Your SlideShare is downloading. ×
gestion bac économie
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

gestion bac économie

4,565

Published on

http://www.facebook.com/Bac.2012.Avec.Mention

http://www.facebook.com/Bac.2012.Avec.Mention

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
4,565
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
36
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. CAS N° 1 L’entreprise AMINA est une société qui a pour activité la production et la distribution desproduits laitiers. Les responsables ont décidé, pour l’année N+1, de diversifier la production en lançant sur lemarché local des biscuits à base de chocolat et noix de coco malgré leur commercialisation par despetites entreprises à des prix respectifs de 1,100 D et 1,550 D le paquet de 25 biscuits. M. GAALOUL, Directeur Général, vous demande de participer à l’étude de cette nouvelleactivité et vous charge de traiter certains dossiers. Dossier n° 1 : INVESTISSEMENT ET FINANCEMENT A. Pour la fabrication des biscuits, l’entreprise envisage d’acquérir au début de N+1 unenouvelle machine type X20 pour un prix de 50 000 D. cette machine dont la durée de vie est de 8 ans,fera l’objet d’un amortissement constant. Une étude prévisionnelle a dégagé les flux nets de trésorerie uivants : (Valeurs en dinars) N+1 N+2 N+3 N+4 N+5Flux nets de trésorerie 12 000 12 700 15 400 14 500 14 100Travail à faire : Vérifiez que la VAN du projet est égale à 13 276,168 D. Taux d’actualisation retenu : 10 %. B. Le fournisseur propose deux modes de règlement :1er mode : règlement au comptant ;2ème mode : versement de 20 000 D lors de la conclusion du contrat, le reste par trois fractionségales majorées des intérêts calculés au taux de 12 % l’an. (La 1ère échéant un an après la conclusiondu contrat. Après consultation du Directeur financier M. SOFIENE, et compte tenu d’un taux de 11 %, M.GAALOUL opte pour le 2ème mode de règlement.Travail à faire : 1) Présentez le tableau d’amortissement de l’emprunt ; 2) Calculez les flux nets de trésorerie pour chacun des deux modes. 3) M. GAALOUL a-t-il raison de choisir le 2ème mode de règlement ? Justifiez. C. Pour collecter les fonds (20 000 D), l’entreprise : - cèdera a comptant le 02-01-N+1, une camionnette usagée « DF » pour une valeur égale au u1/3 de sa valeur comptable nette le jour de la cession. Cette camionnette a été acquise et mise enservice le 02-01- (N-1) pour 25 000 D. Elle a été régulièrement amortie au taux de 20 %(amortissement linéaire). - contracte le 2-1-N+1 un emprunt auprès de la STB au taux de 11 % remboursable par 4annuités constantes dont la somme est de 19 339,580 D. La 1ère échéant un an après la conclusiondu contrat.Travail à faire : a) Déterminez le prix de cession de la machine « DF » b) Déterminez le montant de l’emprunt. c) Présentez le tableau d’amortissement de l’emprunt STB. 1
  • 2. D. Le 3-1-N+1, l’affaire a été conclue. La facture correspondante à la machine X20 présente les éléments suivants : Machine X20 H/TVA .................................................... 48 000 D Frais d’installation ........................................................... 2 000 D TVA 18 % ...................................................................... ? Total T.T.C. ......................................................... ?Travail à faire : Présentez les trois premières et la dernière lignes du plan d’amortissement de la machineX20. Dossier n° 2 : PRODUCTION 1°) Pour la fabrication des biscuits, l’entreprise AMINA est divisée en N+1, en trois ateliers defabrication : - Pétrissage à l’aide d’un mélangeur ; - Cuisson à l’aide d’un four ; - Conditionnement. Les temps de pétrissage et de cuisson pour 1 000 biscuit Pétrissage Cuisson Biscuit chocolat 10 mn 15 mn Biscuit coco 13 mn 18 mn Capacité mensuelle 170 H 245 HQuestion : Déterminer la quantité mensuel à produire de chaque type de biscuit pour assurer le lleplein emploi. 2°) Le comptable de l’entreprise a déjà commencé pour le mois de janvier N+1 le calcul descoûts complets en fonction de la quantité optimale à produire (celle du plein emploi). Vous disposezdu tableau et des renseignements suivants : 2
  • 3. Coût de production des biscuits non conditionnés (en dinars) Biscuit chocolat Biscuit coco Eléments Quantité CU Montant Quantité CU MontantMatière utilisée 4 500 3 732Centre pétrissage 7 100 8 000Centre cuisson .............h 14,000 ............. .............h 14,000 .............Coût de production ........... ........... ............ ............ ............ ........... a) Complétez le tableau du coût de production des biscuits non conditionnés. Après leur fabrication, les biscuits sont immédiatement empaquetés (25 biscuits par paquet). Ceci nécessite : - les frais d’atelier conditionnement 4 050 D qui sont répartis entre les deux types de biscuit en fonction de la quantité produite ; - les frais de main-d’oeuvre directe de conditionnement 4 368 D dont 2 300 D pour les biscuits chocolat ; - l’emballage : un paquet coûte 0,020 D. b) Calculez le coût de production d’un paquet de biscuits conditionnés. c) sachant que les frais de distribution s’élèvent à 2 400 D par type de biscuit et que toute la production est écoulée, déterminez le prix de vente unitaire qui a ssure un r ésultat bénéficiaire égale à 20 % du coût de revient. d) Calculez la valeur de la fonction objectif Z. e) Est-il intéressant de continuer la production de ces deux produit ? s 3

×