Your SlideShare is downloading. ×
0
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Le "De falconibus" d'Albert le Grand et ses traductions vernaculaires

1,297

Published on

- la fauconnerie au moyen âge …

- la fauconnerie au moyen âge
- Albert le Grand: "De animalibus" et "De falconibus"
- traductions vernaculaires du "De falconibus" (allemand, français, italien, catalan, anglais?)

Published in: Technology, Sports
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,297
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
3
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide
  • Transcript

    • 1. Les faucons d’Albert le Grand: du texte latin aux traductions vernaculaires An Smets le 20 octobre 2005
    • 2. Table des matières <ul><li>Introduction: la fauconnerie au moyen âge et la littérature cynégétique médiévale </li></ul><ul><li>Le De falconibus d’Albert le Grand </li></ul><ul><li>1. l’auteur </li></ul><ul><li>2. le texte latin </li></ul><ul><li>3. les traductions françaises </li></ul><ul><li>4. les traductions italiennes </li></ul><ul><li>5. les traductions allemandes </li></ul><ul><li>6. la traduction catalane </li></ul><ul><li>7. une des sources du Prince Edward’s Boke </li></ul><ul><li>Conclusion: la réception du De falconibus </li></ul>
    • 3. Introduction la fauconnerie au moyen âge et la littérature cynégétique médiévale
    • 4. La fauconnerie : une activité très populaire durant l’époque médiévale
    • 5. La fauconnerie : une activité très populaire durant l’époque médiévale Pol de Limbourg Les très riches heures du duc de Berry (août) Chantilly, M. Condé, ms. 65
    • 6. La fauconnerie : une activité très populaire durant l’époque médiévale Castello della Manta, La fontaine de jouvenance (fresque)
    • 7. La fauconnerie : une activité très populaire durant l’époque médiévale Maître de la légende de sainte Madeleine, Portrait de Charles V, à l’âge de 7 ans , Wien, Kunsthistorisches Museum, Gemäldegalerie
    • 8. Une image de « fauconnerie » contemporaine Gazet van Antwerpen, 23-24/05/98
    • 9. La littérature cynégétique
    • 10. Définition d’un traité cynégétique: « écrit didactique relatif à la chasse et/ou à ses auxiliaires – quadrupède ou oiseau de chasse -, composé en latin ou en langue vulgaire, et destiné en principe à un public de praticiens » (Van den Abeele 1996 : 29)
    • 11. La littérature latine - premier texte : l’Anonyme de Vercelli (Xe siècle) - littérature plus développée dès le XIIe siècle (réceptaires) - sommet incontesté : le De arte venandi cum avibus de l’empereur Frédéric II de Hohenstaufen (1220-1245) - entrée dans la littérature encyclopédique : Albert le Grand - total : 29 textes et 66 manuscrits
    • 12. Les traités vernaculaires non français - premiers traités en L.V. dès le XIIIe siècle - péninsule ibérique : 57 copies - l’Italie : 50 à 60 mss ? - l’Angleterre : ca. 40 mss - l’Allemagne : ca. 30 mss - 2 textes en moyen néerlandais
    • 13. La littérature cynégétique en moyen français - traités dès le XIIIe s., au début surtout des traductions - ouvrages originaux dès le XIVe siècle - textes les plus connus : le Roman des deduis de Gace de la Buigne, Les livres du roy Modus et de la royne Ratio d’Henri de Ferrières et le Livre de Chasse de Gaston Phébus - total : 45 textes dont 13 traductions (11 du latin et 2 de l’italien), 174 copies
    • 14. le De falconibus d’Albert le Grand: <ul><li>1. l’auteur </li></ul><ul><li>2. le texte latin </li></ul><ul><li>3. les traductions françaises </li></ul><ul><li>4. les traductions italiennes </li></ul><ul><li>5. les traductions allemandes </li></ul><ul><li>6. la traduction catalane </li></ul><ul><li>7. une des sources du Prince Edward’s Boke </li></ul>
    • 15. J. Van Gent, Urbino, Palazzo ducale (XVe s.) <ul><li>L’auteur: Albert le Grand </li></ul><ul><li>né ca. 1200 (Lauingen?) </li></ul><ul><li>décédé en 1280 (Cologne) </li></ul><ul><li>dominicain </li></ul><ul><li>plus de 100 ouvrages dans les domaines de la philosophie, de la théologie et des sciences naturelles </li></ul>
    • 16. 2. Le texte latin <ul><li>2.1. De animalibus </li></ul><ul><li>2.2. De falconibus </li></ul>
    • 17. 2.1. De animalibus Siena, Convento dell’Osservanza, ms. 3
    • 18. 2.1. De animalibus Vatican, BAV, Urb. Lat. 189
    • 19. 2.1. De animalibus <ul><li>autographe: Cologne, Historisches Archiv, </li></ul><ul><li>W 258a </li></ul><ul><li>édition de base: Stadler (1916-1920) </li></ul><ul><li>106 mss latins, dont 42 copies complètes </li></ul><ul><li>(cf. Fauser 1982-1985) </li></ul><ul><li>traduction intégrale en anglais </li></ul><ul><li>(Kitchell et Resnick 1999) </li></ul>
    • 20. 2.1. De animalibus <ul><li>plan final: division en 26 livres </li></ul><ul><li>livres I à XIX: commentaire au travail zoologique d’Aristote </li></ul><ul><li>livres XX ( De natura corporum animalium ) et XXI ( De perfectis et imperfectis animalibus et causa perfectionis et imperfectionis ): chapitres originaux d’Albert le Grand </li></ul><ul><li>livres XXII à XXVI: catalogues plus ou moins alphabétiques consacrés chacun à un groupe spécifique d’animaux </li></ul>
    • 21. 2.1. De animalibus: les manuscrits (1) <ul><li>2 mss du XIIIe s. (Ko et PN3) </li></ul><ul><li>3 mss du tournant XIIIe – XIVe s. </li></ul><ul><li>(Mi, OBC, PN7) </li></ul><ul><li>autres mss: répartition égale XIVe – XVe s. </li></ul>
    • 22. 2.1. De animalibus: les manuscrits (2) <ul><li>longueur moyenne du texte du De falconibus : ca. 10 folios </li></ul><ul><li>MAIS Ba: seulement 5 folios </li></ul><ul><li>OO: 24 folios </li></ul><ul><li>PN7: 43 folios </li></ul><ul><li>OBL: 47 folios </li></ul>
    • 23. 2.1. De animalibus: les manuscrits (3) <ul><li>4 mss contiennent seulement le De falconibus : </li></ul><ul><li>Mi (7/13; recueil de textes philosophiques et scientifiques) </li></ul><ul><li>OBL (1/2; suivi d’un court traité de fauconnerie italien) </li></ul><ul><li>OO (2/5; traités d’Albert le Grand) </li></ul><ul><li>Wn (25/25; autres traités scientifiques dont des textes (pseudo-)albertiens) </li></ul>
    • 24. 2.1. De animalibus: les manuscrits (4) <ul><li>quelques autres manuscrits à mentionner: </li></ul><ul><li>Be: passages sur le chien, le cheval et le faucon </li></ul><ul><li>PN7: “De avibus” (livre XXIII) </li></ul><ul><li>Va 2: passages sur le chien, le cheval et le faucon devant le reste (livres IX-XXVI) </li></ul>
    • 25. 2.2. De falconibus <ul><li>chapitre 40 du livre XXIII du De animalibus </li></ul><ul><li>à l’origine: traité indépendant </li></ul><ul><li>rédaction sans doute dans les années 1240 </li></ul><ul><li>57 copies manuscrites (2 branches) </li></ul><ul><li>divisé en 24 chapitres </li></ul><ul><li>qui peuvent être groupés en 4 parties </li></ul>
    • 26. 2.2. De falconibus <ul><li>chap. I – IV: différences oiseaux de proie – autres oiseaux </li></ul><ul><li>chap. V – XVI: différentes espèces des faucons </li></ul><ul><li>chap. XVII: affaitage </li></ul><ul><li>- chap. XVIII – XXIII: partie thérapeutique </li></ul><ul><li>- chap. XXIV: 2 autres espèces des faucons </li></ul>
    • 27. 3. Les traductions françaises <ul><li>3.1. Des faucons I (DF I) </li></ul><ul><li>3.2. Des faucons II (DF II) </li></ul><ul><li>3.3. Des medecines des faucons (DMDF) </li></ul><ul><li>3.4. Des faucons III (DF III) </li></ul>
    • 28. 3.1. Des faucons I <ul><li>ms. Paris, BNF, naf. 18800 </li></ul><ul><li>fin XIVe siècle </li></ul><ul><li>Picardie (nord-est) </li></ul><ul><li>traduction complète </li></ul><ul><li>version basée sur la première branche latine </li></ul>
    • 29. 3.2. Des faucons II <ul><li>ms. Paris, BNF, f. fr. 2003 </li></ul><ul><li>milieu du XVe siècle </li></ul><ul><li>Normandie (Basse-Normandie) </li></ul><ul><li>plutôt un résumé qu’une traduction complète </li></ul><ul><li>seule traduction éditée </li></ul><ul><li>(Martin-Dairvault éd. 1883) </li></ul><ul><li>version basée sur la première branche latine </li></ul>
    • 30. 3.3. Des medecines des faucons <ul><li>ms. Paris, BNF, f. fr. 25342 </li></ul><ul><li>fol. 39v - 52v </li></ul><ul><li>2e moitié XVe siècle </li></ul><ul><li>seulement les chapitres XVIII et XIX (partie thérapeutique) </li></ul><ul><li>version basée sur la première branche latine </li></ul>
    • 31. 3.4. Des faucons III <ul><li>ms. Paris, BNF, f. fr. 1304 </li></ul><ul><li>début du XVIe siècle </li></ul><ul><li>traduction complète </li></ul><ul><li>version basée sur la première branche latine (Sa?) </li></ul>
    • 32. 3. Quelques observations générales <ul><li>- DF I / DMDF: traités pratiques </li></ul><ul><li>- DF III: traduction plutôt livresque </li></ul><ul><li>- DF II: traduction plutôt théorique </li></ul><ul><li> contenu plutôt pratique </li></ul>
    • 33. 4. Les traductions italiennes <ul><li>4.1. DFitD: traduction conservée à Dresde </li></ul><ul><li>4.2. DFitL: traduction conservée à Londres </li></ul><ul><li>4.3. DFitR: traduction conservée à Rome </li></ul>
    • 34. 4.1. DFitD: traduction conservée à Dresde <ul><li>ms. Dresde, Sächsische LB, Ob 21 </li></ul><ul><li>fol. 107v - 153v (avec table plus tardive) (3/3) </li></ul><ul><li>XVe siècle </li></ul><ul><li>version nordique fortement toscanisée traduction complète </li></ul><ul><li>version basée sur la première branche latine </li></ul><ul><li>a appartenu à la bibliothèque de Ferdinand Gonzague, général de l’empereur Charles V </li></ul>
    • 35. 4.2. DFitL: traduction conservée à Londres <ul><li>ms. Londres, Wellcome Historical Medical Library, 307 </li></ul><ul><li>fol. 6 – 11v (texte inséré dans un traité de Gérard de Crémone) </li></ul><ul><li>fin XIVe s. </li></ul><ul><li>origine toscane </li></ul><ul><li>seulement les chapitres XX, XXI et XXIII </li></ul><ul><li>version basée sur la première branche latine </li></ul>
    • 36. 4.3. DFitR: traduction conservée à Rome <ul><li>ms. Rome, Biblioteca Nazionale Centrale, Vittorio Emanuele 506 </li></ul><ul><li>fol. 74 – 75 (3/3) </li></ul><ul><li>XVe siècle </li></ul><ul><li>origine nordique </li></ul><ul><li>seulement les chapitres XXI et XXII avec la première partie du chapitre XXIII </li></ul><ul><li>version basée sur la première branche latine </li></ul><ul><li>édition de G. Holmér (1966) </li></ul>
    • 37. 5. Les traductions allemandes <ul><li>5.1. La traduction de Werner Ernesti </li></ul><ul><li>5.2 La traduction de Heinrich Münsinger </li></ul><ul><li>cf. l’édition de Kurt Lindner (1962) et l’étude de Jan-Dirk Müller (1994) </li></ul>
    • 38. 5.1. La traduction de Werner Ernesti <ul><li>Heidelberg, UB, Cpg 206 </li></ul><ul><li>daté 1404 </li></ul><ul><li>Heidelberg </li></ul><ul><li>commanditaire: le comte palatin Ludwig III </li></ul><ul><li>seulement les chapitres XVIII à XXIII </li></ul><ul><li>version basée sur la première branche latine (Va2) </li></ul>
    • 39. 5.2 La traduction de Heinrich Münsinger <ul><li>10 mss </li></ul><ul><li>milieu du XVe siècle </li></ul><ul><li>Heidelberg </li></ul><ul><li>commanditaire: le comte palatin Ludwig III </li></ul><ul><li>traduction complète, </li></ul><ul><li>tournée vers la pratique </li></ul><ul><li>version basée sur la première branche latine (Va2 ?) </li></ul>
    • 40. 6. La traduction catalane <ul><li>Barcelone, Biblioteca Universitaria, 68 </li></ul><ul><li>folios 123 – 138v </li></ul><ul><li>XVe siècle </li></ul><ul><li>chap. XXV d’un Llibre dels ocells de caça </li></ul><ul><li>chap. V – XVI et le début du chapitre XVII </li></ul><ul><li>(fin abrupte) </li></ul><ul><li>version basée sur la première branche latine </li></ul><ul><li>édition en préparation par M. Garcia Sempere </li></ul>
    • 41. 7. Le Prince Edward’s Boke (PEB) <ul><li>traité de fauconnerie anglais / compilation </li></ul><ul><li>probablement 2 e moitié du XVe siècle </li></ul><ul><li>contenu: affaitage et surtout matière thérapeutique </li></ul><ul><li>édition Swaen 1943 </li></ul>
    • 42. 7. Le De falconibus une des sources du Prince Edward’s Boke (PEB) <ul><li>dans certains passages, le PEB suit le DF quand celui-ci s’éloigne de ses sources: </li></ul>Dlat 29.4: accipe triacam et grana juniperi tria, da sibi cum petra asinina et custodi eum ab aqua ad octo dies DF XVIII.27: accipiatur tyriaca et tria grana piperis et dentur falconi cum petra contrita et custodiatur falco per novem dies
    • 43. 7. Le De falconibus une des sources du Prince Edward’s Boke (PEB) <ul><li>Dlat 29.4: accipe triacam et grana juniperi tria, da sibi cum petra asinina et custodi eum ab aqua ad octo dies </li></ul><ul><li>DF XVIII.27: accipiatur tyriaca et tria grana piperis et dentur falconi cum petra contrita et custodiatur falco per novem dies </li></ul><ul><li>PEB: then take treacle and iij greynes of peper , and yeve to the hauke, and kepe him IX dayes after </li></ul>dans certains passages, le PEB suit le DF quand celui-ci s’éloigne de ses sources:
    • 44. 7. Le De falconibus une des sources du Prince Edward’s Boke (PEB) <ul><li>le PEB reprend des citations d’Albert le Grand concernant l’importance de l’expérience: </li></ul>DF XIX.30: experientia enim optima est in omnibus talibus magistra PEB: and in all poyntes of hawkynge experience is chef DF XX.28: quae quidem facere visu et experientia melius disces quam doctrina libri istius PEB: which thu schalt do better by experience þen thorgh the techynge of this boke
    • 45. Conclusion: la réception du De falconibus <ul><li>le traité latin </li></ul><ul><li>les traductions vernaculaires </li></ul>
    • 46. Conclusion: le traité latin <ul><li>diffusion manuscrite assez large </li></ul><ul><li>grâce à l’insertion dans le De animalibus </li></ul><ul><li>6 éditions entre 1478 et 1519 (Italie) </li></ul><ul><li>3 éditions post-médiévales </li></ul><ul><li>texte repris par certains auteurs postérieurs comme Vincent de Beauvais et Conrad Gesner </li></ul>
    • 47. Conclusion: les traités vernaculaires <ul><li>10 traductions indépendantes en 4 langues </li></ul><ul><li>+ reprise de certains passages dans le PEB </li></ul><ul><li> diffusion géographique large </li></ul><ul><li>toutes les traductions: basées sur la première branche latine </li></ul><ul><li>la partie thérapeutique = matière la plus populaire </li></ul><ul><li>(exception: la traduction catalane) </li></ul><ul><li>pas de renvois au texte latin sauf dans DF III </li></ul>

    ×