• Save
Seniors : Idées reçues ou réalités ?
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Seniors : Idées reçues ou réalités ?

on

  • 447 views

 

Statistics

Views

Total Views
447
Views on SlideShare
447
Embed Views
0

Actions

Likes
2
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

CC Attribution-NonCommercial-NoDerivs LicenseCC Attribution-NonCommercial-NoDerivs LicenseCC Attribution-NonCommercial-NoDerivs License

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Seniors : Idées reçues ou réalités ? Presentation Transcript

  • 1. « Seniors : Idées reçues… … ou réalités ? » 4ème Market Lab, 3 Avril 2014 Animé par : Sources : CREDOC N°296 « Comment consomment les Séniors » et études menées par EDInstitut
  • 2. « C’est l’âge qui permet de différencier les différentes typologies de Séniors. » 50-60 ans 60-75 ans 75-85 ans 85 ans et plus Âge. Niveau d’activité et taille du foyer L’âge ressenti dit « âge subjectif » Les séniors actifs (38%) : souvent en couple, 41% ont un enfant à charge, revenu élevé, Les jeunes retraités de moins de 70 ans (26%) : très actifs dans le monde associatif, rôle pivot (aide leurs enfants et encore leurs parents) Les retraités en couple de plus de 70 ans (16%) Les retraités âgés seuls (20%) : budget consacré au confort et à l’avenir des enfants, moins de dépenses pour la santé car le fait d’être seul conduit à moins se prendre en charge - 91% des 60-75 ans se rajeunissent. Le vieillissement subjectif a lieu par saccades : problèmes de santé, départ des enfants, retraite, veuvage, relogement, l’arrêt de la conduite automobile, sont des éléments vécus comme brisant un sentiment de continuité. - Les Séniors veulent rester acteurs, modernes, insérés dans la société . « Se mettre dans leur esprit et dans leur corps »
  • 3. 37 secondes 23. 1 français sur 6 a plus de 65 ans 1 français sur 3 aura plus de 65 ans en 2050 « C’est une population grandissante. » millions
  • 4. 1/2. des dépenses de consommation «Les Séniors ont un pouvoir d’achat intéressant. » 3/4. Des Séniors sont propriétaires Santé et cosmétique 50% des voitures neuves achetées 50% du marché des produits de beauté Pouvoir d’achat 30% supérieur aux moins de 50ans Alimentation Biens et services Equipement du foyer Loisirs Produits non transformés (fruits, légumes, poissons) Surconsommation de thé, chocolat, eau minérale 1/2 1/2 1/2 1/2 1/2 Assurances 56 % Soins personnels 11% Voyage tout compris 51% Equipement de loisirs 52%Les Presse papeterie (56%) Des différences ville/campagne TV, électroménager (renouvellement contraint), chauffage 15% ont des résidences secondaires
  • 5. - A la retraite, sentiment de « trop plein » (ils ont accumulé beaucoup d’affaires) - L’achat est plus souvent une nécessité qu’un plaisir - Moins d’achats impulsifs : plus de temps pour acheter et plus d’achats de qualité et durables «Les Séniors ont déjà tout, ils n’ont plus besoin d’acheter.» Mais les choses évoluent: - Le plaisir devient de plus en plus présent (cf Beauté, loisirs, habillement) - On dit que le fondement des attitudes en matière de consommation se forge entre 30 et 40 ans. C’est pourquoi, les nouvelles générations de seniors consommeront davantage - Ils ont des renouvellements contraints (électroménager, voiture) et ont besoin de plus en plus de confort dans le foyer (chauffage, tv) - Ils achètent aussi pour les autres (enfants, petits-enfants)
  • 6. Taux d’épargne Statut Les séniors actifs 15 % Aidants (« génération pivot »)Les jeunes retraités de moins de 70 ans 8 % Les retraités en couple de plus de 70 ans 28 % Aidants pour l’avenir… de plus en plus aidés Les retraités âgés seuls 25 % Priorité aux proches ! « S’ils disposaient de 10% de ressources supplémentaires, 37% des plus de 85 ans consacreraient à la consommation, 37% en feraient profiter les proches , 22% épargneraient. » Idée « Les Séniors veulent profiter de la vie et ne pensent plus qu’à eux. »
  • 7. Idée « Les Séniors sont peu nombreux sur internet » - Les Séniors : la plus forte progression en équipement internet / 48% des dépenses en ligne sont faites par des Séniors - A revenu égal, un Sénior qui a Internet réalise plus d’achats qu’un Sénior qui n’a pas Internet - Ils sont en forte demande de lien social : « Le besoin de lien social s’est accru: la vraie demande c’est celle de la relation » Idée « Internet, un nouvel axe de développement pour les marques » Mais attention : - Les Séniors équipés actuellement ont un niveau de diplôme supérieur…et souvent un pouvoir d’achat supérieur (les Séniors qui s’équiperont n’auront pas tous le même pouvoir d’achat) - Les enfants sont de plus en plus prescripteurs (les Séniors demandent conseil à leurs enfants… faut-il aussi communiquer à l’attention d’eux ?) France 60-69ans 70 ans et plus 75% 65% 25% Taux d’équipement (2012)
  • 8. Extraits du Market Lab (ceci ne constitue pas une analyse)
  • 9. Extraits du Market Lab Profils des participants Sexe Homme 3 pers. Femme 4 pers. Age 54-63-64-68-70-74-80 ans / Ancienne profession CSP supérieure 2 pers. (dont une participante encore active) CSP moyenne 2 pers. CSP inférieure 2 pers. Inactif 1 pers. Nombre total 7 pers.
  • 10. Extraits du Market Lab Perception du terme « Senior » Marie-Noëlle, 80 ans « Quand on lit dans les journaux « une personne âgée de 70ans » , ça fait bizarre parce qu’on te donne une vision de ton âge. Moi avec mes 4 fois 20 ans, je ne me sens pas vieille. C’est vraiment au cas par cas. Je vois encore un avenir devant moi. Je suis Sénior mais je ne dirai jamais que je suis vieille. » Louis, 70 ans « Pour moi, le terme Sénior me convient sans problème. C’est la vie. Ce sont plus les artères qui posent problème que l’âge. Si on m’avait laissé le choix, j’aurais bien continué à travailler. » Annie,74 ans « Senior, ça me fait absolument rien du tout. C’est le regard des autres, moi je le porte très bien. » Jacky, 68 ans « Je dis toujours qu’il vaut mieux être un jeune vieux qu’un vieux jeune ! » Sophie, 54 ans « Quand je me suis inscrite à l’ANPE, ça m’a fait un choc. Ce sont mes parents qu’on peut appeler Senior, et encore… Depuis que j’ai 50 ans, je revis, je m’éclate, pour rien au monde je ne reviendrais à mes 30ans. » Béatrice, 63 ans « Moi ça a commencé quand j’ai pris ma retraite. » Pierre, 64 ans « Les femmes de 50 ans en 1960 ne sont plus les femmes de 50 ans de nos jours. » Evocations du terme « Senior » « Expérience», « Liberté », « Famille », « Handicap », « On paie les excès.»
  • 11. Extraits du Market Lab Le changement principal : la gestion du temps « On n’a plus d’emploi du temps… mais on n’a pas assez de 24h ! » « On a toujours quelque chose à faire. » « On remplit notre temps, on se crée des activités pour ne pas rester inactif. » « C’est une vie au ralenti, on fait un peu de tout mais plus doucement. On prend son temps. » « On a son petit programme mais on fait aussi les choses comme elles viennent. » « Ce qui n’est pas fait un jour peut être fait un autre jour. » « Quand on a travaille on a moins de loisirs. A partir de la retraite, on donne beaucoup aux associations et depuis que j’ai 75ans je freine un peu, je pense un peu plus à moi. » « Je fais moins de golf qu’avant…parce que je peux en faire quand je veux. » La Famille « C’est une place très importante. » « On réfléchit beaucoup plus au passé, au futur, aux enfants et en ce moment on est très inquiet. » « Par la force des choses, par les décès, c’est une période où on se rassemble un peu plus. » « On réfléchit pas mal à ce qu’on a fait et qu’on ne voudrait pas qu’ils fassent. » « Moi j’aime ma famille … à condition qu’elle soit à 500km. »
  • 12. Extraits du Market Lab L’évolution des achats des courses alimentaires « Une meilleure qualité de produit, je reste dans le bio, je fais attention à ce que je mange. » « On est obligé de changer notre façon de manger car on prend des formes. A un certain âge on mange moins le soir mais on se régale du petit déjeuner. Mais on a besoin de manger de tout. » « On mange moins, on prend des quantités plus légères. » « Je vais au marché, ça me fait aussi du bien d’y aller à pied. » « Quand on est veuf, parfois on mange moins. » « Moi je mange ce que j’ai envie. » « 50 ans de restaurant donc j’ai découvert les fruits et légumes il y a 4 ans. » « J’achète frais. » L’habitat « J’ai refait entièrement mon appartement (décoration, électricité) pour le plaisir, mon bien-être. » « J’ai rajeuni : du rustique on est passé au moderne. » « La retraite m’a permis de devenir propriétaire pour être chez moi. » « Je suis au 4ème étage sans ascenseur, je le conseille car physiquement c’est génial. Ça évite de payer un club de sport. » « J’ai refait la décoration, des volets électriques, je suis passé du fioul au gaz. » « J’ai acheté de nouvelles choses car j’aime bien la praticité pour être tranquille quand je suis chez moi. » « L’électroménager c’est un renouvellement contraint. » « A la retraite, on a accumulé, je crois que je devrais faire une brocante. »
  • 13. Extraits du Market Lab Aider les enfants « « Ils ont des bonnes situations. C’est plus à moi de demander mais je n’ose pas. J’aurais honte de demander. » « Hors de question qu’ils m’aident. Quand on fait les courses, on revient toujours avec des petites choses pour les petits. » « Notre père nous a toujours aidés. Dès qu’il sentait que la fin du mois était difficile, il envoyait un chèque sans rien nous demander.» Les critères d’achat (en général) « La qualité » « Je vois le côté utile plutôt que futile » « Le côté pratique » « Le prix » « Moi je change rarement de marque. » « Les marques ne veulent plus rien dire, il peut y avoir des cochonneries derrière. » La santé « J’ai augmenté la mutuelle d’un cran, je me dis « on ne sait jamais » » « A partir d’un certain âge, c’est difficile de changer de mutuelle. » Les achats « plaisir » « Les voyages », « La musique », « Théâtre », « Les livres », « Les vêtements » « On dépense un peu plus pour les loisirs car on a plus de temps et on a déjà tout ce qu’on veut. »
  • 14. Extraits du Market Lab Internet « J’ai découvert Internet par le travail donc j’ai continué après.» « Dans le cadre de mon association, je contactais d’autres chorales à travers la France, ça devenait indispensable. » « Si aujourd’hui on n’a pas Internet , on est largué. » « Internet fait partie de la vie. » « Je l’utilise pour mes neurones : Scrabble, Bridge… » « Maintenir des liens avec des amis » « Moi j’utilise Skype pour voir ma fille. » « C’est pour s’informer. Quand j’entends des événements à la télé, je vais voir aussitôt sur Internet. » « Leboncoin car j’aime chiner. J’ai un bon garage bien rempli donc il faut que je vide des affaires. » Les achats sur Internet « Je fais plus attention à la marque. » « Je cherche des infos techniques sur le produit que je veux acheter. » « Moi je l’utilise pour acheter des choses que j’ai la flemme de chercher en magasin » « Pour les voyages, on a pu voir la maison au Canada qu’on allait habiter. » « Pour les voyages, on peut tout comparer. » « Moi je me renseigne sur Internet mais j’achète en boutique. » « On a le temps de chercher, de se renseigner. En plus, il y a le choix et le prix. » « En vieillissant notre corps change, donc pour les habits il est important d’essayer en magasin. »
  • 15. Extraits du Market Lab Comment communiquer « J’ai pris ma retraite à 65 ans et j’ai eu un choc lorsque j’ai reçu des magazines, pubs, courriers pour les personnes âgées. J’avais à peine mis le pied là-dedans… C’était précipité et mal venu. » « Le pire ce sont des assurances obsèques quand on est encore jeune sénior » « On a besoin de produits différents mais pas spécifiques. » « Par mail, je supprime de suite. » « Je préfère le courrier. »
  • 16. CONTACTS CLUB ADETEM ALSACE LORRAINE Philippe STUDER : 03 90 40 13 11 Serge GUTNICK : 03 68 33 41 80 CONTACTS Animateur de la conférence Guillaume RHODEN: 03 90 40 13 00