Retour d'expérience Open Data Paris - La novela
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Retour d'expérience Open Data Paris - La novela

on

  • 1,921 views

Retour d'expérience sur le projet Open Data Paris présenté le 22 octobre 2011 lors d'une table ronde sur l'Open Data lors du Festival La Novela à Toulouse

Retour d'expérience sur le projet Open Data Paris présenté le 22 octobre 2011 lors d'une table ronde sur l'Open Data lors du Festival La Novela à Toulouse

Statistics

Views

Total Views
1,921
Views on SlideShare
1,915
Embed Views
6

Actions

Likes
0
Downloads
22
Comments
0

2 Embeds 6

http://a0.twimg.com 4
http://paper.li 2

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Retour d'expérience Open Data Paris - La novela Retour d'expérience Open Data Paris - La novela Presentation Transcript

  • Retour d’expérience Open Data Paris 22 octobre 2011
  • Sommaire REX OPEN DATA PARIS
    • Cadre juridique et réglementaire
    • La licence ODbL
    • Calendrier du projet
    • Quelques choix
    • Petit bilan : quelques chiffres
    • Réflexions et perspectives
  • Cadre juridique et réglementaire REX OPEN DATA PARIS
    • La loi du 17 juillet 1978 reconnaît à toute personne un droit d'accès aux documents administratifs et un droit à la réutilisation des informations publiques. Pour assurer la bonne application de ces droits, les articles 20 à 23 de la loi prévoient la mise en place d'une autorité administrative indépendante : la Commission d'accès aux documents administratifs (CADA).
    • La directive européenne du 17 novembre 2003 concernant la réutilisation des informations du secteur public transposée en France via l’ordonnance du 6 juin 2005 et le décret du 30 décembre 2005 qui créent un droit de réutilisation des données publiques (sauf données personnelles, infos d’organismes culturels ou données faisant l’objet de droits de propriété intellectuelle). Le réutilisateur a certaines obligations.
    • L’ordonnance du 21 octobre 2010 a transposé la directive européenne Inspire qui impose aux autorités publiques, d’une part de publier sur Internet leurs données environnementales géographiques, d’autre part de les partager entre elles.
    • Il est possible d’accompagner clairement et précisément ce droit et ces obligations via l’établissement de licence de réutilisation des données.
  • Cadre juridique et réglementaire REX OPEN DATA PARIS
    • Afin de déterminer les droits et les devoirs des réutilisateurs , l’organisation devrait adopter une licence type, dont l’utilisateur prend connaissance avant le téléchargement des données mises à disposition.
    • A Paris , cette licence a été adaptée de la licence ODbL (Open Database Licence) de l' Open Knowledge Foundation, avec l'aide de la communauté de l'Open Data (remerciements à l'association Veni, Vidi, Libri, au collectif Regards Citoyens et au Chapitre France de Creative Commons).
    • Vous êtes libres :
    • De partager : copier, distribuer et utiliser la base de données.
    • De créer : produire des créations à partir de cette base de données.
    • D'adapter : modifier, transformer et construire à partir de cette base de données.
    • Aussi longtemps que :
    • Vous mentionnez la paternité :   Vous devez mentionnez la source de la base de données pour toute utilisation publique de la base de données, ou pour toute création produite à partir de la base de données, de la manière indiquée dans l'ODbL. Pour toute utilisation ou redistribution de la base de données, ou création produite à partir de cette base de données, vous devez clairement mentionner aux tiers la licence de la base de données et garder intacte toute mention légale sur la base de données originaire. Vous partagez aux conditions identiques : si vous utilisez publiquement une version adaptée de cette base de données, ou que vous produisiez une création à partir d'une base de données adaptée, vous devez aussi offrir cette base de données adaptée selon les termes de la licence ODbL. Gardez ouvert : si vous redistribuez la base de données, ou une version modifiée de celle-ci, alors vous ne pouvez utiliser de mesure technique restreignant la création que si vous distribuez aussi une version sans ces restrictions.
  • Calendrier projet REX OPEN DATA PARIS
    • Réflexion lancée à la Ville fin 2009 par Jean-Louis MISSIKA, Maire adjoint en charge de l’innovation, de la recherche et des universités, alimentée en décembre 2009 par un barcamp « OpenData Paris » à la Cantine (120 participants)
    • Accord de principe du Maire et déclaration lors des Vœux 2010
    • Pré exploration février – mai 2010 (technique, juridique, fonctionnelle)
    • Délibération sur le lancement du projet juin 2010
    • Mode guérilla : Comités d’exploration avec les directions de fin août à début novembre 2010
    • Délibération sur la licence ODBL parisienne en décembre 2010
    • Ouverture du site opendata.paris.fr fin janvier 2011 : 15 datasets
    • Avril 2011 : 2 ème lot d’une vingtaine de 23 datasets
    • Juin 2011 : Vote en Conseil de Paris de la libération de données budgétaires
    • Juillet-septembre : Exploration d’une plate-forme d’API et constitution du réseau des correspondants Open Data
    • 22 octobre 2011 : début de l’expérimentation API REST sur Google Fusion Tables (Liste des kiosques presse à Paris, Sanisettes, Mobiliers des transports en commun, Arbres remarquables)
  • Quelques choix REX OPEN DATA PARIS
    • Le mode « bêta » expérimental et vision long terme
    • Une première libération dans plusieurs domaines pour engendrer des réactions et des demandes complémentaires
    • Peu d’éditorial pour se concentrer sur les données (Twitter)
    • Le guidage de la communauté : commentaires, boite à idées collectives, contact
      • Beaucoup de commentaires constructifs sur l’ergonomie, les formats, les datavisualisations, l’API, la version anglaise…
      • La constitution d’un petit groupe de réutilisateurs proches de nous pour les faire tester et écouter leurs conseils
  • Petit bilan : quelques chiffres REX OPEN DATA PARIS
    • Datasets en ligne : 39
    • Téléchargements : + de 40.000
    • Réutilisations : 11 connues dont 1 app mobile
      • Visualisation cartographique de plusieurs jeux de données : http://demo.3liz.fr/opendataparis
      • Visualisations inédites de l’Etat Civil parisien http://paris.mapize.com
      • Cartographie des votes par bureau de vote aux Régionales 2010 http://mounirsimon.com/dequelbord/
      • Plusieurs visualisations des prénoms des nouveaux nés http://notjustbi.wordpress.com/2011/01/28/les-prenoms-des-petits-parisiens
      • Cartographie des arbres parisiens par essence http://www.govdata.eu/samples/paris/parisarbreseu.html
      • Cartograohie des colonnes à verre (réceptacles de recyclages) http://www.govdata.eu/samples/paris/pariscolonnesverre.html
      • Cartographie des origines et historique des voies parisiennes http://www.govdata.eu/samples/Paris/ParisHistoRuesBing.html
      • Cartographie des équipements municipaux http://www.govdata.eu/Samples/Paris/ParisEquipements.html
      • Application mobile (win phone 7) de géolocalisation des toilettes Publiques sur Windows Phone Market place
      • Transparent School : mash up entre les données des sites géographiques universitaires et Foursquare http://www.transparentschool.org
      • Import et sémantisation (web sémantique) de nombreux de données http://www.PariSemantique.fr
  • Réflexions & perspectives REX OPEN DATA PARIS
    • Réflexions sur un dispositif d’API (lancement aujourd’hui)
      • Benchmark des solutions
      • Questionnements sur les réels usages des réutilisateurs
      • Comment construire un dispositif à long terme ?
    • Réflexions autour l’urbanisation et le management des données inspirée par la découverte du web sémantique
    • La démarche peut aller plus loin avec une logique d’Open Innovation ou de crowdsourcing organisé :
      • Les services peuvent imaginer et travailler avec la communauté sur de nouvelles applications
      • Les services peuvent mettre en ligne un jeu de données volontairement incomplet et organiser la collecte des données (ex pour la Ville de Paris : le repérage des sépultures de personnages célèbres dans les cimetières)
  • Connexions REX OPEN DATA PARIS
    • Projet
      • OpenData.paris.fr
      • @OpenDataParis
    • Jean-Philippe CLEMENT
      • @AgentNum