• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Intervention grilog entropic et motwin
 

Intervention grilog entropic et motwin

on

  • 248 views

Transformation nécessaire de l'entreprise à l'ère numérique sociale.

Transformation nécessaire de l'entreprise à l'ère numérique sociale.
Il s'agit d'un nouveau paradigme numérique.
Sortir de l’ancien paradigme, pourquoi ? comment ?

Statistics

Views

Total Views
248
Views on SlideShare
246
Embed Views
2

Actions

Likes
0
Downloads
3
Comments
0

1 Embed 2

https://twitter.com 2

Accessibility

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment
  • McKinsey Global Institute (2012)$1.3 trillion Annual value that can be unlocked by social technologies2X Value from better enterprise communication & collaboration40-60% Value from improvement in customer interactions
  • McKinsey Global Institute (2012)$1.3 trillion Annual value that can be unlocked by social technologies2X Value from better enterprise communication & collaboration40-60% Value from improvement in customer interactions

Intervention grilog entropic et motwin Intervention grilog entropic et motwin Presentation Transcript

  • RESEAUX HUMAINS & NOUVELLE ERE NUMERIQUE SOCIALE
  • Ordre du jour • • • • • 2 Nouveau paradigme numérique Sortir de l’ancien paradigme, pourquoi, comment A savoir avant de se lancer Cas client illustrant la force du sCommerce Question / réponses
  • Le monde B2B en 2010 Le monde d’avant Monopoles locaux, en général nationaux et par industrie Existence de Grands Groupes sans pression pour le changement Culture bureaucratique, proche de celles des administrations –Q: Durée de survie actuelle des grands groupes ?* –*Durée de séjour au Dow Jones en 1960 vs 2010? 3
  • Le Tsunami* Digitalisation+Mondialisation=concurrence mondiale avec accès possible aux clients finaux sans infrastructure Employé utilisant les nouveaux outils à titre personnel, eg gmail Clients utilisant ces mêmes outils, demandant la même réaction, ou les inventant** Startups Cloud avec cycles lean à quelques semaines*** • *La Mort de la Mort, Laurent Alexandre - 2011 • **Business Model en Afrique: paiements et bourses sur portables • ***The Economist, A Cambrian Moment, Janvier 2014 4
  • L’industrie Bancaire • Bâle & Digitalisation > Milliers d’agence avec ROI négatif • Personnel moins équipé en agence qu’en ligne • Personnel conscient du Tsunami • Clients insatisfaits par les moyens offerts par la Banque vs autres business • Image très négative dans le monde post-subprime SOLUTION: PPP par la mobilité Proximité client avec devices à réponse humaine Efficacité par outils collaboratifs Emprise temps réel avec clients par Réseaux Sociaux Moins d’agence, plus de proximité réelle chez les clients: gestion de patrimoine, conseillers entreprises Moins d’empreinte carbone, plus de bonheur pour tous 5
  • Nouveau paradigme numérique 6 Si nous observons les entreprises les plus efficaces dans l’histoire • Avant 2005 : Il fallait 50 ans et des milliards pour avoir 100 millions de prospects • Après 2005 : Il fallait 5 ans et des millions pour faire la même chose • Soit une efficacité théorique multipliée par 10 000, pourquoi ? – Qu’est ce que les championnes d’aujourd’hui ont en commun ? – Pourquoi plus vite ? – Pourquoi avec moins de moyens ? • Comment l’entreprise peut-elle tirer profit de cette manne d’efficacité ?
  • Le point commun des championnes du 21 siècle Le Graph DB, généralisation du « graph social » fb Employé Entreprise Client actuel Prospect 7
  • Social influences every part of your company 8 Inside Company Outside Company Peer-to-Peer Interaction External Engagement Employee Collaboration Customers Sales and marketing Sales Prospects Marketing Partners Customer support, sourcing, and procurement Prospective employees Recruiting Suppliers Alliances Service and support Human resources Finance Procurement *McKinsey Global Institute (2012) EMPOWERMENT Fast response ENGAGEMENT Continuous interaction EXPERTS Smarter decisions $1.3 trillion 2x better collaboration 40% customer annual value* and communication* interaction improvement*
  • 9 Le SI de l’entreprise 2.0 Clients’ and employees’ behaviors have changed, so the enterprise must change. EXTERNAL Social Commerce Social CRM Social After-Sales Social Mobility Crowd solutions (funding, donations, praying,…) Social Marketing eReputation Business Social Branding Social Engagement People Enterprise 2.0 Open Services Innovation Open Data Social Knowledge Productivity Social Innovation Social Networking Social Process Social CMS Social Gamification INTERNAL
  • Many challenges, one single solution 10 Web & Mobile Multi-Platform Business Data & processes Les middlewares 2.0 Highly Secured s’imposent comme unique solution viable New Digital Era Platform Social Assez flexible pour s’adapter à tous les SI existants. Easy integration with your Information System Open
  • Récupérez vos actifs numériques • 11 Focus all your communication and marketing efforts toward your platform
  • 12 Sortir du nouveau paradigme Exemple de Solution du nouveau paradigme Design & contenus Digital Strategy Solution Roadmap Solution Production Social marketing optimization Web Design Mobile Design Target, Business Model, leverages Enterprise & Digital Strategy experts Social Camelon™ & Motwin Platform™ Middleware Technology Graph Data Base Unified data for all internal and external teams Integration & Maintenance Connectors Access to all business oriented data (Sync.)
  • Sortir de l’ancien paradigme numérique Pourquoi ? Le comportement des clients a changé … l’entreprise doit changer. Le besoin de SIMPLIFIER sa vie (choisir, acheter, recevoir et utiliser plus vite et simplement) Le besoin de PARTAGER ses expériences de consommation (« Altruisme egocentrique ») La VALEUR d’une recommandation relationnelle est 12 fois plus forte que celle de la marque Le risque si je ne bouge pas ? Votre dépendance aux dominants tels que Google & facebook Va vous aliéner à leur système d’enchère et votre CPA va monter Par ailleurs vos revenus vont baisser car à budget marketing stable, le nb d’achats diminue COUTS REVENUS => PERTES lourdes à terme ! 13
  • Paradoxes du paradigme actuel 14 • Interdire l’accès aux réseaux sociaux à ses collaborateurs en 2013 équivaudrait à avoir interdit l’usage du mobile en 2000. • Omettre le « social organique » dans un plan marketing en 2013 équivaudrait à avoir omis le « search organique » (SEO) dans les années 2000. • Lorsque l’on a compris quel est le sens de l’histoire, vouloir lutter contre reviendrait à freiner la levée du soleil demain matin. • Le marketing social ne sera pas aussi efficace que l’email et SEO (2012) • • L’audience des réseaux sociaux ne dépassera pas celle de la TV (2008) • • Facebook est inefficace, détesté, … (2008) Le téléphone mobile est une atteinte à la vie privée (1999) Pourquoi s’engager sur Internet alors que l’on a le minitel (FT 1995)
  • Ok pour les couts, mais pour les revenus? Saint Graal – Bonne offre, personne, prix 15
  • Sortir de l’ancien paradigme commercial Mais comment ? – Prendre conscience du sens de l’histoire numérique sur son secteur (cf Nokia, fnac, ..) – Mesurer sa maturité numérique (échelle de 1 à 10) – Mettre les moyens à la hauteur des enjeux – Approche LEAN : amélioration itérative et collaborative de la solution Etre accompagné de spécialistes pour optimiser l’efficacité globale sur la DUREE 70% des projets de réseaux sociaux sont des echecs en terme d’usage Raisons principales Oublier la conduite du changement avant, pendant, après Oublier de définir une gouvernance numérique en amont Croire que le choix d’une application toute faite est une solution Se tromper sur les indicateurs de performances ou les attentes Sous estimer la complexité du plan de communication nécessaire à sa promotion 16
  • Echelle de maturité numérique 17 Un nouvel acteur vient de nous prendre 12% de part de marchés en 2 ans sur notre activité numérique Notre entreprise à mis le numérique Vive le eCRM et le réseau social d’entreprise au cœur de sa stratégie et de sa => exit Intranet nouvelle organisation Page facebook mais fb bloqué dans l’entreprise Créons un pole numérique Internet ? On verra Qui s’occupe du numérique chez nous ? On a réduit de 40% notre dépendance d’audience à google et aux réseaux sociaux Notre réseau social mobile sur l’enfance est devenu le n°1 européen La viralité de notre site de social commerce à augmenter de 100 % et notre CA de 400% Nos algorithmes de prédictions ont boostés le taux d’achat de 65%
  • Choisir les indicateurs de performance 18 % de producteurs de contenus % d’engagement social Nb moyen de liens par membre % de membres d’actifs % de profils complets Nb de membres par mois % d’ambassadeurs Part SMO dans le CA Part SEO et SEM dans le CA NB d’invitations externes / membre Taux de VIRALITE Part de la viralité dans le CA
  • A savoir avant de se lancer (1/2) • Equation létale du eCommerce – – – • Constitution/récupération de son capital digital – – – • Réduction des couts par viralité / gravitation Maximisation de la fidélité par lien social matérialisé/cout Stratégie du Double vivier pour échapper à la proportionnalité Budget mkt / CA Réduire sa dépendance aux dominants numériques (g, fb, t , p, …) Devenir un réseau social puissant à terme Sortir d’un risque latent : Patriot Act Risques ET Opportunités de la nouvelle ère numérique sociale – – Obsolescence des savoirs-faires Pertes brutales de marges puis de CA 19
  • A savoir avant de se lancer (2/2) • Graph Social vs CRM social – – • Avantage du vertical – – – • Le LIEN entre les gens et leur contexte (obj, t) Efficacité proportionnelle à la connexité Volumes-- : Applicabilité des meilleurs algo IA Pertinence des contenus Pertinence des recommandations (personnalisées) Le Numérique n’est pas un CANAL – il impacte tous les processus/métiers – – Une grande marque/enseigne physique à bien plus d’atouts qu’un pur player Espérance de vis d’une startup inférieure à 9 mois 20
  • 3 phases de lancement d’un RS Lancement Je deviens membre α N=α.$ Valeur d’usage Je reviens Viralité Je fais venir mes relations N = No+Lv No = α . $ L : nb liens v : viralité 21
  • 22 Inversion de la courbe des couts marketing par nouveau membre α N=α.$ N = No+Lv
  • Cas client – Cortal Consors Objectifs Réduire les couts d’acquisition Amortir les chutes de CA Réduire le délais de pertes Solution Réseau Social Bousicoteurs Trading collaboratif Profils prospects enrichies 23
  • Cas client – Cortal Consors Résultats couts d’acquisition divisés par 10 Chutes de CA réduites de 80% Pertes annulées à 75% Comment ? Viralité (1 membre en apporte 9) CA décorrélé du Budget Marketing Partage des meilleures performances Formation par les membres 24
  • Ex : Newmanity Objectifs  S’adresser aux personnes qui aspirent à une société plus humaine, plus écologique et plus responsable.  Relier des millions de personnes à travers le monde  Place de marché particuliers / prestataires Résultats  Entonnoir et Parcours des membres optimisés  Solution basée sur un réseau social  Profiling des utilisateurs  Algorithmes de pertinence (offre <-> demande) 25
  • Ex. RSE interne : Sociéte Générale Objectifs  Favoriser l’émergence d’une intelligence collective pour la production d’idées  En faire profiter l’ensemble du groupe à moyen et long terme • Projet pilote limité à 500 personnes • Capacité actuelle de 300 000 utilisateurs actifs par mois Résultats  160 000 collaborateurs internes mobilisés au niveau mondial pour favoriser les processus d’innovation  Mise en oeuvre du projet en 5 mois 26
  • Pub – L’approche Entropic 27 • Considérant l’impact des projets 2.0 sur l’organisation d’entreprise, nous avons structuré une offre de conseil avec des consultants seniors spécialisés, capable de vous accompagner dans la transformation digitale de votre communication interne. • Après une phase d’analyse et de réflexion stratégique, nous construisons avec vous la plateforme sociale interne adaptée et l’intégrons à votre système d’information. • Pour garantir un retour sur investissement rapide, nous accompagnons la promotion des projets internes, la mise en place de contenu et l’animation des communautés, indispensable pour atteindre les objectifs fixés.
  • Notre mission 28 • Vous et moi, comme experts hightech, nous comprenons ce qui va arriver • Nous sommes une minorité à les comprendre • Les changements seront majeurs et sur une durée courte, équivalent à ceux de la sidérurgie, de la presse dans le passé • Donc nous sommes responsables • Si nous acceptons cette responsabilité, notre mission est d’accompagner ces changements dans l’intérêt DURABLE par: • Profit: toute entreprise doit être profitable pour durer, c’est notre cas, mais aussi celui de ces Groupes • Personnes: employés et clients respectés • Planète: cette transition ne doit pas se terminer en délestage, au prix à payer par nos petits enfants • Mission moTwin: middleware temps-réel pour applications métier = pont SI grand groupe <> devices par connecteurs Twitter, Salesforce etc
  • Vos contacts Alexandre Beauvois Président Entropic Synergies fr.linkedin.com/in/abeauvois Téléphone: 06 22 600 990 abeauvois@entropicsynergies.com 29