Your SlideShare is downloading. ×
Marketing Digital, tendances 2012
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Marketing Digital, tendances 2012

2,390
views

Published on

Malgré un contexte de crise, l’année 2012 est exaltante au regard de la révolution digitale actuelle qui voit naître de nouveaux usages sous l’impulsion des terminaux mobiles et du formidable …

Malgré un contexte de crise, l’année 2012 est exaltante au regard de la révolution digitale actuelle qui voit naître de nouveaux usages sous l’impulsion des terminaux mobiles et du formidable engouement généré par les médias sociaux...

Published in: Business

0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
2,390
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
72
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Tendances2012 | Marketing Digital Laurent LECLER www.agencewip.com
  • 2. L’année s’ouvre dans un contexte Quelle stratégie pour 2012 ?tendu, lEurope et le monde subissantles conséquences d’une crise En période de crise laéconomique et environnementale tendance est à l’économie.grave. On se concentre sur ce qui marche et on innove moins.Malgré ce contexte, l’année 2012 estexaltante au regard de la révolution En terme de marketing digitaldigitale actuelle qui voit naître de les entreprises vont renforcernouveaux usages sous l’impulsion des leur présence web, c’est leterminaux mobiles et du formidable moment d’optimiser son site,engouement généré par les médias son référencement et de luisociaux. donner une visibilité sur les mobiles. On continuera à0| exploiter l’efficacité de l’e-mailing, malgré sa fin annoncée, et on rationalisera CONTEXTE ses investissements dans les médias sociaux.
  • 3. Le nombre de personnes qui Quels enjeux pour l’image ?participent à des réseaux sociaux aquasiment été multiplié par deux en L’aspect viral des mediasdeux ans, aujourd’hui presque la sociaux en fait une arme àmoitié des Français y sont inscrits. double tranchant. La mise en place d’une stratégieL’acquisition de « fans » peut coûter d’engagement devra prendrecher et se caractérise par une grande en compte l’évaluation de savolatilité. Il vaut mieux en avoir moins, e-réputation afin de pouvoirmais de meilleure qualité, ceux avec valider la pertinence desqui vous entretiendrez une relation actions mises en œuvre.étroite, qui sont les évangélistes devotre marque et dont la fidélité estindéfectible.1| MEDIAS SOCIAUX
  • 4. Les différentes études récemment La rue connectée ?publiées sont unanimes pour constaterl’explosion de l’usage des Grâce aux medias sociaux, àsmartphones et autres terminaux la géolocalisation, ou à lamobiles connectés. réalité augmentée, le mobile permet de dynamiser les pointsLe mobile est utilisé du réveil au de vente par des opérationscoucher et suit son possesseur dans ciblées de type guérillatous les instants de la journée. marketing, jeux de piste, etc…L’enjeu est primordial pour touteentreprise qui souhaite apporter unservice de proximité rapide et cibléavec un investissement réduit.2| MARKETING MOBILE
  • 5. Transmedia, multidevice, crosscanal, Quelles expériences pourmulticanal … Autant de termes qui l’utilisateur ?définissent la multiplicité des canauxd’interaction, multipliant de ce fait les Au lieu de diffuser le mêmepoints de contact avec ses contenu réadapté sur chaqueinterlocuteurs. media, il est possible de faire voyager l’utilisateur d’unLes entreprises doivent veiller à la media à l’autre, construisantcohérence de leur image entre ces ainsi une expérience plusdivers medias, et utiliser leur stimulante et ludique.complémentarité pour proposer uneexpérience à plusieurs niveauxd’interactivité.3| TRANSMEDIA
  • 6. Parmi les plus grosses progressions Et pour les points de vente ?d’audience en 2011, les sites dee-commerce alternatifs tels que De nombreuses applicationsl’achat groupé ou de petites permettent d’utiliser sonannonces révèlent l’implication mobile pour scanner les codesgrandissante du client, acteur du barres des produits proposésprocessus commercial. en magasin. On peut ainsi savoir ce que les autres en ontLe commerce dit social se caractérise pensé, s’ils respectent lesaussi par l’influence des évaluations, certaines bonnes pratiquesrecommandations faites par le environnementales ou bienconsommateur et partagées avec la même s’ils sont moins cherscommunauté. ailleurs !4| SHOPPING SOCIAL
  • 7. Devant la quantité exponentielle de Quels contenus ?contenu créé chaque seconde sur leweb, les marques ne peuvent rester la vidéo pour se montrer etmuettes. Certaines l’ont bien compris faire le buzz…et sont devenues de véritables Les jeux (gamification) pourmedias. divertir et informer… Les apps pour fournir un serviceCet engagement doit faire l’objet interactif utile et fidéliser…d’une stratégie éditoriale claire afind’en maîtriser les diverses implications(coût, image, RH…).5| MARQUES MEDIAS
  • 8. Une foule d’applications basées sur la Pour quoi faire ?technologie du sans contact va nouspermettre d’interagir avec notre L’expérimentation Cityzi à Niceenvironnement proche. a ouvert la voie à un déploiement dans 9 villes deDeux solutions complémentaires France, autour d’applicationspermettent de transmettre des telles que le micro paiement,informations aux mobiles : la billetterie de transport, la- les codes barres et QR codes transmission d’information via placés sur tout type de support. des affiches intelligentes …- Le RFID/NFC basé sur une puce émettrice.6| OBJETS INTELLIGENTS
  • 9. Après les services de base fournis sur le Quels enjeux ?web (messagerie, CRM …) denombreux éditeurs de logiciels et En mutualisant les applicatifs etprogiciels proposent aujourd’hui leurs en centralisant les données, onapplications en mode Saas. optimise l’accès et le traitement des informationsL’offre répond à un besoin grandissant stratégiques.de collaboration, mobilité, sécurité et Le paiement au service facilitemaintenance qui ne peut bien la gestion de coûts.souvent plus être assuré parl’entreprise.Cloud : infrastructures distantes au service des entrepriseset particuliers. La toile internet vue comme un nuage…Saas : offre logicielle vendue sous la forme d’un service.7| CONNECTES AU CLOUD
  • 10. Pris d’une schizophrénie grandissante, Comment rassurer ?l’utilisateur diffuse de plus en plus decontenus privés tout en s’inquiétant Pour être transparent, lesaussi de l’usage qui en est fait. bonnes pratiques sont connues : afficher clairementLes motifs d’inquiétude sont divers, ils ses intentions, faciliter laconcernent la géolocalisation mobile, désinscription d’un service,l’intrusion de marques sur les réseaux faire figurer les mentionssociaux, ou la sécurité des légales, déclarer ses fichiers àtransactions. la CNIL …8| VIE PRIVEE
  • 11. Que ce soit pour les serveurs, les Quel enjeu pour l’Open data ?systèmes d’exploitation, les logicielsde gestion de contenu, les La stratégie digitale de lalangages… commission européenneInternet repose majoritairement sur prévoit que toutes lesdes solutions ouvertes fournissant aux organisations publiquesutilisateurs et développeurs la liberté mettent à disposition de tousd’utiliser, modifier et distribuer le fruit les données qu’ellesde leur travail. produisent, ouvrant ainsi un marché évalué à 40 Md € parSous l’impulsion de la communauté an !cette philosophie se propagemaintenant aux données, avecl’Open data ou les projets Open ID.9| OPEN CULTURE
  • 12. +47% Et en 2012 nous continuerons à tout quantifier encore et toujours … 85% Audience 2011 Mozilla Foundation, éditrice de Firefox , source journaldunet Equipement mobile juin 2011, source Credoc 24M Audience Youtube, mai 2011, Source 249 Comscore SMS envoyés chaque semaine 6,5% +90% par les 12-17ans, source CredocF-commerce, taux de transformation depuis un mur Facebook, source 909c10| Prévision de croissance annuelle du M-commerce jusqu’en 2015, source cabinet conseil Xerfi LES CHIFFRES EN FRANCE 41% Entreprises utilisant les réseaux sociaux dans leur relation client, source Cabinet Regus
  • 13. Merci, Et très bonne année 2012 ;-)Laurent LECLER@LLBash www.agencewip.com