• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Conference Investance Institute – Les Asset Managers : Acteurs de reporting au service du monde de l’Assurance - 28 mai 2013
 

Conference Investance Institute – Les Asset Managers : Acteurs de reporting au service du monde de l’Assurance - 28 mai 2013

on

  • 2,567 views

Intervention pendant la conférence de Investance Institute du 28/05/2013

Intervention pendant la conférence de Investance Institute du 28/05/2013

Statistics

Views

Total Views
2,567
Views on SlideShare
1,502
Embed Views
1,065

Actions

Likes
1
Downloads
0
Comments
0

6 Embeds 1,065

http://albanjarry.wordpress.com 823
http://www.scoop.it 144
http://storify.com 89
https://albanjarry.wordpress.com 7
http://www.linkedin.com 1
https://www.linkedin.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Conference Investance Institute – Les Asset Managers : Acteurs de reporting au service du monde de l’Assurance - 28 mai 2013 Conference Investance Institute – Les Asset Managers : Acteurs de reporting au service du monde de l’Assurance - 28 mai 2013 Presentation Transcript

    • Conférence :« Au cœur de la transformation réglementaire,les nombreux défis de Solvabilité 2 »Les Asset Managers :Acteurs de reporting au service du monde del’Assurance28 mai 2013Conférence Investance Institute – 28 mai 2013 1par:Alban JARRYDirection des Opérations et des Systèmes d’informationsMembre du bureau du Club AMPEREPrésident du GT AIFM et Membre du GT Solvency II de l’AFG
    • Sommaire2Présentation des travaux en coursDes reports qui impactent les projetsSolvency II : une opportunitéUn fort besoin de référentiels et caractéristiquesDes travaux de place pour homogénéiser les réglementationsLe reporting : un métier qui va devoir évoluerAnnexesConférence Investance Institute – 28 mai 2013
    • Présentation des travaux en cours3Conférence Investance Institute – 28 mai 2013
    • Présentation des travaux en cours4De nombreuses réglementations touchent les Asset Managers :• AIFM• BALE• FATCA• MIFID• SOLVENCY• UCIT• …Différents groupes de Place travaillent sur la normalisation des principalesréglementations, dont :• L’Association Française de Gestion (Groupes de Travail Solvency etAIFM)• Le Club AMPERE• AFTI, Cossium, Fundsxml, AF2I, …Ces réglementations impactent les Asset Managers et leurs principaux clients :• Assureurs• BanquesLes services Reportings des Asset Managers sont au service de la clientèle ets’adaptent aux nouvelles exigencesConférence Investance Institute – 28 mai 2013
    • Présentation des travaux en cours5Le 15 février 2013, le Club AMPERE a présenté une matrice normalisant leséchanges entre Asset Managers et Assureurs dans le cadre de Solvency 2, denouvelles réunions sont prévues• 9 documents décrivent ces échanges :Le 18 mars 2013, le Groupe de Travail AIFM-ESMA de l’AFG a commencé sestravaux.Le 26 mars 2013, le Groupe de Travail Solvency II de l’AFG, présidé parFrédéric Bompaire, a présenté un « Point Sur … Solvency II » et le résultat dubaromètre Kurt-Salmon.Conférence Investance Institute – 28 mai 2013Lien vers les documents
    • Des reports qui impactent les projets6Conférence Investance Institute – 28 mai 2013
    • Des reports qui impactent les projets7Un sujet qui reste d’actualité malgré des reports successifs fin 2012 et début2013 qui ont provoqué un essoufflement depuis le début d’année.(Analyse réalisée avec Google Trends (29/04/2013))Conférence Investance Institute – 28 mai 2013
    • Des reports qui impactent les projets8Des budgets en augmentation chez les Asset ManagersDes projets qui continuent chez 73% des Asset Managers malgré le manquede visibilitéConférence Investance Institute – 28 mai 2013
    • Solvency II : une opportunité9Conférence Investance Institute – 28 mai 2013
    • Solvency II, une opportunité10Solvency 2 :• Permet d’optimiser la réception des flux• Structure les données et les centralise• Est prioritaire car il couvre ou complète des besoins d’autresréglementations (EMIR, FATCA, UCIT, AIFM*, …)• Couvre en partie les autres projets réglementaires* Une transversalité sur les sujets au sein de l’AFG avec la création d’ungroupe de travail AIFM co-présidé par Romain Leclere et Alban JarryConférence Investance Institute – 28 mai 2013
    • Un fort besoin de référentiels etcaractéristiques11Conférence Investance Institute – 28 mai 2013
    • Un fort besoin de référentiels et caractéristiques12• L’étude EFAMA – KPMG « Solvency II – Data Impacts on AssetManagement » (Juin 2012) illustre le besoin :• Complétée par le Baromètre Kurt-Salmon-AFG sur les « Impacts deSolvabilité 2 sur les sociétés de gestion » (Mars 2013)Conférence Investance Institute – 28 mai 2013
    • Un fort besoin de référentiels et caractéristiques13• Les flux de données financières doivent être optimisés, centralisés etautomatisésConférence Investance Institute – 28 mai 2013
    • Des travaux de place pour homogénéiser lesréglementations14Conférence Investance Institute – 28 mai 2013
    • Des travaux de place pour homogénéiser les réglementations15• La transparisation (« look through ») des fonds à limiter à 1 niveau pourles Asset Managers• L’utilisation de nouvelles classifications et codes : CIC, LEI et NACE.• CIC : combine une nomenclature pays et de typologie• NACE : identifie les secteurs d’activités• LEI : identifie les émetteurs et leurs groupes• CQS : retranscrit le risque• Une homogénéisation des notations de crédit : CQS, et des règles à mettreen place pour normaliser.• Le transfert de contraintes d’une réglementation à l’autre. Par exemple :Bale III et Solvency II qui concernent 2 types de clients de l’Asset Manager.• L’application de ces contraintes à d’autres types de clients : Corporate• Des productions d’agrégats quand les fonds sont en dessous decontraintes de matérialités.Conférence Investance Institute – 28 mai 2013
    • Des travaux de place pour homogénéiser les réglementations16Au sein du Club Ampere (Asset Management PErformance et REporting) :• Un groupe de travail réunissant 15 sociétés de gestion et 11 assureurs-mutualistes depuis début 2012 (environ 1 réunion par mois)• La contrainte de répondre aux besoins des clients (calculs des SCR et QRT)tout en normalisant les échanges pour éviter le « Syndrome Bale II »• L’obligation de respecter les contraintes juridiques liées aux données• Un modèle d’inventaire enrichi de 78 caractéristiques• Un modèle d’agrégats de 13 caractéristiques• Une réflexion à mener sur les reporting présentant la performance pourdes portefeuilles sous contrainte de gestion assurantielleConférence Investance Institute – 28 mai 2013Lien vers les documents
    • Des travaux de place pour homogénéiser les réglementations172 études réalisées en février et avril 2013 :Une première étude auprès de 8 Market Data Vendors• BLOOMBER, FACTSET, INTERACTIVE DATA, MOODY’S, MORNINGSTAR, SIX TELEKURS, S&P CAPITAL IQ, THOMSONREUTERSUne seconde étude auprès de 41 Editeurs et Prestataires de services• AMFINE SERVICES & SOFTWARE, ATOS, BEARINGPOINT, BI-SAM, BLOOMBERG, BNP PARIBAS SECURITIESSERVICES, BSB, CACEIS, CALYPSO, CAMARIS, CIMCONSOFTWARE, DENSITYTECH, EFRONT, FACTSET, FINCAD, FUNDKIS, HEDGEGUARD, INVOKE, JUMP, LINEDATA, MATHWORKS,MISYS SOPHIS, MOODY’SANALYTICS, MORNINGSTAR, MSCI, MTSBONDVISION, MUREX, NEXFI, OMEGA FINANCIALSOLUTIONS, ORFIVAL, RISKDATA, SIMCORP, SMARTCO, SOCIETE GENERALE SECURITIES SERVICES, SOLVENCYTOOLAPS, S&P CAPITAL IQ, STATPRO, SUNGARDIWORKS, TIBCO, UBS DELTA, VERMEGConférence Investance Institute – 28 mai 2013Lien vers le document
    • Des travaux de place pour homogénéiser les réglementations18Les Market Data Vendors, Editeurs et prestataires de services travaillent pours’adapter aux besoins• 62% des Market Datas Vendors vont proposer des nouveaux produits pourSolvency II• 87% vont intégrer les nouvelles codificationsConférence Investance Institute – 28 mai 2013
    • Des contraintes juridiques fortes19• Des contraintes juridiques, liées aux données, fortes :• Les Market Datas Vendors prévoient d’adapter leurs offres :Conférence Investance Institute – 28 mai 2013
    • Le reporting :un métier qui va devoir évoluer20Conférence Investance Institute – 28 mai 2013
    • Le reporting : un métier qui va devoir évoluer21Une harmonisation nécessaire des productions pour les différents types declients :• Le reporting et la mesure de performance sont des métiers en relationavec la clientèle et les autorités de tutelles• Des délais de production courts et similaires en début d’année quiprovoqueront un engorgement• Des discussions nécessaires sur Solvency II, AIFM et avec la clientèleCorporate (via le Club AMPERE et l’AFG)• Des réglementations qui doivent converger pour homogénéiser lesproductionsConférence Investance Institute – 28 mai 2013
    • Le reporting : un métier qui va devoir évoluer22Une nécessité de réfléchir sur des nouvelles formes de reporting :• Le Club AMPERE a renforcé sa collaboration avec les clients de l’AssetManagement• De nouveaux formats de reporting adaptés à la gestion sous contrainteassurantielle• Des réflexions sur l’opportunité d’ajouter des estimations des SCRConférence Investance Institute – 28 mai 2013
    • Annexes23Conférence Investance Institute – 28 mai 2013
    • Annexe : Sources des graphiques24• Etude EFAMA – KPMG « Solvency II – Data Impacts on Asset Management » (Juin 2012) :• Etude Club AMPERE « Market Data Vendors » par Pierre Maugery-Pons et Alban Jarry (Février2013)• Baromètre Kurt Salmon-AFG « Impacts de Solvabilité 2 sur les sociétés de gestion » (Mars 2013)Conférence Investance Institute – 28 mai 2013
    • Annexe : Pour me contacter25Alban JARRYDirection des Opérations et des Systèmes d’InformationsPrésident du GT AIFM/ESMA et Membre du GT Solvency II de l’AFG (Association Française de Gestion)Membre du bureau du Club Ampere (Asset Management PErformance et REporting)Blog : http://albanjarry.wordpress.com/Linkedin : http://www.linkedin.com/in/albanjarryTwitter : http://twitter.com/Alban_JarryPrincipales publications :« Solvency II : l’occasion de normaliser les reporting entre Sociétés de Gestion et Institutionnels » (22/02/2013)« Relations professionnelles et web 3.0, la naissance d’un nouvel écosystème ? » (11/04/2013)«Twitter via Bloomberg : une révolution s’annonce dans la communication financière !» (15/04/2013)« Intervention sur les données financières (AFTI/Ailancy) » (05/02/2013)« Etude Market Data Vendors (Club AMPERE) » (06/02/2013)« "Le Point sur … Solvency 2" (AFG) » (26/03/2013)« "Mise en pratique des réglementations financières : Solvency, AIFM, Fatca" (Arrow Group) » (09/04/2013)«Réseaux Sociaux - Retour d’expérience sur une utilisation professionnelle » (01/04/2013)«Rendre son annuaire de contacts interactif entre les plateformes » (03/04/2013)«Réseaux et médias sociaux - une méthodologie pour les faire communiquer » (04/04/2013)Conférence Investance Institute – 28 mai 2013
    • Annexe : Interventions de la conférence26Organisé par : Investance Institute• Où en est-on de Solvabilité lI ? Que faut-il faire pour se préparer ?Romain Paserot, Directeur des contrôles spécialisés et transversaux, chef de projet Solvabilité II •- ACP• Pilier 3, Solvabilité 2, quels enjeux et quels impacts pour demain ?David Bertome & Lorène Lozza, Managers •- InvestanceVincent Hochard, VP Sales & Operations AI suite - Axway• Les Asset Managers : Acteurs de reporting au service du monde de l’AssuranceFrédéric Bompaire, Chargé de mission à la direction de la stratégie • - AMUNDIAlban Jarry, Direction des Opérations et des Systèmes d’Informations -• Président du GT AIFM de l’AFGet membre du bureau du club Ampère• Solvabilité 2 et les process de production de chiffresBenoit Courmont, Directeur des risques et responsable du projet Solvency 2 –AG2R La Mondiale• L’évaluation interne des risques et de la solvabilité au coeur du processus de décision sous Solvabilité2Sylvie Focquet, Head of Solvency 2 - AXA Belgium• Qualité des données : retour d’expérience de l’implémentation du projet Solvabilité 2Ronan Davit, Chief Risk Officcer - Euler Hermès• La qualité des données en question, un retour d’expérienceMichel Dupuydauby, Président filière Assurances - Finance InnovationConférence Investance Institute – 28 mai 2013