Services publics nomades et distribués
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Services publics nomades et distribués

on

  • 2,330 views

Analyse de 3 des facteurs clés du déploiement de services publics nomades et distribués pour une collectivité locale : l'infra-structure, l'écosystème des expérimentations d'usage et la ...

Analyse de 3 des facteurs clés du déploiement de services publics nomades et distribués pour une collectivité locale : l'infra-structure, l'écosystème des expérimentations d'usage et la co-production avec les services de la collectivité.

Statistics

Views

Total Views
2,330
Views on SlideShare
2,304
Embed Views
26

Actions

Likes
0
Downloads
28
Comments
0

6 Embeds 26

http://capcom.cap-com.org 10
http://mediatheque.cap-com.org 5
http://paper.li 3
http://ressources.cap-com.org 3
http://www.linkedin.com 3
http://www.scoop.it 2

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Services publics nomades et distribués Services publics nomades et distribués Presentation Transcript

    • Jean-Philippe CLEMENT - @AgentNum Chargé de mission TICC Ville de Paris DEPLOYER DES SERVICES PUBLICS NOMADES ET « DISTRIBUES »Rennes - 10 & 11 février 2011 10 février 2011 / SECRETARIAT GENERAL / JEAN-PHILIPPE CLEMENT
    • Atelier : Déployer des services publics nomades et« distribués » Linternet sort des écrans dordinateur pour investir directementlespace public, notamment au travers des écrans de téléphonesportables. Cette offre "ici et maintenant" sadresse à un parcdusagers nettement supérieur en nombre mais pose de nombreuxproblèmes à la fois opérationnels et stratégiques : comment fairecommuniquer le territoire, le mobilier urbain, avec les habitants ? Quelbouquet de service proposer ? Comment structurer mes processuspour alimenter non seulement mes supports mais la ville avec uneoffre de services nomades et distribués ? 10 février 2011 / SECRETARIAT GENERAL / JEAN-PHILIPPE CLEMENT
    • 3 ELEMENTS CLES POUR DES SERVICES PUBLICS NOMADES ETDISTRIBUESpour un espace public « intelligent » Disposer d’infrastructures performantes et les plus ouvertespossibles Encourager l’éco-système et tester les usages : Expérimenter,ouvrir et recommencer ! Convaincre, entraîner et travailler avec les services des collectivitéset du territoire pour construire la ville numérique ensemble. 10 février 2011 / SECRETARIAT GENERAL / JEAN-PHILIPPE CLEMENT
    • DISPOSER D’INFRASTRUCTURESperformantes et les plus ouvertes possibles Développer la connectivité en déployant uneinfrastructure wifi http://wifi.paris.fr Pourquoi ne pas « jouer » avec l’infrastructureIP/DNS d’Internet en étant candidat à une nouvelleextension de nom de domaine (ex :http://soutenonspointparis.fr) quand l’ICANN voudrabien ouvrir la phase de candidature ;-(.Jeu entre les strates numériques et physique duterritoire Tester un premier site et des contenus mobiles Transformer les réseaux et infrastructuresexistants des mobiliers urbains. (voir suite) 10 février 2011 / SECRETARIAT GENERAL / JEAN-PHILIPPE CLEMENT
    • LES MOBILIERS URBAINSsupports de services numériques aux usagers Si les mobiliers disposent d’un emplacement réservé. Si le gestionnaire est engagé par une servitude TICC. Lumiplan 10 février 2011 / SECRETARIAT GENERAL / JEAN-PHILIPPE CLEMENT
    • EXPERIMENTER, OUVRIR ET RECOMMENCERpour comprendre, partager et faire émerger les usages Utiliser ces infrastructures pour proposer des expérimentations d’usages Faire de son territoire un terrain d’expérimentation pour les services de lacollectivité et les entreprises innovantes. • L’exemple du Laboratoire Paris Région Innovation http://bit.ly/aw90YE • Lancer des appels à projets qui correspondent aux objectifs de la collectivité pour dynamiser l’innovation sur le territoire et recevoir des réponses inattendues : Appel à projet mobilier intelligent http://goo.gl/ZsReT Ouvrir les données du territoire (Open Data) pour partager des innovations(Open Innovation). • http://OpenData.Paris.fr Accompagner les prestataires du territoire dans le test de nouveauxéquipements Réussir une expérimentation n’est pas l’objectif. L’important est d’en tirerdes enseignements et de diffuser des bilans pour que d’autres puissentcontinuer à expérimenter et à améliorer les usages avant la généralisationd’un dispositif. 10 février 2011 / SECRETARIAT GENERAL / JEAN-PHILIPPE CLEMENT
    • OUVRIR SON TERRITOIREaux acteurs innovants et aux expérimentations Appel à projets « Mobilier urbain intelligent » 50 emplacements offerts aux expérimentations (droits de redevance allégés) Ouverts aux projets hardwares et softwares (avec possibilité de faire rencontrer les 2 mondes) Communication coordonnée des projets : effets vitrine et parcours http://goo.gl/ZsReT 10 février 2011 / SECRETARIAT GENERAL / JEAN-PHILIPPE CLEMENT
    • OUVRIR SES DONNEESPour partager les innovations Licence ODBL Forum, commentaires, votes ouverts pour entretenir un maximum d’échanges Valorisation des mash up et services réalisés avec les données Retours vers les services Retour d’expérience ici : http://www.slideshare.net/AgentN umerique http://OpenData.paris.fr 10 février 2011 / SECRETARIAT GENERAL / JEAN-PHILIPPE CLEMENT
    • FONTAINES BLUETOOTH DANS LES BORNES VELIB’Expérimentation d’un guide de quartier mobile 20 fontaines sur 3 arrondissements centraux Diffusion (gratuite et locale) d’un guide de quartier + 1 carte avec POIgéoréférencés Test du Bluetooth, de la signalétique de services numériques, des contenusadaptés et exhaustifs Voir aussi « Give a minute » à Chicago pour une interactioncollectivité-usagers simple via SMS 10 février 2011 / SECRETARIAT GENERAL / JEAN-PHILIPPE CLEMENT
    • CODE 2D : PLUS LOIN DANS L’INFORMATION ET l’INTERACTIONEnrichir une affiche Mobilier porte affiches proposant un Code 2D à flasher avec son Code 2D permettant d’accéder depuis l’affiche au questionnaire mobile pour accéder à des contenus mobiles complémentaires. dédié au futur aménagement de la zone. 10 février 2011 / SECRETARIAT GENERAL / JEAN-PHILIPPE CLEMENT
    • DIXITAG SUR UN MOBILIER D’INFORMATION HISTORIQUEUn projet pour rendre la fonte intelligente 10 février 2011 / SECRETARIAT GENERAL / JEAN-PHILIPPE CLEMENT
    • AUTRES EXPERIMENTATIONS SUR LE TERRITOIRE PARISIENEcrans sur l’espace public Ecran tactile JCDecaux - Abris bus Opéra Ecran tactile JCDecaux Abris bus Opéra PubliPhone Internet Orange Détecteur de mouvement pour tourner les pages – Champs Elysées Kiosque AAP – Champs Elysees 10 février 2011 / SECRETARIAT GENERAL / JEAN-PHILIPPE CLEMENT
    • CONVAINCRE, ENTRAINER ET TRAVAILLER AVEC LES SERVICESpour bénéficier de leur expertise, faire évoluer leurs pratiques et enrichir les projets Les services d’une collectivité ne sont pas les ennemis des innovations etdes évolutions numériques. ☺ L’écoute de leurs questionnements peut permettre de proposer dessolutions plus adaptées à leurs métiers, à leurs missions et à la situation desusagers. Leurs expertises et leurs points de vue peuvent enrichir un projetnumérique. Il n’est pas interdit de les surprendre avec le champ des possiblesnumériques et d’exaucer leurs rêves ☺ Un projet numérique pensé comme une « plate-forme » peut permettre auxservices d’une collectivités, aux usagers et aux porteurs de solutionsinnovantes de travailler ensemble. Co-produisons pour répondre au mieux aux attentes des usagers et rendrele territoire ludique ! Co-construction ! Open Innovation ! 10 février 2011 / SECRETARIAT GENERAL / JEAN-PHILIPPE CLEMENT
    • MERCI ! Jean-Philippe Clément Mairie de Paris Secrétariat Général Chargé de mission TICC Twitter.com/AgentNum 10 février 2011 / SECRETARIAT GENERAL / JEAN-PHILIPPE CLEMENT