Petit Dejeuner Data Management - Nexeo - Solvency 2 - 28 juin 2013 - par Alban Jarry

  • 1,428 views
Uploaded on

Petit Dejeuner Data Management pour Nexeo sur Solvency 2

Petit Dejeuner Data Management pour Nexeo sur Solvency 2

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,428
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
4

Actions

Shares
Downloads
11
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Petit Dejeuner : « Data Management » Point sur Solvency 2 28 juin 2013 Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013 1 Alban JARRY Direction des Opérations et des Systèmes d’informations en Asset Management Président du GT AIFM et Membre du GT Solvency II de l’AFG Membre du bureau du Club AMPERE
  • 2. Sommaire 2 Présentation des travaux en cours Un « mur réglementaire qui se dessine » Des reports qui impactent les projets Solvency II : une opportunité Un fort besoin de référentiels et caractéristiques Des travaux de place pour homogénéiser les réglementations Le reporting : un métier qui va devoir évoluer Annexes Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 3. Présentation des travaux en cours 3Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 4. Présentation des travaux en cours 4 De nombreuses réglementations touchent les Asset Managers : • AIFM • BALE • FATCA • MIFID • SOLVENCY • UCIT • … Différents groupes de Place travaillent sur la normalisation des principales réglementations, dont : • L’Association Française de Gestion (Groupes de Travail Solvency et AIFM) • Le Club AMPERE • AFTI, Cossium, Fundsxml, AF2I, … Ces réglementations impactent les Asset Managers et leurs principaux clients : • Assureurs • Banques Les services Reportings des Asset Managers sont au service de la clientèle et s’adaptent aux nouvelles exigences Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 5. Un « mur réglementaire » qui se dessine 5Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 6. Un « mur réglementaire » qui se dessine 6 Dans le cadre d’une étude sur les réglementations financières, 84 % des professionnels pensent que Solvency 2 est « complexe » ou « très complexe » "Si la logique de supervision bancaire qui prévaut depuis quelques années guidait également la sécurité routière, que deviendrait une règle aussi simple que la limitation de la vitesse à 130 km/h sur autoroute ? Que deviendrait également la sanction en cas de dépassement ? Partant d'une règle simple, mais imparfaite, connue de toutes et de tous, à savoir la vitesse limite sur autoroute, la confusion entre quantité et qualité de régulation aboutirait sans doute à une règle qui ressemblerait à cela. Sur cette base de 130 km/h, la vitesse limite serait modifiée à l'aide d'une fonction non linéaire du poids de la voiture, de sa cylindrée, de l’âge du chauffeur ainsi que du kilométrage de la voiture. Il serait également fait appel à une loi statistique de mesure de la probabilité du temps de réaction du chauffeur en fonction de différents paramètres le caractérisant. Cette loi serait bien entendu leptokurtique afin de s'écarter du modèle gaussien que tout le monde reconnaît trop simplificateur" (Hervé Alexandre, Directeur du Master 224 « Banque et Finance » de Paris Dauphine) Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 7. Un « mur réglementaire » qui se dessine 7 Des contraintes juridiques fortes : • Egalité des porteurs • Non homogénéité des dates des informations sous-jacentes Des tests dès la fin 2013 Le coût des données très important Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 8. Des normalisations en cours de définition 8Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 9. Présentation des travaux en cours 9 Le 15 février 2013, le Club AMPERE a présenté une matrice normalisant les échanges entre Asset Managers et Assureurs dans le cadre de Solvency 2, de nouvelles réunions sont prévues • 9 documents décrivent ces échanges : Le 18 mars 2013, le Groupe de Travail AIFM-ESMA de l’AFG a commencé ses travaux. Le 26 mars 2013, le Groupe de Travail Solvency II de l’AFG, présidé par Frédéric Bompaire, a présenté un « Point Sur … Solvency II » et le résultat du baromètre Kurt-Salmon. Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013 Lien vers les documents
  • 10. Des reports qui impactent les projets 10Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 11. Des reports qui impactent les projets 11 Un sujet qui reste d’actualité malgré des reports successifs fin 2012 et début 2013 qui ont provoqué un essoufflement depuis le début d’année. (Analyse réalisée avec Google Trends (29/04/2013)) Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 12. Des reports qui impactent les projets 12 Des budgets en augmentation chez les Asset Managers Des projets qui continuent chez 73% des Asset Managers malgré le manque de visibilité Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 13. Solvency II : une opportunité 13Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 14. Solvency II, une opportunité 14 Solvency 2 : • Permet d’optimiser la réception des flux • Structure les données et les centralise • Est prioritaire car il couvre ou complète des besoins d’autres réglementations (EMIR, FATCA, UCIT, AIFM*, …) • Couvre en partie les autres projets réglementaires * Une transversalité sur les sujets au sein de l’AFG avec la création d’un groupe de travail AIFM co-présidé par Romain Leclere et Alban Jarry Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 15. Un fort besoin de référentiels et caractéristiques 15Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 16. Un fort besoin de référentiels et caractéristiques 16 • L’étude EFAMA – KPMG « Solvency II – Data Impacts on Asset Management » (Juin 2012) illustre le besoin : • Complétée par le Baromètre Kurt-Salmon-AFG sur les « Impacts de Solvabilité 2 sur les sociétés de gestion » (Mars 2013) Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 17. Un fort besoin de référentiels et caractéristiques 17 • Les flux de données financières doivent être optimisés, centralisés et automatisés Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 18. Des travaux de place pour homogénéiser les réglementations 18Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 19. Des travaux de place pour homogénéiser les réglementations 19 • La transparisation (« look through ») des fonds à limiter à 1 niveau pour les Asset Managers • L’utilisation de nouvelles classifications et codes : CIC, LEI et NACE. • CIC : combine une nomenclature pays et de typologie • NACE : identifie les secteurs d’activités • LEI : identifie les émetteurs et leurs groupes • CQS : retranscrit le risque • Une homogénéisation des notations de crédit : CQS, et des règles à mettre en place pour normaliser. • Le transfert de contraintes d’une réglementation à l’autre. Par exemple : Bale III et Solvency II qui concernent 2 types de clients de l’Asset Manager. • L’application de ces contraintes à d’autres types de clients : Corporate • Des productions d’agrégats quand les fonds sont en dessous de contraintes de matérialités. Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 20. Des travaux de place pour homogénéiser les réglementations 20 Au sein du Club Ampere (Asset Management PErformance et REporting) : • Un groupe de travail réunissant 15 sociétés de gestion et 11 assureurs- mutualistes depuis début 2012 (environ 1 réunion par mois) • La contrainte de répondre aux besoins des clients (calculs des SCR et QRT) tout en normalisant les échanges pour éviter le « Syndrome Bale II » • L’obligation de respecter les contraintes juridiques liées aux données • Un modèle d’inventaire enrichi de 78 caractéristiques • Un modèle d’agrégats de 13 caractéristiques • Une réflexion à mener sur les reporting présentant la performance pour des portefeuilles sous contrainte de gestion assurantielle Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013 Lien vers les documents
  • 21. Des travaux de place pour homogénéiser les réglementations 21 3 études réalisées en février, avril et juin 2013 : Une première étude auprès de 8 Market Data Vendors • BLOOMBERG, FACTSET, INTERACTIVE DATA, MOODY’S , MORNINGSTAR, SIX TELEKURS, S&P CAPITAL IQ, THOMSON REUTERS Une seconde étude auprès de 41 Editeurs et Prestataires de services • AMFINE SERVICES & SOFTWARE, ATOS, BEARINGPOINT, BI- SAM, BLOOMBERG, BNP PARIBAS SECURITIES SERVICES, BSB, CACEIS, CALYPSO, CAMARIS, CIMCON SOFTWARE, DENSITY TECH, EFRONT, FACTSET, FINCAD, FUND KIS, HEDGEGUARD, INVOKE, JUMP, LINEDATA, MATHWORKS, MISYS SOPHIS, MOODY’S ANALYTICS, MORNINGSTAR, MSCI, MTS BONDVISION, MUREX, NEXFI, OMEGA FINANCIAL SOLUTIONS, ORFIVAL, RISKDATA, SIMCORP, SMARTCO, SOCIETE GENERALE SECURITIES SERVICES, SOLVENCYTOOL APS, S&P CAPITAL IQ, STATPRO, SUNGARD IWORKS, TIBCO, UBS DELTA, VERMEG Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013 Lien vers le document
  • 22. Des travaux de place pour homogénéiser les réglementations 22 Une troisième étude auprès de 60 professionnels sur le thème des réglementations financières Dont : • AMfine Services & Software, Amundi, Archer 58 Research, Arrow Financial, BearingPoint France, BFD Groupe AEBIS, BPCE, DeriveXperts, Effisoft, FactSet France, FBH Associés, Fund KIS, FundsXML France, Initio, Invoke, Jump, Keynesia, Leed Consulting, Millenium - Actuariat & Conseil, Morningstar, MTS, Nexfi, Numai Partners, Omega Financial Solutions, Orfival SA, Quanteam, Riskdata, SAIC Conseils, Simcorp, Sterci, THEIA Partners, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, Vermeg Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 23. Des travaux de place pour homogénéiser les réglementations 23 Les Market Data Vendors, Editeurs et prestataires de services travaillent pour s’adapter aux besoins • 62% des Market Datas Vendors vont proposer des nouveaux produits pour Solvency II • 87% vont intégrer les nouvelles codifications Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 24. Des contraintes juridiques fortes 24 • Des contraintes juridiques, liées aux données, fortes : • Les Market Datas Vendors prévoient d’adapter leurs offres : Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 25. Le reporting : un métier qui va devoir évoluer 25Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 26. Le reporting : un métier qui va devoir évoluer 26 Une harmonisation nécessaire des productions pour les différents types de clients : • Le reporting et la mesure de performance sont des métiers en relation avec la clientèle et les autorités de tutelles • Des délais de production courts et similaires en début d’année qui provoqueront un engorgement • Des discussions nécessaires sur Solvency II, AIFM et avec la clientèle Corporate (via le Club AMPERE et l’AFG) • Des réglementations qui doivent converger pour homogénéiser les productions Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 27. Le reporting : un métier qui va devoir évoluer 27 Une nécessité de réfléchir sur des nouvelles formes de reporting : • Le Club AMPERE a renforcé sa collaboration avec les clients de l’Asset Management • De nouveaux formats de reporting adaptés à la gestion sous contrainte assurantielle • Des réflexions sur l’opportunité d’ajouter des estimations des SCR Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 28. Annexes 28Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 29. Annexe : Sources des graphiques 29 • Etude EFAMA – KPMG « Solvency II – Data Impacts on Asset Management » (Juin 2012) : • Etude Club AMPERE « Market Data Vendors » par Pierre Maugery-Pons et Alban Jarry (Février 2013) • Baromètre Kurt Salmon-AFG « Impacts de Solvabilité 2 sur les sociétés de gestion » (Mars 2013) Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013
  • 30. Annexe : Pour me contacter 30 Alban JARRY Direction des Opérations et des Systèmes d’Informations Président du GT AIFM/ESMA et Membre du GT Solvency II de l’AFG (Association Française de Gestion) Membre du bureau du Club Ampere (Asset Management PErformance et REporting) Blog « Actualités sur les réglementations et techniques fiancières » : http://albanjarry.wordpress.com/ Linkedin : http://www.linkedin.com/in/albanjarry Twitter : http://twitter.com/Alban_Jarry Principales publications pour Le Cercle Les Echos (http://lecercle.lesechos.fr/auteur/albanjarry) : «Solvency II : l’occasion de normaliser les reporting entre Sociétés de Gestion et Institutionnels » (02/2013) «AIFM, la place financière parisienne avance rapidement sur la mise en place » (04/2013) «Twitter via Bloomberg : une révolution s’annonce dans la communication financière !» (04/2013) «136 milliards de dollars : le tweet virtuellement le plus cher de l'histoire ! » (05/2013) «Singapour, Londres ou Luxembourg, futures destinations à la mode des Asset Managers Français ? » (06/2013) « Mur réglementaire : comment l’Europe l’édifie pour les réglementations financières (Solvency 2, Bâle III, Aifm, Ucit, Emir, BCE) » (06/2013) « Etude Market Data Vendors (Club AMPERE) » (02/2013) « "Le Point sur … Solvency 2" (AFG) » (03/2013) « Etude du Club AMPERE sur les Editeurs et Prestataires de Services (Reporting, Mesure de performance, Market data, Solvency II) » (05/2013) Petit déjeuner Solvency 2 – 28 juin 2013