Mulcair et Topp) Opposition officielle (bonne visibilité) Clarté des communiqués sur le site web
    • 19. FAIBLESSES Absence de chef permanent Inexpérience des nouveaux députés Mauvaise presse de certains nouveaux députés Le parti ne saisit pas l’opportunité de la course à la chefferie pour faire parler de lui dans les médias Site internet incomplet
    • 20. OPPORTUNITÉS Profiter de la course à la chefferie pour occuper le terrain médiatique Surfer sur la vague anti-conservatrice Prendre avantage de son statut d’opposition officielle Tirer parti de la non adhérence des canadiens au parti libéral Profiter des bavures du parti conservateur
    • 21. MENACES Renouvellement de l’engouement pour le Bloc québécois Mauvaise prise en charge des députés peu expérimentés Dualité des Québécois face à l’instabilité et l’inconnu Trop grand changement dans la vision du parti à la venue du nouveau chef Désenchantement des Québécois face à la nouveauté apportée par le parti
    • 22. PERCEPTIONS Perception à Perception Perception ÉVITER actuelle SOUHAITÉ Atouts Entraves Enjeux et opportunités
    • 23. LES ENJEUX Position du parti au Québec et dans le ROC Image du NPD (adhésion ou non au parti) Absence de chef permanent
    • 24. OBJECTIFS CLÉS Augmenter le nombre de membres du parti de 10 % d’ici le 18 février 2012 Conserver les 59 sièges au Québec à la prochaine élection fédérale Augmenter de 50 sièges le nombre de sièges au Canada à la prochaine élection fédérale
    • 25. GRANDES STRATÉGIES Miser sur la visibilité qu’offre au parti la course à la chefferie Positionner le NPD comme un parti aux valeurs exaltantes Exploiter la vague orange Développer un sentiment d’appartenance Profiter de sa fonction d’opposition officielle
    • 26. PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX DECOMMUNICATION Notoriété du parti et de ses députés Occupation du terrain médiatique lors de la course à la chefferie Image du parti; du futur chef et de sa vision
    • 27. PUBLICS CIBLES Électeurs indécis Électeurs votant pour le NPD Électeurs votant contre le parti conservateur Électeurs des comtés où le vote est divisé Organisations sociales, communautaires et environnementales Membres Députés
    • 28. OBJECTIFS DE COMMUNICATION Augmenter la visibilité de 25 à 30 % d’ici l’élection du nouveau chef À la suite de cette augmentation, maintenir la visibilité à 15 % jusqu’au début de la prochaine campagne électorale Développer ou augmenter le sentiment d’appartenance des Canadiens envers le parti d’ici à la prochaine élection
    • 29. STRATÉGIES DE COMMUNICATION Faire connaître la vision et les valeurs du parti Humaniser le nouveau chef et montrer qu’il véhicule les valeurs du parti Impliquer les députés et les membres dans les activités du NPD Mettre en valeur les actions du parti
    • 30. ACTIVITÉS ET OUTILS TACTIQUES Formation des députés Bonification du site web Assurer la présence du parti sur les médias sociaux Campagne publicitaire « L’avenir du NPD est entre vos mains » Tournée médiatique dans les comtés clés à la suite de l’élection du nouveau chef
    • 31. MERCI !

    ×