Le riz au Bénin: amélioration des technologies de production et de transformation et perpectives
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Le riz au Bénin: amélioration des technologies de production et de transformation et perpectives

on

  • 3,266 views

 

Statistics

Views

Total Views
3,266
Views on SlideShare
3,197
Embed Views
69

Actions

Likes
0
Downloads
18
Comments
0

2 Embeds 69

http://ict.africarice.org 38
http://gden-alonso.univ-rouen.fr 31

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Le riz au Bénin: amélioration des technologies de production et de transformation et perpectives Le riz au Bénin: amélioration des technologies de production et de transformation et perpectives Presentation Transcript

  • Roger Ahouansou (PTAA/INRAB)Antoine Affokpon (CRA-Sud/INRAB)
  •  Production nationale: 16.545 T en 1995 à 72.960 T en 2007, soit augmentation de 340 % en 12ans Importations massives (378.000 T en 2005 et 350.000 T en 2007) destinées à la consommation interne (60.000 T environ) et aux réexportations. Demande du riz en 2015 estimée à 132750 tonnes (Adégbola et al.,2003 ) Objectif PSRSA: produire par an 180000 tonnes 205000 ha de bas fond disponibles
  •  1966-1971: Aménagements de périmètres rizicoles (Malanville, Dévé, etc.) avec assistance chinoise. 1972-1982: Intervention successive de sociétés étatiques (SADEVO, SONIAH et OBAR) 1984-1995: Intervention du Génie rural (Projet Bas-fond) par des micro-aménagements 1997: Relance filière riz avec Assistance FAO et ADRAO 1999: Installations unités de démonstration par PSSA dans Kandi, Dangbo et Glazoué 1999-2002: Appui PADSA (Analyse filière riz par PAPA et améliorations opérations post-récolte par PTAA). Les actions de promotion de la riziculture sont de plus en plus initiées à travers la réalisation des travaux d’aménagement de bas fonds et de périmètres irrigués, la diffusion de la variété de riz NERICA, l’organisation de la filière, journée nationale du riz.
  •  manque de matériel agricole (semences, équipements, intrants) pénibilité du battage , semis, sarclage, récolte faible production du riz. faible qualité du riz local comparée au riz importé (qualité riz obtenu ne répond pas aux préférences consommateurs ) faible compétitivité du riz local gestion des sous-produits (paille, son et balles de riz).
  • Contraintes biotiques à la production du riz au Bénin Faible résistance aux maladies: pyriculariose, panachure jaune, etc. Faible résistance aux ravageurs: foreurs de tiges, nématodes des grains Faible résistance des variétés aux adventices
  •  Systèmes de cultures pour la gestion de la fertilité des sols rizicoles (ex. association/rotation riz-légumineuses) 2007: Définition de densité et doses de fumure appropriées pour un bon rendement des variétés NERICA (ex. densité de semis 30 cm x 10 cm; dose fumure de 200 kg/ha de NPKSB coton et 75 kg/ha durée) 2009: Tests agronomiques sur 80 lignées/variétés de AfricaRice tolérantes à la sécheresse dont 10 choisies par Sélection Participative 2010: WAB 99-17, IR 68702-072-1-4-B et WAB 515-B- 10A1-4 choisies des 10 meilleures lignées/variétés de 2009 pour adaptabilité dans lécologie pluviale 2010: variétés R15 et R30 sélectionnées par les producteurs pour lécologie de bas-fond à Dassa
  • Contraintes abiotiques à laproduction du riz au Bénin Baisse de la fertilité des sols Inondations: pluies intempestives, subites et abondantes Séchéresse: précocité et augmentation de la durée de la période sèche marquée par de fortes températures
  • Batteuse-vanneusepetit modèle Photo1: Battage manuel Capacité horaire : 300 à 500 kg de grains de riz paddy par heure Taux de battage : 100% Taux de brisure des grains : 0% Taux de vannage : 95 à 100% Type : mobile sur 2 roues pneumatiques Consommation : 1,5 litres par heure Photo 2: Batteuse petit model
  • Batteuse-vanneuse grand modèle Capacité horaire : 700 à 1000 kg de grains de riz paddy par heure Taux de battage : 100% Taux de brisure des grains : 0% Taux de vannage : 95 à 100% Type : mobile sur 2 roues pneumatiques Moteur thermique diesel Photo 3: Batteuse grand modèle Puissance moteur : 6,5 cv
  •  Fourniture en 2011 de 48 batteuses-vanneuses au profit des riziculteurs des 8 départements du Bénin Formation des producteurs Photo 4: Batteuses de riz Guide d’utilisation livrées aux producteurs Financement: Projet d’Appui au CCRB Suivi et évaluation technico-économique en 2011-2012 Photo 5: Formation producteurs
  • Trieuse-calibreuse –vanneuse de riz paddy etdécortiqué Capacité : 650 à 900 kg/h Taux vannage : 90 à 100% Taux calibrage : 100% Photo 6: Calibreuse – vanneuse de riz
  • Dispositif d’étuvage: Capacité: 20kg; 30kg; 300kg Amélioration de la qualité du riz étuvé par rapport méthode traditionnelle Environ 5000 unités fournis dans tout le pays Formation sur fabrication organisé par ADRAO en 2008 Formation sur technique d’étuvage par Photo 7: Dispositif d’étuvage PROCGRN, PAMRAD en 2009 et 2010
  •  Evaluation en milieu paysan des performances agronomiques et phytosanitaires de variétés de riz tolérantes à la séchéresse suivant le dispositif Mother and Babies:• A Dassa (Erokowari) et Glazoué: Kpakpazoumè et Sowé• Test de 5 et de 10 meilleures variétés de riz pluvial et de bas-fond 2010• Nombre de paysans impliqués: 30 Caractérisation morphologique, agronomique et phytosanitaire de la collection nationale obtenue en 2010- 2011
  •  Valorisation des balles de riz par fabrication des briquettes pour utilisation comme combustible Aptitude à l’étuvage des différents variétés de riz: Dix variétés de riz paddy : BL19 ; IR841; TOX4008; BERIS 21 ; NERICA1; NERICA2; NERICA4; NERICA-L14; NERICA- L20; NERICA-L56. Travaux financés par Africa Rices et Photo 8: Balles de riz conduits par Dr Houssou Tests en milieu réel des batteuses- vanneuses de riz
  •  Agronomie: * Chercheurs: 2 * Technicien permanent: 1 Post-récolte et valeur ajoutée: * Chercheurs: 4 * Techniciens: 1
  •  Mise au point d’itinéraires techniques peformants adaptés à chaque type de riziculture Mise au point de systèmes de gestion intégrée de fertilité des sols et des nuisibles adaptés au changement climatique Valorisation des balles et pailles de riz dans l’alimentation animale Mise au point de trieuse de riz par la couleur
  •  D’importantes actions pour développement riziculture au Bénin Une évolution remarquable des superficies emblavées Défit de compétitivité à relever Faible adaptation des variétés et technologies au changement climatique Pratiques culturales inadéquates Nécessité de poursuivre les actions de recherche pour répondre aux besoins des producteurs et productrices
  • Merci de votre aimable attention