• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
French and creativity (2/6) (3/6)
 

French and creativity (2/6) (3/6)

on

  • 635 views

Rejoignez-vous et développez vos compétences orales en découvrant la pratique artistique et l'Histoire de l'Art en France. A travers les courants artistiques, les artistes célèbres, leurs œuvres ...

Rejoignez-vous et développez vos compétences orales en découvrant la pratique artistique et l'Histoire de l'Art en France. A travers les courants artistiques, les artistes célèbres, leurs œuvres mais aussi en pratiquant vous-même la création artistique, vous apprendrez à exprimer vos idées et à les partager avec les autres.

Ce document d’introduction mis en ligne, a pour but de compléter et d’approfondir quelques notions théoriques vues ensemble lors de cet atelier.

Statistics

Views

Total Views
635
Views on SlideShare
476
Embed Views
159

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

2 Embeds 159

http://www.scoop.it 106
http://www.entreprise-marketing.fr 53

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

CC Attribution-NonCommercial-NoDerivs LicenseCC Attribution-NonCommercial-NoDerivs LicenseCC Attribution-NonCommercial-NoDerivs License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    French and creativity (2/6) (3/6) French and creativity (2/6) (3/6) Presentation Transcript

    • French and Creativity Apprendre le Français par l’Art et sa pratique Albane Buriel PORTRAIT AUTOPORTRAIT 2/6 et 3/6
    • French and Creativity A partir du A2 – Atelier de Conversation – French and Creativity par Albane Buriel Dates : Saturday, 17/08 – 21/09 Hours : 10h30-12h30, 12 hours Venue : STZ Fees : Rs 2700 Improve your conversational skills by discovering famous painters and history of Art in France. With the help of artistic techniques, you will learn to converse and express your ideas and share your opinions with others. For students of Level A2 and above. Rejoignez-vous et développez vos compétences orales en découvrant la pratique artistique et l'Histoire de l'Art en France. A travers les courants artistiques, les artistes célèbres, leurs œuvres mais aussi en pratiquant vous-même la création artistique, vous apprendrez à exprimer vos idées et à les partager avec les autres.
    • French and Creativity Ce document d’appui disponible en ligne, a pour but de d’approfondir les notions vues ensemble. Un lien vers mon compte Scoop.it vous sera proposé à la fin du document afin de compléter cet atelier, en y trouvant mes ressources. Pour toute question, remarque ou information complémentaire, vous pouvez me contacter par email, ou me poser les questions au prochain atelier : Albaneburiel@gmail.com Merci !
    • French and Creativity- INTRODUCTION Les niveaux étant contrastés, l’explication de certains termes se feront essentiellement grâce à la coopération entre pairs. Avez-vous apporté ce que je vous ai demandé ? Avez-vous réfléchis à des thèmes que vous souhaiteriez qu’on aborde en atelier ? Quand êtes-vous disponibles pour des visites de galerie ?
    • SOMMAIRE – PORTRAIT-AUTOPORTRAIT (atelier 2/6 et 3/6) Introduction I. Le portrait et l’Autoportrait 1. Introduction 2. Les termes à connaitre (2) 3. Etude des Quatres Saisons, Achimboldo 4. Analyses - quelques grandes œuvres 5. L’évolution des techniques Discutons-en ! II. Créativité 1. Qu’est-ce créer ? 2. Présentation de l’activité 3. Moment de créativité 4. Décomposition de l’acte de création 5. Retour sur une expérience Nos projets Sources
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– INTRODUCTION Brainstorming : Quels mots vous viennent à l’esprit quand je dis « portrait » et « autoportrait »? Des mots pour décrire un portrait ? Des images vous viennent en tête ? Connaissez-vous des œuvres françaises ? Pourquoi ? Comment ?
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Les termes à connaitre (2) • Un portrait : Un portrait est une œuvre d'art picturale, graphique, sculpturale, musicale ou photographique, représentant généralement une personne réelle ou un groupe.
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Les termes à connaitre (2) • Un autoportrait : C'est un portrait de l'artiste fait par lui-même. Très rares sont les peintres qui ne se sont pas essayés au moins une fois à l'autoportrait. Le genre est certainement très ancien, mais c'est à la Renaissance qu'il prend vraiment son essor, lorsque l'individu devient en soi un centre d'intérêt majeur.
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Les termes à connaitre (2) • Une représentation : « ce que l'on donne à voir » « imitation de l'apparence » • La symbolisation fait appel à des signes qui, par des moyens artistiques
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Les termes à connaitre (2) • Les types de portrait : en pied (de la tête aux pieds) en buste (jusqu'à la taille) en demi-grandeur (jusqu'aux cuisses) assis de dos de face de profil de trois-quarts individuel de groupe
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Les termes à connaitre (2) • Les types de portrait en photographie (sera complété dans le document en ligne)
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Présentation d’un portrait Regarder le monde qui nous entoure pour comprendre. Analyser l’image et en parler : description d’image - Décrire et nommer (vocabulaire) les éléments du tableau : les espaces, les plans, les couleurs, matières, les techniques… - Analyser, symboles à découvrir
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Etude Giuseppe Arcimboldo,(1527 - 1593) est un peintre maniériste, célèbre comme auteur de nombreux portraits suggérés par des végétaux, des animaux ou des objets astucieusement disposés. Le maniérisme est une réaction à la perfection atteinte durant la Haute Renaissance dans la représentation du corps humain et dans la maitrise de l'art de la perspective (théorie d'Alberti).
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Etude Giuseppe Arcimboldo - Winter, 1573
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Etude Spring
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Etude Summer
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Etude Autumn
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Quelques grandes œuvres Léonard de Vinci est souvent décrit comme le symbole de l’homme de la Renaissance, un génie universel, un philosophe humaniste, avec un « rare don de l’intuition de l’espace » et dont la curiosité infinie est seulement égalée par la force d’invention. Nombre d'auteurs et d'historiens le considèrent comme l'un des plus grands peintres de tous les temps et certains comme la personne la plus talentueuse. Autoportrait de Léonard de Vinci réalisé entre 1512 et 1515
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Quelques grandes œuvres Description Analyse Discussion Hyacinthe RIGAUD, Louis XIV (1638 - 1715), 1659 Musée du Louvre
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Quelques grandes œuvres Commandé pour être offert au roi d'Espagne Philippe V, ce portrait plut tant à la Cour qu'il resta en France. Chaque détail du tableau concourt à en faire l'image quintessenciée du pouvoir absolu : noblesse du décor antiquisant, rideau de pourpre, solennité du Roi-Soleil, vêtu du costume de sacre fleur-de-lysé.
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Quelques grandes œuvres Honore Daumier, Le passé, le présent, l'Avenir (Louis Philippe d'Orlèans, comte de Paris) lithographie, 9 jan. 1834, «La Caricature»
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Quelques grandes œuvres Edgar Degas, La Famille Bellili, avant 1870 Musée d'Orsay Portrait de famille
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Quelques grandes œuvres Frida Kahlo 1907 – 1954 Les deux Fridas, 1939
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Quelques grandes œuvres Van Gogh, qui espérait pouvoir vivre de sa peinture en vendant des paysages aux touristes et des portraits, avant de passer à des choses plus conséquentes selon son expression, améliorera sa technique en réalisant plusieurs autoportraits. Il écrira à son frère Théo : "Si j'arrive à pouvoir peindre la coloration de ma propre tête, ce qui n'est pas sans présenter quelque difficulté, je pourrai bien aussi peindre les têtes des autres bonshommes et bonnes femmes". (685/577). Il écrira plus tard : "On dit et je le crois volontiers qu'il est difficile de se connaitre soi-même. Mais il n'est pas aisé de se peindre soi-même !". Van Gogh réalisera trente-cinq autoportraits qui permettent de suivre à la fois les signes de sa maladie et l'évolution de son style. Sur le premier, réalisé à Paris en 1886, Vincent porte un chapeau et une barbe soignée. Le regard fixe, qui caractérisera tous les autoportraits, est déjà présent.
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Quelques grandes œuvres 1887
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Quelques grandes œuvres 1888
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Quelques grandes œuvres 1889
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Quelques grandes œuvres Valorisation par l’échelle, la perspective et la couleur Piero della Franscesca (1410/1420 - 1492), Baptiste Forza, vers 1472, Tempera sur bois, 47 x 33 cm, Florence, Galleria degli Uffizi Ce portrait valorise son commanditaire par : - Accentuation du personnage par opposition des échelles : le personnage est en gros-plan, le fond n’est qu’un lointain. - Accentuation du personnage par opposition des couleurs - Glorification par le choix de la couleur du vêtement : en Occident le rouge est symbole de pouvoir. - Glorification par la perspective : le regard du personnage est plus haut que la ligne d’horizon - Glorification par le dédain qu’affiche la pose : le personnage est serein et ne s’occupe nullement du spectateur. - Glorification par la position du personnage en plein centre : il bouche toute perspective et s'impose.
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Quelques grandes œuvres Rogier Van der Weyden (1399/1400-1464), Chroniques du Hainaut, Jean Wauquelin remet les chroniquesau duc Philippe le Bon, vers 1447. Miniature, 42,3 x 28,8 cm, Bruxelles, Bibliothèque Royale Albert-Ier Valorisation du personnageprincipal par : - Isolement : seul personnagedont les contours n’en touchent pas un autre. - Accumulation des figures de soumission autour de lui : personnage à genoux, chien couchéà ses pieds, nombreux personnages aux mains croisées (l’action leur est refusée). - Placementclassique(pour la représentation de scène) du personnageprincipal au premier tiers. Valorisation par la position des acteurs
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Quelques grandes œuvres Valorisation par emploi du clair-obscur et aspect théâtral Jacob Jordaens, La famille de l’artiste, vers 1620/1622, Huile sur toile, 181 x 187 cm, Madrid, Museo Nacional del Prado La mère et l’enfant sont les sujets principaux. - Un rayon de lumière vient les éclairer mais laisse les autres personnages dans l’ombre où ils se fondent. - Aspect théâtral : tous les personnages regardent complaisamment le peintre, sorte de 5ème personnage absent de ce portrait. Le personnage donne par son propre regard une lecture de son rapport au réel : la fillette est moqueuse, la mère très maternelle, la servante soumise, et le musicien est plutôt fier.
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Quelques grandes œuvres Maniérisme symbolique et nudité Seconde école de Fontainebleau, Gabrielle d’Estrées et l’une de ses sœurs, vers 1590. Bois de chêne, 96 x 125 cm, Paris, muséedu Louvre - Le sein pincé de Mme d’Estrées était censé exprimer à l’époque l’indice d’une grossesse, fruit de ses amours avec le roi Henri IV. En réalité la fascination qu’exerce aujourd’hui le tableau tient à la bizarrerie générale d’une scène limitée à une baignoire et deux personnages.
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Quelques grandes œuvres Auréole, grands yeux larges, main d’anges, richesse Agnolo Bronzino, Eléonore de Tolède et son fils Giovanni, vers 1545, Système de valorisation de ses modèles : - L’écartement de l’espace entre les yeux des modèles, donnant aux personnages un air plus intelligent. - L’augmentation de la taille des yeux, rendant très profond le regard porté au spectateur. - Le travail maniériste des mains, avec des doigts potelés et en fuseau (qui sera repris plus tard par Ingres). - L’aura de lumière derrière la tête du sujet, vieux principe déroulé depuis que les saints ont été munis d’auréoles. - La richesse du costume.
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Quelques grandes œuvres Valorisation du sujet par l’incorporation d’accessoires Anna Dorothea Therbusch – Berlin (1721-1782), Autoportrait (vers 1776/1777) Les accessoires peuvent avoir la fonction symbolique d’éclairer l’activité du personnage (ici l’autoportrait d’un peintre exprimant sa passion de regarder)
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Quelques grandes œuvres Valorisation par l’illisibilité Rembrandt Harmenszoon Van Rijn, Autoportrait, vers 1628 Bois, 22,5 x 18,6 cm, Amsterdam, Rijksmuseum Le spectateur est obligé de venir scruter un visage mal éclairé. Voilà comment fonctionne cet autoportrait de Rembrandt : - Visage très peu lumineux mais lisible. - Effet d’obscurité du visage renforcé par un vif coup de lumière sur la nuque et le front. - Obligation du déchiffrement pour le spectateur : le visage est placé en plein centre. - Ce type de représentation nous oblige à prendre le temps nécessaire de la scrutation, nous oblige à projeter sur la représentation, par l’imagination, les traits manquants, nous donne enfin l’impression curieuse d’être nous même scrutés par ce personnage aux intentions peu visibles. C’est désormais nous qui sommes en lumière, et vulnérables.
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Quelques grandes œuvres Le portrait par l’environnement Hans Holbein le Jeune, le Marchand Georg Gisze, 1532, Bois de chêne, 97,5 x 86 cm, Berlin, La multiplication des objets autour du marchand, évoque le métier et la culture de ce bourgeois du XVIème siècle. - Il s’agit de bien montrer que c’est le personnage qui décide et organise l’utilité des choses représentées, qui ne sont qu’un prolongement de sa main et de son désir.
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Quelques grandes œuvres Le portrait esclave de la manière : un exemple en courbe John Singer Sargent, Madame X (Virgine Avegno Gautreau), 1884 Huile sur toile, 208,6 x 109,8 cm, New York, Metropolitan Museum of Art, Arthur Hoppock Hearn Fund Ce type de portrait qu’on peut apparenter au maniérisme prend littéralement le personnage en otage du style qu’on lui applique. Ainsi ce pur travail de courbes et de torsions. Notez l’oreille résolument centrale, rouge, obscène et vivante dans cette harmonie complètement contrôlée de chair, de noir, et de brun. L’oreille elle- même n’est qu’un symbole vivant rouge et forcené de la courbe.
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Quelques grandes œuvres Vers le réalisme de la vie de tous les jours Thomas Eakins, Portrait d’Amelia Van Buren, vers 1891, Huile sur toile, 114,3 x 81 cm, Washington D.C., Phillips Collection La représentation ne vise pas à valoriser le sujet, bien ronchon en l’espèce. Il s’agit avant tout pour le peintre de montrer un savoir-faire exceptionnel, mis en valeur par la transcription saisissante de la réalité, à un moment où les comparaisons avec la photographie sont déjà possibles et où la photographie et la peinture se disputent le champ du réel.
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Quelques grandes œuvres Le portrait arraché au réel : le cadrage Mary Cassatt, Dame à la table à thé (Mary Dickinson Riddle), 1883-1885 Huile sur toile, 29 x 24 cm, New York, Metropolitan Museum of Art Ce portrait impressionniste se démarque clairement de la peinture classique où la pose, la mise en scène, sont utilisées pour valoriser les sujets. Le sujet n’est pas le personnage. Il s’agit de donner l’impression de l’instant. Nom de portrait à une peinture qui se sert du personnage comme simple élément du réel pour témoigner d'autre chose ? Le personnage ne sera jamais qu’un prétexte à la cause. Le personnage de Mary Cassatt soit un sujet aimable comme une porte de prison. Achever de décourager le spectateur de s’intéresser au personnage. L’ensemble seul fait sens.
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Quelques grandes œuvres La fin de la figuration en peinture : le portrait peint dans ses tics Pablo Picasso, Femme assise (Dora Maar), 1941 Ce portrait de Dora Maar a été réalisé dans un temps qui ne croit plus que la peinture puisse être autre chose que de l’expression, puisque la photographie s’est emparée du réel. - Yeux démesurément agrandis. - Regard tourné vers le spectateur. - Personnage dominant : la ligne d’horizon, position de l’œil de l’observateur, construite en faisant converger les accoudoirs passe au niveau du cou du modèle. - Circulation du regard du spectateur, imposée par une flèche médiane, terminant sur le regard du modèle nous scrutant. - Important jeu de main. - Fond opaque refermant le spectateur sur le modèle. Le jeu cultivé avec les poncifs de la peinture nous persuade finalement que la représentation est encore un portrait de qualité !
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– Quelques grandes œuvres Conclusion Lorsqu’on crée un portrait, il existe des procédés qui permettent de valoriser le sujet, et ces procédés ont été déjà très bien explorés par la peinture. Ils fonctionnent bien et on peut les recenser comme nous l’avons fait. Mais lorsque ces procédés commencent, pour une raison ou une autre, à devenir plus importants aux yeux de l’artiste que le sujet lui-même, ils conduisent à un maniérisme, qui réalise des images très efficaces et intéressantes… mais qui se soucie fort peu du sujet. On assiste tout simplement là au problème du « style », qui se construit toujours sur le dos du sujet. Si le goût de l’image est plus fort, en portrait, que l’obligation de véracité que nous donne le modèle, on passe au-delà de la « simple » représentation du modèle, dont la photographie s’est faite une spécialité. Plus on travaille l’image en amont et en aval de la prise de vue, plus il y a de probabilités que l’image soit forte, mais pas forcément que le personnage soit valorisé en tant que tel. Valorisé il le sera dans un premier temps, tant qu’on ne va pas trop loin. Mais au fur et à mesure que le travail devient important arrive le maniérisme. Assez rapidement donc se pose la question du style, et par delà celle de « l’utilisation » d’un modèle devenu simple prétexte à éprouver l’émotion du medium.
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– La photographie Quelle est la place du portrait dans l’histoire de la photographie ? - Portraits officiels – Académique, intime, érotique ou pornographique - Images de célébrités artistiques ou intellectuelles - le portrait social, le portrait documentaire, le portrait "scientifique" - le portrait familial - l’autoportrait - La vogue du portrait-carte qui commence vers 1860 et dont le succès ne se démentira qu’au début du XXe siècle.
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– La photographie En 1856, Louis Rousseauréalise pour le Muséum d’histoire naturelle toute une série de portraits "ethnographiques" de Russes, de Hottentots et d’Esquimaux.
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– La photographie C’est la photographie d’amateur pratiquée en famille qui va peu à peu prendre le relais du portraitiste professionnel – à l’exception des portraits à usage public (presse, relations publiques, etc.), du portrait de cérémonie (baptême, mariage...) ou encore du portrait d’identification juridique (la photo d’identité, dans le cas de laquelle la machine, c’est-à-dire le photomaton, finira d’ailleurs par remplacer le portraitiste humain).
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– La photographie La photographie s’est à ce point emparée de la représentation du réel qu’elle a. L’exécution des portraits, chère et réservée aux riches à l’origine, devenait avec la photographie infiniment plus accessible. Enfin l’homme ordinaire pouvait se faire faire son portrait, comme le riche et le bourgeois! Exposition "Reflets de Bretagne" au Musée de Bretagne. C'est dans un ancien studio de photographe reconstitué qu'on peut se faire tirer le portrait. Il ne faut pas sourire, à l'époque c'était sérieux. La photo représentait souvent une vie entière. (oui, c’est bien moi ☺)
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– La photographie Le portrait photographique est-il encore possible aujourd’hui comme simple représentation la plus fidèle possible des traits d’un visage ? Rupture décisive : le passage du portrait à l’antiportrait. Dévisager le visage : par le flou, par l’agrandissement démesuré du détail, etc. ; le corps lui-même est souvent morcelé. Mais il ne s’agit là que d’une des tendances du portrait photographique actuel. DeniseColomb Françoise, 1957
    • PORTRAIT-AUTOPORTRAIT– La photographie Womenare heroes, JR Artiste Aperçu du projet au Brésil https://www.youtube.com/watch?v=CNzXKEC333c JR ne se considère « ni comme street artiste, ni commephotographe». Pourfaire ses projets, il utilise la photo mais aussi la vidéo, l’impression sur papierou sur bâche, les espacesurbains, l'édition et surtout le lien social. « J’aimerais amenerl’art dans des endroits improbables, créer avec les communautés des projets tellement grands qu’ils forcent le questionnement. Tenter dans les zones de tensions comme le Moyen Orient ou le Brésil qui sont fortement médiatisées, de créerdes images qui offrent d’autres points de vue que celles, réductrices, des médias globalisés. »
    • Discutons-en ! Qui suis-je ? Qu’est-ce qui fait une identité ? Qu’avons-nous de commun ? Qu’est-ce qui fait que nous sommes différents ? Qu’est-ce qui fait que je suis unique ? Qu’avez-vous envie de partager ?
    • Créativité – Qu’est-ce que créer ? Définition de la créativité Être créatif Étymologie : Tirer du néant, boule d’argile que l’on peut modeler (religion) Sens commun : Lié au génie, au don, qualités spéciales… Tout le monde est créatif ! « Processus d’idées originales qui ont de la valeur » Imagination : pour arriver à une production, produit fini
    • Créativité – PRESENTATION DE L’activité Activité 1 : Avec les éléments de visage découpés, créez un portrait ! Activité 2 : Créez un portrait de vous : - Faites passer un message à travers votre dessin - Utilisiez des symboles et techniques qu’on vient de voir ensemble
    • MOMENT DE CREATIVITé et retour sur expérience Réflexion sur les choix que l’on fait quand on créer Les questions qu’on se pose quand on créer un portrait et un autoportrait ?
    • Pour compléter cet atelier : Vous pouvez : • Vous joindre au groupe Mumbaikar : Atelier créativité pour y poser vos réactions, vos questions, vos découvertes… • Reprendre ce document et le compléter par vos recherches (en ligne sur SlideShare et Mumbaikar). • Visiter régulièrement mon dossier « FLE et Arts Plastiques » sur Scoop.it
    • NOS PROJETS - atelier 4/6 PRESENTATION RAPIDE DES DIFFERENTS COURANTS ARTISTIQUES LE SURREALISME ACTIVITE DE CREATION – PORTRAIT SURREALISTE Visite de galeries à Colaba, le jeudi 5 septembre et le vendredi 6 septembre. Je vous communiquerai les informations en début de semaine. En attendant la suite… Français, Histoire de l’Art, créativité, pratiques et discussions… Bonne semaine à tous !
    • Mes ressources en ligne Pour simplifier votre accès à mes ressources, vous trouverez tous les liens sur Scoop.it : http://www.scoop.it/t/apprendre-le-francais-a-travers-la-pratique-artistique