• Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
1,272
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3

Actions

Shares
Downloads
33
Comments
0
Likes
2

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. LES COLLECTIVITÉS ET LES RÉSEAUX SOCIAUXÉTÉ 2012 ÉTUDE TWITTER & LES RÉGIONS Une étude réalisée par
  • 2. LES COLLECTIVITÉS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX PRÉFACECe ne sont pas les enquêtes sur « les collectivi- + commentaires sur un post) / (nombre detés et les réseaux sociaux » qui manquent. Elles fans à l’instant du post) x 100. Afin d’introduirefont plaisir à celles et ceux qui se retrouvent sur d’autres variables, nous avons également ana-le podium (quoi de plus normal ?) mais laissent lysé sur une période d’un mois, la fréquencesouvent un goût amer d’inachevé voire de travail de publication, la diversité des contenus (vidéo,bâclé. Pire : en se contentant de primer « celui qui a photo, lien), la nature du contenu (autocentré ou ou-la plus grosse » (liste de fans), elles laissent croire aux vert). Les améliorations et agréments de la page (cover,néophytes (et à certains élus), que c’est le seul critère de naming, utilisation des onglets) ont également été prisréussite d’une présence sur les réseaux sociaux  Il y a ! en compte. Enfin, un entretien avec chacune des collec-deux ans, peut-être… certainement plus maintenant. Ce tivités a été mené afin de préciser davantage les donnéesserait faire fi du premier « retour sur investissement  » collectées et le mode organisationnel.significatif des réseaux sociaux (principal critère de me-sure aujourd’hui) : l’engagement  Ce serait également ! « Classer, sans mise en perspective leoublier nombre de variables et d’indicateurs bien choisis,qui permettent actuellement de mesurer l’efficacité d’un nombre de fans est un non-sens »dispositif. L’aspect quantitatif n’a pas été abandonné pour autant : vous retrouverez également un classement traditionnel « Dépasser le concours de la plus par nombre de fans, toutefois pondéré par le potentiel grande liste de fans » de chaque territoire (nombre d’inscrits sur le réseau pour l’enquête sur Facebook et les grandes villes, nombreLe principal objectif de cette nouvelle série d’enquêtes d’habitants de 15 ans et plus pour toutes les autres)…est donc avant tout de dépasser « le concours de la plus Car classer, sans mise en perspective le nombre de fansgrande liste de fans », comme l’écrivait Benjamin Teitgen de régions, départements ou villes démographiquementdans cet article fondateur de notre démarche. Bref, aller très différents, n’est-il pas encore un non-sens ? Enfin,au-delà de l’aspect purement quantitatif des chiffres que tous ces résultats seront analysés, interprétés et nousse contentent de relever, à froid, les autres baromètres : vous invitons bien sûr à les commenter.car « il serait totalement illusoire de se baser sur ce seulindicateur pour juger du succès ou de l’échec d’une pré- Au total, il y aura donc, pour chaque strate territoriale,sence sur Facebook. ». Pour ce faire, nous avons donc deux études (Facebook et Twitter) et trois classements :non seulement pondéré ces résultats en fonction de l’au- qualitatif, quantitatif et global. C’est au carrefour de cesdience potentielle de chaque collectivité, mais surtout à trois angles et de cet éventail de critères variés que sel’aune du taux d’engagement de leurs cibles et d’une véri- dessinera un bilan de la présence 2.0 des collectivitéstable analyse qualitative de leurs stratégies déployées. territoriales.Pour aller plus loin encore, nous avons même contactétous les services de communication pour comprendre Alors quels sont les régions, départements, villes et com-leur mode d’organisation et connaître leurs objectifs. munautés de communes qui remportent la palme ? Vous le découvrirez au rythme de publication des différents vo- « Aucune méthode parfaite n’existe » lets de cette étude… Découvrez, ci-après, le classement des régions sur Twitter !Bien évidemment, notre méthodologie ne saurait pré-tendre à toute forme d’exhaustivité (les « réseaux so- Un dernier mot pour remercier chaleureusement lesciaux » ne se résument pas à Facebook et Twitter, il est collectivités pour leur précieuse collaboration ainsi quebon de le rappeler !) ni de « vérité » : aucune méthode toutes les personnes ayant participé à cette enquête : Isa-parfaite n’existe et toute étude est forcément limitée dans belle Hache, Josué Lassource, Camille Roux-Grave, Alinele temps, donc une photographie à l’instant T  La grille ! de La Roche, Océane Nicaise-Beurois, Romain Giordano,de critères qualitatifs se fonde par exemple sur le taux Julia Donger, Marie Bougeois, Joeffrey Arruyer, Luc Ber-d’engagement, lui même calculé sur Facebook en fonc- nard, Emeline Errard, Sarah Marquer de l’agence Adver-tion du « nombre de personnes qui en parlent », critère bia. Sans oublier Hervé Pargue, Marc Thébault et Benja-forcément volatile puisqu’il dépend de l’actualité édito- min Teitgen.riale comme de l’agenda de la collectivité. On peut égale-ment le calculer ainsi : (nombre de « j’aime » + partages
  • 3. LES COLLECTIVITÉS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX ÉTUDE TWITTER ET LES RÉGIONS7,8 millions  : c’est le nombre de Français qui «ga- tie des stratégies digitales des territoires devront êtrezouillent» depuis cet été dans l’Hexagone. Alors que bientôt réévaluées. L’an dernier encore, les collectivitésl’oiseau bleu prend son envol en France et dans le ciblaient «naturellement» le grand public et les jeunes surmonde (avec un demi-milliard de membres), pour Facebook ; tandis que Twitter leur servait surtout à tou-leur majorité, les régions dont nous avons analysé la cher la presse et les «influenceurs», dans une approcheprésence sur Twitter, peinent à décoller. Déjà, seules beaucoup plus «quali». Demain, il en sera forcément55% d’entre elles y ont un compte. Et sorties du pelo- autrement. Et demain se prépare aujourd’hui…ton de tête, beaucoup semblent n’avoir par compris leb-a ba de l’outil. Focus sur leurs usages, dans ce 2e Méthodologie et bonnes pratiquesvolet de notre grande enquête sur les collectivités etles réseaux sociaux. Après le premier volet de notre étude consacré à Face- book et aux régions, il nous semblait donc plus que ja-2012 est sans conteste l’année de Twitter, dont l’audience mais important de faire le point sur l’usage que celles-ciexplose dans le monde et en particulier en France. Les font de Twitter. Première déception  : autant les régionschiffres sont éloquents : «en l’espace de six mois, 2,6 étaient très présentes sur Facebook, autant seulementmillions d’internautes français se sont inscrits sur Twit- un peu plus de la moitié d’entre elles (55%) possèdeter» rapporte Numerama. Sans cesse porté sur le devant un compte Twitter… De la même manière, si les pagesde la scène médiatique, des révolutions arabes à «l‘affaire Facebook des régions nous avaient agréablement surpris,Valérie Twittweiler», en passant par le procès DSK et les le bilan est cette fois clairement, à quelques exceptionsémissions de télévision, le «petit frère de Facebook» réu- près : «peut mieux faire» !nit ainsi près de 8 millions de Français aujourd’hui. Top quantitatif : nombre de followers etUne courbe de croissance exponentielle portéeCertes, on est encore loin des 25 millions de membresdu «réseau des réseaux» et il faut savoir que la grande Plus loin que l’étude Facebook, nous avons non seule-majorité des comptes sont inactifs ou en veille. Souvent, ment relevé le nombrel’apparente simplicité de l’outil déconcerte, et celui-ci de- de «followers» (abon-mande au préalable l’apprentissage de certains codes de nés) mais aussi lalangage. Mais la courbe de croissance de «l’oiseau bleu» portée (pourcentageest exponentielle, pour ne pas dire malthusienne… Sou- de la population devenez-vous : en 2010, Twitter réunissait seulement 225 plus de 15 ans atteint000 utilisateurs en France, principalement des blogueurs, par l’outil). Nous negeeks, communautés professionnelles (sciences, journa- cesserons de le mar-lisme, art, pub, communication, jeux vidéos etc.) – et glo- teler, car c’est l’unbalement, on peut le dire, une certaine élite intellectuelle. des messages forts deC’est dire son incroyable progression en seulement deux notre étude : sur Twit-ans, tout comme sa démocratisation auprès de la «ména- ter comme ailleurs,gère de moins de 50 ans» - rebaptisée pour l’occasion un «classement du«digital mum» ! Pour parachever l’œuvre, les adolescents nombre de fans» n’aqui ont longtemps préféré MSN Windows Live ou le chat d’intérêt  que si on leFacebook, plébiscitent désormais Twitter et y ont débar- pondère en rapportantqué en force cet été. Beaucoup fuient un Facebook trop le nombre d’abonnés«pollué» et surveillé par les parents, pour y retrouver cet à l’audience potentielle du territoire… S’en tenir à clas-«entre soi» dont nous parlait Hervé Pargue en 2011 avec ser des valeurs absolues  sans prendre en compte lesun temps d’avance. disparités démographiques n’a pas de sens ! Pour cal- culer la portée de chaque compte, nous nous sommes donc appuyés sur la même étude Insee 2009. Et ce sontUn usage qui se popularise l’Auvergne et la Bretagne qui arrivent premiers ex æquo ! Suivis par la Picardie, le Limousin, la Corse et la régionDans ce contexte, et à la lumière de cette nouvelle source Provence-Alpes-Côte d’Azur.d’audience «massive», il est certain qu’une grande par-
  • 4. LES COLLECTIVITÉS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX ÉTUDE TWITTER ET LES RÉGIONS1. Bretagne (8127 followers – portée : 0,31%) Pour un territoire, nous pensons que c’est tout l’esprit Auvergne (3901 followers – portée : 0,35%) inverse, qui doit primer ! Ce qu’on perçoit d’une collec-2. Picardie (3855 followers - portée : 0,25%) tivité  qui ne suivrait que ses propres élus et quelques3. Limousin (2241 followers - portée : 0,36%) influenceurs, c’est «je n’écoute que moi, surtout pas le4. Corse (1143 followers - portée : 0,56%) citoyen lambda». Il faut donc faire très attention à cette5. Région PACA (3659 followers - portée : 0,09%) posture, qui risque d’être très mal interprétée  ; alors qu’elle est parfaitement justifiable, par exemple dans leTop qualitatif : engagement, posture et cadre d’une stratégie de ciblage de relations presse et d’influence. A contrario, avoir plus d’abonnements quevolonté de dialogue d’abonnés démontrerait une «course au gain de fans» ne fonctionnant pas. Le ratio idéal est donc de 1. Deuxième critère : la fréquence des tweets. En effet, sur Twitter, pur produit du «web instantané», leur durée de vie n’excède pas 2 à 3 minutes ! Autant trop publier sur Facebook est perçu comme du spam par les internautes et génère des désabonnements, autant il est conseillé de tweeter plusieurs fois par jour, à espaces réguliers, si l’on veut toucher sa cible… Ainsi pour les collectivités qui n’envoient qu’un tweet par jour, l’usage se rapproche fortement du «panneau lumineux» !Pour juger de l’approche qualitative, nous avons appliqué Parmi les autres critères également pris en compte :une méthodologie exprimant des partis-pris forts. C’est • Le taux d’engagement (nombre de retweets et men-non seulement l’engagement, devenu l’une des princi- tions divisé par le nombre de followers x 100) démontrepales mesures de la performance sur les réseaux sociaux l’impact des messages sur les cibles et surtout la partici-(comme nous l’affirmions en introduction et nous le pation de celles-ci ;rappelle cette infographie) mais aussi et surtout la pos- • L’audience effective (nombre de personnes uniquesture de la collectivité vis-à-vis de ses concitoyens et sa ayant vu au moins un tweet de la collectivité, que ce soitvolonté de dialogue que nous avons voulu analyser. Ce en direct ou via les retweets);à quoi s’ajoutent de nombreux autres critères que nous • Le nombre de RT et mentions, qui démontre une bonneallons détailler. pratique de l’usage du «retweet», colonne vertébrale de la viralité sur Twitter, et l’ouverture au dialogue de la col-La collectivité est-elle dans une démarche d’écoute de lectivité.ses concitoyens ou de «push» de ses informations ? Se Enfin nous avons lourdement pénalisé :sert-elle de l’outil pour dialoguer et relayer d’autres infor- • L’automatisation des tweets (à proscrire totalement carmations ou considère-t-elle Twitter comme un simple elle déshumanise la relation et tronque les messages«panneau lumineux de plus» ? A-t-elle automatisé et ro- dans le cas d’un lien «Facebook - Twitter» ; ou bien en-botisé son fil Twitter ou propose-t-elle une approche plus core transforme votre fil Twitter en flux RSS dans le cashumaine ? Est-elle à l’écoute de ses abonnés ou suit-elle d’un lien «Blog – Twitter»);seulement ses élus, la presse et quelques influenceurs ? • Les contenus 100% auto-centrés traduisant une simpleTweete-t-elle suffisamment souvent pour être enten- volonté d’auto-promotion et une forme de fermeturedue ?  C’est à toutes ces questions que nous avons tenté d’esprit.de répondre dans le volet de cette étude, qui ne saurait, Après analyse de tous ces critères, pour la qualité decomme tous les autres, ni prétendre à la perfection, ni leur compte Twitter, les collectivités dans le tiercé de têteencore moins remplacer un véritable audit. sont la région Picardie, l’Auvergne et l’Ile-de-France… OnPremier critère : le ratio followers / following. Pour cer- retrouve dans le top 5 :tains spécialistes du «personnal branding», l’influence semesurerait ainsi : nombre d’abonnés - nombre d’abonne- 1. Picardie (18,19 / 20)ments. En gros «moins je suis de gens et plus de gens 2. Auvergne (17,29 / 20)me suivent, plus je prouve mon influence». Toutefois très 3. Ile-de-France (17,16 / 20)critiquée, cette équation pourrait à la rigueur convenir 4. Alsace (17,03 / 20)à certains individus, certainement pas à un territoire… 5. Rhône Alpes (16,13 / 20)
  • 5. LES COLLECTIVITÉS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX ÉTUDE TWITTER ET LES RÉGIONSClassement général Au final, ce premier bilan sur Twitter est en demi- teinte  : dans le peloton de tête des collectivités maî-Pour finir, notre classement général est la somme des trisant mieux l’outil, on retrouve – à peu de chosespoints obtenus dans les parties quantitative et qualitative. près – les mêmes territoires leaders que dans le pre-Comme pour l’étude Facebook, nous avons volontaire- mier volet sur Facebook. Ce qui confirme leur bonnement laissé la part belle à la partie qualitative qui com- maîtrise générale des usages du web 2.0. Beaucoupporte plus de critères et se mesure donc sur un nombre de collectivités utilisent Twitter pour leurs seules rela- de points plus élevé que tions presse et d’influence, sans avoir pris en compte la partie quantitative. la récente popularité de l’outil. Si cette stratégie a eu tout son sens encore très récemment, gageons que 1. Picardie cette étude leur permette de la réévaluer, en y ajoutant 2. Auvergne la corde de ce nouvel objectif à leur arc. Et surtout que 3. Ile-de-France et les 45% encore absentes ouvrent les yeux sur l’impor- Alsace tance de l’outil. ce nouvel objectif à leur arc. Et surtout restons,les 45% encore absentes Nous que bien entendu, toujours ouverts aux re- 4. Région PACA ouvrent les yeux 5. Rhône Alpes sur l’importance de l’outil. marques et corrections éventuelles. > Voir l’infographie complète sur Pinterest.com Nous restons, bien entendu, toujours ouverts aux remarques et corrections éventuelles. Classement Classement Classement Régions quantitatif qualitatif général Alsace 7 4 3 Auvergne 1 2 2 Bretagne 1 10 7 Centre 11 11 11 Corse 4 8 8 Haute Normandie 10 12 10 Ile-de-France 8 3 3 La Réunion 12 14 13 Languedoc-Roussillon 6 9 9 Limousin 3 9 7 Lorraine 9 7 6 Midi-Pyrénées 13 13 12 Provence-Alpes-Côte- 5 6 4 dAzur Picardie 2 1 1 Rhône-Alpes 9 5 5
  • 6. LES COLLECTIVITÉS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX ÉTUDE TWITTER ET LES RÉGIONSL’INFOGRAPHIE
  • 7. LES COLLECTIVITÉS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX ÉTUDE TWITTER & LES RÉGIONSCLASSEMENT QUANTITATIF Nombre Nombre de Points dhabitants de 15 Portée Points Total Rang Followers ans et plus Picardie 3 855 25 1 536 448 0,25 23 48 2 Auvergne 3901 26 1 127 800 0,35 25 51 1 Ile-de-France 3430 23 9 436 079 0,04 18 41 8 Alsace 1997 20 1 510 775 0,13 22 42 7 PACA 3 659 24 4 051 180 0,09 20 44 5 Rhône-Alpes 1529 19 4 997 490 0,03 17 36 9 Lorraine 1129 17 1 938 983 0,06 19 36 9 Limousin 2 241 21 630 647 0,36 26 47 3 Bretagne 8 127 27 2 596 355 0,31 24 51 1 Corse 1 443 18 259 423 0,56 27 45 4 Languedoc- 2 497 22 2 160 511 0,12 21 43 6 Roussillon Haute Normandie 589 16 1 480 928 0,04 18 34 10 Centre 573 15 2 081 706 0,03 17 32 11 Midi-Pyrénées 524 14 2 381 671 0,02 16 30 13 La Réunion 213 13 608 467 0,04 18 31 12CLASSEMENT QUALITATIF Nombre de Ratio fois où la Nombre Nombre de Nombre de Fréquence Audience Tweets Contenu Taux Total abonnements Points Points Points Points Points région a été Points de RT par Points Rang Followers Following de tweet effective automatiques autocentré dengagement points /abonnés RT et la région mentionnée Picardie 3 855 540 7,14 20 21 25 32 968 27 0 Non 20 51 1,32 24 4 25 141 1 Auvergne 3901 3263 1,20 26 75 26 8 134 22 Régulier -10 Non 20 81 2,08 26 2 24 134 2 Ile-de-France 3430 176 19,49 16 13 22 19 279 26 0 Non 20 31 0,90 23 13 26 133 3 Alsace 1997 138 14,47 18 9 19 8 921 23 0 Non 20 33 1,65 25 22 27 132 4 PACA 3 659 678 5,40 23 101 27 18 272 25 0 Non 20 88 2,41 27 0 0 122 6 Rhône-Alpes 1529 1998 0,77 25 12 21 1 173 18 0 Non 20 6 0,39 17 2 24 125 5 Lorraine 1129 159 7,10 21 10 20 2 303 19 0 Non 20 10 0,89 22 0 0 102 7 Limousin 2 241 341 6,57 22 9 19 156 15 0 Non 20 1 0,04 13 0 0 89 9 Bretagne 8 127 242 33,58 14 7 18 12 560 24 Régulier -10 Non 20 44 0,54 19 0 0 85 10 Corse 1 443 1 407 1,03 27 14 23 182 16 Régulier -10 Non 20 2 0,14 14 0 0 90 8 Languedoc- Roussillon 2 497 304 8,21 19 19 24 2 521 20 Régulier -10 Non 20 5 0,20 16 0 0 89 9 Haute Normandie 589 128 4,60 24 2 16 3 674 21 100% -20 Non 20 5 0,85 21 0 0 82 12 Centre 573 35 16,37 17 3 17 30 14 0 Non 20 1 0,17 15 0 0 83 11 Midi-Pyrénées 524 25 20,96 15 9 19 524 17 Régulier -10 Oui 0 3 0,57 20 0 0 61 13 La Réunion 213 0 0 0 2 16 9 13 Régulier -10 Oui 0 1 0,47 18 0 0 37 14 Détail du classement qualitatif pour la région ayant le ratio le plus proche - 10 points de pénalité pour l’utilisation des La note qui forme le classement qualitatif de 1 tweets automatiques de façon régulière de chaque région se calcule à partir des • Audience effective prise : classement sur critères suivants: 27 avec 27 pour la région ayant l’audience Le taux d’engagement, la nature du effective la plus élevée contenu, le caractère automatique ou non • Taux d’engagement (Nombre de fois où • Nombre de retweets (RT) fait par la région des tweets, le nombre de retweets fait par la région a été retweetée et mentionnée / : classement sur 27 avec 27 pour la région la région et le ratio nombre d’abonne- nombre de followers) x 100 : classement ayant le nombre de RT le plus élevé ments / nombre d’abonnés a été pris sur la sur 27 avec 27 points pour la région ayant • Nature du contenu : semaine du 1 au 8 aout. le plus haut taux d’engagement Le contenu est-il autocentré ou non ? La fréquence de tweet a été prise sur la • Fréquence de tweet : classement sur 27 non-> 20 points oui -> 0 point semaine du 18 au 22 juin. avec 27 points pour la région qui a la L’audience effective a été prise sur les 50 fréquence de tweet la plus élevée Attention : derniers tweets. • Ratio nombre d’abonnements / nombre - 20 points de pénalité pour l’utilisation des d’abonnés : classement sur 27 avec 27 tweets automatiques à 100%CLASSEMENT GÉNÉRAL Quantitatifs Qualitatifs Nombre de Nombre Ratio fois où la Nombre Nombre de Nombre de Fréquence Audience Tweets Contenu Taux Total Points dhabitants de Portée Points abonnements Points Points Points Points Points région a été Points de RT par Points Rang Followers Following de tweet effective automatiques autocentré dengagement points 15 ans et plus /abonnés RT et la région mentionnée Picardie 3 855 25 1 536 448 0,25 23 540 7,14 20 21 25 32 968 27 0 Non 20 51 1,32 24 4 25 141 1 Auvergne 3901 26 1 127 800 0,35 25 3263 1,20 26 75 26 8 134 22 Régulier -10 Non 20 81 2,08 26 2 24 134 2 Ile-de-France 3430 23 9 436 079 0,04 18 176 19,49 16 13 22 19 279 26 0 Non 20 31 0,90 23 13 26 133 3 Alsace 1997 20 1 510 775 0,13 22 138 14,47 18 9 19 8 921 23 0 Non 20 33 1,65 25 22 27 132 4 PACA 3 659 24 4 051 180 0,09 20 678 5,40 23 101 27 18 272 25 0 Non 20 88 2,41 27 0 0 122 6 Rhône-Alpes 1529 19 4 997 490 0,03 17 1998 0,77 25 12 21 1 173 18 0 Non 20 6 0,39 17 2 24 125 5 Lorraine 1129 17 1 938 983 0,06 19 159 7,10 21 10 20 2 303 19 0 Non 20 10 0,89 22 0 0 102 7 Limousin 2 241 21 630 647 0,36 26 341 6,57 22 9 19 156 15 0 Non 20 1 0,04 13 0 0 89 9 Bretagne 8 127 27 2 596 355 0,31 24 242 33,58 14 7 18 12 560 24 Régulier -10 Non 20 44 0,54 19 0 0 85 10 Corse 1 443 18 259 423 0,56 27 1 407 1,03 27 14 23 182 16 Régulier -10 Non 20 2 0,14 14 0 0 90 8 Languedoc- Roussillon 2 497 22 2 160 511 0,12 21 304 8,21 19 19 24 2 521 20 Régulier -10 Non 20 5 0,20 16 0 0 89 9 Haute Normandie 589 16 1 480 928 0,04 18 128 4,60 24 2 16 3 674 21 100% -20 Non 20 5 0,85 21 0 0 82 12 Centre 573 15 2 081 706 0,03 17 35 16,37 17 3 17 30 14 0 Non 20 1 0,17 15 0 0 83 11 Midi-Pyrénées 524 14 2 381 671 0,02 16 25 20,96 15 9 19 524 17 Régulier -10 Oui 0 3 0,57 20 0 0 61 13 La Réunion 213 13 608 467 0,04 18 0 0 0 2 16 9 13 Régulier -10 Oui 0 1 0,47 18 0 0 37 14
  • 8. LES COLLECTIVITÉS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX ÉTUDE TWITTER & LES RÉGIONS ALSACE CLASSEMENT CLASSEMENT CLASSEMENT GÉNÉRAL QUALITATIF QUANTITATIF 3e 4e 7e 174 points sur 209 1 997 followers au 8 août 2012 138 following au 8 août 2012 Fréquence de tweet hebdomadaire : 9 Contenu : ouvert La page est animée par deux personnes. Le cabinet ne possède pas de rôle de validation et n’intervient pas dans l’animation de cette page. L’origine de la création de la page provient d’une volonté du webmaster rattaché à la direction de la communication.www.twitter.com/regionalsace
  • 9. LES COLLECTIVITÉS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX ÉTUDE TWITTER & LES RÉGIONS AUVERGNE CLASSEMENT CLASSEMENT CLASSEMENT GÉNÉRAL QUALITATIF QUANTITATIF 2e 2e 1e 185 points sur 209 3 901 followers au 8 août 2012 3 263 following au 8 août 2012 Fréquence de tweet hebdomadaire : 75 Contenu : ouvert La page est animée par la direction de la communication, le pôle communication interactive et un webmaster. Le cabinet ne possède pas de rôle de validation et n’intervient pas dans l’animation de cette page. L’origine de la création de la page provient d’une volonté de la direction de la communication.www.twitter.com/RegionAuvergne
  • 10. LES COLLECTIVITÉS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX ÉTUDE TWITTER & LES RÉGIONS BRETAGNE CLASSEMENT CLASSEMENT CLASSEMENT GÉNÉRAL QUALITATIF QUANTITATIF 7e 10e 1e 136 points sur 209 8 127 followers au 8 août 2012 242 following au 8 août 2012 Fréquence de tweet hebdomadaire : 7 Contenu : ouvert La page est animée par un journaliste web et un webmaster. Le cabinet ne possède pas de rôle de validation et n’intervient pas dans l’animation de cette page. L’origine de la création de la page provient d’une volonté du service de la communication.www.twitter.com/regionbretagne
  • 11. LES COLLECTIVITÉS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX ÉTUDE TWITTER & LES RÉGIONS CENTRE CLASSEMENT CLASSEMENT CLASSEMENT GÉNÉRAL QUALITATIF QUANTITATIF 11e 11e 11e 115 points sur 209 573 followers au 8 août 2012 35 following au 8 août 2012 Fréquence de tweet hebdomadaire : 3 Contenu : ouvert La page est animée par deux webmasters et un journaliste reporter d’images rattachés au service communication. Le cabinet ne possède pas de rôle de validation et n’intervient pas dans l’animation de cette page. L’origine de la création de la page provient d’une volonté de la direction de la communication.www.twitter.com/Region_Centre
  • 12. LES COLLECTIVITÉS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX ÉTUDE TWITTER & LES RÉGIONS CORSE CLASSEMENT CLASSEMENT CLASSEMENT GÉNÉRAL QUALITATIF QUANTITATIF 8e 8e 4e 135 points sur 209 1 443 followers au 8 août 2012 1 407 following au 8 août 2012 Fréquence de tweet hebdomadaire : 14 Contenu : ouvertwww.twitter.com/ctcorse
  • 13. LES COLLECTIVITÉS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX ÉTUDE TWITTER & LES RÉGIONS HAUTE NORMANDIE CLASSEMENT CLASSEMENT CLASSEMENT GÉNÉRAL QUALITATIF QUANTITATIF 10e 12e 10e 116 points sur 209 589 followers au 8 août 2012 128 following au 8 août 2012 Fréquence de tweet hebdomadaire : 2 Contenu : ouvert La page est animée par un community manager ou une personne dédiée. Le cabinet ne possède pas de rôle de validation et n’intervient pas dans l’animation de cette page. L’origine de la création de la page provient de la volonté du service de la communication externe.www.Twitter.com/HauteNormandie
  • 14. LES COLLECTIVITÉS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX ÉTUDE TWITTER & LES RÉGIONS ÎLE DE FRANCE CLASSEMENT CLASSEMENT CLASSEMENT GÉNÉRAL QUALITATIF QUANTITATIF 3e 3e 8e 174 points sur 209 3 430 followers au 8 août 2012 176 following au 8 août 2012 Fréquence de tweet hebdomadaire : 13 Contenu : ouvert La page est animée par les journalistes du site internet en lien avec la rédactrice en chef. Le cabinet ne possède pas de rôle de validation et n’intervient pas dans l’animation de cette page. L’origine de la création de la page provient de la volonté du service communication externe.www.twitter.com/iledefrancefr
  • 15. LES COLLECTIVITÉS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX ÉTUDE TWITTER & LES RÉGIONS LANGUEDOC ROUSSILLON CLASSEMENT CLASSEMENT CLASSEMENT GÉNÉRAL QUALITATIF QUANTITATIF 9e 9e 6e 132 points sur 209 2 497 followers au 8 août 2012 304 following au 8 août 2012 Fréquence de tweet hebdomadaire : 19 Contenu : ouvertwww.twitter.com/laregionlr
  • 16. LES COLLECTIVITÉS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX ÉTUDE TWITTER & LES RÉGIONS LIMOUSIN CLASSEMENT CLASSEMENT CLASSEMENT GÉNÉRAL QUALITATIF QUANTITATIF 7e 9e 3e 136 points sur 209 2 241followers au 8 août 2012 341 following au 8 août 2012 Fréquence de tweet hebdomadaire : 9 Contenu : ouvert La page est animée par un webmaster. Le cabinet ne possède pas de rôle de validation et n’intervient pas dans l’animation de cette page. L’origine de la création de la page provient de la volonté du webmaster rattaché au service de la communication externe.www.twitter.com/RegionLimousin
  • 17. LES COLLECTIVITÉS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX ÉTUDE TWITTER & LES RÉGIONS LORRAINE CLASSEMENT CLASSEMENT CLASSEMENT GÉNÉRAL QUALITATIF QUANTITATIF 6e 7e 9e 138 points sur 209 1 129 followers au 8 août 2012 159 following au 8 août 2012 Fréquence de tweet hebdomadaire : 10 Contenu : ouvert La page est animée par un attaché de presse. Le cabinet ne possède pas de rôle de validation et n’intervient pas dans l’animation de cette page. L’origine de la création de la page provient de la volonté de l’attaché de presse rattaché au service presse anciennement service des médias.www.twitter.com/RegionLorraine/
  • 18. LES COLLECTIVITÉS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX ÉTUDE TWITTER & LES RÉGIONS MIDI-PYRÉNÉES CLASSEMENT CLASSEMENT CLASSEMENT GÉNÉRAL QUALITATIF QUANTITATIF 12e 13e 13e 91 points sur 209 524 followers au 8 août 2012 25 following au 8 août 2012 Fréquence de tweet hebdomadaire : 9 Contenu : autocentré La page est animée par un webmaster. Le cabinet ne possède pas de rôle de validation et n’intervient pas dans l’animation de cette page. L’origine de la création de la page provient de la volonté de la direction de la communication.www.twitter.com/midipyrenees
  • 19. LES COLLECTIVITÉS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX ÉTUDE TWITTER & LES RÉGIONS PICARDIE CLASSEMENT CLASSEMENT CLASSEMENT GÉNÉRAL QUALITATIF QUANTITATIF 1e 1e 2e 189 points sur 209 3 855 followers au 8 août 2012 540 following au 8 août 2012 Fréquence de tweet hebdomadaire : 21 Contenu : ouvert La page est animée par un community manager ou une personne dédiée. Le cabinet ne possède pas de rôle de validation et n’intervient pas dans l’animation de cette page. L’origine de la création de la page provient de la volonté de la direction de la communication.www.twitter.com/regionpicardie
  • 20. LES COLLECTIVITÉS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX ÉTUDE TWITTER & LES RÉGIONS PROVENCE-ALPES-CÔTES D’AZUR CLASSEMENT CLASSEMENT CLASSEMENT GÉNÉRAL QUALITATIF QUANTITATIF 4e 6e 5e 166 points sur 209 3 659 followers au 8 août 2012 678 following au 8 août 2012 Fréquence de tweet hebdomadaire : 101 Contenu : ouvert La page est animée par un journaliste digital. Le cabinet ne possède pas de rôle de validation et n’intervient pas dans l’animation de cette page. L’origine de la création de la page provient de la volonté du service de la communication interne.www.twitter.com/regionpaca
  • 21. LES COLLECTIVITÉS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX ÉTUDE TWITTER & LES RÉGIONS RHÔNES ALPES CLASSEMENT CLASSEMENT CLASSEMENT GÉNÉRAL QUALITATIF QUANTITATIF 5e 5e 9e 161 points sur 209 1 529 followers au 8 août 2012 1 998 following au 8 août 2012 Fréquence de tweet hebdomadaire : 12 Contenu : ouvert La page est animée par trois personnes du service web. Selon les thèmes les autres directions participent. Le cabinet ne possède pas de rôle de validation et n’intervient pas dans l’animation de cette page. L’origine de la création de la page provient de la volonté du service de la communication.www.twitter.com/rhonealpes
  • 22. LES COLLECTIVITÉS ET LES RÉSEAUX SOCIAUX ÉTUDE TWITTER & LES RÉGIONS RÉUNION CLASSEMENT CLASSEMENT CLASSEMENT GÉNÉRAL QUALITATIF QUANTITATIF 13e 14e 12e 68 points sur 209 213 followers au 8 août 2012 0 following au 8 août 2012 Fréquence de tweet hebdomadaire : 2 Contenu : autocentréwww.twitter.com/region_reunion
  • 23. Retrouvez très prochainement les autres volets de l’étude « Les collectivités et les réseaux sociaux ». Fin août, vouspourrez découvrir les résultats de notre enquête «Facebook et les départements». Suivront les grandes villes enseptembre et les communautés de communes en octobre ! Chacune des strates territoriales aura évidemment droità deux classements : un Facebook et un Twitter. Les différentes études ne peuvent faire l’objet d’une utilisationcommerciale. Elles peuvent être diffusées librement à condition qu’aucune modification n’y soit apportée et que lenom de l’auteur de l’étude (Adverbia) soit cité. @Adverbia facebook.com/Adverbia pinterest.com/adverbia scoop.it/t/adverbia netvibes.com/blog-territorial 1 bis rue Jean le Galleu - 94200 Ivry - sur - Seine Tél. : 01 45 21 48 48 - fax : 01 45 21 64 01 dailymotion.com/Monsieur_Territoires www.adverbia.fr - contact@adverbia.fr