Aligner la gestion des contenus sur les processus métiers

3,290 views
3,127 views

Published on

Les entreprises qui intègrent « la gestion des contenus » dans leur stratégie prennent une option sur l’avenir.

Atos Origin et IBM France (Software Group) ont eu le plaisir de recevoir leurs clients à une matinée d’échanges, sur les problématiques de gestion des contenus et leurs impacts sur les processus métiers.

0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total views
3,290
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
17
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Aligner la gestion des contenus sur les processus métiers

  1. 1. ECM Aligner la gestion de contenus sur les processus métiers Chateauform, Paris, 24 novembre 2009 Atos, Atos et le poisson, Atos Origin et le poisson, Atos Consulting ainsi que le poisson seul sont des marques déposées d'Atos Origin SA. © 2006 Atos Origin. Document exclusivement réservé à usage commercial. Tout ou partie de ce document ne peut être copié, modifié, diffusé ou annoté sans accord écrit d'Atos Origin ou du client.
  2. 2. Aligner la gestion de contenus sur les processus métiers ECM Jean-Marc DJIAN, Directeur Développement et Offres ECM, Atos Origin Stéphane BARBERET, Directeur Commercial ECM, IBM Software Group France Chateauform, Paris, 24 novembre 2009 Atos, Atos et le poisson, Atos Origin et le poisson, Atos Consulting ainsi que le poisson seul sont des marques déposées d'Atos Origin SA. © 2006 Atos Origin. Document exclusivement réservé à usage commercial. Tout ou partie de ce document ne peut être copié, modifié, diffusé ou annoté sans accord écrit d'Atos Origin ou du client.
  3. 3. Agenda » 9h00 – 9h15 Un partenariat Atos Origin et IBM » Jean-Marc DJIAN, Directeur Développement et Offres ECM, Atos Origin » Stéphane BARBERET, Directeur Commercial ECM, Software Group, IBM France » 9h15 – 9h30 Tour d’horizon de l’ECM » Hervé GIBERT, Associé, Atos Consulting » 9h30 – 10h00 Dématérialisation et Green IT » Sophie CHAMBON, Head of Sustainability France, Atos Origin » 10h00 – 10h30 MMA, programme GED MMA – « EDEN » - Ensemble de Documents Electroniques Normalisés » Henri DOUCET, Responsable du Département Etudes Préalables et Organisation, MMA PAUSE » 10h45 -11h15 Business Innovation Center ECM » Mountaha N’DIAYE, Responsable Commercial ECM France, Atos Origin » Bertrand PINCHON, ECM Tech Sales Team Leader, Division ECM, Software Group, IBM France » 11h15 -11h45 Retours d’expérience projets d’archivage, domaines Santé & Industrie » Charlotte FABRE, Consultante ECM, Atos Origin » Jérôme MONTFORT, Consultant ECM, Atos Origin » 12h00 – 14h00 Cocktail Déjeunatoire 3 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  4. 4. Atos Origin, un acteur international L’un des principaux acteurs internationaux des services » CA de plus de 5,5 milliards d’euros informatiques, fournisseur de services et solutions, de conseil, » 50 000 personnes intégration de systèmes et » 40 pays infogérance, qui améliore l’efficacité de ses clients. 4 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  5. 5. Nous avons une proposition de valeur claire pour L'Enterprise Content Management Solutions pour la Gestion des Contenus en Entreprise Notre approche de l'ECM » 80% des données d'un SI sont non structurées. Tous les 18 mois, leur volume double » Accroissement des exigences règlementaires » Demande booming pour le stockage et l'archivage » Capacité d'Atos Origin à délivrer en France des solutions et programmes ECM de bout en bout, depuis la stratégie jusqu'à l'architecture et l'hébergement » Forte politique d'alliance avec les acteurs clés du secteur » Un intérêt grandissant pour un business model alternatif à délivrer des solutions (par exemple SaaS) Proposition de Valeur Les Solutions Atos Origin adressent globalement les programmes ECM des entreprises et les délivrent en mode industriel 5 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  6. 6. Notre approche de l'ECM Par les demandes métiers et les initiatives de gestion de contenus Coûts Support Productivité Clients du Back- Office Support Cycle de vie du Produit Conformité Collaboration Respect des Entreprise règlements Productivité des collaborateurs et Gestion des Connaissances Promotion Agilité Marketing face aux Publicité changements du marché Communication 6 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  7. 7. Technological macro-trends source: Atos Origin Group Innovation & Business Strategy Look-out 2009+ 7 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  8. 8. Aligner la gestion de contenus sur les processus métiers Tour d’horizon ECM Hervé GIBERT, Partner, Practice ECM, Atos Consulting Chateauform, Paris, 24 novembre 2009 Atos, Atos and fish symbol, Atos Origin and fish symbol, Atos Consulting, and the fish itself are registered trademarks of Atos Origin SA. November 2008 © 2008 Atos Origin. Confidential information owned by Atos Origin, to be used by the recipient only. This document or any part of it, may not be reproduced, copied, circulated and/or distributed nor quoted without prior written approval from Atos Origin.
  9. 9. 4 tendances structurantes pour 2010-2012 Processus As a service Web 2.0 Green IT 9
  10. 10. WEB2.0 / ECM : Demain le sens « Le Web 2.0 est un ensemble de tendances économiques, sociales et technologiques à l'origine d'un Internet plus mature caractérisé par la participation des utilisateurs, l'ouverture et des pratiques en réseau. » Tom O’Reilly Processus Web 2. As a service Green IT Ø User generated content Ø Diversification des média Ø Communautés virtuelles et collaboratif Ø Multiplication des acteurs « producteurs » de contenus Ø Des contenus de plus en plus nombreux et riches Ø Architectures et réseau renforcés Ø Interfaces adaptées Ø Ergonomie « comme à la maison » Ø Puissance de recherche classification catégorisation Ø Metadata ++++++ 10
  11. 11. WEB2.0 / ECM : Demain le sens « Le Web 2.0 est un ensemble de tendances économiques, sociales et technologiques à l'origine d'un Internet plus mature caractérisé par la participation des utilisateurs, l'ouverture et des pratiques en réseau. » Tom O’Reilly Processus Web 2. As a service Green IT Ø User generated content Ø Diversification des média Ø Communautés virtuelles et collaboratif Ø Multiplication des acteurs « producteurs » de contenus Ø Des contenus de plus en plus nombreux et riches ta da et ata M a da a Ø Architectures et réseau renforcés et at ad Ø Interfaces adaptées M et Ø Ergonomie « comme à la maison » M Ø Puissance de recherche classification catégorisation Ø Metadata ++++++ 11
  12. 12. ECM / Green IT: la dématérialisation levier du developpement durable : une utopie en devenir Processus Web 2. As a service « Utopie: Représentation d’ne réalité idéale, sans Green IT défaut mais difficilement atteignable » Wikipedia Une réalité idéale Ø L’espoir de diminuer l’empreinte écologique du L’espoir d’un nouveau modèle de société d’ modè socié papier: Ø Gains en déplacement ( émission CO2) Ø 80% des forêts primaires ont disparu, Ø Densification du lien sociétal Ø 42% du bois exploité sert à fabriquer du (communautés, collaboratif,..) papier. Ø Nouvel écosystème d’entreprise Ø impressions bureautiques : 850 MT CO2 en (employés, clients, agents, partenaires, 2020 commerciaux, auditeurs Ø second rang des plus gros consommateurs d’eau douce en Europe …encore lointaine Ø Quid du transfert de l’empreinte des documents physiques aux documents numériques: numérisation stockage et conservation? Ø Quid de l’effet de rebond, c’est-à-dire des impression décentralisées Ø Quid des traces informatiques? 12
  13. 13. ECM / Green IT: la dématérialisation levier du developpement durable : une utopie en devenir Processus Web 2. As a service « Utopie: Représentation d’ne réalité idéale, sans e défaut mais difficilement atteignable » Wikipedia Green IT ys n al e l Une réalité m r bl ’a idéale ts r gi se sa n a n Ø El ’e po L’espoir de diminuer l’empreinte écologique du L’espoir d’un nouveau modèle de société d’ modè socié papier: à l m ux co iéta Ø Gains en déplacement ( émission CO2) es Ø 80% des forêts primaires ont disparu, oc d bois exploité sert à fabriquer du Ø Densification du lien sociétal Ø 42% du s (communautés, collaboratif,..) papier. Ø Nouvel écosystème d’entreprise Ø impressions bureautiques : 850 MT CO2 en (employés, clients, agents, partenaires, 2020 commerciaux, auditeurs Ø second rang des plus gros consommateurs d’eau douce en Europe …encore lointaine Ø Quid du transfert de l’empreinte des documents physiques aux documents numériques: numérisation stockage et conservation? Ø Quid de l’effet de rebond, c’est-à-dire des impression décentralisées Ø Quid des traces informatiques? 13
  14. 14. SAAS / As a service Processus « Ressources informatiques distribuées sur Web 2. As a service internet et proposées sous la forme de services Green IT à de multiples utilisateurs » Luc Bretones. Déjà observé: observé Les questions à se poser Ø 5% du marché des SI en croissance à Ø Pérennité des fournisseurs, 30% Ø Capacité à maintenir les tarifs à terme, Ø Une capacité ECM « au bout du web » ou à son caractère externalisé, Ø TCO réduit Ø Confidentialité des données et Ø Dosage de la demande documents, Ø Risque réduit Ø Disponibilité, Ø Centrage de l’investissement et du coût Ø Intégration avec le SI interne. de fonctionnement sur cœur de métier » Changement de paradigme pour les Ø Personnalisation sur les process éditeurs, transition de modèle métiers économique « éditeur » Ø => 1/ 3 des acteurs de la GED » Repositionnement des directions s’engagent, mais « pure players » informatiques assembleurs de services encore rares internes et externes 14
  15. 15. SAAS / As a service Processus « Ressources informatiques distribuées sur Web 2. As a service internet et proposées sous la forme de services Green IT à de multiples utilisateurs » Luc Bretones. Déjà observé: observé Les questions à se poser Ø 5% du marché des SI en croissance à Ø Pérennité des fournisseurs, 30% Ø Capacité à maintenir les tarifs à terme, Ø Une capacité ECM « au bout du web » ou à son caractère externalisé, Ø TCO réduit Ø Confidentialité des données et Ø Dosage de la demande documents, le Ø Disponibilité, ab Ø Risque réduit rn s ou Ø t Centrage es s an de l’investissement et du coût s Ø Intégration avec le SI interne. s d on de afonctionnement sur cœur de métier ue c p n q » Changement de paradigme pour les In s tio mi i a no SI Ø ma Personnalisation sur les process ic éditeurs, transition de modèle if o D od métiersc e du é économique « éditeur » m s l le rô è 3 des acteurs de la GED » Repositionnement des directions Ø =>d1/ u o d informatiques assembleurs de services m et s’engagent, mais « pure players » encore rares internes et externes 15
  16. 16. Processus / ECM Processus Web 2. As a service Green IT Dans le schéma actuel d’application ECM résidentes Ø Améliorer l’insertion des contenus et leur exploitation dans le process métiers Ø Gérer l’explosion des contenus documents, image, mail et aussi wiki, billet blog, instant message, Twit, avatars(?), qui suit la vaque collaboratif et réseaux sociaux. Ø Fournir indifféremment au processus métier des contenus structurés et non structurés ((EIM) Ø Effacer la complexité d’usage de la gestion des contenus et optimiser la recherche Ø Plus les volumes et la sophistication de contenus augmenteront, plus l’indexation et la classification seront des opérations couteuse Ø -- Linguistique automatique, ontologies, thésaurus . 16
  17. 17. Processus / ECM Processus Web 2. As a service Green IT Dans le schéma actuel d’application ECM résidentes Ø Améliorer l’insertion des contenus et leur exploitation dans le process métiers Ø Gérer l’explosion des contenus documents, image, mail et aussi wiki, billet blog, instant message, Twit, avatars(?), qui suit la vaque collaboratif et réseaux sociaux. Ø Fournir indifféremment au processus métier des contenus structurés et non structurés ((EIM) t O CM en Ø Effacer em complexité d’usage de la gestion des contenus et optimiser la recherche p la te ag ) t s Ø anPlusgles volumes et la sophistication de contenus augmenteront, plus x in Ne nt m l’indexation et la classification seront des opérations couteuse ur c e o o nt Øuts -- Linguistique automatique, ontologies, thésaurus . (C o 17
  18. 18. Aligner la gestion de contenus sur les processus métiers Dématérialisation et Green IT Sophie CHAMBON, Head of Sustainability France, Atos Origin Chateauform, Paris, 24 novembre 2009 Atos, Atos et le poisson, Atos Origin et le poisson, Atos Consulting ainsi que le poisson seul sont des marques déposées d'Atos Origin SA. © 2006 Atos Origin. Document exclusivement réservé à usage commercial. Tout ou partie de ce document ne peut être copié, modifié, diffusé ou annoté sans accord écrit d'Atos Origin ou du client.
  19. 19. » Réchauffement climatique: les TIC sous les projecteurs En France, la consommation électrique annuelle des TIC représenterait 13,5% (58,5 twh) de la consommation électrique nationale. Elle augmenterait de 10% par an depuis 10 ans… Source: rapport TIC et développement durable, 2009 Mais les TIC représenteraient aussi un potentiel d’économie de 7800 millions de tonnes de CO2 à horizon 2020, soit près de 30% des émissions totales de CO2. Source: Smart 2020, Gesi 19 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  20. 20. » Dématerialisation: Green washing ou green IT ? En France, la dématérialisation permettrait de réduire l’empreinte environnementale de 20,7 millions de tonnes de CO2 (460 Mt CO2 dans le monde) Pour mémoire, un français émet en moyenne 8,8 tonnes équivalent CO2/an. Il faudrait qu’il émette 1,8 tonnes au maximum pour réduire l’accroissement de l’effet de serre. 20 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  21. 21. » Dématérialisation, un levier de développement durable ? Sociétal Dématérialisation Environnement Economique 21 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  22. 22. » Dématerialisation et Green IT: freins et leviers, les points à considérer. Source: Markess International, 2008 22 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  23. 23. » Passer d’un projet de dématérialisation à un projet Green IT ROI et indicateurs de performance: intégrer le Développement Durable à tous les stades du projet 23 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  24. 24. Le livre Vert « Dématérialisation, levier de développement Durable » est disponible sur le site http://www.syntec- informatique.fr 24 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  25. 25. Programme GED MMA – « EDEN » Evénement IBM-Atos Origin - 24 novembre 2009 ECM et impact sur les processus métiers DCSI – Henri DOUCET Programme GED MMA – présentation Evénement IBM / Atos Origin - ECM et impact sur les processus métiers– 24 novembre 2009 25
  26. 26. Sommaire Contexte MMA Enjeux Attentes des métiers Résultats Annexe - illustration Programme GED MMA – présentation Evénement IBM / Atos Origin - ECM et impact sur les processus métiers– 24 novembre 2009 26
  27. 27. Programme GED MMA – Contexte général MMA Un assureur généraliste [CA 2008 : 5,7 Mds € - 3ème compagnie à réseau d’agents] 3 210 000 clients - 7 100 000 contrats – Forte notoriété IARD / Epargne Grand public / Entreprise Modèle Agent général et distributions spécifiques en complément sur l’épargne et l’entreprise Des filiales spécialisées et des partenariats, notamment au sein du groupe Covéa (GMF-MAAF-MMA) Flottes – Covéa Fleet Protection Juridique (PJ) – DAS Assurances collectives – Quatrem Programme GED MMA – présentation Evénement IBM / Atos Origin - ECM et impact sur les processus métiers– 24 novembre 2009 27
  28. 28. Programme GED MMA – Contexte général MMA Une organisation multisite 2000 points de vente d’Agences Sites régionaux, principalement en support du réseau Centres d’appels sinistres, BO et plateformes diverses sur plusieurs sites principaux Le Mans, Chartres, Strasbourg, Paris, Lyon, Nantes Un SI complexe issu de plusieurs générations d’applicatifs Des portails fédérateurs : « P9 » Agence, portail sinistre Des postes de travail spécifiques adaptés aux différents métiers Programme GED MMA – présentation Evénement IBM / Atos Origin - ECM et impact sur les processus métiers– 24 novembre 2009 28
  29. 29. Programme GED MMA – Enjeux : « pourquoi un socle GED » Une orientation de mutualisation de la GED pour l’ensemble des métiers Pour assurer la cohérence du SI sur les fonctions nouvelles transverses aux process de nos métiers Parce que l’option de mutualiser de briques techniques uniquement aurait été insuffisante Infrastructures choisies avec MAAF dès 2004 : ECM IBM Filenet + un outil de Démat + un outil de Cold La volonté de piloter la gestion des documents par les logiques métier En assurant un fonctionnement commun, tant en agence qu’à la société, de la gestion des documents et des logiques de classement, pour ne pas « ré- inventer » les habilitations et isolations de données Programme GED MMA – présentation Evénement IBM / Atos Origin - ECM et impact sur les processus métiers– 24 novembre 2009 29
  30. 30. Programme GED MMA – Enjeux : « pourquoi un socle GED » Des opportunités fortes identifiées en 2005 : Le besoin de fédérer des pratiques documentaires Agences, lors de la fusion Azur – MMA Les échanges et partages d’activités Agence – BO et Centres d’appels sont favorisés Une volonté de dématérialiser tirée par le métier Sinistres : enjeu de productivité et de flexibilité Le besoin de dimensionner et de repositionner l’activité Logistique en « usine de dématérialisation » est alors identifié Des besoins d’avancées commerciales pour l’activité Protection Juridique Une perspective à moyen terme de partage de documents avec le client La contribution à des économies de suppression du papier : doubles et éditions diverses Agence Programme GED MMA – présentation Evénement IBM / Atos Origin - ECM et impact sur les processus métiers– 24 novembre 2009 30
  31. 31. Programme GED MMA – Les attentes des métiers MMA Une trajectoire d’ensemble sous forme de projets pilotes (sur un périmètre de souscription ou de portefeuille ou de sinistres + un Un processus générique de dématérialisation Courrier sous-ensemble de processus), puis de déploiements progressifs centralisée avec diverses « filières » comportant des recherches de références (n° sinistre…) et des contrôles / aides à l’orientation à partir des bases des SI métier L’alimentation de workflows des métiers (dont un socle transverse à plusieurs métiers en cours de construction) Des fonctions génériques d’injection à partir des chaînes éditiques (restant à fédérer au sein d’un socle Editique) Programme GED MMA – présentation Evénement IBM / Atos Origin - ECM et impact sur les processus métiers– 24 novembre 2009 31
  32. 32. Programme GED MMA – Les attentes des métiers MMA Des possibilités de paramétrage de plans de classement adaptés à chaque métier, autour des principaux « dossiers » (client-personne ; contrats ; sinistres ; agence, etc.) Des fonctionnalités génériques disponibles sous forme d’IHM (constituant en quelque sorte un portail GED « appelé » par divers portails métier) : Consultation / fonction de « classeur GED » (agrégats de dossiers et documents selon les besoins) Insertion libre de documents (selon habilitations ; selon les plans de classement autorisés pour un contexte) Insertion pilotée de certains documents (essentiellement pour les fonctions de contrôle de souscription) Validation des documents d’un pli issu de la dématérialisation (et à terme de serveurs fax et mails) Programme GED MMA – présentation Evénement IBM / Atos Origin - ECM et impact sur les processus métiers– 24 novembre 2009 32
  33. 33. Programme GED MMA - Résultats Un coût globalement réparti pour moitié entre le socle et les intégrations au sein des différents ensembles applicatifs des métiers Une orientation de départ comportant un périmètre complexe : lotissements nécessaires, assemblages et mises au point délicates, impacts sur le planning initial Appel d’offres au 1er semestre 2006 pour réalisation du socle GED ; sélection d’un consortium Atos Origin – SWORD Pilote de consultation de relevés d’épargne mi-2007 Pilote Agences fin 2007 – déploiement mi-2008 Pilote centre d’appels sinistres, connexe à un projet de nouveau portail, début 2008 – déploiement mi - 2009 Gains d’efficacité réels en BO, après une période de stabilisation Déploiements complets à fin 2009 sur l’activité Sinistres IRD, DAS PJ et bientôt Sinistres Corporel Auto Effet de levier sur les évolutions ultérieures en matière de dématérialisation et de mutualisation Organisation industrielle de la plateforme de Dématérialilsation courrier : une aventure qui se poursuit… Programme GED MMA – présentation Evénement IBM / Atos Origin - ECM et impact sur les processus métiers– 24 novembre 2009 33
  34. 34. Programme GED MMA - Résultats Très bonne réception réseau Agents moyennant un accompagnement fort, l’apport d’une vue globale du dossier électronique client, et des « plus » concernant l’administratif agence Déploiement complet à mi-2009 sur les produits IARD grand public, des fonctions de consultation épargne, la gestion des documents clients reçus / émis par l’Agence, et la consultation des documents de la comptabilité de mandat Le partage de documents Agence – Compagnie est une réalité, tant pour les process nécessitant contrôle que pour les fonctionnements davantage « collaboratifs » Le partage avec le client au travers du site mma.fr se met en place progressivement (ex. décomptes santé) Programme GED MMA – présentation Evénement IBM / Atos Origin - ECM et impact sur les processus métiers– 24 novembre 2009 34
  35. 35. Programme GED MMA – Annexe / Illustration : un poste GED Programme GED MMA – présentation Evénement IBM / Atos Origin - ECM et impact sur les processus métiers– 24 novembre 2009 35
  36. 36. PAUSE 36 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  37. 37. Aligner la gestion de contenus sur les processus métiers BUSINESS INNOVATION CENTER Mountaha N’DIAYE – ECM Sales manager, Atos Origin Bertrand PINCHON - ECM Tech-Sales Team Leader, IBM Chateauform, Paris, 24 novembre 2009 Atos, Atos et le poisson, Atos Origin et le poisson, Atos Consulting ainsi que le poisson seul sont des marques déposées d'Atos Origin SA. © 2006 Atos Origin. Document exclusivement réservé à usage commercial. Tout ou partie de ce document ne peut être copié, modifié, diffusé ou annoté sans accord écrit d'Atos Origin ou du client.
  38. 38. Le Business Innovation Center ECM » Sophia : Centre d’Excellence ECM depuis 2004 » Le BIC - Business Innovation Centre - inauguré en 2008 » Un outil de construction » Show room » Think tank et brain storming » Un outil de présentation & Accueil personnalisé » Espace configurable en réunion ou salon » Equipements multimédia » Ecrans panoramiques 180 ° » Lounge & Bar » Salle de conférence 38 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  39. 39. Catalogue de Services 39 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  40. 40. Prenez le contrôle de votre information avec Agile ECM Connaitre, gérer and utiliser ses contenus d'entreprise Connaitre Gérer Utiliser • Organiser, gérer et • Découvrir, Analyser, utiliser • Optimiser évaluer, et décider • Activer, Processer and • Analyser, décider et • Collecter ou Collaborer prédire Décommissioner • Archiver • Confiance et respect des normes et régulations 40 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  41. 41. L’offre IBM ECM s’attache à offrir la plus grande couverture possible ● Prise en compte de toutes les formes de contenus ● Optimisation des processus métiers associés ● Mise en oeuvre de la Conformité ● Collecte et recherche d’informations et de contenus non contrôlés IBM ECM : une infrastructure intégrée de Gestion de l’Information 41 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  42. 42. IBM Cognos Content Analytics Une nouvelle dimension pour les outils d'analyse • IBM Cognos Content Analytics fournit une nouvelle et meilleure compréhension de votre activité grâce à l'analyse des contenus non structurés • Détection des tendances et modèles puis mise en lumière des anomalies • Modèle d'extraction et de visualisation d'entités • Combine l'accès aux contenus, l'extraction de contextes et d'entités, leur analyse et leur catégorisation, avec des fonctions de mining et de reporting 42 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  43. 43. Catalogue de services 43 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  44. 44. Solutions verticales Financial Insurance Manufacturing Government Cross-Industry 44 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09 44
  45. 45. Solutions verticales 45 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  46. 46. Solutions verticales 46 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  47. 47. Catalogues de services 47 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  48. 48. WEBCONF EN DIRECT AVEC SOPHIA 48 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  49. 49. Le Business Innovation Center est à votre disposition : 49 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  50. 50. Impacts des processus métier sur les projets d’archivage Retours d’expérience dans la Santé et l’Industrie Charlotte FABRE – Consultante ECM, Atos Origin Jérôme MONTFORT – Consultant ECM, Atos Origin Chateauform, Paris, 24 novembre 2009 Atos, Atos et le poisson, Atos Origin et le poisson, Atos Consulting ainsi que le poisson seul sont des marques déposées d'Atos Origin SA. © 2006 Atos Origin. Document exclusivement réservé à usage commercial. Tout ou partie de ce document ne peut être copié, modifié, diffusé ou annoté sans accord écrit d'Atos Origin ou du client.
  51. 51. Principes fonctionnels d’un SAE Le système d’archivage électronique (SAE) doit répondre et mettre en œuvre les exigences fonctionnelles des « métiers » Données structurées Données non structurées Documents Documents produits bureautiques Emails par les applications Bases de Données (vs stockage papier) [Factures, Relevés,..] (DB, ERP) Contraintes Réglementaires Connecteurs Connecteurs Connecteurs Connecteurs / Formats / Formats / Formats / Formats Normes Politique d’archivage Tableaux de Fonctionnalités du Système d’Archivage Electronique : gestion Versement, Gestion des métadonnées, Gestion des durées de conservation, Administration, Consultation, Stockage, gestion des destruction, Horodatage, Authentification Archivage : Interne et/ou externe (Tiers de confiance) 51 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  52. 52. Secteur de la Santé : dossier patient, ICTD, dossier administratif… Personnel Autorités de santé Patient Experts, personnels médicaux administratif Auditeurs Contraintes Réglementaires Normes SAE Politique d’archivage Pérennité, intégrité, authenticité, traçabilité Tableaux de gestion 52 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  53. 53. Secteur de l’industrie : dossier sécurité, dossier de brevets, données de test… Direction générale Service qualité Ingénieurs Auditeurs, juge… Contraintes Réglementaires Normes SAE Politique d’archivage Pérennité, intégrité, authenticité, traçabilité Tableaux de gestion 53 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  54. 54. Notre accompagnement Politique Organisation Architecture 54 Gestion des contenus, Chateauform, 24/11/09
  55. 55. ECM Aligner la gestion de contenus sur les processus métiers Chateauform, Paris, 24 novembre 2009 Atos, Atos et le poisson, Atos Origin et le poisson, Atos Consulting ainsi que le poisson seul sont des marques déposées d'Atos Origin SA. © 2006 Atos Origin. Document exclusivement réservé à usage commercial. Tout ou partie de ce document ne peut être copié, modifié, diffusé ou annoté sans accord écrit d'Atos Origin ou du client.

×