Pratiques pédagogiques
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Pratiques pédagogiques

on

  • 415 views

 

Statistics

Views

Total Views
415
Slideshare-icon Views on SlideShare
351
Embed Views
64

Actions

Likes
0
Downloads
7
Comments
0

1 Embed 64

http://www.scoop.it 64

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Pratiques pédagogiques Pratiques pédagogiques Presentation Transcript

    • LES PRATIQUES PÉDAGOGIQUES AUTOUR DU LIVRE 1 ATTA ADOU JEAN-CONSTANT ASSISTANT CONSERVATEUR DE BIBLIOTHÈQUE CHEF DE SERVICE BIBLIOTHÈQUE NUMÉRIQUE – SITE WEB ENS D’ABIDJAN atta_adou@yahoo.com / adou.atta@gmail.com http://atticdoc.blgspot.com
    • SOMMAIREINTRODUCTION I. LE LIVRE, UN VERITABLE OUTIL D’APPUI PEDAGOGIQUE 1. Qu’est ce qu’un livre  2. Quelles sont les différentes parties d’un livre ? II. LA PEDAGOGIE AUTOUR DU LIVRE 1. Comment lire un livre ? 2. Difficultés liées à la lecture 3. Quelles méthodes de lecture ? 4. Adopter une attitude de lecture efficace 5. Action pédagogique autour de la lecture 6. Quels enjeux de la pédagogie autour du livre ? III. LA PEDAGOGIE DU BIBLIOTHECAIRE 1. Qui est ma cible ? 2. Quel rôle pédagogique du bibliothécaire ? 3. Quelle démarche pédagogique du bibliothécaire ? 4. Quelles activités pédagogiques du bibliothécaire ? 2CONCLUSION
    • INTRODUCTIONLe bibliothécaire est un agent indispensable dans l’organisation et la diffusion du savoir documentaire. Il est un médiateur, c’est-à-dire, un intermédiaire entre le livre et le lecteur. Cette position de médiateur lui confère un rôle de pédagogue qui accompagne l’usager dans ses apprentissages.Dès lors les pratiques pédagogiques dans une bibliothèque peuvent se situer à deux niveaux :  Au niveau du livre ;  Au niveau du lecteur. 3
    • LE LIVRE, UN VERITABLE OUTIL D’APPUI PEDAGOGIQUEQu’est ce qu’un livre ?  C’est un ouvrage formant un tout, en un ou plusieurs volumes, soit qu’il paraisse en une seule fois, soit que sa publication s’étende sur une durée limitée selon un plan établi à l’avance.  Selon l’UNESCO, le livre est un ouvrage possédant plus de 49 pages. On parle plutôt de brochure lorsque le nombre de pages de l’ouvrage est compris entre 5 et 49. Lorsque l’ouvrage n’a que quelques pages, on parle de plaquette et de dépliant.  Volume : division matérielle d’un livre.  Tome : division intellectuelle d’un livre d’après son contenu. Un volume peut comprendre plusieurs tome et inversement. Il existe aujourd’hui les livres physiques sous support papier 4 et les livres électroniques.
    • QUELLES SONT LES DIFFÉRENTES PARTIES D’UN LIVRE ?Il s’agit d’un livre physique sous support papier Les parties d’un livre 5
    • LA PEDAGOGIE AUTOUR DU LIVREComment lire un livre? 6
    • Difficultés liées à la lectureLes difficultés d’apprentissage ne sont pas reliées à l’intelligence mais à une carence qui se rattache au traitement de l’information.  Incapacité de repérer le message véhiculé ;  Lenteur excessive ;  Incapacité à utiliser le contexte pour trouver le sens des mots ;  Difficulté à se rappeler de ce qui est lu ;  Décodage excessif ;  Inaptitude à faire des rapprochements avec ses expériences personnelles ;  Erreurs d’interprétation de certains mots ;  Inaptitude à faire des inférences/analogies. 7
    • 8
    • QUELQUES SOLUTIONS Enregistrer la lecture en partie ou en entier ; Jumeler l’élève avec un ami qui peut lire pour lui ou l’aider à lire; Agrandir le texte pour grossir le caractère ; Donner le texte à l’avance pour lui permettre de se préparer ; Lire et simplifier les questions ; Permettre de répondre oralement aux questions ; Utiliser l’index, une règle ou un carton avec une fenêtre pour ne voir qu’un seul mot ou qu’une seule ligne à la fois ; Demander à l’élève de lire à haute voix seulement si celui-ci se porte volontaire ; 9
    • Quelles méthodes de lecture ? Lecture aux élèves Augmenter la motivation et le goût de la littérature de la jeunesse ; Modeler les stratégies d’identification de nouveaux mots, phrases, du cadre général ; Favoriser la discussion au lieu de poser des questions. 10
    • Quelles méthodes de lecture ? (suite) Lecture en dyade Encadrement rapproché ; Correction des difficultés de lecture ; Evaluation instantanée ; 11
    • ADOPTER UNE ATTITUDE DE LECTURE EFFICACE S’attarder sur les premières lettres pour trouver le mot ; Identifier les sons qu’on reconnaît ; Découper les mots en syllabes ; Lire les mots ; Vérifier s’ils correspondent aux illustrations ; Se questionner : Est-ce que ce mot a son place dans la phrase ? Reprendre la lecture si le mot n’a pas sa place ; Relire lentement le texte. 12
    • ACTION PÉDAGOGIQUE AUTOUR DE LA LECTURESchéma de lecture Cette activité renvoi le lecteur à répondre à six (6) questions fondamentales qui constituent le schéma de sa lecture :  QUI ?: Le personnage principal ou les personnages les plus importants de l’histoire.  Où ?: L’endroit où se passe l’histoire.  QUAND ?: Le moment où l’histoire se passe.  QUEL EST LE PROBLEME ?: Le problème rencontré par le personnage.  CE QUI EST ARRIVE ?: Ce que fait le personnage pour régler le problème.  COMMENT ?: Comment se termine l’histoire ? Quelle sera la 13 solution au problème ?
    • FICHE DE LECTURE N°1Nom : Date : Résumé du livreQuel est le titre du livre :Qui est l’auteur :Ce livre parle de :Le personnage principal est :Il fait :L’histoire débute comme ceci :  Il arrive le problème suivant au personnage principal:Quelle sera la solution au problème du personnage :  14
    • FICHE DE LECTURE N°2Nom : Date : Résumé du livreTitre :Auteur :Dans ce livre, on raconte (Qui, Où, Quand):Le problème du personnage principal est :Voici des actions ou événements que le personnageprincipal va vivre pour résoudre son problème :Voici la solution au problème :Voici la fin de l’histoire : 15
    • FICHE DE LECTURE N°3Nom : Date :Titre :Auteur : Personnage principalIl se nomme :Il ressemble à :Dans l’histoire, il fait, il dit, il pense :La partie qui m’a le plus intéressée, c’est quand :Ce que j’ai aimé de se personnage :Il a des défauts : 16
    • SCHÉMA D’ÉCRITURE D’UN RÉCITLa lecture d’un roman pourrait susciter l’écriture d’un récit à la hauteur du niveau du lecteur. Le récit devra tenir compte du schéma suivant :La situation de départ (Qui, où, quand, pourquoi) : il était une fois, … ;Le déclencheur ou l’élément perturbateur : un jour, un événement vient changer sa vie (un danger, un obstacle, …) ;Le problème : cela va causer un problème au personnage, … ;Les actions ou les tentatives de solutions : alors le personnage réagit. Il fera une ou plusieurs actions pour tenter de résoudre son problème ou pour atteindre son but ;La solution du problème : Finalement, il va trouver une solution à son problème où il va atteindre son but grâce à ses actions ou à cause d’un événement imprévu.La fin de l’histoire : Depuis ce jour, … 17
    • FICHE D’ÉCRITURE N°1Nom :                                                                                             Date :                        Canevas du récitTitre :Auteur :Qui est le personnage principal ? :Quel problème doit-il résoudre ?:Quels sont les principaux événements ?:1er événement :2ème événement :3ème événement :4ème événement : 18Comment le problème a-t-il été résolu ?:
    • FICHE D’ÉCRITURE N°2Nom :                                                                   Date :                    Mon récitIntroduction (Où ?, quand ?, qui ?) :Un jour :Développement (Comment arrive le problème ?)Ce jour là :Tout à coup :Après :Ensuite :Alors :Conclusion (La fin de l’histoire) 19Finalement, maintenant :
    • QUELS ENJEUX DE LA PÉDAGOGIE AUTOUR DU LIVRE ? Eveil en milieu scolaire ; Accroissement du rendement scolaire ; Aiguise les aptitudes littéraires ; Accroissement de la production littéraire et artistique ; Suscite la vocation; Forge la personnalité de l’élève. 20
    • LA PEDAGOGIE DU BIBLIOTHECAIRE 21
    • LA PEDAGOGIE DU BIBLIOTHECAIRE (SUITE)Qui est ma cible ?Tenir compte de certains aspects psychosociologiques quicatégorisent les usagers. L’usager Pratique : Il a une idée claire de ses besoins et les exprime avec précision. Il ne tourne pas autour de la vraie question mais va droit au but. L’usager Innovation: Il est permanemment à la quête de linnovation dans les services fournis par la bibliothèque. Il est content quand il y a de nouvelles acquisitions dans le domaine concerné par ses recherches, de nouveaux catalogues ou instruments de recherche ou aussi lorsque de nouvelles animations sont préposées. L’usager Considération : Ici c’est la règle selon laquelle "le client est roi". Il veut parfois être traité particulièrement par rapport aux autres en termes dhonneur à lui donner. Ne pas le faire, cest lui 22 "manquer de respect" et par conséquent léloigner.
    • LA PEDAGOGIE DU BIBLIOTHECAIRE (SUITE) L’usager Avide : Il aime également le changement ou lévolution, il a une attitude presque agaçante pour le bibliothécaire. En effet, pour lui, il faut non seulement lui fournir toute linformation existante sur son sujet, mais surtout celle qui est la plus "fraiche". Il veut tout et immédiatement. Il est curieux en toutes sortes dinformation, même sur les moins pertinentes. L’usager Sécurité : il est opposé à l’usager innovation et l’usager avide. Il est méfiant et prudent. Il préfère se contenter des documents quil connaît plutôt que les nouvelles acquisitions. Il nexige pas lactualité ou lactualisation des informations quon lui fourni. 23
    • LA PEDAGOGIE DU BIBLIOTHECAIRE (SUITE)L’usager Sentimental : Leurs émotions et leur tempérament doivent être pris en compte. Il peut être introverti ou extraverti, il peut être timide ou non, il peut être jovial ou non. Le bibliothécaire a besoin forcément de l’approcher ou de lécouter particulièrement. Cest seulement à ce prix que lon le satisfait. L’usager Orgueilleux : Il a en tête ses origines de noblesse, son niveau intellectuel, son appartenance à tel ou tel groupe social ou professionnel. Il a déjà des idées préconçues et donc exige du bibliothécaire un traitement spécial de sa personne. Il se rapproche de l’usager considération mais avec beaucoup plus d’audace. il peut même mettre parfois le bibliothécaire hors de lui. 24
    • QUEL RÔLE PÉDAGOGIQUE DU BIBLIOTHÉCAIRE ? 25
    • QUEL RÔLE PÉDAGOGIQUE DUBIBLIOTHÉCAIRE ? (SUITE)Mettant le lecteur de plus en plus au centre des préoccupations, le bibliothécaire se voit assumer un rôle pédagogique à travers les moyens et stratégies mises en œuvre pour accueillir, orienter, accueillir orienter renseigner et informer. informerLes lecteurs doivent se familiariser avec les outils (traditionnels comme modernes) de la bibliothèque, s’approprier son espace, comprendre son classement.Dans le système éducatif, le pédagogue est une personne qui aide à acquérir un savoir, tant à l’école qu’à la maison ; celui qui accompagne dans l’acquisition du savoir.N’est ce pas un rôle d’accompagnateur d’acquisition du savoir que joue le bibliothécaire vis-à-vis du lecteur ? 26
    • QUEL RÔLE PÉDAGOGIQUE DU BIBLIOTHÉCAIRE ? (SUITE)La bibliothèque devient désormais une institution de socialisation et d’intégration, par conséquent, le bibliothécaire doit être un sociologue et se soucier de la microsociété qu’est son public afin de maintenir un milieu favorable à la réussite scolaire ou culturelle.Le bibliothécaire accompagne le développement du lecteur et devient son éducateur. Il doit tenir compte de la diversité des personnes afin de les conduire par des voies variées, à la lecture et à une certaine autonomie dans leur recherche documentaire.Son aide consiste à saisir la demande du lecteur, en s’efforçant de percevoir à travers ses paroles, son histoire, sa culture, son appartenance sociale.Le rôle éducatif du bibliothécaire tourne autour de quatre (4) pôles qui figurent dans les fonctions pédagogiques :  L’animation ;  L’accueil ; 27  L’orientation ;  L’information.
    • QUELLE DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE DUBIBLIOTHÉCAIRE ? 28
    • QUELLE DÉMARCHE PÉDAGOGIQUE DUBIBLIOTHÉCAIRE ? La pédagogie de la bibliothèque : Explication du lieu (bibliothèque, de son organisation, de ses services) ; La pédagogie des accès documentaires : la classification, le thésaurus, l’interrogation du catalogue) ; La pédagogie de la recherche documentaire : Explication de la manipulation des ouvrages de référence et des autres outils documentaires.Le bibliothécaire à un rôle pédagogique à jouer dans l’accueil, l’orientation, l’information et l’animation.Quelles activités pédagogiques du bibliothécaire ? Initiation à la recherche documentaire ; Assistance à l’accès au contenu ; Connaissance des bibliothèques ; Mise en œuvre de travaux impliquant plusieurs disciplines (projet d’action éducative) ; Exploitation de thèmes transversaux ; Assistance à la réalisation des travaux des élèves; … 29
    • CONCLUSIONLa bibliothèque scolaire :Participe au développement global et à la formation des élèves ;Est un lien culturel et éducatif face au patrimoine d’ici et d’ailleurs, d’hier, d’aujourd’hui et de demain ;Est une ressource pour l’enseignement et en relation avec les programmes d’études ;Est un moyen d’apprentissage et de développement des habiletés d’information.De ses pratiques pédagogiques, il ressort que la bibliothèque scolaire est :Un service pédagogique:Un centre d’information (orientation, nouvelles acquisitions, nouvelles parutions) ;Un centre de lecture ;Un centre de formation au cœur du projet éducatif ;Un service centré sur l’élève ;Une richesse collective à posséder. 30
    • Sources:•http://sylvain.ard.free.fr/Programmes/Programmes%20DHTML/Les%20parties%20du%20livre.htm•Lancelot, Gwénaëlle, Secroun, Delphine. La pédagogie du bibliothécaire. In BBF, 1998, n° 6, p. 60-63. [enligne]. < http://bbf.enssib.fr/consulter/bbf-1998-06-0060-008>. (Consulté le 03/12/2012)•CHAMEUX Eveline. Construire une pédagogie de la lecture. In Communication et langages. N°31, 1978.PP.5-22. [En ligne]. <http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/colan_0336-1500_1978_num_31_1_4316.> (Consulté le 03/12/2012)•GIRARD Judith, DE COTRET Julie René. Différencier nos pratiques pédagogiques: aider les élèves àrisque et intégrés à participer activement pour vivre des succès quotidiens. [en ligne]. (Consulté le03/10/2012) 31
    • Merci de votre attention 32